daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Maroc > Regional development > West > Casablanca

Casablanca (Project News from the Economic capital)



Reply

 
Thread Tools
Old October 22nd, 2012, 05:34 PM   #1
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Thumbs up CASABLANCA | Plans d'Aménagements | #Semi-Approved

Quote:
Casablanca : le détail des cinq nouveaux plans d'aménagement



Les documents de Ben M'Sik, Sbata, Hay Moulay Rachid, Sidi Othmane et El Mansouria ont été homologués en août et septembre derniers. Nouvelles opportunités d'aménagement de logements, nouvelles zones d'activité et multitude d'espaces verts... Les modifications sont conséquentes. 16 autres plans d'aménagement sont dans le circuit d'adoption.


L’adoption de nouveaux plans d’aménagement génère souvent des opportunités de création d’habitats notables. C’est bien le cas en ce qui concerne les secteurs casablancais de Sbata, Ben M’sik, Sidi Othmane, Hay Moulay Rachid et El Manousira qui viennent d’être dotés de nouveaux documents d’urbanisme, homologués en août et septembre derniers.

Pour ne citer que les plus importantes opportunités, le secteur de Ben M’sick accueille toute une nouvelle zone urbaine mixte composée d’immeubles d’une hauteur importante, surtout des R+4 et des R+6 sur les terrains cernant les bidonvilles. Un nouveau centre en somme. Le nouveau plan de Hay Moulay Rachid, pour accompagner une croissance démographique de plus de 40% à l’horizon 2020, double la superficie du secteur par rapport à ce qui existait dans le précédent plan. Il en résulte toute une extension aménageable en immeubles collectifs en R+3 et R+4 sur de grandes parcelles, de l’habitat sur de petites et moyennes parcelles à R+2 et R+3 et une zone d’habitat individuel sous forme de villas. Outre le secteur d’extension de Hay Moulay Rachid, le plan apporte des nouveautés pour la zone existante consistant en un habitat de hauteur moyenne à R+3 et R+4 projeté le long des voies principales.

Pour ce qui est de Sbata, le nouvel aménagement se veut plus généreux en termes de hauteur autorisée. Citons notamment les terrains situés sur le boulevard Mohammed VI dont la hauteur passe de R+4 à R+6. Ailleurs, le nouvel aménagement de la zone privilégie essentiellement les immeubles R+3 et R+4.

Au niveau de Sidi Othmane, les initiateurs du nouvel aménagement ont revu du tout au tout la conception du tissu résidentiel pour privilégier les immeubles collectifs d’une hauteur allant de R+2 à R+5, et ce, afin de requalifier un parc d’habitats vieux dans sa grande majorité.

S’agissant enfin de la municipalité d’El Mansouria, en dépit d’une vocation balnéaire et touristique affirmée, le nouveau plan consacre 16% de la superficie de la zone (soit 530 hectares) au résidentiel réparti à parts quasi égales entre les zones d’habitats collectif et individuel.

Des nouveautés importantes sont également à signaler en termes de zones d’activité. Un nouvel espace au nord-ouest de Ben M’Sick est destiné à recevoir des activités tertiaires, commerciales, d’enseignement et de recherche. Hay Moulay Rachid aussi accueille dans sa partie sud-est des zones de ce genre étendues même aux activités industrielles ne présentant pas de risques ou de nuisances importantes. Dans le même registre, la zone d’activité située au sud de Sbata, le long du boulevard Mohammed VI, est désormais consacrée aux activités tertiaires et aux bureaux. A son tour, Sidi Othmane accueille une nouvelle zone de ce genre.

Les plans de Sidi Bernoussi, Aïn-Chok, Mohammédia et Dar Bouazza bien avancés

Les espaces verts ne sont pas en reste. Sur ce plan, le secteur d’extension de Hay Moulay Rachid devrait accueillir un grand parc public d’environ 15 hectares prévu sur des terrains en partie traversés par des lignes électriques de haute tension. Le site abritant l’activité des ferrailleurs situé au sud du secteur de Sbata sera également libéré pour en faire un grand jardin public doté d’équipements. Autant de nouveautés qui mettent donc à niveau des documents d’urbanisme arrivés pour rappel à échéance depuis 2003.

En tout, avec Hay Hassani dont le nouvel aménagement a été homologué le 5 décembre 2011, 6 secteurs de Casablanca disposent désormais de nouveaux plans. Sachant que la métropole regroupe en tout 34 secteurs, il reste encore à homologuer 28 nouveaux plans. Sur ce total, 6 documents sont très bien avancés. Il s’agit des plans d’aménagement de Sidi Bernoussi, Aïn-Chock, la municipalité de Mohammédia, Sidi Moussa Ben Ali, Sidi Moussa Ben Majdoub et Dar Bouazza qui en sont à l’avant-dernière phase avant la promulgation, dite de consultation publique. Les consultations ont même été clôturées pour la majorité de ces plans entre les mois d’août et septembre derniers, ce qui fait qu’ils entameront bientôt la dernière étape de la commission centrale. Quoique cette dernière étape s’apparente dans la majorité des cas à une simple formalité, il faut préciser que le comité central dispose d’un délai légal de 12 mois avant de se réunir et de promulguer le plan d’aménagement.

En outre, dix autres plans d’aménagement sont à la première phase du comité technique local durant laquelle des projets de documents sont présentés aux autorités locales. Il s’agit des documents d’Aïn Sebaâ, Roches Noires, El Fida, Mers Sultan, Béni Ykhlef, Chellalate, Lahraouiyine, Tit-Mellil, Sidi Hajjaj et Oulad Azzouz qui ont été débattus en comité local principalement en juillet et septembre derniers. Et il semble qu’El Fida et Mers Sultan soient les plus proches d’entamer la phase suivante des consultations publiques.

Pour boucler la boucle, l’Agence urbaine de Casablanca a lancé les études des 12 derniers plans d’aménagement restants.


Réda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-22


http://www.lavieeco.com/news/economi...ent-23545.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old October 22nd, 2012, 05:36 PM   #2
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Sbata : la zone des ferrailleurs sera transformée en jardin public



Le nouveau plan d'aménagement privilégie essentiellement les immeubles R+3 et R+4. Une ceinture verte accueillant des zones à vocation sportive et de loisirs sera aménagée dans la partie sud. Une ligne de réseau expresse régionale sera ouverte le long de l'axe Driss El Harti.



Le nouveau plan d’aménagement du secteur de Sbata (457 ha) vise principalement à requalifier et à mettre à niveau l’existant urbanisé. A cet effet, le document modernise la zone d’activité située au sud du territoire, le long du boulevard Mohammed VI et la voie structurante de 50 m reliant l’ensemble des pôles urbains de Casablanca. Celle-ci accueille à présent des zones dédiées aux activités tertiaires et aux bureaux. Un aménagement qui vise à générer des opportunités d’emplois, étant à préciser que les deux tiers de la population de la zone qui abrite plus de 119 500 habitants sont en âge de travailler. La grande nouveauté du plan est aussi de libérer le site abritant l’activité des ferrailleurs située au sud du secteur de Sbata. Cela permettra de déplacer cette zone en dehors de la ville, loin des quartiers d’habitation.
Le nouveau plan prévoit sur le terrain qui s’en trouve libéré un grand jardin public et des équipements qui manquent grandement au quartier Salmia, très densément peuplé (50 000 habitants).

L’habitat non réglementaire concerne 1 712 ménages


Plus encore, le plan établit dans la partie sud du secteur une ceinture verte traversée par la rocade sud. Celle-ci a d’abord une fonction esthétique puisqu’elle crée une coupure entre la ville de Casablanca et la zone logistique du pôle urbain de Lahraouiyine. La ceinture verte fournit aussi des espaces de détente, étant à préciser qu’elle accueille une zone à vocation sportive et de loisirs avec notamment des voies cyclables. Elle a enfin été pensée pour assurer l’absorption directe d’une partie des eaux pluviales.

Outre les zones tertiaires et les équipements, le plan apporte nécessairement du nouveau en matière d’habitat. Sur ce plan, l’accent a été mis sur la diversification de l’offre résidentielle consistant essentiellement en immeubles R+3 et R+4, voire R+6, localisés au nord et à l’est du secteur. Privilégier ce type de hauteurs devrait entre autres contribuer à réduire l’habitat non réglementaire fréquent dans la zone et qui concerne selon les estimations 1 712 ménages. Au registre du transport, enfin, précisons que le nouveau plan prévoit une ligne de réseau expresse régionale le long de l’axe Driss El Harti qui vient s’ajouter à un important réseau de voirie.




Réda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-22



http://www.lavieeco.com/news/economi...lic-23548.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======


Last edited by Gadiri; October 22nd, 2012 at 05:48 PM.
Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 22nd, 2012, 05:37 PM   #3
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Ben M'sik : un nouveau centre urbain sera créé avec plus de hauteur pour les immeubles


Une nouvelle zone d'immeubles R+4 et R+6 sera aménagée sur les terrains encerclant les bidonvilles de Ben M'sik. Un nouvel espace pour les activités tertiaires et commerciales est prévu au sud-ouest du territoire. Une bande verte longera le secteur.


Le nouveau plan d’aménagement de Ben M’sick est riche en opportunités pour les promoteurs immobiliers. A l’heure actuelle, le secteur qui s’étale sur 311 ha est essentiellement composé de lotissements d’habitat économique avec des constructions réalisées sur des petites parcelles de 64 à 80 m2, d’une hauteur moyenne de R+1 et R+2 à l’intérieur d’îlots, et tout au plus de R+3 et R+4 sur les grands axes. Le nouveau plan, quant à lui, crée toute une zone urbaine mixte composée d’immeubles d’une hauteur importante, surtout des R+4 et des R+6 sur les terrains encerclant actuellement les bidonvilles. Cela délimite une grande place centrale urbaine qui devrait générer une nouvelle dynamique pour tout le secteur, selon les initiateurs du nouveau plan, d’autant plus que de nombreux équipements administratifs et socioculturels y sont prévus.

Les métiers informels prédominent dans le secteur

Une attention particulière doit également être prêtée à la zone au nord-ouest de Ben M’sick (I5S10, voir plan ci-dessus) qui est destinée à recevoir des activités tertiaires, commerciales, d’enseignement et de recherche. Il s’agit vraisemblablement là encore d’une volonté des initiateurs du plan de créer un centre pour ce type d’activités, étant à préciser qu’elles restent pour l’heure pratiquées de manière désordonnée au niveau du secteur. Celui-ci accueille en effet des métiers artisanaux de manutention où l’informel reste prépondérant. Le secteur du commerce qui occupe une grande partie de la population pose le problème des marchands ambulants avec acuité. Les unités industrielles de petites tailles recensées sur le territoire restent aussi grandement éparpillées. Précisons enfin que le nouveau plan prévoit au nord du secteur de Ben M’Sick une bande verte longeant la RP 35. Cet espace accueille actuellement des espaces verts et des clubs sportifs et il devra être revalorisé et réaménagé en un vrai espace naturel.




Réda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-22



http://www.lavieeco.com/news/economi...les-23549.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======


Last edited by Gadiri; October 22nd, 2012 at 05:48 PM.
Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 22nd, 2012, 05:41 PM   #4
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Sidi Othmane : une zone de 307 hectares sera ouverte à l'urbanisation



La surface additionnelle sera grignotée sur les zones périphériques rurales. Le nouveau plan fait la part belle aux immeubles collectifs de R+2 à R+5. La zone d'activité économique "El Hantate" sera requalifiée par la création d'un espace d'activité commerciale et tertiaire.


Doter l’arrondissement de Sidi Othmane (désormais limité au nord par l’autoroute urbaine, à l’est par le boulevard Akid Al Allam, à l’ouest par l’avenue Al Joulane et au sud par la rocade autoroutière) d’un plan d’aménagement est en soi un grand changement étant donné que l’ancien plan de 1989 regroupait les deux arrondissements de Sidi Othmane et Moulay Rachid. Il n’empêche que le nouveau plan du secteur fait dans la continuité. Il confirme en effet la centralité urbaine existante représentée par le quartier administratif qui accueille notamment le siège de la préfecture et les équipements publics les plus importants. Cette centralité administrative s’étend même au plan économique dans la zone d’activité où se situent les grandes surfaces de distribution commerciale : marché de gros, centre commercial Marjane ainsi que les abattoirs et la zone d’Al-Hantate.

Du changement est néanmoins prévu dans cette dernière zone, à savoir que le nouveau plan prévoit sa mise à niveau et sa requalification par la libération du site abritant l’activité des ferrailleurs qui sera remplacée par un grand jardin public (voir aussi le plan d’aménagement de Sbata). Plus encore, c’est toute une nouvelle zone d’activité commerciale et tertiaire qui est prévue par le nouveau plan.

Sur le volet résidentiel, les initiateurs du nouvel aménagement semblent surtout avoir privilégié l’installation d’immeubles collectifs d’une hauteur allant de R+2 à R+5. L’idée est en fait de revoir du tout au tout la conception du tissu résidentiel pour le requalifier à travers une plus grande cohérence architecturale, une amélioration du paysage ainsi que la résorption de l’habitat insalubre. Il faut en effet rappeler que bien qu’étant diversifiés, les logements du secteur sont vieux : 60% du parc a entre 20 et 49 ans et 11% dépassent les 50 ans selon le diagnostic dressé par les initiateurs du nouveau plan.

Mais les nouveaux aménagements du plan au volet résidentiel semblent également être dictés par l’évolution démographique prévue pour Sidi Othmane. La densité au niveau du territoire existant devrait en effet être portée de 354 habitants à l’hectare actuellement à 377 habitants à l’horizon 2020. Et c’est à dessein que 307 hectares nouvellement ouverts à l’urbanisation et consistant en extension pour le secteur sont prévus dans le nouveau plan, étant à préciser que ces surfaces ont été grignotées pour la plupart sur les zones périphériques rurales.

Au volet des espaces verts, notons que le nouveau plan délimite la partie sud du secteur par une bande verte longeant la rocade sud. Selon le nouvel aménagement, celle-ci devrait être prolongée à travers toute la partie sud qui devrait être restructurée par une série d’espaces verts publics et des places plantées.



Réda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-22

http://www.lavieeco.com/news/economi...ion-23550.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 22nd, 2012, 05:44 PM   #5
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Hay Moulay Rachid : le secteur double de taille et accueille plus d'espaces verts




Une extension de 500 hectares sera aménagée en immeubles R+2 à R+4 et en villas. Des R+3 et R+4 longeront également les voies principales existantes. Un parc de 20 hectares est prévu à l'emplacement de la carrière au sud de la zone industrielle.


Le nouveau plan d’aménagement de Hay Moulay Rachid étend ce secteur de plus de 500 hectares, soit l’équivalent de ce qui existait auparavant. C’est dire les opportunités d’aménagement d’habitats qui s’y créent. Au niveau de la nouvelle extension justement, le nouveau plan programme du résidentiel sous forme d’immeubles collectifs à R+3 et R+4 sur de grandes parcelles, de l’habitat sur de petites et moyennes parcelles à R+2 et R+3 et enfin une zone d’habitat individuel sous forme de villas.

Mais hormis le secteur d’extension, le plan apporte des nouveautés consistant en un habitat de hauteur moyenne (R+3 et R+4) projeté le long des voies principales. En dehors de la volonté d’accompagner la croissance démographique du secteur (de plus de 220 000 habitants actuellement, la population de Hay Moulay Rachid devrait passer à 315 000 à l’horizon 2020), l’objectif de ces aménagements est de requalifier et de remettre à niveau les différents quartiers, selon les initiateurs du nouveau plan.

S’agissant d’un zonage plutôt généreux en hauteur, un autre objectif poursuivi par le nouvel aménagement est vraisemblablement de permettre la restructuration et le relogement des occupants d’habitats non réglementaires localisés surtout dans la partie sud du secteur. En termes de zones d’activité, le nouveau plan introduit au sud-est du secteur un nouvel espace pouvant accueillir des activités tertiaires, commerciales, d’enseignement, de recherche et des activités industrielles ne présentant pas de risques ou de nuisances importantes, ce qui devrait au passage permettre la restructuration et la mise à niveau des zones d’activités informelles.

Des nouveautés notables sont également à signaler pour ce qui est des espaces verts insérés en quantité dans le nouveau plan, ce qui se comprend du reste vu que l’offre en la matière demeure extrêmement faible à l’heure actuelle, de l’aveu même des initiateurs du nouveau plan. Dans le détail, le secteur d’extension de Hay Moulay Rachid accueillera un grand parc public d’environ 15 hectares sur des terrains en partie traversés par des lignes électriques de haute tension. Dans le nouveau plan, Hay Moulay Rachid est également limité dans sa partie sud par une ceinture verte traversée par la rocade sud. Cet espace à vocation naturelle s’étale en une vaste vallée verte sur le territoire limitrophe de la commune de Lahraouiyine. Signalons enfin au volet des espaces verts, l’aménagement de grands axes particuliers, constitués de places ou de parkings plantés notamment le long de toutes les voies d’aménagement de la zone d’activité économique d’une emprise de 30 à 50 m . Un grand espace vert de 20 ha d’«une grande qualité visuelle» est également prévu à l’emplacement de la carrière située en limite sud de la zone industrielle existante de Hay Moulay Rachid (sur le boulevard Oqba Bnou Nafii). Cela ne pourra néanmoins se faire, l’on s’en doute, qu’après dépollution et aménagement du site.


Réda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-22

http://www.lavieeco.com/news/economi...rts-23551.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 22nd, 2012, 05:47 PM   #6
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
El Mansouria : priorité à l'investissement touristique et balnéaire




68% de l'espace total du secteur répond à cette vocation. Le résidentiel occupera une sperficie de 530 hectares entre les zones d'habitat collectif et individuel. Voies de contournement et de liaison entre Mohammédia et Bouznika, nouvelles pénétrantes... la voierie repensée.



Le nouveau plan d’aménagement de la municipalité d’El Mansouria (à 20 km de Casablanca et à 4 km de Mohammédia) structure ce territoire en quatre grandes séquences. La première allant de l’Oued Nfifikh jusqu’à l’embouchure de l’Oued Arrimène est à dominante urbaine et balnéaire et est caractérisée par un aménagement dense. La deuxième séquence englobe en plus d’une grande partie du front de mer à l’ouest, la zone de part et d’autre de l’oued Arrimène avec son embouchure et la composante principale qu’est la Kasbah d’El Mansouria. Elle doit être aménagée avec une dominante balnéaire et touristique. La troisième séquence comporte, elle, la forêt d’El Mansouria. Elle est préservée comme territoire naturel. La dernière séquence, enfin, est composée du lotissement d’estivage Assanawbar et le projet Bahia Bay, d’où une vocation touristique affirmée pour cet espace.

1 410 ha pour le touristique et le balnéaire

Tout ces choix d’aménagement privilégient en somme la vocation touristique et balnéaire du secteur : ce type de zones représente 1 410 hectares pour une superficie totale du secteur de 2 062 hectares (hors espace naturel à vocation agricole ou forestière) soit une part de plus de 68%. Et pour forcer le trait, des zones de détente et de service aménagées en aires de promenade sont prévues le long du littoral. Le résidentiel à travers les centralités urbaines prévues dans le nouveau plan totalise quant à lui une part de près de 16% (530 hectares) réparties à parts quasi égales entre les zones d’habitat collectif et individuel. C’est qu’il y a urgence de répondre aux besoins en logements principaux et secondaires émanant de la ville de Mohammédia, du reste de la région ou même à l’échelle nationale. La résorption des bidonvilles est également une nécessité surtout que la cadence de développement anarchique et spontané devient soutenue avec les pressions urbanistiques, comme le notent les initiateurs du nouveau plan, étant à préciser au passage que la municipalité devrait abriter 100 000 habitants à l’horizon 2020.

Tout cela laisse une superficie de 6% (122 hectares) pour les zones d’activité,
étant à préciser que le nouveau plan d’aménagement prévoit l’implantation d’un tertiaire lié au tourisme et à la villégiature, l’hôtellerie ou encore la restauration aux fins de renforcer l’attractivité de la municipalité. Eu égard à la vocation à dominante balnéaire envisagée pour El Mansouria, dans l’objectif de préserver une forte attractivité touristique, l’accent est mis sur la préservation de la nature existante. A cet effet, les densités projetées sont réparties en fonction des différentes composantes géographiques et physiques : front de mer, proximité de l’autoroute, de la forêt.

Pour boucler la boucle, le nouveau plan d’aménagement repense le réseau viaire et de desserte de toute la zone avec sa région élargie. Dans le détail, des voies de contournement et de liaison directe entre Mohammédia et Bouznika sont projetées. Le nouvel aménagement crée également une desserte côtière reliant Mohammédia à Bouznika. Viennent ensuite une voie express longeant un couloir d’activités mixtes allant jusqu’à la route de Benslimane, ainsi que des pénétrantes qui constitueront une sorte d’épine dorsale assurant l’accès directe à la mer et la desserte des principaux pôles d’aménagement. Enfin le nouveau plan prévoit l’élargissement de l’emprise de la voie côtière.


Réda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-22

http://www.lavieeco.com/news/economi...ire-23552.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 26th, 2012, 04:42 PM   #7
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Casablanca: Des plans d’aménagement rejetés!

Les nouveaux plans d’aménagement de Aïn Chock et de Sidi Bernoussi, soumis mercredi 24 octobre, au vote du Conseil de la ville de Casablanca ont été rejetés par les élus. Ces derniers ont reproché au maire, Mohamed Sajid, le fait qu’ils soient écartés de ces projets. «Nous refusons de voter ces plans d’aménagement tant que l’approche adoptée n’est pas participative», indique un élu. Plusieurs citoyens sont mécontents des dispositions des nouveaux plans d’aménagement. Certains d’entre eux détiennent des terrains qui, selon les nouveaux plans, sont «inconstructibles», vu qu’ils abriteraient soit des espaces verts, soit des équipements publics.
http://www.leconomiste.com/categorie/de-bonnes-sources
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old October 26th, 2012, 07:12 PM   #8
casaoui
Registered User
 
Join Date: Oct 2012
Posts: 1
Likes (Received): 0

Exclamation Plan D'aménagement Nouaceur & Bouskoura

Les Amis, Bonjour, et mabrouk l'Aid,
est ce que vous avez des infos concernant le plan d'aménagement de la province de nouaceur et Bouskoura ?
Merci d'avance pour votre aide !!!
casaoui no está en línea   Reply With Quote
Old October 29th, 2012, 09:09 PM   #9
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Originally Posted by casaoui View Post
Les Amis, Bonjour, et mabrouk l'Aid,
est ce que vous avez des infos concernant le plan d'aménagement de la province de nouaceur et Bouskoura ?
Merci d'avance pour votre aide !!!

Bienvenue sur Skyscrapercity Morocco

Tu peux éventuellement te présenter sur :*Introduce Yourself*

Quote:
Bouskoura aura son plan de développement communal à l’horizon 2016



La commune urbaine de Bouskoura planche actuellement sur l’élaboration de son plan de développement communal, un document rendu obligatoire par la loi 78-00 portant charte communale qui précise la politique de la commune dans les différents domaines liés à l’urbanisme, l’aménagement du territoire, l’économie…

Son objectif est de permettre une gestion rationnelle des ressources communales, l’élaboration de plans d’actions annuels en tenant compte des besoins des différentes couches socioprofessionnelles et de doter la commune d’un outil de cadrage de l’ensemble des actions de développement.


La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-29
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old November 8th, 2012, 09:09 PM   #10
Barlogue
Registered User
 
Join Date: Nov 2012
Posts: 1
Likes (Received): 0

Bonjour tous le monde . je tien tout dabord a vous remercier pour cette article , sinn est se que vous avez des infos pour la partis de larrondissement maarif ?
Barlogue no está en línea   Reply With Quote
Old November 9th, 2012, 04:28 PM   #11
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Originally Posted by Barlogue View Post
Bonjour tous le monde . je tien tout dabord a vous remercier pour cette article , sinn est se que vous avez des infos pour la partis de larrondissement maarif ?
Bienvenue sur Skyscrapercity Morocco

Tu peux éventuellement te présenter sur :*Introduce Yourself*


Dès qu'on aura du nouveau, on partegera cela.
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old August 1st, 2013, 04:12 PM   #12
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Originally Posted by Barlogue View Post
Bonjour tous le monde . je tien tout dabord a vous remercier pour cette article , sinn est se que vous avez des infos pour la partis de larrondissement maarif ?
Quote:
Casablanca: Discorde autour du plan d’aménagement du Maârif


Crée le : 01 août 2013

Depuis deux semaines, le projet du plan d’aménagement du Maârif est affiché au siège de l’arrondissement. Chaque jour, plusieurs dizaines de propriétaires de terrains ou d’habitations touchés par le schéma affluent à la commune pour soumettre leurs remarques, critiques et suggestions. Plusieurs «aberrations» sont soulevées: le projet du plan limite, par exemple, la hauteur des bâtiments situés sur le boulevard Moulay Driss I à R+4, alors que dans des rues adjacentes, elle est étendue à R+5. Notons que le projet du plan d’aménagement de Aïn Chock est finalisé. Il devrait être soumis cette semaine au Secrétariat général du gouvernement (SGG) pour publication au BO.
http://www.leconomiste.com/flash-inf...ment-du-ma-rif
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 6th, 2013, 01:23 PM   #13
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Casablanca : Le plan d'aménagement de Mâarif bientôt homologué


Les plans d'aménagement de Casablanca renouvelés jusqu’à présent n’ont globalement pas posé de complications à l'agence urbaine de la ville, principalement du fait qu’il s’agit de territoires peu engagés (Sbata, Hay Moulay Rachid, El Mansouria….).


Les plans d’aménagement de Casablanca renouvelés jusqu’à présent n’ont globalement pas posé de complications à l’agence urbaine de la ville, principalement du fait qu’il s’agit de territoires peu engagés (Sbata, Hay Moulay Rachid, El Mansouria….). Mais à présent que l’agence s’attaque à des arrondissements densément peuplés ou qui recèlent des opportunités immobilières, la tâche promet d’être beaucoup plus ardue. En témoigne l’effervescence que suscite le plan d’aménagement de Mâarif dont l’enquête publique a été bouclée ce mois d’août. Il y a quelques semaines les documents de Ain Sebaa et de Roches Noires ont causé bien des remous. L’agence urbaine qui veut homologuer la trentaine de plans de Casablanca avant la fin de l’année devrait être sous haute pression sur les prochaines semaines.

La Vie éco
www.lavieeco.com

2013-09-06
http://www.lavieeco.com/news/actuali...gue-26465.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 6th, 2013, 04:38 PM   #14
mackavely
Registered User
 
Join Date: Aug 2012
Posts: 317
Likes (Received): 28

Quelqu'un sait quand est ce que les quartiers de Hay Hassani, Oulfa et Lissasfa auront leurs plans d'aménagements ?
mackavely no está en línea   Reply With Quote
Old September 28th, 2013, 01:03 AM   #15
lightconceptor
Registered User
 
lightconceptor's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Posts: 13
Likes (Received): 1

Bonsoir

Le plan d'aménagement de Ain Sebaa est il finalisé? Et si oui ou peut t on le consulter? L enquête publique a t elle débuté?

Merci pour votre retour
lightconceptor no está en línea   Reply With Quote
Old October 21st, 2013, 10:33 PM   #16
yos zak
Registered User
 
Join Date: Oct 2013
Posts: 1
Likes (Received): 0

Salut,
Quelqu'un sait que derbs sultan al fida (rue moulay driss 1) auront leurs le plan d'amenagement
et Merciiii
yos zak no está en línea   Reply With Quote
Old October 22nd, 2013, 10:40 PM   #17
BOURBAKI
Registered User
 
Join Date: Oct 2013
Posts: 4
Likes (Received): 0

Zonages Roches-Noires et Mohammédia

BSR à Vous Toutes et Tous !!

Merci de bien vouloir me renseigner sur les etats d' avancement des plans d'aménagement et zônage concernant le Quartier des Roches Noires à Casa et Mohammédia .
Merci à l' avance pour toutes vos contributions . LHASSANE

Last edited by BOURBAKI; October 23rd, 2013 at 03:28 PM. Reason: Mistake
BOURBAKI no está en línea   Reply With Quote
Old November 25th, 2013, 09:25 PM   #18
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
2013/11/25

CASABLANCA/AÏN CHOCK
CE QUI VA CHANGER AVEC LE NOUVEAU PLAN D’AMÉNAGEMENT
CELUI DE L’ARRONDISSEMENT EL FIDA RENTRERA EN VIGUEUR DANS UN MOIS
SUR LES 33 PLANS D’AMÉNAGEMENT, UNE DOUZAINE ADOPTÉS À CE JOUR
5% D’ESPACES VERTS DÉSORMAIS OBLIGATOIRES


Casablanca/Aïn Chock Ce qui va changer avec le nouveau plan d’aménagement
Sur les 1.287 observations recueillies en un mois, 50% ont concerné des demandes de surélévation, qui ont été entièrement satisfaites


C’est effectif. Le plan d’aménagement de Aïn Chock vient d’être approuvé par le décret n° 2.13.745, publié au Bulletin Officiel n° 6192 du 3 octobre 2013 (version arabe). Ainsi, sur les 33 plans d’aménagement du Grand Casablanca, une douzaine sont déjà validés (dont Hay Hassani, Sidi Othmane, My Rachid, Sbata, Sidi Bernoussi…). Quant aux autres plans, ils seront adoptés au fur et à mesure de leur avancement dans le circuit de validation. Ainsi, le plan d’aménagement d’El Fida (qui sera validé dans 1 mois), Maârif, El Mohammedia, Dar Bouazza, Hay Mohammedi … devront se succéder dans les mois à venir.

«Ce plan d’aménagement de Aïn Chock a suscité un nombre record de remarques enregistrées durant la période d’enquête publique (du 4 septembre au 3 octobre 2012)», souligne Mourad Nati, chef du Service du plan et d’urbanisme à la Commune urbaine de Casablanca (Arrondissement Aïn Chock).
Cette enquête a pour objet de permettre au public de prendre connaissance du projet et de formuler d’éventuelles observations. Les moyens de publication et de publicité, à savoir l’affichage du plan au sein du Conseil de la ville et de l’arrondissement concerné et l’insertion des avis dans les journaux, sont en principe assurés par le président du conseil de la ville, avant la date de lancement de l’enquête. A ce stade, un registre est mis à la disposition des citoyens concernés par les prévisions du nouveau plan, notamment les propriétaires des terrains, pour apporter leurs observations ou suggestions.
«Sur les 1.287 observations recueillies en un mois, 50% ont concerné des demandes de surélévation, entièrement satisfaites», poursuit Nati. D’autres remarques ont notamment concerné des oppositions à la ceinture verte (Sidi Messaoud), la zone inondable (Oued Bouskoura), les équipements…

Dans le détail, le nouveau plan d’aménagement de Aïn Chock prévoit notamment la création d’une zone industrielle proche de Sidi Maârouf (vers Bouskoura). Quant au quartier de Sidi Maârouf, il sera consacré zone économique de service. Un pôle administratif sera aussi créé afin de faciliter l’accès des citoyens aux services administratifs à moindres coûts.
Le plan prévoit également l’ouverture à l’urbanisation de plusieurs terrains afin de pallier le manque d’habitat social et lutter contre l’habitat insalubre.
L’environnement n’est pas en reste. Il a été décidé de consacrer 5% de la superficie de chaque lotissement aux espaces verts. Le nouveau plan prévoit aussi 110 espaces verts, dont certains atteignant les 6 hectares.
Sur le volet culturel et sportif, 16 centres socio-culturels, sept terrains de sports et un complexe sportif sont prévus par le nouveau plan d’aménagement.

La création d’une zone d’habitation de la classe moyenne entre l’autoroute El Jadida/Rabat et l’ancienne limite du périmètre urbain est également à l’ordre du jour. Et pour éviter les risques d’inondations, Lydec est appelée à créer des «bassins d’orage». A noter que le territoire de Aïn Chock (3.940 hectares) compte plus de 325.000 habitants, soit une densité de 83 personnes par hectare.

8 étages au Bd Mohammed VI

Le plan d’aménagement El Fida vient aussi d’être validé le 16 novembre dernier par la commission centrale en charge des études et de la validation des plans d’aménagement. Il rentrera en vigueur d’ici un mois, après son passage au SGG et sa publication au BO. Parmi les grandes lignes de ce plan figurent la surélévation des immeubles à 5 étages sur les principales artères de l’arrondissement El Fida, à savoir Bouchaïb Doukkali, Abdellah Senhaji, 2 Mars, El Maâti Bouabid (ex-Grande ceinture), El Fida et Fida extension. Alors que sur le bd Mohammed VI, les immeubles seront autorisés à atteindre jusqu’à 8 étages.

Aziza EL AFFAS
- See more at: http://www.leconomiste.com/article/9....93pxedkA.dpuf
http://www.leconomiste.com/article/9...-d-am-nagement
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old December 24th, 2013, 12:00 AM   #19
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Casablanca : 4 plans d'aménagement bloqués par la LGV


La ligne à grande vitesse (LGV) s'ajoute à la multitude de contraintes qui se posent pour le renouvellement des plans d'aménagement de Casablanca.


Le projet retarde en effet les documents d’urbanisme des communes rurales de Chellalate (préfecture de Mohammédia) et Sidi Hajjaj (province de Médiouna) et des municipalités de Bouskoura et de Tit Mellil. Les plans de ces territoires sont bloqués depuis un an à la première phase d’élaboration, dite du comité technique local, alors que les concertations ont abouti. Seul manque le fin mot de l’Office national des chemins de fer qui tarde encore à transmettre les informations définitives concernant le tracé de la LGV, entre autres aspects.

La Vie éco
www.lavieeco.com

2013-12-23
http://www.lavieeco.com/news/actuali...lgv-27820.html

Il s'agit de la future LGV Kenitra-Settat.
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old December 26th, 2013, 02:09 AM   #20
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 39,346
Likes (Received): 1362

Quote:
Casablanca : 4 nouveaux plans d’aménagement



Plusieurs réaménagements touchant le résidentiel et les activités économiques sont introduits. 20 nouveaux plans d’aménagement de Casablanca sur un total de 34 sont déjà opposables aux tiers. Les documents renouvelés jusqu’à présent couvrent 74% du territoire de la préfecture.




Si les professionnels de la promotion immobilière ont pris l’habitude de se plaindre du retard pris dans le renouvellement des plans d’aménagement de Casablanca, force est de constater que les choses ne sont pas si mal avancées. Pour preuve, «74% du territoire de la préfecture de Casablanca est aujourd’hui couvert par de nouveaux documents», insiste-t-on auprès de l’Agence urbaine de la ville.

Certes, jusqu’à présent, seuls 12 plans d’aménagement sur un total de 34 ont été homologués. Les plus récents concernent Sidi Bernoussi, Ain-Chock, Mohammedia et Dar Bouazza dont les décrets d’homologation ont été publiés entre octobre dernier et le mois courant, et que La Vie éco dévoile en exclusivité (voir pages suivantes). Ils s’ajoutent aux plans déjà validés de Hay Hassani, Moulay Rachid, Sidi Othmane, Ben M’Sick, Sbata et El Mansouria également détaillés précédemment dans ces colonnes (www.lavieeco.com). Et l’on arrive à douze documents homologués en ajoutant encore les plans des communes rurales Sidi Moussa Ben Ali et Sidi Moussa El Majdoub, dans la préfecture de Mohammédia.

Mais outre la douzaine de documents validés, 8 autres nouveaux plans ont déjà cours aujourd’hui avant même l’achèvement de leur procédure d’adoption. Car la règle veut que dès qu’un document dépasse l’étape de l’enquête publique, il devient opposable aux tiers. C’est notamment le cas du plan de Lahraouiyyine qui a déjà été transmis au Secrétariat général du gouvernement et qui devrait bientôt être homologué. Figurent aussi quatre plans examinés en comité central (étape ultime avant l’homologation) le 10 décembre dernier : Mers-Sultan, El Fida, Aïn-Sebaâ et Roches Noires. Enfin, trois projets vont bientôt être examinés en comité central concernant Maârif, Ben Yekhlef et Oulad Azzouz, ce dernier venant de clôturer l’enquête publique.



Entre les documents homologués et ceux qui ont dépassé l’enquête publique, on en arrive donc à 20 nouveaux plans qui sont aujourd’hui opposables aux tiers.
Ce qui nous amène aux 14 documents restants. Dans le lot, 7 plans bien avancés concernent Tit-Mellil, Sidi Hajjaj, Chellalate, Ouled Saleh, Bouskoura, Sidi Moumen et Ain Harrouda (scindé en Ain Harrouda centre et ville nouvelle de Zénata). Ces documents seront bientôt soumis à l’enquête publique après avoir satisfait à l’étape du comité technique local. Enfin, 7 autres documents sont en cours de finalisation et entameront bientôt l’étape du comité local : El Mechouar, Hay Mohammadi, Anfa, Sidi Belyout, Médiouna, Mejjatiya et Nouaceur.

Pour en revenir aux quatre plans d’aménagement de Ain-Chock, Sidi Bernoussi, Mohammédia et Dar Bouazza qui viennent d’être homologués, plusieurs nouveautés sont à signaler. Le nouveau document d’Ain-Chock, d’abord, assure l’urbanisation de zones jusqu’à présent non engagées pour satisfaire, entre autres, un besoin en logements estimé à 38 750 unités sur la prochaine décennie.

Ainsi, sur une surface totale pour l’arrondissement de 3 940 ha, une part de 23%, soit 1 300 ha, est aujourd’hui à investir. Ce vivier localisé essentiellement au niveau des zones de Lamkanssa et de Sidi Massoud pourra accueillir de l’habitat collectif sur espace vert. Une autre nouveauté au niveau de la zone concerne la mise en place d’un pôle d’activité pour les secteurs tertiaires au niveau de Sidi Maârouf et un autre pour les activités industrielles le long de l’Avenue Mohammed VI.

Concernant le document de Sidi Bernoussi, son principal apport est de mettre à niveau la zone industrielle de l’arrondissement accueillant plus de 500 unités. Au programme, entre autres, l’ouverture de certains axes à des activités commerciales (restauration, pharmacies…) et l’amélioration du réseau de voirie ainsi que son extension par l’ouverture de nouvelles voies à l’intérieur de la zone. Sidi Bernoussi connaîtra également une valorisation de son littoral. Celui-ci sera transformé en zone d’animation avec une corniche. Et pour remédier au déficit d’équipement de l’arrondissement, un parc urbain devrait être créé à l’emplacement de l’entrepôt des matériaux de construction. Aussi, le plan réserve l’assiette de deux bidonvilles situés respectivement dans la zone d’habitat et industrielle pour créer des équipements structurants.

S’agissant de Mohammédia, son nouveau plan crée un centre en front de mer. Au lieu des immeubles de logements, des commerces et des bureaux de R+2 et R+3, cette zone reçoit désormais un tissu urbain mixte sous forme d’immeubles en R+5 et des villas. Autre aménagement notable, la transformation de l’espace industriel du port en zone d’hôtellerie. Et pour protéger la ville des pollutions industrielles, la zone humide de Oued El Maleh devrait être aménagée en parc ornithologique.

Enfin, le nouveau document de Dar Bouazza regorge d’opportunités résidentielles et balnéaires. L’objectif est clairement de changer cette commune du tout au tout et la préparer à absorber l’extension urbaine de Casablanca.

Reda Harmak. La Vie éco
www.lavieeco.com

2013-12-24
http://www.lavieeco.com/news/economi...ent-27819.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 07:59 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu