daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Infrastructures et Transports > Infrastructures et Transports



Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 7 votes, 5.00 average.
Old December 22nd, 2011, 08:23 AM   #361
fabtos8
Registered User
 
fabtos8's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Location: Lyon Confluence
Posts: 828
Likes (Received): 25

Et ben..... Les travaux vont peut-être commencer avant 2030...!
fabtos8 no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old December 22nd, 2011, 03:05 PM   #362
CoDen
Registered User
 
Join Date: May 2008
Posts: 1,603
Likes (Received): 1016

Quote:
Originally Posted by alpin13 :
C'est parti pour 8,2 Milliards d'euros pour la première phase. L'accord a été signé entre l'Italie et la France.
Effectivement, La France est l'Italie viennent de signer l'avenant au Traité de Turin 2001 fixant la répartition des financements de la section internationale du Lyon-Turin.
Cet accord porte sur un montant d'investissement de 8.2 Mds € sur un total de 10.3 Mds € nécessaires pour l'achèvement de la section internationale de 84km. Hors contribution de l'Union Européenne (qui devrait atteindre 30% du montant total de cette section), l'Italie et la France se partageront le financement dans un rapport 58/42.
Cet accord prévoit aussi la réalisation de la section internationale en 2 phases :
* La première phase sera consacrée à la réalisation du tunnel de base du Mt Ambin (57km dont 44 en France) et d'une gare à Suza, le tout devant être livré avant 2025.
* La seconde phase de cette section impliquera la réalisation du tunnel dell'Orsiera (19.5 km) sur territoire italien qui sera réalisé à une date non encore définie (fonction du suivi et de la participation finale de l'Union à ce projet).
Comme toute révision d'un traité international, cet accord sera soumis à ratification des parlements début 2012.

Pour rappel, le Lyon-Turin maillon clé du Projet Prioritaire no 6 du Réseau TransEuropéen de Transport (et du grand corridor Lisbonne-Kiev) comprend trois sections:
* Une section transfrontalière de 84km (49km sur le sol français) comportant le tunnel de base du Mt Ambin long de 57 km (équivalent du St Gothard ou du Brenner) et le tunnel dell'Orsiera (~20km).
* Deux itinéraires d'accès à cette section internationale, Lyon-St Jean de Maurienne long de 140km dont ~80km en tunnels et Chiusa-Turin long de 45km dont 35km en tunnels.
La réalisation est programmée en plusieurs phases, 2 phases côté italien et 3 côté français, l'ensemble devant être achevé à horizon 2030.
Les sections principales des itinéraires d'accès ainsi que le tunnel de base devront être achevées pour 2025.
Le percement du tunnel de 57km sur 5 fronts d'attaque devrait prendre environ 7-8 ans et sa livraison s'effectuer au bout de 10-12 ans.

La réalisation de l'itinéraire d'accès au tunnel de base côté français est programmée en 3 phases:
* La première phase (~2020-21) verra la réalisation de la ligne nouvelle Lyon-Chambéry (~78km dont ~32km de tunnels) qui longera l'A43 jusqu'à Avressieux. Cette section sera entièrement mixtes voyageurs et fret jusqu'à Chambéry, le tunnel de Dullin-L'Epine (~15km) ayant été redessiné à cet effet.
* La seconde phase (>2025) sera consacrée à la réalisation des premiers tubes des tunnels frets sous Chartreuse (Avressieux- Combe de Savoie ~25km) et des 2 tunnels (fret puis à terme fret et voyageurs) sous Belledonne (~20km) et sous Glandon (~10km) reliant ainsi directement Avressieux à St Jean de Maurienne.
* La troisième phase (~2030) devrait comporter la mise à deux tubes de ces 3 tunnels .
Le coût total de l'itinéraire français s’élève à 7,7 milliards d’euros (2011). La première phase (Lyon-Chambéry) est estimée à moins de 3 Mds € dont 0.9 Mds € à la charge des collectivités territoriales.

Ce projet est classé Projet d'Intérêt Général, l'enquête préliminaire à la Déclaration d'Utilité Publique des itinéraires français se déroulera entre janvier et février 2012 et la DUP sera délivrée dans l'année.
Dés 2013-2014, la première phase devrait commencer par la préparation du percement du tunnel de base et du côté français par la réalisation de la galerie de reconnaissance du tunnel de Dullin-L'Epine (15km). Les travaux de la nouvelle ligne Lyon-Chambéry évolueront ensuite avec le chantier simultané du CFAL qui prévoit la réalisation d'un échangeur commun à Grenay desservant Lyon St-Exupéry.
CoDen no está en línea   Reply With Quote
Old December 22nd, 2011, 05:29 PM   #363
eomer
BRISAVOINE will return !
 
eomer's Avatar
 
Join Date: Nov 2003
Location: Val de Marne (Paris)
Posts: 7,981
Likes (Received): 1256

Quote:
Originally Posted by CoDen View Post
* La première phase (~2020-21) verra la réalisation de la ligne nouvelle Lyon-Chambéry [/I][/B](~78km dont ~32km de tunnels) qui longera l'A43 jusqu'à Avressieux. Cette section sera entièrement mixtes voyageurs et fret jusqu'à Chambéry, le tunnel de Dullin-L'Epine (~15km) ayant été redessiné à cet effet.
S'agit il encore de grande vitesse ?
Bon, c'est vrai que sur une distance aussi courte que Lyon-Chambéry, on peut se contenter de V260.

Quote:
Originally Posted by CoDen View Post
* La seconde phase (>2025) sera consacrée à la réalisation des premiers tubes des tunnels frets sous Chartreuse (Avressieux- Combe de Savoie ~25km) et des 2 tunnels (fret puis à terme fret et voyageurs) sous Belledonne (~20km) et sous Glandon (~10km) reliant ainsi directement Avressieux à St Jean de Maurienne.
Humm...je comprend pas bien pourquoi les tunnels de Belledone et du Glandon devraient être purement fret à l'ouverture ? Est ce parce qu'ils seront en VU et donc monotubes avant la dernière phase ?

Sinon: ne pourrait ont pas réduire le coût de tels tunnels en les réservant exclusivement au fret et en mettant en place la conduite entièrement automatique: si l'on peut se passer du conducteur, il n'y a plus aucune vie humaine en jeu en cas d'accident et on peut réduire les coûts liés aux équipement de sécurité.

Des trains de fret sans conducteurs entre Lyon et Turin...est ce plausible (on sera en 2030) ou bien est ce un délire d'informaticien ?
__________________
Salutations,
Eomer
http://lgv2030.free.fr/titres/bandeau.jpg
http://lgv2030.free.fr www.altro.org
Objectifs: Clermont Ferrand <==> Paris: 2h00, Clermont Ferrand <==> Lyon: 1h00
eomer no está en línea   Reply With Quote
Old December 23rd, 2011, 01:09 AM   #364
Grygry
Grygry
 
Grygry's Avatar
 
Join Date: Nov 2004
Posts: 3,157
Likes (Received): 18

C'est largement faisable techniquement, le problème c'est la partie:
- preuve de la sécurité (campagnes de tests pas automatisées...)
- la lenteur du renouvellement de ces matériels.
Mais on verra de telle technologies sur les voitures de luxe dans quelques années maintenant, et donc pour les trains certainement.
Grygry no está en línea   Reply With Quote
Old December 24th, 2011, 01:59 AM   #365
CoDen
Registered User
 
Join Date: May 2008
Posts: 1,603
Likes (Received): 1016

Quote:
Originally Posted by eomer View Post
S'agit il encore de grande vitesse ?
Bon, c'est vrai que sur une distance aussi courte que Lyon-Chambéry, on peut se contenter de V260.
Effectivement, la très grande vitesse ne se justifie pas vraiment sur Lyon-Chambéry qui sera déjà effectuée en 44 min (au lieu de 1h10 actuellement).
La vitesse maximale des circulations voyageurs ne sera d'ailleurs pas 260 km/h, mais 220km/h (40% du trajet entre Lyon et Chambéry s'effectuant via 4 tunnels 7+2+8+15km ). Localement la vitesse sera même ramenée à 160km/h pour limiter l'impact sonore, en particulier pour certains passages en viaduc.
Pour ce qui est du fret sa vitesse sera comprise entre 100 et 120 km/h afin de permettre l'intercallement des TAGV.

Quote:
Je comprend pas bien pourquoi les tunnels de Belledone et du Glandon devraient être purement fret à l'ouverture ? Est ce parce qu'ils seront en VU et donc monotubes avant la dernière phase ?
Les tunnels de Belledonne et du Glandon ne seront pas mixtes tant qu'ils n'auront pas été doublés, essentiellement parce que l'objectif est de pouvoir router le maximum de fret. Ces tunnels ne seront d'ailleurs pas tant doublés pour satisfaire le trafic voyageur que pour satisfaire le trafic fret et limiter ainsi tout engorgement en sortie du tunnel de base à St Jean de Maurienne.
D'autre part, les circulations fret empruntant le tunnel de Belledonne ne proviendront pas exclusivement du tunnel de Chartreuse, mais aussi du Sillon Alpin (en provenance d'Ambérieux via Chambéry-Montmélian et de Grenoble Valence). L'ensemble des circulations sera canalisé par l'échangeur de Laissaud implanté entre les tunnels de Chartreuse et de Belledonne...

Notons qu'à l'issue de la première phase (2025), le trafic fret devra emprunter la Vallée de Maurienne (Montmélian-Aiton-St Jean de Maurienne) ce qui n'autorisera pas la circulation de convois frets de grande capacité alors que le tunnel de base le permettra et que la composition des trains à St Jean de Maurienne sera limitée (ce qui explique en partie aussi l'implantation de la plateforme Autoroute Ferroviaire à Aiton). De plus la circulation des TAGV, des TER, et de l'AFA entre Aiton et Obrassano via le tunnel du Mt Cenis compliquera la gestion des circulations dans cette vallée.
A l'issue de la seconde phase (~2030) l'itinéraire fret par les monotubes Chartreuse, Belledonne et Glandon permettra une circulation des convois fret moderne, mais pas des convois longs (850-1000m) car les voies d'évitement entre chaque tunnel seront limitées à 750m en raison de difficultés d'insertion. Sauf à envisager l'alternance de circulation sur la totalité de la section Avressieux-St Jean de Maurienne, ce qui reste possible, mais impliquerait une gestion également assez complexe de l'équipement. Il faudra donc attendre 2030-35 et le doublement des 3 tunnels (et la réalisation du tunnel dell'Orsiera) pour voir circuler des convois frets de 1000 voire 1500 m entre Lyon et Turin permettant d'atteindre l'objectif d'une liaison transalpine assurant le transit de 40 millions de tonnes de fret/an.

Enfin, il convient de rappeler en toute franchise que la réalisation du tunnel fret sous Chartreuse pourrait être la plus difficile de toutes, de par la complexité du tissu géologique attendu (anticlinaux Jurassiens et Subalpins). Les premières études laissaient envisagées pas moins de 9 années pour effectuer les 25km. C'est aussi cette crainte qui a justifié la rectification du tunnel de Dullin-L'Epine pour le rendre compatible avec la circulation fret et autoroute ferroviaire.

Quote:
ne pourrait ont pas réduire le coût de tels tunnels en les réservant exclusivement au fret et en mettant en place la conduite entièrement automatique
...
Des trains de fret sans conducteurs entre Lyon et Turin...est ce plausible (on sera en 2030) ou bien est ce un délire d'informaticien ?
Il me semblerait difficile d'automatiser un trafic fret alors que les lignes resteraient mixtes de part et d'autre, y compris dans le tunnel de base et que d'autres circulations frets en provenance du Sillon Alpin viendraient s'intercaler au niveau de l'échangeur de Laissaud entre Chartreuse et Belledonne...
Du reste si l'on tient aussi à ce que les tunnels de Belledonne et du Glandon soient un jour également mixtes pour faire gagner encore ~25 min au trafic voyageur vers Turin/Milan, la solution ne peut passer que par leur doublement (en rappelant aussi qu'un bitube ne coûte pas le prix de 2 tubes distincts).

A plus long terme, les ouvrages de la Transalpine étant construits pour des siècles, rien n'interdit d'envisager un jour l'automatisation complète des circulations ferroviaires.
En l'état actuel des techniques je ne connais cependant que l'exemple du MAG LEV comme système de transport à grande vitesse entièrement automatisé, sans doute parce qu'il réclame une infrastructure spécifique et que l'arrêt des véhicules peut s'effectuer avec un minimum d'inertie.
Il n'existe cependant pas de MAG LEV fret et je doute sérieusement de la rentabilité énergétique d'un tel concept...
CoDen no está en línea   Reply With Quote
Old January 30th, 2012, 02:46 PM   #366
cesar13
Registered User
 
Join Date: May 2011
Posts: 4,652
Likes (Received): 9860

http://lci.tf1.fr/filnews/economie/l...s-6959675.html

Quote:
Les ministres italien et français des Transports ont formellement signé, lundi à Rome, l'accord indispensable à la finalisation du projet de TGV Lyon-Turin, "plus grand chantier d'Europe", malgré des oppositions parfois violentes côté italien. Ce texte prévoit de commencer les travaux par la section transfrontalière, avec un tunnel de base long de 57 km reliant les gares de Saint-Jean-de-Maurienne en France et Suse en Italie.

Le coût de cette première phase (environ 8,5 milliards) sera réparti entre la France (42,1%) et l'Italie (57,9%), auquel s'ajoute une participation de l'Union européenne. Le vice-ministre italien des Infrastructures et des Transports, Mario Ciaccia, a indiqué devant la presse qu'il souhaitait que Bruxelles participe à hauteur de 40% de ce montant.
cesar13 no está en línea   Reply With Quote
Old February 16th, 2012, 03:21 PM   #367
basstemperature
Registered User
 
Join Date: Jan 2011
Posts: 149
Likes (Received): 27

Quote:
Originally Posted by clouchicloucha View Post
C'est vrai qu'il semble beaucoup plus court de passer par le Havre pour aller à

De plus, le problème sera finalement le même vu que le véritable goulet d'étranglement se trouve au niveau du tunnel..


Jolie TROLL mais tu as tout faux justement


L'éventuel projet d'une LGV paris rouen/doublage paris/calais ne s'est jamais présenté par un axe direct paris/rouen !

Mais par un axe rouen-amiens-st quentin/calais en Y qui n'a strictement rien a voir avec le pseudo schéma que tu présentes dans un but manifeste de carricature

Le raccourci pour la GB en passant par calais, se serait fait par une nouvelle LGV amiens/calais qui éviterait Lille

Le pseudo projet a toujours été "présenté" ains même s'il n'a jamais été officiel
basstemperature no está en línea   Reply With Quote
Old February 17th, 2012, 11:12 AM   #368
CoDen
Registered User
 
Join Date: May 2008
Posts: 1,603
Likes (Received): 1016

Pour revenir au sujet,

Quote:
LIAISON LYON-TURIN : UNE ETAPE DECISIVE FRANCHIE PAR LA SIGNATURE D'UN ACCORD FRANCO-ITALIEN

Thierry Mariani, ministre chargé des Transports, et Mario Ciaccia, vice-ministre italien des Infrastructures et des Transports, ont signé aujourd'hui à Rome un avenant à l'accord franco-italien du 29 janvier 2001 pour la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

Proposé par la Commission intergouvernementale, à la demande des deux Gouvernements, cet avenant définit les conditions de réalisation de ce projet porteur d'avenir pour l'Europe...
Cet avenant précise des éléments indispensables à la finalisation du projet, en particulier :
- le tracé définitif du projet.
- le phasage, qui conduira à réaliser en première phase la section transfrontalière comportant le tunnel de base long de 57 km reliant les gares de St Jean de Maurienne en France et de Suse en Italie.
- les modalités de gouvernance du projet et du futur promoteur public en charge de réaliser les travaux et qui succèdera à LTF.
- la répartition des coûts de la première phase (~8,5 Md €) entre la France (42,1 %) et l'Italie (57,9 %), déduction faite de la participation de l'Union européenne...
- les principes retenus par les deux gouvernements en matière de report modal pour le trafic transalpin, en cohérence avec les décisions prises par la France en ce domaine dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

La réalisation de la section transfrontalière franco-italienne du projet Lyon-Turin s'inscrit dans la perspective d'un itinéraire global...
En diminuant de manière très significative les temps de trajet ... et en modifiant en profondeur les conditions du transport de marchandises "effaçant" pour ainsi dire les Alpes et créant les conditions d'un report massif de la route vers le mode ferroviaire, le projet Lyon-Turin procurera des gains environnementaux importants, tant pour l'ensemble du massif alpin que pour nos deux pays et pour l'Europe.

http://www.transalpine.com/breves/li...ien?noReturn=1
J'aurai l'occasion de revenir sur ce sujet et en particulier de rappeler la modification du phasage côté français qui reporte la réalisation de l'itinéraire fret à une seconde phase, après l'ouverture du tunnel de base (2023-25), mais sans engagement sur les dates comme on pouvait le craindre...
CoDen no está en línea   Reply With Quote
Old May 15th, 2012, 11:11 AM   #369
Gone69
Registered User
 
Join Date: Apr 2012
Posts: 91
Likes (Received): 0

Ce projet ne risque t'il pas d'étre handicapé par le changement de gouvernement français et la nouvelle récession italienne pour ce premier trimestre 2012?
Gone69 no está en línea   Reply With Quote
Old May 18th, 2012, 09:46 AM   #370
Coccodrillo
Moderator
 
Join Date: Sep 2005
Location: Switzerland
Posts: 6,703
Likes (Received): 472

Officiellement je le doute, mais les deux gouvernements pourraient tergiverser ou étaler les travaux pendant beaucoup d'années (en disant que c'est à cause des manifestants NO-TAV, ceci pour se laver les mains politiquement).
__________________
für Güter die Bahn ~ pour vos marchandises le rail ~ chi dice merci dice ferrovia

100 Jahre Lötschbergbahn
Coccodrillo no está en línea   Reply With Quote
Old May 20th, 2012, 12:23 PM   #371
Grygry
Grygry
 
Grygry's Avatar
 
Join Date: Nov 2004
Posts: 3,157
Likes (Received): 18

Le financement est un problème, mais vu que Bruxelles apporte une grande partie l’investissement cela se fera très probablement.
Grygry no está en línea   Reply With Quote
Old June 7th, 2012, 07:10 AM   #372
Gone69
Registered User
 
Join Date: Apr 2012
Posts: 91
Likes (Received): 0

http://www.challenges.fr/economie/20...nstruites.html

Finalement ca va peut étre influer sur les projets qu'on a évoqué...
Gone69 no está en línea   Reply With Quote
Old June 24th, 2012, 12:39 PM   #373
basstemperature
Registered User
 
Join Date: Jan 2011
Posts: 149
Likes (Received): 27

Pour moi, le projet a besoin d'être repris dans son architecture même (le fait par exemple que l'axe Lyon/Chambéry soit privilégié, alors que pourtant en terme de bassin de population c'était pas le + pertinent en soit en l'état ...)

Alors a la limite si on fait une bonne pose "financière" du projet, pour le dégeler de l'autre coté en termes de choix : je vote pour ...

Il faudrait sensiblement remanier la priorité des bassins de populaton a desservir, chalander dans le volet qui cherche a donner une stratégie de liens a grande vitesse avec l'arc Alpin français : ou Chambéry hérite de tout et Grenoble est la grande perdante, alors que pourtant Grenoble aurait été bien + pertinent en terme de développement et potentiel de chalandage régional/national ...

Certes après Chambéry aussi a son intérêt pour le chalandage des sports d'hiver, mais c'est saisonier (le potentiel de chalandage en Savoie et par liens de continuité : haute Savoie, est supérieur il est vrai a l'Isère et Haute Alpes au sud : il y a une concentration de stations bien supérieure dans la partie nord de l'arc que dans la partie sud)

Mais Grenoble c'est du chalandage de sport d'hiver en saison, mais surtout du chalandage de travail, affaire, scolaire, de grande métropole régionale ect et même de parc technologique majeur ! (Grenoble étant devenu le centre du renouveau électronique français en plein BOOM) qui a un énorme potentiel a l'année si on lui offrirait un accès a grande/moyenne vitesse (et qui + est la ligne Lyon-Grenoble est complêtement saturée par le TER avec aussi un assez grand nombre de TGV qui passe par cet axe classique soit au départ de Grenoble ou a l'arrivée, qui rejoignent la ligne ou la quitte avec l'échangeur de Grenay/Saint exupery TGV)

Pour moi le projet est a revoir, c'est un véritable Y qu'il faut réaliser rejoignant tant Chambéry, que Grenoble a grande vitesse, en fait le Y existe en option si j'ai bien compris mais la priorité sera donné a un axe vers Chambéry d'abbord pour la liaison vers l'italie ... (liaison qui se fera bien + tard !)

Alors que c'est plutot l'inverse qu'il aurait fallu réaliser : faire un premier volet rejoignant Grenoble, puis un deuxième volet réalisant le Y quand la ligne sera creusée dans les alpes au de la de 2020 vers Chambéry d'une quarantaine de Km

Le potentiel de chalandage via LGV n'est pas bon dans le projet de base, c'est l'inverse qu'il aurait fallu faire



Quote:
Originally Posted by Gone69 View Post
http://www.challenges.fr/economie/20...nstruites.html

Finalement ca va peut étre influer sur les projets qu'on a évoqué...

Le volet de l'article cherchant a faire lien entre politique d'aménagement du territoire/transport et FN en zone rurale est ridicule ...

C'est n'avoir jamais analysé chez qui dans les villages ruraux de l'Est de la France, la poussée du FN a été la + forte en 10 ans, et en vrai ce n'est pas les petits vieux grisonnants qui habitent dans les maisons de villages qui ont fait la poussée :

La vrai poussée du FN en zone rurale est vers les classes moyennes "hautes" qui se sont installées en zone rurale en "lotissements" de pavillons récents ces 15 dernières années, et qui ne SONT PAS UTILISATEURS DES TRANSPORTS QUAND IL Y EN A ...

Chose qui apparait parfaitement quand on analyse le boom du vote FN par exemple en Nord Isère ou il y a eu des scores quasi soviétiques dans pas mal de village de la région de l'Est lyonnais (pas l'est lyonnais direct, je parle du profond en nord isère) depuis 2002, alors que la poussée démographique de ces villages : est lyonnaise principalement (des cadres et commerçants) et ne sont pas du tout utilisateurs des transports du coin alors qu'ils sont la et bel et bien disponible (forte politique de TER et même étendues a des Bus pour les localités enclavées)

Ils tous un accès facilité aux TER via une ville a moins de 10km de chez eux pour se rendre a Lyon pour leur profession : en réalité très peu l'utilisent, et prennent tous l'autoroute le matin pour aller a Lyon, idem autoroute directe a disposition a meme pas quelques km de chez eux :

Ca n'a pas empéché une percée halucinante du FN localement "parce qu'il y aurait pas de transport ou d'aménagement" : il y en a ! L'analyse est bancale ... Les poussées du FN en zone rurale ne viennent pas de cela (j'ai mon avis a ce niveau, mais c'est pas le débat ici)

Last edited by basstemperature; June 24th, 2012 at 12:50 PM. Reason: rajout
basstemperature no está en línea   Reply With Quote
Old June 24th, 2012, 12:56 PM   #374
alpin13
THE HUNTER
 
alpin13's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Location: le castellet 83
Posts: 4,381
Likes (Received): 885

Quote:
Originally Posted by Grygry View Post
Le financement est un problème, mais vu que Bruxelles apporte une grande partie l’investissement cela se fera très probablement.
évidament nous avons la toute puissance de l'accord de Bruxelle.
__________________
2014 L'ANNÉE DE LA CONSTRUCTION À MARSEILLE.
Comment ça marche ,Michel Chevalier.
alpin13 no está en línea   Reply With Quote
Old August 2nd, 2012, 01:59 PM   #375
gege
Registered User
 
gege's Avatar
 
Join Date: Mar 2004
Location: Lyon
Posts: 4,142
Likes (Received): 2613

Quote:
Rhône. Voie ferrée : le Lyon-Turin sur les rails

Projet ferroviaire.Les commissaires enquêteurs ont rendu leur rapport avec un avis favorable, sous conditions.

Après deux mois d’enquête, quatre grandes réunions et 125 permanences dans 71 communes de l’Isère, du Rhône et de la Savoie, le rapport d’enquête publique sur la portion entre Grenay et Saint-Jean-de-Maurienne de la liaison ferroviaire Lyon-Turin vient d’être publié. Et son avis est favorable. Si cette dernière donne son feu vert, elle ne signe pas pour autant un chèque en blanc à Réseau Ferré de France (RFF, maître d’ouvrage) et émet un certains de réserves et recommandations. Ne pas léser les agriculteurs

La commission demande à RFF encore plus de concertation avec les agriculteurs, « afin de garantir la pérennité des exploitations agricoles ». Elle préconise ainsi de ne pas cannibaliser les terrains agricoles et de « réduire au minimum l’emprise des délaissés et des rétablissements de voiries ». Pour stocker les nombreux déblais du chantier, il faudra aussi, « ne pas utiliser les terres à haut potentiel agricole ». Pas question non plus de laisser un champ de bataille une fois que la ligne sera opérationnelle.

Accompagner les expropriés

À Saint-Didier-de-la Tour, Chimilin ou encore Cessieu, des entreprises et des habitants seront forcés de déménager. La commission demande donc que réinstallation et relogement acceptables soient proposés Lutter contre le bruit

Ceux qui resteront à proximité devront faire avec le bruit. Il faudra donc installer des écrans acoustiques le long de la future ligne dans la traversée de la Plaine du Catelan. L’installation de merlons antibruit ou l’isolation de façades de maisons particulièrement exposées à Frontonas, L’Isle-d’Abeau.

Dans le même objectif, la commission demande de réfléchir au prolongement de la tranchée couverte à la sortie est du tunnel de Sainte-Blandine en concertation avec les propriétaires du château du Pin.

À Chimilin, il faut que RFF réfléchisse à « l’abaissement du profil en long du tunnel, la possibilité de réaliser la partie ouest du tronçon en tranchée couverte, la diminution de la hauteur du viaduc, l’amélioration de la protection acoustique sur l’ensemble du tronçon… »

La balle est désormais dans le camp de Réseau Ferré de France.

Pour en savoir plus (1) L’intégralité du rapport d’enquête est consultable sur le site internet de la préfecture de Savoie (www.savoie.pref.gouv.fr) ou de RFF (www.lyon-turin.info)
http://www.leprogres.fr/rhone/2012/0...-sur-les-rails
gege no está en línea   Reply With Quote
Old October 10th, 2012, 11:05 PM   #376
Stephanois42
Registered User
 
Join Date: Nov 2011
Location: Saint-Étienne/Lyon/Grenoble
Posts: 2,870
Likes (Received): 951

OMG la magouille...

Quote:
Originally Posted by Le dauphiné
Lyon-Turin : le débat dérape sur d’étranges terrains

Le sommet franco-italien de Lyon, début décembre, approche. François Hollande et le président du Conseil italien, Mario Monti, devraient y confirmer la volonté des deux États et donner l’élan décisif à la mise en chantier de la liaison à grande vitesse Lyon-Turin.

Au niveau gouvernemental, il a été à plusieurs reprises rappelé que ce dossier n’entrait pas dans la catégorie des grands travaux menacés pour raisons budgétaires : il s‘agit d’une priorité européenne et, de plus, faisant l’objet d’un traité international, la France ne pourrait y renoncer seule.

Cela dit, les opposants font feu de tout bois pour faire valoir leurs arguments. Le débat semble tourner à la guérilla. Un entrepreneur mauriennais vient d’en faire les frais.

Roger Truchet a ainsi pu lire dans le Canard enchaîné, mercredi dernier, qu’on le soupçonnait de tremper dans une affaire de conflit d’intérêts. Le rapport de la commission d’enquête sur les “accès français” invite Réseau ferré de France à examiner la possibilité d’utiliser un terrain de 9 hectares dont il est propriétaire, dans la zone d’activités d’Arbin, pour entreposer des déblais issus des travaux d’excavation. Or, parmi les membres de la commission d’enquête figure Guy Truchet, son frère… L’entrepreneur s’étouffe : « Je n’ai pas vu mon frère depuis des décennies ».

Roger Truchet a effectivement déposé un mémoire, remarqué par la commission, pour l’utilisation de ce terrain, mais parce qu’il ne sait trop qu’en faire : « Je l’ai acheté 360 000 € en 2002 pour créer une zone industrielle. Et quelques mois après, un plan de protection des risques a été mis en place et il est devenu inconstructible. Certes, je l’exploite, mais pour moi la solution, aujourd’hui, c’est que quelqu’un me le rachète. Dire que je pourrais faire 20 à 50 millions d’euros de bénéfices avec, c’est risible ».

Le maire d’Arbin, Carlo Apprati, confirme l’ensemble : « Le Canard m’a appelé, ils croyaient que Truchet avait acheté le terrain pour faire une carrière. Moi, ce que j’ai, c’est un dossier de lotissement industriel qui n’a pas abouti à cause du PPR ».

Nous n’avons pas réussi à joindre Guy Truchet. Mais nous avons contacté Pierre-Yves Fafournoux, président de la commission d’enquête, lui aussi attaqué, par Politis cette fois-ci. Le magazine lui reproche des relations avec Egis, cabinet qui a réalisé des études d’impact pour le Lyon-Turin. « Diffamation ! », clame M. Fafournoux : ingénieur-conseil libéral, il n’a jamais été « associé à Egis entre 2004 et 2009 », comme le prétend l’hebdomadaire. Il a accompli, en 2003, une mission dans l’Aisne pour le compte d’une agence d’architecture, Base, qui collabore par ailleurs, de temps à autre, avec Egis, mais n’en dépend pas. Egis a aussi réalisé l’étude d’impact sur l’aménagement de la Romanche, en Isère, dossier dont Pierre-Yves Fafournoux a dirigé l’enquête publique. Mais cela « n’implique aucun lien avec les membres de la commission », indique-t-il.

Noël Communod, conseiller régional EELV, naguère favorable au Lyon-Turin et qui a rejoint les rangs des opposants, est bien embêté : il a relayé ces accusations pour le moins légères et se trouve confronté à la réaction du mis en cause, par avocat interposé. Il promet un communiqué « davantage documenté dans les jours qui viennent ».

Le 2 juillet, la commission d’enquête a remis au préfet de la Savoie un rapport favorable, assorti de recommandations, au dossier des “accès français” présenté par Réseau ferré de France.
Source
Stephanois42 no está en línea   Reply With Quote
Old October 22nd, 2012, 10:23 PM   #377
cesar13
Registered User
 
Join Date: May 2011
Posts: 4,652
Likes (Received): 9860

Projet aberrant, coûteux, dangereux et inutile : José Bové attaque la ligne Lyon-Turin

Quote:
Le député européen s'est exprimé sur le sommet Franco-Italien qui aura lieu à Lyon en décembre et au cours duquel il sera question de cette nouvelle liaison.
"Ce projet est un projet aberrant, coûteux, dangereux et inutile". La position de José Bové sur cette nouvelle ligne ferroviaire est sans équivoque. Il a par ailleurs indiqué avoir reçu au Parlement européen tous les opposants au projet, et il a estimé que la position à ce sujet des écologistes français était assez floue. La Coordination des opposants à cette ligne Lyon-Turin demande par ailleurs "le report immédiat du transport routier des marchandises sur la ligne existante du Moncenis sur laquelle ont été investies plusieurs centaines de millions d'euro, qui n'est exploitée qu'au quart de sa capacité sans aucune justification."
http://www.mlyon.fr/93895-projet-abe...yon-turin.html

Je crois que Lyon a suffisament à faire avec Etienne tête/Monsieur Burns et sa clique avec le grand stade pour ne pas en plus rajouter Bové et ses amis écologistes pour le Lyon-Turin.
Collomb a eu bien raison de les traiter de khmers verts.
Même les communistes avaient des positions plus pragmatiques.
Pas de cohérence (on défend l'écologie mais on défend à côté les milliers de camion pour le fret), aucun sens des réalités économiques, historiques, stratégiques et énormement de démagogie !
C'est ça être un vert
L'excès d'écologistes nuit gravement à la santé et au pays !
cesar13 no está en línea   Reply With Quote
Old October 23rd, 2012, 06:42 AM   #378
Masters At Work
Registered User
 
Masters At Work's Avatar
 
Join Date: Jan 2005
Posts: 2,363
Likes (Received): 447

Je comprend pas non plus !!!
Il prefere les autoroutes dangereuses et les milliers de camions diesel peut etre ???!!!
Masters At Work no está en línea   Reply With Quote
Old October 23rd, 2012, 07:02 PM   #379
fabg84
BG da 1984
 
fabg84's Avatar
 
Join Date: Jul 2010
Location: Lyon
Posts: 5,921
Likes (Received): 1748

Mais non, il n'y a pas de parti écolo en France, désolé mais les verts sont juste une secte avec un gourou moustachu...
fabg84 no está en línea   Reply With Quote
Old November 5th, 2012, 02:48 PM   #380
donquichotedelmedina
BANNËD
 
donquichotedelmedina's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Location: B U X A N G E O R G I E N
Posts: 7,661

LGV Lyon-Turin: la Cour des Comptes suggère d'améliorer la ligne existante

La Cour des Comptes a recommandé dans un référé publié lundi de ne pas abandonner "trop rapidement" une éventuelle amélioration des infrastructures actuelles comme alternative au projet de tunnel ferroviaire Lyon-Turin, dont les coûts prévisionnels sont "en forte augmentation".

Quote:
"Le caractère international du projet, son ancienneté et sa complexité rendent difficile l'énoncé de recommandations", a indiqué la Cour dans un référé daté du 1er août, rendu public lundi.

Qualifiant le projet de "très ambitieux", la Cour a constaté un "pilotage insuffisant", des coûts prévisionnels "en forte augmentation", des prévisions de trafic "revues à la baisse" ainsi qu'une "faible rentabilité socioéconomique" et un financement "non défini".

Par conséquent, elle recommande "de ne pas fermer trop rapidement l'alternative consistant à améliorer la ligne existante".

Mais, si le projet devait être malgré tout poursuivi, elle a recommandé "d'étudier les mesures éventuellement contraignantes de report du trafic transalpin de la route vers la voie ferrée".

Dans le détail, le coût prévisionnel est passé, en euros courants, de 12 milliards en 2002 à 26,1 milliards (dernière estimation de la Direction générale du Trésor), a relevé la Cour, soulignant que "d'autres solutions techniques alternatives moins coûteuses ont été écartées sans avoir toutes été complètement explorées de façon approfondie".

Par ailleurs, le pilotage "ne répond pas aux exigences de rigueur nécessaires dans la conduite d'un projet d'infrastructure de cette ampleur et de cette complexité"...
http://lexpansion.lexpress.fr/econom...te_357890.html
__________________
LES OGM ETAT DES LIEUX
donquichotedelmedina no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
lgv, lyon

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 02:01 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu