daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Be. Forum > Belgische steden / Villes belges > Villes wallonnes > Eurométropole, Hesbaye, région brabançonne & hennuyère



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 10 votes, 5.00 average.
Old December 16th, 2007, 05:26 PM   #1
De Snor
Forever Travelling
 
Join Date: Jul 2002
Posts: 6,378
Likes (Received): 26

Arrow OTTIGNIES-LOUVAIN-LA-NEUVE

Que serait Ottignies aujourd'hui sans le développement de Louvain-la-Neuve ?

Sur un bon quart du territoire ottinois, l'UCL règne en maître absolu. Un poids que la la ville tente parfois d'infléchir. Sans le contester fondamentalement. Que serait Ottignies aujourd'hu sans le développement de Louvain-la-Neuve?

Les incollables sur les récits des débats du conseil communal ottintois connaissent bien la marge de manœuvre parfois filiforme d'une majorité courte (15 conseillers sur 29) et atypique réunissant Ecolo-CDH et Démocratie Nouvelle.

L'on connaît sans doute moins le poids de l'Alma Mater sur une partie de la ville sortie de terre il y a un peu plus de trente ans. Un poids que l'ancien bourgmestre Jacques Otlet résume avec une formule lapidaire : « L'UCL, c'est un Etat dans l'Etat ».

Comment pourrait-il d'ailleurs en être autrement ? À la fin des années soixante, grâce à un crédit de 764 millions de francs belges accordé par l'Etat, l'Université se retrouva propriétaire d'un peu plus de neuf cents hectares. Une opération immobilière unique en Belgique !

Nous avons dû jouer tous les rôles : concepteur, organisateur, gestionnaire des infrastructures, réalisateurs de crèches… Des rôles qui, dans d'autres villes universitaires, sont partagés avec les pouvoirs publics, explique Jean-Claude Nihoul, le directeur de l'administration des Domaines. Si l'UCL, décidée à créer une cité accueillant habitants et étudiants, débarquait avec une armada de spécialistes, quelques personnes seulement officiaient au service des travaux et de l'urbanisme ottintois…

Le contraste s'est réduit aujourd'hui. Mais le budget de l'UCL, le plus gros lotisseur, le plus gros employeur de la région (4.500 personnes) représente tout de même encore dix fois celui de la Ville. Le résultat : sur un bon quart du territoire communal, peuplé par 8.000 habitants - étudiants non compris -, nombre qui grimpera à 12.000 une fois achevés les derniers lotissements des Bruyères, rien ne se décide sans l'aval de l'UCL. Dans les domaines de l'aménagement du territoire et du développement économique, s'entend. Promoteurs, investisseurs, entrepreneurs s'adressent directement à l'administration des Domaines, le collège n'entrant en scène qu'au dernier acte : la délivrance du permis de bâtir, autrement dit quand les choses sont déjà bien ficelées. Les voiries sont reprises par la ville lorsqu'un quartier est terminé. En cas de problème (dégradation des rues…), les nouveaux habitants ne savent à quel saint se vouer. Alors, la plupart téléphonent à la fois à l'UCL et à la Ville, explique le bourgmestre, Jean-Luc Roland.

À situation unique, lieux de paroles uniques. Une bipartite réunit, deux fois par an, les autorités communales et universitaires… Son objectif a été de préciser le rôle de chacun. Il a fallu du temps pour trouver la bonne mesure, poursuit Jean-Claude Nihoul. « À vous de gérer les débordements de vos étudiants lors des 24 heures vélo », nous disait la Ville. « À vous de faire régner l'ordre sur le territoire communal », rétorquions-nous. On en venait à mesurer, mètre par mètre, les responsabilités de chacun sur le tracé.

Pourtant le menu chargé des ordres du jour le laisse deviner : ces bipartites sont des lieux de concertation, pas de décisions. Au contraire de réunions plus informelles, plus animées.

Lors de l'affaire de la zone Okupée (les squats de la nationale 4 que l'UCL souhaitait démolir), le ton a monté, raconte l'échevin Jacques Lega. Lorsque le commissaire de police a dressé le tableau d'une expulsion manu militari des occupants, avec chevaux de frise et blocage de la N4, le prorecteur Gabriel Ringlet a vite compris que cela offrirait une image plutôt désastreuse pour l'UCL. Et le risque d'une présence accrue des expulsés sur ou sous la dalle néolouvaniste a sans doute aussi influencé la décision (provisoire) de ne démolir que deux des quatre maisons.

Autre sujet chaud : l'aménagement des lotissements Bruyères 9, 10, 11 et 12. Nous souhaitions davantage d'équipements collectifs et la garantie que se réalise la passerelle au niveau de l'avenue des Coteaux ; l'UCL souhaitait rentabiliser davantage ce vaste espace. La discussion, parfois violente, a duré plus d'un an, ajoute le bourgmestre.

La couleur de la majorité facilite-t-elle la cohabitation des deux pouvoirs ? C'est plutôt une question d'hommes, explique-t-on des deux côtés. Mais d'autres influences se font sentir parfois.

La ville et le fonctionnaire délégué souhaitaient implanter la Grande Aula davantage à front de la Grand-Place, rappelle Jacques Otlet. L'UCL voulait y réserver une place pour son futur musée. Le feu vert est venu du ministre de l'Aménagement du territoire, Michel Lebrun (PSC). Sans attendre l'avis de la Ville.

Au conseil communal, le professeur Michel Woitrin, ancien administrateur général de l'UCL, brille par son absence aux côtés des autres conseillers IC. Pourtant, Michel Woitrin est loin d'être inactif. Il aurait même pris l'initiative de convoquer des spécialistes et d'utiliser ses dons de diplomate pour régler le problème né de la volonté du groupe Klépierre de créer deux quais de déchargement supplémentaires près de la place de l'Accueil. Des changements qui nécessitent déplacement d'arrêts de bus et modification du permis de bâtir accordé au projet de l'Esplanade. Autrement dit celui qui « fit prendre la mayonnaise de Louvain-la-Neuve » (selon l'expression de l'historien français Emmanuel Leroy-Ladurie) se démène encore pour ôter l'énième peau de banane sur la (longue) route du projet qui terminera le centre.·

Last edited by Meurisse; November 2nd, 2013 at 08:25 PM. Reason: titre
De Snor no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old February 28th, 2008, 10:37 PM   #2
Le Penseur
Proud Belgian
 
Join Date: Mar 2007
Location: Brussels, Belgium
Posts: 1,666
Likes (Received): 11

Ottignies : nouvelle gare

Très beau! Belle architecture.
Le Penseur no está en línea   Reply With Quote
Old March 6th, 2008, 11:10 AM   #3
Dr Stef
Registered User
 
Join Date: Jul 2006
Posts: 319
Likes (Received): 39

Gare d'Ottignies

Sortir la gare de l'isolement

Ottignies. Europan a couronné un architecte néo-louvaniste. Pour l'aménagement du site de la gare. Au cœur de la ville.

Ce qui a séduit le jury ? Le lauréat, l'architecte néolouvaniste Christophe Lootvoet, a dépassé le concept du développement de la gare pour passer à l'échelle du territoire, autrement dit pour intégrer le site dans la ville », explique Pierre Sauveur, le directeur d'Europan.

Après le site de la Mégisserie (où sont prévus des logements à loyers modérés et des logements pour handicapés mentaux légers encadrés), retenu en 2003, ce sont les abords de la gare qui ont été choisis dans le cadre de ce concours d'idées réunissant de jeunes architectes de vingt-cinq pays européens. C'est que – le bourgmestre l'a rappelé au dernier conseil – « la gare d'Ottignies est devenue la première de Wallonie ».

Lors du comptage visuel des voyageurs montant dans un train, effectué durant neuf jours au mois d'octobre 2006 dans toutes les gares, la SNCB a dénombré 20.370 voyageurs quotidiens, soit davantage qu'à Namur (27.718), à Liège-Guillemins (16.046), Charleroi (11.711) ou Mons (16.046).

Un coup d'œil sur les chiffres des années antérieures montre qu'en trois ans, le nombre de voyageurs a augmenté de près de 50 % et cette fréquentation devrait encore doubler lorsque le RER se pointera à l'horizon 2016.

« J'ai voulu, dans une première phase de mon travail, tenir compte de l'organisation de la ville, précise Christophe Lootvoet, ingénieur civil architecte. Ottignies, qui s'est développée dans la vallée de la Dyle, à la jonction de deux importantes voies de chemin de fer – Bruxelles-Namur et Bruxelles-Charleroi – est une ville fragmentée, comportant peu d'espaces de rencontre et de contacts pour les habitants. D'où la volonté de construire un projet qui transformerait la gare, lieu de passage des voyageurs, en un lieu de croisement, avec des espaces de vie où l'on s'attarde. »

Concrètement, le projet primé par Europan prévoit de coiffer le futur parking de trois étages (creusé dans le talus) prévu par la SNCB pour agrandir le parking des Villas d'un vaste espace public.

Cette terrasse ou « digue » accueillerait des commerces de proximité, une crèche, un centre de fitness, des espaces publics… dont bénéficieraient les habitants du quartier entourant la clinique Saint-Pierre.

L'on y accéderait par le viaduc prévu par la SNCB qui enjamberait les voies de chemin de fer au départ de la rue de Masaya.

« L'on pourra donc gagner la gare par deux voies, ce qui permettra de désengorger l'unique accès actuel (le rond-point de la Libération des camps) auquel aboutissent l'avenue des Combattants et l'avenue des Droits de l'Homme », ajoute le jeune lauréat.

Pour prolonger la « digue », deux bâtiments de plusieurs étages seraient construits de part et d'autre des voies ; ils accueilleraient une pépinière d'entreprises, des commerces et des services (un centre sportif ?) accessibles au départ de la place de la gare. Ajoutons que le projet prévoit encore la construction d'un amphithéâtre sur le parking (provisoire) des Droits de l'Homme et la création de cheminements pour piétons et cyclistes permettant de rejoindre la gare au départ des quartiers environnants.

Un projet réalisable ? Dans quels délais ? Avec quel financement ? « On ouvre seulement le champ des possibles, indique le bourgmestre Jean-Luc Roland (Écolo). Aucun montant, aucun délai ne sont prévus pour cette esquisse. Un des acteurs clés sera sans nul doute la SNCB Holding, propriétaire du site, mais il pourrait y en avoir d'autres : ce site de la gare qui a fait l'objet de ce concours Europan sera présenté au Mipim, le forum mondial des professionnels de l'immobilier organisé à la mi-mars à Cannes. L'intérêt du concours, c'était de lancer un débat d'idées. »

CATHERINE MOREAU
mercredi 05 mars 2008, 08:40
"le soir"
Dr Stef no está en línea   Reply With Quote
Old March 7th, 2008, 10:14 AM   #4
swkotor2
Registered User
 
swkotor2's Avatar
 
Join Date: Mar 2006
Location: La Hulpe
Posts: 126
Likes (Received): 1

un projet d'envergure! j'aimerais bien voir ce que ca va donner car passant tous les jours a ottignies, j'ai du mal a imaginé le projet! ce qui est sur c'est qu'ottignies-louvain la neuve est une des villes les plus dynamique de belgique et qui propose le plus de projet! Il suffit de monter a la bibliothèque des sciences de lln et d'admirer la vue en comptant le nombre de grues! c'est impressionnant!
swkotor2 no está en línea   Reply With Quote
Old March 8th, 2008, 12:27 AM   #5
hix
BANNED
 
Join Date: Jun 2006
Posts: 3,778
Likes (Received): 2

Pour moi, Tintin est un Bruxellois. Je trouve qu'il mérite son musée à Bruxelles. D'ailleurs les touristes sont plus nombreux dans la capitale. Je trouve ça une chance ratée...
hix no está en línea   Reply With Quote
Old March 9th, 2008, 10:50 AM   #6
De Snor
Forever Travelling
 
Join Date: Jul 2002
Posts: 6,378
Likes (Received): 26

rendu sur la nouvelle gare d'Ottignies:

De Snor no está en línea   Reply With Quote
Old March 12th, 2008, 01:30 AM   #7
W. Ritter
Registered User
 
W. Ritter's Avatar
 
Join Date: Jun 2007
Location: LIEGE
Posts: 281
Likes (Received): 6

Quote:
Originally Posted by hix View Post
Pour moi, Tintin est un Bruxellois. Je trouve qu'il mérite son musée à Bruxelles. D'ailleurs les touristes sont plus nombreux dans la capitale. Je trouve ça une chance ratée...
Oui, mais c'est le musée Hergé, pas Tintin. Ceci dit, je suis du même avis, stratégiquement, il aurait été plus adéquat de le faire à Bxl.
W. Ritter no está en línea   Reply With Quote
Old March 13th, 2008, 03:43 PM   #8
swkotor2
Registered User
 
swkotor2's Avatar
 
Join Date: Mar 2006
Location: La Hulpe
Posts: 126
Likes (Received): 1

stratégiquement peut etre... mais vous seriez étonné de voir le nombre de touristes qui fréquente
nt louvain la neuve tous les jours et ce nombre est croissant.. il n'est désormais plus rare de croiser des groupes de japonais dans les rues... donc le musé saura attiré son lot de touriste également.
swkotor2 no está en línea   Reply With Quote
Old March 13th, 2008, 10:25 PM   #9
X38
Registered User
 
Join Date: Jan 2008
Location: Antwerpen
Posts: 4,209
Likes (Received): 21

Tiens, tiens, c'est la Digue sur la photo, je pensais que c'était la Dingue.
X38 no está en línea   Reply With Quote
Old March 15th, 2008, 12:08 PM   #10
Caneton
Registered User
 
Join Date: Mar 2007
Location: Brussels
Posts: 90
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by Dr Stef View Post

...

Lors du comptage visuel des voyageurs montant dans un train, effectué durant neuf jours au mois d'octobre 2006 dans toutes les gares, la SNCB a dénombré 20.370 voyageurs quotidiens, soit davantage qu'à Namur (27.718), à Liège-Guillemins (16.046), Charleroi (11.711) ou Mons (16.046).

....

CATHERINE MOREAU
mercredi 05 mars 2008, 08:40
"le soir"
C'est moi qui suis mauvais en math ou bien l'auteur de l'article doit retourner sur els bancs de l'école ????

Chouette projet ... de beaux souvenirs la gare d'Ottignies lors de mon année à l'UCL ... cette gare était assez triste quand même !
Caneton no está en línea   Reply With Quote
Old March 17th, 2008, 12:33 AM   #11
W. Ritter
Registered User
 
W. Ritter's Avatar
 
Join Date: Jun 2007
Location: LIEGE
Posts: 281
Likes (Received): 6

Ouais, ca m'a surtout l'air d'être un gros n'importe quoi cet article. Non seulement ce que tu dis Caneton, mais bon, les chiffres sont les mêmes pour Mons que pour Liège, enfin bref, ce n'est pas très sérieux...
W. Ritter no está en línea   Reply With Quote
Old March 19th, 2008, 11:11 PM   #12
eomer
BRISAVOINE will return !
 
eomer's Avatar
 
Join Date: Nov 2003
Location: Val de Marne (Paris)
Posts: 8,416
Likes (Received): 1460

Quote:
Originally Posted by hix View Post
Pour moi, Tintin est un Bruxellois.
En effet, il habite visiblement Bruxelles jusqu'au jour où il rejoint le capitaine Haddock et le professeur Tournesol au château de Moulinsart pour un curieux ménage à 3 (et même 4 avec Nestor).
Mais selon certaines rumeurs, ses parents habiteraient en Suisse.
__________________
Salutations,
Eomer
http://lgv2030.free.fr/titres/bandeau.jpg
http://lgv2030.free.fr www.altro.org
Objectifs: Clermont Ferrand <==> Paris: 2h00, Clermont Ferrand <==> Lyon: 1h00

Last edited by eomer; March 19th, 2008 at 11:20 PM.
eomer no está en línea   Reply With Quote
Old April 6th, 2008, 04:12 PM   #13
snot
Registered User
 
snot's Avatar
 
Join Date: May 2004
Location: Gent
Posts: 4,435
Likes (Received): 235

Louvain-La-Neuve : À la recherche de subsides européens

samedi 05 avril 2008, 17:05

Quote:
Louvain-la-Neuve : la vigueur des villes nouvellesJEAN-PHILIPPE DE VOGELAERE



Ce que j'apprécie, ce sont ces petites rues qui créent de l'intimité. C'est important pour une ville d'avoir une image, ce qui fait d'ailleurs souvent défaut dans les villes nouvelles. »

M. Verkerk, directeur du secrétariat communal de Zoetermeer, une ville de 120.000 habitants sise non loin de La Haye, aux Pays-Bas, semblait fort intéressé, ce vendredi, de découvrir la cité estudiantine de Louvain-la-Neuve. Une visite qui se faisait dans le cadre de l'adhésion du Botroul à la Plate-forme européenne des villes nouvelles, qui regroupe 30 villes dans 11 pays.

« Ce réseau est organisé autour de trois priorités, explique Cédric du Monceau (ICH), l'échevin des Affaires économiques d'Ottignies-LLN : la régénération urbaine, la cohésion sociale et le développement durable. C'est donc l'occasion de parler de nos problèmes communs et de voir la manière dont on les résout ailleurs. Par exemple, à Zoetermeer, ce qui préoccupe, c'est l'agrandissement du musée. Avec l'avantage d'avoir un accès plus aisé à des subsides européens. Voilà qui pourrait être intéressant pour revitaliser le centre d'Ottignies. On parle de 90 millions d'euros. »

Joke van Doorne, la maire de Capelle aan den IJssel, une cité batave de 65.000 âmes, a, elle, obtenu des fonds européens pour « favoriser les relations entre les citoyens et la commune, via des enquêtes et l'Internet. C'est que nous voulions créer une identité propre à notre ville, alors que les gens se disaient de Rotterdam ».

Pour la ville nouvelle française de Val-Maubuée, créée en 1972 au cœur de Marne-la-Vallée et qui a déjà obtenu plus de 3,5 millions d'euros de subsides européens, c'est l'aspect universitaire et de recherches qui était passé à la loupe. Selon Jean-Pierre Marchetti et Philippe Aumard, deux représentants, « notre cité Descartes accueille 20.000 étudiants pour 90.000 habitants, tandis que nous allons devenir leader dans la recherche sur la politique des villes nouvelles (transports collectifs…) avec quelque 4.000 chercheurs ». De quoi faire rêver l'échevin ottintois pour remplir le parc Athéna…
snot no está en línea   Reply With Quote
Old April 9th, 2008, 12:55 PM   #14
snot
Registered User
 
snot's Avatar
 
Join Date: May 2004
Location: Gent
Posts: 4,435
Likes (Received): 235

Ottignies & Louvain-La-Neuve : le Guide du Routard

mardi 08 avril 2008, 09:12

Quote:
Une ville qui colle bien à son guide
JEAN-PHILIPPE DE VOGELAERE



Ottignies-Louvain-la-Neuve. Le Guide du Routard a fait ses choix. La ville et l'UCL, à l'initiative du projet, ne les critiquent pas…

Je vois qu'il y a des bars. J'avoue que je ne les connais pas tous. Mais, tiens, celui des Anglais en face de l'Ephec est repris ! »

Anne-Marie Kumps, l'administratrice générale de l'UCL, découvrait ce lundi midi le tout frais Guide du Routard qui, en 48 pages, se penche sur la ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Il s'agit là du tout premier guide du genre consacré à une ville belge. Une initiative que l'on doit à l'échevin du Tourisme Benoit Jacobs (ICH) et à l'employée du service, Dominique Bleeckx.

« Il nous semblait que la ville n'était pas assez mise en valeur dans les différents guides, note l'échevin. Pourtant, le tourisme y est en hausse constante. Nous en avons parlé au Guide du Routard, qui a relevé le défi. »

Avec la collaboration de l'UCL, comme l'explicite Philippe Barras, l'administrateur-délégué de l'Inesu, qui s'occupe de la gestion des domaines : « Dix-neuf pour cent des élèves de l'UCL, soit 3.000 unités, sont aujourd'hui étrangers. Et notre volonté est d'arriver rapidement à 4.000 étudiants. Nous étions donc demandeurs d'un petit guide, qui ne se limite pas seulement à Ottignies-Louvain-la-Neuve, mais qui s'étende aussi sur sa région. »

Emmanuel Juste, l'auteur, s'est ainsi promené quatre jours aux quatre coins du Botroul, pour en extraire sa substantifique moelle, et a fait des choix que d'aucuns vont contester. Pour Philippe Barras, « il n'était pas possible que ce guide soit exhaustif. Il se contente de mettre certains lieux en avant ».

Hors de question de s'immiscer dans la rédaction
Pour le bourgmestre Jean-Luc Roland (Ecolo), « nous avons été surpris de certains choix, comme certains se demanderont pourquoi ils ne sont pas repris, mais c'est la règle. Il était hors de question de nous immiscer dans la rédaction du guide, qui tout compte fait ressemble bien à la ville, et inversement. »

D'Ottignies-Louvain-la-Verte, ville qui joue « la carte écologique, on applaudit » au langage estudiantin belge, « lorsque les comitards font faire des à fonds aux bleus » qu'il faut traduire, mais cela perd son charme, par « les Bizuteurs font boire cul sec les étudiants de première année », on y trouve ainsi beaucoup plus d'infos sur Louvain-la-Neuve qu'Ottignies. Et huit pages sont consacrées à la région. Comme Waterloo, « qui n'a pas grand intérêt en soi, mais c'est juste un peu au sud que s'est déroulée la terrible bataille de 1815 », ou la Fondation Folon, mais le guide en est « fan ».

Le tout a été édité à 10.000 exemplaires et est vendu à prix coûtant, soit 2,5 euros. Dominique Bleeckx indique que la vente sera faite en priorité par la ville et l'UCL dans l'Office du Tourisme, puis sera assurée dans certains magasins et dans les ambassades, « là où les étudiants vont chercher leur visa pour venir étudier à Louvain-la-Neuve ». L'échevin rêve, lui, déjà d'une 2e édition, même en anglais.
snot no está en línea   Reply With Quote
Old November 2nd, 2009, 07:50 PM   #15
Le Bruxellois
Registered User
 
Le Bruxellois's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Louvain-la-Neuve
Posts: 1,141
Likes (Received): 1

Post

Quote:
Ottignies

20 logements à la Mégisserie
Laurence Dumonceau

Mis en ligne le 02/11/2009

La Mégisserie sera transformée en bâtiment basse énergie. Le projet d’assainissement du site arrive en phase terminale.

Le projet d’assainissement du site et du bâtiment de la Mégisserie, approuvé mardi soir par le conseil communal, concerne le gros œuvre du bâtiment, la démolition de quatre hangars, ainsi que la végétalisation du site en attendant une affectation ultérieure.

[...]
http://www.lalibre.be/actu/brabant/a...egisserie.html
Le Bruxellois no está en línea   Reply With Quote
Old November 28th, 2009, 08:03 PM   #16
Le Bruxellois
Registered User
 
Le Bruxellois's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Louvain-la-Neuve
Posts: 1,141
Likes (Received): 1

Post

Quote:
Louvain-la-Neuve/Chaumont-Gistoux | Aménagement du territoire

Densifier le logement à LLN
So.D e.

Mis en ligne le 28/11/2009

Après la suppression de Chaumont-le-Neuf, il faudra trouver une nouvelle place pour de l’habitat à LLN. Il y en a encore, pour le bourgmestre Roland.

Le ministre wallon de l’aménagement du territoire a donc pris sa décision. Le projet dit "Chaumont-le-Neuf" de 400 logements sur le territoire de Chaumont-Gistoux, à l’Est de l’E411, a peu de chance de se réaliser. Ces logements pourraient plutôt s’implanter à Louvain-la-Neuve, de l’autre côté de l’autoroute.

[...]
http://www.lalibre.be/actu/brabant/a...ent-a-lln.html
Le Bruxellois no está en línea   Reply With Quote
Old November 29th, 2009, 12:23 AM   #17
Bazar
Brussels sprout
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 7,587
Likes (Received): 633

Si je comprends bien, il y a pas mal de nouveaux habitants à LLN ces dernières années. Ces habitants s'installent-ils dans la zone piétonnière? Dans l'affirmative, ou mettent-ils leurs voitures (pour ceux qui en ont évidemment). S'ils les mettent dans les parkings alentours. Ces parkings périfériques ne risquent-ils pas de saturer si on densifie (fortement) la ville?
Bazar no está en línea   Reply With Quote
Old November 29th, 2009, 11:06 AM   #18
swkotor2
Registered User
 
swkotor2's Avatar
 
Join Date: Mar 2006
Location: La Hulpe
Posts: 126
Likes (Received): 1

Quote:
Originally Posted by Bazar View Post
Si je comprends bien, il y a pas mal de nouveaux habitants à LLN ces dernières années. Ces habitants s'installent-ils dans la zone piétonnière? Dans l'affirmative, ou mettent-ils leurs voitures (pour ceux qui en ont évidemment). S'ils les mettent dans les parkings alentours. Ces parkings périfériques ne risquent-ils pas de saturer si on densifie (fortement) la ville?
il n'y a que la partie centrale, université et shopping qui est piétonne, toutes les zones habitées par autre chose que des kots étudiants sont desservies par des routes, les habitants de lln ne se garent donc pas dans les parking de la ville et il n'y a donc pas risque de surcharge...
swkotor2 no está en línea   Reply With Quote
Old November 29th, 2009, 03:26 PM   #19
Bazar
Brussels sprout
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 7,587
Likes (Received): 633

ok, merci pour ta réponse Comme je me rends toujours à LLN en train (et ensuite à pied par conséquent), je ne me rends pas toujours compte d'où s'arrête exactement LLN. Parfois, ça donne l'impression que LLN s'arrête à la zone piétonnière, mais effectivement, il est assez logique que la ville ne s'arrête pas là. J'aurais dû m'en douter
Bazar no está en línea   Reply With Quote
Old November 29th, 2009, 07:09 PM   #20
Le Bruxellois
Registered User
 
Le Bruxellois's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Louvain-la-Neuve
Posts: 1,141
Likes (Received): 1

Louvain-la-Neuve est délimitée par quatres routes périphériques formant une sorte de rocade carrée : le boulevard de Lauzelle, la N4, le boulevard Baudouin 1er et la N238. Il n'est donc pas difficile de voir où s'arrête la ville.

Le Centre Urbain a la particularité d'être entièrement piéton : il est construit sur une dalle, sous laquelle se trouve 2 ou 3 (c'est selon) niveaux de parkings, la voie ferrée et les routes pour véhicules.
Les quatres quartiers périphériques (Lauzelle, l'Hocaille, le Biéreau et les Bruyères) sont accessibles en voitures. Néanmoins, un réseau de voies piétones en étoile (à partir du Centre Urbain) couvre la ville. Les piétons sont donc loin d'être limités au Centre Urbain !

Au niveau des parkings, les parkings du Centre Urbain (sous-terrains, donc) sont en grande partie accessible à tous et payants. Une partie est cependant réservée à l'UCL (personnel et étudiants, avec un forfait payable par mois ou par an, et variant selon les parkings) et une autre aux habitants du Centre.
La périphérie, pour éviter un exode (depuis la récente privatisation des parkings du Centre, devenus désormais payant) des voitures ventouses vers les quartiers résidentiels, est en zone bleue : disque bleu, sauf si carte de riverain (pour les habitants). Certains parkings sont réservés aux détenteurs d'une vignette UCL (gratuité pour les étudiants imprimant cette vignette).
Enfin, à l'extérieur de la ville, le long des boulevards de Lauzelle et Baudouin 1er, il existe des "parkings malins" : accessibles à tous, et surtout gratuits. Ces parkings sont loin du centre, histoire d'avoir un équilibre entre d'une part le droit de se garer gratuitement à LLN, et d'autre part les intérêts des gestionnaires des parkings payants du Centre. La ville ayant été conçue de manière à ce qu'on ne soit jamais (lorsqu'on reste dans le périmètre formé par la rocade) à plus de 20 minutes du Centre Urbain, les parkings malins ne sont donc pas si loin que ça du centre-ville.

Pour le moment, on est encore loin d'une véritable saturation. Les parkings souterrains payant du Centre ne sont jamais remplis, tout comme les parkings malins. Mais il est vrai que le développement de la ville fait augmenter le nombre de voitures.

En ce qui concerne l'arrivée du RER, un parking (en partie) souterrain réservé aux navetteurs est prévu entre la N4 et la E411, avec un chemin piéton direct vers la gare.



Il faudrait que je prenne le temps d'expliquer plus en détail LLN et ses particularités urbanistiques (et il y en a beaucoup : cette ville a vraiment bien été pensée). Je le ferai à l'occasion.
Le Bruxellois no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
ottignies-lln

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 08:52 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu