Bordeaux - Quartier Bordeaux Maritime - Page 9 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > Grand Bordeaux


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 2 votes, 5.00 average.
Old July 19th, 2018, 06:57 PM   #161
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Près du stade, le projet urbain de la Jallère va devoir prendre en compte l'environnement

Au nord de Bordeaux, alors que Ginko et Bassins à Flot avancent à vitesse grand V, un nouveau projet urbain est en train de se dessiner : celui de la Jallère, à Bordeaux-Lac.

Dans un périmètre situé entre le lac et la Garonne, à proximité du Parc des expositions et du stade Matmut Atlantique, et où sont déjà installées un certain nombre de grandes entreprises (GAN, CAF, Carsat et Caisse des dépôts, même si cette dernière va déménager prochainement à Euratlantique), quelque 95 ha sont aménageables, dont 45 ha sous maîtrise de Bordeaux Métropole.

« Il s’agit déjà d’un pôle économique important, puisqu’il regroupe 3.800 emplois, rappelle Pierre De Gaétan Njikam, maire-adjoint du quartier Bordeaux maritime, mais nous voulons aller plus loin et en faire une zone économique majeure. » Et l’élu d’assurer que, malgré l’avènement de nouveaux pôles économiques comme Bassins à Flot et Euratlantique, « ce secteur est regardé par beaucoup d’investisseurs et d’acteurs économiques ». Potentiellement, le site pourrait accueillir quelque 2.500 nouveaux emplois.

Le projet, confié à l'architecte-urbaniste Nicolas Michelin, qui a déjà signé l'aménagement des Bassins à Flot et qui est en train d’asseoir sa patte sur Bordeaux, comporte également de l’habitat. « L’idée est d’y construire du logement de façon maîtrisée, à hauteur de 20 logements par hectare contre 90 aux Bassins à Flot, ce qui permettra d’accueillir environ 2.000 logements. Il ne faut pas que ce soit très dense, mais avec des maisons individuelles aux formes innovantes. »

La ville et la métropole travaillent également avec l'Inra pour développer un pôle d’agriculture urbaine. « Sachant qu’à côté se situe un important pôle alimentaire avec Auchan, il y a de la cohérence dans ce projet », estime l’élu. Une offre de commerces, complémentaire de ce qui existe déjà à proximité, et de services sera aussi proposée. « C’est pourquoi nous projetons déjà un groupe scolaire, car ce n’est pas lorsque les logements seront livrés qu’il faudra s’en soucier ! »

De nouvelles liaisons pour ouvrir le quartier sont aussi envisagées. Y compris des liaisons de transport en commun. Il est ainsi envisagé de prolonger les trams B et C et profiter de ce projet urbain pour les faire se connecter. « Lors de la concertation, la question de la mobilité est fortement remontée », admet le maire-adjoint de quartier.

Problème : ce site est très regardé par les Verts, car il revêt une dimension écologique majeure. « C’est un secteur particulier avec des zones humides [qui servent notamment à la prévention des inondations], abonde Pierre De Gaétan Njikam, mais elles seront préservées. Nous avons réalisé une première concertation publique jeudi dernier, et Alain Juppé a annoncé qu’aucun mètre carré de zone humide ne sera touché. En revanche, si on n’aménage pas, tout le secteur va se dégrader, avec un danger qu’il ne devienne une friche. »

L’idée du projet serait ainsi de relier les grands espaces naturels et préserver les zones humides, par une grande trame verte. Quelque 33 ha d’espaces verts (dont 13 ha de zones humides, ainsi que des corridors et des promenades piétonnes) seraient ainsi déclarés non constructibles et préservés. L’aspect énergétique serait aussi pris en compte, avec le développement d’un réseau de chaleur basse température composé à 80 % d’énergie renouvelable, et de l’électricité photovoltaïque pour 50 % des consommations d’électricité.

Les Verts estiment que c’est leur mobilisation sur ce dossier qui a permis cette sanctuarisation. S’ils s’en félicitent, ils s’interrogent toujours sur le bien-fondé d’un projet urbain à cet endroit, d’autant plus que « les fonctionnalités écosystémiques de ces zones humides aujourd’hui préservées seraient plus efficientes si le site n’était pas urbanisé. »

« Ce qui est incroyable, s’agace Pierre Hurmic, président du groupe Les Verts au conseil, c’est que nous n’avons toujours pas eu de débat en conseil, alors que c’est un projet majeur, et qui avance : preuve en est que l’on nous a demandé de voter en faveur d’un groupe scolaire sur ce périmètre le 9 juillet dernier ! Il nous faut un débat sur l’opportunité même de ce projet, car c’est une réserve écologique pour la métropole, et j’estime que l’urbanisation à tous crins de nos réserves foncières remonte à une époque que je croyais révolue. »

Concernant le calendrier, « nous attendons désormais le résultat de l’étude environnementale réalisée par l’Etat », détaille Pierre De Gaétan Njikam, qui annonce que le débat en conseil devrait avoir lieu en septembre « avec la présentation des premiers résultats de l’étude urbaine de l’agence Nicolas Michelin. » Les premières livraisons de logement sont attendues pour 2022.
Source : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...-environnement
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old July 19th, 2018, 07:01 PM   #162
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Culturespaces pressentie pour gérer une partie de la base sous-marine


Les alvéoles 1 à 4 de la base sous-marine vont être confiées à une société privée nommée Culturespaces. — E.Provenzano / 20 Minutes

Les 42.000 m2 de la base sous-marine qui s’étend sur 245 mètres de long aux Bassins à flot à Bordeaux sont encore sous-exploités. La Ville y propose déjà des expositions dans la partie dite de l’Annexe, mais estime le coût d’une rénovation totale, évaluée à 30 millions d’euros lors de la candidature de Bordeaux capitale de la culture, beaucoup trop lourde. Elle a opté pour une mise en valeur tranche par tranche.

Alain Juppé a annoncé ce jeudi qu’au terme d'un appel à projet pour l'aménagement et la gestion des alvéoles 1 à 4 de la base sous-marine (qui en compte 10), la société Culturespaces allait être proposée en septembre au Conseil municipal.

La société Culturespaces gère déjà une dizaine de sites culturels dont la Cité de l’automobile, les arènes de Nîmes, le château des Baux-de-Provence et les carrières de Lumières. Elle a séduit la ville grâce à un projet de vidéo immersive appelé « Bassins de lumières » qui pourrait ouvrir au public à l’été 2020 après une phase de travaux importants.

« Il y aura trois à quatre expositions par an consacrées aux jeunes créations, explique Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture à Bordeaux. Et également un espace détente autour de l’histoire du lieu ». Le contrat de délégation de service public fait état d’un investissement de 7 millions d’euros sur 15 ans pour Culturespaces. Le tarif d’entrée envisagé est de 15 euros.

L’accès à la base doit aussi être amélioré pour optimiser les trajets entre la Cité du vin, le musée Mer marine et ce vestige de la seconde guerre mondiale, pensés ensemble comme un pôle culturel des Bassins à flot.

Les dernières alvéoles, de 5 à 10, sont dans un moins bon état que les premières. La ville envisage de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour connaître l’appétence de groupes privés pour le site, toujours dans une perspective culturelle. « On pourrait faire un belvédère sur le toit, depuis lequel on a une vue magnifique sur les Bassins à flot, lance également Alain Juppé, maire de Bordeaux, à condition d’en sécuriser les accès ».

La base sous-marine accueille entre 70.000 et 90.000 visiteurs par an et sa fréquentation pourrait faire un bond à partir de 2020 avec ces nouvelles propositions.
Source : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...se-sous-marine
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old September 2nd, 2018, 02:40 PM   #163
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Hôtel, restaurant, bar, roof top… Les jolis spots du Dock G6 aux Bassins à Flot

Après l'Hilton Garden Inn à Euratlantique, voici un nouveau 4 étoiles pour Bordeaux. Après 20 mois de travaux ouvre ce samedi le premier Radisson Blu Hotel de Gironde, un resort urbain quatre étoiles, dans le quartier des Bassins à Flot, en pleine transformation. « Mais c’est plus qu’un hôtel » insiste Philippe Gauthier, directeur de Redman Hôtellerie Sud-Ouest, le groupe qui a conçu et exploite le bâtiment pour Radisson.

Posé au cœur des Bassins à Flot, donnant d’un côté sur la rue Lucien Faure et de l’autre sur le quai Lawton, cet énorme cube métallique représentant des containers posés les uns sur les autres, portera le nom de Dock G6. En plus des 125 chambres d’hôtel, il propose aussi un restaurant, un bar « lounge », un spa, un espace de fitness et même un putting de golf avec vue panoramique sur Bordeaux ! Des endroits évidemment ouverts à tous, et pas seulement aux clients de l’hôtel. 20Minutes vous fait découvrir en avant-première ce lieu tout à fait insolite.

On commence la visite par le premier bar, au rez-de-chaussée, et le restaurant, au premier étage. Dénommés Wellman, du nom d'une des deux grues classées des Bassins à Flot, les deux établissements donnent côté bassins. Le restaurant sera tenu « par un jeune chef bordelais » explique Philippe Gauthier, et proposera une « restauration bistronomique ne travaillant que les produits régionaux et de saison. »

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...6-bassins-flot
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.

Axelferis liked this post
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old September 13th, 2018, 01:52 PM   #164
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux : le nouveau chantier du Hangar G1


Le futur Hangar G1 aux Bassins à flot. (Crédits : agence DND Architectes)

Le Hangar G1 est un programme immobilier bordelais de 22.000 m2, pour près de 25 M€ d'investissement, qui ne devrait comprendre aucun logement.

Les premiers travaux ont été engagés à la fin du printemps et une importante étape franchie fin juin avec la pose de la première pierre. Ce top départ de la construction du Hangar G1 a été donné par la société civile immobilière (SCI) Bordeaux Port Immo, qui associe le Grand port maritime de Bordeaux (GPMB), à hauteur de 60 % du capital, et le groupe Caisse des dépôts (Banque des territoires, 40 %) pour un apport total en fonds propres de 8,2 M€.

Bordeaux Port Immo a confié la promotion immobilière de ce programme de 22.000 m2 à Eiffage Immobilier et c'est Benjamin Drossart, directeur associé avec son frère Gilles à la tête de l'agence parisienne DND Architectes, qui a assuré la conception du projet. Ce nouvel ensemble va prendre la suite du Hangar H2, où se trouvait le mythique Entrepôt maritime qui a été rasé, à l'entrée des Bassins à flot par la rue Lucien Faure.

Situé au niveau du Bassin à flot numéro 1, à côté du Hangar G2, ce programme immobilier, qui devrait représenter près de 25 M€ d'investissement, ne proposera aucun logement mais notamment un parc de 536 places de parking, géré par la société Effia, 3.800 m2 divisibles de bureaux mis en location et 3.400 m2 de commerces et services, dont 2.300 m2 de moyenne surface alimentaire et 7 cellules commerciales comprises entre 65 et 245 m2. La livraison du Hangar G1, projet dont la conception a été initiée en 2013, est prévue en février 2020.

Le Grand port maritime de Bordeaux (4.900 emplois directs dans 200 établissements), dont le périmètre s'étend sur la rive gauche tout au long de la centaine de kilomètres de l'estuaire de la Gironde (de Bordeaux-centre au Verdon) dispose d'un réservoir de foncier, en particulier sur le territoire métropolitain. Les mauvaises langues assurent même que ce qui intéresse le plus les élus métropolitains dans le port (à quelques exceptions près) ce sont des dizaines d'hectares en attente d'un nouveau destin.
Source : https://objectifaquitaine.latribune....g1-790067.html
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old September 17th, 2018, 05:17 PM   #165
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Entre la ville et le casino Barrière, les jeux sont faits

A l’occasion du vote sur le renouvellement du contrat de concession entre la ville de Bordeaux et le groupe Lucien Barrière, concernant l’exploitation du casino de Bordeaux-Lac, le débat sur l’implantation même de ce casino a refait surface au cours du conseil municipal, ce lundi après-midi.

Au titre de « ville touristique », Bordeaux est autorisée depuis 2000 à accueillir sur son territoire un casino. Le contrat de délégation de service public (DSP) entre la ville et la Société d’animation touristique de Bordeaux (SATB), filiale à 99,9 % du groupe Lucien Barrière, arrive à son terme au 31 janvier 2019. « Nous avons relancé une procédure avec deux offres : 7 ans et neuf mois, ou 14 ans et neuf mois, explique Nicolas Florian, adjoint aux Finances. Un seul candidat s’est manifesté, le groupe titulaire du contrat d’exploitation actuel. »

Le choix d’un contrat sur 14 ans et neuf mois a été choisi par la ville, ce qui permet, insiste Nicolas Florian, un « toilettage » du contrat initial. Pour résumer, la municipalité touchera dorénavant 7,5 % du produit des jeux du casino, soit 11,22 millions d’euros par an. « Cela se traduit par un gain de plus d’un million d’euros par an pour la ville », se félicite la municipalité. « Si nous avions opté pour un contrat sur 7 ans, la redevance aurait été inférieure d’un million d’euros » assure Nicolas Florian.

L’adjoint aux Finances souligne par ailleurs avoir obtenu du casino qu’il s’engage sur une rénovation du bâtiment, pour un montant de 6 millions d’euros, dans les deux à trois prochaines années, avec notamment de nouveaux concepts de restaurants et de bars. Et sa contribution pour les animations culturelles, passera de 200.000 euros par an à 600.000 euros.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...ere-jeux-faits
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old September 20th, 2018, 06:03 PM   #166
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux : Forêt urbaine ou nouveau projet de quartier… Que faire du site de la Jallère ?

Que faire de la Jallère ? Une opération urbanistique mixant logements et activité professionnelle, tout en préservant les zones humides, comme le souhaite la mairie ? Une « forêt urbaine », comme le suggère l'élu Vert Pierre Hurmic ? Ou bien faut-il simplement laisser ce quartier « dans son jus », comme le demande le socialiste Nicolas Guenro ?

Ce quartier de Bordeaux nord, coincé entre l’avenue de Labarde, le nouveau stade et le parc des Expositions, accueille aujourd’hui de grandes entreprises, comme la Carsat Aquitaine ou la Caisse des Dépôts. Certains terrains vont se libérer, la Caisse des Dépôts rejoignant ainsi le nouveau quartier Euratlantique en 2021. Sur les 95 ha de cette zone, il y a aussi beaucoup d’espaces en friche. Plutôt à l’abandon, certaines parcelles ne sont pas loin de servir de décharges sauvages.

Surtout, le site de la Jallère repose sur des zones humides, qui jouent un rôle dans la lutte contre les inondations. Une réflexion sur l’évolution de ce site avait été engagée dès 2014 par la mairie, qui envisageait dans un premier temps de détruire totalement ces zones humides. Le projet a depuis évolué : dans sa nouvelle mouture, présentée lundi en conseil municipal, et dont nous dévoilions les grandes lignes en juillet dernier, la municipalité les préserve dorénavant totalement. Ce dont se félicite Pierre Hurmic, qui n’oublie pas de préciser que c’est « grâce à la mobilisation des Verts » que les zones humides ont été sauvées.

Le projet prévoit ainsi environ 2.000 logements, soit une densité plutôt faible de 20 logements à l’hectare avec essentiellement des maisons individuelles sur pilotis, une « dimension économique » avec la création de 2.500 emplois, ainsi qu’un projet d’activité agricole sur 3 ha. En tout, 33 ha sur les 95 ha seraient préservés, et réservés à une « trame verte », dans l’idée de créer un quartier « à la frontière de l’urbain et de la nature » comme l’a défini Magali Fronzes, adjointe au maire chargée de la nature en ville.

L’étude, qui n’est pas encore définitive, a été confiée à l'agence Anma de Nicolas Michelin, architecte-urbaniste déjà en charge du projet des Bassins à Flot et qui a aussi travaillé sur Euratlantique.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...e-site-jallere
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old September 21st, 2018, 07:07 PM   #167
Aujen
Only Lyon
 
Aujen's Avatar
 
Join Date: Sep 2014
Location: Lyon 9e
Posts: 7,186
Likes (Received): 8592

Réponse A.
Aujen no está en línea   Reply With Quote
Old December 15th, 2018, 07:06 PM   #168
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Pourquoi la start-up Back Market part s'installer aux bassins à flot

Back Market, qui se présente comme le supermarché en ligne du reconditionné, n’en finit plus de grossir et va finalement s’installer dans le quartier des bassins à flot. La start-up parisienne, arrivée à Bordeaux au mois de juin dernier, a tout d’abord posé ses valises à Darwin. Mais de dix personnes, l’antenne bordelaise est passée à 32 à ce jour et va atteindre les 60 personnes d’ici à la fin du premier trimestre 2019.

Contacté par 20Minutes, l’un des trois créateurs, Vianney Vaute, explique que c’est tout un département consacré aux relations clients et au service après-vente au sens large qui est en train de se constituer à Bordeaux. « On grandit plus vite que prévu car il y a une véritable dynamique ici autour des start-up et Bordeaux est devenu un terreau favorable aux recrutements pointus, et tout ceci se fait de manière assez naturelle. »

Back Market est ainsi en train de se constituer un pôle spécialisé sur le suivi et le retour des colis, sur la data analyse qui rassemble tout un tas de données, et sur la « business intelligence ».

La start-up s’installera dans le futur bâtiment G7, au 113, rue Lucien-Faure. Elle prendra même un espace de 1.000 m2 supplémentaire qu’elle louera dans un premier temps à d’autres entreprises, avant de le récupérer quand elle en aura besoin.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/economie/23...r-bassins-flot
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old December 15th, 2018, 07:14 PM   #169
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Le projet de complexe cinéma UGC aux Bassins à flot est lancé


Le Quai des Caps aux Bassins à Flot à Bordeaux accueillera notamment un complexe UGC de 13 salles. — Hardel/Le Bihan

Après plusieurs mois d’atermoiements, le projet de complexe cinéma UGC de 13 salles aux Bassins à flot est enfin lancé. Les groupes Pitch Promotion et Fayat Immobilier ont annoncé mercredi avoir signé le contrat avec UGC pour l’exploitation de ce multiplexe qui comportera près de 2.400 places.

Il s’agira de la tête de pont d’un programme immobilier plus vaste de 47.000 m2 au sein du quartier, intitulé « Quai des Caps ». Il comportera également, un hôtel 3 étoiles B & B de 124 chambres, un parking silo de 494 places, une résidence hôtelière à vocation sociale de 128 chambres, 9.570 m² de commerces et 13.970 m² de bureaux.

« Quai des Caps » s’étalera sur 900 m, de la place Pertuis à la place Latule, le long du port de plaisance. Un site qui accueillait jusqu’à cet été, dans les vieux hangars détruits depuis, des activités artisanales liées au nautisme. La promenade entre le port de plaisance et les bâtiments sera elle aussi aménagée, conjointement.


Le Quai des Caps, aux Bassins à Flot, accueillera quatre bâtiments, dont un complexe UGC de 13 salles - Pitch Promotion

L’UGC ouvrira son nouveau complexe à la place de l’ancien H 27, et la livraison de l’ensemble est prévue pour 2020, même si les constructions des bâtiments seront réalisées en différentes phases.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...ins-flot-lance
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old December 15th, 2018, 07:20 PM   #170
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Hôtels, bureaux, résidence… La dernière phase de «l’îlot fourrière» à Bacalan se dévoile


L'hôtel trois étoiles sera situé quai du Maroc, sur 6 étages, avec un bar/restaurant.


L'hôtel 4 étoiles du groupe Legendre, qui s'installera sur l'ilot fourrière en face de la Cité du Vin à Bordeaux comprendra 150 chambres réparties sur neuf étages.

[...]

C’est la troisième et dernière phase de la transformation du terrain de l’ancienne fourrière de Bordeaux, qui vient d’être lancée.Le groupe Legendre Immobilier, promoteur et aménageur du site situé juste en face de la Cité du Vin, viendra y construire deux hôtels 3 et 4 étoiles, et une résidence « para-hôtelière », comprenant une résidence et une auberge. Une offre qui viendra compléter les halles de Bacalan et plusieurs surfaces de bureaux sur le même site.

C’est la filiale d’hôtellerie du Groupe Legendre qui, avec l’atelier Cosa (Colboc Sachet Architectures) s’est chargée de la conception des deux hôtels. Le 3 étoiles sera situé quai du Maroc, et sera composé de 133 chambres réparties sur 6 étages avec un bar/restaurant, ainsi qu’une salle de fitness.

L’hôtel 4 étoiles comprendra, quant à lui, 150 chambres réparties sur 9 étages. L’entrée se fera par un hall d’accueil aménagé dans deux des anciens silos historiquement présents sur le site et qui seront réhabilités. Le rez-de-chaussée sera consacré à des salles de séminaires et à des salles de réunion. Le dernier étage sera occupé par un restaurant/bar panoramique et un spa-piscine, en rooftoop. Un jardin en cœur d’îlot sera, par ailleurs, à la disposition de la clientèle des deux hôtels.

Les six autres silos font, quant à eux, l’objet d’un appel à projet dédié aux arts visuels. Plusieurs candidatures sont en train d’être analysées, et on devrait en savoir plus d’ici à début 2019.

En plus de ces deux hôtels, Legendre proposera également une offre originale, à mi-chemin entre l’auberge et la résidence, via son concept « Whoo », qu’il a déjà décliné à Rennes. L’idée de « Whoo », c’est une résidence pour jeunes actifs, qui permet de vivre au sein d’une communauté tout en disposant d’un logement à soi. Plusieurs services sont mutualisés, comme un espace petit-déjeuner, une salle à manger partagée, un espace de coworking, des salons, une salle de sport…

Les logements privatifs sont, eux, entièrement meublés et proposeront des surfaces allant de 18 à 22 m2 (152 T1, 6 T1bis). Le « Whoo » bordelaisaura la particularité de proposer également une auberge de 230 lits répartis en dortoirs de 6 à 10 lits pour répondre à la demande touristique.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...acalan-devoile
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old December 21st, 2018, 02:34 PM   #171
cochise75
Fourbe des collines
 
cochise75's Avatar
 
Join Date: Jun 2012
Location: Paris XIIe, Bel-Air
Posts: 22,598
Likes (Received): 36162

Quote:
Bordeaux: Le quartier Ginko, la mauvaise réputation lui colle à la peau


Ecoquartier Ginko à Bordeaux, le 27 novembre 2018. - M.Bosredon/20Minutes

« Qui critique Ginko ? Quelques nostalgiques qui rêvent encore de la ville d’échoppes ? On ne va pas refaire des échoppes dans les nouveaux quartiers ! » Pour Alain Juppé, le nouvel écoquartier Ginko, toujours en phase de construction sur les berges du Lac, est devenu au fil des années un sujet ultrasensible…

Ce quartier est en effet mal-aimé des Bordelais. Il suffit de prononcer son nom pour provoquer une avalanche de noms d’oiseaux (20 Minutes a fait le test en sollicitant ses internautes via Facebook) : « trop dense », « affreux », « hideux », « cage à poules »… Une mauvaise réputation qui ne s’est pas arrangée depuis que le balcon d'un immeuble s'est effondré, en 2015.

Lasse d’entendre ces critiques, la mairie a missionné l'agence A'Urba pour y mener une étude, qui a duré un an. Sa restitution s’est faite il y a quelques jours. Elle confirme tout d’abord la mauvaise réputation du quartier : 77 % des mentions « Ginko » enregistrées sur les réseaux sociaux sont négatives.

Concernant l’enquête auprès des habitants, les résultats sont contrastés : plus de 80 % des répondants sont satisfaits de leur logement, et 68 % soulignent la qualité de l’emplacement (environnement, transports), mais 69 % ont constaté des malfaçons. Par ailleurs, 86 % considèrent qu’il y a un problème de propreté des espaces publics (poubelles enterrées, détritus sur la voie, odeurs…) Plus de la moitié (54 %) dit subir des nuisances sonores provenant de l’extérieur.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/bordeaux/23...ion-colle-peau
__________________
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

We'll always have Paris.
cochise75 no está en línea   Reply With Quote
Old December 9th, 2019, 05:29 PM   #172
Mdalexanber
Registered User
 
Join Date: Sep 2019
Location: Métropole de Lyon
Posts: 293
Likes (Received): 845



Quote:
Bordeaux : les deux nouveaux hôtels de l’îlot Bacalan sous pavillon Marriott

sudouest.fr | 05.12.2019


L'hôtel Renaissance, de la gamme 4 étoiles du groupe du Marriott. VISUEL LEGENDRE IMMOBILIER

Le groupe Legendre Immobilier qui construit les deux établissements à trois (Moxy) et quatre étoiles (Renaissance) annonce une ouverture pour le début de l’année 2021.

Après les halles de Bacalan, les 10.000 mètres carrés de bureaux voisins où sont installés l’école Vatel ou encore Betclic, le groupe Legendre Immobilier complète l’îlot de la fourrière dans le quartier de Bordeaux maritime par deux hôtels en cours de construction contre les anciens silos conservés. L’entreprise vient d’annoncer les enseignes de ces deux établissements : Moxy et Renaissance, deux marques du groupe Marriott.


CRÉDIT PHOTO : VISUEL LEGENDRE IMMOBILIER

Le premier sera composé de 133 chambres sur 6 étages (ci-dessus) avec bar-restaurant et salle de fitness. La nouvelle marque Moxy se veut branchée et destinée aux « millenials » selon le communiqué de Legendre, terme signifiant en langage courant, la jeune génération (30/40 ans) de clients. Le 4 étoiles Renaissance comptera 150 chambres sur 9 étages. Son entrée se fera deux des anciens silos. Restaurant-bar et piscine au dernier niveau. Cible affichée : la clientèle étrangère en tourisme d’affaires et de loisirs.

L’architecture des deux hôtels est due à l’équipe Cosa-Colboc Sachet Architectes et la Maison Malapert. Le groupe Suitcase Hospitality, spécialisé dans le développement et l’exploitation d’hôtel, a assuré l’assistance à maîtrise d’ouvrage.
Source : Sud Ouest
__________________

3locations liked this post
Mdalexanber no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 06:52 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2020, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us