Nouvelle Ligne Lyon-Turin - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Infrastructures et Transports > Infrastructures et Transports


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 50 votes, 5.00 average.
Old April 29th, 2003, 12:51 PM   #1
icon
ubik
 
icon's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon/Geneva
Posts: 1,135
Likes (Received): 8

Nouvelle Ligne Lyon-Turin

Le Progres 29/04/2003

La descenderie de Modane est déjà creusée sur près de 500 mètres. Les trois autres prévues doivent commencer dans les jours prochains. Mise en place à la suite du traité franco-italien de janvier 2001 qui « lançait » le Lyon-Turin, la société Lyon Turin Ferroviaire poursuit sa tâche sans partager le scepticisme ambiant né de l'audit sur les infrastructures.

Foin d'audit tendant à remettre en cause le projet « Lyon-Turin » : premier signe concret, le futur tunnel de base, long de 52,6 kilomètres, taille actuellement sa route quelque part sous Modane. Les travaux de la première descenderie (1) de Modane/Villarodin-Bourget sont en effet désormais bien engagés : près de 500 mètres de cet ouvrage prévu pour s'enfoncer de 4 000 mètres sous le mont d'Ambin ont déjà été creusés. Large à sa base de 6 mètres, suivant une pente maximale de 12 % et dotée d'une section variant entre 65 à 80 m2, la descenderie va bon train : actuellement une centaine de personnes se succèdent nuit et jour cinq à six jours par semaine pour élaborer le tout premier ouvrage du Lyon-Turin. Une fois creusés ces quatre kilomètres sous la montagne, il est prévu de creuser une galerie de reconnaissance (ouvrage de moindre importance) sur une longueur de 2 500 mètres. L'ensemble de ces travaux devrait s'étaler sur 30 mois.
Le démarrage des trois autres descenderies suivra. Celle de Saint-Martin-La-Porte ( la première en venant de Chambéry et située à 7 kilomètres de l'entrée du tunnel de base), devrait ainsi démarrer incessamment. Longue de 2040 mètres pour une dénivellation de 86 mètres, elle sera elle aussi prolongée par une galerie de reconnaissance de 3 000 mètres. Suivra le lancement de la descenderie de Lapraz, longue de 2 700 mètres, dont la galerie se prolongera pour sa part de 5 300 mètres. Enfin, côté italien la galerie de Venaus, la plus longue puisque devant s'étendre sur 10 000 mètres, démarrera à partir de l'entrée proprement dite du tunnel de base.

« Nous sommes dans les temps »
Ces descenderies et leurs galeries ont plusieurs fonctions : d'abord rejoindre sous la montagne le niveau du futur tunnel de base, aux environs de 550 mètres; ensuite permettre d'élucider les derniers points d'interrogation géologiques que se posent les ingénieurs de Lyon Turin Ferroviaire (failles, sous-sol instable, présence d'eau, de gaz etc) et que les sondages n'ont pas pu résoudre. « Avec les forages, on arrive à des profondeurs de 1 à 2 kilomètres maximum , souligne Paolo Comastri, directeur général de LTF, au-delà, il faut précisément réaliser de telles descenderies et galeries ». Par ailleurs, ces ouvrages doivent aussi permettre de déterminer avec précision le mode de réalisation le plus souhaitable du tunnel de base, explique Gérard Cartier, directeur des études sachant qu'elles serviront par la suite pour la construction et l'exploitation de l'ouvrage (ventilation, maintenance etc).
Enfin, ces quatre descenderies dont la pente est en moyenne de 8 % et que l'on perce à l'explosif, constitueront autant de « points d'attaque » du tunnel de base : plutôt que percer l'ouvrage à ses seules deux extrémités, ces descenderies permettront d'attaquer simultanément le percement en huit points différents.
Pour l'heure les travaux vont leur cours. Pour la première tranche de travaux de la descenderie de Modane, 52,672 millions d'euros (HT) ont d'ores et déjà été mobilisés. Pour celle de Saint-Martin, 40,789 millions sont programmés. Et du côté de Chambéry, siège de Lyon-Turin Ferroviaire, l'heure n'est pas au ralentissement des travaux : « Nous nous trouvons dans l'ordre des choses décidées par le traité franco-italien », expliquait il y a quelques jours François Lépine, président de cette société constituée à parité entre Réseau Ferré de France et Rete Ferroviaria Italiana, son homologue italienne. LTF a été constituée pour réaliser les études techniques précédant le creusement du tunnel et les études financières et juridiques qui doivent permettre de savoir comment financer l'ouvrage; ses responsables se contentent de rappeler à ceux qui aimeraient l'oublier : « Nous sommes dans les temps ».
Jean-Claude Pennec
1) Les descenderies permettent de rejoindre depuis la surface du sol le niveau prévu du futur tunnel de base. D'où leur pente plus ou moins prononcée.
Les galeries de reconnaissance, qui les prolongent à leur extrémité, sont au contraire creusées horizontalement dans l'axe du futur tunnel et permettent d'élucider les dernières inconnues géologiques.

Comment faire intervenir le privé dans le financement ?



Concernant le financement de la partie internationale, Lyon-Turin Ferroviaire a notamment pour mission d'étudier les montages financiers possibles notamment en faisant appel pour une part au privé. Quatre schémas juridiques combinant public/privé se révèlant possibles, il a ensuite été demandé à un groupement de banques françaises et italiennes d'évaluer les montages proposés.
Selon Sylvie Bourrier, adjointe du directeur des Etudes de LTF, l'étude réalisée révèle que le péage pourrait financer une part d'investissement variant entre 15 et 25 % du tunnel de base.
Pour le conseil d'administration de LTF, le partenariat public-privé le plus pertinent semble être un « marché d'entreprise de travaux publics » rénové : une société filiale de RFF et de RFI assurerait la maîtrise d'ouvrage du projet, commercialiserait les sillons et encaisserait les péages. Après appel d'offres international, elle désignerait une société privée chargée de financer construire et gérer l'ouvrage. Celle-ci financerait l'ouvrage grâce à ses fonds propres et par recours à l'emprunt, complété par une subvention publique ; ne seraient assumés par le partenaire privé que les risques propres à son domaine de compétences. Enfin, cette société pourrait également se charger du « risque trafic ». En bénéficiant en retour d'un contrat de mise à disposition de longue durée.
Quant au reste du financement, des « mécanismes extra-bugétaires » doivent être envisagés, estime-t-on chez LTF, qui tous visent en fait à faire payer plus le poids-lourd globalement (taxe routière, taxe sur les carburants) mais aussi sur les itinéraires alpins (taxe alpine). Les fonds collectés alimenteraient un « fonds spécial destiné au financement des ouvrages ferroviaires ».
__________________
------------------------------------------------
icon
icon no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old April 29th, 2003, 12:54 PM   #2
icon
ubik
 
icon's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon/Geneva
Posts: 1,135
Likes (Received): 8

La suite...

Le gouvernement français pris entre trois feux



Anne-Marie Comparini avait promis, lors de la tenue de la Conférence Intergouvernementale franco-italienne à Rome, fin mars, qu'elle ne resterait pas les bras croisés sur le dossier du Lyon-Turin à attendre le bon (non) vouloir du gouvernement français. La décision prise à son invitation par le Conseil régional d'avancer la part « Etat » sur les études de la partie française du traçé, en est la première traduction. Celle-ci est à mettre en rapport avec la volonté de l'Italie exprimée il y a quelques jours : celle-ci se dit prête à intervenir seule sur la partie internationale (le tunnel de base) à certaines conditions. Le gouvernement italien par la voix de son vice-ministre, M. Martinat, a en effet proposé de prendre en charge les dépenses liées au tunnel de base en obtenant en contrepartie la gestion de tout le tracé. Au début du mois, dans « Il Giornale Del Piemonte » William Casoni, assesseur régional aux Transports, déclarait à ce sujet : « Je me demande pourquoi le ministre français ne prend pas cette hypothèse en considération ; si le problème principal est de nature économique, la solution proposée par l'Italie peut être une véritable aide ». Et d'ajouter à propos de la date de fin des travaux, fixée à 2012 par le traité de janvier 2001 signé par Jacques Chirac : « Les travaux peuvent être conclus à cette date. Si les Français font volte-face, il ne reste plus qu'une chose à faire pour Gilles de Robien : chasser tous les techniciens ».
De son côté, Enzo Ghigo, le président de la Région de Turin, qui a obtenu confirmation à Bruxelles que l'Union Européenne était prête à doubler sa part de participation dans le projet précisait également au début du mois dans la « Repubblica » : « La proposition du gouvernement italien de prendre en charge les dépenses liées au tunnel de base ne laissent aucune excuse aux Français, si le financement est le réel problème ».
L'Europe est prête à financer 20 % du projet ; Rhône-Alpes a pris la décision le 18 avril de préfinancer la part de l'Etat « incertain sur ses engagements » en avançant 14,84 millions d'euros pour la période 2003-2005 ; l'Italie annonce peu ou prou qu'elle est prête à faire tout toute seule jusqu'au sillon alpin. La position française d'éventuellement reporter le Lyon-Turin (qui ne sera quoi qu'il en soit pas confirmé avant le débat parlementaire prévu sur le sujet) apparaît donc de plus en plus intenable.
J-C. P.
__________________
------------------------------------------------
icon
icon no está en línea   Reply With Quote
Old May 23rd, 2003, 05:27 PM   #3
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,118
Likes (Received): 7419

Lyon-Turin : LTF prévoit neuf années de travaux

Sur fond de polémiques larvées entre l'Italie et la France quant à l'opportunité même de la liaison, Lyon-Turin Ferroviaire (LTF) vient de finaliser l'avant-projet sommaire (APS) du projet de tunnel de base entre les deux pays. Sans aborder la question du financement, même si la possibilité de faire appel au partenariat "public privé" (PPP) est évoquée, l'organisme a prévu une réalisation s'étalant sur neuf ans.
Une manière d'indiquer que le calendrier, élaboré en 2001 et qui prévoit une ouverture vers 2012-2015, serait respecté.

(Le Moniteur - 23/05/2003)
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old May 25th, 2003, 10:40 PM   #4
to
Pro Torino-Lyon TGV
 
to's Avatar
 
Join Date: Jan 2003
Location: Torino
Posts: 82
Likes (Received): 1

Lyon-Turin = EUROPA UNITA
Lyon-Turin = PEACE
Lyon-Turin = FUTURE

Je suis de Turin , pour nous c'est prioritarie!!!
Lyon-Turin = moins Tir (camion)

Viva l' EUROPA UNITA
Ciao
to no está en línea   Reply With Quote
Old May 30th, 2003, 05:14 PM   #5
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,118
Likes (Received): 7419

De Robien : « La France respectera ses engagements »

• Lyon - Turin.

« Il ne s’agit pas d’une partie de football. La ligne à grande vitesse se fera. C’est n’est pas un match de foot entre l’Italie et la France. On ne peut pas présenter la ligne Turin – Lyon comme une alternative à la ligne TGV Atlantique Paris - Bordeaux », prévient le ministre des Transports français, Gilles de Robien, dans une interview au quotidien italien La Stampa du 25 mai. Concernant la fin des travaux prévus à l’origine en 2015, Gilles de Robien rappelle qu’« il est inutile de se balancer des dates à la figure. Il faut travailler avec un calendrier réaliste et fiable et un plan de financement crédible ».

in La Vie du Rail - 30/05/2003
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Old May 30th, 2003, 05:29 PM   #6
Fabb
Registered User
 
Fabb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Paris
Posts: 1,937
Likes (Received): 9

Quote:
Il faut travailler avec un calendrier réaliste et fiable et un plan de financement crédible ».
Donc, disons 2050.
Et on pourrait financer avec Eurotunnel.
Fabb no está en línea   Reply With Quote
Old May 30th, 2003, 09:20 PM   #7
Cezar
Guest
 
Posts: n/a
Likes (Received):

je me demande à quoi ça sert de relier la france à un état en voie de développement.........
  Reply With Quote
Old May 30th, 2003, 09:57 PM   #8
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,118
Likes (Received): 7419

<table cellpadding=4 cellspacing=0 width=98% class="quoteBox">
<td align=left valign=center> <smallfont> <b>Quote</B> <I>originally posted by Cezar </i></b> </smallfont> </td>
<tr><td align=left valign=top>je me demande à quoi ça sert de relier la france à un état en voie de développement.........</td></tr>
</table>
@ Cezar : t'es lourd... L'Italie est tout aussi développée que la France.
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Old May 30th, 2003, 10:17 PM   #9
Fabb
Registered User
 
Fabb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Paris
Posts: 1,937
Likes (Received): 9

L'Italie-que-j'aime est tout de même un peu moins développée que la France. La preuve : les rues de Rome et de Florence sont encore épargnées par les chaînes internationales qui me donnent la nausée.
Fabb no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2003, 04:34 PM   #10
to
Pro Torino-Lyon TGV
 
to's Avatar
 
Join Date: Jan 2003
Location: Torino
Posts: 82
Likes (Received): 1

@Cezar Bravo!!!!!!

Viva l'Europa (moins Cezar)

Torino-Lione
Torino-Lione
C'est prioritaire pour l'Italie
No Injustice pour l'Italie, Torino-Lione

Ciao
to no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2003, 07:34 PM   #11
Fabb
Registered User
 
Fabb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Paris
Posts: 1,937
Likes (Received): 9

Mais où en sont les liaisons à grande vitesse entre Firenze, Milano e Torino ?
Sono terminate ?
Fabb no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2003, 08:23 PM   #12
Cezar
Guest
 
Posts: n/a
Likes (Received):

ah parce que l'évolution d'un pays se mesure aux nombres d'étudiants qui bouffent du coca et des hamburgers ?
  Reply With Quote
Old May 31st, 2003, 11:14 PM   #13
Fabb
Registered User
 
Fabb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Paris
Posts: 1,937
Likes (Received): 9

Hélas oui.
Mais je pensais plutôt aux chaînes minables comme Zara, C&A ou the Body Shop.
Fabb no está en línea   Reply With Quote
Old June 1st, 2003, 07:20 PM   #14
to
Pro Torino-Lyon TGV
 
to's Avatar
 
Join Date: Jan 2003
Location: Torino
Posts: 82
Likes (Received): 1

liaisons à grande vitesse Italie

En usage
FIRENZE-ROMA

Under costruction
NODO DI TORINO 2007/2009
TORINO-MILANO 2005 (Torino-Novara) 2008 (Novara-Milano)
PADOVA - VENEZIA
NODO DI TORINO 2007/2009
MILANO-BOLOGNA 2007
NODO DI BOLOGNA 2007
BOLOGNA-FIRENZE 2007
NODO DI FIRENZE 2007
NODO DI ROMA 2004
ROMA-NAPOLI 2004
NODO DI NAPOLI 2005

Under autorisation financement
MILANO - VERONA
VERONA - PADOVA


some images
BOLOGNA - FIRENZE


Ciao
to no está en línea   Reply With Quote
Old June 1st, 2003, 08:04 PM   #15
Fabb
Registered User
 
Fabb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Paris
Posts: 1,937
Likes (Received): 9

Je suis sidéré.

La linea Firenze-Bologna e quasimente tutta una galleria !
Ho visto le costruzione a Firenze e pensavo che l'opertura delle linea fosse pui prossima.

En tout cas, ça doit coûter très cher...
Fabb no está en línea   Reply With Quote
Old June 1st, 2003, 08:16 PM   #16
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,118
Likes (Received): 7419

Quelle distance y-a-t il entre Florence et Bologne ? Incroyble ce tunnel en effet!
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Old June 3rd, 2003, 10:05 PM   #17
to
Pro Torino-Lyon TGV
 
to's Avatar
 
Join Date: Jan 2003
Location: Torino
Posts: 82
Likes (Received): 1

Distance 80 km
93,2% Galleria = 73,2km

Opere principali Lunghezza(m)
Viadotto Savena 71
Galleria di Pianoro 10.841
Viadotto Laurinziano 121
Galleria Sadurano 3.855
Scatolare Rio dei Cani 67
Galleria Monte Bibele 9.243
Viadotto Idice 121
Galleria Raticosa 10.450
Viadotto Diaterna 88
Galleria Scheggianico 3.558
Viadotto Santerno 68
Galleria Firenzuola 15.285
Galleria Borgo Rinzelli 717
Galleria Morticine 654
Viadotto Sieve 641
Galleria di Vaglia 18.713

Salut!
Lyon - Turin
Pour nous c'est PRIORITARIE!!!!
No Lyon - Turin = Catastrophe!!

Ciao Amici Francesi
Viva l' EUROPA UNITA
to no está en línea   Reply With Quote
Old June 3rd, 2003, 11:34 PM   #18
Fabb
Registered User
 
Fabb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Paris
Posts: 1,937
Likes (Received): 9

Le dernier tunnel est vachement long.

Bologne-Florence = le premier métro à grande vitesse.
Fabb no está en línea   Reply With Quote
Old June 6th, 2003, 05:08 PM   #19
to
Pro Torino-Lyon TGV
 
to's Avatar
 
Join Date: Jan 2003
Location: Torino
Posts: 82
Likes (Received): 1

Buongiorno amici Francesi!!!

Lyon - Turin 2012 ?
(2015 plus facile)


le 05/06/2003,
Intervention de Jean-Pierre Raffarin à l'issue du déjeuner avec Silvio Berlusconi, président du Conseil italien



"Bonjour mesdames, messieurs. Je voudrais vous dire combien j'ai été heureux de recevoir le président du gouvernement italien et de pouvoir mener avec lui une séance de travail approfondi, à la fois sur la situation internationale, sur la construction européenne et nos relations bilatérales. J'étais particulièrement intéressé par la présentation de monsieur Berlusconi sur ce qu'il considère être les priorités de la présidence italienne pour l'Union européenne, à partir du deuxième semestre de 2003. Nous avons parlé des institutions européennes, de la Convention européenne ; nous avons échangé nos propositions, vu que nous avons une grande proximité de vues sur l'avenir de l'Union européenne. Nous avons aussi parlé des échanges bilatéraux, de développement de projets économiques, de rapprochement de nos entreprises. Nos deux économies, nos deux pays ont des grandes proximités et nous souhaitons renforcer les partenariats entre nos entreprises, non seulement les grandes mais aussi les petites, et développer des échanges qui soient fructueux pour l'emploi et pour la croissance. Nous avons évoqué plusieurs sujets importants dans nos relations bilatérales et j'ai confirmé, en ce qui concerne le projet Lyon Turin, les engagements de la France. Nous sommes très motivés sur ce projet qui sera l'un des grands projets que nous présenterons à l'occasion d'un comité interministériel de l'aménagement du territoire, un CIADT, que je souhaite pouvoir organiser à l'automne prochain, qui pourra nous permettre de tenir les engagements, et quant au calendrier et quant au programme, tel qu'il a été pris par les deux gouvernements, italien et français. Nous souhaitons pouvoir, à l'automne prochain, présenter des grands projets qui sont des projets d'infrastructure, d'aménagement du territoire, qui puissent mobiliser de nombreuses énergies pour faire en sorte que la France vive son espace européen avec la meilleure des communications possible. Voilà quelques éléments, mais je vais laisser avec plaisir la parole à monsieur Silvio Berlusconi, le président du gouvernement italien."


Berlusconi dit 2012 ! Boh??
Lyon - Turin 2012/2015 prioritarie pour l'Italie
très motivés sur ce projet pour la France
BENE C'EST TRES BON!!!
CIAO
to no está en línea   Reply With Quote
Old June 14th, 2003, 12:14 AM   #20
to
Pro Torino-Lyon TGV
 
to's Avatar
 
Join Date: Jan 2003
Location: Torino
Posts: 82
Likes (Received): 1

Turin - Lyon c'est possible!

Zurich - Lugano (for Milan) High Speed Line

http://www.alptransit.ch/index.htm

Ciao!
Grazie pour le Sticky
to no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
lgv, lyon

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 10:57 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2020, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us