daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy (aug.2, 2013) | DMCA policy | flipboard magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Maroc > Other Discussions > Economy & Development Issues

Reply
 
Thread Tools
Old October 29th, 2008, 02:51 PM   #1
Slaoui
BANNED
 
Join Date: Jan 2008
Location: Paris
Posts: 7,724
Likes (Received): 29

Le Groupe Banque Populaire va recruter 10.000 jeunes diplômés d'ici 2010

Casablanca : Le Groupe Banque Populaire a annoncé lundi à Casablanca le lancement d'un programme de recrutement en faveur des diplômés universitaires, qui après sélection par voie de concours, suivront une formation d'une année dans les meilleures écoles d'ingénieurs du Maroc.



Cette initiative, qui s'inscrit dans le cadre du "Plan Emergence" prévoyant la formation de 10.000 ingénieurs à l'horizon 2010, vise la promotion de l'emploi et des compétences en adaptant la formation universitaire aux besoins de l'institution financière, ont précisé les dirigeants de la Banque Populaire.

Pour la mise en oeuvre de ce projet, d'une valeur globale de 4 millions de dirhams, la banque populaire s'est associée avec l'Université Mohammed V Souissi à travers l'Ecole Nationale Supérieure d'Informatique et d'Analyse des Systèmes (ENSIAS) et l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) à travers l'Institut National des Postes et des Télécommunications (INPT).

En vertu d'une convention-cadre conclue entre les partenaires engagés dans cette initiative, l'ENSIAS et l'INPT sont chargés de la sélection sur concours et de la formation des jeunes lauréats des universités marocaines.

Le cursus de formation, élaboré en partenariat entre la banque et les deux établissements désignés à cet effet, repose sur un programme de formation accéléré portant sur les métiers de la banque, permettant ainsi aux diplômés de se doter d'une connaissance pointue et ciblée à même de leur assurer une intégration optimale dans la vie professionnelle.

Cette initiative est également soutenue par l'Agence Nationale pour la Promotion des Emplois et des Compétences (ANAPEC) qui mobilise toutes ses ressources pour l'accompagnement et la concrétisation de ce programme, fruit d'une synergie dynamique et d'un partenariat "gagnant-gagnant" entre le secteur privé et public


MAP
Slaoui no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old October 29th, 2008, 03:20 PM   #2
ÔMorocco
Registered User
 
Join Date: Nov 2007
Posts: 179
Likes (Received): 0

c'est pas 10 000 recrutements (ce qui est tout simplement irréaliste vu la taille de la boite), c'est plutôt que la banque populaire va contribuer, à la hauteur de ses moyens et de ses besoins, au programme national des 10 000 ingénieurs annuellement, en partenariat avec les établissements d'enseignement supérieur mentionnés dans l'article. les étudiant sélectionnés et formés dans le cadre de ce partenariat seront embauchés à la sortie. donc je pense que l'auteur de cet article a mal compris l'info pour mettre un titre pareil (vive la map). 4000 000 de dh pour former 10 000 ingénieurs... 400dh / tête
ÔMorocco no está en línea   Reply With Quote
Old October 29th, 2008, 04:07 PM   #3
Slaoui
BANNED
 
Join Date: Jan 2008
Location: Paris
Posts: 7,724
Likes (Received): 29

Oui, je me disais aussi y'a 1 ou 2 zéro en trop...
Slaoui no está en línea   Reply With Quote
Old October 29th, 2008, 08:44 PM   #4
Desertlife
Registered User
 
Desertlife's Avatar
 
Join Date: Jun 2007
Posts: 190
Likes (Received): 1

Quote:
Originally Posted by ÔMorocco View Post
c'est pas 10 000 recrutements (ce qui est tout simplement irréaliste vu la taille de la boite), c'est plutôt que la banque populaire va contribuer, à la hauteur de ses moyens et de ses besoins, au programme national des 10 000 ingénieurs annuellement, en partenariat avec les établissements d'enseignement supérieur mentionnés dans l'article. les étudiant sélectionnés et formés dans le cadre de ce partenariat seront embauchés à la sortie. donc je pense que l'auteur de cet article a mal compris l'info pour mettre un titre pareil (vive la map). 4000 000 de dh pour former 10 000 ingénieurs... 400dh / tête

15/02/2007
Le pays a besoin de cadres pour prendre le train de l'offshoring. Une opportunité pour les écoles et universités françaises.

Doubler le nombre d'ingénieurs formés chaque année. C'est l'objectif que s'est fixé le ministère marocain de l'Education nationale à l'horizon 2010. Le pays devra alors diplômer 10 000 ingénieurs par an, contre 4 300 aujourd'hui. Pour soutenir cette montée en puissance, 64 millions d'euros vont être débloqués. Ils permettront de bâtir des locaux et d'acheter du matériel.

Lancé fin décembre, ce plan implique 28 écoles marocaines publiques et une poignée d'institutions privées. Ensemble, elles se sont engagées à former annuellement plus de 7 000 cadres techniques d'ici à quatre ans. Le compte n'y est pas tout à fait. Ce qui ouvre des opportunités aux universités et écoles étrangères.

Les établissements français déjà implantés sur place, comme l'Eigsi ou l'Esiea à Casablanca, fourbissent leurs armes. Avec dans leurs cartons, un projet de pôle de formation et de recherche dédié au numérique et au multimédia, à Essaouïra, sur la côte atlantique. A la rentrée 2008, l'université internationale de Rabat devrait voir le jour avec le soutien de l'université de Nantes, de Polytech'Nantes et de Sciences Po Grenoble.

Vivendi, Steria et Capgemini ont apporté leur soutien à ce projet de 80 millions d'euros. L'opération « 10 000 ingénieurs » devrait permettre de soutenir l'économie du pays. En croissance de 3 % par an, elle pourrait, selon la Banque mondiale, atteindre les 6 %. A condition de ne pas manquer le train de l'offshoring (sous-traitance à bas coût), très consommateur de matière grise.

«La demande de cadres techniques explose mais, aujourd'hui, seules les écoles d'Etat peuvent délivrer le titre d'ingénieur », regrette Pierre Aliphat, directeur de l'Esiea à Paris et de l'Emiae à Casablanca. Si le Maroc ne veut pas rester à quai, il devra réformer son système d'enseignement supérieur.


Thibaut De Jaegher
Desertlife no está en línea   Reply With Quote
Old October 29th, 2008, 08:59 PM   #5
VegaM
Registered User
 
Join Date: Jul 2008
Posts: 1,897
Likes (Received): 1

La BP recrute 40 jeunes diplômés universitaires

Le Groupe Banques Populaires vient de lancer un programme de recrutement de 40 jeunes diplômés universitaires en partenariat avec l’INPT et l’ENSIAS.

Pour renforcer ses effectifs, la Banque Populaire sélectionne et forme elle-même ses futurs collaborateurs. Fraîchement sortis des bancs de l’université marocaine, 40 jeunes diplômés aiguiseront leurs armes à l'Institut national des postes et des télécommunications (INPT) et à l'école nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes (ENSIAS) avant de rejoindre les équipes de la Banque Populaire. «Ces jeunes seront opérationnels à partir du mois de juillet 2009. C’est une formation rémunérée de neuf mois en partenariat avec deux grandes écoles, l’INPT et l’ENSIAS», a annoncé Mohamed Benchaaboun, président du Groupe Banques Populaires, lors d’une conférence de presse, lundi 27 octobre, au siège de la banque à Casablanca. Une convention a été ainsi signée entre le Groupe Banques Populaires, l'Institut national des postes et des Télécommunications (INPT) et l'Ecole nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes (ENSIAS).
En vertu de cette convention, ces deux établissements sont chargés de la sélection sur concours et de la formation de ces 40 jeunes lauréats des universités marocaines.
Selon le management du groupe Banques Populaires, cette initiative s'inscrit dans le cadre du Plan Emergence prévoyant la formation de 10.000 ingénieurs à l'horizon 2010. Elle vise la promotion de l'emploi et des compétences en adaptant la formation universitaire aux besoins de l'institution financière. Élaboré en partenariat entre la banque et ces deux établissements, le cursus proposé à ces jeunes lauréats repose sur un programme de formation accéléré portant sur les métiers de la banque, permettant ainsi aux diplômés de se doter d'une connaissance pointue et ciblée à même de leur assurer une intégration optimale dans la vie professionnelle, selon les responsables de cette banque.
Cette initiative est également soutenue par l'Agence nationale pour la promotion des emplois et des compétences (ANAPEC) qui compte mobiliser toutes ses ressources pour l'accompagnement et la concrétisation de ce programme. «Cette mise en synergie entre l’enseignement public, la banque et l’Etat démontre encore une fois l’engagement citoyen du groupe Banques Populaires dans l’intégration des jeunes diplômés dans la vie active», conclut M. Benchaaboun.
VegaM no está en línea   Reply With Quote
Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 12:10 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu