daily menu » rate the banner | guess the city | one on oneforums map | privacy policy | DMCA | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Maroc > Infrastructures & Mobility projects > Highways & Roads > Highways & Expressways

Highways & Expressways All about road infrastructure



Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools
Old September 8th, 2012, 03:31 PM   #201
BiladAtlas
المخزن يطلع برا
 
BiladAtlas's Avatar
 
Join Date: Sep 2009
Location: Bilad Al Atlas
Posts: 7,749
Likes (Received): 634

Quote:
Originally Posted by Muttie View Post
Can't, because in our area we dont have any MAKHZEN. And its the only road connection.
No Makhzen? Lucky you

If it's the only road connection, you call the army to help make sure people can cross the bridge safely. We cannot bargain with people's life.
__________________
.... La patrie ne peut être forte et solide sans une citoyenneté complète ....______Bensaïd Aït Idder
BiladAtlas no está en línea   Reply With Quote

Sponsored Links
 
Old September 8th, 2012, 03:45 PM   #202
Muttie
Registered User
 
Muttie's Avatar
 
Join Date: Aug 2007
Location: Rotterdam - Nador
Posts: 3,715
Likes (Received): 507

Quote:
Originally Posted by BiladAtlas View Post
No Makhzen? Lucky you

If it's the only road connection, you call the army to help make sure people can cross the bridge safely. We cannot bargain with people's life.

Yes very lucky. No police, no security, no good roads, no proper hospitals, hardly a doctor to find. We are so lucky.
Muttie no está en línea   Reply With Quote
Old September 8th, 2012, 04:25 PM   #203
flyzone
Registered User
 
flyzone's Avatar
 
Join Date: Nov 2010
Location: Tineggi
Posts: 1,057
Likes (Received): 129

Quote:
Originally Posted by Muttie View Post
You dont understand the word REVISION? What do you want him to do, blindly fire people? Ask God for money so hey can make a 2 x 2 road through the mountains?
no , I want him to :

1/ to shut up and not lie to moroccans , he's not responsible for that accident , why does he lie ? and doing drama .

2/ not to ask God for money , but to ask the king for money( by the way it's not his money its ours )

3/ declare a mourning of 3 days because it's 40 citizens not only the aunt of the king .
__________________
I DON'T GIVE A F*** ABOUT PALESTINE
flyzone no está en línea   Reply With Quote
Old September 8th, 2012, 06:50 PM   #204
BiladAtlas
المخزن يطلع برا
 
BiladAtlas's Avatar
 
Join Date: Sep 2009
Location: Bilad Al Atlas
Posts: 7,749
Likes (Received): 634

Quote:
Originally Posted by Muttie View Post
Yes very lucky. No police, no security, no good roads, no proper hospitals, hardly a doctor to find. We are so lucky.


The "no security, no good roads, no proper hospitals, hardly a doctor to find" is not specific to the Rif region. It applies to all Morocco.
The situation in the region so-called the "Non-useful Morocco" is even worse.
__________________
.... La patrie ne peut être forte et solide sans une citoyenneté complète ....______Bensaïd Aït Idder
BiladAtlas no está en línea   Reply With Quote
Old September 8th, 2012, 08:27 PM   #205
Sniperman
Registered User
 
Sniperman's Avatar
 
Join Date: Aug 2011
Location: Agadir,Morocco
Posts: 882
Likes (Received): 20

here is the real place :
__________________
«Peu importe qu'un chat soit blanc ou noir, s'il attrape la souris, c'est un bon chat. » Deng Xiaoping
Sniperman no está en línea   Reply With Quote
Old September 8th, 2012, 09:31 PM   #206
BiladAtlas
المخزن يطلع برا
 
BiladAtlas's Avatar
 
Join Date: Sep 2009
Location: Bilad Al Atlas
Posts: 7,749
Likes (Received): 634

Beautiful picture.
Imagine if we only had trees on these hills. Many lives would have been saved.
__________________
.... La patrie ne peut être forte et solide sans une citoyenneté complète ....______Bensaïd Aït Idder
BiladAtlas no está en línea   Reply With Quote
Old September 9th, 2012, 03:23 AM   #207
BiladAtlas
المخزن يطلع برا
 
BiladAtlas's Avatar
 
Join Date: Sep 2009
Location: Bilad Al Atlas
Posts: 7,749
Likes (Received): 634

Quote:
Originally Posted by rifdu38 View Post
Mais que doit étre cette route en pleine hiver avec la neige!!!étant conducteur de car en plein coeur des Alpes , cela me rappel l'hiver quand je faisait les transferts aéroports station de ski quand je monté aux Menuires, Val Thorens, les 2 Alpes ou la pire la hantise L'Alpes Huez et ces 21 lacets...
Et pourtant dieu sait que ces routes sont large.
Voila une photo prise en hiver.

__________________
.... La patrie ne peut être forte et solide sans une citoyenneté complète ....______Bensaïd Aït Idder
BiladAtlas no está en línea   Reply With Quote
Old September 9th, 2012, 10:45 AM   #208
rifdu38
Registered User
 
Join Date: Mar 2009
Location: Grenoble/Nador
Posts: 8,893
Likes (Received): 916

Quote:
Originally Posted by BiladAtlas View Post
Voila une photo prise en hiver.

purée et j'imagine que les cars ne doivent ni avoir pneu neige ni les chaines !!!!
rifdu38 no está en línea   Reply With Quote
Old September 12th, 2012, 03:59 PM   #209
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Quote:
Accident d'Al Haouz : L'âge des autocars limité à 10 ans ?



Publié le 11.09.2012 à 17h39

« Nous réfléchissons à des mesures concernant la limitation de l’âge des véhicules affectés aux transports publics de voyageurs », a indiqué le ministre de l’Equipement et des Transports, Aziz Rebbah, à l’Economiste, aujourd’hui, mardi 11 septembre. Aujourd’hui, la limitation à 10 ans de l’âge des bus, ne concerne que le transport touristique. L’annonce du ministre des Transports fait suite à l’accident sur la route de Tiz’n Tichka qui a fait 42 morts, dans la nuit de lundi à mardi 4 septembre.

« Les opérations de contrôles des autocars ont été renforcées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des gares routières », souligne également le ministre. Selon lui, des sanctions administratives allant de l’avertissement au retrait définitif d’agrément seront prises contre les exploitants impliqués dans des accidents avec des dommages corporels ou dons les cars sont surchargés. Dès à présent, l’agrément de la compagnie de cars réalisant le transport en commun de voyageurs entre Marrakech et Taguint via Zagora a été retiré à son propriétaire.
http://www.yabiladi.com/articles/det...-autocars.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 12th, 2012, 04:05 PM   #210
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Par Omar Benamar. Enseignant à l'université de Bâle.

Quote:
Accident d'Al Haouz : Le récit de « la chute »



10.09.2012


A la fin, je meurs !

C’est mon histoire que je vais vous raconter. L’histoire d’un homme qui tombe du haut d’une falaise de 113 mètres d’altitude. Au fur et à mesure de ma chute, je me répète sans cesse pour me rassurer : « Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien… » Malheureusement, le plus important ce n’est pas la chute. C’est l’atterrissage qui compte.






Ma chute à moi, dont j’ai vécu chaque fraction de seconde écoulée comme une éternité et chaque millimètre de plongée comme un long voyage sans fin, a duré, pour être précis, une minute et cinquante trois secondes. 113 secondes en tout. Mathématiquement parlant, je tombais à une vitesse d’un mètre par seconde, en moyenne.

La seconde s-113 : La première seconde de terreur, c’est le cri assourdissant des femmes et enfants qui me réveille de mon sommeil profond.

s-112 : La deuxième seconde, je sens une force qui me tire par mes entrailles vers le bas à une allure monstrueuse. À cet instant précis, une seule loi règne, c’est la loi de la physique imposée par la nature : l’attraction terrestre.

s-111 : Je réalise, finalement, que je suis en chute libre ! Une chute sans fin dans une nuit sans fond, voilà l'enfer… Je suis privé de toute force, abandonné seul dans ce sentiment de faiblesse ; le trou noir qui m’absorbe totalement, l’envie de crier à haute voix me saisit.

s-110 : Jusqu’ici tout va bien...

Un « carnet de vol » de mes souffrances pour chaque pulsation de mon cœur, seconde par seconde, mètre par mètre, si j’ai la force de le mener jusqu’au moment où il me sera physiquement impossible de continuer, cette histoire inachevée, mais aussi complète que possible, de mes sensations, ne portera-t-elle pas avec elle un grand et profond enseignement ?

Tous ceux qui apprendront la nouvelle de ma mort et de celle des autres, se sont-ils jamais seulement arrêtés à cette idée poignante que dans l’autre qu’ils rejettent, il y a une âme qui a aussi envie de vivre pleinement sa vie comme eux et qui n’est pas faite seulement pour souffrir ?

Non. Ils ne voient, depuis leur vue de haut et de loin, dans tout cela que la chute verticale d’un autocar, et pensent sans doute que, pour la victime que je suis, il n’y a rien avant et rien après…

s-99 : Jusqu’ici tout va bien...

Mon histoire est l’histoire d’un voyage comme les autres, un autocar plein d’inconnus, reliant Zagora à Marrakech.

Parmi nous, une très jeune fille ordinaire devenue « femme » de ménage chez une famille nombreuse. Elle s’en va rejoindre son travail pour déshypothéquer la terre de son père qui répétait sans cesse « un homme sans terre n’est pas un homme… » Elle est obligée de retourner travailler, malgré les attouchements nocturnes de l’un de leurs adolescents… Son père disait aussi « un homme sans honneur n’est pas un homme » !!!

Parmi nous, un soldat qui a deux jours d’autorisation de visite, a hâte de revoir sa femme et ses enfants, de les prendre dans ses bras et de les serrer de toute ses forces, après onze longs mois d’absence et de manque de tendresse.

Parmi nous, une future mère célibataire. Elle a perdu les traces de son amant, et de son chemin à elle aussi.

Parmi nous, un médecin-élève, assoiffé de savoir et de vengeance, quitte son village et ses parents dans l’espoir qu’un jour viendra où il sera de retour pour soigner lui-même les habitants de ce coin perdu au milieu de nulle part, délaissé dans l’oubli.

Parmi nous, un homme plutôt ordinaire, un homme terre à terre, a laissé derrière lui une mère, une femme et une petite fille de trois ans. Ainsi, après sa mort, il laissera trois femmes sans fils, sans mari, sans père ; trois orphelines de différentes espèces, trois veuves de la route.

Et bien sûr, parmi eux, il y a moi, l’homme qui avait perdu la foi… Avant l’accident, je ne croyais plus à la vie. J’avais tout perdu, ou tout abandonné car là où je suis, je ne vois plus la différence. Pendant cette chute, ma foi me revient, finalement j’ai trouvé une nouvelle raison d’être. Je crains fort que ça soit un peu trop tard…

Car, je me rappelle l’avoir lu dans je ne sais quels vers de Shakespeare où il n’y avait que cela de bon à retenir « une chute profonde mène souvent vers le grand bonheur ». Qu’y a-t-il donc de si semblable à ma situation?

s-55 : Jusqu’ici tout va bien...

S’attendre au meilleur et au pire, à quelque chose de pire que la chute, tout en tombant, c’était un peu la conception que j’avais de la vie. Cette même vie si fine qu’elle pourrait se glisser sous une porte en silence… Si l’on regarde les choses de prés, la vie n’est rien d’autre qu’une chute horizontale ?

Oui, la vie est une chute horizontale !

- Combien croyez-vous qu'il y ait dans ce pays, à cet instant, de personnes qui, comme moi, sont en chute libre ?

- Voyons la chose de près : si nous excluons les nourrissons abandonnés sur les trottoirs et qui attendent une nouvelle maman, les filles des rues qui se vendent ou se louent et qui attendent leur deuxième chance, jurant de la saisir cette fois et ne rien laisser au hasard, les veilles veuves qui n’ont rien mangé depuis ce matin, faute d’argent ou de santé, et qui attendent désespérément la mort qui ne vient jamais, les vierges qui soupirent, et qui voient le train de leur vie passer à toute allure devant leurs yeux, mais qui décident malgré tout d’attendre le train suivant ;combien d’hommes et de femmes revivront cette nuit cette chute libre qu'ils n’ont pas choisi? Combien de personnes qui se donnent à cette chute sans autre raison que celle de ne pouvoir faire autrement ? Qui sait, peut-être n'y a-t-il qu'une personne, cette nuit, peut-être n'y a-t-il que moi. Pourquoi moi, direz-vous?

s-33 : Jusqu’ici tout va bien...

Je tombe, je vois passer des formes terrifiées, des bouches ouvertes, des fronts coulant de sueur, des visages horribles, des mains qui ne peuvent plus atteindre les genoux.

Je tombe, j’entends le bruit d’os d’enfants qui craquent, des crânes qui s’écrasent, des corps qui tombent comme des mouches, le bruit grinçant des ongles qui griffent les rochers en vain…

s-11 : Jusqu’ici tout va bien...

Puis on ne voit plus rien. Tout s'efface en s’éloignant. Je n’entends même pas le cri que je pousse moi-même… J’ai levé au ciel mes yeux, admiré les étoiles luisantes afin de me distraire de l’horrible collision qui m’attend les bras ouverts tout en bas. Ensuite, j’ai fermé les yeux, et j’ai tâché d’oublier le présent, prêt à m'abandonner sans frayeur aux éblouissements du passé.

Les souvenirs de mon enfance me reviennent un à un, doux et calmes. Je me revois enfant, écolier rieur et frais, jouant, courant, criant avec mes copains de classe dans la grande cour de l’école.

Quatre ans plus tard, m’y voilà encore, toujours enfant, mais déjà passionné. Je vois maintenant cette jeune fille dans le coin solitaire de ma vie. La petite berbère, avec ses grands yeux et ses longs cheveux, sa peau brune et dorée, ses lèvres rouges et ses joues roses. On jouait ensemble en tant qu’enfants du même âge, et non du même sexe… Je me demande: a-t-elle seulement existé? Était-elle autre chose que le fruit de mes obsessions d’adolescent prématuré? Si seulement je pouvais tout recommencer !

J’adore les commencements parce que rien n’est encore arrivé, on est dans l’attente, l’optimisme est dans l’air, la confiance règne…

Qu’en est-il des fins ? Je déteste les fins car on sait tout. Qu’elle soit une fin heureuse ou non, c’est toujours la fin …

s-1 : Jusqu’ici tout va bien...

La seconde zéro :

Je ne sens plus rien, pas un vent, pas un bruit, pas un souffle… la mort, la fin, rien, pas même le bruit de ma chute affreuse… Je suis calme maintenant. Tout est fini, mal fini, bien que je sois sorti de mon horrible anxiété. Je sens ma raison qui vacille et ma mémoire qui se brouille.

Le froid du sol me pénètre lentement, la chaleur de mon sang me réconforte. Jamais autant de sang n’a jailli de mon corps comme ça.

Je ne sens plus mon corps !

Est-ce que vous avez déjà eu envie de partir ?

Est-ce que vous avez déjà eu envie de rester ?

Partir ou rester ?



Partir ou rester ?



Partir… ou… ?

Je crois que je vais partir car la vie et moi, on s’est marié beaucoup trop jeunes.

« Ô Vivants, tomber, tomber, et tomber, sans connaître où l'on va, sans savoir où les autres s'en vont ! Une chute sans fin dans une nuit sans fond, voilà l'enfer » Victor Hugo.
http://www.yabiladi.com/articles/det...cit-chute.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 15th, 2012, 01:31 AM   #211
brahimweldl7aja
the Crawling Chaos
 
brahimweldl7aja's Avatar
 
Join Date: Nov 2010
Location: ⵜⵉⴳⵎⵎⵉ ⵜⵓⵎⵍⵉⵍ
Posts: 1,143
Likes (Received): 406

So sad it's funny

Quote:
waaaa TFOO 3la blaD
__________________
Atlas mountains roads are a Disaster

ⵉⵛ ⵉⵎⵉⴽ ⴼⵍⵢⵉ ⵉⵎⵉⴽ ⵎⴰⵅ ⵓⵔ ⴳⵉⵖ ⴳⵎⴰⴽ
brahimweldl7aja no está en línea   Reply With Quote
Old September 16th, 2012, 04:52 PM   #212
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Quote:
DGSN : 5 540 permis de conduire retirés au Maroc en 1 semaine


Posté le vendredi, 14 septembre 2012



(www.infomediaire.ma) - 19 personnes ont été tuées et 1 267 autres blessées, dont 87 grièvement, dans 963 accidents de la circulation survenus lors de la semaine allant du 3 au 9 septembre courant, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Concernant le contrôle et la répression des infractions de la circulation, les services de sûreté ont enregistré 16 352 contraventions et rédigé 9 005 procès-verbaux qui ont été soumis à la justice. De même, 7 347 amendes à l'amiable ont été recouvrés. La DGSN fait également état de plus de 2,5 millions DH recouvrés, 3 327 véhicules astreints au dépôt en fourrière, 138 véhicules saisis et 5 540 permis de conduire retirés.
http://www.infomediaire.ma/news/maro...c-en-1-semaine
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 16th, 2012, 09:55 PM   #213
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Quote:
Originally Posted by brahimweldl7aja View Post

:
Quote:
Accident d'autocar près de Taza : 32 blessés !



L'accident est dû à l'excès de vitesse, selon la protection civile.


Trente-deux personnes ont été blessées après qu'un autocar ait dévié vendredi de sa trajectoire au niveau de la province de Taza.

L'accident, survenu sur la route régionale N 505 dans la localité de Tizi Ouardane relevant du cercle d'Aknoul, est dû à l'excès de vitesse, apprend-on auprès de la protection civile.

Aussitôt avisés, les éléments de la protection civile se sont rendus sur le lieu de l'accident pour assurer l'évacuation des blessés vers l'hôpital provincial Ibn Baja à Taza.




MAP
www.lavieeco.com

2012-09-14
http://www.lavieeco.com/news/actuali...es--23188.html
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 16th, 2012, 10:53 PM   #214
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Quote:
Accidents de la route: une facture à 2% du PIB

2012-09-04



Un triste record: plus de 45 morts en une nuit ! c'est le bilan de 3 graves accidents qui ont eu lieu la même journée (4 septembre). En 2011, le nombre de tués sur nos routes a atteint 4222 en hausse de 11,75% par rapport à l'année précédente. En moyenne: 351 personnes trouvent la mort par mois ! L'OMS évalue l'impact de ces accidents à 2% du PIB Marocain, soit 12 milliards de DH/an. Qu'en pensez-vous?
http://www.leconomiste.com/forum/acc...cture-2-du-pib

Commentaires :


Quote:
Plutôt boucherie que route

| 2012-09-05 15:42:00



Il n’y a pas de doute, le Maroc a beaucoup avancé économiquement ces 13 dernières années. Et il n’y a pas de doute non plus, le comportement civil de la population s'est beaucoup dégrader au point que nos routes sont devenues un champ de guerre sans merci entre chauffards alcooliques, police corrompu et piètons imprudents. Cette boucherie quotidienne est le résultat d'une politique de sécurité routière très hypocrite: d'une côté, on dépense un temps fou et des sommes d'argent scandaleuses pour établir un code de route qui disons-le n'est pas opérationnel dans l'Etat marocain à l'heure actuelle. De l'autre, tous les usagers de la route savent que les infractions se règlent au moyennant une petit somme d'argent glissée dans le permis aux policiers. Ces derniers sont moins concernés par la sécurité des citoyens que par la rentabilité des rond-point et des feux rouges. A mon avis, en ordre d'importance, les causes de cette tuerie sont:
1- L'éducation civique 35%
2- la corruption 35%
3- L'état du parc 20%
4- l'état des routes 10%
Ce n'est pas la peine de reprocher au gouvernement ces chiffres, commençons par nous éduquer nous même
.
Quote:
Le permis de tuer à 2000 DH


| 2012-09-11



La sécurité routière au Maroc tient seulement aux carrefours des villes feux stop, téléphone, port de ceinture, les petits délits, mais en dehors de cela, c’est l’anarchie total. Les causes ont les connais tous. La corruption, le manque d’entretien de nos routes, l’état des véhicules… mais le plus grave, c’est le permis de conduire. Ce n’est plus un permis de conduire, mais un permis de tuer qu’on passe à 2000 DH. On te le donne sans connaître les bases de conduite. Si je parle de ce cas, c’est que je l’ai vu de mes propres yeux. Un ami qui a eu son permis me demande à un croisement ce qu’il doit faire. Alors qu’en France, j’ai été recalé parce que je n’ai pas regardé assez les rétroviseurs.
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 17th, 2012, 07:27 PM   #215
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Quote:
Autocars : les dessous d'un système qu'il faut réformer d'urgence



Le ministère a décidé de retirer l'autorisation à tout détenteur dont l'autocar est à l'origine d'un accident corporel ou en surcharge. Le passage du système de zoning à l'ouverture de lignes de longue distance s'est fait sans aucune réflexion.


Le dernier accident d’autocar survenu mardi 4 septembre sur la route qui relie Marrakech à Zagora, et qui s’est soldé par 43 morts et 22 blessés graves, remet à l’ordre du jour l’urgence de réformer en profondeur le transport public de voyageurs. Déjà le 9 juillet dernier, deux accidents survenus le même jour, l’un à proximité de Nador et l’autre près d’Essaouira, avaient fait 27 morts et plusieurs blessés graves. A chaque fois, l’état du véhicule, le comportement du conducteur, l’excès de vitesse, la surcharge, l’état de la route ou le manque de contrôle sont pointés du doigt et les choses continuent comme avant jusqu’au prochain accident.

Cette fois-ci, une semaine après le drame, le ministère du transport et de l’équipement, qui a formé une cellule de crise pour déterminer les causes exactes de cette catastrophe, a rendu public un communiqué énonçant les décisions prises visant particulièrement le transport de voyageurs par autocars, et notamment le renforcement du contrôle des autocar de voyageurs à l’intérieur et à l’extérieur des gares routières. Quant à la société responsable de cet accident, elle se voit retirer définitivement (une première !) son autorisation de transport qui était directement exploitée par ses titulaires, c’est-à-dire qui n’est pas l’objet d’une location.

Décision aussi a été prise de sanctionner à l’avenir tout titulaire d’un agrément de transport dont l’autocar qui lui est affecté est impliqué dans un accident corporel de la circulation ou ayant à son bord plus de passagers que prévu par l’autorisation de transport, soit entre 48 et 54 places selon la catégorie de l’autocar, sachant que l’autocar à l’origine du dernier avait 67 personnes à bord. Les sanctions prévues iront du simple avertissement, à la suspension temporaire de l’autorisation et jusqu’à son retrait définitif.

C’est là une décision très importante, car pour la première fois, on responsabilise le titulaire de l’autorisation qui se contente dans la majorité des cas d’encaisser sa redevance mensuelle par le biais du système de location qui a cours dans cette activité. Un système de rente, aberrant, qui a ouvert l’accès à la profession de transporteur de voyageurs au premier venu du moment qu’il est en mesure de louer un agrément et d’acheter un autocar au mépris de tout critère objectif pour exercer cette profession.

Enfin, il a été décidé de mettre à la disposition de la justice les résultats de l’enquête administrative et technique en cours pour déterminer les responsabilités, et de suspendre les fonctionnaires responsables du contrôle des véhicules au sein des gares routières situées sur l’itinéraire de cet autocar jusqu’à la fin de l’enquête. Un coup d’épée dans l’eau car les voyageurs transportés en surcharge sont souvent embarqués en dehors des gares routières.

Le zoning permettait de limiter le temps de conduite

Tout en saluant ces mesures prises dans l’urgence, il faut cependant souligner qu’elles restent insuffisantes, car elles ne s’attaquent pas aux vraies causes du mal. Dès le départ en effet, c’est-à-dire depuis l’indépendance, et même avant, le transport public de voyageurs était fondé sur l’octroi des autorisations (agréments) par l’Etat à des particuliers ou à des sociétés pour assurer le déplacement interurbain entre les différentes villes et régions du Maroc. Ce système a fonctionné tant bien que mal, car il était réglementé et encadré par les pouvoirs publics, avec des contrôles sévères au niveau des itinéraires des véhicules, des horaires de passage dans les gares routières (voir encadré), et, surtout, les autorisations de transports étaient accordées au compte-gouttes, en fonction des besoins en transport entre les villes et dans les régions, avec des prix fixés et encadrés par le département de tutelle. Le transport public de voyageurs était ainsi assuré par des sociétés publiques et privées exploitant des autocars de 1ère et 2e catégorie et des autocars «soukiers» qui assuraient les déplacements des personnes entre les petites localités et les souks hebdomadaires avoisinants d’une même région. On a vu ainsi l’émergence de grandes entreprises publiques et privées organisées dont certaines existent toujours, mais aussi des petites coopératives où étaient regroupés des petits transporteurs possédant un ou deux autocars. Le système était certes imparfait et son fonctionnement miné par la corruption, mais il prenait en considération l’offre et la demande en transport ainsi que le niveau des tarifs en fonction du pouvoir d’achat de la population. Certes, il y avait de temps à autre de graves accidents d’autocars, mais d’une manière générale, le secteur était dominé par des professionnels qui veillaient au bon fonctionnement de l’activité, et ces accidents étaient moins fréquents et moins graves qu’aujourd’hui pour une raison simple que les pouvoirs publics devraient se remémorer pour réformer l’activité. Le transport était organisé en zones géographiques vers les autres régions du pays à partir de Casablanca et de Rabat. En d’autres termes, il n’y avait pas d’autocars qui reliaient Oujda à Agadir ou Tanger à Béni-Mellal, ou encore Dakhla à Sidi Kacem, etc. Le voyageur qui voulait rejoindre, par exemple, Agadir au départ d’Oujda ou de Guercif, était obligé d’emprunter un premier autocar jusqu’à Casablanca et un autre entre cette dernière ville et Agadir. Une telle restriction limitait de fait le temps de conduite des chauffeurs d’autocars qui est aujourd’hui au centre de toutes les polémiques et donc le risque d’accident dû à la fatigue, au manque de sommeil, etc.

Jusqu’à présent, toutes les réformes se sont heurtées aux lobbies des transporteurs

Mais, hélas, à partir du milieu des années 1980, ce système a été complètement travesti. En effet, comme si on voulait libéraliser l’activité de manière anarchique, on a assisté à une inflation d’agréments nouveaux donnés aux uns et aux autres et affectés à des lignes interurbaines déjà saturées. A titre d’exemple, à cette époque, et il n’y a qu’à consulter les archives du ministère de tutelle pour le vérifier, les entreprises qui assuraient la liaison entre Casablanca et le nord du Maroc, ou entre Casablanca et Marrakech ou Agadir, pouvaient être comptées sur les doigts d’une main. Mais, en un temps record, l’offre de transport sur ces lignes est devenue pléthorique, et du jour au lendemain les chauffeurs d’autocars ont commencé à se livrer à des courses pour ramasser le maximum de clients. Pour l’anecdote, les autocars étaient nommés par le nom du titulaire de l’agrément, c’est-à-dire des noms de chanteurs, de footballeurs, de comiques, etc.

En parallèle, on a ouvert des lignes à très longue distance du fait que les nouveaux titulaires des agréments ne se contentaient plus des lignes à distances moyennes, c’est à dire qui n’excèdent pas les 500 kilomètres.

Pour faire face à cette situation, le nouveau code de la route a bien tenté, un peu tard, d’imposer plusieurs chauffeurs sur les longues distances et réglementer le temps de conduite et de repos, mais on est encore loin de l’application stricte de ces dispositions. Le ministère du transport avait auparavant essayé, au début des années 2000, d’initier une réforme de ce système, en revenant au zoning, et en récupérant les agréments pour les redistribuer sur la base des cahiers des charges. Mais devant le tollé général soulevé par les lobbies des transporteurs, le projet fut vite enterré.

Depuis, on entend bien parler d’une réforme du transport de voyageurs, mais il semble bien qu’il faut beaucoup de courage politique pour la mener.
Car, il faut se rendre à l’évidence que le contrôle, même sévère et continu, ne mettra pas fin aux accidents si l’environnement du secteur n’est pas assaini.





: Les règles d'exploitation d'un autocar sont pourtant bien précises


Normalement, il ne devrait pas y avoir d’accidents graves d’autocars si la réglementation était appliquée et respectée par tous. On n’en veut comme preuve le transport touristique par autocar qui fait rarement parler de lui, car il obéit à des exigences beaucoup plus professionnelles. La différence entre les deux, c’est que dans le transport touristique, il n’y a pas de courses entre autocars pour charger des places.

Pourtant, avant de pouvoir quitter son point de départ, un autocar de transport de voyageurs a besoin de plusieurs documents, contrôlés régulièrement par les services du ministère de tutelle qui en assure le suivi. Il s’agit de :

L'agrément de transport. Il est affecté à un seul autocar enregistré au département de tutelle, après une visite technique approfondie du véhicule qui doit être renouvelée en cas de changement de ce véhicule. Sur cet agrément est inscrite la distance à parcourir et si l’autocar doit effectuer le trajet aller et retour le même jour ou aller aujourd’hui et retour le lendemain ;

La visite technique normale. Elle est faite régulièrement dans un centre agréé de visite technique ;

La carte d’itinéraire. Elle fixe l’heure de départ et d’arrivée à destination ainsi que l’heure d’entrée dans les gares routières des villes intermédiaires. Cette carte permet aux contrôleurs sur la route de voir si l’autocar est en avance ou en retard sur son horaire et dans tous les cas le conducteur doit être sanctionné s’il ne respecte pas les horaires inscrits. Car l’autocar n’a pas le droit de dépasser un autre qui a quitté la même gare avant lui conformément à son horaire, ni tarder trop, jusqu’à ce qu’il soit rejoint par le suivant.

L'assurance.

Le reste est question de contrôle et de sanctions prévus par la réglementation. Et c’est là que le bât blesse.



Mohamed Moujahid. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-09-17
http://www.lavieeco.com/news/economi...nce-23190.html

Je viens de comprendre pourquoi les cars quittent la gare routière d'Agadir et font monter des passagers juste en face. C'est pour respecter l'horaire de départ.
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 17th, 2012, 08:41 PM   #216
Gadiri
Moderator
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir
Posts: 40,939
Likes (Received): 1596

Quote:
10 August 2012


Morocco faces increasing road safety crisis



First publishedon www.WorldHighways.com

Road safety levels continue to deteriorate in Morocco, despite a series of policies introduced by the government and a tougher process of enforcement. The country has a human population of 32 million, along with 2.7 million registered vehicles and last year saw 15,000 people severely injured in road accidents, leaving them with long term disabilities. The Moroccan Government has been working on improving road safety but the growing vehicle population is providing a severe test, with casualties continuing to climb. The country introduced its new highway code in 2010, as part of the 10-year road safety plan that commenced in 2004. The aim of the 2004 road safety policy was to reduce the number of deaths and serious injuries by 5%/year. The fatal accident rate has risen 50% since 1996 when there were 2,807 road deaths. The probability of getting killed in a road accident has risen from 5.77% in 2010 to 6.29% in 2011. With 1,508 deaths in 2011, cars are in first place in terms of user category. This is followed by pedestrians (1,141), motorbikes (923) and trucks (255).
http://www.worldhighways.com/section...safety-crisis/
__________________
A must to see : Arabs and Hollywood <<<< =======

A ne pas rater : Les arabes et Hollywood <<<< =======


No te pierdas : Los árabes y Hollywood <<<< =======

Gadiri está en línea ahora   Reply With Quote
Old September 25th, 2012, 10:58 AM   #217
cs7even
BANNED
 
Join Date: Jul 2011
Location: Tiznit City
Posts: 2,438
Likes (Received): 213

Un mort et un blessé dans un accident de la route au niveau du passage de Tizi N'tichka

Une personne a trouvé la mort et une autre a été blessée, lundi soir, suite au renversement d'un véhicule léger sur la route nationale reliant Ouarzazate à Marrakech, au niveau du passage de Tizi N'tichka.
Selon les premières investigations, l'accident serait dû au dérapage du véhicule provoqué par les pluies qui se sont abattues sur la région, ont indiqué les autorités locales.
Le blessé a été évacué par les éléments de la protection civile vers l'hôpital provincial Sidi Hssain à Ouarzazate.

http://www.aujourdhui.ma/maroc-actua...hka-98220.html
cs7even no está en línea   Reply With Quote
Old October 3rd, 2012, 02:27 PM   #218
ocean24
Registered User
 
ocean24's Avatar
 
Join Date: Jan 2011
Posts: 268
Likes (Received): 22

Voila pourquoi cette autoroute était et sera toujours une nécessité. à chaque fois un accident sur la rocade de rabat, et qui impliquent toujours des poids lourds et des voitures légères. L'autre fois y'avait un accident avec plus de 40 véhicules, maintenant un autre drame sur cette route, heureusement qu'y avait juste des blessés hamdoulaah
ocean24 no está en línea   Reply With Quote
Old October 3rd, 2012, 02:30 PM   #219
RABACAS
Registered User
 
Join Date: Aug 2012
Posts: 47
Likes (Received): 0

Accident sur la rocade Rabat Salé (des photos qui circulent sur le net):

RABACAS no está en línea   Reply With Quote
Old October 3rd, 2012, 02:40 PM   #220
usbstick
Registered User
 
Join Date: Aug 2011
Posts: 230
Likes (Received): 4

Quote:
Accidents de la circulation : 2 712 morts au Maroc en 8 mois

Posté le mardi, 02 octobre 2012 - 11:40 am

(www.infomediaire.ma) - Au total 2 712 personnes ont été tuées dans les accidents de la circulation durant les 8 premiers mois de 2012, soit une hausse de 4,4% par rapport à la même période de l'année passée, a annoncé le ministre de l'Equipement et des Transports, Aziz Rebbah, dans un exposé devant la commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement à la Chambre des représentants. Rebbah a souligné que les accidents, au nombre de 44 902, ont pourtant enregistré une légère baisse de 0,38%, avec une augmentation des accidents mortels (2 316 mortels, +4,37%). Les accidents ont également fait 8 042 blessés graves (+0,58%) et 59 602 blessés légers (+0,73%), a ajouté le ministre qui a précisé que 90% de ces accidents de la route sont dus au facteur humain et à des degrés minimes à l'état des routes et des véhicules.
http://www.infomediaire.ma/news/maro...aroc-en-8-mois
usbstick no está en línea   Reply With Quote


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 06:12 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like v3.2.5 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

vBulletin Optimisation provided by vB Optimise (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2014 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us | privacy policy | DMCA policy

Hosted by Blacksun, dedicated to this site too!
Forum server management by DaiTengu