daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy (aug.2, 2013) | DMCA policy | flipboard magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Maroc > Infrastructures & Mobility projects > Urban & Interurban Transportation > Railways & Stations



Reply

 
Thread Tools
Old July 29th, 2010, 01:33 AM   #581
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 37,519
Likes (Received): 1108

Quote:
Originally Posted by Ωρτimuş View Post
ONCF : de nouvelles gares, de nouvelles liaisons, un TGV... , mais pour quelle qualité de service ?

Voitures non climatisées, trains bondés, retards de plus en plus fréquents, manque d'information..., le service au quotidien s'est dégradé selon les clients.
L'office assure pourtant que toute sa politique est tournée vers la satisfaction de la clientèle.



Il y a manifestement quelque chose de paradoxal dans le rail marocain. Au cours des cinq dernières années, l’enveloppe investie par l’Office national des chemins de fer a augmenté de façon substantielle : 18 milliards de DH ont été mobilisés au titre de divers chantiers. Doublement de voies, réfection des gares ferroviaires, ouverture de nouvelles liaisons comme celle de Nador-Taourirt et acquisition de nouvelles rames et locomotives. En gros, on ne peut pas dire que l’office reste inactif. Pourtant, en dépit de tous ces milliards investis, c’est le service au quotidien que l’usager voit et les responsables ont du mal à reconnaître que la qualité des prestations n’est pas toujours à la hauteur des attentes des voyageurs. Chaque Marocain qui prend le train a au moins une histoire à raconter, même si les histoires se ressemblent toutes : retard à la gare de départ qui dépasse parfois une heure, trains bondés et donc pas de places assises durant tout le trajet, ou une partie du temps que dure le voyage, arrêts fréquents en rase campagne sans aucune explication fournie par les services concernés, climatisation qui ne fonctionne pas toujours, et, pour finir, les correspondances assurées par les autocars de la filiale de l’ONCF, Supratours, qui ne sont pas toujours au rendez-vous pour prendre la relève à l’heure prévue.
Le témoignage de cette cliente résume toute la situation. Dimanche 11 juillet, elle doit prendre le train de 15h au départ de Marrakech et à destination de Casablanca. Avec la canicule qui règne en ce moment, et avant de monter en voiture, elle prend la précaution de demander au préposé au quai si le train était climatisé. Affirmatif, lui assura l’agent. Mais une fois à bord, c’est la déception totale. Au départ déjà, impossible de trouver la moindre petite place assise et, surprise, pas de climatisaion. Un train bondé, des voyageurs entassés dans les couloirs avec leurs bagages, le tout dans une fournaise insupportable et personne auprès de qui protester si ce n’est le préposé au contrôle des billets qui constate que «la climatisation est en panne». Une situation similaire est rapportée par un touriste étranger qui a fait le même trajet entre Marrakech et Casablanca dans les couloirs alors que, rapporte-t-il, «il y avait plusieurs compartiments vides, mais fermés à clé, sans que l’on sache pourquoi».
Une autre catégorie d’usagers qui souffre aussi des retards et autres incommodités c’est celle des habitués de la navette entre Casablanca et Rabat. «Les retards qui étaient exceptionnels sur cette ligne se sont aggravés cette année de manière dramatique, rapporte un usager, au point que j’arrive en retard à mon travail une fois sur deux, ce qui n’est évidemment pas du goût de mon patron. J’ai fini par résoudre mon problème en me levant une heure plus tôt». Il y a eu, certes, les intempéries survenues entre janvier et mars qui ont occasionné des perturbations, mais ces dernières persistent aujourd’hui. Enième exemple, le train qui devait assurer la liaison entre Rabat et Casablanca lundi 19 juillet à 9h30 n’est pas entré en gare et les passagers ont dû se rabattre sur celui de 10 h, qui n’a pris le départ que 15 minutes après l’horaire convenu… pour arriver à la gare de Casablanca au bout de 90 minutes, après plusieurs arrêts et aucune explication sur les raisons du retard ni même une annonce d’excuse !

Un taux de satisfaction de 74% = 28 600 usagers insatisfaits

En bref, la qualité de service laisse grandement à désirer et, visiblement, les responsables de l’ONCF évitent de communiquer sur les aspects négatifs, préférant mettre en avant les progrès réalisés par les chemins de fer marocains. «Toute notre vision est, depuis des années, orientée vers la satisfaction du client», réagit d’emblée Abderhani Abdelmoumen, directeur commercial voyageurs. «Nous réalisons régulièrement des enquêtes d’opinion confiées à des cabinets externes pour avoir une perception juste des attentes des usagers et notre plan de transport est établi en fonction de ces attentes». Il rappelle, à ce titre, qu’en 2003, l’ONCF mettait en circulation 110 trains par jour et ils sont aujourd’hui 212 à circuler quotidiennement et seront 228 dès le quatrième trimestre 2010. Le trafic a doublé en cinq ans et ce sont actuellement quelque 110 000 voyageurs qui sont transportés quotidiennement, rappelle-t-il, d’où quelques petits désagréments. 18 milliards de DH ont été investis en cinq ans dans l’amélioration des infrastructures.
Sur la qualité de service et les problèmes évoqués, le directeur commercial voyageurs consent néanmoins à fournir quelques explications. «2010 est une année exceptionnelle en raison des perturbations climatiques qui ont causé des dégâts au niveau des infrastructures, lesquels ont eu des conséquences sur le trafic et la qualité du service». Il explique que l’ONCF dispose d’un système d’information au niveau qui lui permet de suivre de jour comme de nuit les incidents qui peuvent survenir sur le réseau et ses équipes font le maximum pour y remédier, affirme-t-il. Mais, reconnaît-il, il arrive que la résolution des problèmes prenne plus de temps que prévu, comme il arrive que les petits retards s’additionnent. Bref, selon l’ONCF, ses équipes font le maximum pour éviter les désagréments mais il leur arrive d’être submergées surtout quand il s’agit d’imprévus. Ceci étant, les responsables de l’office mettent en avant les indicateurs de la dernière enquête réalisée auprès des usagers et qui fait ressortir un taux de satisfaction de 74%. Un indicateur qui, il faut le rappeler, est en baisse par rapport à ceux affichés il y a deux ans à peine. Mais même avec 26% d’insatisfaits, cela fait quand même près de 29 000 voyageurs qui, chaque jour, empruntent des trains sans climatisation, sans place ou arrivent largement en retard. A quoi cela sert-il d’investir tous ces milliards si le service manque vraiment à l’appel ?

Publié le : 26/07/2010
http://www.lavieeco.com/economie/172...e-service.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old July 29th, 2010, 10:40 AM   #582
Tomb Raider
Adventurer
 
Tomb Raider's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Posts: 4,140
Likes (Received): 9

Quote:

Voitures non climatisées, trains bondés, retards de plus en plus fréquents, manque d'information..., le service au quotidien s'est dégradé selon les clients.
L'office assure pourtant que toute sa politique est tournée vers la satisfaction de la clientèle.



Il y a manifestement quelque chose de paradoxal dans le rail marocain. Au cours des cinq dernières années, l’enveloppe investie par l’Office national des chemins de fer a augmenté de façon substantielle : 18 milliards de DH ont été mobilisés au titre de divers chantiers. Doublement de voies, réfection des gares ferroviaires, ouverture de nouvelles liaisons comme celle de Nador-Taourirt et acquisition de nouvelles rames et locomotives. En gros, on ne peut pas dire que l’office reste inactif. Pourtant, en dépit de tous ces milliards investis, c’est le service au quotidien que l’usager voit et les responsables ont du mal à reconnaître que la qualité des prestations n’est pas toujours à la hauteur des attentes des voyageurs. Chaque Marocain qui prend le train a au moins une histoire à raconter, même si les histoires se ressemblent toutes : retard à la gare de départ qui dépasse parfois une heure, trains bondés et donc pas de places assises durant tout le trajet, ou une partie du temps que dure le voyage, arrêts fréquents en rase campagne sans aucune explication fournie par les services concernés, climatisation qui ne fonctionne pas toujours, et, pour finir, les correspondances assurées par les autocars de la filiale de l’ONCF, Supratours, qui ne sont pas toujours au rendez-vous pour prendre la relève à l’heure prévue.
Le témoignage de cette cliente résume toute la situation. Dimanche 11 juillet, elle doit prendre le train de 15h au départ de Marrakech et à destination de Casablanca. Avec la canicule qui règne en ce moment, et avant de monter en voiture, elle prend la précaution de demander au préposé au quai si le train était climatisé. Affirmatif, lui assura l’agent. Mais une fois à bord, c’est la déception totale. Au départ déjà, impossible de trouver la moindre petite place assise et, surprise, pas de climatisaion. Un train bondé, des voyageurs entassés dans les couloirs avec leurs bagages, le tout dans une fournaise insupportable et personne auprès de qui protester si ce n’est le préposé au contrôle des billets qui constate que «la climatisation est en panne». Une situation similaire est rapportée par un touriste étranger qui a fait le même trajet entre Marrakech et Casablanca dans les couloirs alors que, rapporte-t-il, «il y avait plusieurs compartiments vides, mais fermés à clé, sans que l’on sache pourquoi».
Une autre catégorie d’usagers qui souffre aussi des retards et autres incommodités c’est celle des habitués de la navette entre Casablanca et Rabat. «Les retards qui étaient exceptionnels sur cette ligne se sont aggravés cette année de manière dramatique, rapporte un usager, au point que j’arrive en retard à mon travail une fois sur deux, ce qui n’est évidemment pas du goût de mon patron. J’ai fini par résoudre mon problème en me levant une heure plus tôt». Il y a eu, certes, les intempéries survenues entre janvier et mars qui ont occasionné des perturbations, mais ces dernières persistent aujourd’hui. Enième exemple, le train qui devait assurer la liaison entre Rabat et Casablanca lundi 19 juillet à 9h30 n’est pas entré en gare et les passagers ont dû se rabattre sur celui de 10 h, qui n’a pris le départ que 15 minutes après l’horaire convenu… pour arriver à la gare de Casablanca au bout de 90 minutes, après plusieurs arrêts et aucune explication sur les raisons du retard ni même une annonce d’excuse !

Un taux de satisfaction de 74% = 28 600 usagers insatisfaits

En bref, la qualité de service laisse grandement à désirer et, visiblement, les responsables de l’ONCF évitent de communiquer sur les aspects négatifs, préférant mettre en avant les progrès réalisés par les chemins de fer marocains. «Toute notre vision est, depuis des années, orientée vers la satisfaction du client», réagit d’emblée Abderhani Abdelmoumen, directeur commercial voyageurs. «Nous réalisons régulièrement des enquêtes d’opinion confiées à des cabinets externes pour avoir une perception juste des attentes des usagers et notre plan de transport est établi en fonction de ces attentes». Il rappelle, à ce titre, qu’en 2003, l’ONCF mettait en circulation 110 trains par jour et ils sont aujourd’hui 212 à circuler quotidiennement et seront 228 dès le quatrième trimestre 2010. Le trafic a doublé en cinq ans et ce sont actuellement quelque 110 000 voyageurs qui sont transportés quotidiennement, rappelle-t-il, d’où quelques petits désagréments. 18 milliards de DH ont été investis en cinq ans dans l’amélioration des infrastructures.
Sur la qualité de service et les problèmes évoqués, le directeur commercial voyageurs consent néanmoins à fournir quelques explications. «2010 est une année exceptionnelle en raison des perturbations climatiques qui ont causé des dégâts au niveau des infrastructures, lesquels ont eu des conséquences sur le trafic et la qualité du service». Il explique que l’ONCF dispose d’un système d’information au niveau qui lui permet de suivre de jour comme de nuit les incidents qui peuvent survenir sur le réseau et ses équipes font le maximum pour y remédier, affirme-t-il. Mais, reconnaît-il, il arrive que la résolution des problèmes prenne plus de temps que prévu, comme il arrive que les petits retards s’additionnent. Bref, selon l’ONCF, ses équipes font le maximum pour éviter les désagréments mais il leur arrive d’être submergées surtout quand il s’agit d’imprévus. Ceci étant, les responsables de l’office mettent en avant les indicateurs de la dernière enquête réalisée auprès des usagers et qui fait ressortir un taux de satisfaction de 74%. Un indicateur qui, il faut le rappeler, est en baisse par rapport à ceux affichés il y a deux ans à peine. Mais même avec 26% d’insatisfaits, cela fait quand même près de 29 000 voyageurs qui, chaque jour, empruntent des trains sans climatisation, sans place ou arrivent largement en retard. A quoi cela sert-il d’investir tous ces milliards si le service manque vraiment à l’appel ?


Publié le : 26/07/2010
http://www.lavieeco.com/economie/172...e-service.html
Interessant comme article merci Opti. C'est evident que ca soit lamentable et maussade, hors, selon moi, il ne s'agit initialement pas d'un probleme au niveau de l'ONCF, mais au niveau de notre population malheureusement.

La climatimation ne devrait meme pas etre un debat a negocier dans les surfaces publiques en 2010, ici par exemple au Etats-Unis, la climatisation n'est point un luxe, c'est une necessite partout dans tous les lieux (on la trouve generalement pas en Californie parce qu'il fait toujours bon la-bas). L'autre fois apres la réouverture de la gare Rbati renovee, quand un membre a demande si elle etait climatisee, j'avais vraiment honte, car comment l'ONCF, avec toutes ses grosses recettes, peut se permettre de priver les usagers d'une necessite absolue ? Pas besoin d'etre un pays developpe pour pouvoir assurer un stricte minimum. Ils aiment bien coller cela aux intemperies, mais il existe bien une limite a toutes ces mascarades.

Donc la question que je me pose la plupart du temps, et dans ce cas par exemple est la suivante : si 74% des usagers sont reellement insatisfaits, pourquoi ne se manifestent-ils pas ?
Pourquoi ne decident-ils pas de boycotter les services de l'ONCF ou s'engager souvent dans des actes colériques (comme quand on avait vu il n'y a pas longtemps quand une foule a envahi les rails et empeche le depart du train). Tout est question d'organisation . Je comprends que ca soit au detriment de certaines personnes, mais des sacrifices courts des fois peuvent changer les choses pour l'eternite.
Ceci a toujours ete cela le probleme, on subit, ensuite on commence a se plaindre (aux mauvaises personnes vainement) apres on revient et on se la coule douce comme si rien ne s'etait produit. Personnellement, si je faisais la navette quotidiennement, je consacrerais un moment pour ecrire une lettre formelle de plainte entre autres...Pour conclure, pour nos cas au Maroc, la revolte est l'ultime remede. Je comprends que les choses ne sont pas si faciles qu'elles paraissent , mais avec de la volonte nous pouvons y parvenir
__________________
The Higher are ; The Better They Are ...
Tomb Raider no está en línea   Reply With Quote
Old August 5th, 2010, 04:24 PM   #583
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Meknès/Tangier
Posts: 10,348
Likes (Received): 84

Quote:
L'ONCF va investir 32 MMDh pour la période 2010-2015

L'Office national des chemins de fer (ONCF) va investir 32 milliards de dirhams (MMDh) pour financer son nouveau cycle de développement 2010-2015, contre 18 MMDh pour le plan d'investissement 2005-2009.

Ce nouveau cycle "trace les contours de l'ambition de l'ONCF de donner la pleine mesure de ses moyens pour transporter 50 millions de voyageurs et autant de tonnes de marchandises à l'horizon 2015", lit-on dans le rapport annuel 2009 de l'office qui souligne que "c'est un nouvel ONCF qui émerge, fermement décidé à affronter de nouveaux défis et à gagner le pari de l'avenir, celui de mettre le train à grande vitesse sur les rails du Maroc".

Le programme 2005-2009 a été engagé en totalité et le taux des réalisations cumulées a atteint 97 pc, note le rapport, précisant que pour les autres résultats et indicateurs de performance, la baisse du trafic du phosphate a sensiblement affecté les résultats.

L'activité voyageurs a enregistré une progression à deux chiffres (+ 11 pc) avec près de 30 millions de voyageurs transportés en 2009, contre 21 millions en 2005, relève le rapport, ajoutant que le tonnage annuel moyen acheminé durant 2005-2009 s'élève à 32 millions de tonnes, soit une progression annuelle de 3 pc, et ce en dépit d'un fléchissement en 2009.

Le cumul des résultats d'exploitation de ladite période a été de 3,81 MMDh, pour un objectif arrêté dans le contrat-programme de 2,49 MMDH, soit une augmentation de 1,32 MMDh. Le chiffre d'affaires fait ressortir un cumul de 13,4 MMDh, soit une hausse de 5 pc par rapport aux objectifs du contrat-programme.

Le résultat d'exploitation de 2009 s'est établi à 230 millions de dirhams contre 732 millions de dirhams en 2008 en liaison avec la baisse du chiffre d'affaires et l'importance des dotations aux amortissements suite à la mise en service des investissements du plan, indique le rapport.

Les produits d'exploitation de l'office de 2009 sont constitués à hauteur de 80 pc de recettes de trafic, qui ont connu une baisse de 208,8 millions de dirhams par rapport à 2008, soit moins 7,6 pc suite principalement à la baisse du trafic des phosphates et de ses dérivés.

Les charges d'exploitation de 2009 ont atteint 2.963 millions de dirhams, selon le rapport qui précise qu'en raison principalement des intérêts liés au financement des investissements du plan 2005-2009, le résultat financier est déficitaire de 396,2 millions de dirhams en 2009.

Le résultat net de l'ONCF est déficitaire de 179,3 millions de dirhams mais le cumul des résultats net du plan s'est établi à 2.290 millions de dirhams pour un objectif du contrat-programme arrêté à un déficit de 13 millions de dirhams, ajoute le rapport.

L'excédent brut d'exploitation cumulé sur la période 2005-2009 a atteint 7,19 MMDh en hausse de 1,07 MMDh par rapport à l'objectif, soit une augmentation de 18 pc et la capacité d'autofinancement a atteint 6,03 MMDh pour un objectif de 3,74 MMDh, soit une hausse de 61 pc permettant ainsi à l'ONCF de limiter le recours à l'endettement pour le financement de ses investissements.

Le plan 2005-2009, rappelle la même source, a vu l'achèvement du doublement de la voie de trois lignes principales du réseau: Casablanca-Fès, Casablanca-El Jadida et Casablanca-Settat.
MAP
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old August 5th, 2010, 06:26 PM   #584
RAM850
Registered User
 
RAM850's Avatar
 
Join Date: Nov 2008
Location: Alkmaar/Kelaa Des Mgouna
Posts: 134
Likes (Received): 7

Morocco's railways office to invest over $ 3 bln in 2010-2015

Rabat - Morocco's railways office (ONCF) will invest 3.8 billion dollars (33 bln dirhams) to fund its development program for 2010-2015, against 18 bln dirhams between 2005-2009.
The program provides for transporting 50 million travelers, and as much goods by 2015, says the office's 2009 annual report.

It noted that the 2005-2009 program was properly implemented and that 97% of the forecast projects were carried out, adding that about 30 million passengers were carried in 2009, versus 21 million in 2005.

It underlined that the average yearly tonnage transported between 2005-2009 reached 32 million tonnes, that is an annual growth of 3%



MAP
__________________
''If you're not careful, the newspapers will have you hating the people who are being oppressed, and loving the people who are doing the oppressing''

http://www.marokko-info.nl/english/
RAM850 no está en línea   Reply With Quote
Old August 6th, 2010, 02:14 PM   #585
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Meknès/Tangier
Posts: 10,348
Likes (Received): 84

Quote:
ONCF : Légères modifications des horaires des trains à l'occasion du mois de Ramadan

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a indiqué, vendredi, que les horaires des trains subiront de "légères modifications", compte tenu des nouveaux horaires administratifs qui seront adoptés à l'occasion du mois sacré de Ramadan.

Un communiqué de l'ONCF précise que sur l'axe Casablanca port-Rabat, la cadence d'un départ toutes les 30 minutes sera maintenue du lundi au vendredi, de 6H30 à 18H00, avec la programmation d'un train supplémentaire à 15H45 de Casablanca port vers Rabat et Kénitra.

Pour l'axe Casablanca-Fès, l'ONCF signale la programmation d'un train supplémentaire au départ de Fès à destination de Casablanca voyageurs à 20H50 tous les jours.

Pour les autres destinations, des modifications seront apportées aux horaires des trains pour les adapter au mieux aux besoins de déplacement des voyageurs pendant le mois sacré de Ramadan, ajoute le communiqué.

L'ONCF invite ses clients à se procurer les nouveaux horaires auprès des aires d'accueil dans les gares, à les consulter sur son site web: www.oncf.ma ou à contacter le centre d'appel Ketary au 0890203040.
casafree
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old August 8th, 2010, 02:16 PM   #586
Ωρτimuş
Registered User
 
Ωρτimuş's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Posts: 10,363
Likes (Received): 20

Une nouvelle Gare en construction à Ksar el-Kébir





01/08/2010 Optimus
__________________
"Nous donnâmes à Loth la science et la sagesse; nous le sauvâmes de la ville qui se livrait à des méfaits. Certes c'était un peuple méchant et pervers.
Nous comprîmes (Loth) dans notre miséricorde, car il était du nombre des justes."


Ωρτimuş no está en línea   Reply With Quote
Old August 9th, 2010, 10:53 PM   #587
Macaza
Registered User
 
Macaza's Avatar
 
Join Date: Apr 2009
Posts: 838
Likes (Received): 5

That looks nice, like a small castle..
Macaza no está en línea   Reply With Quote
Old August 12th, 2010, 05:28 PM   #588
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Meknès/Tangier
Posts: 10,348
Likes (Received): 84

Quote:
Retards: Médaille d’or à l’ONCF

Ni explication, ni excuses. Mercredi 11 août, les voyageurs du train de 14 heures 30 en provenance de Rabat et à destination de Casablanca sont restés bloqués plus de deux heures du côté de Témara. Pendant ce temps, les responsables n’ont fourni aucune explication aux clients qui ont dû également composer avec l’arrêt de la climatisation.
leco
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old August 12th, 2010, 09:09 PM   #589
ShinobiNYC
Registered User
 
ShinobiNYC's Avatar
 
Join Date: Aug 2008
Location: Marrakech / New York
Posts: 769
Likes (Received): 17

Quote:
Originally Posted by [Prinny Man] View Post
leco
Y a eu pire, entre Casa et Marrakech un train a eu 3heures de retard, et ca a causé les retards des autres trains bien sur vu qu'il n y a qu'une voie.

C'est honteux et inadmissible pour ces prix(90 DHs juste la 2eme classe entre Casa et Marrakech)
ShinobiNYC no está en línea   Reply With Quote
Old August 12th, 2010, 11:01 PM   #590
Youssef
Registered User
 
Youssef's Avatar
 
Join Date: Nov 2009
Location: Casa - Taza
Posts: 492
Likes (Received): 18

Quote:
Originally Posted by ShinobiNYC View Post
Y a eu pire, entre Casa et Marrakech un train a eu 3heures de retard, et ca a causé les retards des autres trains bien sur vu qu'il n y a qu'une voie.

C'est honteux et inadmissible pour ces prix(90 DHs juste la 2eme classe entre Casa et Marrakech)
Je crains que je vais encore ramener mon TGV sur ce thread.
Youssef no está en línea   Reply With Quote
Old August 12th, 2010, 11:26 PM   #591
VegaM
Registered User
 
Join Date: Jul 2008
Posts: 1,897
Likes (Received): 1

Quote:
Originally Posted by ShinobiNYC View Post
Y a eu pire, entre Casa et Marrakech un train a eu 3heures de retard, et ca a causé les retards des autres trains bien sur vu qu'il n y a qu'une voie.

C'est honteux et inadmissible pour ces prix(90 DHs juste la 2eme classe entre Casa et Marrakech)
La législation européenne indique qu'une heure de retard équivaut à 25 % de la valeur du billet.

La SNCF en France fait mieux et accorde 33% en cas d'un retard de 30 minutes. (j'en ai bénéficié personnellement 2 fois). Si le retard dure plus longtemps (1h) on peut aussi se faire rembourser totalement.

Le Maroc devrait adopter une législation dans ce sens.
VegaM no está en línea   Reply With Quote
Old August 12th, 2010, 11:37 PM   #592
ShinobiNYC
Registered User
 
ShinobiNYC's Avatar
 
Join Date: Aug 2008
Location: Marrakech / New York
Posts: 769
Likes (Received): 17

Quote:
Originally Posted by VegaM View Post
La législation européenne indique qu'une heure de retard équivaut à 25 % de la valeur du billet.

La SNCF en France fait mieux et accorde 33% en cas d'un retard de 30 minutes. (j'en ai bénéficié personnellement 2 fois). Si le retard dure plus longtemps (1h) on peut aussi se faire rembourser totalement.

Le Maroc devrait adopter une législation dans ce sens.
Ben ouais...au minimum. Je me rappelle qu'aux USA une fois l'Amtrak s'était déraillé par accident et ils ont du faire transporter les gens par bus(greyhound) ben non seulement ils ont été remboursé mais un week-end en voyage leur a été offert comme cadeau.

Mais dans ce cas précis a Marrakech(mon frère était dans le train) il n'y a eu même pas des excuses de la part de l'ONCF. D'ailleurs les gens étaient révoltés et ils sont passé en premier sur le journal de 20H45 de 2M:

http://www.2m.ma/Infos/Le-Journal/20...te%29/20100811

Last edited by ShinobiNYC; August 12th, 2010 at 11:43 PM.
ShinobiNYC no está en línea   Reply With Quote
Old August 20th, 2010, 01:09 PM   #593
amine2
Registered User
 
Join Date: Apr 2009
Location: -
Posts: 347
Likes (Received): 0

Quote:
Contrat rempli pour l’ONCF

· Contrat-programme 2005-2009, les indicateurs au vert

· Réouverture de la gare Rabat-ville



L’année 2009 marque la fin du plan quinquennal 2005-2009. Le bilan est positif au regard des indicateurs au vert et des engagements largement tenus par rapport au contrat-programme Etat-ONCF: un résultat d’exploitation cumulé de 3,8 milliards de DH, une capacité d’autofinancement cumulée de 6,1 milliards de DH, en hausse respectivement de 53 et 61% par rapport aux objectifs fixés par le contrat.
En effet, au terme de cette année de fin de cycle, l’ONCF a réalisé la totalité du programme d’investissement de 18 milliards de DH et ce, en conduisant à terme tous les projets structurants visant la mise à niveau du réseau, le renforcement du parc du matériel de transport et la modernisation des infrastructures d’accueil à travers le nouveau concept de gare. Lors du conseil d’administration, tenu mercredi dernier à Rabat, Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office, a commenté les résultats de l’année 2009 qui a été fortement marquée par une conjoncture internationale défavorable. En effet, et malgré le trend haussier que continue d’afficher l’activité voyageurs (+9,7%), les résultats globaux se sont inscrits en léger recul par rapport à 2008. En cause, la baisse de 17,7% accusée par l’activité fret. Toutefois, l’année 2010 s’annonce sous de bons auspices, les résultats enregistrés au terme du 1er semestre affichant une hausse de 40% par rapport à la même période 2009. Le conseil, présidé par le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, a été également l’occasion de s’arrêter sur les dernières réalisations de l’Office. D’une part, la modernisation de la ligne de Tanger qui a nécessité une enveloppe de 1,82 millard de DH et qui a permis de réduire le temps du trajet entre Casablanca et Tanger d’une heure, en passant par la nouvelle liaison directe de 45 km entre Sidi Yahia et Machraâ Belksiri et évitant par là le détour par Sidi Kacem. La modernisation de la ligne de Tanger permettra de drainer au rail un trafic estimé à 5 millions de voyageurs à l’horizon 2014 au lieu de 1,8 actuellement. Par ailleurs, et après 30 mois de travaux et un investissement de 40 millions de DH, la journée de mercredi a été également l’occasion d’inaugurer la gare Rabat-ville. Cette nouvelle réalisation, dont l’espace d’accueil a été multiplié par trois, s’étend désormais sur trois niveaux offrant aux voyageurs un cadre moderne et fonctionnel. La gare abrite une vingtaine d’enseignes et divers services (location de voitures, téléphonie, kiosque…). Ce projet de modernisation de la gare permettra de faire face à l’augmentation du trafic attendue, soit 12 millions de voyageurs à l’horizon 2014 contre 7 millions actuellement.

F.Z.A. & J.E.H.

http://www.leconomiste.com/article.html?a=101493

Last edited by amine2; August 20th, 2010 at 01:40 PM.
amine2 no está en línea   Reply With Quote
Old August 22nd, 2010, 05:17 AM   #594
Ωρτimuş
Registered User
 
Ωρτimuş's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Posts: 10,363
Likes (Received): 20

Poursuite des travaux de rénovation des voitures de train

Quote:
Appels d'Offres ONCF

Objet : Fourniture des sièges, des équipements d’aménagement intérieur, de lots de matières et la réalisation des travaux de rénovation de 213 voitures ferroviaires climatisées à voyageurs

Nature de prestation : Fournitures
Date, heure d'ouverture des plis : 24/09/2010 09h:00mn
__________________
"Nous donnâmes à Loth la science et la sagesse; nous le sauvâmes de la ville qui se livrait à des méfaits. Certes c'était un peuple méchant et pervers.
Nous comprîmes (Loth) dans notre miséricorde, car il était du nombre des justes."



Last edited by Ωρτimuş; August 22nd, 2010 at 05:24 AM.
Ωρτimuş no está en línea   Reply With Quote
Old August 22nd, 2010, 05:52 AM   #595
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 37,519
Likes (Received): 1108

Quote:
Originally Posted by Ωρτimuş View Post
Poursuite des travaux de rénovation des voitures de train
A part la société française qui s'occupe du design, quels sont les partenaires locaux intégrés à ce projet ?
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old September 6th, 2010, 05:34 PM   #596
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Meknès/Tangier
Posts: 10,348
Likes (Received): 84

Quote:
--------------------------------------------------------------------------------

L'ONCF met en place un plan de transport "Spécial Aïd

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a mis en place un plan de transport "Spécial Aïd" à l'occasion de l'avènement de l'Aïd El Fitr.

Ce plan est destiné à assurer les déplacements des clients de l'ONCF dans les meilleures conditions de transport et de sécurité, en prévision de l'affluence des voyageurs que connaît habituellement cette période, indique, lundi, un communiqué de l'ONCF.

Cet établissement a établi des horaires cadencés durant la période du 8 au 12 septembre avec des trains offrant plus de capacité ainsi que des trains spéciaux sur les principaux axes du réseau ferré Casablanca-Rabat-Fès-Marrakech-Tanger.

Ledit plan prévoit aussi des facilités pour se procurer les billets et éviter les files d'attente à travers le renforcement du nombre des guichets de vente de billets et une assistance au niveau des gares pour faciliter l'accès aux quais et aux trains, ajoute la même source.

L'ONCF a aussi mis en place un service d'information et une assistance 7 jours/7 et invite ses clients à s'informer auprès des centres d'appels Ketary : 0890203040 et à consulter le site web : www.oncf.ma.

Pour éviter les encombrements en cette période de fête, l'office invite ses clients à se procurer les billets Aller/Retour à l'avance.

MAP
aufait
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old September 10th, 2010, 11:27 AM   #597
Tomb Raider
Adventurer
 
Tomb Raider's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Posts: 4,140
Likes (Received): 9

By me :

__________________
The Higher are ; The Better They Are ...
Tomb Raider no está en línea   Reply With Quote
Old September 12th, 2010, 11:54 PM   #598
oncf dh350
Registered User
 
oncf dh350's Avatar
 
Join Date: Jun 2010
Location: Oujda
Posts: 104
Likes (Received): 0

Je vous présente notre nouveau forum des trains Marocains...

http://trains-du-maroc.forumparfait.com/index.php
oncf dh350 no está en línea   Reply With Quote
Old September 12th, 2010, 11:55 PM   #599
oncf dh350
Registered User
 
oncf dh350's Avatar
 
Join Date: Jun 2010
Location: Oujda
Posts: 104
Likes (Received): 0

Je vous présente notre nouveau forum des trains Marocains...

http://trains-du-maroc.forumparfait.com/index.php
oncf dh350 no está en línea   Reply With Quote
Old September 14th, 2010, 12:51 PM   #600
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Meknès/Tangier
Posts: 10,348
Likes (Received): 84

Quote:
Mohamed Khlie : objectif TGV

Le patron du rail marocain entend être celui par qui le TGV arrivera en Afrique. Une région qu’il préside désormais au sein de l’Union internationale des chemins de fer.


En choisissant Mohamed Rabie Khlie pour présider la région Afrique, les dirigeants de l’Union internationale des chemins de fer (UIC) ont promu, le 29 juillet à Tripoli, un ambassadeur inlassable de leur cause. Le fait que l’Office national des chemins de fer (ONCF) marocain soit le premier à lancer un TGV sur le continent (prévu pour 2015) a joué en sa faveur, mais ses qualités de lobbyiste, proche du Français Guillaume Pepy (président de la SNCF) et du Tunisien Mohamed Najib Fitouri (SNCFT), sont aussi à l’origine de son élection. « Son nom s’est imposé naturellement. Il a été plébiscité pour son caractère de battant et ses qualités d’orateur », explique Jean-Pierre Lehman, coordinateur Afrique à l’UIC.

Tangérois, Mohamed Khlie est un pur produit de l’ONCF, où il a effectué toute sa carrière depuis sa sortie en 1987 de l’école d’ingénieurs Mohammadia. « Bosseur, il a vite gravi les échelons. Sitôt entré à l’ONCF, il a passé avec succès le concours d’inspecteur d’exploitation, un poste qui l’a amené à être en contact avec tous les métiers de l’entreprise », indique sa proche collaboratrice Najiba Tarachte. À 47 ans, Mohamed Khlie n’a pas chômé : responsable régional de la zone de Kénitra en 1988, il prend ensuite la direction du secteur commercial en 1996 puis celle de l’exploitation en 1999. « C’est le hasard qui m’a fait entrer dans le rail, explique l’intéressé. En tant qu’ingénieur, j’avais la possibilité de faire mon service civil dans une entreprise publique et j’ai atterri à l’ONCF. Et puis j’ai été happé par l’esprit cheminot… »

Un gestionnaire rigoureux

« Il faisait partie d’une promotion d’ingénieurs embauchés au même moment et appréciés pour leur proximité avec le personnel. Parmi eux, ses deux lieutenants, Mohamed Smouni, directeur infrastructure et circulation, et Ali El Kerram, directeur de la maintenance, l’ont accompagné tout au long de sa carrière », raconte Mohamed Ouhnaoui, de l’Union marocaine des travailleurs, qui l’a côtoyé à ses débuts.

« À son entrée à l’ONCF, il jugeait l’entreprise mal gérée. Jeune ingénieur très croyant, il était surnommé par ses collègues “le fils du fqih” [« maître d’école coranique », au Maroc, NDLR] et prêtait attention aux questions éthiques et sociales. Mais quand il a été promu directeur, il a appliqué sans état d’âme les politiques de rigueur qui, dans les années 1990, ont fait passer le nombre de salariés de 14 000 à 8 000 », regrette le syndicaliste. Mohamed Khlie acquiert une réputation de bon gestionnaire et de bon communicant, si bien qu’au départ de l’ancien patron, Karim Ghellab, on lui confie l’intérim du poste, avant de le nommer officiellement directeur général de l’ONCF, en 2004.

« M6 » lui fait confiance

Son credo : rendre le réseau pérenne économiquement en augmentant le trafic. Pour cela, il améliore considérablement la maintenance, optimise le réseau existant, rénove 40 gares et lance la construction de deux nouveaux tronçons, l’un de 117 km vers Nador, l’autre vers le port de Tanger Med. Résultat : de 15 millions en 2005, le nombre de passagers est passé à 30 millions aujourd’hui.

Ce succès lui vaut un soutien financier sans faille de l’État : plus de 3 milliards d’euros lui ont été accordés pour le plan quinquennal 2010-2015. Une jolie enveloppe qui lui permettra notamment de lancer son « bébé », ce fameux TGV qui doit mettre Casablanca a seulement deux heures et dix minutes de Tanger et qu’il promeut sans relâche. « En 2015, le Marocain moyen prendra le TGV », promet-il. Avantage non négligeable, Mohamed Khlie bénéficie de la confiance de Mohammed VI, ardent défenseur du TGV, mais aussi de son ancien patron Karim Ghellab, aujourd’hui ministre des Transports.

En dehors de l’ONCF, Mohamed Khlie déploie son énergie à relancer l’association des ingénieurs de l’école Mohammadia. Amateur de la Liga espagnole, il ne dédaigne pas chausser les crampons. « Il apprécie aussi la poésie arabe », indique son ami et condisciple d’école Abdelouahed Jambari. Une passion qui devrait l’aider à se ressourcer devant les obstacles qui ne manqueront pas de surgir sur le chemin de la grande vitesse. Seul le terrassement des voies a pour le moment débuté. Mohamed Khlie devra se montrer intraitable sur la qualité, les coûts et les délais
www.jeuneafrique.com
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
morocco, train

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 02:00 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu