Nouvelle Ligne Lyon-Turin - Page 7 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Infrastructures et Transports > Infrastructures et Transports


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 50 votes, 5.00 average.
Old June 27th, 2005, 10:10 AM   #121
EuropaCorp
 
Join Date: Jul 2004
Posts: 513
Likes (Received): 0

Le Progrès Lundi 27 Juin 2005

Quote:
Lyon-Turin : Perben annonce la DUP

Le ministre des Transports confirme l'engagement de la France

La liaison Lyon-Turin s'est invitée au conseil général vendredi à travers une demande d'avis sur de nouvelles options de tracé de périmètre d'études. Comme elles concernent l'Isère et la Savoie, les élus du Rhône ne se sont pas positionnés sur ces options mais ont rappelé leur souhait de voir cette liaison réalisée. Le socialiste Bernard Rivalta a interpellé le ministre des Transports sur la volonté du gouvernement de s'engager.
« La France et l'Italie vont répondre à l'Union européenne, cette réponse n'a pas valeur automatique en terme de conséquences » a indiqué Dominique Perben, faisant allusion aux engagements européens pour financer à 50 % les travaux de la section internationale.
Le ministre des Transports a ajouté que l'enquête pour la déclaration d'utilité publique était prévue pour le milieu de l'année 2006.
« Ce projet est indispensable » a conclu Dominique Perben qui a refusé « tout allégement des contraintes de sécurité dans le tunnel du Mont-Blanc ».
EuropaCorp no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old July 10th, 2005, 12:38 PM   #122
EuropaCorp
 
Join Date: Jul 2004
Posts: 513
Likes (Received): 0

Le Progres 6/07/2005
Quote:
Lyon-Turin: la France apporte 95 millions d'euros

Les élus régionaux ont rencontré le ministre des Transports hier. Cette somme, attribuée dans le cadre d'une convention signée par Dominique Perben, sera consacrée aux dernières études

L'Etat s'est engagé hier à apporter 95 millions d'euros pour le financement des dernières études et travaux préparatoires du tunnel central du projet ferroviaire Lyon-Turin. Dominique Perben, ministre des Transports et de l'Equipement, a signé une convention formalisant cet engagement avec les présidents de Réseau Ferré de France, de la société LTF (Lyon-Turin-Ferroviaire) et l'Agence de Financement des Infrastructures de Transports de France. Cette somme contribuera à réaliser l'avant projet détaillé du tunnel et les travaux sur les descenderies de Modane, La Praz, Saint-Martin-la-Porte ainsi que les galeries de reconnaissance. Ce programme global d'un montant de 535 millions d'euros est cofinancé par l'Union européenne à 50 % et par la France et l'Italie pour l'autre moitié.
Dominique Perben a déclaré qu'il « s'agissait d'un engagement important et lourd de symboles ».

Un peu plus tôt, il avait rencontré une délégation d'élus rhônalpins de tous horizons politiques, conduite par Jean-Jack Queyranne, président de la Région. Ceux-ci tenaient à évoquer avec le ministre des Transports les conséquences de l'accident du tunnel du Fréjus et leur volonté de voir lancé définitivement le Lyon-Turin.

Jean-Jack Queyranne, à l'issue de cette réunion, a rapporté que Dominique Perben avait réaffirmé sa volonté « à mille pour cent » de voir s'engager concrètement la réalisation du Lyon-Turin. Le président de Rhône-Alpes a toutefois confié qu'il « souhaitait que cette volonté soit partagée par le gouvernement dans son entier », rappelant que la France et l'Italie devaient répondre rapidement à l'Union européenne, prête à participer au financement du projet.

Last edited by EuropaCorp; July 10th, 2005 at 08:33 PM.
EuropaCorp no está en línea   Reply With Quote
Old July 21st, 2005, 05:00 PM   #123
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Le TGV Lyon-Turin, « un projet qui traîne »

Le Progres jeudi 21 juillet 2005

Nommée par la Commission européenne, l'espagnole Loyola de Palacio estime que la France et l'Italie doivent « mettre l'argent sur la table »

La Commission européenne a nommé hier l'Espagnole Loyola de Palacio «coordonnateur» pour faire avancer le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin-Budapest. Vice-présidente de la Commission européenne en charge des transports et de l'énergie jusqu'en novembre 2004, cette femme à poigne, parfaitement francophone, préside la commission de la politique extérieure du parti de droite espagnol Partido Popular, dans l'opposition, et siège au conseil d'administration de plusieurs entreprises.

>> Que pensez-vous de l'avancement du projet Lyon-Turin ?
C'est un projet qui traîne. Est-ce qu'on s'était trompé en le sélectionnant il y a plus de dix ans comme projet prioritaire ? Non, la nécessité est là, plus que jamais, car le trafic entre la France et l'Italie a des connections tout à fait congestionnées. Il y a besoin de canaux alternatifs, et spécialement de connections ferroviaires. Ce projet permettrait d'alléger la pression, il faut donc accélérer au maximum son lancement. Le temps n'a pas été totalement perdu, des études ont été faites, qui permettraient de vraiment maintenant lancer le projet.

>> Quel est le problème principal ?
Il y a surtout un problème financier, et les financements publics arrivent quand il y a engagement politique.

>> Que peut faire un coordonnateur ?
Ce sera plus que des rapports. Il faut pousser les autorités françaises et italiennes à mettre l'argent sur la table, en plus du soutien financier important au niveau européen. Il faut le soutien plein de toutes les autorités nationales, régionales, locales, les faire travailler ensemble pour un effort conjoint dans le même sens. Tout cela, je crois, peut être facilité grâce à un coordonnateur.

>> Quand irez-vous sur le terrain ?
Je vais commencer par parler avec les gouvernements, puis avec les gens des régions, des communes. Je viens juste d'être officiellement nommée, mon agenda n'est pas encore fixé.
Ingrid Melander, à Bruxelles

L'argent européen en attente

La Commission européenne a programmé 184 millions d'euros pour la préparation du projet Lyon-Turin de 2001 à 2006. Elle pourrait ensuite cofinancer jusqu'à la moitié du coût du tunnel, évalué à 6,7 milliards d'euros, l'Italie prenant en charge 67 % du reste.
Mais cela dépendra de l'avancement du projet, et de la taille du budget européen 2007-2013, avertit Alain Baron, fonctionnaire européen chargé du Lyon-Turin depuis cinq ans, et responsable de la cellule des coordonnateurs.
Celui-ci souligne qu'outre l'engagement ferme de la France et l'Italie à financer le projet à long terme, la Commission européenne attend aussi un projet industriel précis, pour l'instant « un peu dans les limbes ». « Il n'y a pas que l'infrastructure qui compte, le projet doit être adapté aux clients, il faut en parler avec eux », martèle-t-il.
__________________
Manu
M@nu no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old July 22nd, 2005, 11:31 AM   #124
EuropaCorp
 
Join Date: Jul 2004
Posts: 513
Likes (Received): 0

LE PROGRES 22/07/2005

Quote:
Lyon-Turin : « Le temps presse

Troisième grand dossier examiné [hier par la Région Rhone-Alpes], la liaison Lyon-Turin a mis d'accord droite et gauche sur un point : le temps presse et l'Etat doit enfin se hâter.

Reste que cette unanimité s'est lézardée dès qu'il a été question des itinéraires que devra emprunter cette liaison ferrée entre Bourgoin et la Chartreuse. L'exécutif penche pour des tracés collant à l'autoroute A 43 ou à la future ligne LGV, au nom de la préservation de l'environnement et des zones habitées.
Côté UMP, en revanche, on préfère l'itinéraire qui va de Bourgoin à Saint-André-le-Gaz, même s'il a l'inconvénient de provoquer une nouvelle coupure dans le territoire. « Cette option étudiée, chiffrée et réaliste a déjà fait l'objet d'une approbation par les élus locaux en 2003 » a souligné Xavier Dullin qui a ajouté : « sa vocation fret permettra de transférer dès 2012-2013 jusqu'à 20 millions de tonnes de marchandises de la route vers le rail entre l'Est lyonnais et l'Italie ».
Reste que c'est l'option défendue par la gauche qui a été adoptée, l'UDF rejoignant pour l'occasion la majorité afin de manifester son ardent soutien au Lyon-Turin.
EuropaCorp no está en línea   Reply With Quote
Old September 6th, 2005, 09:56 PM   #125
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Liaisons ferroviaires Lyon-Turin et Rhin-Rhône en bonne voie

Batiactu 02/09/2005

Lors de sa conférence de presse mensuelle, le Premier ministre Dominique de Villepin a annoncé jeudi sa position quant aux liaisons ferroviaires. Outre l'annonce du lancement des travaux du TGV Rhin-Rhône en 2006, il a notamment déclaré que la France reste «attachée» au projet de ligne de chemin de fer à grande vitesse Lyon-Turin, malgré sa volonté de limiter le déficit budgétaire.

Dominique Perben, ministre des Transports, a affirmé jeudi aux côtés de Dominique de Villepin : «Nous sommes attachés au projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin», d’ailleurs «500 millions d’euros ont déjà été engagés». Le ministre a ajouté : «Les travaux préliminaires ont démarrés, et nous avons saisi la commission de Bruxelles sur le financement des travaux qui sont envisagés».

Le coût total du projet, estimé à 12,5 milliards d'euros, reste suspendu à des engagements budgétaires importants, que la France et l'Italie n'ont pas encore formellement endossés. L'Union européenne devrait apporter une aide financière à hauteur de 20 à 50%.
Le tunnel, d’une longueur de 53 km entre Saint-Jean de Maurienne (Alpes françaises) et Venaus (Italie), s'inscrit dans le cadre de la création d'un réseau européen de transport allant de Lisbonne à Ljubljana, un des 30 projets déclarés comme prioritaires par l'Union européenne.

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé le lancement des travaux de la ligne TGV Rhin-Rhône dès l’an prochain. Le Maire de Belfort, Jean-Pierre Chevènement, s’est réjouit de cette nouvelle car elle «permet d'entrevoir une mise en service du TGV Rhin-Rhône à l'horizon 2010», et donc la sortie de l’isolement pour la région Franche-Comté, et particulièrement l'aire urbaine Belfort-Montbéliard.

Jean-Marie Bockel : « La balle est dans le camp du gouvernement »

De son côté, le président de l'association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée Jean-Marie Bockel s'est réjoui vendredi de la confirmation du lancement des travaux du TGV Rhin-Rhône en 2006.
Il a toutefois jugé que le gouvernement devait désormais la « traduire dans les faits » : « Nous attendons donc que celui-ci présente au comité de pilotage du 3 octobre prochain la convention de financement de la première tranche de la branche Est, afin que la mise en chantier de celle-ci puisse intervenir suivant le calendrier annoncé », a-t-il indiqué.
Egalement sénateur-maire socialiste de Mulhouse, il a rappelé au gouvernement que « la balle est désormais clairement dans son camp ». Et de souligner : « Les régions Alsace, Bourgogne et Franche-Comté se sont positionnées depuis longtemps, la préparation du lancement des travaux se déroule au rythme prévu, la Suisse a confirmé sa participation au financement ».
Rappelons qu’il s'était étonné la semaine passée que l'Etat français soit le « seul financeur » à « n'avoir toujours pas fait connaître sa participation » à ce projet.

Source : www.batiactu.com
__________________
Manu

Last edited by [email protected]; September 7th, 2005 at 11:36 AM.
M@nu no está en línea   Reply With Quote
Old September 23rd, 2005, 05:08 PM   #126
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,209
Likes (Received): 7549

Le Lyon-Turin aussi important que le tunnel sous la Manche (Perben)

LYON, 23 sept 2005 (AFP) - Le ministre des Transports Dominique Perben a estimé vendredi à Lyon que l'importance du projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin pouvait être comparée à celle du tunnel sous la Manche, qui relie le continent à la Grande-Bretagne depuis 1994.
"Lyon-Turin, c'est un énorme projet dont les enjeux sont considérables, c'est un peu de l'ordre du tunnel sous la Manche", a affirmé M. Perben lors d'un point presse tenu dans le cadre de sa candidature à la mairie de Lyon pour les municipales de 2008.
Le ministre des Transports, qui a "fait le point sur le Lyon-Turin hier (jeudi) avec Loyola de Palacio", la coordinatrice européenne du projet Lyon-Trieste-Ljubljana-Budapest-frontière ukrainienne, a souligné que les choses étaient "très bien engagées" avant d'insister sur le caractère crucial de cette réalisation.
"Si on ne fait pas le Lyon-Turin, on va tout droit vers un +blocage des esprits+ dans les Alpes" par crainte de voir la beauté des sites ravagée par les poids lourds, a déclaré M. Perben qui a rappelé la volonté franco-italienne de voir les travaux démarrer en 2010, mais aussi le souhait d'obtenir de l'Union européenne (UE) "une aide substantielle" de 50% pour le tunnel.
Le tunnel de 53 km de long entre Saint-Jean de Maurienne (Savoie) et Venaus (Italie) s'inscrit dans la création d'un réseau européen de transport allant de Lisbonne (Portugal) à Ljubljana (Slovénie), l'un des 30 projets déclarés prioritaires par l'Union européenne.
Le coût du projet Lyon-Turin est estimé à 12,5 milliards d'euros, dont 6,7 mds EUR pour le tunnel. Il devrait être financé pour 20 à 50% par l'UE.
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Old September 23rd, 2005, 07:13 PM   #127
eomer
Bring Constantinople back
 
eomer's Avatar
 
Join Date: Nov 2003
Location: Val de Marne (Paris)
Posts: 15,881
Likes (Received): 5976

Quote:
Originally Posted by Cyril
Le ministre des Transports, qui a "fait le point sur le Lyon-Turin hier (jeudi) avec Loyola de Palacio", la coordinatrice européenne du projet Lyon-Trieste-Ljubljana-Budapest-frontière ukrainienne
Tiens, c'est curieux, De Robien parlait du Lyon-Turin-Ljubjana et Perben le prolonge d'un seul coup jusqu'à Budapest et même à la frontière Ukrainienne...interessant, interessant ma fois. Mais si Perben, aussi enclin à prolonger le Lyon-Turin vers l'est voulait bien regarder un peu vers l'ouest, j'apprécierait davantage son discours.
De la part d'un Lyonnais, un petit "Clermont-Lyon-Turin-Ljubjana..." aurait eu plus de consistance.
__________________
Cordialement, Kind Regards
Eomer
Look to my coming, at first light, on the fifth day. At dawn, look to the East.
A l'aube du cinquième jour, regardez vers l'est
eomer no está en línea   Reply With Quote
Old October 13th, 2005, 04:02 PM   #128
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

En 2020 quatre nouveaux tunnels ferroviaires traverseront les Alpes

jeudi 13 octobre 2005 www.leprogres.fr

Le projet Lyon-Turin sera longuement évoqué à Chambéry, au cours du colloque organisé par les collectivités locales et la région Rhône-Alpes. Les ministres des Transports français et italien ainsi que le commissaire européen Jacques Barrot seront présents

Tous les principaux acteurs du projet Lyon-Turin seront réunis aujourd'hui au Palais des exposition de Chambéry pour participer à un colloque intitulé « Quels transports durables à travers les Alpes en 2020 ». Ce colloque est le temps fort des dix jours de l'exposition « Alpes 2020 » qui présente les quatre grands tunnels ferro-viaires qui doivent être achevés d'ici quinze ans et changer fondamen-talement le transport de marchandises à travers le massif alpin en faisant basculer une forte proportion de celui-ci de la route vers le rail. Cette exposition de 2 000 m2 ouverte depuis le 8 et jusqu'au 16 octobre est organisée par la ville de Chambéry, le Conseil général de Savoie et la Région Rhône-Alpes. Elle détaille donc les quatre grands projets que sont le Lyon-Turin et notam-ment son tunnel dit de base de 53 kilomètres entre la France et l'Italie, le Lötsberg et le Gothard en Suisse et enfin le Brenner entre l'Autriche et l'Italie. Aujourd'hui 44 % des transports européens est/ouest traversent l'arc alpin. Le fret transalpin est d'environ 145 millions de tonnes, soit le double de ce qu'il était en 1986. 70 % est réalisé au-jourd'hui par la route. 36 % du volume de fret total se fait entre la France et l'Italie. Jacques Barrot, commissaire européen aux transports qui interviendra aujourd'hui en clôture de ces débats, livrera donc une vision très large de cette problématique alpine mais nombreux seront dans l'assistance ceux qui prêteront une attention toute particulière au projet Lyon-Turin. On parle d'ailleurs aujourd'hui beaucoup plus largement d'une liaison européenne Barcelone-Lyon-Turin-Budapest. Un lien stratégique entre l'Europe du sud et celle du centre/est.
Outre Jean-Jack Queyranne, le président de Rhône-Alpes qui se fait le porte-parole de l'ensemble des collectivités locales de la Région en faveur de ce projet, cette journée réunira aussi Dominique Perben, le ministre des Transports et son homologue italien Pietro Lunardi ainsi que la coordinatrice européenne du projet Loyola de Palacio. L'Europe, la France et l'Italie affirment leur volonté de voir aboutir ce projet et se disent prêtes à le cofinancer mais attendent une formalisation définitive de leurs engagements respectifs. Cette rencontre qui s'accompagnera d'une visite de terrain du chantier préliminaire sera donc une nouvelle occasion de faire avancer un projet dont toute l'importance a été soulignée par l'incendie du tunnel routier du Fréjus, quelques années après le drame de celui du Mont-Blanc.

François Samard
__________________
Manu
M@nu no está en línea   Reply With Quote
Old October 13th, 2005, 04:08 PM   #129
nanar
nanar
 
Join Date: Apr 2005
Location: Lyon 6è - (www).darly.org & (www).lyonmetro.org
Posts: 7,284
Likes (Received): 2539

Quote:
Originally Posted by eomer
De la part d'un Lyonnais, un petit "Clermont-Lyon-Turin-Ljubjana..." aurait eu plus de consistance.
Et Limoges ?

Perben, il est de Lyon surtout depuis qu'il veut s'y faire élire.

nanar
nanar no está en línea   Reply With Quote
Old October 14th, 2005, 07:14 PM   #130
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Coup d’envoi pour le Lyon-Turin

www.lyonplus.fr 14/10/05

La liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin est entrée hier dans une phase décisive, selon Dominique Perben. Le ministre des Transports était à La Praz en présence du commissaire européen aux Transports Jacques Barrot, de la coordinatrice européenne du projet, l’Espagnole Loyola de Palacio, et de nombreux élus régionaux et locaux pour l’inauguration de la troisième descenderie de la partie du tunnel transfrontalier entre la France et l’Italie. Selon Loyola de Palacio, « il manque encore quelques décisions de la part des deux gouvernements, mais ce projet est essentiel non seulement pour les deux pays, mais surtout pour la construction européenne, qui doit garantir la libre circulation des biens et des personnes ».
__________________
Manu
M@nu no está en línea   Reply With Quote
Old October 14th, 2005, 09:23 PM   #131
fabien69lyon
 
Join Date: Apr 2005
Posts: 387
Likes (Received): 0

quelle changement aura cette ligne sur lyon?

est ce que un etendement de la diagonale de densité de leurope pourra setendre jusqua lyon non je plaisante

en tout cas c'est surement un super bon point pour lyon mais aussi pour turin,
fabien69lyon no está en línea   Reply With Quote
Old October 15th, 2005, 06:29 AM   #132
Bren
Registered User
 
Bren's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Location: Paris 75011
Posts: 10,941
Likes (Received): 22324

Quote:
Originally Posted by fabien69lyon
en tout cas c'est surement un super bon point pour lyon mais aussi pour turin,
ah bon ?

et pas pour Muscat ?
Bren no está en línea   Reply With Quote
Old October 15th, 2005, 03:17 PM   #133
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Quote:
Originally Posted by nanar
Perben, il est de Lyon surtout depuis qu'il veut s'y faire élire.
Je le voit mal prendre des décisions pour une ville qu'il connait si peu!
__________________
Manu
M@nu no está en línea   Reply With Quote
Old October 21st, 2005, 12:17 PM   #134
brunob
USA until further notice
 
brunob's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Somewhere west
Posts: 8,526
Likes (Received): 22

Deux sites pour le projet :

http://www.ltf-sas.com/index2.php

http://www.transalpine.com/
__________________
PEACE OUT
brunob no está en línea   Reply With Quote
Old November 5th, 2005, 04:29 PM   #135
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,209
Likes (Received): 7549

Italie: un colis explosif trouvé sur le parcours du futur TGV Turin-Lyon

ROME, 5 nov 2005 (AFP) - Les carabiniers italiens ont annoncé samedi avoir saisi un colis explosif près de Suse, dans le nord de l'Italie, sur le parcours du futur train à grande vitesse Turin-Lyon, dont la construction est contestée par les écologistes de la péninsule.
Le colis explosif a été signalé par un appel téléphonique anonyme aux carabiniers de Suse et il contenait environ 200 grammes de poudre explosive, une mèche et une cassette vidéo.
Selon les enquêteurs, l'appel anonyme et l'absence de détonateur semblent indiquer qu'il s'agit uniquement d'un geste pour attirer l'attention sur la forte tension créée dans la Vallée de Suse par le projet du TGV.
Une nouvelle manifestation non loin de Turin a par ailleurs bloqué samedi de nouveau plusieurs trains de passagers.
Les manifestants ont affirmé que 16 millions de mètres cubes de matériaux dangereux, contenant de l'amiante, seront extraits au cours des travaux et 26 décharges devront être construites dans la vallée.
L'Italie a déployé des centaines de policiers et carabiniers dans la commune de Mompantero, près de Turin, où des techniciens doivent débuter des examens géologiques en vue de la construction d'un tunnel de 52 km de long sous les Alpes.
L'arrivée de ces techniciens a d'ailleurs été le détonateur des manifestations qui ont débuté lundi.
Le coût de la liaison Lyon-Turin devrait être d'au moins 12,5 milliards d'euros dont l'Union européenne a proposé de financer 50%, à condition que Paris et Rome se chargent de l'autre moitié et que les travaux commencent avant 2009.
Cyril no está en línea   Reply With Quote
Old November 5th, 2005, 04:55 PM   #136
EuropaCorp
 
Join Date: Jul 2004
Posts: 513
Likes (Received): 0

Des écolos sont contre le Lyon-Turin, on aura tout vu..

Sans doute préfèrent-ils garder en l'état leur belle vallée et le doux parfum des poids-lourds qui en émane ?


EuropaCorp no está en línea   Reply With Quote
Old November 6th, 2005, 07:27 PM   #137
tito_
 
Join Date: Sep 2005
Posts: 147
Likes (Received): 0

Quote:
Originally Posted by EuropaCorp
Des écolos sont contre le Lyon-Turin, on aura tout vu..

Sans doute préfèrent-ils garder en l'état leur belle vallée et le doux parfum des poids-lourds qui en émane ?


T'as raison!! Je ne comprends pas ces gens. Ils disent NON a tout, ils refusent tout et le résultat est que il y aura toujours plus des poids-lourds dans la vallée.
tito_ no está en línea   Reply With Quote
Old November 17th, 2005, 01:08 PM   #138
Douly
Registered User
 
Douly's Avatar
 
Join Date: Sep 2005
Location: Marseille 6ème
Posts: 4,112
Likes (Received): 1972

Vous en pensez quoi?

Je trouve cela plutot idiot car c'est un projet qui a de l'avenir mais bon..


Mobilisation en Italie pour barrer la voie au futur TGV Lyon-Turin
Communistes et Verts contestent un projet «inutile et dangereux».

par Eric JOZSEF
QUOTIDIEN : jeudi 17 novembre 2005

Rome de notre correspondant



Présentée comme l'un des grands chantiers européens, la nouvelle liaison à grande vitesse entre Lyon et Turin risque de s'arrêter à la frontière française. Hier, plusieurs dizaines de milliers d'habitants de la Val di Susa, dans les Alpes italiennes, ont en effet manifesté pour s'opposer fermement au projet de TGV qui devrait coûter 15,2 milliards d'euros en raison, notamment, du percement d'un tunnel de 53 kilomètres.

A l'appel de nombreux élus, d'associations de défense de l'environnement, des communistes et des Verts, toute la vallée a parallèlement observé une journée de grève générale pour dénoncer un programme «inutile et dangereux». Depuis plusieurs mois, sur le versant italien, la mobilisation ne cesse de s'amplifier. «Notre petit territoire est déjà surchargé d'infrastructures, explique Antonio Ferrentino, président de la communauté de montagne, nous avons une autoroute, deux nationales, deux lignes électriques à haute tension et une ligne ferroviaire internationale. Nous ne pouvons supporter une ligne supplémentaire, qui plus est à grande vitesse.»

Même les écologistes italiens s'opposent au projet. «Cela peut paraître paradoxal, alors que nous militons toujours en faveur du rail. Mais il faut prendre en compte le caractère particulier de la Val di Susa», souligne la députée européenne Monica Frassoni. «Nous ne nous trouvons pas en plaine. Les habitations sont à proximité de la future ligne à grande vitesse.» Furieux de ne même pas avoir été consultés sur le projet par les autorités nationales, les militants anti-TGV craignent par ailleurs que le percement du tunnel ait des implications de nature sanitaire. Les perforations dans la montagne pourraient libérer des particules d'amiante, et le chantier, avec le dégagement de millions de mètres cubes de terre, pourrait polluer les nappes phréatiques. Les sondages géologiques n'ont débuté qu'il y a quelques jours.

Alors que certains militants extrémistes ont menacé de recourir à la violence, le gouvernement, relayé par une partie des responsables du centre gauche, continue de soutenir le projet considéré comme nécessaire pour le développement économique et le désenclavement du pays.
Douly no está en línea   Reply With Quote
Old November 17th, 2005, 02:48 PM   #139
gege
Registered User
 
gege's Avatar
 
Join Date: Mar 2004
Location: Lyon
Posts: 5,495
Likes (Received): 6354

de toute manière ce tunnel est une vraie Arlésienne ...et personne n'en veut. sauf moi

Last edited by gege; November 18th, 2005 at 11:48 PM.
gege está en línea ahora   Reply With Quote
Old November 17th, 2005, 05:07 PM   #140
EuropaCorp
 
Join Date: Jul 2004
Posts: 513
Likes (Received): 0

les écolos italiens oublient de mentionner aussi les 3 platanes qu´il va falloir abattre pour faire l´entrée du tunnel coté italien.
EuropaCorp no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
lgv, lyon

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 10:04 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2020, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us