search the site
 daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Switzerland

Switzerland Schweiz Suisse Svizzera



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools
Old July 4th, 2010, 04:12 PM   #1
ra1
----------------
 
Join Date: Jun 2010
Location: Lausanne
Posts: 71
Likes (Received): 0

Fribourg: Développement (liste de projets)

Salle de spectacle "Equilibre"


Chantier de la Salle de spectacle

Equilibre
La ville de Fribourg construit sa salle de spectacle, l’Equilibre, en collaboration avec 4 autres communes environnantes.

Ce nouveau signe urbain, imaginé et réalisé par l’architecte Jean-Pierre Dürig, se dresse sur la Place Jean Tinguely, futur épicentre de la vie sociale et culturelle fribourgeoise.

Rappelant les prouesses techniques d’antan qui ont permis de franchissement de la Sarine au moyen de ponts avant-gardistes, cette « sculpture architecturale » tient en équilibre grâce à la technologie des constructeurs de ponts d’aujourd’hui.

L’ouverture de cette salle pouvant accueillir 678 spectateurs est prévue pour la fin de l’année 2011.






Source: ville de Fribourg. http://www.fr.ch/ville-fribourg/edil..._spectacle.htm
ra1 no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
Old July 4th, 2010, 04:18 PM   #2
ra1
----------------
 
Join Date: Jun 2010
Location: Lausanne
Posts: 71
Likes (Received): 0

Fribourg: le pont de la Poya coûtera plus cher

AVEC LE PROJET DE TRANCHÉE COUVERTE SOUS LA ROUTE DE MORAT

Le projet de pont de la Poya nécessite un crédit additionnel de 28 millions, portant le coût total prévisible à 168 millions. Le Conseil d'Etat a approuvé la nouvelle variante du carrefour St-Léonard conçue pour améliorer la fluidité du trafic aux heures de pointe et assurer un cheminement piétonnier et cycliste optimal dans cette zone vouée aux sports et aux loisirs.




La nouvelle variante prévoit de réaliser une galerie souterraine sous la route de Morat, entre le carrefour Général-Guisan à Fribourg et le carrefour des Grives à Granges-Paccot. (plans pdf en téléchargement - 1,3 Mo)




Le Grand Conseil devra se prononcer, lors d'une prochaine session, sur l'octroi d'un crédit d'engagement complémentaire de Fr. 28 millions pour la réalisation de l'ouvrage.
Le carrefour St-Léonard tel que mis en l'enquête en 2005 présentait des réserves de capacité insuffisantes, en particulier dans une zone vouée aux loisirs, aux sports et aux événements publics. Afin d'apporter une solution viable à long terme, la nouvelle variante adoptée par le Conseil d'Etat et transmise au Grand Conseil prévoit de réaliser une galerie souterraine sous la route de Morat, entre le carrefour Général-Guisan à Fribourg et le carrefour des Grives à Granges-Paccot. La nouvelle variante a pour but de faire passer en souterrain le maximum des 28'000 véhicules qui transitent chaque jour vers le Schoenberg, la ville de Fribourg et Morat. Elle permettra ainsi d'offrir un espace sécuritaire en surface pour les piétons et les cyclistes et d'améliorer les performances des transports publics. Elle permettra également de fermer les espaces routiers supérieurs à la circulation lors de manifestations, en-dehors des heures de pointe.

Le trafic de transit en souterrain
Le projet prévoit la construction d'une galerie souterraine. Le carrefour giratoire inférieur a une géométrie adaptée à la charge de trafic avec un diamètre extérieur de 32 mètres. Tout le trafic de transit est dirigé vers la galerie.
Sur la chaussée supérieure, la charge de trafic ne concerne que le réseau de distribution local avec l'accès aux centres commerciaux, au cimetière, au P+R, au secteur des abattoirs ainsi qu'à la route de Grandfey, y compris l'accès au château de la Poya. Pour le carrefour Mettetlet, la configuration de l'aménagement permet une réserve de capacité pour des développements urbanistiques futurs des flancs de la colline de Torry sur la commune de Granges-Paccot.

Transports publics
Le parcours des bus reste au niveau de la voirie supérieure avec la possibilité, compte tenu de la faible densité de trafic, de placer les arrêts sur chaussée. La ligne de bus 1 (Marly – Portes de Fribourg) emprunte la future allée du cimetière (entre les nouveaux terrains de football et la patinoire).

Mobilité douce
Le gabarit des chaussées supérieures permet l'inscription d'une bande cyclable sur tout le projet Poya et le concept prévoit de les poursuivre au-delà du Lavapesson jusqu'aux Portes de Fribourg.
La voirie supérieure est aménagée pour faciliter les traversées piétonnes. Les cheminements empruntent des trottoirs généreux le long de la chaussée et des espaces conviviaux dédiés aux piétons sont prévus.

Coûts de la nouvelle variante
En vue de financer la galerie souterraine St-Léonard, le Grand Conseil devra se prononcer sur l'octroi d'un crédit d'engagement complémentaire de Fr. 28 millions. Ce crédit correspond à la différence entre le coût de la nouvelle variante estimé à Fr. 48'429'000.- et le coût du projet précédent.

Planification
En cas d'acceptation, le projet sera mis à l'enquête publique avant d'être approuvé par la Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions. La mise en soumission aura lieu en fin 2010 et la réalisation débutera la deuxième moitié de 2011. Les prévisions font état d'une fin des travaux en 2014. (ek)

Source: Batimag, http://www.batimag.ch/news/projets/f...tera-plus-cher

Last edited by ra1; July 4th, 2010 at 04:26 PM.
ra1 no está en línea   Reply With Quote
Old July 4th, 2010, 04:21 PM   #3
ra1
----------------
 
Join Date: Jun 2010
Location: Lausanne
Posts: 71
Likes (Received): 0

St-Léonard: Halte CFF

Saint-Léonard




Le canton a mis à l’enquête la halte ferroviaire prévue à deux pas de la patinoire Saint-Léonard. A financer aussi par les CFF et l’Agglo. Mais l’emplacement suscite l’ire des écologistes.





Comme le montre ce photomontage, la halte ferroviaire est prévue juste au-dessus de la rue de Morat, à la hauteur de la caserne de la Poya.



Deux quais de 220 m de long, des abris, distributeurs de billets et accès par des escaliers et ascenseurs: les plans de la future halte ferroviaire de Saint-Léonard, à Fribourg, sont mis à l’enquête publique depuis hier dans la Feuille officielle. Le financement de cet ouvrage sur la ligne CFF, devisé à près de 10 millions de francs, est assuré à 70%.

«Tous les feux sont au vert, celui du financement est vert clair», a dit jeudi devant la presse Philippe Gauderon, chef infrastructure des CFF. Les CFF et l’Etat de Fribourg assumeront chacun 35% des coûts.

Le solde sera à la charge de l’Agglomération de Fribourg, soit 30%. Le comité, pouvoir exécutif de l’institution, a don-né son accord de principe, a précisé le président de l’Agglo René Schneuwly. Des négociations entre les partenaires sont en cours afin d’aboutir à la

signature d’une convention de financement d’ici l’été. Cette dernière devra être soumise au Conseil d’agglomération et au Grand Conseil.

Avec ce projet, les CFF et leur participation sensiblement plus élevée que d’ordinaire tiennent une promesse qu’ils avaient faite dans le contexte de la suppression du site de Fribourg de CFF Cargo en 2008, a rappelé le conseiller d’Etat Beat Vonlanthen. Elément du futur RER, la nouvelle gare améliorera de manière «très sensible» la desserte de la zone de Saint-Léonard par les transports publics facilitant, en particulier, l’accès aux différents sites sportifs, les patinoires, le stade et la halle de basket qui est en voie de finition.

Choix «aberrant»

L’emplacement a été choisi pour sa proximité avec les arrêts de bus et du parking d’échange prévu à terme dans ce périmètre, éclaire Martin Tinguely, chef du Service des transports. Il offre ainsi une excellente interconnexion avec d’autres moyens de transports. Selon Beat Vonlanthen, la halte est un «symbole puissant» et démontre l’importance centrale que les autorités fribourgeoises accordent aux transports publics et à leur dynamique.

La halte planifiée doit entrer en service au changement d’horaire 2012. Elle sera desservie quotidiennement par 50 trains régionaux. Une recette supplémentaire annuelle de 750000 francs est attendue du côté des responsables du trafic ferroviaire.

Selon le conseiller d’Etat Beat Vonlanthen, la fenêtre des opportunités pour sa réalisation est très étroite. Il faut impérativement que les travaux soient terminés avant le début de la construction du giratoire souterrain lié à l’ouvrage du projet Poya. Sinon, il faudra attendre la fin de ces travaux.

Reste que ce projet déplaît fortement à des Verts fribourgeois «consternés», qui le disent sans retenue: «Choix aberrant», «blague digne du 1er avril», «magistral gâchis», «offense au bon sens», etc. En l’absence de modification immédiate, ils s’opposeront à la demande de crédit lorsqu’elle sera présentée au Conseil d’agglomération et feront leur possible pour faire échouer le projet, ont-ils communiqué.

Pour la mobilité douce

Par la voix de leur président Marc Antoine Messer, les Verts exigent la réalisation de cette nouvelle gare à la jonction des lignes CFF et TPF, soit 200 m plus à l’ouest (côté centre-ville). La réalisation d’une gare double, reliée par une passerelle supérieure à l’image de la gare bernoise du Wankdorf, serait la meilleure solution.

Position diamétralement opposée du côté de Pro Vélo Fribourg, qui a aussi réagi par la voie d’un communiqué de presse: l’association salue ce qui devrait devenir, selon elle, la «pierre angulaire» dansl’agglomération fribourgeoise, parce que le projet tient compte de milliers d’habitants, de postes de travail et de spectateurs de diverses manifestations qui se déroulent régulièrement dans ce secteur, à savoir le plateau d’Agy.

Bref, ce sera un «élément crucial de la mobilité combinée et douce». Pour autant que la halte ferroviaire comprenne des infrastructures pour deux-roues (stationnement, rampes, etc.). Pro Vélo Fribourg compte bien y veiller…

Sébastien Julan

27 mars 2010

Source: La Gruyère, http://www.lagruyere.ch/fr/le-journa...t-leonard.html
ra1 no está en línea   Reply With Quote
Old July 4th, 2010, 10:11 PM   #4
Basel_CH
Registered User
 
Basel_CH's Avatar
 
Join Date: Jan 2006
Posts: 2,502
Likes (Received): 40

Quote:
Originally Posted by ra1 View Post
Wusste gar nicht, dass in Freiburg eine Tinguely-Skulptur steht...?
Basel_CH no está en línea   Reply With Quote
Old July 4th, 2010, 11:31 PM   #5
ra1
----------------
 
Join Date: Jun 2010
Location: Lausanne
Posts: 71
Likes (Received): 0

sicher: Fontaine Jean Tinguely (Fribourg)

vielleicht ?: http://www.myswitzerland.com/fr/accu...tml?region=013



Sculptures:
Fribourg (Fribourg Région)
Fontaine Jean Tinguely
Fontaine située dans un parc et dédiée au célèbre coureur automobile de formule 1 Jo Siffert. Un trentaine d'oeuvre d'art situées en plein air sont répertoriées dans un guide qui permet une visite originale de la ville (oeuvres de Stämpfli, Serra, Lüginbühl, ..).

Auf Deutsch:
Jean Tinguely-Brunnen
Dem berühmten Formel 1-Fahrer Jo Siffert gewidmeter Brunnen in einem Park. Rund 30 im Freien stehende Kunstwerke sind in einem Führer verzeichnet, der einen originellen Rundgang durch Freiburg beschreibt (Werke von Stämpfli, Serra, Lüginbühl u.a.).

Last edited by ra1; July 5th, 2010 at 12:40 AM.
ra1 no está en línea   Reply With Quote
Old September 25th, 2010, 06:23 PM   #6
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

RER Fribourgeois

TRANSPORTS22 septembre 2010 18:00; Act: 22.09.2010 18:12 Print




Le RER fribourgeois est sur les rails


Les travaux de réalisation du RER fribourgeois se déroulent à un rythme très soutenu, affirment les autorités cantonales. Un projet d'horaire a été mis au point et les premiers travaux de construction ont fait l'objet d'une enquête publique.

Les autorités fribourgeoises promettent des gains de temps importants pour les pendulaires.
«Le RER fribourgeois revêt une importance stratégique pour le développement économique du canton de Fribourg. La première ligne Bulle-Romont-Fribourg-Berne sera mise en exploitation avec le changement d'horaire de décembre 2011. Et dès décembre 2014, le RER fribourgeois garantira une desserte optimale du canton en termes de transports publics» a communiqué mercredi la Direction de l’économie et de l’emploi (DEE).

La forte croissance démographique du canton de Fribourg ne faiblit pas. De plus, une part considérable de la main d'œuvre du canton est domiciliée hors des centres d'activité. Ces deux facteurs soulignent la nécessité du RER fribourgeois pour un développement économique optimal du canton.

Le bus au lieu du train entre Bulle et Romont

La réalisation de la première ligne du RER fribourgeois intégrera Bulle au réseau ferroviaire national dès décembre 2011. Les liaisons au départ et à destination de Bulle seront plus fiables et les correspondances à Romont en direction de Lausanne s'en trouveront nettement améliorées, ont indiqué les autorités lors d’une présentation de l’état des travaux aux communes riveraines entre Bulle et Romont.

Les trains voyageront de Bulle en direction de Fribourg toutes les demi-heures, du lundi au vendredi. Cette connexion rapide de Bulle au réseau des chemins de fer nationaux n'est, à vrai dire, possible qu'à condition que la durée du déplacement entre Bulle et Romont soit réduite. Du point de vue de la technique des horaires, ceci ne peut être garanti de nouveau qu'avec des liaisons directes sans arrêts intermédiaires. «Afin de pouvoir raccorder de façon optimale les communes riveraines au réseau des transports publics, il est indispensable de transférer vers le bus le trafic régional actuel entre Bulle et Romont» soulignent les autorités.

Gains de temps promis aux voyageurs

Grâce à cette nouvelle ligne de bus, le raccordement au réseau des transports publics des communes sises entre ces deux localités sera notablement amélioré. La durée de déplacement pour les pendulaires habitants dans les communes situées entre Bulle et Romont en sera sensiblement réduite. Ainsi, le gain de temps le matin pour les voyageurs à destination de Fribourg sera en moyenne de 5%, et même de 32% en direction de Lausanne.

Les prochaines étapes
La suite du programme du RER fribourgeois contient les jalons importants suivants:
- Eté 2011: Début des travaux de construction sur le tronçon Bulle-Romont
- Le 11 décembre 2011: Mise en service de la ligne RER Bulle-Romont-Fribourg-Berne
- Décembre 2014: Cadence intégrale d'une demi-heure sur le réseau RER au départ et à destination de Fribourg

http://www.20min.ch/ro/news/romandie...rails-20519657
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old January 9th, 2011, 02:25 PM   #7
Lausanne
Registered User
 
Lausanne's Avatar
 
Join Date: Oct 2004
Location: Lausanne, Switzerland
Posts: 561
Likes (Received): 7

Je suis passé à Fribourg juste avant Nouvel-An et j'ai été supris par la taille de certains bâtiments du centre ville.

Celui-ci, la salle de spectacle, est en voie d'achèvement et a une forme très originale et audacieuse.
Elle donne une sacrée impression de hauteur.



Sur la même place il y a un très haut bâtiment (hôtel?) et ça donne vraiment un air de grande ville au centre de Fribourg. Malheureusement je n'avais pas pris mon appareil photo.

J'ai aussi beaucoup aimé l'espèce de ville souterraine qu'ils ont créée entre Manor et Coop city avec des commerces sous-terre comme la FNAC. On entre dans cette longue galerie souterraine commerçante, on est au chaud, les pieds au sec et on ressort plus loin que de l'autre côté de la route. Génial et fort appréciable.
__________________
Follow your euronotes all around Europe http://www.eurobilltracker.com/?referer=55084
Lausanne no está en línea   Reply With Quote
Old May 12th, 2011, 03:59 PM   #8
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Romont

Quote:
Romont (FR)*: la commune s'apprête à confier le développement d'une vaste zone industrielle à un promoteur français pour créer un pôle d'entreprises liées au développement durable
11 mai 2011, 18:55
La mise à l'enquête de la première phase est prévue pour cet automne. Le chantier pourrait démarrer début 2012.

image hosted on flickr


image hosted on flickr


image hosted on flickr


image hosted on flickr


image hosted on flickr


image hosted on flickr
Source: TSR.ch/couleurs locale
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old December 9th, 2011, 05:58 PM   #9
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Inauguration du RER

Quote:
Le RER fribourgeois inauguré officiellement

TRAFIC FERROVIAIRE | Le lancement de la première ligne du RER, reliant Bulle (FR) au réseau des grandes lignes, constitue le point fort du nouvel horaire 2012 dans le canton de Fribourg.



© tpf.ch | D’ici 2014, le réseau du RER fribourgeois sera encore complété par trois autres lignes.


ATS | 09.12.2011 | 15:14

La première ligne du RER fribourgeois reliant Bulle (FR) au réseau des grandes lignes sera mise en service dimanche. Elle a été officiellement inaugurée vendredi après-midi en présence du président du conseil d’Etat fribourgeois Erwin Jutzet ainsi que de 300 invités.

«Cette inauguration est historique», a dit Erwin Jutzet. Selon lui, elle l’est à plusieurs égards. Bien sûr, parce qu’elle consacre un renforcement devenu indispensable des infrastructures de transports publics du canton et qu’elle ouvre l’ère du RER Fribourg/Freiburg, qui sera jalonnée ces prochaines années par d’autres étapes.

Retour au rail

Enfin, parce qu’elle consacre une révolution des esprits en matière de transports publics en pays fribourgeois, celle du retour au rail. Pendant longtemps, Fribourg a tout misé sur la route pour développer ses transports publics, a-t-il rappelé.

Le lancement de la première ligne du RER constitue le point fort du nouvel horaire 2012 dans le canton de Fribourg. Du lundi au vendredi, de 6 heures à 20 heures, Bulle (FR) sera reliée toutes les demi- heures à Fribourg par le train via Romont (FR) avec 7 courses prolongées vers Berne aux heures de pointe.
L’introduction d’une cadence ferroviaire à la demi-heure entre Bulle et Fribourg via Romont est assurée conjointement par les TPF et les CFF. Les soirs de la semaine et le week-end, la cadence sera d’un train par heure.

Deuxième étape en 2014

D’ici 2014, le réseau du RER fribourgeois sera complété par trois autres lignes: Fribourg-Morat-Chiètres/Neuchâtel, Fribourg-Payerne- Estavayer-le-Lac-Yverdon-les-Bains ainsi que Belfaux-Givisiez- Fribourg-Marly. Les deux étapes totaliseront plus de 200 millions de francs d’investissements assumés par les TPF et les CFF.
http://www.24heures.ch/actu/suisse/r...ent-2011-12-09
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old December 10th, 2011, 06:37 PM   #10
Vaud
Registered User
 
Vaud's Avatar
 
Join Date: Sep 2011
Location: Canterbury\Genève
Posts: 822
Likes (Received): 1471


Quote:
Un RER à 250 millions pour transformerle sud fribourgeois et la Broye

Le nouveau train Bulle-Romont circule dès ce week-end

Vingt millions de francs et 210 tonnes de rail, ce sont les chiffres de la nouvelle ligne de train entre Bulle, la capitale de la Gruyère, et Romont. Pour améliorer la mobilité dans le sud du canton de Fribourg, la première étape du RER Fribourg|Freiburg est présentée au public à Bulle ce samedi de 9h30 à 17h, après deux ans de travaux. La seconde partie sera inaugurée en 2014. Facture totale: plus de 250 millions de francs.


Présenté en 2009 par le Conseil d’Etat, les CFF et les Transports publics fribourgeois (TPF), le RER reliera Fribourg à Berne, Bulle, Yverdon et Neuchâtel. Meilleures cadences, nouveau matériel roulant, réseau ferré modernisé et nouvelles lignes de bus sont au menu. Appelé à se développer encore davantage avec la naissance de son RER, Fribourg devra faire face à de nouveaux défis.


Par exemple, les habitants de la Gruyère pourront prendre des trains de 220 places – au lieu des bus de 80 places aujourd’hui – et rester assis jusqu’à Berne. Avec 25 000 habitants, «l’agglomération de Bulle est la dernière de cette taille en Suisse qui ne soit pas reliée au réseau national des CFF», souligne Martial Messeiller, porte-parole des TPF.
La ville de Bulle, elle, compte 20 000 habitants, contre environ 15 000 en 2005. Les attentes avec le RER sont les mêmes qu’avec l’autoroute au tournant des années 1970-1980: l’A12 avait permis le décollage économique de la région. «Pour nous, cette liaison est bénéfique. Il faut promouvoir la mobilité dans le canton», explique Yves Menoud, syndic démocrate-chrétien de Bulle et député. L’idée est que de nouvelles entreprises viennent dans la région et y créent des emplois.
Mais le plan d’aménagement de Bulle n’est ainsi pas conçu pour dépasser les 25 000 habitants. «Nous nous attendons à un tassement, ajoute Yves Menoud. Car c’est l’offre de logement qui fait que les gens viennent.»
«Nous maîtrisons»


Tous les élus de la région se rejoignent sur un point: le RER est une bonne chose, mais il faut mieux accompagner l’aménagement. «Pour le moment, nous le maîtrisons, commente Yves Menoud. Mais quand Bulle aura 25 000 habitants, nous devrons nous poser des questions. Certains devront habiter dans les villages alentour. Il faut avoir une vision large. Il faudra alors développer des zones à la campagne. C’est un pas que je ne suis pas prêt à faire pour l’instant. Cela obligera à les prendre sur de belles terres agricoles.»


Un avis que partage la géographe Virginie Kauffmann, du Büro für Mobilität à Berne. Elle s’était occupée du deuxième projet d’agglomération du Grand-Fribourg: «Avec le RER, je salue tous les efforts qui contribuent à libérer l’homme de sa dépendance à la voiture.» Le risque d’un étalement de l’habitat en Gruyère est comparable à la situation dans d’autres régions, selon elle: «Nous éclatons constamment nos modes de vie. Mais il faut créer un espace de courtes distances, lutter contre l’explosion de la mobilité.» D’autant plus qu’une bonne desserte en transports publics va amener plus de population, qui aura tendance à s’éparpiller.


Cet éloignement des habitations et des gares se constate dans la Broye. L’arrivée du RER fribourgeois en 2014 et de son cousin vaudois en 2018 aura peu d’impact si la région ne repense pas sa mobilité. «Nous attendons impatiemment ces deux infrastructures», s’enthousiasme le préfet *libéral-radical Christophe Chardonnens. La région a connu une poussée en 2001 à l’ouverture de l’autoroute A1. Le RER permettra un nouveau coup de fouet.
«La Broye est une région plutôt axée sur la voiture, ajoute le préfet. Nous avons mandaté un étudiant de l’EPFZ pour examiner les possibilités de réorganiser les lignes de bus dans la Broye. Actuellement, le réseau est faible.» Aujourd’hui, il faut 40 minutes pour relier Estavayer-le-Lac à Fribourg en train, et 57 minutes pour se rendre de Payerne à Lausanne.
Vaud está en línea ahora   Reply With Quote
Old December 20th, 2011, 10:50 PM   #11
Vaud
Registered User
 
Vaud's Avatar
 
Join Date: Sep 2011
Location: Canterbury\Genève
Posts: 822
Likes (Received): 1471

Quote:
Plus de 2000 emplois prévus dans la future zone stratégique de la Rose de la Broye

développement | Un terrain de 312 000 m2, en bordure d'autoroute, traversée par une voie de chemin de fer. Le canton de Fribourg espère faire de la zone de la Rose de la Broye, à côté d'Estavayer-le-Lac, une zone industrielle à forte valeur ajoutée.


CELINE DURUZ | 15.12.2011 | 13:39


Une zone grande comme 40 terrains de foot, en sortie d'autoroute, traversée par une voie de chemin de fer: la zone de la Rose de la Broye, sur le territoire de quatre communes fribourgeoises (Sévaz, Lully, Les Montets et Estavayer-le-Lac), a tout pour elle.


En mai, le canton de Fribourg l'a classée "zone stratégique". Idéale aux yeux du canton et de la Communauté régionale de la Broye (COREB), ils y voient tous deux l'émergence d'une zone industrielle à forte valeur ajoutée et la création de plus de 2000 emplois. Les communes, réunies dans une Entente sous l'égide du préfet Christophe Chardonnens, planchent sur ce projet pour acquérir ce terrain, essentiellement privé, et pour trouver le financement pour équiper cette zone.
24 heures
Vaud está en línea ahora   Reply With Quote
Old April 25th, 2012, 07:50 PM   #12
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Site Cardinal

Quote:
25.04.2012
Fribourg/Site Cardinal: appel d'offre à la population
Source: http://www.rts.ch/video/info/couleur...e-romande.html

Quote:
TRANSFORMATION Mercredi 28 mars 2012
Brasserie Cardinal, le défi flou de Fribourg
Mathieu Signorell


Les travaux de démolition de la brasserie Cardinal ont débuté l’an dernier. Le site a été racheté pour 25 millions par l’Etat et la Ville de Fribourg. (Keystone)

Quel impact auront les 1000 à 2000 emplois du futur parc technologique? La Ville et l’Etat dessinent des pistes

LES LIENS
La carte

Dans le brouillard? Peut-être. Haut lieu de l’identité du canton et de la ville de Fribourg, la brasserie Cardinal est en pleine destruction après sa fermeture l’an dernier. Et personne ne sait vraiment quel sera l’impact du futur parc technologique qui la remplacera. Racheté par la Ville et l’Etat pour 25 millions de francs, ce site névralgique en plein centre-ville accueillera entre 1500 et 2000 emplois. Donc autant d’employés et leurs familles, qu’il faudra bien loger quelque part.

Prévu sur 50 000 m2, le «Parc technologique BlueFACTORY» s’ouvrira à des entreprises de pointe et des start-up issues de l’Université et des hautes écoles, sur le modèle du quartier de l’innovation de l’EPFL à Lausanne. Potentiel d’investissements par des privés: quelque 500 millions de francs.

Conseiller d’Etat démocrate-chrétien à la tête de l’Economie, Beat Vonlanthen y voit «une chance inouïe. Ce sera un catalyseur pour notre politique d’innovation. C’est le seul site en Suisse à être si bien placé au centre d’une ville, avec une liaison directe aux transports publics. Avec l’idée d’un parc zéro carbone, nous améliorerons notre compétitivité. Pour moi, cela permet de nous focaliser sur une société de la connaissance et du savoir.»

Certains éléments de la brasserie, comme la gigantesque cheminée rouge, resteront. Pour ne pas en faire un quartier vide dès la fermeture des bureaux, des logements (en faible pourcentage) et quelques commerces devraient s’y trouver. Ouvert aux flux des piétons, il sera sans voitures ni transports publics. «Notre souci de planificateurs est de ne pas faire un quartier monofonctionnel. Toute la zone connaît une transformation des friches industrielles», explique Thierry Bruttin, l’architecte de la ville.

Prenons l’échelle large: 2000 emplois représentent jusqu’à 2000 ménages. Avec une moyenne suisse de 2,2 personnes par ménage, Cardinal pourrait impliquer 4000 habitants supplémentaires. L’agglomération en compte environ 70 000. Sans compter ces 4000 nouveaux habitants, les chiffres parlent d’une augmentation de 27 000 à 35 000 personnes d’ici à 2030. Avec en parallèle 16 000 à 17 000 emplois.

Un groupe de travail se penche actuellement sur les 150 propositions pour l’avenir du site récoltées auprès du public ces derniers mois. Enthousiaste et confiant, le syndic et député socialiste Pierre-Alain Clément note que «le dossier avance. Mais nous n’aurons pas toutes les réponses d’un claquement de doigts.»

Attention, prévient Laurent Thévoz, député vert et géographe pour la Communauté d’études pour l’aménagement du territoire. Selon lui, le parc aura un impact «par entraînement» sur toute la région. «L’enjeu est beaucoup plus large que la parcelle même», analyse-t-il. Les employés auront besoin de se loger. Il faudra leur amener des services: routes, transports publics, commerces, santé, écoles, égouts, etc. Ce qui engendrera de nouvelles demandes et de nouveaux besoins.

Où peuvent aller ces nouveaux venus? Difficile à dire. Députée et syndique socialiste de Villars-sur-Glâne, Erika Schnyder souligne que «chez nous, c’est saturé». Et cela même si Villars prévoit un nouvel éco-quartier. «Le développement de la zone Cardinal ne s’est pas accompagné jusqu’ici d’une réflexion autour des besoins en logements dans la région», note Erika Schnyder.

Prenons deux exemples dans la banlieue: Matran, 1500 habitants, et Grolley, 1800 âmes. C’est la même situation, la place vient à manquer. A Matran, Cardinal ne bouleverse pas les réflexions sur l’aménagement futur, mais vient simplement s’y greffer, selon son syndic, Yvan Tona. A Grolley, on réfléchit aussi à de nouvelles zones. Mais «il faut faire attention à garder une âme villageoise», explique Christian Ducotterd, membre de l’exécutif communal et député démocrate-chrétien.

La Ville de Fribourg et l’Etat se veulent rassurants. «Le processus va se déployer dans le temps et se greffer de manière progressive au développement de la ville», souligne Thierry Bruttin. Le quartier de Pérolles devrait accueillir à terme 1250 nouveaux appartements. 360 sont déjà construits, 170 sont en construction et environ 700 à l’étude.

Directeur de la Promotion économique du canton, Jean-Luc Mossier estime que Cardinal n’entraînera pas d’arrivée massive d’habitants. Grâce à l’Université et aux hautes écoles, de nombreuses personnes qualifiées habitent déjà la région. Actuellement, elles pendulent vers Berne ou Lausanne. Avec Cardinal, elles pourraient travailler sur place.

«Il n’y a aucun endroit dans le canton où l’arrivée d’une entreprise a créé des problèmes de logements, ajoute Jean-Luc Mossier. Au contraire, le souci de la Promotion économique est d’amener des emplois, pour éviter que Fribourg ne devienne un canton-dortoir.»
Source: http://www.letemps.ch/Page/Uuid/8683...b-06bb4242e0d3

Quote:

Les 52 000 mètres carrés des terrains de la Brasserie du Cardinal (photo du haut, au centre) sont situés idéalement au cœur de la ville de Fribourg, tout près de la gare ferroviaire. Surtout, une nouvelle affectation en parc technologique de cette parcelle (chiffre 2 sur la photographie aérienne ci-contre) s’intégrerait entre les bâtiments principaux de l’Université de Fribourg (chiffre 1), l’Ecole d’ingénieurs (EIF) et la Haute Ecole de gestion (chiffre 3).

Une telle proximité, avec des infrastructures distantes d’environ 1,8 kilomètre au plus, permettrait une sorte d’effet campus au cœur de la ville. Selon les spécialistes en innovation de l’EPFL, possibles partenaires, c’est un aspect décisif du projet fribourgeois.
Source: http://www.hebdo.ch/la_nouvelle_affa...al_92909_.html


Exemple possible de développement du site:
Quote:
PROJET DE MASTER EN ARCHITECTURE SAR ENAC

Marques Diogo
Zollinger Vincent
Développement d'un pôle urbain mixte.
La métamorphose du site de la brasserie du Cardinal, Fribourg.

Groupe de suivi
Lamunière Inès - Kaufmann Vincent - Piccolo Deborah - Della Casa Francesco






Source: http://master-architecture.epfl.ch/page-76325-fr.html
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old May 30th, 2012, 05:45 PM   #13
HYPEster
Moderator
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,516
Likes (Received): 17

Tour de l'Esplanade - 65m - 2013-2015



http://www.perraultarchitecte.com/en...esplanade.html (même architecte que le Teaching Bridge de l'EPFL)


maîtrise d’ouvrage Chemins de fer fédéraux suisses CFF, Lausanne, Suisse

projet en conception-construction avec SA Steiner
maîtrise d’œuvre Dominique Perrault Architecture, Paris
• architecte local ARCHITRAM, Renens
• paysagiste Hüsler et Associés, Lausanne
• bureaux d’études Tecnoservice SA (Fribourg, Chauffage et Ventilation), Scherler SA (Fribourg, Electricité et sécurité incendie), Amsler Bombelli et Associés SA (Lausanne, Structure), EPPAG (Münchenstein, Façades)

situation Place de l’Esplanade, Fribourg

superficie du site 5 000 m²
surface construite 13 000 m²
volume construit 6 000 m³ (superstructures)

début des études d’exécution novembre 2011
début prévisionnel des travaux 2013
durée prévisionnelle des travaux 2 ans

programme
construction d’une tour mixte de 13 000 m² environ
• commerces et activités
1 220 m² SBP
• bureaux
5 990 m² SBP
• business center et restaurant panoramique
1 820 m² SBP
• logements
3 680 m² SBP
__________________

Oli74 liked this post
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old June 24th, 2012, 11:51 PM   #14
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Les clés du site Cardinal remises l'Etat et à la ville de Fribourg

Quote:
FRICHE INDUSTRIELLE
Les clés du site Cardinal remises l'Etat et à la ville de Fribourg

L'Etat et la ville de Fribourg sont les nouveaux propriétaires du site Cardinal au cœur de la ville. L'Etat et la ville prévoient l'édification sur ces terrains d'un parc technologique et d'innovation blueFACTORY.


Les premières étapes de ce projet sont déjà entamées et un masterplan sera établi ces prochains mois pour l'utilisation de ce site.

L'Etat et la ville sont officiellement les nouveaux propriétaires du site Cardinal depuis le 1er juin 2012. Alors que le démantèlement des installations techniques assuré par l'entreprise Feldschlösschen s'est achevé à fin mai déjà, les droits de propriété ont été transférés environ un mois plus tôt que prévu initialement.

Des représentants de l'Etat et de la ville de Fribourg ont reçu de Thomas Metzger, CEO de Feldschlösschen, une clé géante pour les terrains et les bâtiments de Cardinal.

Un "package" à 21,5 millions de francs
"Nous sommes heureux de constater que le site de Cardinal connaîtra une nouvelle affectation orientée vers l'avenir", relève Thomas Metzger. "Dès le début, nous étions persuadés que ce site se libérant au centre de la ville représentait une chance unique pour Fribourg. C'est pourquoi les pouvoirs publics ont toujours été nos partenaires privilégiés dans les négociations." Les pourparlers ont débuté en octobre 2010 et ont pris fin le 18 avril 2011 par la signature du contrat de vente. Le contrat comprend l'achat en commun du site par l'Etat et la ville pour un montant net de 21,5 millions de francs.

La brasserie se transformera en parc technologique et d'innovation blueFACTORY
Durant les mois passés, l'Etat et la ville ont mis sur pied un groupe de travail chargé de créer sur le site de l'ancienne brasserie le parc technologique et d'innovation zéro carbone, blueFACTORY. En début d'année, un concours d'idées officiel a été lancé à cet effet. Nombre des idées ainsi récoltées influenceront sensiblement la conception initiale du parc. "Pour Fribourg, blueFACTORY représente une occasion unique de se doter d'un atout décisif dans la compétition internationale faisant rage entre les places économiques", a souligné Beat Vonlanthen, Conseiller d'Etat.

Avant de procéder à une étude architecturale, un masterplan sera établi pour l'utilisation du site. Ce plan comprend en particulier des aspects urbanistiques et sera assorti d'un plan de mobilité.
Le calendrier ambitieux exige une grande flexibilité de la part de tous les intéressés. "La collaboration de toutes les parties impliquées dans le projet sous la direction de Jean-Luc Mossier, directeur de la Promotion économique du canton de Fribourg, est exemplaire. Représentants de l'Etat et de la ville travaillent main dans la main pour réaliser sans retard ce grand projet extraordinairement important", a affirmé Pierre-Alain Clément, Syndic de la Ville de Fribourg. (com)
Source: http://www.batimag.ch/news/infos-div...le-de-fribourg
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 24th, 2012, 11:53 PM   #15
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Quote:
Originally Posted by HYPEster View Post
Tour de l'Esplanade - 65m - 2013-2015


http://www.perraultarchitecte.com/en...esplanade.html
Très beau!
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 28th, 2012, 08:07 PM   #16
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Tour de l'Esplanade

Un petit reportage de la RTS dans Couleurs locales, à 1min. 56 dans cette vidéo: http://www.rts.ch/video/info/couleur...e-romande.html
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 4th, 2012, 12:12 AM   #17
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Bulle | Quartier de la gare

Selon la RTS, dans le cadre du remaniement de la gare CFF, un quartier de 70'000 m2 avec jusqu'à 800 appartements, des commerces et des bureaux est souhaité par la municipalité pour 2020. L'accent serait mis sur les transports public et la création de nouvelles infrastructures publiques (écoles, etc..). Bulle prévoit d'atteindre les 35'000 habitants d'ici à 2025.







General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 27th, 2013, 05:12 PM   #18
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Développement de Bulle

Quote:
27 mars 2013
FR: Bulle entre dans le cercle des 40 villes les plus peuplées du pays

Depuis ce printemps, la commune compte officiellement 20'000 habitants. Entre 1990 et 2013, la courbe de la population n'a cessé de grimper et devrait encore croître ces 5 prochaines années.

http://www.rts.ch/video/info/journal...s-du-pays.html

Voir aussi la suite: http://www.rts.ch/video/info/journal...a-gruyere.html
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 30th, 2013, 01:16 PM   #19
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Site Cardinal - Projet Blue Factory

Quote:


27/03/2013


Le premier visage de Bluefactory

FRIBOURG

Le bureau Brockmann Stierlin Architekten est le lauréat du concours d'urbanisme lancé pour définir les contours de Bluefactory. L'équipe zurichoise va maintenant établir le masterplan du futur parc technologique de Fribourg.

Dévoilée mercredi, l'idée primée se caractérise par une grande compacité des bâtiments qui formeront un nouveau quartier sur le site de l'ancienne brasserie Cardinal. Un nouveau parc public est prévu à l'arrière. Articulé autour d'un axe piétonnier central, le projet inclut bureaux, laboratoires, habitat, commerces, établissements publics et espaces culturels. Il se réalisera par étape.

Les vingt-cinq projets déposés dans le cadre de ce concours seront exposés sur le site Cardinal du mardi 2 avril au dimanche 14 avril.

> Plus d'informations sur www.bluefactory.ch
http://www.laliberte.ch/l-info-regio...de-bluefactory

Reportage RTS: http://www.rts.ch/video/info/couleur...de-suisse.html

Article presse: http://www.rts.ch/info/regions/fribo...-contours.html
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 28th, 2013, 02:03 PM   #20
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 6,970
Likes (Received): 5870

Estavayer-le-Lac | Ecoquartier

640 logements sur un terrain de 100'000 m2 d'ici 15 ans à Estavayer. Les clients visée par les promoteurs viennent de l'arc lémanique et Berne. C'est là où le bas blesse: on est à quelques 80 km de Bern et Lausanne! Il faut construire plus près de là où sont les emplois, bon sang. Le boom immobilier de Fribourg dont parle le journaliste n'est que le reflet de l'échec des grandes agglomérations de construire du logement en leur sein.

Quote:
27 juin 2013
FR: un projet de logement prend forme à Estavayer-le-Lac
Depuis quelques temps, le canton de Fribourg voit sa population fortement augmenter.
Source: RTS

Quote:
POUSSÉE DE FIÈVRE IMMOBILIÈRE À ESTAVAYER-LE-LAC

Au moins 45 immeubles sont projetés à l’entrée nord de la ville. De quoi créer près de 640 logements en quelques années et faire croître la population de 30%


Délimitée en rouge, la zone à construire de 100 000 m2. ARCHITRAM

«Depuis l’an 2000, la population de notre ville a augmenté de 28%. Avec nos 6000 habitants, nous constatons un manque général de logements, une montée en flèche des prix difficile à assumer pour les familles et une augmentation régulière de la demande de logements.» Bref, pour André Losey, vice-syndic d’Estavayer-le-Lac (FR), le développement du quartier de La Prillaz est une nécessité incontournable. Même si sa taille a de quoi intimider. Ce projet immobilier baptisé provisoirement Zupad est l’un des plus spectaculaires de la Broye, voire du canton de Fribourg. Signé du bureau Architram (Lausanne), l’aménagement de la zone prévoit la construction de 45 immeubles de 2 à 4 étages, sur une parcelle de 10 hectares. «L’accent a été mis sur la verdure, ce sera un quartier d’habitation dans un parc», explique Vincent Mavilia, de chez Architram. Le quartier sera bordé d’un parc public de 18 000 m2, quant aux voitures elles seront casées dans huit grands parkings souterrains.

Les grues sont attendues au printemps 2014 pour une première étape et un lot de 86 logements (35 millions de francs d’investissement). Suivra ensuite la construction de 104 logements supplémentaires (42 millions de francs) de l’étape deux. Le projet se découpe en tout en huit étapes. La réalisation complète est prévue sur une quinzaine d’années. Près de 2000 nouveaux résidents sont prévus, c’est le tiers de la population actuelle. Des investisseurs institutionnels, comme les caisses de pensions, mais aussi des privés financent ce pharaonique projet. Propriétaire des terrains, la Commune est partie prenante. «Le développement d’un tel quartier va de pair avec celui de nos infrastructures. Nous allons adapter les canalisations, les écoles, les transports, etc., dit André Losey. Nous allons aussi stimuler l’installation d’entreprises créatrices d’emplois à Estavayer. Nous ne voulons pas devenir une cité-dortoir.»
C.A.
24 heures du 28 juin 2013

Last edited by General Electric; June 28th, 2013 at 02:22 PM.
General Electric no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
développement, fribourg, projets

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Related topics on SkyscraperCity


All times are GMT +2. The time now is 09:30 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu