daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Switzerland > Lausanne



Reply

 
Thread Tools Rate Thread
Old April 23rd, 2011, 12:30 AM   #1
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE/CRISSIER | Boulevard de l'Arc-en-ciel

Le secteur Arc-en-Ciel


2011 Bussigny (http://www.swisscastles.ch/aviation/Vaud/RepAlpha.html)


2011, Crissier (http://www.swisscastles.ch/aviation/.../crissier.html)



Situé sur les communes de Crissier et Bussigny, le secteur Arc-en-Ciel (actuellement zone industrielle) deviendra à terme un pôle socio-économique d’importance pour la région: un secteur tertiaire dense et animé, où cohabiteront commerces, industries, bâtiments administratifs et habitat.

Grâce à son important potentiel de développement et à son exceptionnelle accessibilité, des priorités ont été établies pour ce secteur:
• introduction d’espaces publics conviviaux;
• augmentation de la qualité de desserte de transports publics;
• optimisation de l’utilisation du sol, développement d’activités et réalisations architecturales de qualité;
• recomposition du réseau routier.
Ce secteur fait l’objet d’un plan directeur localisé (PDL) entré en force en avril 2010.

Spécificités
Le Schéma directeur de l’Ouest lausannois se compose de quatre secteurs d’études géographiques où se concentrent des actions prioritaires et stratégiques, et deux secteurs d’études thématiques transversaux traitant des transports motorisés, ainsi que des espaces publics et de la mobilité douce (piétons et vélos). Regroupant les types de projets d’infrastructure inclus dans le Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), l’Ouest lausannois est aujourd’hui un acteur incontournable du développement de l’agglomération.


Source: (http://www.lausanne-morges.ch/index.php?aid=21)



Quote:
Avancement - Etude en cours



Plan directeur localisé intercommunal (2006-2010)
Suite à l’enquête publique lancée en juin 2009, le plan directeur localisé (PDL) intercommunal du secteur Arc-en-Ciel a été adopté par les Conseils communaux de Crissier et de Bussigny fin 2009 et ratifié par le Conseil d’Etat au printemps 2010. Il fait désormais office de référence première pour tous les plans à venir dans le secteur.
Le boulevard de l’Arc-en-Ciel (route de Renens et route de Bussigny) constitue un axe majeur est-ouest qu’empruntera le futur tramway Lausanne-Bussigny. Aujourd’hui périurbain et consacré essentiellement aux industries et aux grandes surfaces commerciales, le secteur de l’Arc-en-Ciel est appelé à changer de visage. Son développement doit en faire une «vitrine» de l’agglomération et un lieu vivant et très accessible. Il sera marqué par des bâtiments emblématiques. Mais en premier lieu, ce sont les espaces publics entre les bâtiments et la cohérence de ces espaces que permet de garantir le PDL.

Parcs, squares, routes, trottoirs, passages pour la mobilité douce, lignes de transports publics, et autres espaces publics et privés revêtent une importance fondamentale pour la qualité de vie. Bureaux, sièges sociaux d’entreprises et logements sont envisagés pour porter à environ 20’000 le nombre d’habitants et d’emplois dans un périmètre de quelque 65 hectares appartenant essentiellement à des propriétaires privés.

Les avant-projets de deux nouveaux franchissements pour les piétons et les vélos ont par ailleurs été finalisés et déposés à la Confédération. Ils concernent un passage sous-voies entre Crissier et Écublens et un cheminement nouveau dans le secteur de la jonction autoroutière de Crissier.
*
Projets à venir
•** Un Plan Partiel d’Affectation modèle permettra aux Communes d’élaborer des PPA en accord avec les principes énoncés dans le PDL du secteur Arc-en-Ciel.
•** Étude de réaménagement du boulevard de l’Arc-en-Ciel dans le cadre du projet de réseau des axes forts de transports publics urbains (AFTPU).
•** Tram: le boulevard de l’Arc-en-Ciel recevra la ligne de tram Lausanne-Bussigny, pour autant que les densifications prévues soient réalisées et que les nouvelles lignes de bus trouvent leur clientèle. Le cas échéant, les travaux débuteraient entre 2015 et 2018.




Périmètre général.
Le secteur de l’Arc-en-Ciel touche les communes de Bussigny-près-Lausanne et Crissier. Situé au nord des voies CFF, il s’étend du Pont Bleu à l’est jusqu’au carrefour de Croix-de-Plan à l’ouest.




Historique: http://www.ouest-lausannois.ch/Defau...127&Objet=News


Source: http://www.ouest-lausannois.ch/Defau...127&Objet=News

Quote:
image hosted on flickr


image hosted on flickr




image hosted on flickr


image hosted on flickr


image hosted on flickr





Source

Last edited by General Electric; July 9th, 2011 at 11:17 AM.
General Electric no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old July 9th, 2011, 01:22 AM   #2
HYPEster
Moderator
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,302
Likes (Received): 8

Ancienne parcelle Filtrona (Route de Bussigny 31 - Crissier)

AWS Architekten (Bern)

















HYPEster está en línea ahora   Reply With Quote
Old July 9th, 2011, 11:11 AM   #3
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

Waoouw! Super ce complexe! Je ne m'attendais pas à découvrir les projets de l'Arc-en-ciel avant ceux situé sur la 1ère phase du Tram. Et pour une fois on voit un projet sous tout ces angles!

Les bâtiments ne sont pas très hauts (80 et 60m?), mais sont du meilleur effet je trouve (la tour principale change de forme selon l'angle). Je me réjouis d'en savoir plus...
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 9th, 2011, 02:35 PM   #4
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

En tout cas merci HYPEster pour ces nouvelles en avance sur tout le monde
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 15th, 2011, 08:03 PM   #5
pipouchat
Registered User
 
Join Date: Dec 2007
Posts: 295
Likes (Received): 1

Génial!! C'est donc un des "repères architecturaux (si l'on se fie au plan.) s'ils sont tous aussi originaux, je me réjouis du résultat. Tout le monde le verra bien celui-là depuis le boulevard, l'autoroute et les rails. Le lifting du mcdo tombe lui aussi à point nommé.
__________________
...
pipouchat no está en línea   Reply With Quote
Old September 30th, 2011, 06:20 PM   #6
HYPEster
Moderator
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,302
Likes (Received): 8

Rêves de hauteur?

Dans son édition des 3 et 4 septembre 2011, "24 heures" fait état d’un projet ui esquisse l’avenir du secteur où se trouvait l’usine Filtrona, au sud de Crissier, endroit faisant partie du plan directeur localisé (PDL) "Arc-en-ciel".

Selon le quotidien, un immeuble de 21 étages d’une hauteur de 70 mètres "doit encore séduire les investisseurs". La Municipalité tient à préciser qu’aucun projet ne lui a été soumis à ce jour et que toute construction dans ce secteur nécessitera l’établissement d’un plan partiel d’affectation (PPA), démarche qui exige généralement deux à trois ans d’études et de procédures. Ensuite seulement, le propriétaire peut présenter une demande de
permis de construire dont la délivrance ne se fait qu’après une analyse fouillée du projet. C’est pourquoi l’éventuelle réalisation
d’un tel projet prendra plusieurs années. Le PDL Arc-en-ciel prévoit des
"bâtiments emblématiques" et la Municipalité n’y est pas opposée. Cependant, nous sommesbien conscients de deux facteurs à prendre en compte dans ce genre de projet. Tout d’abord, une tour doit être entourée d’espaces verts importants. Ensuite, la mixité des activités à l’intérieur de la tour (logements, bureaux, restaurant, etc.) doit être soigneusement pensée pour que la tour fonctionne bien. Rappelons pour terminer que tout projet de construction important à Crissier est préalablement soumis à l’approbation de la Commission d’urbanisme du Conseil communal.

(source: Crissier Contact)
HYPEster está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 10th, 2011, 12:51 PM   #7
TRTL
TRTL
 
Join Date: Sep 2011
Location: Lausanne
Posts: 676

Je suis personnellement très motivé par tout ceci. Cette zone de l'ouest lausannois peut en effet accueillir une grande part de la croissance des prochaines années, et surtout en évitant l'étalement urbain, qui pose des problèmes de transport effroyables.
TRTL no está en línea   Reply With Quote
Old April 25th, 2012, 12:33 AM   #8
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

Vues depuis l'Ouest sur le future Boulevard de l'Arc-en-Ciel

2011 Photo: Joël Christin


2011 Photo: Joël Christin


2011 Photo: Joël Christin
__________________
All my pics on a map: General Electric on Panoramio
All my pics on SSC: Brussels - Lausanne - Stroll Leman Lake - Minsk - Yaoundé-Douala
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old May 19th, 2012, 01:43 PM   #9
HYPEster
Moderator
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,302
Likes (Received): 8

Je met aussi ici l'étude sur le prolongement du tram t1: http://www.ouest-lausannois.ch/modul...l%20300312.pdf

On y apprend beaucoup sur l'état d'avancement des projets le long du tracé.

En vrac:

- le complexe Filtrona figure déjà sur une carte ce qui est un bon signe
- la zone Cocagne-Buyère dont on connait le projet Fuksas a un autre projet qui semble plus avancé et prévoit 2 tours(?). Il semble plus avancé mais je n'ai pas trouvé d'illustrations (Retail Rites architectes).
HYPEster está en línea ahora   Reply With Quote
Old May 27th, 2012, 11:43 PM   #10
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

Il y a une (mauvaise) nouvelle, dans le 24heures papier de ce week-end, concernant le passage sous-voie mobilité douce entre Ecublens et Crisser. Jugé trop cher (14 millions) par la majorité politique d'Ecublens par rapport à son utilité, le passage sous-voie serait payé pour moitié par les communes et l'autre moitié par la Confédération + le canton. Il permettrait de relier d'une part les centres commerciaux de Crissier au bord du lac/EPFL et aussi de relier Ecublens au futur arrêt de tram de l'arc-en-ciel et des commerces de Crissier.

Vraiment une décision incroyable de la part d'Ecublens, surtout que les deux communes sont vraiment séparée par ces voies CFF et souffrent de graves carences de liaison douce.
__________________
All my pics on a map: General Electric on Panoramio
All my pics on SSC: Brussels - Lausanne - Stroll Leman Lake - Minsk - Yaoundé-Douala
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old May 28th, 2012, 01:01 PM   #11
DadaMXX
Registered User
 
Join Date: May 2012
Posts: 89
Likes (Received): 2

Quote:
Originally Posted by General Electric View Post
Vraiment une décision incroyable de la part d'Ecublens
Incroyable ? Non, malheureusement prévisible...
DadaMXX no está en línea   Reply With Quote
Old May 28th, 2012, 01:21 PM   #12
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

Quote:
Originally Posted by DadaMXX View Post
Incroyable ? Non, malheureusement prévisible...
Quand même... C'est étonnant que Ecublens ne souhaite pas créer des accès avec le futur tram!? Dans le 24 heures ils disaient que cette décision (à 1 voix près) devra encore être revotée par Ecublens, j'espère qu'ils changeront d'avis. Le Conseil communal de Crissier doit aussi voté.
__________________
All my pics on a map: General Electric on Panoramio
All my pics on SSC: Brussels - Lausanne - Stroll Leman Lake - Minsk - Yaoundé-Douala
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old May 28th, 2012, 01:48 PM   #13
HYPEster
Moderator
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,302
Likes (Received): 8

D'un côté, si mes souvenirs sont bons, cette liaison amène directement au milieu d'un quartier d'habitations à Ecublens et on est en droit de se demander de son utilité à cet endroit si il n'y a pas toute une requalification de faite.
HYPEster está en línea ahora   Reply With Quote
Old May 30th, 2012, 04:56 PM   #14
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

Quote:
Originally Posted by HYPEster View Post
D'un côté, si mes souvenirs sont bons, cette liaison amène directement au milieu d'un quartier d'habitations à Ecublens et on est en droit de se demander de son utilité à cet endroit si il n'y a pas toute une requalification de faite.
Oui bien-sûre qu'il faudrait densifier davantage le quartier d'habitations d'Ecublens concerné par ce passage. Mais si ce passage sous-voie est enterré, il est sur et certains que rien ne sera fait non-plus à ce niveau là.
__________________
All my pics on a map: General Electric on Panoramio
All my pics on SSC: Brussels - Lausanne - Stroll Leman Lake - Minsk - Yaoundé-Douala
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 20th, 2012, 12:45 AM   #15
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

Bonne nouvelle pour la parcelle Filtrona!

Quote:







Source: http://www.ouest-lausannois.ch/modul...l%20300312.pdf
__________________
All my pics on a map: General Electric on Panoramio
All my pics on SSC: Brussels - Lausanne - Stroll Leman Lake - Minsk - Yaoundé-Douala
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 6th, 2012, 12:20 AM   #16
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 3,730
Likes (Received): 204

L’Ouest lausannois se reflète dans l’Arc-en-Ciel

Quote:
URBANISME Mardi28 février 2012
L’Ouest lausannois se reflète dans l’Arc-en-Ciel
Marco Danesi

Christophe Charpié devant le bâtiment Arc-en-Ciel (Pierre-Antoine Grisoni / STRATES)

La périphérie entre la Venoge et Malley se métamorphose en pôle urbain Les huit communes du district balisent une immense friche humaine et industrielle

Février glace la zone industrielle de l’Arc-en-Ciel. L’arche en béton et sa suite très West Side Story marquent la plaine entre Crissier et Bussigny. L’architecte neuchâtelois Jacques Favarger l’a moulé ici en 1953. L’ouvrage annonçait une agglomération encore inconsciente. Aujourd’hui, l’anneau symbolise le devenir de l’Ouest lausannois, promis à une crue vertigineuse: 30’000 nouveaux résidents sont attendus en 2020. La nef héberge une station à essence, un restaurant et un cuisiniste.

Ailleurs, la friche de Malley servie d’une halte RER grise les urbanistes. Le campus des Hautes Ecoles magnifiées par le Learning Center alimente les fantasmes d’excellence. La gare de Renens, bientôt relookée, va donner une allure métropolitaine à la commune.

Pourtant, c’est à l’ombre de l’Arc-en-ciel que l’Ouest lausannois tout entier – 70’000 résidents et 40’000 emplois sans les Hautes Ecoles - avoue ses contradictions. En 64’7000 mètres carrés, les lieux « incarnent le pire comme les promesses d’un avenir radieux » résume Claudine Wyssa, syndique de Bussigny.

Un «coin des affaires»

Christophe Charpié, patron de l’entreprise familiale Renove-Cuisines, calée sous l’Arche de Favarger, brosse en quelques traits de stylo l’atout géographique de ce « coin des affaires ». L’Ouest lausannois est à l’intersection de l’Arc Lémanique, du Nord Vaudois, du Jura, du Grand Lausanne. L’Arc-en-ciel figure le point cardinal du secteur.

Le président de la Société industrielle et commerciale de l’Ouest lausannois, Stéphane Rezso, fixe l’image. « C’est le poumon économique du canton de Vaud ». Il poursuit: les flux de marchandises et de pendulaires se croisent ici. L’autoroute se déploie en y grec: 80000 à 100000 passages journaliers. Les véhicules roulent sur un viaduc frôlant des enseignes en enfilade.

Depuis quinze ans, Stéphane Rezso dirige une maison spécialiste du chauffage. Basé à Crissier avec des antennes à Bâle et à Berne, HSB « profite d’une disponibilité exceptionnelle de terrains, de bras et de cerveaux, de services, sans oublier des autorités communales à l’écoute ».

Presque Los Angeles

Une route, au destin de boulevard, trace la colonne vertébrale de cet organisme encore désarticulé. Poids lourds, fourgons, remorques, berlines battent la ligne droit: 20000 par jour. Le quadrillage s’éparpille ensuite au nord et au sud. L’Arc-en-ciel caricature un Los Angeles du terroir ponctué de clochers villageois.

Le passé agricole, puis celui industriel et le présent plus virtuel se superposent. Un pâturage comblé de moutons borde le siège de McDonald’s Suisse. Dans les pizzerias et les fast-food, les cols blancs se mêlent aux cols bleus. Malgré la fermeture de quelques fleurons – Kodak, Veillon, Filtrona, Iril – ou le déplacement de Bobst plus au nord, les zingueries survivent accoudées aux data center. Les blocs gris de Matisa – champion des machines de chantier - défient le rectangle gominé de Swisscaution: leader de la garantie de loyer. Les souvenirs des débrayages sous les drapeaux rouges d’Unia flottent dans le souffle des serveurs.

Le trop plein de la capitale, raconte Christophe Charpié, se déverse à l’Ouest: centres commerciaux, back-offices, services administratifs, santé. Depuis une dizaine d’années, la culture glisse aussi vers le couchant, indique le géographe Pierre Dessemontet. L’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) occupe les volumes de l’ancienne usine de bas Iril à Renens. La Manufacture, Haute école de théâtre de Suisse romande, officie à Malley, dans une usine désaffectée de taille de pierres précieuses.

Sans complexe

Emportée par cette déferlante, la banlieue fragmentée et désordonnée se transforme depuis une dizaine d’années en pôle décomplexé. Les villages paysans, flanqués de quartiers-villas et les satellites ouvriers, parfois mal-aimés, finissent par s’agréger en une agglomération qui assume son futur. Tôt ou tard, l’appendice de Lausanne est appelée à devenir une cité à part entière mariant emplois et logements.

Or, c’est le moratoire décrété en 2000 par le canton qui a créé les prémices de cette évolution. Au tournant du siècle, la pollution envahissante oblige les autorités à stopper net la croissance de la périphérie. Le coup de frein trace la frontière entre l’essor anarchique et la volonté de maîtrise. Au bord de l’asphyxie, les communes vont enfin collaborer. Sous la contrainte, elles planifient. Le schéma directeur (SDOL) voit le jour en 2003. Le projet d’agglomération Lausanne Morges (PALM) lui ouvre l’accès aux financements fédéraux. La constitution en district autonome de huit communes, autrefois divisées entre Lausanne et Morges, forge dès 2008 « l’identité » de la région, souligne Claudine Wyssa.

Renens l’ouvrière, fière de « sa composition multiculturelle », s’entend avec Prilly la bourgeoise. Ecublens, « colonie » de l’EPFL et ses start-up, dérive vers le calme lacustre de Saint-Sulpice. A partir de là, le meilleur des mondes semble possible. Ariane Widmer raconte l’élan urbain. Le SDOL enjambe les frontières, rompt avec les habitudes, explique la cheffe du SDOL. Le Prix Wakker 2011 a couronné cette vision à long terme. Désormais, observe Tinetta Maystre, municipale des Verts à Renens, le schéma directeur esquisse les perspectives qui attirent les entreprises, les investisseurs, les nouveaux habitants.

Pour toucher la perfection

Bien entendu, tout n’est pas parfait. Pas encore. Le boom économique multiplie le nombre de pendulaires plutôt que celui des résidents. La voiture règne et les bouchons fâchent, sous l’Arc-en-ciel surtout. Les infrastructures héritées de 1964, année de l’Exposition nationale, s’essoufflent. Le tram (T1) va relier Lausanne à Renens dès 2017, certes. Mais son prolongement jusqu’à Bussigny, voire plus loin, ne verra pas le jour avant 2022. A la place, un bus rode le parcours.

Dans la foulée, phénomène connu, les terrains renchérissent. Les logements se raréfient. Les appétits des promoteurs s’aiguisent. Du coup, les maux de la croissance suscitent la méfiance. Le défi de l’Ouest lausannois est de résister aux excès de l’Arc Lémanique qui, paradoxe, menacent son bonheur. Autrement dit, il s’agit de préserver les équilibres existants, précise Tinetta Maystre. « Il faut veiller à la diversité de l’Ouest contre les monocultures et les ghettos ».
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1d50...2#.UG9c-Y7dN34
__________________
All my pics on a map: General Electric on Panoramio
All my pics on SSC: Brussels - Lausanne - Stroll Leman Lake - Minsk - Yaoundé-Douala
General Electric no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
lausanne, projet

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 09:17 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu