search the site
 daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Infrastructures et Transports > Infrastructures et Transports



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 29 votes, 4.76 average.
Old December 7th, 2005, 12:28 PM   #1
Douly
Registered User
 
Douly's Avatar
 
Join Date: Sep 2005
Location: Marseille 6ème
Posts: 3,987
Likes (Received): 1484

LGV PACA

La LGV est sur les rails, mais son tracé reste dans le vague
Mercredi 07 décembre 2005



Réseau ferré de France (RFF) a validé hier le projet de ligne TGV Paris-Nice (LGV-Paca) et décidé de lancer des études pour départager les trois scénarios de tracé. « RFF a décidé de faire la LGV-Paca, précisait hier un porte-parole de RFF. Il faut maintenant déterminer quel est le meilleur tracé. » Trois hypothèses sont envisagées : un tracé « rapide » bifurquant vers l’Est après Cavaillon ; un tracé reliant toutes les grandes villes (Aix, Marseille, Toulon et Nice) ; enfin, un tracé s’appuyant sur le réseau existant. RFF note que le deuxième tracé « a la préférence des grandes métropoles », qui devraient participer au financement de la LGV. RFF devrait donc lancer des études complémentaires pour « vérifier les performances et la faisabilité » des trois hypothèses. Le scénario définitif devrait être retenu à la fin 2006. « Pour prendre en compte les attentes exprimées au cours du débat public », RFF va aussi plancher sur les conditions du prolongement de la LGV vers l’Italie et « l’amélioration à court terme » des TER et du fret. F. L.
Douly no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
Old December 9th, 2005, 02:16 PM   #2
Douly
Registered User
 
Douly's Avatar
 
Join Date: Sep 2005
Location: Marseille 6ème
Posts: 3,987
Likes (Received): 1484

LGV : Michel Vauzelle réagit

Réseau Ferré de France décide de poursuivre le projet de la LGV en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Réaction de Michel Vauzelle à la poursuite des études..

Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, se félicite de la décision de R.F.F. (Réseau Ferré de France) de poursuivre les études pour la réalisation de la Ligne à Grande Vitesse Provence-Alpes-Côte d’Azur.
« C'est une bonne décision qui tient compte du Débat public et qui confirme que la LGV est une nécessité pour notre région aussi bien pour rejoindre le réseau à grande vitesse national et européen, que pour achever la liaison de l'arc méditerranéen et pour relier entre elles nos métropoles marseillaise, toulonnaise et azuréenne» a déclaré le Président de Région. Rappelant que Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première région française en termes d'augmentation de trafic TER, Michel Vauzelle constate que « l'amélioration à court terme du réseau TER fera l'objet d'une proposition de programme d'études spécifiques et de réalisation. RFF reconnaît ainsi qu'il s'agit d'une attente forte de la population».
Le Président de la Région avait en effet demandé, le 8 juillet dernier, lors de la conclusion du Débat public, que les études soient poursuivies sur l'ensemble des trois grandes solutions « afin, précisément, de démonter le caractère incontestable du tracé que nous aurons tous à soutenir dans le futur. Nous avons été entendus.»
« Si cette annonce concernant la poursuite des études est positive, je trouve inacceptable que l'Etat ait imposé aux collectivités locales, sans concertation, de payer la moitié de la facture d'un équipement national qui, par définition relève de sa seule responsabilité» a par ailleurs indiqué Michel Vauzelle. «Je n'ai jamais été consulté par un membre du gouvernement. Cela veut dire que nous, Région, Départements et agglomérations devrons payer près de trois milliards d'euros. Chacun conviendra que c'est insupportable pour les budgets des collectivités territoriales. Il est regrettable que l'Etat prenne le risque de briser par son absence de concertation, un consensus très large de la population et des responsables locaux sur un projet indispensable au développement de Provence-Alpes-Côte d’Azur. »


il a pas totalement tort sur ce dernier point..
Douly no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:31 AM   #3
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

Plusieurs articles de La Provence sur l'actualité mouvementée de la LGV PACA

20 juin 2008

Quote:
Plan-de-Campagne et LGV : le préfet Sappin prend positionUne série de dossiers "chauds" sont sur le bureau du représentant de l'Etat à Marseille

Sous les ors de la République, dans un salon de la préfecture, le préfet Michel Sappin s’est longuement exprimé hier sur Plan-de-Campagne, la Ligne à grande vitesse (LGV) entre Paris et Nice, l’incinérateur de Fos, et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCem). Il rencontrait l’association des journalistes économiques Provence-Méditerranée.

[...]

- La LGV

Les élus Marseillais, au premier rang desquels le sénateur-maire Jean-Claude Gaudin (lire ci-dessous), militent pour que la ligne à grande vitesse Paris-Nice passe par la cité phocéenne. "Le but de la LGV est de relier le plus vite possible Paris à Nice. Il reste deux itinéraires en discussion. L’un passe par la gare TGV d’Aix-en-Provence puis suit l’A8 avec une gare dans le Haut-Var. L’autre passe à l’intérieur de Marseille avec un tunnel de 11 kilomètres, et impose de construire une seconde gare, sous Saint-Charles, puis suit le littoral par Toulon. Ma préférence va à la première solution qui ne coûte que 5,3 milliards d’euros contre 7 milliards d’euros pour la ligne passant par Marseille. Avec l’argent économisé, les élus pourront faire des travaux sur la ligne existante Marseille-Toulon et les dessertes pour la gare de l’Arbois qui s’appellera Aix-Marseille Provence. Réseau Ferré de France présentera ses conclusions à la mi-juillet, puis nous discuterons avec l’ensemble des financeurs."

[...]

Par Florent Provansal ( [email protected] )
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:33 AM   #4
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

20 juin 2008

Quote:
Gaudin : "La LGV peut-elle éviter Marseille et Toulon?"

En réaction aux propos du préfet Sappin (lire notre article), qui préfère voir la LGV passer par Aix, le maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin rappelle qu'il serait "logique" que sa ville se trouve sur cette ligne : "Peut-on éviter Marseille et Toulon qui font partie des principales villes de la Région ? Je rappelle qu'Avignon, Aix, Marseille, Toulon et Nice regroupent 72% de la population de Provence-Alpes-Côte d'Azur. La logique voudrait que cette ligne passe donc au plus près des habitants".

Le maire UMP de Marseille milite depuis longtemps pour que la LGV "descende" jusqu'à sa ville. Réseau ferré de France (RFF) devrait rendre ses conclusions d'ici la mi-juillet sur la ligne dite des "grandes métropoles du sud" et la ligne "des solutions alternatives" entre Aix et Nice.

Plus d'informations aujourd'hui dans La Provence (édition Marseille)
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:38 AM   #5
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

20 juin 2008 après-midi !!

Moins d'une journée pour changer d'avis ; JC Gaudin, le maire qui change d'avis plus vite que son ombre ?

Quote:
LGV : Gaudin fait un pas vers un tracé par Aix

Dans le dossier de la Ligne à Grand Vitesse (LGV) en direction de Nice, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin vient de faire un pas en faveur d'un tracé par Aix-en-Provence. Dans un communiqué, il indique aujourd'hui qu'un tracé de la LGV par Aix-en-Provence "serait le choix du réalisme, de la rapidité" qui répondrait "au cahier des charges de la desserte de la métropole marseillaise." La gare de l'Arbois serait rebaptisée "Aix-Marseille-Provence".

Le sénateur-maire militait jusqu'à présent pour le passage de la LGV par Marseille.

Jean-Claude Gaudin pose tout de même deux conditions : la confirmation que ce tracé soit plus économique, et la nécessité d'améliorer "la desserte en transport en commun en site propre de Marseille vers l’aéroport, la gare TGV de l’Arbois et Aix-en-Provence".

La Provence
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:39 AM   #6
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

21 juin 2008

Quote:
Projet de la LGV : sur la voie du consensus

La position de Jean-Claude Gaudin évolue


Les propos du préfet Michel Sappin expliquant sa préférence pour le tracé de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) passant par la gare de l'Arbois, sans descendre jusqu'à Marseille (voir notre édition d'hier) ont suscité de nombreuses réactions.

La nouvelle position de Jean-claude Gaudin

Jusqu'à présent, le sénateur-maire UMP ne concevait que le tracé passant par Marseille. Or hier, dans un communiqué, il admet "qu'un tracé desservant la gare de l'Arbois qui serait rebaptisée à cette occasion Aix-Marseille Provence, répondrait effectivement au cahier des charges de la desserte de la Métropole Marseillaise."Toutefois, il pose deux conditions: "que ce tracé réalise bien un gain de 23 minutes sur le parcours Paris-Nice et une économie d'1,7 milliards par rapport au passage par Saint-Charles ou la Blancarde. Et surtout, qu'il s'accompagne de la réalisation simultanée de la desserte en transport en commun en site propre de Marseille vers l'aéroport, la gare TGV de l'Arbois et Aix-en-Provence."

Verts, PC et PS réagissent

Cette nouvelle position du maire satisfait de nombreux élus de gauche. "Depuis des mois, nous bataillons pour que cette solution soit choisie et qu'enfin on commence à construire cette ligne indispensable", commente Jean-Marc Coppola, président du groupe communiste à la Région. Une position soutenue également par les Verts. A contrario, en février dernier lors de la campagne des municipales, le candidat socialiste Jean-Noël Guérini soutenait"qu'elle (Marseille, Ndrl) sera contournée et que la LGV ira directement à Nice, ce qui sera une catastrophe pour la ville." Le président du Conseil général devrait réagir de manière officielle à la nouvelle position de Jean-Claude Gaudin lors de la séance publique du Département jeudi prochain.

Les tracés étudiés

-La "LGV des métropoles du sud" qui passe par Marseille et Toulon était soutenue dès le départ par les maires de ces deux villes, "elle coûterait 7 milliards d'euros", selon le préfet.
- La "LGV des solutions alternatives" qui passe par la gare de l'Arbois et suit l'autoroute A8 ne coûterait "que" 5,3 milliards d'euros toujours selon le préfet qui explique que "c'est la meilleure solution". Un tracé qui n'est donc plus écarté par M. Gaudin.

Le calendrier

"Nous remettons nos conclusions au gouvernement à la mi-juillet", précise-t-on à Réseau Ferré de France. Ensuite, ce sera au gouvernement de trancher. "Quand les élus politiques concernés sont unanimes, la décision de l'État est plus rapide" souligne-t-on chez RFF. Objectif: démarrer les travaux d'ici à 2020.

Par Florent Provansal ( [email protected] )

Last edited by Sebo; July 18th, 2008 at 10:39 AM.
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:41 AM   #7
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

26 juin 2008

Quote:
Tracé de la LGV : Guérini menace de se retirer

Jean-Noël Guérini, le président socialiste du Conseil général des Bouches-du-Rhône, au cours d'une séance plénière à l'Hôtel du Département, a réaffirmé sa position concernant le tracé de la Ligne à grande vitesse qui doit relier Paris à Nice.

"S'il ne passe pas par Marseille, cela sera une catastrophe économique. Si par malheur le choix de contourner la seconde ville de France était confirmée, je me retirerai immédiatement de la table de travail."

La Provence
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:43 AM   #8
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

27 juin 2008

Quote:
LGV : Guérini menace de quitter la table de travail

Tandis que Jean-Claude Gaudin a rejoint la position du préfet.

Catégorique. Au milieu d'une séance classique de l'assemblée départementale Jean-Noël Guérini, son président PS, est intervenu hier sur la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) qui doit relier Paris à Nice. "Je suis inquiet quant aux déclarations concernant le projet LGV", a reconnu l'élu.

Il faisait référence à celles tenues par le préfet qui avoue sa préférence pour la solution passant par Aix sans descendre à Marseille. Mais aussi celle du maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin (UMP) qui le lendemain rejoignait cette hypothèse sous deux conditions : la réalisation de transport en voie propre, entre Aix et Marseille, et jusqu'à l'aéroport; Cette solution faisant gagner 1,7 milliard d'euros et 23 minutes sur le trajet.

"En écoutant la réaction du maire de Marseille, je me suis dit que j'allais très vite regretter d'avoir eu raison trop tôt, en déclarant, lors de la dernière campagne électorale qu'elle ne passerait par Marseille", rappelle Jean-Noël Guérini. "Nous optons, sous conditions, pour une solution qui n'est pas parfaite mais satisfaisante plutôt que de s'arc-bouter sur des positions qui risquent de bloquer le projet", répond-on à la Ville.

Selon le préfet, le tracé dit "des solutions alternatives", qui passerait par la gare de l'Arbois, rebaptisée Aix Marseille Provence, continuerait ensuite jusqu'à Nice en longeant l'A8. Il ferait gagner près de 30 minutes par rapport à un passage par Marseille, économisant 25% du coût total du projet. Ce dernier, dans l'hypothèse la plus haute, se chiffrerait à près de 7 milliards d'euros. Pour sa part, Jean-Noël Guérini est catégorique : "Nous avons voté et engagé près de 8 millions d'euros pour la poursuite des études concernant la LGV Paca. Si par malheur le choix de contourner la seconde ville de France était confirmé, je me retirerai immédiatement de la table de travail." Et d'argumenter: "Je respecte trop les habitants de la ville pour accepter que le mépris des technocrates, dicté par de cyniques considérations financières, hypothèque son avenir."

Des propos salués par le groupe de Bruno Genzana (UMP aixois qui s'était présenté contre la maire d'Aix, Maryse Joissains également UMP) et par de nombreux élus de la vallée de l'Arc inquiets d'un tel tracé. Du côté de la préfecture, on précise que M. Guérini a rencontré le représentant de l'État sur ce sujet en début d'année et que "chacun doit prendre ses responsabilités." Enfin, la remise des études de Réseau Ferré de France (RFF) et des préconisations, prévue le 10 juillet, pourrait être reportée à la rentrée.

Par Florent Provansal ( [email protected] )
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:44 AM   #9
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

27 juin 2008

Quote:
Les élus du pays d'Aix votent contre le tracé nord de la LGV

Les conseillers de la communauté d'agglomération du pays d'Aix (CPA), ont adopté jeudi soir à l'unanimité une motion contre le tracé nord de la LGV. Ils manifestent ainsi leur refus de voir passer la future ligne ferroviaire à grande vitesse par la haute vallée de l'Arc plutôt que par Marseille et Toulon pour prolonger le réseau TGV actuel jusqu'à Nice.

La Provence
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 11:45 AM   #10
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361

11 juin 2008

Quote:
Ligne à grande vitesse Paca : Marseille veut encore y croire

Un consensus tarde a émerger, alors que la réunion de présentation du tracé de Réseau Ferré de France a été repoussée au 3 octobre.

La prise de position du préfet n'en finit pas de faire des vagues. Depuis plusieurs semaines, Michel Sappin essaie de convaincre les élus locaux que le meilleur tracé pour la Ligne à Grande Vitesse (la LGV qui doit relier Paris à Nice) devrait contourner Marseille.

Méthode qui rencontre parfois du succès, comme avec Jean-Claude Gaudin, dont la position a évolué. Ce revirement de position s'appuie sur le fait que le tracé, qui passerait par la gare de l'Arbois pour longer ensuite l'A8 jusqu'à Nice, "ferait gagner 23 minutes et 1,7 milliard d'euros."

Or, selon de nombreux experts, "ces arguments ne se basent sur rien de concret. Tout avait été calé pour que les études techniques soient réalisées dans la concertation."

Mais depuis le débat public conclu en 2006, où l'ensemble des collectivités locales concernées, de Marseille à Nice en passant par Toulon, avaient adopté la solution des métropoles, Réseau Ferré de France (RFF), en charge du projet, semble avoir travaillé de manière "autonome". D'où l'initiative de plusieurs collectivités de lancer des études de leur côté pour contrecarrer les résultats de RFF.

Ainsi, dans un document commandé par MPM que s'est procuré La Provence, le cabinet GM démontre que les bases sur lesquelles s'est appuyé RFF sont en partie "infondées". D'où la demande des socialistes Eugène Caselli, président de MPM, et Jean-Noël Guérini, président du Département, dans une lettre datée du 4 juillet et adressée au préfet de reporter la date de remise de l'étude RFF.

Ils insistent également sur la nécessité d'une rencontre entre les techniciens des collectivités locales et ceux de RFF avant toute réunion des élus. "Instruction à charge", "erreurs techniques", "investissements éludés", les critiques ne manquent pas envers l'étude complémentaire de RFF.

Selon le cabinet GM, l'écart de temps entre les deux tracés ne serait pas de 30 minutes et la différence d'investissement serait loin des 1,7 milliard d'euros. "On dirait qu'on cherche à rompre le consensus en passant en force pour une solution mal étudiée afin de ralentir le projet", ose un expert.

Aujourd'hui, RFF a un peu plus de deux mois pour remettre les divers intervenants autour de la table et reprendre l'étude du projet de manière consensuelle. "Seuls ceux qui font l'unanimité auprès des élus locaux,qui sont financeurs, sont retenus par l'État", indique un expert.

Rappelons qu'en 1992, le projet de TGV Méditerranée s'était arrêté à Marseille, faute d'un consensus. Seize ans après, l'histoire pourrait recommencer.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Les forces économiques se positionnent pour Saint-Charles

Visiblement furieux, Marc Reverchon, président de l'Union maritime et fluviale et directeur général de la CMN (Compagnie méridionale de navigation), a pris sa plume pour faire part de son indignation au maire et à de nombreux élus sur le fait que Marseille puisse être contournée par la LGV Paca.

"Il est inconcevable que les responsables d'entreprises implantées sur Euroméditerranée aient à se rendre sur le plateau de l'Arbois en taxi ou en voiture pour aller à Barcelone. " Il estime même que le fait de "placer les choix stratégiques d'un projet, aussi structurant à un horizon séculaire, sur le terrain du seul temps de trajet entre le chef-lieu des Alpes-Maritimes et Paris est réducteur, et pour tout dire stupide."

Une position franche, vite relayée par le Président de la Chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence, Jacques Pfister. Celui-ci a écrit ces derniers jours à l'ensemble des élus des grandes collectivités locales du département ainsi qu'au préfet, pour rappeler la position de l'institution consulaire.

Dans cette lettre que La Provence s'est procurée, Jacques Pfister "réaffirme son soutien au projet des métropoles du Sud passant par le centre de Marseille… C'est un projet vital pour la région. En 2005, la CCI s'était réjouie du consensus des forces économiques et politiques de la région qui s'était dégagé en faveur du tracé dit des grandes métropoles du sud passant par Marseille centre."

L'élu consulaire rappelle que la chambre est contre le fait "que l'aménagement du territoire pourrait relever de seules considérations comptables, et que celles-ci pourraient emporter la décision sur un projet aussi structurant."

Pour Stephan Brousse, le patron des patrons locaux, "la métropolisation est en marche en Europe et passe, partout, par les villes centres. Comment Marseille pourrait être capitale Euroméditerranéenne si ce projet, qu'il faut remettre en perspective avec celui de l'arc latin qui doit relier Barcelone à Gênes, ne passait pas par Marseille ? On a réussi l'opération d'Euroméditerranée et ses chefs d'entreprises et salariés devraient aller prendre le train à l'Arbois ? Cela n'est pas raisonnable."

Des chefs d'entreprises qui regrettent unanimement que les élus locaux ne se rassemblent pas comme dans d'autres régions pour porter de tels projets structurants. "Je demande, conclut Jacques Pfistser, que la préfecture organise un grand forum avec les partenaires politiques, économiques et associatifs pour travailler sur ce projet qui est si important pour notre région."

Par Florent Provansal ( [email protected] )
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 12:08 PM   #11
caserass
Normandie
 
caserass's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 8,396
Likes (Received): 5008

C'est édifiant de bétises.... encore une fois si j'ose dire.


Dans d'autres pays, La LGV à Marseille ne serait même pas à l'ordre du jour tellement cela semble tomber sous le sens....

Mais bon.... on est en France. C'est à ce genre de chose que ca se voit.
caserass no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 01:39 PM   #12
Bothan
Registered User
 
Bothan's Avatar
 
Join Date: Jul 2007
Location: Marseille
Posts: 49
Likes (Received): 2

Quote:
Originally Posted by caserass View Post
C'est édifiant de bétises.... encore une fois si j'ose dire.


Dans d'autres pays, La LGV à Marseille ne serait même pas à l'ordre du jour tellement cela semble tomber sous le sens....

Mais bon.... on est en France. C'est à ce genre de chose que ca se voit.
Malheureusement, on est dans le pays où, quelque soit le régime institutionnel, tout est centralisé: on privilégie l'économie de 23min à la capitale et l'on sacrifie l'économie d'une ville: vive le schéma ferroviaire parisiano-centré (attention je ne fais pas de l'anti-parisianisme primaire)...

S'il n'y avait que St Charles (gare en cul de sac), je veux bien mais là on passe pas La Blancarde qui est un noeud de TC exceptionnel!

Que St Charles reste le terminus du Paris-Marseille et Blancarde une étape du Paris-Nice, ça tombe sous le sens.

Oui il est possible d'avoir 2 grandes gares dans une ville de "province"
Bothan no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 02:02 PM   #13
Bakou
Registered User
 
Bakou's Avatar
 
Join Date: Feb 2007
Location: Marseille
Posts: 1,367
Likes (Received): 76

Oui à Lyon et à Lille.
Bakou no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 02:04 PM   #14
Bakou
Registered User
 
Bakou's Avatar
 
Join Date: Feb 2007
Location: Marseille
Posts: 1,367
Likes (Received): 76

à Marseille...
Bakou no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 02:06 PM   #15
Karakuri
BANNED
 
Join Date: Dec 2006
Location: LYON <-> 東京
Posts: 1,125
Likes (Received): 6

Quote:
Originally Posted by caserass View Post
Dans d'autres pays, La LGV à Marseille ne serait même pas à l'ordre du jour tellement cela semble tomber sous le sens....
C'est vrai que si les Italiens veulent faire une ligne Naples-Rome via Marseille ça va être compliqué.

Quote:
Mais bon.... on est en France. C'est à ce genre de chose que ca se voit.
Il ne faut pas non plus abuser. Des fédérations il n'y en a pas tant que ça, et finalement un bon paquet de pays sont plus ou moins centralisés: le RU sur Londres, le Japon sur Tokyo, l'Italie sur Milan, la Russie sur Moscou...
Karakuri no está en línea   Reply With Quote
Old July 11th, 2008, 02:33 PM   #16
Sebo
Registered User
 
Sebo's Avatar
 
Join Date: May 2006
Location: Marseille
Posts: 1,161
Likes (Received): 361


Last edited by Sebo; July 11th, 2008 at 02:42 PM.
Sebo no está en línea   Reply With Quote
Old July 12th, 2008, 03:15 AM   #17
Grygry
Grygry
 
Grygry's Avatar
 
Join Date: Nov 2004
Posts: 3,176
Likes (Received): 30

ce débat est affligeant.
Si tout le monde veut un tracé, pourquoi faire l'autre?
Cette LGV doit aussi servir aux Toulonnais et aux marseillais....
Grygry no está en línea   Reply With Quote
Old July 12th, 2008, 11:53 AM   #18
eomer
Bring Constantinople back
 
eomer's Avatar
 
Join Date: Nov 2003
Location: Val de Marne (Paris)
Posts: 13,508
Likes (Received): 4486

Quote:
Originally Posted by Sebo View Post
Pour moi-même et pour le comité de reflexion LGV2030, les choses sont clairs.
Le tracès en violet (le long de l'autoroute A8) correspond à une conception centralisatrice du problème: il s'agit de relier le plus rapidement possible Paris à Nice et de battre l'avion (en terme de parts de marchés) sur ce parcours.
Il s'agit tout simplement d'un non-sens car le train possède un énorme avantage sur l'avion: il peut desservir non seulement Nice mais aussi Cannes, Sophia-Antipolis et plus généralement la côte d'Azur de Fréjus à Menton.

De plus, il ne s'agit pas uniquement de relier Paris à Nice mais aussi de créer, à plus long terme, une synergie entre les métropoles de l'Arc Mediterranéen et donc de relier Gènes à Barcelone (la fameuse LGV "Italie-Catalogne" saucissonnée en 3 ou 4 projets). Construire en France une LGV reliant Gènes à Barcelone en évitant Marseille reviendrait à se tirer une balle dans le pied !

Alors OK: on ne passe pas par St Charles (de toutes façon, c'est un cul de sac) et par la gare centrale de Toulon (du moins pour les relations à destination de Nice car il restera certainement des Paris-Marseille en 3h00 et des Paris-Toulon-Hyères) mais on dessert Blancarde et La Garde (ou éventuellemen Cuers) avant de filer sur Fréjus et Sophia-Antipolis.
Le tracès vert est pour moi celui qui doit être privilégié: on peut éviter le passage par Toulon Centre et se contenter du tracès en vert pointillé qui constitue un bon compromis. Il suffirait de deux raccordements (au niveau d'Aubagne et de Cuers) pour relier efficacement Toulon-Centre à la LGV.

La LGV Italie-Catalogne doit desservir Nice, Sophia-Antipolis, Toulon, Marseille, Avignon, Montpellier, le secteur Beziers-Narbonne et Perpignan. Plutôt que le tracès le long de l'A8, je préfère qu'on ne construise rien du tout. Peut être qu'une solution raisonnable consisterait à commencer par le tronçon Fréjus-Nice: il n'existe guère de variantes possibles.

Voici, très schématiquement, la proposition de LGV2030:


Mr Gaudin nous prouve une chose: c'est un homme de fer....du fer dont on fait les girouettes.
__________________
Cordialement, Kind Regards
Eomer
Look to my coming, at first light, on the fifth day. At dawn, look to the East.
A l'aube du cinquième jour, regardez vers l'est
eomer no está en línea   Reply With Quote
Old July 13th, 2008, 10:25 AM   #19
mozatellac
Registered User
 
Join Date: Jan 2008
Posts: 25
Likes (Received): 0

Ah, ce cher eomer... On peut trouver tout de même curieux que "le comité de réflexion LGV 2030" ne soit pas parvenu à convaincre les collectivités pour une solution qui, j'en suis sûr, fait l'unanimité tellement son tracé sur la carte est évident.

Il va sans dire que les 1,7 milliards d'euros dépensés en sus, ainsi que les 10 minutes perdues sur l'O/D Paris/Côte d'Azur, la plus prometteuse, vont entamer sérieusement la rentabilité du projet.

La deuxième relation la plus prometteuse pour cette ligne est à mon avis les téoz "grand sud". En TGV-isant cet axe, on arrive à un temps de parcours Nice-Toulouse de 3h45 avec arrêt à Aix-en-provence TGV et correspondance quai à quai de et vers Marseille Saint-Charles. (on suppose le contournement Nîmes-Montpellier en fonction, mais pas la LGV Languedoc Roussillon) De quoi enfin concurrencer correctement la voiture sur cette grande transversale aujourd'hui lente et peu fiable : des LGV ayant une double fonctionnalité, orientées de/vers Paris et ayant naturellement une vocation transversale. Ca ne te rappelle rien ?
mozatellac no está en línea   Reply With Quote
Old July 13th, 2008, 03:01 PM   #20
dougfr69
Registered User
 
dougfr69's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: LYON
Posts: 1,314
Likes (Received): 54

Ce n'est pas deux tracés qui s'opposent mais deux conceptions de la grande vitesse. Pour la SNCF et l'Etat, l'intérêt est de concurrencer le transport aérien sur de grande distance supérieure à 400 km. Le TGV PACA & Languedoc-Roussillon est avant tout un projet pour relier la territoire français à l'Italie et à l'Espagne et de plus, relier l'Espagne à l'Italie.
L'intérêt n'est donc pas ici de multiplier les gares. Rien que pour le territoire français, on peut déduire qu'il y aura " 3 ou 4 gares: Perpignan, Montpelier, Marseille et Nice.

L'autre conception plutôt germanique c'est la grande vitesse entre toutes les métropoles importantes. Ca se défend mais c'est plutôt 11 à 12 arrêts (Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpelier, Nîmes, Avignon, Aix et/ou Marseille, Toulon, Cannes, Nice, Monaco-Menton). A raison de 4 min d'arrêts, et sans déconter les décélerations et accélérations, tu perds déjà une quarantaine de minutes sur un trajet Barcelone-Gènes.

Ces lignes importantes pour le réseau national devraient être aménagées d'urgence mais ce n'est pas vraiment le rôle du TGV mais plutôt de "TER 200" ou de TERGV.

Last edited by dougfr69; July 13th, 2008 at 03:11 PM.
dougfr69 no está en línea   Reply With Quote


Reply

Tags
lgv

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Related topics on SkyscraperCity


All times are GMT +2. The time now is 10:10 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu