daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Maroc > Regional development > Central/East > Oujda region

Oujda region Project News from capital of the Oriental



Reply

 
Thread Tools
Old February 5th, 2009, 01:39 AM   #1
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

BERKANE | Agropole | 102 ha | 1,361 MMDH | #Realized

Quote:
A Madagh (à 8 km de Berkane), les travaux de lancement de l'agropole de Berkane démarreront en avril prochain. Une enveloppe de l'ordre d'1,3 MMDH a été allouée pour l'aménagement de ce site. 7000 emplois directs seront créés à cet effet. Cette zone industrielle est dédiée à l'agro-alimentaire et couvre 130 Ha. Elle est organisée en secteurs complémentaires. Les activités de regroupement et de commercialisation occupent 35 Ha, les unités de transformation 35 Ha, l'activité logistique 20 Ha, les activités de service 10 Ha, la recherche de développement et de formation agricole et agroalimentaire 30 Ha et les activités tertiaires 4 Ha. Plusieurs conditionneurs ont déjà manifesté leur intention de s'y installer. Une vingtaine de demandes sont déjà déposées au bureau du directeur du CRI de l'Oriental. «En cohésion avec le plan agricole Maroc Vert, l'Oriental dispose déjà d'un appel d'offres qu'il a finalisé en investissements et en démarches», a expliqué Farid Chourak, directeur du CRI. Et de préciser que: «les grands investissements orientés vers l'agro-industrie ne peuvent se réaliser que par le biais d'entreprises modernes fortement capitalisées». L'investissement généré par ce secteur avoisine les 5 MMDH comme total d'investissement au niveau des productions végétales, animales et actions transversales. En plus des 3,9 MMDH d'investissements pour l'économie solidaire
oriental.ma
__________________
ViVa Palestina LiBRe

Last edited by timo9; July 31st, 2009 at 05:26 PM.
timo9 no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old May 16th, 2009, 06:45 PM   #2
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736



archgues.ma
__________________
ViVa Palestina LiBRe

Last edited by timo9; July 6th, 2009 at 05:05 PM.
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old July 31st, 2009, 05:17 PM   #3
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

image hosted on flickr


flickr.com
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old July 31st, 2009, 05:25 PM   #4
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

image hosted on flickr


flickr.com
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old April 11th, 2010, 05:30 PM   #5
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736




medZ
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old May 29th, 2010, 03:13 PM   #6
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

Quote:
SM le Roi lance le projet de l'agropole de Berkane et s'enquiert de plusieurs projets agricoles dans la région d'un coût global de 2,2 milliards DH

Madagh (province de Berkane)- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a lancé, samedi dans la commune rurale de Madagh (province de Berkane), les travaux de réalisation de l'agropole de Berkane et pris connaissance de plusieurs projets agricoles s'inscrivant dans le cadre du plan "Maroc Vert", d'un coût global de près de 2,2 milliards de DH.


- Le Souverain préside la cérémonie de signature d'une convention pour la valorisation de l'agropole avec un investissement de 190,6 millions DH.

- Plus de 3.500 agriculteurs de la région bénéficient d'importants projets d'agrégation.

- L'agropole de Berkane disposera d'un pôle de recherche-développement et de contrôle de qualité.

L'agropole de Berkane, qui s'inscrit dans le cadre de la politique agricole visant à multiplier les pôles de compétences dans les différentes régions agricoles du Royaume, s'étend sur une superficie de 102 hectares et nécessitera un investissement total de 1,361 milliard de DH.

Tourné vers la valorisation des produits agricoles de la région de l'Oriental, ce vaste projet comporte un parc agro-industriel, un parc logistique et un parc service.
A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a présidé la cérémonie de signature de la convention de valorisation de cette agropole.

Cette convention a été signée par MM.Taieb Cherkaoui, ministre de l'Intérieur, Salaheddine Mezouar, ministre de l'Economie et des Finances, Karim Ghellab, ministre de l'Equipement et des Transports, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Ahmed Reda Chami, ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies. Elle a été également signée par MM. Mohamed M'barki, directeur général de l'Agence pour la promotion et le développement économique et social de l'Oriental, Ali Belhaj, président du conseil de la région de l'Oriental, Tayeb Saidi, président du conseil communal de Madagh et Anas Alami, président du directoire de CDG-développement.

Les travaux in site, prévus dans le cadre de cette convention, nécessiteront un budget de 190,6 millions de DH.

Afin de renforcer ce pôle, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime prévoit la construction d'un pôle de recherche-développement et de contrôle de qualité sur une superficie de 6,8 ha, pour un coût de 92 millions de DH.

Composé de trois laboratoires gérés respectivement par l'Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations, l'Office national de sécurité sanitaire et alimentaire et l'Institut de recherche agronomique et vétérinaire Hassan II, ce pôle disposera aussi d'un centre de conférences et de manifestations, d'un restaurant collectif et d'un centre d'hébergement. Les travaux de ce projet démarreront en juin 2010.

Le Souverain s'est enquis, par la même occasion, de quatre projets d'agrégation pour le développement de l'agrumiculture dans la province de Berkane.
Ces nouveaux projets, qui concernent une des filières phares de cette province, bénéficient à 475 producteurs d'agrumes qui développeront leur activité sur une superficie globale de 6.800 hectares avec un investissement de 712 millions de DH.
La mise en place de ces projets sera accompagnée de l'installation de plusieurs infrastructures de production, notamment un équipement en goutte à goutte sur 3.000 ha et la création de deux unités de conditionnement.

SM le Roi a également pris connaissance de trois projets d'agrégation pour le développement de la filière oléicole dans les provinces de Berkane, Nador et Driouch.
S'étendant sur une superficie de 8.600 hectares, ces projets totalisent un investissement de plus de 118 millions DH et profiteront à 3.100 agriculteurs. Les travaux programmés concernent, entre autres, l'installation de 8 unités de trituration et la mise en place d'une assistance technique au profit des organisations professionnelles opérant dans ce segment.

Les différents projets d'agrégation présentés au Souverain ont pour avantage de créer des synergies entre les différents intervenants du secteur en question autour d'objectifs communs comme le développement de la productivité, l'amélioration des conditions de production et la facilitation de l'accès aux marchés.
English version
Quote:
HM the King Launches Agropole Project, Enquires about Several Agricultural Programs in Berkane

Madagh - HM King Mohammed VI launched Saturday in the rural commune of Madagh (province of Berkane) the construction works of an Agropole and enquired about several agricultural projects as part of "Morocco's Green Plan".
www.map.ma
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2010, 03:36 AM   #7
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,880
Likes (Received): 1300

Quote:
Entretien avec Mohamed Hajjaji, directeur de la Sodea.
«Nous constatons un essor remarquable de l'agro-industrie»


Publié le : 30.05.2010 | 14h37


Le projet de l'agropole de Berkane va pouvoir drainer un investissement d'au moins 1,3 milliard de DH, le coût de l'aménagement sera de 350 millions de DH.



LE MATIN: L'Agence pour le développement agricole vient d'organiser un séminaire national sur l'agrégation où différentes questions ont été débattues notamment le cadre juridique de ce modèle, les financements et la gestion des risques. Quel était l'objectif de ce séminaire ?

MOHAMED HAJJAJI: Nous l'avons organisé pour étudier un projet de loi qui doit encadrer l'organisation de l'agrégation. Beaucoup de pays se sont en effet dotés d'une loi spécifique à l'agrégation et dont l'objectif est de mettre un équilibre entre l'agrégateur et l'agrége et de préserver l'intérêt des deux parties. Nous avons invité des parlementaires de la première et deuxième chambre, des opérateurs économiques dans le secteur agricole, des organisations professionnelles, des chercheurs pour réfléchir sur ce projet d'agrégation qui est un levier du secteur et qui va façonner notre agriculture. C'était aussi l'occasion de lancer les premiers projets d'agrégation au nombre de 42 qui concernent 8 régions et qui vont mobiliser un investissement de plus de 5 milliards de DH. Nous comptons mettre en place un millier de projets d'agrégation à l'horizon 2020.

Quelle définition donnez-vous à l'agrégation ?

L'agrégation, c'est le rapprochement des opérateurs qui étaient séparés, à savoir le producteur, le transformateur et le distributeur. Auparavant, la production du producteur passait par plusieurs intermédiaires qui s'accaparaient de la valeur ajoutée. Le groupement entre opérateurs va permettre d'éliminer les intermédiaires et créer un partenariat entre l'agrégateur qui a un marché, qui connaît les besoins du marché et le marché. le producteur va bénéficier d'un encadrement approprié. L'agrégateur connaît en effet les besoins du client et le producteur va cibler sa production. Nous y gagnerons en termes de qualité. Troisième point et non des moindres, notre agriculteur va pouvoir accéder au financement par le biais de l'agrégateur qui est son accompagnateur et qui facilite l'accès au financement..
Jusqu'à présent les agriculteurs qui accédaient au financement ne dépassaient pas 18%. Nous avons signé à l'occasion des 3e assises de l‘agriculture à Meknès une convention avec le Crédit agricole pour financer les projets d'agrégation.
Pour encourager cette organisation, le département de l'agriculture a mis en place un système d'incitation qui profiterait aux agrégateurs et aux agrégés.

Vous évoquiez des pays qui se sont donné des lois en matière d'agrégation. Pouvez-vous citer des exemples?

L'Allemagne où 82% de la production passe par des systèmes d'agrégation. Pratiquement tous les agriculteurs allemands sont liés à des réseaux de production. Aux Etats-Unis où il existe pourtant de grandes surfaces d'exploitation, les producteurs ont vu l'intérêt de se regrouper pour être plus forts. Au Maroc, 70% de nos agriculteurs ont moins de 5 hectares et le morcellement est très grand. L'agrégation est justement un moyen de contourner cette problématique de morcellement ; il faut aussi souligner que cette pratique existait déjà chez nous et à partir des expériences réussies au Maroc comme celles des coopératives COPAG dans le Sud ou la filière sucrière et laitière, nous avons conçu un modèle.

Quels sont les effets immédiats de ce modèle d'agrégation ?

Les effets immédiats, c'est le développement de l'agro-industrie qui est une locomotive de l'agriculture dans les pays développés ; nous constatons aujourd'hui un essor remarquable de l'agro industrie. Nous avons également des projets d'agrégation pour les filières céréales.

Quels sont les premiers résultats de la troisième opération de cession des terres que vous avez lancée ?

Tous les opérateurs intéressés ont encore jusqu'au 25 juin pour manifester leur intérêt et participer à cette opération. Nous mettons sur le tapis du partenariat 20 000 hectares répartis sur toutes les régions sous forme de 280 projets, l'objectif étant de valoriser le patrimoine détenu par l'Etat. Nous allons voir avec le département de l'Intérieur la possibilité également de valoriser les terres collectives.

Qu'en est-il pour la petite agriculture ?

Nous avons lancé une centaine de projets concrets et nous considérons que la réussite du Plan Vert passe par le développement de cette agriculture. C'est la première fois où nous avons une stratégie qui intègre une politique pour l'agriculture à haute valeur ajoutée et une politique pour la petite agriculture. Quand on a une politique pour tous les agriculteurs, ce sont ceux qui sont le mieux placés qui bénéficient de la valeur ajoutée. Aujourd'hui, il y a une politique de la petite agriculture qui interpelle fortement les pouvoirs publics. Si je devais symboliser l'action de ‘l'Etat, je dirais que nous sommes à 25% Etat et 75% privé et pour la petite agriculture, nous sommes à 70% Etat et 30% privé. Nous avons en fait et pour rester dans la symbolique, un véritable plan Marshall pour chaque région pour les petits agriculteurs pour leur permettre de s'en sortir

Un mot sur les agropoles ?

Nous avons un fort développement de l'agro-industrie dans notre pays. Ce développement ne doit pas être fait dans l'anarchie mais dans l'optimisation de tous nos moyens. Le Plan Maroc vert a prévu dans ce sens, l'implantation de 6 agropoles au niveau des grandes régions. L'agropole de Meknès réalisée par la filiale de la CDG MED Z est déjà au stade de la commercialisation. Sa Majesté le Roi a lancé celle de Berkane, l'agropole de Tadla est en phase d'études, il y a l'agropole pour Souss Massa, et enfin pour les régions du Haouz et du Gharb. Ces agropoles vont assurer le maillage de toute l'agro industrie au niveau du Royaume. Il y aura également la partie pole de Recherche et développement.

L'agropole de Berkane présentée au Souverain par Anass Alami, DG de la CDG qui s'étend sur 102 hectares disposera en fait d'un véritable pôle de compétences ?

L'agropole de Berkane s'étend effectivement sur 102 hectares et concentre sur un même site, une plateforme de regroupement, de commercialisation et de distribution des fruits et légumes, une plateforme de regroupement, de commercialisation et de distribution pour les viandes rouges et blanches, un parc industriel pour la transformation des produits agricoles et enfin une zone logistique de 15 ha. Le pôle comprendra également selon les informations de Mr Alami, une zone de services, un espace dédié à la formation et à la recherche, avec laboratoires, centre de conférences ainsi qu'une zone commune de support dédiée aux activités tertiaires.
Quatre hectares d'espaces verts sont également prévus dans ce projet respectueux de la protection de l'environnement. A travers ses différentes composantes, le pôle vise à améliorer la valorisation des filières clés de la région de l'Oriental que sont l'arboriculture, les cultures maraîchères et les viandes. Il s'intègre également de façon complémentaire à la stratégie touristique développée à l'échelle régionale, en particulier pour répondre aux besoins de la station de Saïdia qui se situe à dix kilomètre du pôle. L'investissement global est estimé à 1,25 milliard de Dirhams, dont 250 millions pour le développement des infrastructures. Il permettra la création, à terme, de 5000 emplois Directs. Ce projet va pouvoir drainer un investissement d'au moins 1,3 milliard de DH, le coût de l'aménagement sera de 350 millions de DH pour faire de cette agropole un exemple de réussite de valorisation des produits de l'Oriental qui est une grande région agricole. D'autres projets d'agrégation ont été lancés pour le bénéfice des 3500 agriculteurs de la région et porte sur le conditionnement et la plantation d'unités.



Par Farida Moha | LE MATIN
http://www.lematin.ma/Actualite/Jour...=110&id=134084
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old November 25th, 2010, 12:03 PM   #8
rifdu38
Registered User
 
Join Date: Mar 2009
Location: Grenoble/Nador
Posts: 8,327
Likes (Received): 801

Hausse de la production et des exportations des agrumes dans le périmètre de la Moulouya

La production des agrumes dans le périmètre irrigué de la Moulouya au titre de la campagne 2010-2011 est estimée à 219.000 T contre 198.500 en 2009-2010, selon des données de l'Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya (ORMVAM).


La production du clémentine sans pépins est évalué à 120.000T contre 107.000 T en 2009-2010, celle du navel est de 80.000 T et les autres variétés 19.000 T, indique la même source, ajoutant que les exportations ont atteint, à la date du 22 novembre courant, quelque 19.270 T contre 17.700 T enregistrées lors de la même période de l'année dernière.

Notant que la campagne d'exportation a débuté le 27 octobre dernier, l'Office précise que la Russie, le Canada, l'Europe et les pays du Golfe sont les principales destinations des agrumes de la région.

Avec une superficie de 16.400 Ha (63 pc de clémentine sans pépins et 32 pc de navel), dont 8.500 Ha équipés en système d'irrigation localisée, l'agrumiculture constitue la principale culture dans le périmètre irrigué de la Moulouya.


Localisée à près de 90 pc dans la province de Berkane, cette culture permet la création de près de deux millions de journées de travail annuellement, explique la même source, faisant remarquer que la campagne agrumicole 2010-2011 a été caractérisée par l'importance des précipitations et la régularité des irrigations.

Selon l'ORMVAM, le conditionnement des agrumes se fait au niveau de 16 stations d'une capacité annuelle de 115. 000 T alors que les exportations de la région sont assurées par 4 groupes d'exportation et concernent essentiellement la clémentine sans pépins avec 70 pc.

Le port de Nador reste le principal point d'exportation des agrumes dans la région avec un tonnage variant annuellement entre 70.000 et 85.000 tonnes, dont 55.000 à 70.000 tonnes de clémentines sans pépins.

La clémentine de Berkane, rappelle-t-on, a été récemment labellisée IGP (Indication Géographique Protégée). Un tel label permet d'une part de lutter contre la concurrence déloyale et protéger le produit contre les usurpations éventuelles, et d'autre part d'informer le consommateur sur l'origine du produit.
rifdu38 no está en línea   Reply With Quote
Old December 16th, 2010, 10:27 PM   #9
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,880
Likes (Received): 1300

Quote:
MedZ lance son agropole de Berkane

Publié le : 13/12/2010

MedZ, filiale de la CDG, injecte les premiers fonds, 300 000 DH, dans la société qui assurera la gestion de l’agropole de Berkane. Le capital de la société atteindra à terme 43 millions de DH et sera entièrement détenu par MedZ. L’agropole de Berkane sera réalisée sur une parcelle de 102 hectares et nécessitera un investissement global de 360 MDH. Elle abritera des industries liées à l’agroalimentaire mais également la logistique en plus d’une zone dédiée aux activités de formation et de recherche scientifique.
http://www.lavieeco.com/echos/18221-...e-berkane.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old December 23rd, 2010, 04:08 PM   #10
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Meknès/Tangier
Posts: 10,352
Likes (Received): 86

Quote:
Agropôle de Berkane

MedZ crée une filiale dédiée


· Elle se chargera de la gestion, promotion et commercialisation du projet

· Le chiffre d’affaire prévisionnel de l’entreprise devrait atteindre 28 millions de DH en 2018



Medz, la filiale de CDG Développement, vient d’être autorisée à créer une entreprise pour la réalisation, la gestion, la promotion et la commercialisation de l’Agropôle de Berkane.
Le capital initial de la nouvelle filiale 100% de MedZ, la «Société Agropôle de Berkane», sera de 300.000 DH. Il devra être porté par la suite à 43 millions de DH.
Selon le plan de développement 2010-2018 de l’entreprise, le chiffre d’affaires devrait passer de près de 19 millions de DH à près de 28 millions en 2018. Le pic qui se situerait autour de 57 millions de DH devant être atteint en 2016. Ce qui situerait le taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires de la société à 6%.
De 3 millions de DH en 2011, le résultat d’exploitation passerait à 11 millions en 2018 avec un pic en 2016 estimé à près de 17 millions de DH. La progression annuelle moyenne du résultat d’exploitation devrait ainsi dépasser les 17%.
Pour sa part, le résultat net réaliserait un taux de croissance annuel moyen de 33%. Il devrait être positif à partir de 2012 avec 1,4 million de DH pour atteindre 9 millions en 2016. Cette nouvelle filiale aura à charge de gérer l’Agropôle de Berkane qui est en cours de réalisation et dont le montant d’investissement global est estimé à plus de 1,2 milliard de DH.
A terme le projet devra s’étaler à 102 hectares. La première phase, dont la superficie est de 52 ha, sera livrée début 2012. Le projet permettra la création de 5.000 emplois directs et 3.000 indirects. Il a pour objectif la revalorisation des produits et des filières agricoles de la région de l’Oriental, notamment l’agrumiculture.
L’agropôle regroupera des activités industrielles, logistiques et de services. Des pôles formation et R&D sont également prévus. Le pôle R&D sera créé par le ministère de l’Agriculture sur une superficie de près de 7ha pour un investissement de 92 millions de DH.
Composé de trois laboratoires, ce pôle disposera aussi d’un centre de conférences et de manifestations, d’un restaurant collectif et d’un centre d’hébergement.

Carte de visite


Medz, filiale de CDG Développement, a pour vocation la conception, l’aménagement, le développement et la gestion de zones d’activités d’offshoring , touristiques et industrielles. L’entreprise est structurée autour de trois pôles d’activité: tourisme, offshoring et industrie/ logistique. MedZ a réalisé plusieurs programmes touristiques dont notamment Zaharat Annakhil à Marrakech, Ghandouri à Tanger… Elle a aussi réalisé Casanerashore à Casablanca et Technopolis à Salé. Pour le volet industrie, elle a développé des zones dédiées comme le parc de Jorf Lasfar à El Jadida, la plateforme industrielle de Kenitra…(cf.www.leconomiste.com).

J. B.
leco
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old January 27th, 2011, 11:55 PM   #11
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

Quote:
La consistance du programme à réaliser sur 100 ha se présente comme suit :

Industrie agro-alimentaire 1ère tranche 27 ha
Industrie agro-alimentaire 2ème tranche 27 ha
Activité logistique 15 ha
Activité de service 8 ha
R&D et formation 16 ha
Tertiaire 3 ha
Espaces verts 4 ha
MedZ
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old January 28th, 2011, 12:11 AM   #12
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

Il faut préciser les 102 ha et les 360 MDH dans le titre
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old April 14th, 2011, 06:20 PM   #13
Slaoui
BANNED
 
Join Date: Jan 2008
Location: Paris
Posts: 7,724
Likes (Received): 29

Quote:
L’AGROPOLE DE BERKANE POUR BIENTÔT
5.000 EMPLOIS SUR UN ESPACE DE 100 HA
16 HA POUR LA R&D


Le réseau d’irrigation de Berkane a besoin d’être remis à neuf si l’on veut que cette région continue à produire ses clémentines appréciées partout dans le monde

LE pôle agro-industriel de Berkane est fin prêt. L’on dit même qu’il sera inauguré dans les prochaines semaines. Cette nouvelle plateforme régionale de référence a été conçue pour le regroupement, la commercialisation, la transformation et la distribution des produits agricoles. Confiée à MedZ, la réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre des stratégies nationales Emergence et Plan Maroc vert. D’un investissement de l’ordre de 1,25 milliard de DH, ce programme vise tout comme le Parc industriel de Selouane et la Technopole d’Oujda, à promouvoir et moderniser le tissu industriel de la région. A terme, le projet permettra de générer 5.000 emplois directs.
Situé à 2 km de la commune rurale de Madagh, l’agropole s’étale sur un terrain domanial de 100 ha. De cette superficie, 27 ha seront dédiés aux activités de regroupement et de commercialisation, 27 ha pour les activités de transformation et 15 ha pour l’activité de logistique. L’on retient aussi la réservation de 16 ha pour la R&D et 4 ha d’espaces verts. La formation ainsi que les activités tertiaires ne sont pas en reste.
Selon les responsables du projet, le site offre des possibilités d’extension dans l’avenir et se distingue par sa localisation stratégique. Implanté au centre du périmètre irrigué de la Moulouya, il jouit de la proximité de la rocade méditerranéenne et de celle des ports de Béni Nsar et Mellilia et des aéroports d’El Aroui et Oujda Angad. Un emplacement de choix qui peut assurer la valorisation de toutes les filières-clés (arboriculture, cultures maraîchères, viandes…) comme le veut la stratégie du Plan Maroc vert (PMV).
Il s’agit d’un projet intégré avec de nouveaux modes de gestion dont notamment le principe de cadran: ce mode de fixation du prix des produits se base sur un système d’enchères avec un contrôle (qualité et quantité) et calibrage des produits avant la transmission à la salle des ventes. Le but étant de bien asseoir la vocation agro-industrielle de la région de Berkane. Cette dernière, réputée mondialement (surtout en Russie) pour ses clémentines, se distingue par différents atouts, dont notamment l’importance et la diversité de son potentiel agricole. Ajoutons à cela les potentialités hydrauliques qui devraient être davantage mobilisées pour l’irrigation en vue d’une production agricole plus diversifiée (maraîchage, arboriculture…) et du développement d’un élevage moderne, avec une place pour l’aviculture et l’apiculture. Sans oublier l’implantation d’exploitations agricoles de tailles importantes et l’existence d’un savoir-faire agricole et agro-industriel. Tout cela fait que le choix de cette région pour l’implantation de ce pôle agro-industriel est très judicieux. Ce projet permettra de valoriser les principales filières de la région, à savoir l’arboriculture (notamment les agrumes), les cultures maraîchères (pomme de terre,…) et la viande rouge (bovine et ovine).
l'eco
Slaoui no está en línea   Reply With Quote
Old April 22nd, 2011, 11:02 PM   #14
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

On voit le début des travaux sur l'agropole qui a pis quand même 1 mois de retard d'après le reportage.
Quote:
Originally Posted by donquichotedelmedina View Post
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old May 24th, 2011, 05:06 PM   #15
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,880
Likes (Received): 1300

The Capitalist :

Quote:
Recherche et développement : une agriculture version 2.0 au Maroc

Pôles de compétences pour le transfert de technologie, laboratoires de contrôle qualité… Un réseau scientifique et technique est en train de se tisser autour des exploitants, dans les différentes régions marocaines.


Porte d’entrée incontournable des politiques de développement durable, l’agriculture et le monde rural sont au cœur de la stratégie du royaume en la matière. Pour accompagner le plan « Maroc vert », l’État mise sur l’innovation et a inscrit au budget 2011 de l’Agriculture le financement d’importants projets en matière de recherche et développement (R&D), de formation et d’encadrement.

L’objectif est de poursuivre les programmes nationaux et régionaux, notamment la réalisation des cartes de fertilité des sols lancée en partenariat avec l’Office chérifien des phosphates (OCP), la livraison du laboratoire de production in vitro de plants de palmiers dattiers à Errachidia (région de Meknès-Tafilatet), et, tout particulièrement, de faire avancer les projets d’agro-pôles. Les chantiers de ceux de Meknès et de Berkane-Oujda (région de l’Oriental) s’achèvent et trois nouveaux sont en projet dans les régions du Souss, du Haouz et du Tadla-Azilal, dont on espère qu’ils suivront le modèle de l’Agro-Pôle Olivier.

À l’origine
Fondé en partenariat avec l’École nationale d’agriculture (ENA) de Meknès, l’Agro-Pôle Olivier, opérationnel depuis 2006 et dédié à la filière agro-industrielle oléicole, a acquis une visibilité internationale. Le budget mobilisé pour sa mise en place (infrastructures, équipements de laboratoires, vergers, matériel agricole) a été d’environ 100 millions de dirhams (8,8 millions d’euros).
Le pôle de compétences, qui fonctionne comme un Groupement d’intérêt public (GIP) grâce au partenariat de la région et de divers organismes publics et groupes privés nationaux et internationaux, dispose de laboratoires de R&D de pointe, d’une salle de dégustation et d’analyses sensorielles, d’une unité pilote de trituration et d’une plate-forme de compostage… Sans oublier sa pépinière (d’une capacité de 100 000 plants), ses vergers traditionnels (7 ha) et de démonstration (12 ha) et sa station météo.
Les agro-pôles en chantier à Meknès et à Berkane sont réalisés par MedZ, filiale de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), en partenariat avec l’État et les wilayas concernées. Ces complexes seront dotés de pôles de R&D, de laboratoires de contrôle qualité, ainsi que d’unités de formation relevant de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Nouvelle génération
Sur une superficie de 150 ha, le parc agro-industriel de Meknès, dont le coût d’aménagement est estimé à 500 millions de DH, va desservir les principales filières régionales (oléiculture, céréaliculture, culture maraîchère, lait et viande) et générer, d’ici à quinze ans, la création de 10 000 emplois.
La première phase de l’agro-pôle de Berkane, qui doit être livré début 2012, porte quant à elle sur 25 ha. Le projet, principalement centré sur l’agrumiculture, doit permettre la création de 5 000 emplois directs et 3 000 indirects. À terme, le projet doit s’étendre sur plus de 100 ha (en 2018), pour un investissement total estimé à plus de 1,2 milliard de DH.
Afin de répondre aux besoins des différentes branches, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), qui a formé près de 800 stagiaires en 2010, compte accompagner les réseaux d’agro-pôles avec la création d’instituts spécialisés. Le premier, à Meknès, sera consacré à l’industrie agroalimentaire, un autre, à Kelaat Es-Sraghna (région de Marrakech), aux métiers de l’oléiculture, et deux centres de formation seront établis à Bouknadel (au nord de Rabat) et Figuig (Est).
jeune afrique
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old June 26th, 2011, 10:58 AM   #16
donquichotedelmedina
BANNËD
 
donquichotedelmedina's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Location: B U X A N G E O R G I E N
Posts: 7,150

Si on se base sur les affirmations d'un responsable de Medz, la première tranche du parc agro-industriel sera livrée vers la fin de l'année 2011.

http://www.bni.ma/index.php?option=c...3%A9e-fin-2011
Quote:
Agropole de Berkane : La 1re tranche livrée fin 2011
donquichotedelmedina no está en línea   Reply With Quote
Old June 29th, 2011, 06:07 PM   #17
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 38,880
Likes (Received): 1300

Par ilyesdemars :

Quote:
ZONES INDUSTRIELLES MEDZ MET LE FORCING SUR LE COMMERCIAL
TECHNOPOLE D’OUJDA: 11 PROJETS RETENUS POUR 106 MILLIONS DE DH
DÉJÀ 24 DEMANDES RETENUES POUR L’AGROPOLE DE BERKANE


Med
Z, filiale de CDG Développement fait la promo de ses projets à l’Oriental. Il s’agit notamment de la technopole d’Oujda et de l’agropole de Berkane. Deux villes qui connaissent une attention particulière ces dernières années.
Pour ce faire, rien de mieux qu’une journée régionale destinée aux investisseurs. L’idée est également de prendre acte de l’état d’avancement de la commercialisation des deux zones industrielles.

La technopole d’Oujda fait partie du Plan Med Est, déclinaison territoriale du plan émergence. Il vise à renforcer le potentiel industriel et de services de la région.

Cluster de compétitivité

Depuis le lancement de la commercialisation de la technopole il y a tout juste une année, «11 projets ont été retenus totalisant un investissement de 106 millions de DH», annonce-t-on auprès de Med
Z. Ils s’étendent sur une superficie de 3 hectares. Ainsi, 574 emplois directs vont être créés dans l’industrie métallique, l’agroalimentaire, les services.

Globalement, le projet de la technopole d’Oujda représente un investissement de 5 milliards de DH. Le projet s’étend sur près de 500 ha dont 107 pour la première tranche. Cette dernière comprend un cleantech de 40 ha dédié aux activités de fabrication des équipements pour le développement durable, en particulier ceux relatifs aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Une composante phare de la technopole d’Oujda. En effet, l’objectif est de créer les conditions de création d’un Cluster de compétitivité axé sur le développement durable principalement sur les filières solaire, l’éolien.

De plus, 23 ha sont consacrés aux PME/PMI, 20 ha à la logistique, 4 ha aux services et l’offshoring et 20 ha au retail park.
De même pour le projet de l’agropole de Berkane. Le projet suscite l’intérêt des investisseurs, de part sa position géographique (à proximité des ports de Béni Nsar et Melilia, des aéroports d’El Aroui et d’Oujda Angad). A ce jour, «33 demandes ont été instruites et 24 retenues», annonce le management de Med Z.

Les investisseurs ont injecté près de 452 millions de DH dans les secteurs du lait, conditionnement, transformation agro-alimentaire, matériel agricole… Ceci étant, pas moins de 920 emplois directs vont être créés à terme.

L’agropole de Berkane s’étend sur une superficie de 102 hectares. Sa réalisation se fait en deux tranches. La première est de 72 ha alors que la deuxième s’étend sur 30 ha.
Le projet consiste en la création d’un pôle agro-industriel articulé autour des activités de transformation agro-alimentaire, logistique, activités tertiaires, formation et R&D…
l'économiste
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old July 1st, 2011, 01:52 PM   #18
Ravke
Brusseleir
 
Join Date: Aug 2010
Location: Brussels
Posts: 162
Likes (Received): 15

c'est chouette d'entendre que ca bouge dans cette region, et particulierement Madagh/Berkane vu que c'est ma ville d'origine
Ravke no está en línea   Reply With Quote
Old July 2nd, 2011, 02:44 AM   #19
timo9
Ramadan Mubarak
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,307
Likes (Received): 736

Quote:
Originally Posted by Ravke View Post
c'est chouette d'entendre que ca bouge dans cette region, et particulierement Madagh/Berkane vu que c'est ma ville d'origine
Oui la terre est très fertile la bas
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea   Reply With Quote
Old July 5th, 2011, 02:31 AM   #20
Gonzalo.KADA
Registered User
 
Gonzalo.KADA's Avatar
 
Join Date: Jul 2010
Location: Paris/Oujda
Posts: 61
Likes (Received): 0

Quote:
• 452 millions de DH à l’agropole de Berkane
Près de 24 projets d’un montant d’investissement global de 452 millions de dirhams ont été retenus depuis le lancement de la commercialisation de l'agropole de Berkane par MedZ, filiale de CDG Développement.
Ces projets vont créer 923 emplois directs dans le conditionnement, la transformation agro-alimentaire et les secteurs du lait et du matériel agricole. D’une superficie globale de 102 Ha, la première tranche de l’Agropole de Berkane (72 Ha) sera livrée d’ici la fin de l’année.
L'économiste

http://www.leconomiste.com/categorie/de-bonnes-sources
Gonzalo.KADA no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 12:25 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu