search the site
 daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > Grand Lille



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 4 votes, 5.00 average.
Old August 20th, 2016, 11:35 AM   #181
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Hauts-de-France - Fusion Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La bannière de la Maison Bertrand hissée au sommet du beffroi des Hauts-de-France !

Quote:
Le logo du Conseil régional est en place

En levant le nez ce matin, les passants ont pu voir de petits points suspendus très haut sur un immeuble. Des "alpinistes" qui collaient le logo du Conseil régional.



Tout là-haut, à 70 m du sol, des “alpinistes” installaient le nouveau logo du Conseil régional des Hauts de France sur la façade du bâtiment qui accueille les élus du Région Nord/Pas de Calais/Picardie.
Source : http://www.lejournaldabbeville.fr/20...-est-en-place/
__________________

Frenchie liked this post
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
Old September 29th, 2016, 10:17 PM   #182
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Hauts-de-France - Fusion Nord-Pas-de-Calais - Picardie

Tegen geschiedenis...

Quote:
Les «Hauts-de-France» existent officiellement, avec Lille pour capitale

COLLECTIVITÉS Les Hauts-de-France auront une existence officielle le 30 septembre 2016...



Lille, le 19 septembre 2016 - Xavier Bertrand président de la région Hauts de France - Olivier Aballain / 20 Minutes


[...]. Le conseil d’État a officiellement validé, par un décret pris 28 septembre, l’appellation « Hauts-de-France », le nouveau nom du Nord-Pas-de-Calais-Picardie. [...].

Lille en chef-lieu, Amiens au soutien
Le texte fixe également définitivement le chef-lieu des Hauts-de-France à Lille, conformément à l’avis favorable exprimé les 26 et 27 mai par les conseillers régionaux, qui ont suivi l’opinion du président Xavier Bertrand. [...].
Source : http://www.20minutes.fr/lille/193321...lille-capitale
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old October 7th, 2016, 07:11 PM   #183
RoccatArvo
Cousin caché de Caserass
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Strasbourg-la-Reine
Posts: 17,652
Likes (Received): 8575

Le projet de commune nouvelle de Sambreville est suspendu car les communes concernées par ce projet de fusion ne veulent pas prendre le risque à la CC de la Thiérache du Centre.

Quote:
Thiérache : la commune Sambreville mise entre parenthèses

Sans Étreux, Boué et Oisy devaient s’unir pour créer Sambreville au 1er janvier. Mais le projet est stoppé, la commune nouvelle ne voulant pas prendre le risque d’être rattachée à la Thiérache du Centre.

La saison 1 du feuilleton Sambreville prend fin après de nombreux rebondissements. Mais l’histoire continue et la commune nouvelle de Sambreville est mise entre parenthèses pour tenter de mieux renaître par la suite. Il s’agit d’un choix purement stratégique vis-à-vis du rattachement de cette commune auprès de sa future communauté de communes.

Il y a deux possibilités : soit Sambreville rejoint au 1er janvier la nouvelle communauté de communes Sambre et Oise, c’est-à-dire le fruit de la fusion Guise et Aumale, soit elle intègre la Thiérache du Centre. Sambreville a fait le choix de rejoindre Sambre et Oise. Mais la décision n’est pas si limpide, puisque chacune des communautés de communes concernées ne veut pas se mouiller et confie la décision finale à l’État via la commission départementale de la coopération intercommunale. C’est elle et elle seule qui se substituera aux conseils municipaux de Oisy et de Boué, lesquels sont d’accord pour rejoindre Sambre et Oise au 1er janvier 2018.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/t...a16b109n424633
__________________

JmRijsel liked this post
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old October 9th, 2016, 09:31 PM   #184
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Dommage car il y a peu de projets pour le moment donc si ce peu de projets échoue... J'espère que les élus parviendrons à faire émerger le projet qui leur convient à eu, aux habitants et au territoire concerné.
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old October 18th, 2016, 10:28 PM   #185
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Hauts-de-France - Économie

Quote:
Hauts-de-France : Comment l'Europe booste la région

EUROPE - La région Hauts-de-France bénéficie d'1,7 milliard d’euros d’aides européennes pour la période 2014-2020, et elle veut le faire savoir….


Entre Bruxelles et les Hauts-de-France, la proximité n’est pas seulement géographique. Avec 1,7 milliard de fonds européens attribués à la région pour la période 2014-2020, le Nord-Pas-de-Calais-Picardie est tout simplement le chouchou de l’Union européenne, parmi les régions françaises.

Le conseil régional a décidé de le faire savoir à partir du 29 octobre, à travers cinq samedis « Café de l’Europe » organisés dans ses cinq départements. « L’institution européenne nous demande de faire un effort sur la visibilité de son action, et je pense qu’elle a raison, explique Valérie Létard, vice-présidente du conseil régional. Elle a versé 37 millions d’euros pour le Louvre-Lens, et on a juste planté un petit panneau sur le côté du bâtiment… »

Sur l’emploi des jeunes, 116 millions d’euros à dévorer
Le meilleur exemple est le succès fulgurant de l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ). En moins de deux ans, le dispositif a déjà profité à 34.850 habitants du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie âgés de 18 à 26 ans. Considérés comme « très éloignés de l’emploi », sortis du système éducatif, parfois repris de justice, ces jeunes plein d’envie ont pu bénéficier d’une nouvelle chance en bénéficiant d’une formation adaptée à un futur employeur.

[...].

[...].

[...].

[...].
Source : http://www.20minutes.fr/lille/194378...-booste-region
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old December 18th, 2016, 11:52 AM   #186
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Quote:
France 3 Hauts-de-France à partir du 01 janvier 2017



A compter du 01 janvier 2017, France 3 Nord-Pas-de-Calais et France 3 Picardie fusionnent pour devenir France 3 Hauts-de-France.

L’ensemble du réseau France 3 s’organisera en 12 directions régionales et 1 direction territoriale Corse. Ces 13 régions construiront les offres TV et numérique de proximité, en vue de développer l’offre régionale de France 3. Cette nouvelle organisation accorde plus d’autonomie aux régions et leur permettra de développer de nouveaux programmes dès septembre 2017.

D’ici 2020, l’objectif de France 3 est de doubler le temps d’antenne des programmes issus des régions dans la grille de la chaîne.

LOGO DE FRANCE 3 HAUTS-DE-FRANCE
Source : http://www.zoomsurlille.fr/actualite...1-janvier-2017
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old January 2nd, 2017, 09:38 PM   #187
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Hauts-de-France - Démographie

Quote:
Hauts-de-France : La région passe le cap des 6 millions d'habitants

DÉMOGRAPHIE - L’Insee dévoile, ce lundi, l’évolution de la population française, département par département…



Comme tous les ans à la même époque, l’Insee publie les chiffres de la démographie française, ce lundi. Avec un gain de plus de 10.000 habitants par rapport au 1er janvier 2014, la région Hauts-de-France voit sa population atteindre les 6.006.853 résidents au 1er janvier 2015.

Diminution des décès et des naissances
Si le solde migratoire reste stable en 2014 (– 16.000 personnes), le solde naturel (+ 26.000 personnes) progresse grâce à la diminution du nombre de décès, bien plus importante que la baisse des naissances. « Les mamans demeurent plus jeunes qu’en moyenne nationale. L’espérance de vie reste inférieure dans la région comparée au niveau national, mais elle y progresse plus vite, notamment chez les hommes », résume l’Insee.
Les départements de la Somme (+0,1 %), du Nord et du Pas-de-Calais (+0,2 %) et de l’Oise voient leur population augmenter alors qu’elle stagne dans l’Aisne.

Lille, Roubaix et Tourcoing portent l’augmentation
Côté répartition, sauf dans le Pas-de-Calais, plus de la moitié des habitants vit dans une des cinquante plus grandes communes de son département. Le phénomène d’urbanisation est encore plus flagrant dans le Nord : les deux tiers de l’accroissement de la population sont boostés par les trois communes de Lille, Roubaix et Tourcoing.
En revanche, dans l’Oise, l’essor de la population est porté par les communes de moins de 15.000 habitants.
Source : http://www.20minutes.fr/lille/198831...ions-habitants
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old January 2nd, 2017, 11:03 PM   #188
Nijal
Registered User
 
Nijal's Avatar
 
Join Date: Mar 2007
Posts: 3,603
Likes (Received): 1246

La diminution des naissances est brutale depuis 2011... Il faudrait voir l'effet d'une petite baisse du TFR, mais je pense qu'un des facteurs principaux, comme au niveau national, se situe dans la forte diminution des femmes en âge de procréer. Le taux de natalité avait en effet énormément baissé dans le nord de la France dans les années 70-80, et trente ans plus tard les "classes creuses" des années 80-90 arrivent à âge de procréer... On devrait donc s'attendre à une forte baisse des naissances dans les années à venir, encore plus importante qu'au niveau national.

Il faudra espérer une baisse comparable des décès ou une amélioration inopinée du solde migratoire pour éviter une baisse de la population dans la grande région... Je vais essayer de trouver des chiffres.
__________________

JmRijsel liked this post
Nijal no está en línea   Reply With Quote
Old January 11th, 2017, 03:54 PM   #189
RoccatArvo
Cousin caché de Caserass
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Strasbourg-la-Reine
Posts: 17,652
Likes (Received): 8575

Il y a un an, deux communes nouvelles étaient créées dans le département du Nord. Un an après, les maires ne regrettent rien. Même si l'année leur a demandé beaucoup de boulot supplémentaire pour gérer les conséquences de la fusion, le bilan est très positif.

Quote:
Fusions de communes: un mariage qui marche

Il y a un an, Téteghem épousait Coudekerque-Village et Ghyvelde s’unissait aux Moëres. Ces communes, les seules du Nord à le faire, ont fusionné au 1er janvier 2016 pour bénéficier d’un dispositif avantageux en termes d’argent public. Après une année difficile sur le plan administratif, les élus ne regrettent rien.


Le verre à moitié plein, d’abord. Après une année de fusion, les maires et maires délégués des communes nouvelles en dressent un bon bilan. « C’est positif à 90 %, note même jean Decool, maire de Ghyvelde-Les Moëres. Financièrement – c’était la motivation principale –, le résultat est là : « Pour les trois années, de 2015 à 2017, on fait grosso modo 1 million d’euros d’économies », résume Franck Dhersin, maire de Téteghem-Coudekerque-Village, dont la commune est passée de 6 995 à 8 300 habitants. Le 5 septembre 2015, dans nos colonnes, l’élu confiait : « Si on ne le fait pas, c’est l’asphyxie financière. »

Des projets maintenus
Ce souffle d’air frais financier constitué par le gel de la baisse des dotations de l’État pendant trois ans a permis de maintenir les projets en cours ou annoncés : la nouvelle mairie et le nouveau centre-socioculturel à Téteghem, le projet touristique du lac (pas avant 2020), « sans augmenter les impôts », note Franck Dhersin, la place rénovée de Ghyvelde, etc.
http://www.lavoixdunord.fr/99753/art...age-qui-marche

Des exemples à suivre...
__________________

JmRijsel liked this post
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old January 29th, 2017, 10:06 PM   #190
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Quote:
Hauts-de-France : Les touristes chinois toujours plus nombreux

ÉCONOMIE - À rebours de la baisse constatée à Paris, la fréquentation des touristes chinois dans les Hauts-de-France a poursuivi sa hausse en 2016…


La conjoncture n’est pas facile, mais les Hauts-de-France s’en sortent pas mal du tout. D’après le comité régional du tourisme (CRT), le nombre de visiteurs chinois dans la région, 16.700, a encore bondi de 10 % en 2016, après déjà trois années de hausse.
Le contexte défavorable lié au terrorisme, qui vaut à Paris une chute de 30 % de la fréquentation des ressortissants de l’Empire du Milieu, n’a donc pas vraiment affecté les Hauts de France.

[...].
[...].
Source : http://www.20minutes.fr/lille/200483...-plus-nombreux
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old March 24th, 2017, 11:58 PM   #191
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Quote:
INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS : LES HAUTS-DE-FRANCE 2ÈME RÉGION FRANÇAISE

Investissements directs étrangers (IDE) : les Hauts-de-France confirment leur 2e place des régions françaises les plus attractives en 2016.


En 2016, les investisseurs étrangers ont créé ou sauvegardé 4 579 emplois dans les Hauts-de-France sur un total de 30 108 emplois à l’échelle nationale. D’après le bilan des investissements étrangers publié le 21 mars par Business France, notre région occupe, pour la troisième année consécutive, la seconde position, derrière l’Ile de France, des régions les plus attractives en termes d’emplois créés ou sauvegardés.

Les Hauts-de-France sont même n°1 en France en nombre d’emplois pour les projets industriels et les projets logistiques, dont nous sommes les champions incontestés (la région a en effet attiré 40% des emplois créés dans la logistique par des investisseurs étrangers en France).

Ce volume d’emplois est réparti sur 103 projets d’investissements, soit 9% des projets recensés en France cette année. Ces projets, dont la taille moyenne est de 44 emplois (contre 27 en moyenne en France), ont été majoritairement représentés par le secteur du commerce et de la distribution (dont la logistique), à la fois en nombre de projets (18 décisions) et en nombre d’emplois créés et maintenus (1 555 emplois, soit un tiers du total des emplois recensés). Les projets de logistique totalisent 85% des emplois de ce secteur.

Cette forte représentation du secteur tertiaire (54 projets et 2 384 emplois) n’éclipse pourtant pas l’industrie avec ses 49 décisions d’investissement et ses 2 195 emplois. A la nuance près que la moitié de ces emplois ont été maintenus grâce à des opérations de sauvegarde d’entreprises en difficulté. On constate d’ailleurs que 60% des projets se font dans le cadre d’extensions et de reprises, les créations ex-nihilo représentant les 40% restants (43 sur 103) et moins d’un tiers des emplois.

En flux cumulé depuis 1993, Les Hauts-de-France totalisent 14% de « part de marché » au niveau national (soit 91 486 emplois).
Source : http://www.hautsdefrance.fr/investis...38683f47324f52
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old October 16th, 2017, 09:58 AM   #192
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Hauts-de-France - Économie

Quote:
Le Nord-Pas-de-Calais continue de créer plus d’emplois qu’il n’en détruit, mais reste fragile

Entre juin 2016 et juin 2017, le Nord et le Pas-de-Calais ont gagné 8.250 postes, selon les chiffres de l’Urssaf. C’est un peu moins qu’un an avant, mais le solde des créations-destructions d’emplois reste positif et retrouve même son niveau d’avant-crise. Un paradoxe quand le chômage reste élevé ? La dynamique est là, mais moins rapide qu’ailleurs en France.



Il y a cette courbe, en forme de vague ondulante qui se redresse désormais fermement depuis deux ans. C’est celle des effectifs salariés des 85.000 entreprises privées de la région que recense l’URSSAF. Avec 1.020.174 salariés en juin 2017 (dernière statistique publiée), l’emploi du Nord et du Pas-de-Calais retrouve ses effectifs de 2012, avant le deuxième choc de la crise.

« C’est la bonne nouvelle, on retrouve même des chiffres proches de 2009 », constate Philippe Cuvillier, directeur régional de l’Urssaf. Entre juin 2015 et juin 2016, 8.250 nouveaux postes ont été créés (+ 2.520 en Pas-de-Calais et + 5.730 en Nord), soit une augmentation sur l’année de + 0.8 %. « C’est bien, mais c’est à relativiser par rapport aux +1.7 % de la moyenne française. Notre région, fortement industrialisée, a pris le train de la croissance en marche, mais pas à la même vitesse, et avec des wagons parfois un peu plombés ».

Concentration des emplois
Car une fois de plus, l’industrie perd des emplois : 3.210 postes perdus en un an (- 2 %). La construction perd 1.1 % de ses emplois dans le Nord mais progresse de + 1.2 % dans le Pas-de-Calais. Les emplois du commerce sont quasi stables (- 0.1 %).

Les services et particulièrement l’informatique, tirent à eux seuls la croissance. « Le secteur des activités informatiques regroupe 20.000 postes dans les deux départements, dont 17.700 uniquement sur la métropole lilloise (soit 90 % de l’emploi de l’ancienne région Nord -Pas-de-Calais) », constate Isabelle Leroi, responsable du service statistique de l’Urssaf. Ce secteur a gagné en un an 1.150 postes dont 1.100 postes dans la métropole lilloise.

« Cette concentration des emplois est frappante », estime Philippe Cuvillier. « En Hauts-de-France, 50 % des emplois privés sont concentrés dans le Nord, et la métropole lilloise concentre 80 % des emplois privés du Nord, dont la moitié des emplois de services ». D’où les inégalités territoriales constatées en matière d’emplois.

Intérim, variable d’ajustement
[...].

Hauts-de-France : la plus faible croissance
Sur l’ensemble du territoire des Hauts-de-France, ce sont 10.490 postes qui ont été gagnés sur un an. La progression est toutefois plus faible côté Picard avec 680 postes gagnés dans la Somme, 1.180 dans l’Oise et 390 dans l’Aisne (contre + 2.520 en Pas-de-Calais et + 5.730 dans le Nord). En France, les effectifs progressent de 1.7 % sur un an. Avec +0.7 %, les Hauts-de-France affichent la plus faible croissance annuelle parmi l’ensemble des régions.
Source : http://www.lavoixdunord.fr/239494/ar...n=page-fan-vdn
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old October 16th, 2017, 10:43 AM   #193
JmRijsel
Registered User
 
JmRijsel's Avatar
 
Join Date: Jun 2015
Location: Lille / Rijsel
Posts: 4,412
Likes (Received): 4291

Hauts-de-France - Canal Seine-Nord Europe

C'est signé !

Quote:
Canal Seine-Nord Europe : l’Etat annonce un compromis avec les collectivités locales

Alors que le président de la République était à Amiens ce 3 octobre et qu’un conseil de surveillance devait se tenir, le canal Seine-Nord franchit une étape importante pour la concrétisation du projet : la ministre des Transports, Elisabeth Borne, et le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, ont annoncé avoir trouvé un compromis avec les élus locaux.


© DR - Tracé du futur Canal Seine Nord Europe


Il y a encore quelques jours, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, confiait au « Moniteur » : « Depuis le lancement des Assises de la mobilité, c’est le silence total du côté de l’Etat, concernant les propositions que nous avons faites sur le canal Seine-Nord. Avec les élus locaux, nous avons décidé de convoquer un conseil de surveillance le 3 octobre, jour de la venue du président de la République à Amiens, pour avancer. Est-ce que des représentants de l’Etat seront présents ? Nous verrons bien. »

Leur appel a été entendu ! Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, et Elisabeth Borne, ministre d’Elisabeth Borne sont sortis du silence. Dans le cadre du déplacement présidentiel, ils ont donné une interview au « Courrier Picard » daté du 3 octobre pour annoncer leur présence lors du conseil de surveillance. Et surtout qu’un compromis avait été trouvé avec les collectivités impliquées dans le projet. « Tous les éléments sont sur la table pour trouver une solution pour le canal Seine-Nord Europe, indique ainsi la ministre des Transports. L’État est prêt à avancer sur la base d’un nouveau montage, avec une société de projet régionale et une méthode de travail pour arriver à boucler le plan de financement. »

La régionalisation intégrée dans la loi d’orientation sur les mobilités
Le 12 septembre, les collectivités concernées par le passage de l’infrastructure (régions Hauts-de-France et Ile-de-France, départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Oise) avaient proposé aux deux ministres de régionaliser le canal, afin de « prendre la responsabilité et la direction de la société de projet » et de piloter elles-mêmes les opérations, expliquait Xavier Bertrand. [...].

[...].

« Nous sommes dans le bon timing »
« Comme pour le fonctionnement de la société du Grand Paris duquel la région voulait se rapprocher, il ne s’agira pas de crédits budgétaires, mais de taxes affectées, ce qui permet de responsabiliser tous les acteurs », ajoute-t-il. Cependant, les élus n’étant pas favorables à la mise en place d’une écotaxe régionale, « nous avons encore du travail, notamment sur l’assiette de cette taxe. L’objectif, c’est d’y parvenir d’ici à la fin de l’année », complète Elisabeth Borne.

Comme l’espérait Xavier Bertrand mi-septembre, « le barrage sur le canal Seine-Nord va se lever ». Et le temps presse selon les élus locaux, notamment pour pouvoir bénéficier des 2 milliards d’euros de crédits (sur un coût estimé à 4,5 milliards d’euros) promis par l’Union européenne. Mais la ministre des Transports se veut rassurante : « J’ai échangé avec la commissaire européenne sur les financements européens. Elle m’a confirmé que nous avons jusqu’à mars 2018 pour clarifier la position et les besoins, et que ces financements européens pourront être engagée jusqu’en 2023. (…) Nous sommes dans le bon timing. »

« La décision qui a été prise est la bonne », pour Emmanuel Macron
Interrogé sur le sujet lors de son déplacement, le président de la République, Emmanuel Macron, a considéré que « la décision qui a été prise est la bonne. C’est celle qui permet, de manière crédible et soutenable pour l’ensemble des collectivités publiques, de donner une visibilité à ce projet et d’avancer, sachant que nous avons jusqu’à mars 2018 pour finaliser tous les détails, les transmettre au niveau européen et sécuriser les financements européens ».

Le début des travaux est espéré pour fin 2018-début 2019, vingt-et-un ans après la première concertation pour le choix du tracé !

Focus
Le nouveau montage proposé par le gouvernement a été détaillé par le Premier ministre Edouard Philippe dans une lettre aux élus locaux, datée du 2 octobre, dont l’AFP a eu copie.

Le premier consiste à régionaliser la gouvernance de la société de projet, qui deviendra un établissement public local, même si l’Etat conservera une minorité de blocage.

Sur le deuxième volet du financement, gros point de blocage de ce grand chantier, les collectivités locales devront financer le milliard d’euros qui leur impute avec « leurs ressources propres », selon le courrier de M. Philippe. « Si des ressources régionales complémentaires étaient nécessaires », l’Etat mettra en place un « cadre juridique pertinent ».

Les collectivités locales auront également le soin d’avancer l’argent nécessaire pour démarrer les travaux en attendant les financements de l’Etat et de l’UE.

Quant au financement de l’Etat d’un milliard d’euros, le Premier ministre propose de le « faire via un emprunt de la société de projet remboursé par des annuités de l’ordre de 4O millions d’euros sur 4O ans ».

Ce remboursement serait financé par « des taxes nationales à assiette locale », qui restent encore vagues. « Un travail plus précis » reste nécessaire sur ce point, reconnaît Edouard Philippe. « Le projet peut donc aller de l’avant sur ces bases clarifiées », juge le Premier ministre.
Source : http://www.lemoniteur.fr/article/can...cales-34862319
__________________

Cassandra31 liked this post

Last edited by JmRijsel; October 16th, 2017 at 10:58 AM.
JmRijsel no está en línea   Reply With Quote
Old October 16th, 2017, 11:19 AM   #194
Cassandra31
Registered User
 
Join Date: Dec 2014
Location: Toulouse
Posts: 1,375
Likes (Received): 453

Au moins chez vous ca avance ~
Cassandra31 no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Related topics on SkyscraperCity


All times are GMT +2. The time now is 06:49 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu