daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy (aug.2, 2013) | DMCA policy | flipboard magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Algérie > Autres discussions > Économie et développement

Économie et développement Discussions et débats relatifs au développement et à l'économie



Reply

 
Thread Tools
Old February 10th, 2009, 08:40 PM   #1
santa_cruz
BANNED
 
Join Date: Jul 2008
Location: Montreal,CA/Annaba,Al
Posts: 1,763
Likes (Received): 5

HP: L’Algérie deviendra, d’ici trois ans, notre premier marché en Afrique francophone

‘’L’Algérie deviendra, d’ici trois ans, notre premier marché en Afrique francophone‘’

M.Frederic Lestringant, responsable de la division PC pour le continent Africain à Hewlett Packard,

05 février 2009

- Quelle est la place et le positionnement de l’Algérie dans la stratégie de HP au niveau mondial et particulièrement dans la région Africaine ?

- M.Listringant : L’Algérie évidemment reste un des pays phare pour HP en Afrique c’est la raison pour laquelle on a ouvert un bureau en Algérie il y a de cela trois ans. L’Algérie reste un des pays dans lequel on doit continuer à se développer, à investir et à recruter, je pense que l’on est encore loin d’avoir pu développer ce que l’on doit encore développer sur ce territoire Je pense que l’on est encore dans une phase de développement et que l’on n’a pas encore atteint la vitesse de croisière et une phase de maturité que l’on pourra espérer sur ce marché là.

Par rapport à l’Afrique, l’Algérie doit être aujourd’hui classée à la 6e ou 7e position en terme de chiffre d’affaire, je dirais que l’objectif est de placer l’Algérie dans le top cinq sans aucun problème et je pense que nous sommes bien partis pour atteindre cet objectif notamment après l’introduction de la gamme Pavilion. On atteindra très probablement cet objectif d’ici un an et demi.

- HP vient d’introduire la gamme d’ordinateur ‘’Pavilion’’ destinée au grand public. Ne pensez-vous pas que vous êtes en retard par rapport à la concurrence dans un marché en pleine progression ?

- Pour l’Afrique, nous avons commencé à introduire cette gamme depuis deux ans, je pense que l’on est dans les temps. Dans la phase d’introduction de nouveaux produits nous sommes obligés de le faire pays par pays car nous ne disposons pas d’assez de ressources en interne pour introduire rapidement un continent aussi large. Donc, dès le départ on a identifié un certain nombre de pays concernés.

Il y a trois ans, le bureau de HP en Algérie venait d’ouvrir et on n’avait pas encore mis au point les équipes recrutées et on ne sentais pas que le marché était très réceptif non plus. Il y avait encore des questions qui nous ont poussé peut être à privilégier l’ouverture sur d’autres pays en sachant que l’Algérie est incontournable et que l’on allait venir. On aurait aimé le faire il y a six mois de cela, mais pour des raisons internes, on n’a pas pu le faire à cette période là.

- Comment voyez-vous le marché Algérien pour l’année 2009 en termes de progression ?

- On a de très forts espoirs, et si l’histoire se répète comme c’est le cas dans d’autres pays Africains, je pense qu’on pourrait raisonnablement faire 30% de nos ventes uniquement sur cette gamme là (Pavilion) d’ici un an et demi ou deux ans. Je pense que l’Algérie est un marché qui est mûr et prêt pour ce genre de produits. Ce ne sera certainement pas tout de suite un marché de grandes masse parce que les produits sont assez sophistiqués, donc il faudra peut être réfléchir sur le pressing pour peut être le rendre un plus attractif et pouvoir toucher un plus grand nombre du public. On travaillera aussi sur des formules de financement sans doute avec des partenaires bancaires, afin de nous aider à toucher une population élargie et plus jeune. Je pense vraiment que les jeunes sont la cible la plus privilégiée mais il faut impérativement que l’on trouve une solution pour rendre le produit encore plus accessible financièrement.

- Qu’en est-il des autres activités de HP?

- HP propose aussi une large palette de produits destinés aux entreprises et aux marchés des grands comptes. En Algérie, ce marché est extrêmement centralisé essentiellement autour des pouvoirs publics à travers les différents ministères et entreprises publiques. C’est un marché incontournable, d’ailleurs le gros de nos effectifs est totalement dédié à ce marché là.

L’introduction de la gamme ‘’Pavilion’’ rajoute un plus indéniable dans la mesure où ce produit s’adresse au large public et là on pourra dire effectivement que nous sommes en mesure de couvrir la totalité du marché parce que l’on dispose de produits capable de répondre à une demande large et diversifiée.

- Quel est l’impact du marché parallèle sur le chiffre d’affaire de HP en Algérie et comment contez-vous faire face ?

- C’est une question très délicate et difficile, jusque là on n’a pas forcément trouvé de réponse à ce fléau, je ne pense pas que HP seul pourra répondre à cette question, il y a trop d’intervenants dans cette affaire là. Deux choses : d’abord il faudra s’assurer qu’il ne va pas s’étendre plus que ce qu’il est d’aujourd’hui, il faut avoir au moins par l’intermédiaire de notre canal officiel de distribution toutes la disponibilité nécessaire et à être extrêmement présents sur le terrain, en étant professionnel, en ayant une disponibilité de la marchandise en permanence pour déjà ne pas laisser le moindre espace au marché parallèle de se développer plus qu’il ne l’est actuellement. Ensuite, je pense d’après ma compréhension et les informations que j’ai pu avoir jusque là que le marché parallèle est un marché qui est lui aussi très segmenté, très différencié du marché officiel et que finalement il y a peu d’interaction entre ces deux marchés là. La preuve est que nos partenaires traditionnels n’ont pas l’air de souffrir plus que cela du marché parallèle parce qu’ils ont leur propre marché sur lequel, à priori, le marché parallèle n’a pas d’effet et réciproquement nos partenaires ne vont pas sur cet autre marché. Finalement on a l’impression qu’il y a une espèce de cohabitation entre ces deux marchés où chacun arrive à tirer son épingle du jeu.

Tant que ce marché parallèle ne détériore pas ou ne cannibalise pas notre marché je pense que certes on n’est pas contents de ce statut quo, mais celui-ci ne nous empêche pas de grandir. Il reste qu’on y travaille pour faire face encore plus.

- Devant la rude concurrence du marché, comment comptez-vous positionner votre nouvelle gamme ?

- Je ne suis pas sûr d’être en retard par rapport à la concurrence, je ne pense pas qu’il y a tellement d’acteurs qui sont encore très actifs dans ce marché. Au contraire on est un précurseur, ont aurait pu démarrer plutôt mais même en démarrant aujourd’hui je pense que l’on est toujours l’un des premiers, donc je dirais qu’on est un précurseur. HP, quelque part dans cette situation, va devoir aussi participer à la création d’un nouveau marché avec des différents acteurs et les futures partenaires qui vont se spécialiser dans la vente de ce produit-là. Ont souhaite qu’il y aura des vocations qui seront différentes du marché de l’entreprise. Après, il faudra bien réfléchir sur la politique de prix si l’ont veux toucher le plus grand nombre de clients. C’est un travail qu’on fera sur le terrain au fur et à mesure que l’expérience va s’acquérir, que le marché va croître ou ne pas croître, ont va essayer de cibler les différents types de profils de clients puisque grâce à ce produit là on peut vraiment adopter une politique marketing beaucoup plus précise et cibler les jeunes, les femmes, les grands parents… On pourra s’adresser à différentes cibles à travers ces produits là. Je pense que c’est un travail maintenant de marketing, à l’équipe locale d’avoir une stratégie qu’elle va mener d’une façon constante dans les mois et les années à venir.

- On à l’impression que la politique de communication entreprise par HP El Djazaïr n’est pas assez agressive. Pensez-vous qu’après l’introduction de ces nouveaux produits une nouvelle politique sera mise en place ?

- Je suis d’accord avec vous. Dans ce domaine on ne fait jamais assez, des changements sont déjà lancés, d’abord par un recrutement d’une personne qui se chargera que de la gamme PC. Avec l’introduction de la gamme Pavillon, une personne sera complètement dédiée à 100% à ce segment, ensuite il faut qu’on y consacre plus de budget, ce qui se verra déjà avec l’arrivée de cette gamme de produits qui doit être connue par le grand public. Contrairement au marché des entreprises, il faudra vraiment communiquer à la masse et adopter une technique de communication différente, il faut être bon en marketing sinon sa ne marchera pas.

- Comment voyez-vous l’avenir de HP en Algérie ?

- Sous les meilleurs hospices. Je pense que si on place l’Algérie dans l’Afrique francophone, pour moi elle devra être notre premier marché, elle ne l’est pas encore car il y a le Maroc qui est devant, mais je pense que d’ici deux ou trois ans, la différence de volume de ce qu’on fait en Algérie et au Maroc sera importante.

Maintenant l’Algérie a trouvé les outils nécessaires pour se développer : toute la gamme de produits, une équipe, un bon recrutement… Je crois que le marché Algérien et beaucoup plus solide, prometteur sur le long terme que le marché Marocain. Il y a un potentiel qu’on n’a pas du tout exploité, peut être que le pays n’a pas encore pris les virages qu’il doit prendre impérativement s’il veut vraiment devenir une des puissances régionale. Tout laisse a penser que l’Algérie va devenir le premier marché à l’avenir.

- Un dernier mot ?

- Je pense que l’Algérie à toutes les chances et les atouts. Il y a le potentiel pour faire évoluer non seulement le pays bien sûr, mais pour avancer dans ce 21e siècle. Les attentes sont énormes, je pense que pas seulement au niveau du pays mais également vis-à-vis des gens de l’extérieur qui regardent l’Algérie, qui travaillent directement ou indirectement avec l’Algérie. Je pense qu’on est tous au même niveau, peut être avec un peut de frustration au jour d’aujourd’hui mais les attentes et les espoirs sont là. Je pense que l’Algérie est un des rares pays d’Afrique à avoir toutes ces potentialités.
santa_cruz no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 05:54 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu