search the site
 daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Switzerland > Lausanne



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 11 votes, 5.00 average.
Old June 1st, 2017, 12:36 AM   #141
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Pontaise - Café du tramway

Quote:
A Lausanne, le sort du Café du Tramway reste incertain

La Municipalité avait refusé la démolition de cette pinte emblématique. Le Tribunal cantonal l’a désavouée, mais elle fera recours.
http://24heures.ch/15822825
General Electric no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
Old June 1st, 2017, 12:48 AM   #142
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Enseignes lumineuses de Lausanne

Je ne savais pas qu'il est interdit aujourd'hui à Lausanne de poser une enseigne lumineuse sur un toit si elle "se profile dans le ciel"!!!

Du coup celle qui existent sont des pièces historiques!

Quote:
Elle annonce l'apéro depuis 1949

Vestige de l'âge d'or du néon publicitaire, l'enseigne Campari de Bel-Air illumine la nuit lausannoise depuis près de sept décennies.
http://24heures.ch/11476072
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 10th, 2017, 01:01 AM   #143
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Rue du Petit-Chêne: La Bavaria

Quote:
La brasserie Bavaria de Lausanne sera-t-elle sauvée ?

L'établissement historique ferme ses portes à la fin du mois. Et ensuite ?
http://24heures.ch/21918969

Quote:
«Nous voulons conserver l’institution qu’est la Bavaria»

De lourds travaux sont prévus, mais les nouveaux propriétaires veulent la réouverture de la brasserie. Ils cherchent un repreneur.
http://24heures.ch/21918969
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 22nd, 2017, 02:13 PM   #144
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Quelle idée d'habiter le cœur d'une ville et de ne pas supporter ses inconvénients. Il y a assez de zones dortoir en Suisse pour laisser en paix les rares endroits où l'on peut faire des concerts, spectacles ou autre en plein air un peu plus tard,non?

Quote:
Les riverains d’Ouchy en ont plein les tympans
Les habitants se plaignent des concerts estivaux, trop fréquents et trop bruyants. La Ville s’en préoccupe.
http://www.24heures.ch/15206456
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 22nd, 2017, 02:17 PM   #145
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Quais d'ouchy: L'Hevétie de retour devant le CIO

Quote:
«L’Helvétie» sera de retour devant les quais

Le projet d’amarrage provisoire du bateau devant le Musée olympique est mise l’enquête. Il avait déjà occupé cette place entre 2012 et 2015.
http://24heures.ch/24393222
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 22nd, 2017, 02:31 PM   #146
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Vidy - Reconstruction de la Vaudaire

Tout ce ramdam pour finalement ne rien changer. Perso je le trouvais horrible ce bistrot (le bâtiment). Ça ne m a jamais donné envie d'y entrer

Quote:
L’appel à projets pour la Vaudaire est aux oubliettes

Lausanne voulait ouvrir le jeu pour la renaissance du restaurant. Prêt à rebâtir à l’identique, le propriétaire douche les espoirs.
http://24heures.ch/10417753
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 2nd, 2017, 05:26 AM   #147
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 647
Likes (Received): 27

ROYAL SAVOY, 5 ÉTOILES ET AU MOINS DEUX FAILLITES

Eclairage - 28.06.2017 - 09:44
Rédigé par Jonas Schneiter


• Au moins deux petites entreprises locales ont aujourd’hui fait faillite suite à des travaux impayés réalisés durant le chantier du Royal Savoy.
• Inauguré en 2015, l’hôtel est toujours sous le coup de nombreuses poursuites bien que la direction avait promis de les régulariser en mars 2016.
• Cet hôtel a été financé par un fond qatari géré depuis Zug par l’imposant groupe Bürgenstock Selection, notamment propriétaire du Schweizerhof de Berne.





C’est désormais de notoriété publique, le chantier du luxueux Royal Savoy à Lausanne a été particulièrement compliqué. En observant les retards, les directions de chantier licenciées à plusieurs reprises, les poursuites déposées, tout indique que les conditions de travail étaient inhabituelles.

Sur le papier, tout semblait pourtant très réjouissant. Un fond qatari qui rachète un bâtiment somptueux et le rénove entièrement, cela sonnait comme une intéressante opportunité pour l’économie locale. Avec le recul des années, il en aura été tout autrement. « Je suis prêt à faire une bêtise, c’est scandaleux! Tous les efforts et les talents qui ont été mis dans mon entreprise ont été anéantis par ces gens», assène froidement José (Prénom fictif, identité connue de la rédaction) au téléphone. Il vient d’avoir la confirmation que sa société de rénovation, reconnue dans le petit milieu depuis 2013, était mise en faillite. Ceci, suite à un impayé important découlant des travaux réalisés au Royal Savoy.


Douche froide

C’est la douche froide pour cet entrepreneur lausannois qui avait bien senti que les travaux prenaient une tournure particulière mais qui voulait encore faire confiance: «Durant le chantier, on nous a rappelés plusieurs fois pour détruire ce que l’on avait déjà fait à cause de problèmes de coordination. Parfois, on nous demandait d’effectuer des travaux qui donnaient simplement l’impression que le chantier avançait alors que cela n’avait aucun sens. On travaillait sur la confiance, ils l’ont trahie».

Une désorganisation attestée par de nombreux professionnels de la branche. «Royal Savoy! On ne veut plus jamais en entendre parler ici!», nous souffle une secrétaire d’une PME de construction. «Heureusement que nous avons des centaines de milliers de francs de côté et de bons avocats», détaille le directeur d’une autre entreprise présente sur le chantier, et qui souhaite lui aussi rester anonyme. Un choix qui se comprend aisément à la lumière des révélations faites par d’autres acteurs qui rapportent des avertissements explicites formulés à l’encontre de certaines personnes se plaignant du non-paiement de leurs factures. Si tout cela était rendu public, des dommages et intérêts astronomiques auraient pu être réclamés.


Désastre économique

Certaines entreprises romandes ont-elles pêché par cupidité en considérant que ce chantier commandité par des Qatari était une opportunité pour travailler à d’autres tarifs ou avec moins de soin? C’est ce que les juges doivent maintenant déterminer dans le cadre des plusieurs millions de poursuites qui resteraient ouvertes contre le Royal Savoy. Quoi qu’il en soit, cela aura été un coup dur pour l’économie lausannoise de la construction. Les petites entreprises, comme celle de José, ont carrément dû fermer boutique laissant des employés au chômage.

D’autres, de taille plus conséquente, ont lourdement été affectées sur leurs bénéfices ou leurs réserves. De quoi considérer différemment un établissement de la sorte, régulièrement présenté comme une opportunité pour la région. D’ailleurs, il se pourrait bien que les entreprises de construction soient plus frileuses concernant l’actuelle construction d’un hôtel à Lucerne, financé par le même fonds qatari.


Silence gêné

Et qu’en est-il des réactions du Royal Savoy? Contacté par nos soins depuis plus de trois semaines, la direction actuelle explique ne pas être au courant de ce qu’il s’est passé durant les travaux et renvoie vers une boîte de communication lucernoise. Cette dernière botte en touche avec un e-mail laconique affirmant qu’aucun commentaire ne sera fait. En clair, l’hôtel craint pour son image auprès de la clientèle locale mais joue sur le temps et l’oubli.

Malgré les faillites, quelques années de chômage pour certains et de nombreuses désillusions pour d’autres, reste à espérer que peut-être les Lausannois parviendront-ils à considérer un jour cet hôtel comme une chance et non comme une victoire de la finance internationale sur le dos de l’économie locale.



En bref:


Piscine et terrasse

Le spa de 1 500 m² qui comporte une piscine intérieure et extérieure a été inauguré l’automne passé. Quant à la terrasse située sur le toit de l’hôtel, elle vient d’ouvrir ses portes.


Grand luxe

Des chambres classiques sont disponibles dès 300 francs, mais la plus grande suite atteint presque les 10’000 francs par nuit. Une offre spécifique qui place l’hôtel parmi les plus onéreux de Suisse.


RENOVATION - 100 millions

C’est la somme dépensée pour rénover l’hôtel depuis 2010. Ce dernier veut se positionner comme un complément aux deux Cinq étoiles qui se trouvaient déjà sur le marché (Beau Rivage Palace et Lausanne Palace).


http://www.lausannecites.ch/le-journ...deux-faillites
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old July 12th, 2017, 01:24 PM   #148
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Vidy - Nouveau Chalet des Bains

Quote:
Le Chalet des Bains s’est émancipé en conservant son esprit de famille
A Vidy, la buvette saisonnière est devenue un restaurant ouvert à l’année. Retour sur son histoire avec une propriétaire très discrète.
http://www.24heures.ch/24131035
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 15th, 2017, 08:06 PM   #149
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 647
Likes (Received): 27

Lausanne Montreux Congrès Bureau (LMCB)

Résumé du projet

La création d’un bureau des congrès commun entre les destinations touristiques de Lausanne et Montreux réunit une dizaine de partenaires institutionnels et privés.
L’objectif principal est la mise en valeur de l’offre congrès à travers les trois sites principaux qui sont le Swiss Tech Convention Center [STCC], le Palais de Beaulieu ainsi que le 2M2C.
Cette démarche a aussi pour objectif la mise en valeur du tissu économique de la région à travers divers centres de compétences tels que le sport, la santé, la recherche ou encore la culture.

http://www.vd.ch/fileadmin/user_uplo...au-congres.pdf


[L'union fait la force. On pourrait qui sait peut-être même y ajouter la future patinoire de Malley (10'000 places), si Lausanne venait à accueillir le Congrès mondial d'architecture en 2023).
Chacun de ces trois centres a ses propres spécificités, ce qui permet une offre très diversifiée et de qualité:

- Le STCC et ses 3'000 places modulables sur un campus universitaire de pointe, est le plus moderne d'Europe, et à mes yeux le plus beau de Suisse.
- Le Palais de Beaulieu, à deux pas du centre-ville, avec son élégant théâtre de 1844 places, ses 50'500 m2 de surface d'exposition bien utiles et sa future station de métro le mettant à 3 minutes de la gare de Lausanne, est en train d'être rénové. Il ne lui manque plus qu'un hôtel à l'endroit où aurait dû être érigée la tour Taoua.
- Et enfin le Montreux Music & Convention Center, sa qualité acoustique de très haut vol (la meilleure de Suisse avec le KKL de Lucerne), et son emplacement idyllique au bord du lac, aux pieds et en face des Alpes, en plein centre-ville, à deux pas des principaux hôtels de toutes catégories et de la gare, sera rénové et modernisé pour 50 millions de francs d'ici quelques années.]
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old July 27th, 2017, 03:30 PM   #150
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Ouchy - Toboggan

Quote:
Glisser jusqu'à Ouchy sur un toboggan aquatique géant
Slide my City débarque en ville les 4 et 5 août. Une première en Suisse romande
http://www.24heures.ch/14503226
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 29th, 2017, 09:12 PM   #151
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 647
Likes (Received): 27

Lidl s’installe au cœur de Lausanne

http://www.mobimo.ch/jwa/VFS-DFA-144..._Flon_1_fr.pdf


Et pour rappel, le premier hôtel Moxy (*** et 110 chambres) de Suisse s'installera lui aussi au Flon. Ouverture prévue fin 2019:

http://www.mobimo.ch/jwa/VFS-DFA-144..._Flon_2_fr.pdf


Avec en plus l'ouverture d'Eataly (restaurant(s) + boutiques + cours de cuisine liés à la gastronomie italienne) également prévue fin 2019, elle aussi en première suisse, le Flon sera encore plus attractif.
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old July 30th, 2017, 12:44 AM   #152
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Quote:
Originally Posted by Lake Leman View Post
Lidl s’installe au cœur de Lausanne

http://www.mobimo.ch/jwa/VFS-DFA-144..._Flon_1_fr.pdf


Et pour rappel, le premier hôtel Moxy (*** et 110 chambres) de Suisse s'installera lui aussi au Flon. Ouverture prévue fin 2019:

http://www.mobimo.ch/jwa/VFS-DFA-144..._Flon_2_fr.pdf


Avec en plus l'ouverture d'Eataly (restaurant(s) + boutiques + cours de cuisine liés à la gastronomie italienne) également prévue fin 2019, elle aussi en première suisse, le Flon sera encore plus attractif.
Oui ce sont des bonnes nouvelles pour Lausanne et son attractivité! Ca compense les soucis du côté de la Rue de Bourg. Le centre économique "glisse" vers l'ouest.

Avec le tramway qui va bien finir par relier le Flon à Renens, la rue de Genève va devenir une zone très intéressante.

Par contre Eataly ce n'est pas un première Suisse mais Romande seulement. Il y a déjà une enseigne à Zurich sauf erreur.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 30th, 2017, 06:18 AM   #153
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 647
Likes (Received): 27

@GE

D'ici quelques années, il y aura peut-être également la parcelle de l'actuelle caserne des pompiers qui se libérera, si les pompiers déménagent. Je verrais bien Mobimo reprendre la parcelle pour y développer quelque chose:


Déménagement en vue pour les pompiers lausannois

Projet - La commune et l’ECA planchent sur la création d’une nouvelle caserne, peut-être au nord de l’agglomération

Créé: 07.03.2012, 14h40


L'actuelle caserne de Vigie, à Lausanne. Les pompiers aimerait déménager, car les camions se retrouvent souvent coincés à cause du trafic du centre-ville

http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/17035675


En ce qui concerne la rue de Bourg, en plus des réglementations tatillonnes de la police du commerce, je me demande si la perte d'attractivité des commerces ne serait pas aussi due à tous les dealers qui y pullulent quasi librement. Une réputation qui ne doit pas inspirer trop confiance aux potentiels clients des boutiques, surtout celles de luxe.
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old July 30th, 2017, 01:15 PM   #154
DadaMXX
Registered User
 
Join Date: May 2012
Posts: 123
Likes (Received): 2

Quote:
Originally Posted by Lake Leman View Post
@GE

D'ici quelques années, il y aura peut-être également la parcelle de l'actuelle caserne des pompiers qui se libérera, si les pompiers déménagent. Je verrais bien Mobimo reprendre la parcelle pour y développer quelque chose:


Déménagement en vue pour les pompiers lausannois

Projet - La commune et l’ECA planchent sur la création d’une nouvelle caserne, peut-être au nord de l’agglomération

Créé: 07.03.2012, 14h40
Je n'y crois pas une seconde; c'est un peu la même chose partout dans le monde : on aimerait déplacer les pompiers du centre ville pour gagner du terrain intéressant financièrement et éviter les bouchons; le problème, c'est que les pompiers doivent être le plus proche possible des sites d'intervention potentiels, donc au centre... Dans les très grandes villes, on peut se permettre d'avoir plusieurs casernes (et aucune dans l'hyper-centre). Mais vu la taille de Lausanne, hein...
DadaMXX no está en línea   Reply With Quote
Old July 30th, 2017, 08:40 PM   #155
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Lake Geneva Area
Posts: 2,735
Likes (Received): 493

Quote:
Originally Posted by General Electric View Post
Par contre Eataly ce n'est pas un première Suisse mais Romande seulement. Il y a déjà une enseigne à Zurich sauf erreur.
Non. Les deux projets sont en cours et celui de Lausanne paraît plus avancé. Donc ce sera bien une première en Suisse.
__________________
The city that I like is densely built up.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old July 30th, 2017, 09:15 PM   #156
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Lake Geneva Area
Posts: 2,735
Likes (Received): 493

Quote:
Originally Posted by DadaMXX View Post
Je n'y crois pas une seconde; c'est un peu la même chose partout dans le monde : on aimerait déplacer les pompiers du centre ville pour gagner du terrain intéressant financièrement et éviter les bouchons; le problème, c'est que les pompiers doivent être le plus proche possible des sites d'intervention potentiels, donc au centre... Dans les très grandes villes, on peut se permettre d'avoir plusieurs casernes (et aucune dans l'hyper-centre). Mais vu la taille de Lausanne, hein...
Mais cette possibilité n’avait-elle pas déjà évoquée à une époque? Les pompiers ne manquent-ils pas de place sous le pont? Les locaux ne sont-ils pas vétustes? Cet emplacement est-il toujours le meilleur pour les pompiers au vu du développement de l’agglo?

L’allure générale du pont serait grandement améliorée sans cette caserne. Les points de vue exceptionnels (dans le sens premier du terme) sont une belle carte de visite pour une ville. Et comme les ponts reliant les collines de la ville sont une des caractéristiques lausannoises, ça vaudrait la peine de les mettre particulièrement en valeur.
__________________
The city that I like is densely built up.

Last edited by quimporte; July 30th, 2017 at 09:20 PM.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old July 31st, 2017, 03:17 PM   #157
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 7,189
Likes (Received): 6521

Quote:
Originally Posted by Lake Leman View Post
@GE

D'ici quelques années, il y aura peut-être également la parcelle de l'actuelle caserne des pompiers qui se libérera, si les pompiers déménagent. Je verrais bien Mobimo reprendre la parcelle pour y développer quelque chose:


En ce qui concerne la rue de Bourg, en plus des réglementations tatillonnes de la police du commerce, je me demande si la perte d'attractivité des commerces ne serait pas aussi due à tous les dealers qui y pullulent quasi librement. Une réputation qui ne doit pas inspirer trop confiance aux potentiels clients des boutiques, surtout celles de luxe.
Pour la caserne des pompiers, je suis d'accord avec Quimporte. La caserne est horrible et enlève beaucoup de charme et d'attraits au Pont Chauderon. Remplacer celle-ci par une autre construction serait à mon sens pas très heureux, même si il ne doit pas être très difficile de construire quelque chose de plus harmonieux.

Pour la remarque de DADAMXX, je pense qu'il est possible de trouver un emplacement qui permettra à la fois aux pompiers d'agrandir leurs locaux et de rester proche du centre. Par exemple à quelques mètres à Sévelin.

Quote:
Originally Posted by Lake Leman View Post
En ce qui concerne la rue de Bourg, en plus des réglementations tatillonnes de la police du commerce, je me demande si la perte d'attractivité des commerces ne serait pas aussi due à tous les dealers qui y pullulent quasi librement. Une réputation qui ne doit pas inspirer trop confiance aux potentiels clients des boutiques, surtout celles de luxe.
C'est un problème pour la rue du Bourg, mais surtout la nuit. La journée on les remarques plutôt à Chauderon/Tunnel/Riponne. Enfin c'est mon impression.

Je pense qu'on ne pourra pas se passer de dealers tant qu'il y aura assez de consommateurs d'un côté, et des personnes désireuses de profiter de la situation de l'autre. En matière de répression, tout a déjà été tenté: peine de mort, flicage extrême (au USA, en Iran, etc.), mais cela n'a jamais amélioré la situation. Je pense qu'on devrait réguler le commerce de stupéfiants, comme des rapports de l'ONU le préconise. Cela porterait un coup au marché noir (tout comme la fin de la prohibition de l'alcool au USA) et sauverait des vies (drogues frelatées/overdose). Qui plus est, il n'y a que des revendeurs officiel qui peuvent délivrer un message de prévention responsable et faire attention à l'âge des consommateurs, ce qui n'est pas le cas des dealers oeuvrant dans l'ombre de l'illégalité.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 31st, 2017, 04:50 PM   #158
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 647
Likes (Received): 27

En ce qui concerne le déplacement éventuel de la caserne des pompiers, c'est vrai qu'il vaudrait mieux qu'elle reste au centre-ville ou à proximité, car lors d'une urgence, chaque minute compte. On aurait pu imaginer par exemple la déplacer à côté du SAN (service des autos), qui va déménager juste à côté de la future jonction autoroutière du Solitaire, au sud de Romanel. Personnellement, je la verrais assez bien dans le futur quartier du STRIP et ses 20.3 hectares. Il y a de place à revendre et cela rapprocherait un peu les pompiers de l'autoroute, via l'avenue du Chablais, tout en restant proche du centre-ville. Par ailleurs, vu qu'il ne devrait pas s'y construire des logements, mais plutôt s'y implanter des activités économiques et des zones de divertissement, les sirènes ne dérangeraient pas grand monde et le risque d'oppositions se verrait ainsi diminué.

Encore une chose à laquelle je n'avais pas pensé. Si la zone quasi piétonne du Flon venait à s'étendre sur la parcelle de la caserne, la rue de la Vigie créerait un phénomène de coupure. Le passage piéton est régi par des feux. Lorsque les travaux du tram seront terminés, tous les véhicules qui transitent encore aujourd'hui par la place de l'Europe devront emprunter la rampe Vigie-Gonin, augmentant ainsi le flot de voitures entre le Flon et l'actuelle caserne. A moins de construire éventuellement une passerelle piétonne...
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old November 5th, 2017, 11:54 PM   #159
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 647
Likes (Received): 27

Michel Rochat: «L’ECOLE HÔTELIÈRE DE LAUSANNE SERA UN PÔLE D'INNOVATION»


Selon Michel Rochat, directeur de l’Ecole hôtelière de Lausanne, l’une des plus prestigieuse au monde, l’industrie d’hospitalité et d’accueil est restée traditionnelle à plein d’égards et a un besoin de se renouveler. Par ailleurs, il rejette avec force l’idée que les hôteliers suisses ne seraient pas chaleureux

Ram Etwareea
Publié dimanche 5 novembre 2017 à 19:08, modifié dimanche 5 novembre 2017 à 19:08


Fondée en 1893, l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) peut s’enorgueillir d’avoir formé plus de 25'000 professionnels repartis aujourd’hui aux quatre coins du monde. Michel Rochat, son directeur depuis 2011, a maintenant les yeux rivés sur 2021. Le campus agrandi et remodelé sera alors inauguré. Il partage son enthousiasme dans l’interview du Temps.


Le Temps: Êtes-vous un grand voyageur ? Allez-vous souvent à l’hôtel ?

Michel Rochat: Forcément oui. Notre société de conseil certifie une douzaine d’écoles hôtelières dans le monde, ce qui m’amène à me déplacer. Je n’aime pas voyager, mais j’adore être ailleurs. Je sais que c’est paradoxal, mais le voyage est une contrainte. L’école travaille en partenariat avec Swiss et nous avons un réseau d’établissements qui sont gérés par les anciens de l’EHL. Cela rend le voyage agréable.


– Quel était votre dernier voyage ?

– Un voyage privé en Californie, sur la route 66. Malheureusement, les incendies ont éclaté au moment où j’avais un rendez-vous à Napa Valley pour déguster un vin. J’ai vu la très belle ville de Santa Rosa complètement ravagée par les flammes.


– Quelles sont les premières choses auxquelles vous portez attention ?

– Je suis très sensible à l’accueil. Les services complémentaires – la réservation d’un restaurant à l’extérieur, la location d’une voiture ou l’organisation d’une réunion à l’hôtel – sont très importants.


– Vous observez par manie ou par curiosité professionnelle ?

– Pour mon confort et pour ceux qui sont avec moi. Lorsque l’hôtel vous réserve une table dans un restaurant à l’extérieur, vous savez que c’est un bon choix. Je n’hésite jamais à laisser un pourboire à la femme de ménage ou au voiturier. Si vous revenez à cet hôtel, vous êtes bien accueilli. C’est un peu comme revenir à la maison. Je ne me plains pas de l’ascenseur qui fait un peu de bruit ou d’autres imperfections. C’est l’affaire de son directeur qui sait que son travail est aussi de fidéliser et d’inciter ses clients à revenir à son hôtel.


– Etes-vous familier avec les hôtels en Suisse ?

– Bien sûr. Je suis membre du jury du Prix Bienvenu qui distingue chaque année l’hôtel suisse le plus accueillant. Tous ceux que je connais sont d’extrêmement bons hôtels. Nos établissements sont réputés mondialement.


– Je connais pourtant des Suisses qui préfèrent aller en vacances en Autriche ou en France…

– Le franc fort est un défi pour le tourisme suisse. Par ailleurs, il n’est pas facile d’attirer les gens talentueux dans notre industrie.


– Si je vous dis que les hôteliers suisses ne sont pas très chaleureux…

– C’est que nous aimons l’autoflagellation; nous pensons que c’est toujours mieux ailleurs. Au lieu de valoriser ce qui est bien chez nous, nous passons notre temps à critiquer les choses futiles. L’autoflagellation est dans les gènes suisses, mais pas dans les miennes.


– Revenons à Lausanne. L’EHL grandit…

– Nos locaux peuvent accueillir 3000 étudiants et nous en sommes à 2875 (de 114 nationalités) actuellement. Notre capacité correspond à la croissance de 5% par an de notre secteur d’activité pour les prochaines quinze années. Lorsque je parle d’accueil, j’inclus l’arrivée des réfugiés, des personnes âgées qu’il faudra recevoir dans les établissements spécialisés, des enfants en bas d’âge dans les jardins d’enfants, dans les avions… sans oublier dans les hôtels qui sont de plus en plus nombreux. En Chine, une centaine d’établissements ouvrent chaque jour. L’EHL suit donc la tendance. Les travaux ont commencé pour construire 1000 logements, des salles de classe et de réunions ainsi que des installations sportives.


– Qu’en est-il de votre projet d’espace dédié à la recherche et l’innovation ?

– Il est plus que jamais d’actualité. Il s’agit d’un pôle d’innovation qui offrirait une cinquantaine de places pour des chercheurs motivés sur le thème de l’hospitalité et l’éducation. Il a y a de nouveaux modèles de formation à inventer. La numérisation de l’accueil ou de la restauration sont des pistes à explorer. Notre industrie, qui est restée traditionnelle à beaucoup d’égards, a besoin de se renouveler. Nous voulons faire éclore une dizaine des start-up sur le site. L’EHL va investir plus de 200 millions de francs ces prochaines années, non seulement dans les infrastructures, dans la formation qui reste au cœur de notre développement, mais aussi dans l’innovation.


– L’EHL est toutefois considérée comme une institution élitaire ? Ça coûte relativement cher de se former chez vous…

– Disons qu’au départ, nous sommes basés en Suisse qui est un pays plus coûteux que beaucoup d’autres. Comme nous faisons partie du système national d’éducation et de formation, les Suisses, 35% de nos étudiants, bénéficient d'une subvention. Les quatre ans d’études pour un étudiant suisse coûtent 75'000 francs; pour un étranger 157'000 francs. C’est vrai que pour un étranger, il faut être membre d’une famille aisée. Nous avons toutefois un système de bourses pour ceux qui sont doués.

Je dois ajouter qu’un étudiant qui termine ses études à l’EHL est assuré de trouver un emploi. Nos étudiants sont extrêmement recherchés. Enfin, l’EHL n’est pas une organisation à but lucratif et son but n’est pas de réaliser des bénéfices. Chaque franc gagné par l’école est réinvesti dans l’école.


– Qu’enseignez-vous au juste ? Je vous pose la question parce que tous vos élèves ne rejoignent pas l’industrie hôtelière ?

– Nos étudiants ne savent pas seulement accueillir des clients et leur louer des chambres. Nous formons des jeunes qui peuvent évoluer dans divers secteurs. Je suis heureux que nos professionnels soient perméables. Les banques recherchent nos étudiants parce que ces derniers sont polyglottes, ont voyagé et ont de vastes connaissances générales leur permettant de s’adresser à la clientèle. Entre 60 et 70% de nos étudiants rejoignent tout de même l’industrie hôtelière. Je m’inquiéterais si 80% d’entre eux allaient travailler dans d’autres filières. En ce qui me concerne, j’ai une formation d’ingénieur et cela ne me pose pas de problème de travailler dans un secteur de services.


– L’Ecole aide-t-elle les étudiants à trouver un emploi ?

– Nous accueillons chaque année une foire à l’emploi. La dernière édition vient d’avoir lieu et ce sont 160 entreprises, suisses et internationales, qui sont venues à la rencontre de potentiels collaborateurs. Ce contact direct est important. J’ai remarqué que les étudiants questionnent leurs éventuels employeurs, notamment sur les valeurs de leur entreprise. Cela montre qu’ils ont confiance en eux-mêmes.


– Comment évolue votre projet d’exporter l’EHL ?

– Notre projet d’ouvrir un campus à Singapour avance. Nous sommes en négociation avec les autorités sur les conditions d’accréditation. C’est un Etat dont le système d’éducation est rigoureux et qui accueille déjà d’autres institutions et avec qui la Suisse entretient de bonnes relations. Le potentiel du continent asiatique en termes d’hôtellerie n’est plus à prouver et Singapour serait un hub tout indiqué pour développer nos activités. Le campus serait conçu sur notre modèle, notre système et nos valeurs. Ce campus servira à recevoir les étudiants de Lausanne pour six à douze mois. Si tout va bien, il sera opérationnel en 2020.


– L’industrie hôtelière, malgré ses aspects traditionnels, a connu quelques bouleversements ces dernières années. Avez-vous personnellement recours à Airbnb pour réserver un logement ?

– J’utilise tous les systèmes de réservation pour les tester et les comparer. J’ai utilisé Airbnb à plusieurs reprises, mais je préfère les hôtels, notamment pour les services complémentaires offerts par ces derniers, comme la réservation d’une table dans un restaurant. Mais Airbnb comble une lacune réelle. Il est plus facile de loger sa famille dans un appartement qu’à l’hôtel. Je pense que beaucoup de personnes ont recours aux deux: Airbnb en déplacement privé et hôtel pour les affaires. En réalité, il n’y a pas de concurrence entre les deux. Le marché se segmente, mais à la fin, il devient plus grand. Vous n’avez pas tout le fromage pour vous, mais vous pouvez toujours avoir votre tranche, voire une tranche plus grande parce que le fromage devient plus grand.


– Que pensez-vous de Booking.com et des autres sites de réservation ?

– Aujourd’hui, ils ont réussi à réduire les marges du fournisseur du service en s’imposant comme intermédiaire. Demain, les gagnants seront ceux qui vont maîtriser les données sur la clientèle, les habitudes et les tendances ainsi que sur l’environnement économique, ce qui leur permettra de dépasser les intermédiaires.


– Comment voulez-vous que les petits hôteliers analysent des montagnes des données ?

– En mutualisant les ressources et travaillant en communauté. On peut vivre localement dans une communauté globale. Comme si on était seul avec son téléphone mais connecté à un réseau.



https://www.letemps.ch/economie/2017...le-dinnovation
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old November 14th, 2017, 11:08 PM   #160
LSNlike
Registered User
 
LSNlike's Avatar
 
Join Date: Jan 2016
Location: Lausanne
Posts: 262
Likes (Received): 33

KFC retente sa chance en Suisse romande

Alimentation La chaîne de poulet frit ouvre dans un mois à Genève et cherche un partenaire à Lausanne. Interview du directeur

https://mobile2.24heures.ch/articles...5c372c85000001

Enfinnnnn
LSNlike no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
lausanne

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Related topics on SkyscraperCity


All times are GMT +2. The time now is 11:53 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu