The General Economy Chat thread - Page 25 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > المغرب Morocco > Other Discussions > Economy & Development Issues


Reply
 
Thread Tools
Old May 29th, 2017, 03:12 PM   #481
adamelstar
Moderator
 
Join Date: Nov 2009
Posts: 11,194
Likes (Received): 5105

Quote:
Originally Posted by Iazzouzi View Post



Soyons serieux, le Maroc est loin devant le Sudan, va voir l'etat de Khartoum ou de Port-Soudan.
Moi j'ai arrete d'essayer de comprendre les chiffres du PIB.
Le Pib ppa/ habitant du Maroc est 2 fois supérieur à celui du Soudan, par contre trés inférieur à celui de l'Algerie et Tunisie. Même l'Egypte est devant.
__________________

Mouadex, dcasataza liked this post
adamelstar no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old May 29th, 2017, 04:13 PM   #482
Mouadex
Registered User
 
Mouadex's Avatar
 
Join Date: Feb 2017
Location: Casablanca
Posts: 635
Likes (Received): 779

Quote:
Originally Posted by Iazzouzi View Post
Soyons serieux, le Maroc est loin devant le Sudan, va voir l'etat de Khartoum ou de Port-Soudan.
Moi j'ai arrete d'essayer de comprendre les chiffres du PIB.
Je dis pas le contraire mais c'est pas l'etat du pays qui determine le PIB.
__________________

adamelstar, dcasataza liked this post
Mouadex no está en línea   Reply With Quote
Old May 29th, 2017, 06:46 PM   #483
Iazzouzi
BANNED
 
Join Date: Aug 2015
Posts: 3,056
Likes (Received): 4618

Quote:
Originally Posted by adamelstar View Post
Le Pib ppa/ habitant du Maroc est 2 fois supérieur à celui du Soudan, par contre trés inférieur à celui de l'Algerie et Tunisie. Même l'Egypte est devant.
En 2015, le Pib par habitant au Maroc etait de 2871 $, celui du Soudan etait a 2089 $ et celui du Gabon etait de 8311 $.
Mieux encore, celui de la Guinee equatoriale depasse les 11000 $.
Donc oui comme je l'ai deja ecrit, il n'y a rien a comprendre.

Last edited by Iazzouzi; May 29th, 2017 at 07:00 PM.
Iazzouzi no está en línea   Reply With Quote
Old May 29th, 2017, 07:03 PM   #484
Iazzouzi
BANNED
 
Join Date: Aug 2015
Posts: 3,056
Likes (Received): 4618

Quote:
Originally Posted by Mouadex View Post
Je dis pas le contraire mais c'est pas l'etat du pays qui determine le PIB.
Les chiffres sont fournis par les etats, bon il y a pas si longtemps, le Nigeria a vu doubler son PIB en changeant de methode de calcul.
Iazzouzi no está en línea   Reply With Quote
Old May 29th, 2017, 07:04 PM   #485
adamelstar
Moderator
 
Join Date: Nov 2009
Posts: 11,194
Likes (Received): 5105

Quote:
Originally Posted by Iazzouzi View Post
En 2015, le Pib par habitant au Maroc etait de 2871 $, celui du Soudan etait a 2089 $ et celui du Gabon etait de 8311 $.
Mieux encore, celui de la Guinee equatoriale depasse les 11000 $.
Donc oui comme je l'ai deja ecrit, il n'y a rien a comprendre.
Ppa par habitants, Maroc 8000 dollars, Soudan 4000 Dollars, Tunisie 12000 Dollars, Algerie 14000 Dollars.
Le Gabon et la GE sont des pays pétroliers, trés peu peuplés.
adamelstar no está en línea   Reply With Quote
Old May 29th, 2017, 07:09 PM   #486
Iazzouzi
BANNED
 
Join Date: Aug 2015
Posts: 3,056
Likes (Received): 4618

Quote:
Originally Posted by Mouadex View Post
Sudan has oil and a good agricultural production due to nil. We have phosphate instead of oil and we receive 10 millions tourists this is the only difference, it's sad but true.

We will not reach a high GDP if we don't reduce as much as possible the importations, promote intern market and raise economical exchanges between moroccan cities.
C'est meme pas ca, leur exportation en hydrocarbure reste faible si on compare au Nigeria, a l'Angola ou a l'Algerie.
Je ne pense pas que leur agriculture est est performante, je crois savoir que l'essentiel des eaux du Nil vont de droit a l'Egypte par un traite vieux de 60 ans.
Ils sont memes importateurs net de ble comme le reste des pays d'Afrique du nord.


Sudan
by i, sur Flickr


Sudan1
by i, sur Flickr

http://atlas.media.mit.edu/en/visual...all/show/2015/
Iazzouzi no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2017, 07:34 PM   #487
Prythen
Roamer
 
Prythen's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Montpellier/Tangier
Posts: 672
Likes (Received): 40

Quote:
Originally Posted by Iazzouzi View Post
The rings a montre comment on calculait le PIB, les exportations et les importations sont pris en compte.
C'est vrai au temps pour moi. Je pensais que c'était le moment total des richesses produites tout court. Je savais plus que le calcul comptait exports et imports.
Prythen no está en línea   Reply With Quote
Old December 18th, 2017, 03:40 PM   #488
Herms
Registered User
 
Join Date: Jun 2017
Posts: 1,185
Likes (Received): 1542

Quote:
Le Maroc à l’horizon 2040
Investir dans le capital immatériel pour accélérer l’émergence économique

Dix ans après le dernier Mémorandum économique pays (MEP) de la Banque
mondiale consacré au Maroc, le Mémorandum 2017 intitulé « Le Maroc à
l’Horizon 2040 : Investir dans le Capital Immatériel pour Accélérer l’Émergence
Économique » documente les avancées économiques et sociales réalisées par le
Royaume au cours des dernières décennies et analyse les obstacles que le Maroc
doit surmonter pour que le rattrapage économique que connaît actuellement le
pays puisse s’amplifier et se transformer en mouvement durable de convergence
économique et d’amélioration du bien-être de l’ensemble de la population. Fort
de ces avancées, le Maroc a en effet l’ambition légitime d’accélérer son rattrapage
économique vers les pays avancés au cours des prochaines décennies et de
devenir le premier pays non producteur de pétrole de la région MENA à
rejoindre le club des pays émergents.
...
http://pubdocs.worldbank.org/en/5910...ummary-FRE.pdf
__________________
...
Herms no está en línea   Reply With Quote
Old December 20th, 2017, 09:02 PM   #489
fora1
Registered User
 
Join Date: Apr 2016
Posts: 1,537
Likes (Received): 1008

Quote:
Originally Posted by Herms View Post
Les types ont découvert l'eau chaude à ce que je vois: il faut investir dans l'éducation et la formation pour accroître la richesse d'1 pays, super la trouvaille, j'aurais pu leur écrire le rapport gratuitement en plus.
fora1 no está en línea   Reply With Quote
Old December 21st, 2017, 06:50 AM   #490
Kiwaliti1
Registered User
 
Join Date: Oct 2016
Posts: 152
Likes (Received): 224

Quote:
Originally Posted by fora1 View Post
Les types ont découvert l'eau chaude à ce que je vois: il faut investir dans l'éducation et la formation pour accroître la richesse d'1 pays, super la trouvaille, j'aurais pu leur écrire le rapport gratuitement en plus.
Oui mais faudra combler ce surplus de nouveaux gradués avec un réel plan national,pour l'instant ils sont beaucoup avec un diplome et 0 emploi
Kiwaliti1 no está en línea   Reply With Quote
Old December 22nd, 2017, 10:29 AM   #491
Mister79
Registered User
 
Mister79's Avatar
 
Join Date: Feb 2007
Location: Holland
Posts: 11,686
Likes (Received): 3361

Oxford Business Groups says that Morocco needs structural reforms. Instead of reforming Morocco wants to join Ecowas.

Private sector in Morocco wants to expand and invest more, but they find it difficult to get acces to finance.
Meanwhile Moroccan banks are pumping billions abroad.....unbelievable..



Quote:
MAROC,OBG : Des réformes structurelles sont nécessaires



L’Oxford Business Group vient de mettre en évidence, à travers la dernière édition du Business Barometer, le potentiel d’expansion industrielle du Royaume et les réformes nécessaires pour assurer un développement social et économique à long terme.

Dans le cadre de son enquête, OBG a interrogé individuellement plus d’une centaine de hauts dirigeants d’entreprises de tous les secteurs industriels du pays afin d’évaluer le climat d’affaires au Maroc. C’est ainsi que 70% des chefs d’entreprises interrogés ont déclaré que leur entreprise était susceptible ou très susceptible de faire un investissement significatif au cours des 12 prochains mois.
L’expertise au Maroc semble être un bon facteur pour l’expansion dans d’autres marchés régionaux étant donné que 80% des interrogés étaient susceptibles ou très susceptibles de le faire.

Signalant la force du secteur privé au Maroc, environ les deux tiers des entreprises ont déclaré que moins de 20% de leurs affaires étaient stimulées par les dépenses publiques.
Les PDG ont également une vision positive quant au degré de transparence du pays, 70% des répondants le décrivent comme étant élevé ou très élevé. Cependant, bien que tout soit en général positif, cette étude démontre que l’accès au financement comme étant difficile ou très difficile comme le décrit la moitié des personnes interrogées. Mais malgré ce léger bémol, ce taux est en légère baisse par rapport aux 54% enregistrés lors du sondage d’OBG de juin 2017.

Commentant ces résultats, Jaime Pérez-Seoane de Zunzunegui, directeur éditorial d’OBG pour l’Afrique du Nord, a affirmé que cette deuxième enquête nationale confirme la «double réalité» à laquelle le Royaume fait face. «Le Maroc est sur la bonne voie d’enregistrer une solide croissance économique, estimée à 4,4 %, après la sècheresse de l’année dernière, principalement grâce à une recrudescence de l’activité agricole», a-t-il expliqué en soutenant cependant que certains défis demeurent.

«Même s’il est sur la bonne voie, le Maroc doit quand même entreprendre une série de réformes pour stimuler son industrie manufacturière, retrouver des niveaux élevés de liquidité – et donc du dynamisme financier – et assurer une croissance économique à long terme en misant sur l’éducation pour améliorer les compétences de sa main-d’œuvre», poursuit-il. Pérez-Seoane de Zunzunegui a également noté que l’enquête d’OBG reflétait la confiance des investisseurs à court terme, mais aussi le réalisme des chefs d’entreprises, conscients que des problèmes comme l’accès au financement, la compétitivité fiscale et les relations avec les fournisseurs locaux doivent prioritairement être solutionnés pour assurer la croissance du pays.

Source: http://aujourdhui.ma/economie/obg-de...nt-necessaires
__________________

dcasataza, Kiwaliti1 liked this post

Last edited by Mister79; December 22nd, 2017 at 10:37 AM.
Mister79 no está en línea   Reply With Quote
Old December 22nd, 2017, 06:26 PM   #492
dexter159
The conspirator
 
dexter159's Avatar
 
Join Date: Dec 2010
Posts: 5,713
Likes (Received): 1231

Quote:
Originally Posted by Mister79 View Post
Oxford Business Groups says that Morocco needs structural reforms. Instead of reforming Morocco wants to join Ecowas.

Private sector in Morocco wants to expand and invest more, but they find it difficult to get acces to finance.
Meanwhile Moroccan banks are pumping billions abroad.....unbelievable..
Easy credit lead to inflation you can't have both.

Central banks create money from thin air and lend it to banks at very low rates, who lend them to corporates and individuals. Money creation get its value from already circulating money, which devalue the currency hence the inflation.
__________________


Try EVE ONLINE for free ! If you like spaceship & drama !
--------------------------------------------
It is well enough that people of the nation do not understand our banking and monetary system,
for if they did, I believe there would be a revolution before tomorrow morning.
Henry Ford



Stardust.Y liked this post
dexter159 no está en línea   Reply With Quote
Old May 6th, 2018, 01:00 AM   #493
AC07
Registered User
 
AC07's Avatar
 
Join Date: Mar 2018
Posts: 104
Likes (Received): 115

je ne sais pas si c'est le bon endroit pour cet article.. au modos de rectifier


Quote:

La guerre des cahiers scolaires entre les Marocains et les Tunisiens reprend de plus belle !


Si les Marocains continuent de pointer du doigt le présumé dumping de leurs concurrents, les exportateurs tunisiens réfutent ces accusations. Lundi dernier, les deux partis ont présenté leurs arguments lors d’une audition publique tenue à Rabat.
La tempête ne semble pas se calmer entre les producteurs marocains de cahiers scolaires et les exportateurs tunisiens. Sous le coup d’une enquête antidumping depuis mai 2017, les Tunisiens se sont vus infliger « des droits antidumping provisoires » leur imposant des taxes pouvant atteindre jusqu’à 51% sur certains de leurs produits. Une décision prise le 7 mars dernier par le ministère de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, en attendant la fin de l’enquête.
Lors d’une première audition publique tenue le 30 avril à Rabat, les deux parties ont pu présenter leurs arguments et échanger sur les points jugés pertinents par les uns et les autres. D’un côté, les Marocains déplorent une concurrence déloyale et de l’autre, les Tunisiens dénoncent un rapport d’enquête antidumping comportant « au mieux des incohérences et au pire un parti pris ».


« Explosion » ininterrompue des importations tunisiennes ?


Les producteurs nationaux ont d’abord souligné l’augmentation des importations tunisiennes. « La branche de production nationale a mis l’accent sur les tendances récentes très inquiétantes des importations tunisiennes de cahiers qui confirment une augmentation significative de ces dernières en 2017 à des niveaux jamais atteints. Ce flux d’importations originaires de Tunisie n’a fait que se renforcer puisque les dernières statistiques, au 1er trimestre 2018, traduisent le comportement actuel des exportateurs désireux d’écouler massivement leurs produits sur le marché marocain et justifient le besoin d’imposer immédiatement des mesures antidumping pour stopper ce flux massif d’importations de cahiers originaires de Tunisie », expliquent les locaux dans leur rapport. Mais les Tunisiens ne l’entendent pas de cette oreille. En plus de contester les accusations des Marocains, ils pointent du doigt certains éléments qu’ils jugent incohérents dans le premier rapport d’enquête établi par le ministère du Commerce et de l’Industrie. Ce dernier parle d’une hausse « ininterrompue » des importations tunisiennes totales. « Nous ne comprenons pas comment le ministère arrive à cette conclusion », s’étonnent les Tunisiens. « En reprenant les chiffres du ministère, on constate entre 2013 et 2016 une hausse effective de 2%, avec une baisse de 1% entre 2014 et 2015. Ça ne peut donc pas être cette période-là qui justifie la détérioration des indicateurs économiques de la Branche de Production Nationale. Par conséquent, le lien de causalité permettant de conclure à la présence d’une corrélation entre l’évolution des importations et le dommage causé aux producteurs nationaux ne peut pas être établi pour cette période », détaillent-ils.


Le marché marocain cible de pratiques prédatrices ?



La Branche de Production Nationale dénonce dans son rapport les pratiques « prédatrices » des exportateurs tunisiens. « Une analyse des exportations tunisiennes de cahiers a permis de mettre en exergue que le marché marocain représentait plus de 80% du volume total des exportations tunisiennes de cahiers. De la même manière, il est frappant de constater que les prix moyens des exportations tunisiennes de cahiers vers le Maroc au cours de la période considérée sont systématiquement les plus bas, même en comparaison avec d’autres marchés de l’Afrique subsaharienne. Ainsi, il ne fait plus de doute que le marché marocain est victime d’une stratégie de dumping ciblé de la part des exportateurs tunisiens visant à évincer ce qui reste de l’industrie nationale », expliquent les producteurs marocains. Les exportateurs tunisiens, quant à eux, réfutent catégoriquement les accusations de dumping. Ils expliquent notamment que le véritable problème des producteurs locaux vient plutôt de leur gestion interne ce qui influerait justement sur les prix. « Les importateurs [tunisiens, NDLR] passent leurs commandes en année N-1, de septembre à novembre, pour une livraison débutant le 1er trimestre de l’année N, de janvier à avril, et une commercialisation lors de la rentrée de l’année N. Les producteurs de la Branche de Production Nationale commencent à peine à importer le papier au 1er trimestre de l’année N, principalement en raison du contingentement, pour une commercialisation lors de la rentrée de la même année. Ce qui ne leur permet pas de bénéficier de tarifs d’acquisition de la matière première dans les mêmes conditions que les producteurs internationaux », détaillent les Tunisiens de leur côté. « Le contingentement a donc un effet pervers sur la Branche de Production Nationale », concluent-ils.
Dans ce conflit qui dure depuis plus d’un an, les producteurs marocains s’interrogent sur la continuité de pratiques qu’ils jugent déloyales à la lumière des larges bénéfices réalisés par les producteurs tunisiens au cours des dernières années. « Il convient maintenant de se demander si ces marges de profit acquises de manière déloyale doivent se faire au détriment d’une branche de production marocaine qui est compétitive et génératrice d’emplois sur le territoire du Royaume. Nous rappelons que l’anti-dumping est avant tout un instrument technique et non politique, qui est la disposition des industries lorsqu’elles sont mises en péril par des pratiques déloyales, et qui n’est activé que si les conditions de l’OMC sont remplies comme c’est le cas en l’espèce ». Du côté tunisien, justement, les trois conditions établies par l’OMC pour amorcer une enquête antidumping ne seraient pas remplies. Le lien de causalité n’ayant pas été, pour le moment, établi. Si cette affaire semble compliquée, les deux partis seront fixés dans les prochains mois à l’issue de plusieurs auditions publiques qui promettent d’être mouvementées.
LEsInfos
__________________
_________________________________________________________________________________

ان القلوب اذا تنافر ودها ..... مثل الزجاج كسرها لا يجبر - علي بن ابي طالب

“Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi.” Hassan-II
AC07 no está en línea   Reply With Quote
Old May 9th, 2019, 06:58 PM   #494
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,912
Likes (Received): 3398

Marrakech organise son réseau d’artisans
https://www.leconomiste.com/article/...eau-d-artisans

Another good news. Hope it will lead to more quality, professionalism, etc.
__________________

Mouadex liked this post
D K no está en línea   Reply With Quote
Old May 10th, 2019, 01:22 PM   #495
RABACAS
Registered User
 
Join Date: Aug 2012
Posts: 85
Likes (Received): 15

Moins de 200.000 salariés supportent 53% de l’IR perçu par l’Etat !

https://www.medias24.com/moins-de-20...etat-2116.html
RABACAS no está en línea   Reply With Quote
Old May 10th, 2019, 01:26 PM   #496
RABACAS
Registered User
 
Join Date: Aug 2012
Posts: 85
Likes (Received): 15

IMPÔTS: QUE PAIENT LES MÉDECINS?

http://fr.le360.ma/economie/impots-q...edecins-189899
RABACAS no está en línea   Reply With Quote
Old September 19th, 2019, 03:54 AM   #497
Stardust.Y
Registered User
 
Stardust.Y's Avatar
 
Join Date: Apr 2015
Location: Rabat, Earth
Posts: 396
Likes (Received): 361

__________________

You Are Here
Stardust.Y no está en línea   Reply With Quote
Old November 13th, 2019, 11:38 AM   #498
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,912
Likes (Received): 3398

Qui sont les nouveaux directeurs des premiers CRI nouvelle génération ?
https://www.medias24.com/qui-sont-le...tion-5536.html
D K no está en línea   Reply With Quote
Old January 14th, 2020, 02:50 PM   #499
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,912
Likes (Received): 3398

Crédits aux TPME: La CCG explose les compteurs
https://leconomiste.com/flash-infos/...-les-compteurs
D K no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 03:40 AM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2020, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us