daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy (aug.2, 2013) | DMCA policy | flipboard magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Algérie > Autres discussions > Économie et développement

Économie et développement Discussions et débats relatifs au développement et à l'économie

Reply
 
Thread Tools
Old January 15th, 2018, 02:53 PM   #4201
gms
Registered User
 
Join Date: Feb 2010
Posts: 17,762
Likes (Received): 17290

Quote:
Originally Posted by salimdz View Post
Subventions des prix de l'huile et sucre : Près de 12 milliards de DA entre 2011 et 2017

source
En grande partie dans la poche de Cevital dont le prix du sucre ne baisse jamais ....

Dans 6 mois le monopole sur le sucre sera définitivement cassé, Merci Bouchareb
__________________
"Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays." (John Fitzgerald Kennedy)

unsturk liked this post
gms no está en línea   Reply With Quote
Old January 15th, 2018, 03:03 PM   #4202
Cecino
Registered User
 
Join Date: Apr 2015
Posts: 546
Likes (Received): 868

Quote:
Originally Posted by gms View Post
En grande partie dans la poche de Cevital dont le prix du sucre ne baisse jamais ....

Dans 6 mois le monopole sur le sucre sera définitivement cassé, Merci Bouchareb
c'est tant mieux, tous les états subventionnent directement ou indirectement leurs entreprises créatrices de richesse pourquoi pas Cevital, d'autant plus que cet argent est réinvesti en Algérie via la création de plusieurs entreprises industrielles
__________________

mayass, ghanou, Nabil69200 liked this post
Cecino está en línea ahora   Reply With Quote
Old January 15th, 2018, 08:19 PM   #4203
gms
Registered User
 
Join Date: Feb 2010
Posts: 17,762
Likes (Received): 17290

Quote:
Originally Posted by Cecino View Post
c'est tant mieux, tous les états subventionnent directement ou indirectement leurs entreprises créatrices de richesse pourquoi pas Cevital, d'autant plus que cet argent est réinvesti en Algérie via la création de plusieurs entreprises industrielles
Les subventions ont été décidées quand le prix du sucre sur le marché international était au plus haut en 2011

Mais depuis, le prix a été divisé par 3 mais pour le consommateur Algérien paye toujours le même prix quasiment

En situation de quasi monopole Cevital s'est donc bien sucré sur notre dos : elle profite des subventions et maintient en même temps un prix élevé du produit, double bénéfice si je peux dire sans que les travailleurs n'en bénéficient d'ailleurs. Bientôt ce sera la fin de ce monopole et si un nouveau entrant dans le secteur sera capable de proposer un prix inférieur ou égal à 60DA, Cevital devrait avec ses capacités de production et son maillage de territoire en matière de distribution proposer le même prix ou encore plus bas et tout le monde verra alors que le prix payé pendant des années était maintenu haut dans l'unique but d'en profiter au max
__________________
"Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays." (John Fitzgerald Kennedy)
gms no está en línea   Reply With Quote
Old January 15th, 2018, 09:31 PM   #4204
LYES
ça urge
 
LYES's Avatar
 
Join Date: Oct 2010
Posts: 6,752
Likes (Received): 3642

CEVITAL n'est pas fautive elle n'a fait que profiter d'une situation permise par l'état, lorsque c'était la lune de miel personne ne pouvait investir dans ce créneau mais maintenant ça pousse comme des champignons.

Guelek l'état régulateur ................
__________________
Truth is generally the best vindication against slander. Abraham Lincoln
LYES no está en línea   Reply With Quote
Old January 15th, 2018, 09:58 PM   #4205
Cecino
Registered User
 
Join Date: Apr 2015
Posts: 546
Likes (Received): 868

Quote:
Originally Posted by gms View Post
Les subventions ont été décidées quand le prix du sucre sur le marché international était au plus haut en 2011

Mais depuis, le prix a été divisé par 3 mais pour le consommateur Algérien paye toujours le même prix quasiment

En situation de quasi monopole Cevital s'est donc bien sucré sur notre dos : elle profite des subventions et maintient en même temps un prix élevé du produit, double bénéfice si je peux dire sans que les travailleurs n'en bénéficient d'ailleurs. Bientôt ce sera la fin de ce monopole et si un nouveau entrant dans le secteur sera capable de proposer un prix inférieur ou égal à 60DA, Cevital devrait avec ses capacités de production et son maillage de territoire en matière de distribution proposer le même prix ou encore plus bas et tout le monde verra alors que le prix payé pendant des années était maintenu haut dans l'unique but d'en profiter au max
Cévital s'est sucré, il a réinvestit l'argent gagné, tu vois ça comme tu veux moi je vois ça comme des subventions à la consommation et à l'investissement tout le monde est gagnant ce n'est pas de l'argent jeté par la fenêtre, maintenant qu'il y a des concurrents, les prix vont baisser et tant mieux pour tout le monde et pour l'état
qu'est ce tu veux que je te dise d'autre ?
Que l'atat fasse la même chose avec Maazouz et ça te fera peut être rien !
__________________

ghanou liked this post
Cecino está en línea ahora   Reply With Quote
Old January 16th, 2018, 07:26 PM   #4206
alger88
Registered User
 
Join Date: Jul 2015
Posts: 4,783
Likes (Received): 9446

8 bonnes nouvelles pour rendre le sourire aux Algériens en 2018

Quote:
Des équipements publics qui arrivent, aux prix de l’immobilier qui se calment, une liste – non exhaustive des évènements positifs attendus cette année qui prennent la sinistrose à rebrousse poil.

L’année 2018 qui débute fait peurs aux Algériens. L’inflation s’est accélérée, les offres d’emplois ralentissent, les défauts de paiements et les ruptures de produits se multiplient. Pourtant, tout ne sera pas de cette seule couleur grisâtre durant 2018. Des évènements plus heureux sont attendus tout au long de l’année qui impacteront positivement la vie quotidienne des Algériens en voici un résumé de huit bonnes nouvelles.

Le paiement électronique et le e-commerce débutent

Cette fois c’est bien parti, 2018 va être l’année du vrai départ des transactions électroniques en Algérie. La possibilité de payer sur internet les factures des grands comptes déjà en œuvre va se généraliser aux règlements des particuliers pour leurs autres achats sur les plateformes de commerce électronique. De nouveaux sites de vente en ligne sont lancés tous les mois. La possibilité d’accomplir une partie de ses achats et de régler ses factures sans se déplacer peut rendre plus facile la vie quotidienne des Algériens, notamment dans les grandes villes, ou la mobilité est devenue fortement problématique ces dernières années. L’obligation pour les commerçants de se doter d’un terminal de paiement électronique TPE en 2018 devrait accélérer ce mouvement vers la bancarisation et la digitalisation des flux monétaires en Algérie.

Le prix de l’immobilier et des séjours vacances en Algérie va se calmer


La livraison en 2018 de près de 200.000 logements en retard dans les différents programmes de construction de l’Etat va continuer à peser sur le marché de l’immobilier dans le bon sens pour les locataires et les acquéreurs. La hausse du prix de l’immobilier qui s’est progressivement ralentie depuis 2011 pourrait marquer une pause complète en 2018, ce qui compte tenu de l’inflation, signifie une baisse en prix réel.

Le prix des séjours touristiques en Algérie haute saison comprise, devrait également connaître une accalmie, après les mauvais résultats du secteur durant l’été 2017, la concurrence de l’offre tunisienne, malgré la dépréciation du dinar algérien, a mis à nu le mauvais positionnement de l’offre algérienne. L’arrivée en 2018 de nouveaux hôtels dans le balnéaire et le tourisme urbain va contribuer à contenir l’envolée des prix des séjours des dernières années. Une bonne nouvelle pour le tourisme domestique.

L’autoroute Est-Ouest arrivera enfin jusqu’à la Tunisie

Le président Bouteflika a approuvé en novembre dernier un contrat gré à gré simple pour attribuer au Chinois Citic les 84 km restant entre Drean (Annaba) et la frontière tunisienne sur l’autoroute Est-Ouest (début des travaux 2006). Les travaux ont repris et le ministre des Travaux publics Abdelghani Zaalane promet la livraison complète de l’autoroute avant la fin de l’année 2018.

C’est aussi une bonne nouvelle pour les transactions entre l’Algérie et la Tunisie, en préparation d’un passage frontière sans contrôle douane que prévoit la trajectoire de la construction du Maghreb. Cela passe aussi par des équipements modernes qui incitent l’économie à s’aligner. Alger Tunis en 12 heures pour le Réveillon 2019 ?

Le métro d’Alger se connectera à la basse Casbah

Les Algérois des banlieues de l’Est, El Harrach et Bachdjarrah, mais désormais aussi Ain Naadja, pourront arriver jusqu’aux pieds de la Casbah en métro dès le mois de février 2018. Le centre ville historique d’El Bahdja va donc pouvoir se connecter au reste de la baie avec un moyen de transport de masse. 2018 sera donc aussi l’année ou les Algérois pourront reconquérir leur place la plus emblématique, la place des Martyres, bloquée au public depuis plus de dix ans par une succession de travaux.

Les derniers étaient l’exhumation de plusieurs strates archéologique de la ville. La plus belle station de métro d’Afrique à Alger avec un musée sous terrain ? Seul le patrimoine du Caire peut surenchérir. Alger jouera dans la ligue mondiale avec sa station de la place des Martyrs.

L’aéroport d’Alger pourra prendre 10 millions de voyageurs de plus + gare


La aussi un beau motif de fierté pour les Algériens. La nouvelle aérogare d’Alger fait complètement changer de dimension à la plate-forme aéroportuaire Houari Boumediène en amenant une capacité de 10 millions de voyageurs supplémentaires par an. L’équipement rutilant est avancé à 80% et le ministre du secteur s’engage à le livrer avant la fin de l’année 2018.

C’est le Chinois CSCEC qui réalise ce terminal 3 d’Alger et les autres équipements connexes, parking, hôtels et voies d’accès. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le train précèdera le métro à l’aéroport Houari Boumediene. Une gare ferroviaire sera livrée à la mi-juillet et offrira ainsi une desserte voyageurs vers Alger et vers l’est de la capitale via le réseau à Dar El Beida.

Le train reliera l’Est à l’Ouest sur les Hauts Plateaux

Beaucoup de bonnes nouvelles viendront les prochaines années de l’avancée du gigantesque programme ferroviaire algérien qui a pris du retard dans sa réalisation. En 2018, cependant les Algériens des Hauts Plateaux vont gagner une belle solution de mobilité d’Est en Ouest avec la livraison de plus de 400 kilomètres de ligne commerciale entre Tissemsilt à l’Ouest et M’sila à l’Est. En fait, la connexion vers Batna et l’Est algérien est déjà en service via Barika et Ain Touta.

Il manquera les tronçons Tissemsilt-Tiaret et Tiaret –Sidi Bel Abbes, en cours de réalisation, pour boucler la rocade ferroviaire des Hauts Plateaux et rendre possible une économie locale plus autonome du Tell. Projet d’autant plus important que la rocade autoroutière des Hauts Plateaux a été rattrapée par la crise et l’austérité qui s’en est suivie.

Les applications mobiles vont faciliter le quotidien des Algériens

2018 sera également l’année de la solution mobile. Les Algériens utilisent de plus en plus leurs Smartphones dans les tâches quotidiennes. Cette année, ils le feront de plus en plus pour consulter des contenus algériens qui leur faciliteront la vie : les applications mobiles lancées par de prometteuses start-up dz sont là pour cela.

Elles touchent à des domaines de plus en plus diversifiées de la vie de tous les jours : la mobilité, l’éducation, le loisir, la géo-localisation, la rencontre, l’apprentissage, les services de toutes sortes. Les Algériens connectés en profiteront. Ils gagneront sur leur temps de transport, d’information, de recherche et de délibérations pour décider de leurs parcours, de leurs achats, de leurs abonnements, de leur emploi du temps. 2018, une année de l’accélération de la modernité par le digital. Tout le monde n’en profitera pas. Mais c’est comme pour le tronçon Drean-Tunisie ou le nouvel Aérogare d’Alger, cela aura toujours une bonne incidence de savoir qu’il existe.

La télévision par câble va résoudre le problème du flashage et de la parabole qui bouge

Elle pourrait être classée plus haut dans cette liste des bonnes nouvelles. Tant la réception des images tv satellitaire est un plat récurrent du menu des familles algériennes. Une solution existe pour lancer la télévision par câble qui arrive à tout domicile disposant d’un accès ADSL auprès d’Algérie Télécom. Sans consommation de bande passante et sans coupure du signal en cas d’interruption de la connexion internet. Elle est développée par HTA, filiale dédiée au Télécom au sein du groupe des sociétés Hasnaoui. 2000 résidents en disposent depuis trois ans dans le quartier Er-riadh à l’Est d’Oran.

Problème, le million d’autres abonnés qui pourrait être desservi par HTA dans toutes les communes du pays connectés par la fibre optique ne peut bénéficier de la télévision par câble que si l’Etat autorise Algérie Télécom à lancer un partenariat commercial avec les détenteurs de solution de IPTV comme HTA et probablement d’autres qui attendent cette ouverture. Cette dernière bonne nouvelle est donc conditionnée politiquement. En fait, elle est là pour illustrer le verrou politique qui bride une bonne dizaine de bonnes nouvelles en 2018. De bonnes nouvelles qui ne nécessitent pas un gros chèque à verser à une société chinoise de réalisation, mais juste besoin d’un geste de libération de l’énergie des Algériens pour rendre meilleur leur pays.
http://maghrebemergent.info/actualit...s-en-2018.html
__________________
alger88 no está en línea   Reply With Quote
Old January 18th, 2018, 08:47 AM   #4207
tunimaroc
Tunisian Moderator
 
Join Date: Dec 2012
Location: Tunis-Marrakech-Vancouver
Posts: 1,421
Likes (Received): 723

I think if Tunisia and Algeria work together a lot of amazing things will happen. Congratulations and hope 2018 is the take off year for both countries economies and let's hope for great partnerships too.
__________________

bidonVI, myssa, abdeka, Nabil69200, salimdz liked this post
tunimaroc no está en línea   Reply With Quote
Old January 18th, 2018, 11:21 AM   #4208
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 21,678
Likes (Received): 13196

Quote:
Jordan, Algeria sign documents on cooperation in seven sectors

Both the sides signed cooperation documents in the industrial, mines, trade, public housing, transportation, youth and sports, and cultural sectors.

AMMAN — Jordan and Algeria on Wednesday signed in Algiers the minutes of the Jordanian-Algerian Joint Committee's eighth session, and signed seven cooperation documents in the industrial, mines, trade, public housing, transportation, youth and sports, and cultural sectors.

Both countries signed agreements and memoranda of understanding in the fields of consumer protection, combat of fraud, control of goods and services, industrial zones, health, roads and bridges and shipping.

Minister of Industry, Trade and Supply Yarub Qudah and Algerian Minister for Industry and Mines Youcef Yousfi signed the minutes and documents, the Jordan News Agency, Petra, reported.

Qudah expressed the Kingdom's interest in enhancing economic cooperation with Algeria in light of available opportunities in both countries, especially that Algeria can be a "gateway" for African markets and Jordan a "gateway" for Iraqi and Syrian markets after reconstruction.

The committee called for intensifying commercial delegations and businesspeople meetings, as well as continuing the exchange of regulations that organise imports and exports and updating the other side with any amendment to them.

During the meetings, both sides agreed on enhancing cooperation and expertise in the industrial estate sector, through benefiting from the Jordanian expertise in establishing and developing industrial zones.

The Jordanian delegates acquainted the Algerian officials with the Kingdom's intention of receiving Algerian experts in March to discuss ways of cooperation and partnership in oil exploration in Jordan, providing the Kingdom with liquefied gas and exchanging expertise in transporting fuel derivatives through pipelines.

Both sides agreed to enhance cooperation in monitoring and inspecting ships that dock at both countries' ports, in addition to exchanging information on maritime safety and security and addressing maritime pollution.
https://www.zawya.com/uae/en/story/J...SNG_107900383/
__________________
"Babylon in all its desolation is a sight not so awful as that of the human mind in ruins." Nelson DeMille, By the Rivers of Babylon.

Visit the ALGERIAN FORUM

Nabil69200, salimdz liked this post
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old Yesterday, 06:21 PM   #4209
alger88
Registered User
 
Join Date: Jul 2015
Posts: 4,783
Likes (Received): 9446

Le FCE devient une organisation syndicale d'employeurs

Quote:
Le Forum des Chefs d’Entreprises (FCE) a tenu ce samedi 20 janvier son assemblée générale extraordinaire à la Safex d’Alger, où elle a été votée la configuration de l’association en organisation syndicale d’employeurs.

«La question du statut actuel de FCE conçu en association agréée par le Ministère de l’Intérieur au sens de loi n° 12-06 du 12 janvier 2006, a été abordée par le Conseil Exécutif avec sérénité pour déterminer de façon objective les implications présentes et futures de cette situation sur le développement de l’organisation du Forum, sur l’évolution de ses relations au double plan national et international et sur sa pérennité», a indiqué M. Tarkaoui qui a lu l’exposé des motifs de cette configuration.


En précisant que, cette décision du Conseil Exécutif de proposer à l’Assemblée Générale «la transformation du Statut du FCE en Organisation syndicale d’employeurs», a été prise, a-t-il ajouté à «l’issue de débats riches et intenses, qui ont permis de mesurer toutes les avancées réalisées depuis la création du Forum, mais, aussi, les nouvelles exigences devant permettre de réaliser un nouveau saut qualitatif».

L’orateur a estimé que «la forme d’organisation du Forum correspondait à une étape et à un contexte particulier a indéniablement enrichi le paysage associatif par la qualité des contributions du FCE et la force de ses propositions» Cependant, a-t-il poursuivi «la situation actuelle commande au Forum d’acquérir une nouvelle dimension en rapport avec les exigences légales et l’impératif de conjuguer la richesse de son apport avec une base sociale élargie».

«Cette nouvelle configuration du FCE, rendue possible par l’image positive qu’il a toujours véhiculée, en tant que force de proposition crédible, implique pour notre association un impératif majeur, celui de s’adapter aux nouvelles données à deux niveaux, au moins : Une adaptation au niveau légal et une adaptation au niveau de l’organisation», a expliqué M. Tarkaoui.

La forme actuelle : «Un paradoxe à lever»

Selon les explications fournies dans la lecture des motifs de la configuration quant à son adaptation au niveau légal, «une association agréée au sens de la loi de janvier 2006, même si elle peut constituer une force de proposition, n’a ni compétence, ni capacité à être représentée au niveau institutionnel pour discuter ou négocier des dispositions relevant du domaine économique ou social».

A ce propos, il a été relevé que «la situation actuelle en terme de représentativité des organisations d’employeurs est tout à fait paradoxale». «Un paradoxe qu’il faut lever dans la mesure que le FCE est convié aux différentes consultations bipartites et tripartites alors qu’il n’est légalement pas concerné», a-t-on souligné, et ce en référence à l’article 38 de la législation et de la réglementation en vigueur, stipulant que, les organisations syndicale ont le droit d’adhérer à des organisations syndicales internationales, continentales et régionales qui poursuivent les mêmes buts ou des buts similaires.

Sur le plan du règlement du FCE, il a été supprimé l’article 01 présentant l’organisation en tant que association, et remplacé par l’article 02-Dénomination qui stipule que «il est fondé que entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi 90-14 modifiée, regroupant les chefs d’entreprises de l’ensemble des secteurs d’activité de biens et services, ayant pour dénomination, le Forum des Chefs d’Entreprises, par abréviations le FCE». Article 02-Objet modifié «le FCE a pour but principal d’assurer la défense des intérêts matériels et moraux des membres en instaurant dans le même temps, un cadre permanent de dialogue, de concertation, de réflexion et de propositions au services de l’économie nationale et de l’entreprise algérienne».

L’Article 05 portant champs et compétence territoriale a été aussi modifié. Il stipule «le FCE exerce ses activités sur tout le territoire national. Les implantations de ses représentations sont effectuées sur décision du C.E qui en informe l’AG».

Des délégations dans chaque wilaya

En outre, à l’organisation et fonctionnement du Forum, qui se compose d’une Assemblée Générale, un Conseil Exécutif et le Conseil d’Orientation Stratégique, ont été ajoutées les Délégations de wilayas.

La configuration du FCE en organisation syndicale a été adoptée par la majorité.
https://www.algerie-eco.com/2018/01/...e-demployeurs/
alger88 no está en línea   Reply With Quote
Reply

Tags
algeria, economy, financial

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 12:56 AM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2018, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2018 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2018 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

tech management by Sysprosium