daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Algérie > Autres discussions > Économie et développement

Économie et développement Discussions et débats relatifs au développement et à l'économie



Closed Thread

 
Thread Tools
Old April 22nd, 2009, 08:41 PM   #1
UtopianSkyscraper
The Truth Is Out There
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Location: République française
Posts: 5,575
Likes (Received): 298

Arrow La deuxième puissance économique d'Afrique

Deuxième puissance économique d’Afrique





Réalité méconnue. Avec un produit intérieur brut de 165 milliards de dollars, l’Algérie est la deuxième économie du continent africain, après l’Afrique du Sud, devant l’Egypte ou le Maroc. Troisième producteur africain de pétrole, deuxième fournisseur de l’Europe en gaz naturel; le pays a engrangé un record de 77 milliards de dollars de recettes en 2009.

«Avec une expansion de près de 3%, l’Algérie sera l’un des rares pays à croissance positive en 2009», estime Mustapha Mekideche vice-président du Conseil national économique et social et consultant. Il se félicite du chemin accompli depuis les années 1990, lorsque le pays, en quasi-faillite, avait subi un ajustement structurel douloureux. Il a depuis asséché sa dette extérieure. A court terme, assure l’économiste, l’Algérie est en mesure d’amortir l’effondrement du pétrole. «Portée par le BTP, l’hydraulique et les services, la croissance hors hydrocarbures – de 6,3% en 2007 – est supérieure à celle des hydrocarbures. Seul bémol, l’industrie, toujours en restructuration, ne pèse que 5% du PIB».

Source : Le Temps (journal suisse) www.letemps.ch, article d'Angélique Mounier-Kuhn
publié le 20 Avril 2009
__________________
We are not alone...

Last edited by UtopianSkyscraper; April 23rd, 2009 at 08:19 PM.
UtopianSkyscraper no está en línea  

Sponsored Links
 
Old May 16th, 2009, 09:03 AM   #2
UtopianSkyscraper
The Truth Is Out There
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Location: République française
Posts: 5,575
Likes (Received): 298

CONSEIL NATIONAL ECONOMIQUE ET SOCIAL

RESULTATS GLOBAUX DU RAPPORT NATIONAL SUR LE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2008



1) PROGRESSION DE L’IDH NATIONAL SUR LES ANNEES 2007 ET 2008

L’IDH national a progressé de plus de 1% sur une année, en passant de 0.767 en 2007 à 0.778 en 2008, pour une augmentation de près de 1% entre 2006 et 2007. Cette évolution a été portée, entre 2006 et 2008, par une progression importante de l’indice du PIB, supérieure à 1% entre 2006 et 2007, et de près de 2.5% entre 2007 et 2008, ainsi que par l’amélioration de l’indice du niveau d’instruction, qui s’est consolidé entre 2006 et 2007 en augmentant de près de 2%, et qui a poursuivi une augmentation du même ordre entre 2007 et 2008. L’indice d’espérance de vie à la naissance, quant à lui, poursuit sa tendance haussière et atteint 0.847 en 2008 contre 0.845 en 2007, ce qui correspond à une espérance de vie globale à la naissance en 2008 de 76 ans. Le rythme de progression de cet indice est nécessairement plus lent que celui des autres composantes de l’IDH, du fait des plages de valeurs particulièrement élevées dans lesquelles il s’inscrit depuis déjà quelques années.

2) RESTITUTION DE L’IDH NATIONAL ET DES INDICES ASSOCIES EN DECLINAISON INTERCENSITAIRE 1998/2008

Les résultats obtenus sur la base des statistiques nationales traitées selon la méthodologie du PNUD, traduisent de 1998 à 2008, une progression soutenue du développement humain et la réduction des déficits sociaux, dans une dynamique de consolidation de l’IDH en tendance haussière supérieure à 1 %, en moyenne annuelle, entre 1998 et 2008.
L’IDH est passé de 0,689 en 1998 à 0,778 en 2008 soit une augmentation de 13%. Cette augmentation rend compte à la fois d’une puissante dynamique de progrès social, et d’une amélioration du niveau de développement humain des populations, en termes de santé, d’éducation, de longévité et d’accès aux ressources.

2.1.1ère COMPOSANTE DE L’IDH : L’ESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE

L’indice d’espérance de vie à la naissance est passé de 0,778 en 1998 à 0,847 en 2008, soit une progression de 9 % et un accroissement annuel moyen de près de 1 %. L’espérance de vie à la naissance a enregistré des gains considérables et atteint une valeur des plus élevées parmi les pays de la région MENA. Ceci se traduit par un gain de longévité supérieur à 4 ans pour les 2 sexes (72 ans en 1998), soit 4 ans et demi pour les hommes et 3 ans pour les femmes. L’espérance de vie se situe à 76 ans en 2008, ce qui situe l’Algérie au niveau de certains pays à développement humain élevé (Cf encadré 2).

2.2. 2ème COMPOSANTE DE L’IDH : L’INDICE DU NIVEAU D’INSTRUCTION

L’indice du niveau d’instruction est passé de 0,643 en 1998 à 0, 740 en 2008 soit un accroissement de 17% et une croissance moyenne annuelle de 2 %. Ces chiffres traduisent une progression significative et rendent compte d’un effort intense en direction de l’accès à l’éducation des populations, à travers les différentes régions du pays.
Le taux de scolarisation des 6- 24 ans est ainsi passé de 59 % en 1998 à 72 % en 2008, soit un gain de 13 points, ce qui se traduit par une évolution des effectifs scolarisés passant de 8 200 000 en 1998 à 9 300 000 en 2008. L’enseignement supérieur est le secteur qui connaît la plus forte progression, puisque les effectifs d’étudiants sont passés de 430 000 en 1998 à 1 160 000 en 2008.

2.3. 3ème COMPOSANTE DE L’IDH : L’INDICE DU PRODUIT INTERIEUR BRUT EN PARITE DE POUVOIR D’ACHAT (PIB/PPA)

Le PIB/habitant est passé de 1555 Dollars US en 1998 à 5034 Dollars US en 2008, soit une progression supérieure à 12 % en moyenne annuelle. Quant à l’indice du PIB en Parité de Pouvoir d'Achat, il a connu une progression de 14 % sur la période 1998 – 2008. Dans un contexte d’inflation modérée, la consommation des ménages a suivi un trend haussier de moyenne annuelle supérieure à la croissance démographique. Ces données illustrent les impacts d’une action forte traduisant les choix stratégiques de l’Etat, à travers la mise en œuvre d’importants programmes de développement économique et social durant cette période.
De fait, grâce au retour de la croissance, combiné avec des transferts sociaux massifs, -les dépenses sociales de l’Etat ayant enregistré un taux de croissance de l’ordre de 18% en moyenne annuelle sur la période- et résultant en une amélioration des revenus, la situation économique des ménages s’est fortement améliorée. Dans le même temps, le taux de pauvreté générale connaît un recul continu depuis 1998.
Nombre de facteurs illustrent éloquemment cette tendance générale à l’amélioration des conditions sociales, parmi lesquels l’augmentation du nombre de mariages, passé de 158 000 en 1998 à 332 000 en 2008, se traduisant par un taux de nuptialité de 9.55 pour mille, alors que même au plus fort du pic démographique, survenu en 1977, ce taux n’a pas dépassé 7,29 pour mille. Il ne fait pas de doute que ceci traduit un renforcement de la confiance en l’avenir des populations de façon générale, et des jeunes en âge de se marier en particulier.
De même, la consommation des ménages s’est accrue à un rythme annuel moyen de près de 8% sur la période, tandis que le taux d’épargne des ménages est passé dans le même intervalle de 5.3% en 1998 à plus de 35% en 2008, d’autant que le modèle de consommation du pays a tendance à opérer des translations le rapprochant graduellement de celui des pays développés.

3) LES INDICES ASSOCIES (ISDH, IPF et IPH)

L’accroissement de l’ISDH, de l’ordre de 8% entre 1998 et 2008, traduit une tendance nette à la réduction des disparités entre les hommes et les femmes dans les trois dimensions du développement humain.
L’indice d'égalité pour l’espérance de vie à la naissance a connu une augmentation de 9% sur la période intercensitaire.
L’espérance de vie des femmes est ainsi passée de 72,8 à 75,8 ans sur la période, soit un gain de 3 ans ; il convient de préciser que l’écart en matière d’espérance de vie entre les hommes et les femmes se réduit de manière sensible, passant de 2,4 en 1998 à 1,8 en 2008.
La progression simultanée des taux et la réduction continuelle des écarts met en évidence la prévalence du facteur génétique comme facteur explicatif des disparités entre hommes et femmes, ce qui rapproche, en la matière, l’Algérie du modèle des pays les plus avancés.
L’indice d'égalité de la répartition pour le revenu a connu une augmentation de 20% sur la période intercensitaire, traduisant un accès plus large des femmes à l’emploi et au revenu.
Le revenu estimé du travail des femmes est passé de 1365 dollars PPA en 1998 à 2317 dollars PPA en 2008, soit une hausse significative d’environ 70%. (Cf. encadré 3)

Sur la période intercensitaire 1998-2008, le nombre de filles pour 100 garçons est passé de 87 à 90 dans l’enseignement primaire, de 89 filles à 97 filles dans l’enseignement moyen, de 121 à 141 dans l’enseignement secondaire et de 96 à 140 dans le supérieur.
L’évolution est encore nettement plus marquée dans le cycle post gradué avec 93 filles pour 100 garçons en 2008 contre 49 en 1998.
Cette irruption massive de l’élément féminin dans le système éducatif, en particulier dans l’enseignement supérieur, est annonciatrice de profondes recompositions sociales.
L’indice de pauvreté humaine (IPH) a reculé de près de 1/3 sur la période intercensitaire, ce qui traduit une amélioration des 4 indicateurs de mesure correspondants : probabilité de décéder avant 40 ans, insuffisance pondérale chez l’enfant de 0 à 5 ans, analphabétisme des adultes, et accès à l’eau potable.
La probabilité de décéder avant 40 ans est passée de 9% en 1998 à 6% en 2008, d’où une baisse de plus d’un tiers sur la période intercensitaire. Cette évolution conforte celle de l’espérance de vie à la naissance, en précisant par ailleurs que cette probabilité connaît une baisse plus importante chez les femmes, reflétant pour partie la baisse de la mortalité maternelle.
Le taux d’analphabétisme des 15 ans et plus a enregistré un recul de 1/3 sur la période. Sa répartition par tranches d’âge indique une réduction considérable pour la tranche 15-24 ans, résultat incontestable des progrès substantiels enregistrés dans la scolarisation massive des jeunes générations. Ceci contraste singulièrement avec des taux d’analphabétisme beaucoup plus élevés chez les personnes âgées de plus de 50 ans, reflet du stock résiduel provenant des déficits de scolarisation enregistrés durant la période pré-indépendance.
La proportion de la population privée d’accès à l’eau potable a diminué de plus de 2/3 entre 1998 et 2008, passant de 17% à 5%. Cette baisse drastique est le résultat d’un programme particulièrement intensif de valorisation des ressources en eau initié par l’Etat, incluant la réalisation de barrages dans toutes les régions du pays, les transferts d’eau potable, la réalisation de stations de dessalement d’eau de mer et autres extensions de réseau d’alimentation en eau potable.
La proportion des enfants souffrant d’insuffisance pondérale a reculé de 3/4, passant de 13% à 4%. Dans le même temps, le pourcentage d’enfants souffrant de surpoids a atteint environ 10% en 2008, ce qui traduit une modification notable des régimes alimentaires et un déséquilibre de la ration alimentaire. Ceci est de nature à rapprocher la situation de l’Algérie de celle existant au niveau de pays plus avancés, et peut constituer à terme un véritable problème de santé publique.
Dans l’attente de la publication du Rapport National sur le Développement Humain 2008 dans son exhaustivité, nombre d’enseignements peuvent d’ores et déjà être tirés de cette rétrospective inédite portant sur la période intercensitaire 1998-2008, menée par le Conseil National Economique et Social.
De fait, les constats s’imposent autour de la progression de l’Indice de Développement Humain dans la totalité de ses composantes, de façon inégale, certes, mais concourant toutes à mettre en évidence des avancées significatives sur cette période.
C’est ainsi que l’espérance de vie à la naissance, déjà élevée depuis quelques années, comparativement aux pays de niveau de « développement humain moyen », s’établit à présent à un niveau comparable à celui de pays à « développement humain élevé », y compris membres de l’Union Européenne. C’est là un signe indubitablement significatif d’un progrès général d’importance et qui, assurément, est à interpréter comme un indice fort préludant à la consécration de notre pays parmi les sociétés émergentes.
Il en est de même pour l’indice du niveau d’instruction qui traduit une réalité palpable, résultat d’un acquis consacré à travers la démocratisation de l’enseignement, dont ont massivement profité les jeunes Algériennes et Algériens dès l’indépendance, et qui, au plus fort des crises que notre pays a eu à traverser, n’a jamais souffert la moindre remise en question.
Autre élément susceptible de fonder la légitime prétention de l’économie algérienne à l’émergence, l’accroissement continu du PIB per capita connaît une progression soutenue et constante.
Rapproché du recul significatif de l’indice de pauvreté humaine, ceci est fortement illustratif d’une amélioration générale du niveau de vie des populations, et traduit sans conteste l’évolution du modèle de consommation, qui tend à approcher celui des pays développés.
Enfin, notre pays ne manquera pas de connaître, dans les années à venir, des mutations sociétales d’importance en rapport avec le genre. L’ensemble des indices traitant de la question est en effet en progression remarquable.
A cet égard, l’Indice Sexo-spécifique de Développement Humain a augmenté dans toutes ses dimensions, les statistiques y afférentes traduisant une véritable dynamique de changement, à la fois ample dans sa portée et accélérée dans son rythme, qui s’opère en faveur des femmes.
__________________
We are not alone...
UtopianSkyscraper no está en línea  
Old May 16th, 2009, 01:53 PM   #3
UtopianSkyscraper
The Truth Is Out There
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Location: République française
Posts: 5,575
Likes (Received): 298

L’économie algérienne en bref




Deuxième puissance économique d’Afrique, l’Algérie décolle. Ses échanges se multiplient et ses perspectives s’améliorent. Notamment grâce à ses richesses touristiques.

Le secteur primaire (10 % du PIB)

L’agriculture est un secteur qui devient de plus en plus important en Algérie. Cette situation est essentiellement due à la mise en oeuvre du Plan national de développement agricole (PNDA). Le PNDA a été lancé en 2000 avec pour objectifs la sécurité alimentaire, le développement rural et la préservation des ressources naturelles. Le secteur agricole emploie plus de 20 % de la population active. Les principales récoltes sont le blé, l’orge, l’avoine, les agrumes, les raisins à vin, les olives et les dattes. Il est vrai qu’il existe un réel potentiel agricole en Algérie, 20 % de la superficie totale du pays est composée de terres agricoles. Il en est de même pour la pêche qui représente une richesse économique mais qui n’est pas encore très convoitée. Il reste aujourd’hui à trouver des solutions pour limiter les importations dans le secteur agricole, qui représente 20 % des importations totales alors que les exportations sont seulement de 2 % des exportations totales. Actuellement, il y a une réelle prise de conscience de la part du gouvernement pour accélérer la modernisation du secteur et soutenir la productivité pour éviter de connaître de nouveau la crise de la pomme de terre.

Le secteur secondaire (55 % du PIB)

L’Algérie connaît un renouveau économique depuis quelques années puisque elle est passée d’un système économique socialiste à une économie de marché. Cette étape est marquée par l’approbation de la loi 2001 qui incite à investir grâce à une fiscalité attractive. Dans ce contexte, le gouvernement algérien applique une politique de libre-échange qui s’est concrétisée par l’adhésion de l’Algérie à l’OMC et par la privatisation, petit à petit, des industries algériennes qui représentent actuellement 80 % du tissu industriel. En revanche, il reste un défi à mener par le gouvernement qui est celui de diversifier l’industrie algérienne, qui repose sur les hydrocarbures. Le pétrole contribue à 30 % du PIB.

Le secteur tertiaire (35 %)

Les domaines de ce secteur ne sont pas homogènes dans leurs développements et leurs contributions au PIB. Les nouvelles technologies de l’information sont en train de trouver leur place en Algérie, elles attirent de plus en plus de consommateurs. Le secteur bancaire se privatise grâce à la loi de finance,mais celui-ci reste en majorité public. D’énormes progrès restent à faire dans ce domaine du fait qu’il s’oriente essentiellement vers une activité commerciale. La banque de dépôt ne représente que 5 % du marché. Le tourisme représente un important potentiel mais qui n’est pas développé. Le manque d’infrastructure ne permet pas d’exploiter de manière quantitative et qualitative ce domaine. Le gouvernement a cerné les défaillances qui empêchaient ce secteur de peser dans la balance, il devrait se renforcer d’ici quelques années sous l’impulsion de dotations budgétaires importantes qui ont été récemment allouées pour développer le tourisme.

Source : Vivre à l'étranger (magazine européen de la mobilité internationale), article de Laurent Bassot
http://vivrealetranger.studyrama.com...d_article=1923
__________________
We are not alone...

Last edited by UtopianSkyscraper; May 16th, 2009 at 05:10 PM.
UtopianSkyscraper no está en línea  
Old May 16th, 2009, 02:30 PM   #4
simohamed
BANNED
 
Join Date: Jan 2009
Location: Tlemcen - Algeria
Posts: 66
Likes (Received): 0

le défi de la diversification de l'économie n'est cependant pas encore relevé le petrole est éphémère
simohamed no está en línea  
Old May 16th, 2009, 04:12 PM   #5
UtopianSkyscraper
The Truth Is Out There
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Location: République française
Posts: 5,575
Likes (Received): 298

Vrai. Espérons alors que dans quelques années la politique de diversification de l'économie portera ses fruits.
__________________
We are not alone...
UtopianSkyscraper no está en línea  
Old May 16th, 2009, 04:29 PM   #6
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 17,463
Likes (Received): 3360

Quote:
Originally Posted by simohamed View Post
le défi de la diversification de l'économie n'est cependant pas encore relevé le petrole est éphémère
Le secteur du tourisme est un important relais de croissance, parmis d'autres.
__________________
"6,2 dollars produits en une heure de travail en Algérie contre 38 en Corée et 62 en Allemagne"
-INSEAD

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea  
Old May 16th, 2009, 04:57 PM   #7
simohamed
BANNED
 
Join Date: Jan 2009
Location: Tlemcen - Algeria
Posts: 66
Likes (Received): 0

le tourisme les IDE , les PME ,les exportation hors H/C etcc
simohamed no está en línea  
Old May 16th, 2009, 05:06 PM   #8
UtopianSkyscraper
The Truth Is Out There
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Location: République française
Posts: 5,575
Likes (Received): 298

Quote:
Originally Posted by abdeka View Post
Le secteur du tourisme est un important relais de croissance, parmis d'autres.
Exacte, il existe de nombreux pays qui ne vivent pratiquement que du tourisme.
__________________
We are not alone...
UtopianSkyscraper no está en línea  
Old May 16th, 2009, 05:13 PM   #9
simohamed
BANNED
 
Join Date: Jan 2009
Location: Tlemcen - Algeria
Posts: 66
Likes (Received): 0

le tourisme est une grande industrie moteur de croissance économique pr de nombreux pays

mais le tourisme c + qu'une économie , c'est de la passion pour sa culture et son pays et le faire connaitre au monde entier
simohamed no está en línea  
Old June 10th, 2009, 07:07 PM   #10
timo9
10 YEARS HERE
 
timo9's Avatar
 
Join Date: Oct 2008
Posts: 11,471
Likes (Received): 763

la deuxieme puissance economique d'afrique mais avec un smig de 115 € !
__________________
ViVa Palestina LiBRe
timo9 no está en línea  
Old June 10th, 2009, 09:09 PM   #11
YorkTown
SSC Algeria
 
YorkTown's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Algeria
Posts: 3,565
Likes (Received): 284

Quote:
Originally Posted by timo9 View Post
la deuxieme puissance economique d'afrique mais avec un smig de 115 € !
tu sait, meme si on a le 2eme PIB d'afrique, le budget de l'etat est calculé quel que sois le prix du pétrole a 19 dollars le baril .... la difference est mis de coté pour "génération future".... on est le 10 Pays au monde avec nos réserve de devise... avec 150 miliards de dollar (plus de liquidité que l'allemagne, la france, l'arabie saoudite ...ou meme les USA)
et notre dette est de moins de 1,5 miliards de dollars.

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of...hange_reserves

donc quel que sois le prix du baril et le PIB... ça ne change presque rien.
a part si c'est pour financer des projet d'infrastructure de grande importance.
(métro, autoroute est-ouest, tramway...etc)
YorkTown no está en línea  
Old June 10th, 2009, 09:17 PM   #12
Sniper Wolf
Registered User
 
Sniper Wolf's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Location: Algiers
Posts: 101
Likes (Received): 30

Quote:
Originally Posted by YorkTown View Post
tu sait, meme si on a le 2eme PIB d'afrique, le budget de l'etat est calculé quel que sois le prix du pétrole a 19 dollars le baril .... la difference est mis de coté pour "génération future".... on est le 10 Pays au monde avec nos réserve de devise... avec 150 miliards de dollar (plus de liquidité que l'allemagne, la france, l'arabie saoudite ...ou meme les USA)
et notre dette est de moins de 1,5 miliards de dollars.

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of...hange_reserves

donc quel que sois le prix du baril et le PIB... ça ne change presque rien.
a part si c'est pour financer des projet d'infrastructure de grande importance.
(métro, autoroute est-ouest, tramway...etc)
De plus notre PIB par habitant est mieux classé par rapport aux autres pays africain , mieux que le Maroc et l'Égypte non?

@+
Sniper Wolf no está en línea  
Old June 10th, 2009, 09:33 PM   #13
UtopianSkyscraper
The Truth Is Out There
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Location: République française
Posts: 5,575
Likes (Received): 298

Quote:
Originally Posted by timo9 View Post
la deuxieme puissance economique d'afrique mais avec un smig de 115 € !
L'Algérie étant la deuxième économie africaine avec "un smig de 115€", je n'ose même pas imaginer ce que ça doit être ailleurs (en Afrique) !
__________________
We are not alone...

Last edited by UtopianSkyscraper; June 10th, 2009 at 09:40 PM.
UtopianSkyscraper no está en línea  
Old June 10th, 2009, 09:51 PM   #14
YorkTown
SSC Algeria
 
YorkTown's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Algeria
Posts: 3,565
Likes (Received): 284

le smig est de 180 euros maintenant... 18 000 da.... je pense. ça peut parraitre une broutille, mais bon...je pense qu'il devrai etre augmenté.

mais la question est: le salaire dépend de la productivité.
la productivité dépend des salaire
(ya un proverbe des employé soviétique qui disais: ils font semblant de nos payer, on fait semblant de travailler )

Alors qu'est ce qu'il y a d abord: l'œuf ou la poule
la productivité ou les salaires
YorkTown no está en línea  
Old June 10th, 2009, 09:56 PM   #15
simohamed
BANNED
 
Join Date: Jan 2009
Location: Tlemcen - Algeria
Posts: 66
Likes (Received): 0

ahhh le petrole ya mon amour .... ki temchi chkoune li ghad ydi blastek
avec le potentiel de l'Algérie on pourrai meme etre parmi les pays les + developpés mais Allah ghaleb
simohamed no está en línea  
Old June 10th, 2009, 10:02 PM   #16
CasaMor
Africator | Moroccator
 
CasaMor's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Location: Casablanca-Anfa
Posts: 17,277

2ème puissance économique? Ca m'etonnerait! Le smig au Maroc est supérieur! Et nous avons une économie plus active, la Tunisie et l'Egypte aussi!
l'Algerie n'est pas classé parmis les meilleures bourses! Vous avez le petrole et le gaz, rien de plus!
CasaMor no está en línea  
Old June 10th, 2009, 10:05 PM   #17
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 17,463
Likes (Received): 3360

Aya, c'est reparti. Il suffit qu'il y en ai un et ça rapplique.
__________________
"6,2 dollars produits en une heure de travail en Algérie contre 38 en Corée et 62 en Allemagne"
-INSEAD

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea  
Old June 10th, 2009, 10:06 PM   #18
Sniper Wolf
Registered User
 
Sniper Wolf's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Location: Algiers
Posts: 101
Likes (Received): 30

Quote:
Originally Posted by CasaMor View Post
2ème puissance économique? Ca m'etonnerait! Le smig au Maroc est supérieur! Et nous avons une économie plus active, la Tunisie et l'Egypte aussi!
l'Algerie n'est pas classée parmis les meilleures bourse! Vous avez le petrole et le gaz, rien de plus!
Mais le pib par habitant est plus élevé !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d...)_par_habitant

@+
Sniper Wolf no está en línea  
Old June 10th, 2009, 10:08 PM   #19
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 17,463
Likes (Received): 3360

Quote:
Originally Posted by CasaMor View Post
2ème puissance économique? Ca m'etonnerait! Le smig au Maroc est supérieur! Et nous avons une économie plus active, la Tunisie et l'Egypte aussi!
l'Algerie n'est pas classé parmis les meilleures bourses! Vous avez le petrole et le gaz, rien de plus!
Est-ce que tu as déjà entendu parler du PPA (Parite de Pouvoir d'Achat) ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Parit%C...voir_d%27achat

Alors je te laisse regarder, mais évite de parler sans savoir à l'avenir.
__________________
"6,2 dollars produits en une heure de travail en Algérie contre 38 en Corée et 62 en Allemagne"
-INSEAD

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea  
Old June 10th, 2009, 10:08 PM   #20
CasaMor
Africator | Moroccator
 
CasaMor's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Location: Casablanca-Anfa
Posts: 17,277

Je corrige! Faut pas poster n'importe quel article trouvé sur le net!
CasaMor no está en línea  


Closed Thread

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 08:18 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu