daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > المغرب Morocco > Infrastructures & Mobility projects > Other Infrastructures > Water & Energy



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools
Old March 21st, 2013, 11:39 PM   #1
timo9
11 YEARS HERE!
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 15,024
Likes (Received): 2057

OUJDA | Collecteurs D2, D6 & C9 (16,4km) | #Completed

Il s'agit de la construction de 3 collecteurs longs de 16,4 km afin de protéger la ville d'Oujda contre les inondations.

- Délesteur D2 (Bd Hassan II / 6km)
- Délesteur D6 (Hay Tennis / 7km)
- D2 et D6 seront déversées dans le collecteur C9 (Oued Bouchtate / 3,4km)



Last edited by timo9; March 21st, 2013 at 11:57 PM.
timo9 no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
Old March 21st, 2013, 11:42 PM   #2
timo9
11 YEARS HERE!
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 15,024
Likes (Received): 2057

Oujda se protège contre les inondations…

La ville d’Oujda, au climat aride à semi aride, est en train de subir, ces 3 dernières années, les effets dévastateurs du changement climatique qui a ravivé la violence des crues et accentué leur fréquence. En effet, les dégâts matériels et les pertes humaines survenus suite aux crues intenses occasionnées par les pluies exceptionnelles de septembre 2006 et d’octobre 2008, ont révélé que la capitale de l’oriental n’est pas du tout à l’abri d’éventuelles inondations en cas de fortes précipitations. Au fait, de nombreux espaces dont des exutoires de cours d’eau, des lits mineurs et majeurs des oueds livrés, pendant une vingtaine d’années de sècheresse récurrente, à la prolifération d’un habitat non réfléchi ou anarchique, outre les espaces dégradés par des activités sylvo agropastorales et ou des comportements irresponsables de citoyens ont rendu la ville vulnérable face aux aléas climatiques.

Pour relever le défi et s’adapter à ce changement, il a été conçu d’importants dispositifs de protection et de prévention, articulés autour de deux principaux axes. Il s’agit d’un projet de lutte contre les risques d’inondations, et d’un autre pour l’assainissement liquide. La tranche prioritaire de ce programme, lancée depuis octobre 2008, a nécessité un cofinancement global de plus de 515 millions de dirhams dont une contribution de 25 % du Plan National de l’Assainissement Liquide – PNAL -, 60 % prêt de la Banque Européenne d’Investissement – BEI – et 15 % investissement de la Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité d’Oujda – RADEEO –

Au chapitre lutte contre les risques d’inondations, le projet, en cours de réalisation pour un investissement de près de 200 millions de dirhams, inclut la réalisation du délesteur D2 le long du Bd Hassan II sur un linéaire de 6 Km avec un débit de 35 m3 / s. Le lancement des travaux du délesteur D 6 d’une longueur de 7 Km pour un débit de 15 m3 / s au Hay Tennis, est prévu courant 2009. La deuxième composante de ce projet consiste à réaliser 22 bassins de rétention des eaux pluviales sur 25 ha avec une capacité totale de stockage de 330.000 m3. Le projet de cette tranche prioritaire prévoit aussi la déviation des eaux de oued Sidi Yahya vers oued Bouchtat en rase de campagne, longue de 3 Km avec un débit de 22,5 m3 / s. Ce projet dont le coût atteint 12 millions de dirhams, est cofinancé par la Société Al Omrane Oujda et l’Agence du Bassin Hydraulique de la Moulouya. Au menu figure aussi le calibrage des cours d’eau sillonnant les quartiers périphériques de la ville et en premier lieu les oueds ayant enregistré les violents débordement d’ octobre 2008 qui ont causé de considérables dégâts et coûté la vie à 3 personnes. Par ailleurs et afin de renforcer la capacité d’évacuation des eaux pluviales en périmètre urbain, la RADEEO a construit plus de 400 bouches d’égout dont avaloirs et grilles.

Ces projets inscrits dans cette tranche prioritaire visent la garantie de la sécurité des populations et la protection de tous les équipements de la ville[...].

Mohammed ZERHOUDI | Source : http://www.oujdacity.net/debat-article-17833-fr/
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old March 21st, 2013, 11:46 PM   #3
timo9
11 YEARS HERE!
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 15,024
Likes (Received): 2057

Oujda renforce son réseau d’assainissement liquide


La Radeo vient de lancer les travaux de renforcement du réseau d’assainissement
liquide et d’amélioration de la capacité d’évacuation des eaux pluviales. Les autorités
mettent l’accent sur l’importance de réaliser ces travaux dans les délais impartis

- 700 millions de DH pour protéger la ville contre les inondations et débordements des eaux.

- La coordination entre les différents départements est impérative


EN dépit des travaux réalisés pour assurer à la ville de Oujda une protection permanente contre les différentes formes de débordements des eaux pluviales et d’inondations, les dernières pluies ont démontré que les quartiers du centre est de la ville ne sont pas totalement protégés. Et c’est pour remédier à cette faille que la Radeo vient de lancer, à l’occasion de la fête de l’indépendance, les travaux de renforcement du réseau d’assainissement liquide et d’amélioration de la capacité d’évacuation des eaux pluviales. Ils consistent en la réalisation d’un collecteur qui assainira la zone avoisinante du quartier Tennis. L’objectif étant d’assurer une évacuation rapide des eaux pluviales et usées qui portent préjudice à la quiétude d’une population qui avoisine les 40.000 habitants. Une fois ces eaux évacuées vers le point culminant qui sera opérationnel dans dix mois, elles seront déversées dans le collecteur C9 de l’oued Bouchtate. «Cette canalisation de 3,4 kilomètres, qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 28 millions de DH, renforcera la capacité de drainage des eaux du collecteur existant au boulevard Mohammed V», a expliqué Rachid Benchikhi, lors de la cérémonie du lancement des travaux présidée par Mohammed Mhidia, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture de Oujda-Angad. Précisons par ailleurs que ces travaux de renforcement du réseau d’assainissement s’ajoutent au programme de base lancé en 2006 et qui stipulait la protection de la ville contre les inondations et les eaux pluviales. Un programme ambitieux qui a nécessité quelque 700 millions de DH. Des travaux d’envergure pour doter Oujda d’une infrastructure de base évolutive en matière de dépollution, de généralisation de l’accès à l’eau potable et l’assainissement ainsi qu’à la restructuration du réseau d’assainissement. Quant à la protection de la ville contre les crues et inondations, elle est du ressort de l’Agence hydraulique du bassin de la Moulouya qui est appelée à programmer des réalisations en amont pour assurer une réelle protection de Oujda contre les crues d’eaux lors des intempéries.

http://www.leconomiste.com/article/9...sement-liquide
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old March 21st, 2013, 11:52 PM   #4
timo9
11 YEARS HERE!
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 15,024
Likes (Received): 2057

Morocco: SM le Roi s'enquiert du programme prioritaire d'assainissement liquide d'Oujda, d'un coût global de 550 millions DH

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, s'est enquis, mardi, de l'état d'avancement du programme prioritaire d'assainissement liquide d'Oujda, d'un coût global de 550 millions DH, et a inauguré le délesteur de protection du secteur sud de la ville contre les inondations (65 MDH), l'une des composantes de ce programme.

- Le Souverain inaugure un délesteur pour protéger la ville contre le risque d'inondations.

- Amélioration des conditions sanitaires et d'hygiène de la population.

- Un programme ambitieux respectueux de l'environnement.


A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur le programme prioritaire d'assainissement liquide d'Oujda, qui a pour objectifs la protection du secteur sud de la ville contre le risque d'inondations, la généralisation du raccordement individuel au réseau d'assainissement liquide, l'amélioration des conditions sanitaires et d'hygiène de la population, la préservation de l'environnement, ainsi que l'économie de l'eau par la réutilisation agricole des eaux usées épurées.

Cet ambitieux programme, dont l'état d'avancement est de 70 pc, porte sur l'équipement en infrastructures d'assainissement des quartiers périphériques et sous-équipés, à travers la généralisation du raccordement au profit de 6.250 ménages dans 31 quartiers, ainsi que la mise à niveau et l'extension du réseau d'assainissement par la réalisation notamment de 2 stations de pompage des eaux usées et le renouvellement de deux collecteurs.

Il concerne aussi la mise en œuvre de la première tranche des travaux de protection de la ville contre le risque d'inondations, dotée d'une enveloppe de 178 millions DH.

Cette première phase consiste en la construction d'un délesteur pour eaux pluviales et le renforcement de ses réseaux amont sur 10 km, le renforcement du collecteur principal sur une longueur de 3 km, la réalisation de 8 bassins de rétention pour eaux pluviales d'une capacité de 133.000 m3 et le prolongement du délesteur sur 1,5 km.

Le programme prioritaire d'assainissement liquide d'Oujda porte également sur la réalisation de la première tranche de la station d'épuration des eaux usées de la ville par la construction d'un intercepteur sur 7 km, d'une station d'épuration des eaux usées par lagunage aéré sur une superficie de 40 ha, et la réalisation d'ouvrages complémentaires de maturation pour le traitement tertiaire.

Le financement de ce programme est assuré par la Régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité d'Oujda (RADEEO) pour 415 millions DH, le programme national d'assainissement liquide (100 millions DH) et le secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement (35 millions DH).

Le délesteur, inauguré par SM le Roi, que Dieu L'assiste, fait partie de la première tranche des travaux de protection de la ville d'Oujda contre le risque d'inondations. Il s'agit de la construction d'un délesteur au niveau du boulevard Hassan II et le renforcement de ses réseaux amont aux boulevards Sidi Maâfa et Hay Salam pour l'évacuation de 35 m3/s d'eaux pluviales.

Ce projet a nécessité la réalisation d'une galerie souterraine d'un kilomètre, de 9 km de canalisations, de 85.000 m3 de déblais, 15.000 m3 de béton armé et 15.000 tonnes de ferraillage.

Son financement a été pris en charge par la RADEEO sur un prêt de la Banque européenne d'investissement (BEI), d'un montant de 65 MDH.

http://reliefweb.int/report/morocco/...liquide-doujda
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old March 21st, 2013, 11:54 PM   #5
timo9
11 YEARS HERE!
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 15,024
Likes (Received): 2057

Pictures from http://www.oujdacity.net/debat-artic...-17833-fr.html













timo9 no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Related topics on SkyscraperCity


All times are GMT +2. The time now is 01:49 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu