search the site
 daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > Grand Lyon



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 1 votes, 5.00 average.
Old June 21st, 2017, 12:48 PM   #61
CoDen
Registered User
 
CoDen's Avatar
 
Join Date: May 2008
Posts: 7,128
Likes (Received): 15536

Quote:
Lancer sa start-up à Lyon : quel incubateur choisir ?
business.lesechos.fr | 18.05.2017

Derrière l’Ile-de-France, la région Rhône-Alpes est le territoire français offrant le plus d’incubateurs et accélérateurs pour start-up. Tour d’horizon des principaux dispositifs à Lyon.

(...)

# 2 programmes collectifs

Pas d’hébergement mais du coaching et de la mise en relation pour ces deux programmes collectifs. Programme « non profit » entre Lyon et Boston, Big Booster s’adresse aux start-up débutantes dans la santé, le numérique et l’environnement issues du monde entier. Sur plus de 400 candidats, 76 ont intégré la première édition du dispositif. Trois lauréats ont été désignés le 14 avril 2016 (100.000 euros et coaching pour les gagnants). Le deuxième programme, Digital Booster, s’adresse aux jeunes pousses du numérique. Fruit d’un partenariat Cegid, EM Lyon et Axeleo, il accompagne 8 à 10 start-up early stage sur trois mois pour les mettre en relation avec ETI et grands groupes dans un esprit «Open Innovation».

# 17 incubateurs

Pour les projets en phase ante création, Lyon Start up (Fondation Université de Lyon) propose un programme court et intensif de 4 mois pour passer de l’idée au projet. Structure nationale, 1 Kubator s’adresse à la même cible très early stage mais avec un programme plus long (10 mois). (...). Autre incontournable de l’écosystème lyonnais l’incubateur de l’école de management EM Lyon. (...)

Pour des start-up plus matures, il y a Le 25, l’incubateur de l’université Lyon 3 hébergé dans les locaux de l’assureur Alptis. On compte aussi Pulsalys qui dépend du SATT de Lyon-Saint Etienne pour valoriser des projets issus de la recherche.

# 6 accélérateurs

Le plus connu est Boost in Lyon, un accélérateur associatif pour start-up du numérique. Il héberge et soutient 7 équipes sur 4 mois. Portés par la CII Lyon Métropole, Novacité et Pépites sont deux dispositifs complémentaires pour entreprises de tous secteurs. Le premier est un programme long pour jeunes pousses de moins de trois ans. Le second dure deux ans et vise des entreprises plus matures : c’est le réservoir d’où sortent les lauréats Pass French Tech.
Autre structure reconnue, Axeleo qui s’adresse à des start-up nationales en phase de développement (entre l’amorçage et le capital-risque) dans le secteur logiciel BtoB. (...) Entrepreneurs Factory vise, elle, des sociétés innovantes encore plus matures. Enfin, émanation du groupe EFI Automotive, Axandus vise les start-up « industrielles » dans les objets connectés ou les systèmes autonomes. (...)
L'article en intégralité : https://business.lesechos.fr/entrepr...sir-210389.php

Last edited by CoDen; September 14th, 2017 at 05:30 PM.
CoDen no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
Old July 7th, 2017, 02:05 AM   #62
CoDen
Registered User
 
CoDen's Avatar
 
Join Date: May 2008
Posts: 7,128
Likes (Received): 15536

Quote:
Numérique : les ambitions de la Métropole et de la Région s’affichent
leprogres.fr | 06.07.2017

Au lendemain de l’annonce de la création d’un fonds de 25 millions d’euros par l’accélérateur de start-up Axeleo, la Région et la Métropole affichent leurs ambitions pour le numérique. Ainsi Karine Dognin-Sauze a annoncé que la Métropole venait d’investir pour près de 20 millions d’euros afin d’aménager le territoire en infrastructures performantes dans le numérique. Cela concerne en particulier l’accès des PME du territoire au Très Haut Débit. Soit près de 900 km de réseau fibre optique qui seront déployés aux entreprises de la Métropole d’ici janvier 2018 (...)

(...)

(...)

Les deux collectivités ont participé ce jeudi à la 2e édition du Digital Summ’R au Centre des congrès de Lyon. Un événement rassemblant près de 900 professionnels du numérique de toute l’Europe « dédié à la performance et à l’innovation des entreprises de la filière numérique ».

Pour Eric Angelier, délégué général de Digital League (cluster du numérique qui compte 512 adhérents), « ce sont 6000 emplois qui ont été créés dans la région au cours de ces quatre dernières années dans ce secteur. Soit le même nombre qu’en Ile-de-France sur la même période ». Cette association vient de signer un accord de partenariat avec Syntec numérique et travaille déjà sur l’organisation de la plus grande conférence annuelle scientifique autour du web à Lyon, en avril 2018.

Les chiffres du numérique dans la Métropole

Deuxième pôle numérique national, l’agglomération lyonnaise compte :
  • 300 entreprises à fort potentiel de croissance
  • 32 000 emplois (hors activités « hardware »)
  • (...)
  • 3.5 milliards d’euros de CA
  • (...)
  • (...)
  • 1 000 chercheurs dans le domaine des technologies numériques
  • 600 événements numériques par an
  • + 16% de croissance des emplois en 4 ans sur la Métropole
(Source : Métropole de Lyon)
L'article en intégralité : http://www.leprogres.fr/economie/201...on-s-affichent
__________________

Serialnumber liked this post
CoDen no está en línea   Reply With Quote
Old September 14th, 2017, 05:27 PM   #63
CoDen
Registered User
 
CoDen's Avatar
 
Join Date: May 2008
Posts: 7,128
Likes (Received): 15536

Quote:
CGI va embaucher 250 personnes dans son centre d'excellence de Lyon
Le Point /AFP | 12.09.2017

Le groupe informatique canadien CGI a inauguré mardi à Lyon son centre d'excellence mondial dédié à la numérisation de la chaîne d'approvisionnement des entreprises, avec 250 embauches à la clef dans les deux ans.

"La priorité de plus de 90 % des dirigeants que nous avons interrogés est de numériser leur organisation, et en particulier leur chaîne d'approvisionnement", a souligné lors de la cérémonie Serge Godin, fondateur et président exécutif du conseil du cinquième fournisseur mondial de services informatiques.

M. Godin, un Québécois qui met un point d'honneur à utiliser l'expression française "chaîne d'approvisionnement" plutôt que l'anglo-saxonne "supply chain" largement usitée en France, a fondé CGI il ya 41 ans. Depuis le groupe a doublé de taille tous les trois ou quatre ans pour atteindre un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros en 2016.

(...)

(...)

Lyon, où CGI emploie déjà 950 personnes, était en compétition au sein du groupe avec Stuttgart et la côte Ouest des Etats-Unis pour accueillir cette implantation, représentant un investissement de 5,5 millions d'euros.

"L'association d'un savoir industriel, d'implantations logistiques et de la maîtrise des nouvelles technologies a constitué le cocktail gagnant" en faveur de Lyon, a expliqué à la presse Michel Bénaut, un des responsables locaux de l'entreprise.

(...)
L'article en intégralité : http://www.lepoint.fr/high-tech-inte...2156363_47.php
__________________

gege liked this post
CoDen no está en línea   Reply With Quote
Old September 15th, 2017, 09:42 AM   #64
Serialnumber
Registered User
 
Join Date: Sep 2015
Posts: 2,768
Likes (Received): 4309

A la découverte du «101», l’école de code qui ne fait rien comme les autres

Bienvenue dans la matrice. Ou plutôt à l’école « Le 101 », l’émanation lyonnaise de l’école 42 de Xavier Niel, le fondateur de Free, qui entend bousculer tous les principes de base de l’enseignement. Ici, pas de cours, ni de profs. Les élèves, âgés de 18 à 30 ans, sont livrés à eux-mêmes, et apprennent gratuitement à maîtriser le codage informatique en parfaite autonomie. Pour progresser, ils s’emploient à trouver, seuls ou à plusieurs, les solutions d’exercices qu’ils retrouvent directement sur leur ordinateur. Plongée dans les coulisses de cette école pas comme les autres. Notre reportage complet est à retrouver dans nos éditions payantes de ce jeudi 14 septembre.


http://www.leprogres.fr/lyon/2017/09...mme-les-autres
Serialnumber no está en línea   Reply With Quote
Old September 15th, 2017, 09:44 AM   #65
Serialnumber
Registered User
 
Join Date: Sep 2015
Posts: 2,768
Likes (Received): 4309

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/C...s-prometteuses


DigiSchool à Lyon : Dans le top 10 des start-up les plus prometteuses


Deux start-up lyonnaises ont été désignées par la version française du magazine Forbes comme faisant partie des dix entreprises les plus prometteuses en France.

Début septembre, la version française du magazine Forbes donnait son classement des dix entreprises françaises les plus prometteuses de l'année. Parmi elles, deux start-up lyonnaises, Lelivrescolaire.fr et DigiSchool. La plateforme Digischool comptait 6,5 millions d'adhérents en février dernier, dont 5 000 nouveaux par jour. Lancée en 2012, l'application de Thierry Debarnot, fondateur de DigiSchool, a parié sur le numérique pour révolutionner la pédagogie. Des vidéos, des lives, les corrections des épreuves du brevet ou du baccalauréat, tout est disponible sur le site et l'application. Pari gagnant pour cette start-up qui propose un contenu entièrement gratuit, financé par la publicité et par les grandes écoles.
Lelivrescolaire.fr fonctionne différemment. Ce sont environ 1 500 enseignants qui rédigent de manière collaborative des manuels scolaires disponibles sur le site pour les collégiens et lycéens.
Les plateformes d'éducation en ligne sont de plus en plus nombreuses à séduire collégiens et lycéens, qui souhaitent réviser autrement. L’“Ed Tech” (pour education technology) est de plus en plus sollicitée par les jeunes, qui adhèrent au concept de l'éducation en ligne. À Lyon, ce sont plus de 100 000 collégiens ou lycéens lyonnais qui ont recours à ses nouvelles pratiques en ligne.
Serialnumber no está en línea   Reply With Quote
Old September 28th, 2017, 09:02 AM   #66
Serialnumber
Registered User
 
Join Date: Sep 2015
Posts: 2,768
Likes (Received): 4309

Fédérer les énergies autour des entrepreneurs : le cas d'école lyonnais
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/thema/030586...gY8IQh6b0v8.99

La métropole lyonnaise fait figure de pionnière pour aider les entrepreneurs à passer d'idées novatrices au stade d'entreprises de croissance.

C'est en 2011 que Simplifia est né sur les bancs de l'école de commerce de l'EM Lyon. Une Web start-up d'étudiants dans l'univers conservateur des pompes funèbres, créée par Maxime Nory et Baptiste Dhaussy. Les deux concepteurs de ce service en ligne d'assistance aux démarches administratives consécutives à un décès ont été hébergés dix-huit mois dans l'incubateur de l'établissement, véritable pouponnièrede l'entrepreneuriat lyonnais (180 incubés par an, 1.350 créateurs soutenus depuis... 1984).

Avec 40 collaborateurs et 1,6 million d'euros de chiffre d'affaires en 2016, la jeune pousse a bien grandi et son développement, elle le doit beaucoup à la cohésion de l'écosystème local, coordonné depuis 2004 par les pouvoirs publics dans le réseau pionnier Lyon Ville de l'Entrepreneuriat (LVE). Cette initiative précoce explique sans doute la performance de Lyon en 2016 : 17.134 créations d'entreprises (+11 %, soit une progression deux fois supérieure aux statistiques régionales et nationales).

LVE regroupait jusqu'à l'année dernière 46 structures (chambres consulaires, associations, pépinières et partenaires tels bpifrance ou l'ADI...) totalisant 200 experts au service de 10.000 entrepreneurs par an. Dont Simplifia, qui a bénéficié dès 2012 d'un encadrement par l'un des partenaires clefs de LVE, Réseau Entreprendre. « Nous avons profité durant toute une année du mentoring d'un cadre de Deloitte, des opportunités de networking auprès des membres et des échanges auseindu club des lauréats », explique le jeune PDG, Maxime Nory. Un peu plus loin dans leur parcours, lui et son associé ont eu affaire à la chambre de commerce et d'industrie pour une formation Go Export en 2015 et pour le programme Pépites, destiné aux TPE et PME en très forte croissance (+20 %). « Nous avons reçu l'appui de consultants externes, financièrement pris en charge pendant quatre mois par le dispositif, pour refonder complètement notre pôle IT. » La même année, leur start-up a été labellisée Lyon French Tech : « Une carte de visite inestimable auprès des banques et des milieux d'affaires », témoigne Maxime Nory.

Agilité et compétitivité

Le parcours de Simplifia, porté par tout l'écosystème lyonnais, est emblématique de son agilité et de sa compétitivité. LVE, rebaptisé en 2017 « Lyon, Métropole d'Entrepreneurs », « continue d'innover afin d'aller chercher les ressources utiles où qu'elles se trouvent, jusque dans le secteur privé », explique Raddouane Ouama, directeur de projet au Grand Lyon et architecte de ce nouveau réseau inspiré par l'open innovation et les modes collaboratifs. Quittant la sphère publique et parapublique, la Métropole lance des passerelles vers le monde foisonnant des incubateurs et accélérateurs privés (BoostInLyon, 1Kubator, Axeleo, Rhônalpia) et des espaces de co-working (La Cordée, NextDoor, Mama Work...). La mue de LVE en MDE, doté d'un comité stratégique de 24 startuppeurs et patrons locaux, s'accompagne également d'un ambitieux programme immobilier de 15 millions d'euros afin d'accueillir, d'ici à 2019, les entrepreneurs dans trois pôles en construction à La Duchère, Givors et Neuville. En pépinière, bureaux partagés ou location classique, les occupants auront accès à des ateliers équipés et bénéficieront d'une animation stimulante (permanences d'experts, formations, soirées networking), « afin de les aider à grandir et à concrétiser les opportunités de création de valeur et d'emplois », insiste Raddouane Ouama.

« C'est important de recevoir un accompagnement adapté à votre niveau de développement et d'être entouré de gens qui partagent les mêmes problématiques au même moment », souligne Maxime Nory. Après avoir beaucoup reçu, il a à coeur de donner. Il était le parrain de la 4e édition du concours Lyon Start-Up l'année dernière (deux promotions de 100 porteurs de projet par an). Deux autres compétitions alimentent la machine entrepreneuriale lyonnaise : Campus Création pour les étudiants, et l'accélérateur international Big Booster.

Autre particularité locale : la création dès 2012 par les acteurs du financement (privés et publics) d'une plate-forme d'information régionale sur les différents moyens de lever de l'argent. Ce Hubfi, coordonné par Lyon Place Financière et Tertiaire, a récemment été dupliqué dans le Grand Est. La palette est ainsi complète pour passer d'idées novatrices au stade d'entreprises de croissance.


...
__________________
"Un p'tit clic vaut mieux qu'une grande claque!" SerialMother - John Waters

fabg84, CoDen liked this post
Serialnumber no está en línea   Reply With Quote
Old October 9th, 2017, 11:18 AM   #67
Serialnumber
Registered User
 
Join Date: Sep 2015
Posts: 2,768
Likes (Received): 4309

Ancien siège de la Caisse d'Epargne Rh-Alpes, le bâtiment B612 a bien laissé place, comme prévu, à un lieu dédié aux starts-up type "FinTech - InsurTech - Transformation Digitale".
http://www.leb612.com/





__________________

Chico69 liked this post
Serialnumber no está en línea   Reply With Quote
Old October 9th, 2017, 12:32 PM   #68
CoDen
Registered User
 
CoDen's Avatar
 
Join Date: May 2008
Posts: 7,128
Likes (Received): 15536

Quote:
BlendWebMix : l’événement des professionnels du web (26-27 octobre à Lyon)
blogdumoderateur.com | 31.08.2017

Pour la 5e année consécutive, BlendWebMix revient à Lyon, les jeudi 26 et vendredi 27 octobre prochains. L’événement, organisé par et pour les professionnels du digital, permettra à 1800 freelances et salariés d’acquérir de nouvelles compétences et rencontrer l’écosystème. Plus de 100 conférences et 50 ateliers ont été conçus par 4 comités éditoriaux : webmarketing, design, technologie et société. Durant 2 jours, des professionnels reconnus viendront décrypter les sujets clés du numérique.



(...)

(...)

BlendWebMix 2017, l’événement des webmakers

Pour en savoir plus sur l’événement, nous avons rencontré Pierre Ammeloot. Il nous présente les sujets clés du BlendWebMix 2017.

À qui s’adresse BlendWebMix ?

BlendWebMix est organisé pour la cinquième année par l’association La Cuisine du web. Ce n’est ni une conférence, ni un salon : c’est un mix des deux. Parmi les participants, on retrouve des salariés, des entrepreneurs, des dirigeants d’entreprises (start-up, PME, grands groupes…), issus de l’ensemble des secteurs d’activité. Le web est représenté par 200 métiers, ce sont ces webmakers qui viennent à BlendWebMix : chefs de projet, rédacteurs, développeurs, data scientists, graphistes, webmarketers, spécialistes techniques…

(...)

Comment sont conçues les conférences BlendWebMix ?

(...)

(...)

Quelles seront les autres animations proposées ?

Un village est proposé aux participants, où se tiendront 50 animations pendant les 2 jours. Nous n’avons pas surchargé l’espace puisque seuls 30 stands seront installés sur 3000m². On va retrouver deux hackhatons autour de la data et du gaming (Game Jam). On propose à cinq équipes de jamers de créer un jeu vidéo, sous contraintes : 48 heures max, participation d’enfants de 8 à 12 ans… Ces enfants dessineront des assets à intégrer aux jeux.

On organise aussi BlendKids : on fait venir 25 enfants de 8 à 12 ans, on leur propose des activités autour du web pendant 2 jours. (...)

(...)

En chiffres, que représente BlendWebMix ?

L’événement se tiendra les 26 et 27 octobre à Lyon.
Nous accueillerons
  • 1800 visiteurs
  • 100 conférenciers seront présents
  • 50 animations seront proposées
  • 65 bénévoles issus de l’écosystème organisent l’événement en amont (...)
  • 150 personnes seront sur place pour organiser l’événement, dont 50 techniciens

Le BlendWebMix est organisé par La cuisine du web, dont l’objectif est de fédérer les personnes de l’écosystème lyonnais (350 entreprises adhérentes, 13 500 salariés du web dans le grand Lyon). C’est un événement majeur (400 000 euros de budget, 10 mois de travail…) qui permet de fédérer la communauté du digital.

(...)
L'article en intégralité : https://www.blogdumoderateur.com/ble...-octobre-2017/
CoDen no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Related topics on SkyscraperCity


All times are GMT +2. The time now is 07:13 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu