daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > France



Reply

 
Thread Tools Rate Thread
Old January 4th, 2006, 12:27 AM   #1
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0

Question : Qu'est ce qu'une communauté Urbaine ???

En tant qu'observateur étranger (belge - Bruxelles) j'aurais besoin de vos "lumières" concernant la notion de Commuanuté Urbaine.

Ce concept revient souvent quand on parcourt des sites de démographie urbaine quand il s'agit de la France.

alors j'ai bien tenté d'en comprendre le sens et la base....mais rien n'y fait si je me penche sur les chiffres ca reste très flou.


A titre de comparaison :

Paris (et ses 20 arrondissement) c'est environ 2.144.000 habitants - ou encore 20.300 hab/km2 (106 km2 de surface),et si on prends l'aire urbaine c'est environ 11.400.000 habitants (source : populationdata.net)

Bruxelles (et ses 19 "arrondissements") c'est environ 1.012.000 habitants - ou encore 6.400 hab/km2 (156 km2 de surface), et si on prends l'aire urbaine c'est environ 2.700.000 habitants (source : populationdata.net)


Mais; il n'existe pas de Commuanuté urbaine pour Paris...

Alors que pour Lille:
Lille c'est environ 222.000 habitants - ou encore 6.100 hab/km2 (35 km2 de surface),et si on prends l'aire urbaine (avec la partie belge Courtrai -mouscron, etc) c'est environ 1.840.000 habitants - ou encore 1.785hab/km2 (612km2 de surface)
(source : populationdata.net)

Lyon:
Lyon c'est environ 468.000 habitants - ou encore 9.800 hab/km2 (48 km2 de surface),et si on prends l'aire urbaine c'est environ 1.650.000 habitants - ou encore 2.400 hab/km2 (486km2 de surface)
(source : populationdata.net)


POur comparer si on prends la deuxième ville belge en terme de population et de dynamsime économique on a Anvers.

Anvers c'est environ 460.000 habitants (200km2 de Surface - il ne faut pas oublier que le port d'Anvers absorbe une rgande partie de l'espace) ,et si on prends l'aire urbaine c'est environ 1.170.00 habitants.
(source : populationdata.net)


Alors j'y perds mon latin...

Qu'est ce qui définit une Communauté Urbaine...et comment se fait il que une communauté Urbaine puisse atteindre une surface de 612 km2???? c'est énorme (enfin en terme d'urbanisme)

La ville de Lille est beaucoup moins peuplée que celle de Lyon et sa communauté Urbaine est plus peuplée (plus vaste aussi). Alors qu'en terme de densité c'est l'inverse.

est ce que Aire urbaine = Communauté urbaine pour les français???



Alors aider moi à y voir plus clair
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old January 4th, 2006, 12:33 AM   #2
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0

Petite précision quand j'exposais les chiffres d'aire urbaine pour els villes françaises (sauf paris) je parlais de la communauté urbaine...


Mais peut etre ais-je tout faux et ais-je mélangé deux concepts complètement différents!!!
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 12:43 AM   #3
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0

En me relisant je me rends compte que la comparaison avec la Belgique est un peu inappropriée car 1 belge sur 2 (environ 5.2 millions) vit dans un triangle Gand - Bxl - Anvers. Où les les distances entre ces 3 villes n'excédent pas 60-65 km. ça n'a pas de sens de délimiter une zone urbaine avec une telle densité de population, comme ce serait ridicule de calculer des zones urbaines aux Pays-BAs où vivent près de 450hab./km2

Oubliez la comparaison .. mais pouvez vous néanmoins m'éclairer sur le concept de Communauté urbaine et si qqun pouvait me trouver une comparaison avec un pays Comme l'Italie ou l'espagne ça m'aiderait bcp!
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 12:56 AM   #4
dougfr69
Registered User
 
dougfr69's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: LYON
Posts: 1,307
Likes (Received): 34

Définition de l'aire urbaine extraite du site de l'INSEE:
Quote:
Le zonages en aires urbaines (ZAU) est une nomenclature spatiale définie par l’INSEE ; elle a pour but de donner une définition des villes et de leur zone d’influence en proposant différentes limites de celles-ci.
La communauté urbaine est un EPCI (Etablissement public de coopération intercommunal) regroupant plusieurs communes qui s'associent pour élaborer et conduire ensemble un projet commun de développement urbain et d'aménagement de leur territoire.
Les communautés urbaines créées depuis la loi du 12 juillet 1999 doivent constituer un ensemble d'un seul tenant et sans enclave de plus de 500 000 habitants. Il existe également les communautés d'agglomérations (plus de 50 000 habitants) et les communautés de communes (rural).
dougfr69 no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 02:27 AM   #5
GM
Vivre haut
 
GM's Avatar
 
Join Date: Mar 2004
Location: Nantes, Rezé
Posts: 4,119
Likes (Received): 2042

Les chiffres des villes françaises que tu donnes Brussels-east sont bel et bien les chiffres des aires urbaines.
Par exemple tu donnes le chiffre de 1.650.000 habitants pour Lyon, et bien c'est le chiffre de l'aire urbaine de Lyon. Il existe bien une communauté urbaine de Lyon (la COURLY) mais elle ne compte environ qu'un peu plus d'un million d'habitants et ses limites sont en fait plus petites que les limites de l'agglomération réelle de Lyon (sans compter les limites de l'aire urbaine qui s'étendent encore au-delà).

La communauté urbaine est en fait une structure politique intercommunale regroupant toutes les communes ou seulement une partie des communes d'une agglomération. Toutes les agglomérations ne sont pas dotées de communautés urbaines.
GM no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 04:19 AM   #6
Tomtom
Registered User
 
Join Date: Jun 2005
Posts: 69
Likes (Received): 0

La limite inferieure de 500.000 a été définit après la création de ces EPCI. Ce qui explique que Brest soit une Communauté urbaine, alors qu'elle compte bien moins de 500.000 habitants.

En gros, les communautes urbaines sont les EPCI qui ont le plus de compétences, de pouvoirs groupés en commun, devant les communautés d'agglomération et les communautés de communes.
Tomtom no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 05:55 AM   #7
Phil
For great justice
 
Phil's Avatar
 
Join Date: Aug 2002
Posts: 2,399
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by Brussels-east
En me relisant je me rends compte que la comparaison avec la Belgique est un peu inappropriée car 1 belge sur 2 (environ 5.2 millions) vit dans un triangle Gand - Bxl - Anvers. Où les les distances entre ces 3 villes n'excédent pas 60-65 km. ça n'a pas de sens de délimiter une zone urbaine avec une telle densité de population, comme ce serait ridicule de calculer des zones urbaines aux Pays-BAs où vivent près de 450hab./km2
Tu peux parfaitement comparer certaines région, au moins Lille, regarde le département du nord, la densité y est de 445habs/km², et la région NPDC à une densité de 320habs/km² et compte 4 millions d'habitants.
Phil no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 09:24 AM   #8
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0

merci de vos explications j'y vois déjà un peu plus clair.

Néanmoins, il reste un flou concernant l'aire urbaine. Quels sont donc les critères qui la délimitent et finalement qui la différencie de l'agglomération.

Pour revenir à un exemple concret

Bruxelles et ses 19 arrondissements sont délimités par des caractéritiques politiques, une frontière linguistique au delà de laquelle du statut de zone bilingue parfaite on accède à une zone unilingue néerlandophone.

Ce statut est-il alors comparable au statut de la ville de Paris et de ses 2.144.000 habitants qui sont délimités par le périphérique.

Au delà de ses critères politiques ces 2 villes continuent à s'étendre avec parfois des densités de population très forte en périphérie.

Donc si le statut "politique" de Bruxelles se délimite à ses 1.012.000 habitants sur une base d'une frontière linguistique. Un autre participant du forum .BE a récemment avancé un chiffre pour l'agglomération de 1.400.000 habitants et pour l'aire urbaine de près de 3.000.000. Ce sont quand même de sacrés différences.

Si l'on accepte donc que la ville de Lyon, Bruxelles et ses 19 "arrondissements", Paris et ses 20 arrondissements ou la ville de Lille constitue une limite "politique" pour calculer "le centre ville", Qu'est ce qui différencie alors le concept d'agglomération et d'aire urbaine???

J'aurais presque envie de compliquer la tâche en parlant de concept apperçu d'unité urbaine. OU alors doit-on comparer agglomération et unité urbaine, ce qui serait différent de aire urbaine.


KESAKO???
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 09:36 AM   #9
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by Phil
Tu peux parfaitement comparer certaines région, au moins Lille, regarde le département du nord, la densité y est de 445habs/km², et la région NPDC à une densité de 320habs/km² et compte 4 millions d'habitants.

Là aussi je me pose la question.

petit panorama 360° juste au delà des frontières de la Belgique.

A l'ouest, la France et la forte densité de population du NPDC, au nord les Pays-Bas et leur presque 16.5 millions d'habitants pour un territoire de 41.000 km2 (plus petit en surface que la région Rhône-Alpes) et à l'est la Rhur et le bas-Rhin et ses 15-20 millions d'habitants. Est ce bien utile de délimiter des aires urbaines avec cette densité de population.

Ce concept est il réellement adapté à l'Europe et sa densité de population qu'on peut retrouver dans certaines régions transfrontalières.
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 09:48 AM   #10
dougfr69
Registered User
 
dougfr69's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: LYON
Posts: 1,307
Likes (Received): 34

Petit ajout à la définition de l'aire urbaine par l'INSEE
Quote:
Une aire urbaine est un ensemble de communes, d’un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain et par des communes rurales ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans les communes attirées par celui-ci.
dougfr69 no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 09:49 AM   #11
nanar
nanar
 
Join Date: Apr 2005
Location: Lyon 6è - www.darly.org
Posts: 4,165
Likes (Received): 397

Salut

En france quand on dit aggloméré et agglomération, c'est une surface bâtie "continue"
dans laquelle est inclus tout bâtiment situé à moins de 200 m des autres

(ce qui signifie - en théorie - que si tu as deux agglos de 100.000 habitants à 350 m l'une de l'autre
et que tu construis un immeuble à mi distance, tu n'auras plus qu'une seule agglo de 200.000 et quelques habitants)

l' aire urbaine, ça prend en compte la dépendance économique par rapport au foyer urbain principal.
Quand plus de 40 % des habitants de tel ou tel patelin situé à des kilomètres de l'agglomération travaillent ou font leurs courses dans un centre urbain ou commercial situé dans l'agglomération.

(c'est ce qui dit Dougfree juste au dessus)


A+
nanar

Last edited by nanar; January 4th, 2006 at 12:05 PM.
nanar no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 10:10 AM   #12
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0

une unité urbaine est un ensemble de communes (dites urbaines) comportant une zone agglomérée de plus de 2 000 habitants dans laquelle aucune habitation n'est séparée de la plus proche de plus de 200 mètres. Les communes qui n'appartiennent à aucune unité urbaine sont dites rurales.

Principales unités urbaines de France

Unité urbaine Population(1999) Communes(1999)
Paris 9 644 507 396
Marseille-Aix-en-Provence
1 349 772 38
Lyon 1 348 832 102
Lille (sans la partie belge) 1 000 900 63
Nice 888 784 50
Toulouse 761 090 72
Bordeaux 753 931 51
Nantes 544 932 20
Toulon 519 640 26
Douai-Lens 518 727 68
Strasbourg (sans la partie allemande)
427 245 20
Grenoble 419 334 34
Rouen 389 862 31
Valenciennes 357 395 61
Nancy 331 363 37
Metz 322 526 47
Tours 297 631 23
Saint-Étienne 291 960 17
Montpellier 287 981 11
Rennes 272 263 10


Une aire urbaine est une notion géographique utilisée en urbanisme. Les définitions et appellations d'une aire urbaine, zone occupée essentiellement par des constructions (d'habitation et d'activité économique et administrative), varient selon les pays

En France, une aire urbaine est définie précisément comme un ensemble continu de communes dont au moins 40 % de la population résidente active travaille dans une agglomération offrant au moins 5 000 emplois, soit l'équivalent grossier des metropolitan areas américaines. Une urban area anglo-saxone se rapproche plus d'une unité urbaine française.

Liste des principales aires urbaines d'Europe
Métropole Pays Nombre d'habitants
Moscou Russie 14.440.000
Londres Royaume-Uni 12.420.000
Ruhr-Cologne-Bonn Allemagne 11.780.000
Istanbul Turquie 11.580.000
Paris France 11.500.000
Randstad: Amsterdam-La Haye-Utrecht-Rotterdam 7.310.000
Madrid Espagne 6.160.000
Francfort Allemagne 5.400.000
Barcelone Espagne 4.970.000
Saint Pétersbourg Russie 4.880.000
Milan Italie 4.240.000
Berlin Allemagne 4.000.000
Naples Italie 3.770.000
Athènes Grèce 3.750.000
Rome Italie 3.615.000
Birmingham Royaume-Uni 3.490.000
Mayence Allemagne 3.400.000
Hambourg Allemagne 3.278.000
Bruxelles Belgique 2.666.000
Lisbonne Portugal 2.600.000
Katowice Pologne 2.595.000
Copenhague-Malmö Danemark Suède 2.360.000
Stuttgart Allemagne 2.345.000
Munich Allemagne 2.330.000
Varsovie Pologne 2.240.000
Bucarest Roumanie 2.240.000
Alma Allemagne 2.155.000
Vienne Autriche 2.070.000
Leeds Royaume-Uni 1.880.000
Lille-Courtrai France Belgique 1.840.000


La communauté urbaine est en France le plus haut degré de coopération intercommunale, par laquelle plusieurs communes mettent en commun une partie de leur fonctionnement. La loi 99-586 du 12 juillet 1999 définit une communauté urbaine comme « un établissement public de coopération intercommunale regroupant plusieurs communes d'un seul tenant et sans enclave qui forment, à la date de sa création, un ensemble de plus de 500 000 habitants et qui s'associent au sein d'un espace de solidarité, pour élaborer et conduire ensemble un projet commun de développement urbain et d'aménagement de leur territoire » (code général des collectivités territoriales, art. L5215-1 [1]). La plupart des communautés urbaines toutefois ont été fondées avant la promulgation de cette loi, et leur statut est souvent quelque peu différent ; beaucoup par exemple comptent moins de 500 000 habitants. À la différence des communautés d'agglomération et de communes, une commune ne peut se retirer librement d'une communauté urbaine.


Communauté Population Communes Création
Lyon 1 167 532 55 31-12-1966
Lille 1 091 438 85 31-12-1966
Marseille 981 769 18 7-07-2000
Bordeaux 659 998 27 31-12-1966
Nantes 554 478 24 31-12-2000
Strasbourg 451 240 27 31-12-1966
Nancy 258 268 20 31-12-1995
Brest 213 545 8 24-05-1973
Dunkerque 208 705 18 21-10-1968
Le Mans 188 665 9 19-11-1971
Le Creusot - Montceau-les-Mines
92 292 16 13-01-1970
Arras 89 451 24 1-01-1998
Cherbourg 88 588 5 2-10-1970
Alençon 49 957 19 31-12-1996


Tous ces tableaux de chiffres et ces définitions vous semblent ils corrects ????
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 11:25 AM   #13
lascaux
Registered User
 
Join Date: May 2004
Location: rive droite
Posts: 1,086
Likes (Received): 0

ouais je crois qu'il faut pas se focaliser à ce point
sur les définitions statistiques à la INSEE.
Enfin elles sont utiles évidemment pour comprendre pourquoi
dans tel ou tel cas des communes s'organisent en CU ou pas
(pour les questions règlementaires) mais avant tout
c'est plus le sens politique qui compte et qui relève du bon sens.

Donc la définition est assez simple finalement :
Un groupe de villes qui s'organise en communauté urbaine
c'est en gros la même chose que 25 pays qui se regroupent pour faire l'Europe.
__________________
happy advertising : at last released september 2005 !!
-> Arthur H "adieu tristesse"
featuring Nicolas Repac, Brad Scott - special duo guests : Feist, M, Jacques Higelin.
lascaux no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 04:01 PM   #14
Metropolitan
BANNED
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 3,452
Likes (Received): 5

D'après ce que j'ai compris, la "communauté urbaine" n'est pas du tout un concept statistique cherchant à identifier les dimensions économiques ou géographiques d'une ville ou d'un pôle urbain. Il s'agit de quelque chose de purement politique : une association politique de commune mettant leurs ressources en commun pour améliorer l'ensemble de la zone considérée.

C'est un concept assez vital en France, où le tissu municipale est constitué de très petites entités : 36.000 communes... alors que dans l'ensemble de l'Europe des 25, France comprises, il doit y avoir 85.000 communes en tout. Ainsi, les communes françaises représentent plus de 40% des communes de l'UE25 alors que la population française représente 13% de la population de l'UE et la superficie de la France représente un peu moins de 14% de la superficie de l'UE. En résumé, les communes françaises sont 3 fois plus petites et 3 fois moins peuplée que leurs homologues européennes (en moyenne).

Le concept de communauté urbaine peut se décliner en plusieurs types. Ainsi, au niveau rural on parlera plus de "communauté de communes", alors que dans des villes comme Lille, on parlera plus de "communauté d'agglomération". Mais je ne crois pas qu'il y a beaucoup de différence.

Pour Paris, il n'existe pas de communauté urbaine. Les communes de proche banlieue redoutent la domination de Paris dans un tel ensemble et ont toujours refusé ce type d'association. Néanmoins, certaines communes de banlieues se sont elles regroupées en communauté urbaine. L'exemple que je connais le mieux puisque j'y habite est "l'Arc de Seine" qui regroupe Issy-les-Moulineaux, Vanves, Meudon, Chaville et Ville d'Avray. Il s'agit d'une structure inventée par André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, pour augmenter son pouvoir politique. Une structure qui évite bien entendu Boulogne puisque Boulogne aurait le leadership si elle était conviée (Boulogne est plus peuplée qu'Issy). Bref, on est dans la magouille politique... très loin d'une quelconque réalité économique ou géographique.


A l'inverse, l'aire urbaine et l'unité urbaine sont des concepts statistiques déterminés par l'INSEE.

L'aire urbaine est l'équivalent française de la "metropolitan area". Comme d'autres l'ont expliqué, il s'agit d'une définition économique d'un ensemble urbain déterminé par la part de résidents travaillant dans des communes limitrophes.

L'unité urbaine, ou l'agglomération, est l'équivalent français de "l'urban area". Elle n'est pas déterminée par des notions économiques, mais géographiques. Il s'agit de déterminer la continuité du bâti.
Metropolitan no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 04:16 PM   #15
Metropolitan
BANNED
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 3,452
Likes (Received): 5

Quote:
Originally Posted by lascaux
ouais je crois qu'il faut pas se focaliser à ce point
sur les définitions statistiques à la INSEE.
Enfin elles sont utiles évidemment pour comprendre pourquoi
dans tel ou tel cas des communes s'organisent en CU ou pas
(pour les questions règlementaires) mais avant tout
c'est plus le sens politique qui compte et qui relève du bon sens.

Donc la définition est assez simple finalement :
Un groupe de villes qui s'organise en communauté urbaine
c'est en gros la même chose que 25 pays qui se regroupent pour faire l'Europe.
Excuse-moi mais je suis très loin d'être convaincu que les intercommunalités relève franchement plus du bon sens que les définitions statistiques de l'INSEE. Les multiples intercommunalités sont une sorte de jeu de pouvoir où chaque commune essaye de se démerder le mieux pour elle-même en se foutant royalement des autres. Si c'est ça ta définition de l'UE, peut-être, mais bon. Voilà la carte des intercommunalités en Ile-de-France :



Cette carte ne reflète aucune réalité géographique ou économique. C'est du jeu de coude politique, de la querelle de clocher.
Metropolitan no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 04:52 PM   #16
Manuel
Registered User
 
Manuel's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 9,952
Likes (Received): 15

Quote:
Originally Posted by Metropolitan
D'après ce que j'ai compris, la "communauté urbaine" n'est pas du tout un concept statistique cherchant à identifier les dimensions économiques ou géographiques d'une ville ou d'un pôle urbain. Il s'agit de quelque chose de purement politique : une association politique de commune mettant leurs ressources en commun pour améliorer l'ensemble de la zone considérée.

C'est un concept assez vital en France, où le tissu municipale est constitué de très petites entités : 36.000 communes... alors que dans l'ensemble de l'Europe des 25, France comprises, il doit y avoir 85.000 communes en tout. Ainsi, les communes françaises représentent plus de 40% des communes de l'UE25 alors que la population française représente 13% de la population de l'UE et la superficie de la France représente un peu moins de 14% de la superficie de l'UE. En résumé, les communes françaises sont 3 fois plus petites et 3 fois moins peuplée que leurs homologues européennes (en moyenne).

Le concept de communauté urbaine peut se décliner en plusieurs types. Ainsi, au niveau rural on parlera plus de "communauté de communes", alors que dans des villes comme Lille, on parlera plus de "communauté d'agglomération". Mais je ne crois pas qu'il y a beaucoup de différence.

Pour Paris, il n'existe pas de communauté urbaine. Les communes de proche banlieue redoutent la domination de Paris dans un tel ensemble et ont toujours refusé ce type d'association. Néanmoins, certaines communes de banlieues se sont elles regroupées en communauté urbaine. L'exemple que je connais le mieux puisque j'y habite est "l'Arc de Seine" qui regroupe Issy-les-Moulineaux, Vanves, Meudon, Chaville et Ville d'Avray. Il s'agit d'une structure inventée par André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, pour augmenter son pouvoir politique. Une structure qui évite bien entendu Boulogne puisque Boulogne aurait le leadership si elle était conviée (Boulogne est plus peuplée qu'Issy). Bref, on est dans la magouille politique... très loin d'une quelconque réalité économique ou géographique.


A l'inverse, l'aire urbaine et l'unité urbaine sont des concepts statistiques déterminés par l'INSEE.

L'aire urbaine est l'équivalent française de la "metropolitan area". Comme d'autres l'ont expliqué, il s'agit d'une définition économique d'un ensemble urbain déterminé par la part de résidents travaillant dans des communes limitrophes.

L'unité urbaine, ou l'agglomération, est l'équivalent français de "l'urban area". Elle n'est pas déterminée par des notions économiques, mais géographiques. Il s'agit de déterminer la continuité du bâti.

Bien résumé
Manuel no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 05:15 PM   #17
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 16,130
Likes (Received): 1549

allez peace & love
__________________
"Il y a une passion française pour que les choses ne se fassent pas" - Roland Castro (28/09/2013) - Enlarge your Paris!
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 05:22 PM   #18
nanar
nanar
 
Join Date: Apr 2005
Location: Lyon 6è - www.darly.org
Posts: 4,165
Likes (Received): 397

Salut

Quote:
Originally Posted by Metropolitan
D'après ce que j'ai compris, la "communauté urbaine" n'est pas du tout un concept statistique cherchant à identifier les dimensions économiques ou géographiques d'une ville ou d'un pôle urbain. Il s'agit de quelque chose de purement politique : une association politique de commune mettant leurs ressources en commun pour améliorer l'ensemble de la zone considérée.
Mais où vis tu ? faut t'informer.

Dans une communauté urbaine, l'eau, l'assainissement, les transports, l'urbanisme, la voirie, les déchets, etc... sont de compétence communautaire.
Les maires des villes conservent des pouvoirs, mais pas celui de s'opposer à une décision communautaire.
(comme le Maire de Puteaux qui s'opposait à la réalisation du tramway issy-Val de Seine).
Les décisions communautaires prévalent sur les décisions municipales.


Le dernier Plan Local d'Urbanisme du Grand Lyon a été étudié , puis voté et instauré au niveau communautaire.
Un PLU c'est quand même un document sacrément important ;
un Maire est obligé d'accepter et signer une demande de permis de construire conforme au PLU et au code de l'urbanisme.
(d'autant que l'instruction est faite par des services communautaires).


La phase suivante à laquelle beaucoups aspirent, c'est l'élection des conseillers communautaires au suffrage universel direct
alors qu'aujourd'hui ils sont choisis parmi un certain nombre de conseillers municipaux
des villes composant la Cté Urb., en fonction des populations
(ex : à peu près 37 conseillers municipaux lyonnais sur 89 font partie du conseil communautaire qui comptent environ 113 membres.
Pour les plus petites communes seul le Maire est aussi conseiller communautaire).

Et ce conseil communautaire élu au suffrage universel aura un poid considérable.

En ce moment un sujet de discussion dans le Rhône et sur Lyon ,
c'est de savoir s'il ne serait pas intéressant de fusionner et confondre en
UNE SEULE entité le Grand-Lyon et le Département 69
avec une seule assemblée, un seul président, les pouvoirs et les administrations confondus, et les 2 budgets réunis en un seul.

Ce qui ferait environ 1.400.000 habitants et 2.000 km2
C'est viable, ce n'est pas trop grand, et ça permettrait de faire de grandes choses :
un peu comme le STIF (syndicat des transports en IdF), mais dans TOUS les domaines de l'aménagement
avec suppression concommitante de tous les syndicats des eaux, des ordures, etc... qui parsèment le département 69.

Ce serait de la politique (Polis = la ville) avec un grand P
(pas que de la "politique politicienne")



Quote:
Originally Posted by Metropolitan
Le concept de communauté urbaine peut se décliner en plusieurs types. Ainsi, au niveau rural on parlera plus de "communauté de communes", alors que dans des villes comme Lille, on parlera plus de "communauté d'agglomération". Mais je ne crois pas qu'il y a beaucoup de différence.
Si, il y a des differences. L'intégration est moins forte en CC et CA



Quote:
Originally Posted by Metropolitan
A l'inverse, l'aire urbaine et l'unité urbaine sont des concepts statistiques déterminés par l'INSEE.

L'aire urbaine est l'équivalent française de la "metropolitan area". Comme d'autres l'ont expliqué, il s'agit d'une définition économique d'un ensemble urbain déterminé par la part de résidents travaillant dans des communes limitrophes.

L'unité urbaine, ou l'agglomération, est l'équivalent français de "l'urban area". Elle n'est pas déterminée par des notions économiques, mais géographiques. Il s'agit de déterminer la continuité du bâti.
Je pense que c'est une comparaison exacte.

A+
nanar

Last edited by nanar; January 5th, 2006 at 11:06 AM.
nanar no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 09:03 PM   #19
Brussels-east
Registered User
 
Join Date: Nov 2005
Location: Brussels
Posts: 637
Likes (Received): 0



mwé! ... j'ai décroché là... débat extrêmement technique!

Mais est-on sur de gagner en efficacité et en governance si ces communautés urbaines doivent atteindre des dimensions énormes 2000 km2!!!!!!

Le bénéfice de la mise en commun des ressources n'est il pas alors gaspillé par l'échelle sur laquelle on travaille et sur le nombre de relais nécessaire pour superviser et compléter un objectif. Est-ce bien réaliste??? Les structures publiques risquent de devenir des mastodontes ingérables aux coûts réels difficilement appréciables.
Brussels-east no está en línea   Reply With Quote
Old January 4th, 2006, 11:16 PM   #20
lascaux
Registered User
 
Join Date: May 2004
Location: rive droite
Posts: 1,086
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by Metropolitan
Excuse-moi mais je suis très loin d'être convaincu que les intercommunalités relève franchement plus du bon sens que les définitions statistiques de l'INSEE. Les multiples intercommunalités sont une sorte de jeu de pouvoir où chaque commune essaye de se démerder le mieux pour elle-même en se foutant royalement des autres. Si c'est ça ta définition de l'UE, peut-être, mais bon. Voilà la carte des intercommunalités en Ile-de-France
C'est vraiment histoire de critiquer pour le principe chez toi non ?

1/ Comme toi j'ai dit que les communautés urbaines étaient avant tout
un outil politique et dont le principe de base en effet relève du bon sens :
la mise en commun de moyens pour assurer un minimum de cohérence
à l'aménagement urbain et au développement.
Ca c'est le principe c'est à dire la raison d'être des communautés urbaines.
Le résumé que tu en as fait est d'ailleurs très bon et pas si éloigné de ce
que je disais avant…

2/ Mais ça n'empêche évidemment pas qu'il y ait comme dans toute
association des enjeux de pouvoirs et de rivalités importants
voire qui vont jusqu'à foutre en l'air le projet de départ.
Au passage la carte que tu publies est bien choisie mais elle correspond
au cas particulier de l'IdF dont tout le monde sait très bien que l'unité
est irréalisable : trop de monde, trop d'inégalités, trop d'instances,
trop de décideurs etc. Rien que le maire de Paris et le président de Région
ne peuvent pas se saquer (contrairement à ce que tu disais l'autre jour)
alors qu'ils sont du même parti !
Mais la plupart des communautés urbaines / de communes ou ce que tu
veux ne correspondent pas à ton exemple. Elles sont déjà beaucoup plus
petites évidemment et en général il n'y a pas autant de bastons internes.
En fait ce que montre ta carte c'est : voilà le bordel qu'on obtient quand on
n'est pas capable de créer une vraie communauté urbaine sur toute
l'agglo !

3/ Pour ce qui est de ma définition de l'Europe ben mon gars
je confirme, c'est exactement la même : le PRINCIPE de l'Europe
c'est du bon sens et une mise en commun des moyens pour l'interet
général mais DANS la pratique forcément c'est pas aussi simple et il
y a tout autant de bastons internes et de querelles de clochers,
c'est EXACTEMENT PAREIL donc la comparaison est tout à fait pertinente.
Après ce qui compte c'est que les rivalités et les coups tordus
des uns et des autres pour défendre leur petite gueule ne prennent pas
plus d'importance que les actions collectives "intelligentes…"
__________________
happy advertising : at last released september 2005 !!
-> Arthur H "adieu tristesse"
featuring Nicolas Repac, Brad Scott - special duo guests : Feist, M, Jacques Higelin.
lascaux no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 01:32 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu