daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Maroc > Regional development > South > Agadir

Agadir Project News from the Amazigh metropolis



Reply

 
Thread Tools
Old October 13th, 2011, 10:18 PM   #181
ilyesdemars
Registered User
 
ilyesdemars's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Location: Marseille-Oujda
Posts: 2,094
Likes (Received): 84

Quote:
Cinéma : Mégarama investit 150 millions DH à Agadir

La société Mégarama Maroc a lancé la réalisation d’un complexe cinématographique sur un terrain d’une superficie de 2 hectares situé dans la zone de Hay Mohammadi à Agadir. Le complexe sera doté de 12 salles de cinéma d’une capacité totale de 2 658 places (dont la plus grande salle est d’une capacité de 1 165 places) en plus de 12 pistes de bowling, restaurants et cafétérias. Le projet nécessitera une enveloppe budgétaire de l’ordre de 150 millions DH et permettra la création de 300 postes d’emploi.


infomediaire
Sa c'est sur je pense qu'il aura les même caractéristiques que celui de Casablanca , je verrais bien un petit Mcdo ou KFC comme Quick a l'époque a Casablanca , seul nouveauté c'est le bowling eh ben avec sa renforcera l'infrastructure de loisirs a Agadir j'espère qu'il y'aura es projets similaires a celui ci dans la quasi totalité du royaume
__________________
Rouge est mon sang , Vertes sont mes veines, Marocain je le suis et je le resterai !!
ilyesdemars no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old October 20th, 2011, 09:00 PM   #182
abdwahab
Registered User
 
Join Date: May 2010
Posts: 32
Likes (Received): 0

wikimapia

bonjour;
j'ai marqué sur wikimapia.org l'emplacement prévu pour le megarama ainsi que le lieu où ont débuté les travaux de construction du terrain de sport hay mohammadi.
abdwahab no está en línea   Reply With Quote
Old October 20th, 2011, 11:54 PM   #183
nivatra
♥♡♥ MOROCCO ♥♡♥
 
nivatra's Avatar
 
Join Date: Oct 2011
Posts: 183
Likes (Received): 6

Quote:
Originally Posted by abdwahab View Post
bonjour;
j'ai marqué sur wikimapia.org l'emplacement prévu pour le megarama ainsi que le lieu où ont débuté les travaux de construction du terrain de sport hay mohammadi.
J'en pense pas, la zone du stade est réservée uniquement à des projets sportifs (karting, tennis club...)
__________________
نصف الثقة بالنفس عدم المقارنة مع الآخرين، ونصف الراحة عدم التدخل في شؤونهم، ونصف الحكمه الصمت!
nivatra no está en línea   Reply With Quote
Old October 21st, 2011, 05:29 PM   #184
abdwahab
Registered User
 
Join Date: May 2010
Posts: 32
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by nivatra View Post
J'en pense pas, la zone du stade est réservée uniquement à des projets sportifs (karting, tennis club...)
les travaux ont déjà commencé et la pancarte du projet et sur place; il y a lieu de construire un terrain de foot et deux terrains de mini foot.
abdwahab no está en línea   Reply With Quote
Old October 21st, 2011, 06:30 PM   #185
nivatra
♥♡♥ MOROCCO ♥♡♥
 
nivatra's Avatar
 
Join Date: Oct 2011
Posts: 183
Likes (Received): 6

Quote:
Originally Posted by abdwahab View Post
les travaux ont déjà commencé et la pancarte du projet et sur place; il y a lieu de construire un terrain de foot et deux terrains de mini foot.
Le mégarama est prévu ou exactement par rapport au stade??
Périphérie du stade, sur la route...?
__________________
نصف الثقة بالنفس عدم المقارنة مع الآخرين، ونصف الراحة عدم التدخل في شؤونهم، ونصف الحكمه الصمت!
nivatra no está en línea   Reply With Quote
Old October 21st, 2011, 09:22 PM   #186
abdwahab
Registered User
 
Join Date: May 2010
Posts: 32
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by nivatra View Post
Le mégarama est prévu ou exactement par rapport au stade??
Périphérie du stade, sur la route...?
En plein centre du projet Islane.
abdwahab no está en línea   Reply With Quote
Old October 21st, 2011, 09:44 PM   #187
nivatra
♥♡♥ MOROCCO ♥♡♥
 
nivatra's Avatar
 
Join Date: Oct 2011
Posts: 183
Likes (Received): 6

Quote:
Originally Posted by abdwahab View Post
En plein centre du projet Islane.
D'accord, merci pour l'info

Ca a quel échéance??
__________________
نصف الثقة بالنفس عدم المقارنة مع الآخرين، ونصف الراحة عدم التدخل في شؤونهم، ونصف الحكمه الصمت!
nivatra no está en línea   Reply With Quote
Old December 7th, 2011, 07:25 PM   #188
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,801
Likes (Received): 1295





Agadir Première N29
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old December 10th, 2011, 11:32 AM   #189
mhilbertb
Registered User
 
mhilbertb's Avatar
 
Join Date: Jul 2011
Posts: 8
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by nivatra View Post
D'accord, merci pour l'info

Ca a quel échéance??

Je crois que le stade est pour début 2012.

Il y a un projet d'Addoha, qui se nomme Essaâda.
Je me demandais si quelqu'un possède des informations sur le projet.
Je sais qu'il se trouve à côté du projet Islane.

Last edited by mhilbertb; December 10th, 2011 at 11:56 AM.
mhilbertb no está en línea   Reply With Quote
Old December 13th, 2011, 11:39 AM   #190
rifdu38
Registered User
 
Join Date: Mar 2009
Location: Grenoble/Nador
Posts: 8,318
Likes (Received): 798

koutoubia s'installe à Agadir

Quote:
La zone industrielle d’Aït Melloul sera gratifiée d’une nouvelle unité. La société ITRIFOOD, filiale du groupe Koutoubia qui opère dans le secteur agroalimentaire, compte y créer une usine de transformation de viande de volaille. Le projet a été validé par la commission préfectorale d’investissement et le lot qui a été choisi pour l'abriter porte le numéro 648 et se situe à proximité du centre commercial Souk Sebt à la ZI d’Aït Melloul. Selon des sources proches du dossier, l’autorisation de construire a été attribuée et la clôture du terrain qui s'étend sur une superficie de 25.000 m2 a été érigée en attendant l’intégration du projet dans le budget de l’année prochaine afin d’entamer les travaux d’aménagement. La durée prévue pour la réalisation de l’unité est estimée à 24 mois et l’ouverture du site est probablement prévue à l’horizon 2015. La société ITRIFOOD injectera une enveloppe budgétaire de l’ordre de 73 millions de DH pour la réalisation de cette unité composée d’un abattoir industriel auquel sera adossée une charcuterie.

220 tonnes par jour
La capacité de production est estimé à 220 tonnes par jour de viande, soit une capacité d’abattage de 1.000 poulets et 6.000 dindes par jour. D’un capital de 100.000 DH, cette nouvelle implantation du groupe Koutoubia créera à terme 138 emplois directs et le double indirectement dont la moitié seront des femmes. Le choix de cette implantation n’est évidement pas anodin du fait que la région du Sud est d’une importance cruciale pour le développement de l’activité du groupe qui détient déjà plus de 75% des parts du marché marocain. L’unité comprendra toutes les structures nécessaires, notamment une plateforme de lavage, un hall pour le stockage des cages, une salle d’accrochage, d’inspection et de contrôle, deux entrepôts frigorifiques en plus de bâtiments annexes (laboratoire de contrôle et d’analyse, buanderie industrielle, infirmerie et cafétéria, parking de stationnement et des ateliers techniques). Côté approvisionnement, la matière première sera assurée par le marché national et les fermes agréées.

Le transport des produits finis sera confié pour sa part à des sociétés spécialisées dans le transport de produits de volaille. Afin de préserver l’environnement, la société ITRIFOOD prévoit la réalisation d’une station de traitement de rejets liquides. La filiale du groupe de charcuterie prévoit un montant de 2,5 millions de DH, soit environ 3,42% du montant d’investissement, pour le montage de la station. Il est à signaler que les eaux traitées (plus de 233 mètres cubes par jour) seront injectées dans le réseau de la RAMSA vers la station d’épuration de la localité de l’Mzar. S’agissant des déchets solides estimés à 5.100 kg et constitués principalement de pattes, têtes, os et plumes de volailles, ils seront évacués par la commune d’Aït Melloul vers la nouvelle décharge de Tamelast à Agadir. Du coté de ITRIFOOD, l’émission sonore n’excédera pas 60 Dba la nuit et 70 le jour. S’agissant de la nuisance olfactive, le processus de fabrication sera axé sur le gaz GPL (propane) et les lieux de production et de stockage seront imperméables.
Dimanche, 04 Décembre 2011 22:00
rifdu38 no está en línea   Reply With Quote
Old January 17th, 2012, 05:14 PM   #191
Superanouar
Registered User
 
Superanouar's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Paris/Marrakech
Posts: 2,198
Likes (Received): 138

Quote:
Lutte contre la prolifération des constructions anarchiques à Agadir


Déclarée ville sans bidonvilles dès 1998, Agadir se trouve aujourd'hui confrontée à l'épineux problème des constructions anarchiques qui prolifèrent particulièrement dans certains quartiers périphériques
Après un temps de laxisme, la fermeté semble désormais de mise. Les récentes tensions et heurts qui ont accompagné la démolition de constructions illégales à la commune d'Aourir, révèlent au grand jour l'ampleur du mal. Elles trahissent aussi l'étendue des lobbies et intermédiaires de tous bords qui profitent du déficit d'habitat social encore à combler dans cette agglomération confrontée à une forte pression démographique.
Le problème, accentué ces derniers temps par un certain laxisme d'acteurs censés veiller au respect du code de l'urbanisme, n'en révèle pas moins des déficiences structurelles.
La lenteur des programmes d'habitat social, des documents d'urbanisme qui attendent encore d'être mis à jour et le manque d'outils à même de faciliter l'accès à la propriété et à l'auto-construction, notamment en milieu rural, expliquent pour beaucoup ce malaise, s'accordent à dire nombre d'opérateurs du secteur.
Comme dans d'autres provinces et préfectures de la région, le paysage urbanistique à Agadir subit une «dégradation dangereuse», concédait le wali de la région, Mohamed Boussaid devant une récente session extraordinaire du conseil régional, convoquée justement pour tirer la sonnette d'alarme face à la dimension du problème.
Après des décennies de blocage et de tensions, un dénouement heureux a été trouvé pour le quartier insalubre d'Aghroud à Bensergao, non loin du centre ville. Les habitants ayant droits peuvent désormais obtenir un permis de construire dans le respect du plan d'aménagement du quartier.
Des agents d'autorités complaisants ou corrompus ont été sévèrement sanctionnés ou mutés, et des procès en justice sont désormais intentés contre des spéculateurs, intermédiaires ou autres élus ou fonctionnaires qui auraient trompé dans des transactions frauduleuses à l'origine de ces habitations clandestins et souvent insalubres.

17/01/2012
MAP via Maghreb Emergent
Superanouar no está en línea   Reply With Quote
Old January 18th, 2012, 07:27 PM   #192
Superanouar
Registered User
 
Superanouar's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Paris/Marrakech
Posts: 2,198
Likes (Received): 138

Il semblerait qu'à Agadir, l'ampleur pris par le fléau de la prolifération de l'habitat anarchique ait fini par convaincre les autorités de passer à l'action. L'Economiste a accordé un petit dossier au sujet :

Quote:
Habitat anarchique
Pourquoi Agadir est un cas d'école


. Plus de 4.000 habitations du genre
. L’autorité locale tente de faire le ménage à Aourir
. Une cinquantaine de constructions illégales détruites



LES contrevenants aux règles urbanistiques dans le Grand Agadir n’ont qu’à bien se tenir. L’autorité locale livre une guerre sans relâche depuis quelques semaines à l’habitat clandestin. Après des interventions en octobre dernier dans les quartiers d’Aghroud à Bensergao et dernièrement dans les piémonts, les forces de l’ordre ont effectué une intervention musclée dans la commune d’Aourir, le 12 janvier dernier. Dans cette localité, le phénomène de l’habitat clandestin prolifère aussi au vu et au su de tout le monde. Le même jour, une cinquantaine de constructions ont été détruites dans cette commune à moins de quinze kilomètres d’Agadir sur la route d’Essaouira. Et cela ne s’est pas passé sans heurts. Des sources locales parlent d’affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants lors de cette opération. Les institutionnels en charge du dossier, pour leur part, assurent que “la démarche a été bien menée et a atteint ses objectifs”. Selon eux, elle n’a été marquée que par l’accident d’un conducteur d’engin utilisé pour les démolitions. Des versions, comme on pourrait s’y attendre, complètement différentes, mais une vingtaine de personnes auraient été arrêtées lors de cette opération. L’histoire se corse. Une source bien informée précise que quatre conseillers communaux ainsi qu’un officier de la Protection civile et une femme ingénieur seraient impliqués dans l’aménagement des constructions illégales à Aourir. Pis encore, une partie des constructions détruites leur appartiendrait. Ces habitats étaient aménagés sur des terrains du domaine public dédiés à des infrastructures de base. Parmi la cinquantaine de constructions détruites, des locaux commerciaux ont été également rasés. Ils étaient aménagés sur un terrain à proximité d’un cimetière. Et le terrain en question, à l’origine propriété de la Smit (ex-Sonaba), aurait été offert par un “généreux donateur” pour l’extension du cimetière. Une véritable embrouille qui a profité à une association locale. Celle-ci a en effet utilisé le terrain à des fins commerciales en y aménageant des locaux commerciaux vendus à des prix entre 100.000 et un million de DH le local. C’est dire l’audace de ces promoteurs.
Après cette opération coup de poing à Aourir, le ménage dans le milieu de l’habitat n’en est pas pour autant fini dans cette zone nord d’Agadir. Les constructions clandestines se comptent par milliers sur le domaine maritime et depuis des décennies. Dans le Grand Agadir, on estime le nombre de constructions illégales à plus de 4.000. Et face à cette situation, tout le monde est responsable. Elus, autorités locales comme société civile. Il est temps que l’état de droit reprenne le dessus.

Les promoteurs désertent

CE phénomène de l’habitat anarchique nuit énormément au développement de l’immobilier à Agadir. Les promoteurs sont en effet très frileux depuis quelques mois face à l’ampleur du fléau. On pourrait même dire qu’ils sont très inquiets. La multiplication des constructions anarchiques et le phénomène de l’immobilier clandestin les poussent à revoir leur programme en matière d’habitat social. Conséquence: le segment du logement social qui dopait les ventes du secteur est touché.

18/01/2012
Malika ALAMI
L'Economiste
Superanouar no está en línea   Reply With Quote
Old February 6th, 2012, 09:29 AM   #193
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,801
Likes (Received): 1295

Le 2ème Carrefour Market d'Agadir sera bientot ouvert à côté de Mini Pain sur la grande avenue menant à Dakhla. Le propriétaire du supermarché Jawhara juste en face va faire la tête.
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old February 6th, 2012, 06:17 PM   #194
ilyesdemars
Registered User
 
ilyesdemars's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Location: Marseille-Oujda
Posts: 2,094
Likes (Received): 84

Quote:
Golden Tulip se renforce à Agadir





Après la signature du contrat de gestion des hôtels Farah (5 établissements au Maroc), la chaîne néerlandaise a pris la gestion de deux hôtels de catégorie 4* sur la destination Agadir. L’hôtel Anezi, dont la capacité d’accueil est de 512 lits est passé sous l’enseigne «Golden Tulipe», marque de luxe du groupe basé en Hollande, tandis que l’unité Oasis, d’une capacité d’hébergement de 302 lits est commercialisée après sa rénovation en 2011 sous la marque «Tulip Inn», la catégorie économique de la chaîne. Au total, le nouvel arrivant surAgadir a récupéré près de 410 chambres et 815 lits. Rappelons que la chaîne Golden Tulip est présente dans 40 pays et compte plus de 200 hôtels avec une capacité totale de plus 40.000 lits.

Vendredi, 03 Février 2012 15:06

Par LesEchos.ma
__________________
Rouge est mon sang , Vertes sont mes veines, Marocain je le suis et je le resterai !!
ilyesdemars no está en línea   Reply With Quote
Old February 14th, 2012, 11:42 PM   #195
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,801
Likes (Received): 1295

L'hôtel Anezi ne jouissait pas d'une réputation des plus flatteuse (doux euphémisme). Voir une enseigne comme Golden Tulip ne peut-être qu'un plus.
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old February 15th, 2012, 10:54 AM   #196
cs7even
BANNED
 
Join Date: Jul 2011
Location: Tiznit City
Posts: 2,438
Likes (Received): 209

Quote:
Originally Posted by Gadiri View Post
L'hôtel Anezi ne jouissait pas d'une réputation des plus flatteuse (doux euphémisme). Voir une enseigne comme Golden Tulip ne peut-être qu'un plus.
comment veux tu qu'un hotel qui commence par sa,jouisse d'une réputation?


bof goden tulip aussi c'est pas terrible,leur royal tulip quand eux sont au top !sinon j'aurai preferer que sa soit un groupe comme (barcelo,movenpick,hyatt) qui reprenne cet hotel miteux pour le relifter.

Last edited by cs7even; February 15th, 2012 at 11:27 PM.
cs7even no está en línea   Reply With Quote
Old March 15th, 2012, 12:28 AM   #197
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,801
Likes (Received): 1295

Quote:
Agadir toujours boudée par les touristes

Publié le 12 mars 2012


■Baisse de 17,60% au niveau des nuitées
■Plus de 70% des entreprises touristiques en difficultés financières
■Les hôteliers mobilisés réclament du soutien


Le trend baissier se poursuit sur la destination balnéaire depuis plus de dix mois. En février dernier le nombre des arrivées et des nuitées de touristes enregistrées dans la station balnéaire a chuté respectivement de 11,63% et de 17,60% avec 51.485 arrivées et 279.635 nuitées, comparativement à la même période en 2011. Outre le marché national et celui de l’Arabie Saoudite tous les marchés sont en recul. La baisse la plus importante est enregistrée au niveau du marché italien avec une diminution de -76 ,45% en arrivées et -79,19% en nuitées. Cette situation s’explique particulièrement par la fermeture du village de vacances Valtur suite aux difficultés financières du groupe à l’international. Du côté des marchés traditionnels français et allemand on enregistre aussi une baisse importante qui atteint respectivement -28,07% et -25,40% en arrivées et -26,97% et -12,17% en nuitées. Pour les professionnels ce sont aujourd’hui surtout des causes exogènes qui freinent les flux de touristes vers la destination. Ils montrent du doigt la crise en Europe et les élections présidentielles françaises qui mettent en attente les ménages dans l’Hexagone. Il n’empêche que la station balnéaire a de véritables problèmes structurels. Une partie du parc hôtelier est véritablement vieillissante et difficilement commercialisable. Dans cette conjoncture économique morose il n’est cependant pas aisé pour les hôteliers concernés d’investir dans des rénovations, surtout que les établissements en question sont les plus touchés par la crise. La mise à niveau des unités d’hébergement est cependant incontournable. Aujourd’hui, une commission s’est constituée au sein de l’Association de l’industrie hôtelière d’Agadir (AIHA) pour faire du lobbying auprès du département de tutelle afin de demander un fond de soutien à cet effet. Mais aussi trouver des solutions aux difficultés financières des entreprises touristiques de la destination. De l’avis, de Tarik Abaakil, propriétaire de l’hôtel Anzi et membre de ladite commission, 70% des établissements hôteliers n’arrivent pas à faire face à leur charge en ce moment. Mais la profession tente de préserver le social tout de même, souligne-t-il. Pour l’heure, la commission prépare plusieurs scénari de solutions avant de s’adresser à la tutelle.

Toujours pas de plan de relance

De son côté le Conseil régional du tourisme attend toujours le plan de relance de la destination car si les réservations tombent au comptes-gouttes depuis des mois il faut se préparer pour la reprise. En attendant les pertes en recette sont énormes. Selon les professionnels elles sont estimées pour l’ensemble de la destination à environ 1,4 milliard de DH.
Malika Alami – leconomiste.com
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old April 23rd, 2012, 04:32 PM   #198
UCF
Registered User
 
UCF's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Posts: 2,597
Likes (Received): 505

Quote:
Alerte : Une 1ère mondiale pour la commune urbaine d’Agadir


Posté le lundi, 23 avril 2012

La commune urbaine d’Agadir est actuellement en négociation avec la société ABLH pour construire, en 2013, une usine de production de bioéthanol grâce au traitement des déchets organiques issus des déchets ménagers de la ville. Edwin Sluismans,actionnaire-gérant de la société d'investissement ABLH, implantée à Casablanca et filiale de la société américaine GeneSyst explique, dans un entretien à Yabiladi, que le projet est l’un des 1ers au monde. L’investissement s’élève à 70 millions d’euros et le chiffre d’affaires a été évalué à 19,5 millions d’euros pour 30 millions de litres d’éthanol produit chaque année en traitant 75% des 250 000 tonnes de déchets ménagers d’Agadir et sa région, chaque année.
Infomediaire.ma
UCF no está en línea   Reply With Quote
Old August 29th, 2012, 01:24 PM   #199
Ulker
Halay Turkish
 
Ulker's Avatar
 
Join Date: Mar 2012
Location: France - Morocco - Turkey
Posts: 2,819
Likes (Received): 184

Quote:
L’investissement s’active à Chtouka

638 MDH. C’est le budget mobilisé pour combler le déficit en eau potable de la province de Chtouka-Ait Baha et l’équiper en infrastructures routières. À l’issue d’une réunion, récemment tenue, du comité technique provincial, l’Office national de l’eau potable (ONEP) prévoyait le lancement d’une multitude de projets hydrauliques d’un montant d’investissement égal à 486 MDH pour pallier aux problèmes de pénurie en eau potable et de la raréfaction des eaux de surface, dont pâtissent certaines zones rurales et montagneuses de la région. Ces projets, qui devront bénéficier à 282 douars en termes d’approvisionnement en eau, portent sur la réalisation d’une station de traitement d’un coût de 28 MDH sur le barrage «Ahl Souss» et la construction d’un autre dans la commune de Hilala. De surcroît, d’autres ouvrages hydrauliques sont dans le pipe, notamment les seguias et la prise en charge par l’Office de certains projets délaissés par les communes et les associations. Parallèlement à ces projets, la province a également lancé un investissement de 32 MDH destiné à la réalisation de travaux routiers en vue de désenclaver des communes rurales. Dans ce sens, les travaux de la route provinciale n° 1011 ont été lancés dans la commune de Sidi Abdellah Bouchouari. D’une longueur de 19 kms, ces travaux nécessiteront une enveloppe budgétaire de 16 MDH, financée par le ministère de l'Équipement et du transport. À Imi Mkouren, cette fois-ci, un investissement de 10 MDH, financé par la direction générale des collectivités locales, a été consacré aux travaux d'aménagement des routes dans cette commune. La localité rurale de Tassegdelt prévoit aussi le lancement d'un projet routier de 9 kms pour une enveloppe de 4 MDH mobilisée par le fonds d'équipement communal, alors que les travaux de réalisation d'axes routiers urbains de la ville de Biougra ont nécessité 2 MDH, financés par l'Initiative nationale pour le développement humain. S’agissant de la double voie entre Chtouka et Tiznit, les travaux de doublement d'un tronçon routier de 32 kms entre les provinces de Chtouka Ait-Baha et Tiznit sont en cours, pour un investissement de 120 MDH. Cet axe sépare la bourse des primeurs de Biougra et la commune de Massa. Ce projet dont les travaux devraient s'étaler sur 3 ans, est cofinancé par le ministère de l'Équipement et le Conseil régional du Souss-Massa-Draa. La réalisation de cet axe permettra de réduire la durée du trajet entre Agadir et Tiznit, mais aussi d'améliorer la sécurité routière. L’ensemble de ces projets contribueront au renforcement des infrastructures de base et accompagneront les grands projets prévus dans la province, notamment la 2e plateforme de l’agropole et la station de dessalement de l’eau de mer prévue à Tifnit. Les études sont achevées et les acteurs sont en train de voir avec le ministère de l'Économie et des finances les modalités de financement, les possibilités de partenariat public-privé et le type de partenariat adopté en vue de lancer les appels d’offres internationaux de cette station de dessalement de l’eau.
lesechosmaroc

Last edited by Gadiri; August 29th, 2012 at 01:32 PM.
Ulker no está en línea   Reply With Quote
Old October 14th, 2012, 04:21 PM   #200
user x
Registered User
 
user x's Avatar
 
Join Date: Aug 2012
Posts: 44
Likes (Received): 0

Quote:
Sale temps pour la tomate
Les dernières chaleurs engendrent un retard dans la production
Très faibles flux d’expéditions vers le marché européen
Les prix flambent sur le marché local


Mauvais temps pour les exportateurs de fruits et légumes. La filière vit un démarrage de campagne très difficile. En raison des vagues de chaleur que la région du Souss, principale zone de production et d’exportation de tomates dans le Royaume, a vécues cet été, il n’y a vraiment pas grand-chose à exporter pour le moment. Selon Ahmed Mouh Mouh, opérateur du secteur, les expéditions se font actuellement en très petite quantité. Les dernières canicules ayant engendré des effets néfastes sur les cultures, décimant des centaines d’hectares. Pour rappel, près de 200 ha de tomates ont été perdus cet été dans la région. Comparativement à la même période de l’an dernier, on retient une baisse de 80% de la production. De l’avis de Mouh Mouh, le véritable démarrage de la campagne n’aura lieu qu’au-delà du 20 octobre. En attendant, les expéditions se font presque au compte-gouttes. Des volumes très irréguliers qui ne dépassent pas 150 à 200 tonnes par jour. Dommage, car le cours de la tomate actuellement est bon sur le marché européen. Selon les exportateurs, il est entre 0,8 et 0,9 euro le kg exporté d’une manière globale et même de 1,20 euro le kg pour la grosse tomate. Sur le marché local, le prix de la tomate est aussi élevé. Il tend même à flamber. Le prix de la caisse de tomate de 30 kg est entre 140 et 150 DH ces derniers jours au marché d’Inezgane. L’an dernier, il était d’environ 40 DH. Selon les opérateurs, le marché local devrait revenir «à la normale» vers le 15 novembre avec la régularisation de la production. En attendant, les agriculteurs sont véritablement préoccupés. La situation de la filière aura sûrement des répercussions négatives sur toutes les productions de fruits et légumes et peut se solder par de lourdes pertes financières. A ceci s’ajoute la pression exercée par la CNSS sur les producteurs. De plus, l’accompagnement financier par les banques devient de plus en plus contraignant. Et pour finir, l’annonce du gouvernement concernant la fiscalisation du secteur en 2013 n’est pas pour arranger le moral des agriculteurs. En raison de toutes ces difficultés et l’urgence de la situation, la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes (Fifel) sollicite l’ouverture d’un dialogue avec les départements concernés, en l’occurrence les ministères de l’Agriculture et de l’Emploi. Au cœur des préoccupations, «la saisonnalité dans le secteur agricole qui procure plus de 60 millions de journées de travail au milieu rural ainsi que la mise en place d’une relation sereine avec la CNSS», est-il indiqué.


Malika ALAMI http://www.leconomiste.com/article/8...pour-la-tomate
http://www.leconomiste.com/article/8...pour-la-tomate[/QUOTE]

Last edited by Gadiri; October 14th, 2012 at 06:09 PM.
user x no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 11:12 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu