CORRUPTION ET DETOURNEMENT DE BIENS PUBLICS - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > Southern Africa > République Démocratique du Congo > Economic and Business

Economic and Business Discussion for the Republic of the Congo


Reply
 
Thread Tools
Old May 22nd, 2015, 11:04 AM   #1
bkv
Registered User
 
bkv's Avatar
 
Join Date: May 2010
Location: oslo
Posts: 1,441
Likes (Received): 1671

CORRUPTION ET DETOURNEMENT DE BIENS PUBLICS

@L'OBSERVATEUR
C’est un véritable scandale que les Congolais sont en train de connaître avec ce qui se passe autour de la fibre optique. La commission d’enquête parlementaire mise en place par l’Assemblée nationale pour vérifier les allégations sur le détournement des deniers publics dans la mise en place de la fibre optique, a présenté son rapport à la plénière de la chambre basse le lundi 18 mai au Palais du peuple. Tout ce que nous pouvons retenir de ce qui apparaît comme un grand scandale financier est que les Congolais n’aiment pas véritablement leur pays.

Selon le rapport de ladite commission, les travaux de l’installation de la fibre optique sont caractérisés par la surfacturation des matériels. Le cas le plus patent est celui du prix du câble dont il a été découvert qu’il a été acheté à 52.000 dollars américains le kilomètre alors qu’il est de notoriété mondiale que sa meilleure qualité revient à 20.000 Usd. Par km les inciviques qui ont tripatouillé ce marché ont donc volé à l’Etat congolais une bagatelle de 32.000$. A multiplier par autant de kms de câble posés, on peut deviner la hauteur des fonds encaissés par les magouilleurs.

Dans son intervention du haut de la tribune de la chambre basse, le député Emery Okundji, à la base de la création de la commission d’enquête, a indiqué que la fibre optique de la RDC est la plus coûteuse de toute l’Afrique. Quel scandale ! Le degré du crime a poussé les députés à exiger que les auteurs de ce crime économique soient traduits en justice pour répondre de leur acte. Ils en ont appelé à l’implication significative de la chambre basse du parlement.

Fortifié par le rapport de la commission, Emery Okundji a décidé de transformer sa question orale avec débat en une interpellation du ministre ayant en charge le secteur des postes, téléphones et nouvelles techniques de l’information et de la communication. Pour une fois, les téléspectateurs ont vu les députés de deux familles politiques, bien qu’opposées sur certains points politiques, regarder dans la même direction tant les faits reprochés à l’équipe mise en place pour l’installation de la fibre optique mettent à nu le haut degré de la corruption en RDC. Le ministre en question aura difficile à s’en sortir surtout que maintenant il est difficile de manipuler les députés après l’accord trouvé dernièrement par tous les groupes parlementaires sur la manière de débattre des motions de censure.

En tout état de cause, il appert que la justice doit désormais jouer véritablement son rôle pour mettre fin à l’impunité que nous observons dans la société congolaise. Beaucoup d’inciviques communément appelés » Kuluna en cravate » se pavanent dans la rue après la commission des crimes économiques alors que leur place est bien en prison. A la base de cette impunité la collusion des hommes de droit avec cette pègre des malfaiteurs. Mais comme on dit, chaque chose ayant sa fin, ce sulfureux dossier de la fibre optique va sonner sans doute le glas de la mafia qui opère allègrement dans le pays sans être inquiétée le moins du monde.

Le projet doit aboutir

Pour rappel, la station d’atterrage de la fibre optique à Moanda avait été inaugurée au mois de juillet 2013 par le président de la République Joseph Kabila. A l’heure de la mondialisation, la RDC ne doit pas rester en marge de la planète. C’est pourquoi, quelque soit la faiblesse observée aujourd’hui dans l’exécution de ce projet, les travaux doivent aller jusqu’au bout. C’est la raison pour laquelle, pour éviter le blocage des travaux à cause de la mafia qui a vu le jour autour de cet ouvrage, les inciviques qui seront reconnus coupables des détournements des fonds décaissés pour ce faire, doivent subir la rigueur de la loi pour que, désormais, pareille aventure ne puisse plus jamais se répéter dans le pays.

La suite de l’affaire dépend en grande partie ou même entièrement des députés qui sont appelés à s’impliquer totalement pour la manifestation de la vérité. Ce sont eux-mêmes qui l’ont souhaité devant le peuple congolais. Il leur revient de s’assumer pour que, au moins cette fois-là, ils soient réellement la représentation du peuple. Il y va de leur intérêt au moment où nous nous approchons irrévocablement des législatives nationales.
bkv no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old June 24th, 2015, 03:48 PM   #2
kakato
Registered User
 
Join Date: Jun 2011
Posts: 409
Likes (Received): 417

ORRUPTION, BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET FINANCEMENT DU TERRORISME
LA TRAQUE DES « KULUNA » EN CRAVATE COMMENCE
mercredi 24 juin 2015

* Par le biais de son Conseiller spécial, le chef de l’Etat congolais a déposé, hier, sa première plainte contre les détourneurs au Parquet général de la République.
Finie la recréation, avait déclaré Joseph Kabila, lors d’un discours à la Nation. Ce message visait à interpeller les criminels en col blanc, communément appelés « Kuluna en cravate », qui s’illustraient haut et fort par des actes de détournements de deniers publics. Mais, cette phrase sensibilisatrice est passée dansl’opinion comme un simple slogan. Car, plusieurs actes de corruption continuent à être décriés dans divers secteurs de la vie congolaise, sans que la sanction ne puisse suivre. Ce " moratoire irrégulier " a trop perduré. Vient à présent l’heure de la sanction.

Hier mardi 23 juin, le chef de l’Etat Joseph Kabila a déposé sa première plainte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. C’est son conseiller spécial chargé de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption, du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme, le Pr Luzolo Bambi Lesa, qui a remis cette déposition au Parquet général de la République.
Selon Luzolo Bambi Lesa, plusieurs dénonciations formulées par les particuliers, dont s’est approprié le président de la République, concernent que détournements des deniers publics et la corruption presque dans tous les secteurs de la vie nationale.
Pour cet ancien ministre de la justice et des droits humains, Joseph Kabila vient d’accomplir sa part de responsabilité. Il ne reste qu’à la justice de faire son travail. Luzolo Bambi n’a pas, cependant, cité les présumés auteurs de ces actes délictueux.
A travers cette plainte du premier citoyen congolais, des observateurs estiment que les présumés auteurs n’échapperont pas à la sanction une fois que leurs responsabilités seront établies, au terme d’un jugement coulé en force de chose jugée. Mais, on n’en n’est pas encore là car, le parquet doit d’abord instruire le dossier, réunir les éléments de preuve, avant de le soumettre aux cours et tribunaux. Cette fois-ci, pense Emmanuel Luzolo, la justice ne sera pas instrumentalisée par les puissances économiques, qui seront face au numéro un du pays, garant du bon fonctionnement de toutes les institutions de la République. Et cela va également de l’avenir de la RDC, qui veut à tout prix voir son enveloppe budgétaire augmenter, en vue de faire face à la charge sociale, qui ne cesse d’accroitre.

15 MILLIARDS USD ECHAPPENT AU TRESOR
D’après le rapport du conseiller du chef de l’Etat en matière de la bonne gouvernance, la RDC est ruinée par une fraude fiscale, évaluée à 15 milliards de dollars américains par an, alors que son budget atteint difficilement les cinq milliards USD en ressources propres. Un paradoxe dénoncé par Luzolo Bambi, au mois de mai dernier. Et le pays est mal coté sur l’échiquier mondial, en matière de corruption. La RDC occupe la 154ème place sur 174 pays parmi les plus corrompus.
La corruption, qui est devenue endémique, nécessite des mesures drastiques pour l’éradiquer. Dès son entrée en fonction au mois de mars dernier, Luzolo Bambi avait souligné que la victime de la corruption, c’est la population. "Le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux, c’est quand on voit le danger du terrorisme aujourd’hui et l’expression du blanchiment des capitaux en termes d’infrastructures et d’immeubles à travers la ville. Tout ce que nous dénonçons aboutit à la paupérisation de la population", avait-il déclaré.
Sans donner plus de précisions sur la manière dont s’organisent ces fraudes et détournements, Luzolo Bambi a souligné la nécessité d’adresser désormais toutes les plaintes contre la corruption et détournement des deniers publics, à l’adresse mail:[email protected]" Tout Congolais a le pouvoir de dénoncer les infractions, corruptions et autres. Tout congolais peut déposer plainte. C’est pourquoi, on met en place une nouvelle adresse mail pour tous ", avait-il expliqué. MOLINA
kakato no está en línea   Reply With Quote
Old June 24th, 2015, 04:39 PM   #3
Pius
The Urban Man
 
Pius's Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Posts: 4,631
Likes (Received): 2802

Bonne initiative, mais on peut se demander si elle est à prendre au sérieux eu égard aux précédentes initiatives des deux « compères » - Joseph Kabila et Luzolo Bambi – qui ont échoué avant même de connaître le moindre début de réalisation. En effet, qu’est devenue la « tolérance zéro » annoncée en grande pompe par le président Kabila il y a six ans, déclaration suivie de la promesse d‘ouvrir grandement les portes de prisons pour les délinquants en col blanc et de la révocation sans préavis de plus de 300 magistrats ?
Par ailleurs, Luzolo Bambi, alors ministre de la Justice, avait annoncé en 2010, en écho aux déclarations présidentielles, l’ouverture d’une information judiciaire sur des cas de corruption bien précis : la fraude au code téléphonique national 00243, le détournement du budget de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance, la mauvaise gestion de la RVA et l’enrichissement illicite des officiers de l’armée. Qu’est devenue cette action judiciaire ? Manifestement c’était de la poudre aux yeux des citoyens toujours « kidiba », crédules…
__________________

kakato liked this post
Pius no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old June 24th, 2015, 06:04 PM   #4
kakato
Registered User
 
Join Date: Jun 2011
Posts: 409
Likes (Received): 417

Il est vrai que, Pius, qu apres tant de promeses on peut se demander si cette fois ci il y a du serieux. De ma part, je trouve que la lutte contre la corruption a ete le plus grand echec de Kabila et Matata. Beaucoup de faux signaux ont ete donne et rien n a suivi. S il y a eu des actions apres, personne n en parle donc on a l impression que rien n est effectivment fait. Moi, comme bcp d autres congolais sommes maintenant sceptics par rapport aux promesses d ouvrir les portes de la prison aux Kuluna en cravate. Voyons voir s il y a du serieux cette fois ci.
kakato no está en línea   Reply With Quote
Old June 24th, 2015, 10:16 PM   #5
Pius
The Urban Man
 
Pius's Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Posts: 4,631
Likes (Received): 2802

Quote:
Originally Posted by kakato View Post
Il est vrai que, Pius, qu apres tant de promeses on peut se demander si cette fois ci il y a du serieux. De ma part, je trouve que la lutte contre la corruption a ete le plus grand echec de Kabila et Matata. Beaucoup de faux signaux ont ete donne et rien n a suivi. S il y a eu des actions apres, personne n en parle donc on a l impression que rien n est effectivment fait. Moi, comme bcp d autres congolais sommes maintenant sceptics par rapport aux promesses d ouvrir les portes de la prison aux Kuluna en cravate. Voyons voir s il y a du serieux cette fois ci.
En effet, l’absence de volonté de lutter efficacement contre la corruption aura été le talon d’Achille des deux mandats de Kabila et l’actuelle initiative ne viendra pas contredire cette assertion. En effet, Luzolo Bambi, l’actuel conseiller à la présidence en matière de lutte contre la corruption, le véritable initiateur de cette « plainte », ex-ministre de la Justice et professeur de droit à l’Unikin n’est pas sans savoir que l’auteur de la plainte devrait citer nommément les personnes physiques et morales incriminées non seulement pour fixer l’opinion, mais aussi pour éviter de jeter la suspicion sur tout le monde. Cette façon de procéder ne pourra que générer une psychose déstabilisatrice pour le climat des affaires et la bonne marche des institutions du pays.
Pius no está en línea   Reply With Quote
Old June 25th, 2015, 05:44 AM   #6
BUTEMBO21
Mutu ya Chuma.
 
BUTEMBO21's Avatar
 
Join Date: May 2008
Location: Under the Sun and the Moon
Posts: 43,996
Likes (Received): 5959

Nothing changed since the second republic. It instead got worst.
BUTEMBO21 no está en línea   Reply With Quote
Old June 25th, 2015, 04:39 PM   #7
Mulopwe
Registered User
 
Join Date: Dec 2007
Posts: 826
Likes (Received): 240

Ça commence a sentir mauvais....Moise Katumbi , Alphonse Ngoyi Kasanji , Alex Kande , Marceleni Chissano etc.... La personne viser ds tous ca est bien connue. Triste pr notre grand pays !

PS. Rappellez vous le 19, 20 janvier a part Kin y'a eu marche a BKV , Mbuji Mayi , Kananga et Kimpese.

Mulopwe
Mulopwe no está en línea   Reply With Quote
Old June 25th, 2015, 09:05 PM   #8
Pius
The Urban Man
 
Pius's Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Posts: 4,631
Likes (Received): 2802

Quote:
Originally Posted by Mulopwe View Post
Ça commence a sentir mauvais....Moise Katumbi , Alphonse Ngoyi Kasanji , Alex Kande , Marceleni Chissano etc.... La personne viser ds tous ca est bien connue. Triste pr notre grand pays !

PS. Rappellez vous le 19, 20 janvier a part Kin y'a eu marche a BKV , Mbuji Mayi , Kananga et Kimpese.

Mulopwe

En effet, nous sommes manifestement face à l’instrumentalisation politique de l’appareil judiciaire et cela est un fâcheux précédent car l’effet boomerang n’est pas à exclure en cas d’alternance ou de succession. En tous les cas, la première victime de cette initiative est déjà connue : le PPRD qui va tête baissée vers l’implosion…
Pius no está en línea   Reply With Quote
Old June 26th, 2015, 12:40 AM   #9
kinkiesse
Registered User
 
Join Date: Jul 2011
Posts: 2,465
Likes (Received): 1310

Quote:
Originally Posted by Pius View Post
En effet, nous sommes manifestement face à l’instrumentalisation politique de l’appareil judiciaire et cela est un fâcheux précédent car l’effet boomerang n’est pas à exclure en cas d’alternance ou de succession. En tous les cas, la première victime de cette initiative est déjà connue : le PPRD qui va tête baissée vers l’implosion…
Yup....part of Joka's kamikaze actions....
kinkiesse no está en línea   Reply With Quote
Old June 26th, 2015, 06:59 AM   #10
BUTEMBO21
Mutu ya Chuma.
 
BUTEMBO21's Avatar
 
Join Date: May 2008
Location: Under the Sun and the Moon
Posts: 43,996
Likes (Received): 5959

Quote:
Originally Posted by Mulopwe View Post
Ça commence a sentir mauvais....Moise Katumbi , Alphonse Ngoyi Kasanji , Alex Kande , Marceleni Chissano etc.... La personne viser ds tous ca est bien connue. Triste pr notre grand pays !

PS. Rappellez vous le 19, 20 janvier a part Kin y'a eu marche a BKV , Mbuji Mayi , Kananga et Kimpese.

Mulopwe
Chisambo, NgoKasai don't even reside in Bukavu and MM, they are direct political advisors to Kabila and now pretends to accuse them of corruption? He is the corruptot


TheKabila is looking for January protests were a sign that people don't want Kabila to mess with the constitution.

No third term, no compromise.
BUTEMBO21 no está en línea   Reply With Quote
Old June 27th, 2015, 09:21 AM   #11
BUTEMBO21
Mutu ya Chuma.
 
BUTEMBO21's Avatar
 
Join Date: May 2008
Location: Under the Sun and the Moon
Posts: 43,996
Likes (Received): 5959

Katumbi responds to allegations.

https://www.youtube.com/watch?v=bI5hQ9l6w28


Its not a surprise, Katumbi is more popular than the Faux pernalties president.
BUTEMBO21 no está en línea   Reply With Quote
Old June 27th, 2015, 11:27 AM   #12
bkv
Registered User
 
bkv's Avatar
 
Join Date: May 2010
Location: oslo
Posts: 1,441
Likes (Received): 1671

Quote:
Originally Posted by BUTEMBO21 View Post
Katumbi responds to allegations.

https://www.youtube.com/watch?v=bI5hQ9l6w28


Its not a surprise, Katumbi is more popular than the Faux pernalties president.
Je le vois agiter. De quoi se reproche-t-il alors?
Il n y a pas de fumee sans feu..
bkv no está en línea   Reply With Quote
Old June 27th, 2015, 08:56 PM   #13
BUTEMBO21
Mutu ya Chuma.
 
BUTEMBO21's Avatar
 
Join Date: May 2008
Location: Under the Sun and the Moon
Posts: 43,996
Likes (Received): 5959

Et le leadership Kabila qui est corrompu par de paubre Indiens, Chinois, et ;ibanais?

De paubre chinois sans papier a Kin qui on le pouvoir plus que le ministre. LOL

Katumbi government outperformed the Cental miyibi , they got embarrassed by that now they want to isolate him again.

Last edited by BUTEMBO21; June 27th, 2015 at 09:15 PM.
BUTEMBO21 no está en línea   Reply With Quote
Old June 28th, 2015, 02:22 AM   #14
kakato
Registered User
 
Join Date: Jun 2011
Posts: 409
Likes (Received): 417

kakato no está en línea   Reply With Quote
Old July 23rd, 2015, 12:16 AM   #15
bkv
Registered User
 
bkv's Avatar
 
Join Date: May 2010
Location: oslo
Posts: 1,441
Likes (Received): 1671

La DGDA perd plus de 3 milliards USD chaque mois dans l’ex-Katanga, selon le député Mushizi Nfundiko

Le député national Mushizi Nfundiko Kizito déclaré mercredi 22 juillet à Kinshasa que la Direction générale des douanes et accises (DGDA) perd, mensuellement, la somme de 3 milliards de dollars américains dans l’ex-Katanga, citant une enquête judiciaire diligentée en 2013 avant d’être suspendue.

Mushizi Nfundiko attribue cette situation à la corruption, entretenue selon lui par un vaste réseau au sein de la DGDA.
Il plaide par ailleurs pour la relance d’une enquête judiciaire sur les cas de fraude au sein de la DGDA dans l’ex-Katanga:
«Une enquête judiciaire avait été ouverte en août 2013 sur ce cas de fraude. Mais, cette mission d’enquête ne s’est limitée qu’à examiner 25 dossiers de fraudes sur 279 répertoriés. Il déplore que cette mission s’est arrêtée à mi-chemin sans arriver à donner le résultat final».

A (re) Lire: Katanga: les opérateurs économiques dénoncent la fraude douanière à Kasumbalesa

Il indique également que cette enquête avait permis à l’Etat congolais de recouvrer plus de 700 millions de dollars américains sur plus de 3 milliards, perdus chaque mois.
«Tout le monde était d’accord qu’il y avait des pertes énormes d’argent dans des pratiques de corruption. Je ne sais pas si vous imaginez trois milliards pour le pays. ça peut faire beaucoup de choses. Le problème est que cette enquête avait été interrompue de manière brusque. Mon appel est que cette enquête reprenne», a poursuivi Mushizi Nfundiko.
Il regrette seulement que le gouvernement congolais donne l’impression de ne pas avoir de moyens pour poursuivre cette enquête.

Lire aussi sur radiookapi.net
bkv no está en línea   Reply With Quote
Old July 23rd, 2015, 07:55 PM   #16
Muswahili
Registered User
 
Join Date: May 2015
Posts: 29
Likes (Received): 11

Quote:
Originally Posted by bkv View Post
@L'OBSERVATEUR
C’est un véritable scandale que les Congolais sont en train de connaître avec ce qui se passe autour de la fibre optique. La commission d’enquête parlementaire mise en place par l’Assemblée nationale pour vérifier les allégations sur le détournement des deniers publics dans la mise en place de la fibre optique, a présenté son rapport à la plénière de la chambre basse le lundi 18 mai au Palais du peuple. Tout ce que nous pouvons retenir de ce qui apparaît comme un grand scandale financier est que les Congolais n’aiment pas véritablement leur pays.

Selon le rapport de ladite commission, les travaux de l’installation de la fibre optique sont caractérisés par la surfacturation des matériels. Le cas le plus patent est celui du prix du câble dont il a été découvert qu’il a été acheté à 52.000 dollars américains le kilomètre alors qu’il est de notoriété mondiale que sa meilleure qualité revient à 20.000 Usd. Par km les inciviques qui ont tripatouillé ce marché ont donc volé à l’Etat congolais une bagatelle de 32.000$. A multiplier par autant de kms de câble posés, on peut deviner la hauteur des fonds encaissés par les magouilleurs.

Dans son intervention du haut de la tribune de la chambre basse, le député Emery Okundji, à la base de la création de la commission d’enquête, a indiqué que la fibre optique de la RDC est la plus coûteuse de toute l’Afrique. Quel scandale ! Le degré du crime a poussé les députés à exiger que les auteurs de ce crime économique soient traduits en justice pour répondre de leur acte. Ils en ont appelé à l’implication significative de la chambre basse du parlement.

Fortifié par le rapport de la commission, Emery Okundji a décidé de transformer sa question orale avec débat en une interpellation du ministre ayant en charge le secteur des postes, téléphones et nouvelles techniques de l’information et de la communication. Pour une fois, les téléspectateurs ont vu les députés de deux familles politiques, bien qu’opposées sur certains points politiques, regarder dans la même direction tant les faits reprochés à l’équipe mise en place pour l’installation de la fibre optique mettent à nu le haut degré de la corruption en RDC. Le ministre en question aura difficile à s’en sortir surtout que maintenant il est difficile de manipuler les députés après l’accord trouvé dernièrement par tous les groupes parlementaires sur la manière de débattre des motions de censure.

En tout état de cause, il appert que la justice doit désormais jouer véritablement son rôle pour mettre fin à l’impunité que nous observons dans la société congolaise. Beaucoup d’inciviques communément appelés » Kuluna en cravate » se pavanent dans la rue après la commission des crimes économiques alors que leur place est bien en prison. A la base de cette impunité la collusion des hommes de droit avec cette pègre des malfaiteurs. Mais comme on dit, chaque chose ayant sa fin, ce sulfureux dossier de la fibre optique va sonner sans doute le glas de la mafia qui opère allègrement dans le pays sans être inquiétée le moins du monde.

Le projet doit aboutir

Pour rappel, la station d’atterrage de la fibre optique à Moanda avait été inaugurée au mois de juillet 2013 par le président de la République Joseph Kabila. A l’heure de la mondialisation, la RDC ne doit pas rester en marge de la planète. C’est pourquoi, quelque soit la faiblesse observée aujourd’hui dans l’exécution de ce projet, les travaux doivent aller jusqu’au bout. C’est la raison pour laquelle, pour éviter le blocage des travaux à cause de la mafia qui a vu le jour autour de cet ouvrage, les inciviques qui seront reconnus coupables des détournements des fonds décaissés pour ce faire, doivent subir la rigueur de la loi pour que, désormais, pareille aventure ne puisse plus jamais se répéter dans le pays.

La suite de l’affaire dépend en grande partie ou même entièrement des députés qui sont appelés à s’impliquer totalement pour la manifestation de la vérité. Ce sont eux-mêmes qui l’ont souhaité devant le peuple congolais. Il leur revient de s’assumer pour que, au moins cette fois-là, ils soient réellement la représentation du peuple. Il y va de leur intérêt au moment où nous nous approchons irrévocablement des législatives nationales.

Une enquête parlementaire, mais apres? Aucune poursuite judiciaire, aucun nom cité.. pourquoi? Tout simplement parce qu'il s'agit d'un complot. Ceux qui sont sensés enquêter font tout aussi bien parti de ceux qui se sont partagés le gâteau que ceux qui ont effectivement détournés les fonds. République bananière vraiment. Vivement le changemennt
__________________

kinkiesse liked this post
Muswahili no está en línea   Reply With Quote
Old July 24th, 2015, 12:05 AM   #17
BUTEMBO21
Mutu ya Chuma.
 
BUTEMBO21's Avatar
 
Join Date: May 2008
Location: Under the Sun and the Moon
Posts: 43,996
Likes (Received): 5959

Kabila has been able to corrupt Tshisekedi, Muanda Nsemi, MLC, all Chef coutimiers (anyone corrupts them anyways), Kamerhe is a co-founder of PPRD that is why he is untouchable like his fellow PPRD members.

That makes the whole political class corrupt. they are all dirty, that is without adding the political side of dirt...so what now? what are the options?

Personally, we look at the positive side,,,Only Matata and Moise can say they did something.
BUTEMBO21 no está en línea   Reply With Quote
Old December 28th, 2015, 12:44 PM   #18
Pius
The Urban Man
 
Pius's Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Posts: 4,631
Likes (Received): 2802

Quote:
RDC: 140 millions USD du FPI détenus par ses débiteurs

Publié le lun, 28/12/2015 - 07:38

Plus de 140 millions de dollars américains débloqués par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI) entre 2008 et 2014 sont toujours détenus par des débiteurs. La majorité d’insolvables sont des ministres et députés nationaux, anciens comme nouveaux, indique le rapport d'une commission d’enquête parlementaire, dont copie est parvenue dimamche 27 décembre à Radio Okapi.

D'apres des sources parlementaires, le rapport d’enquête sur la gestion du FPI a été déposé sur la table du président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku, et distrubué aux députés pour qu'ils puissent en prendre connaissance avant d'en débatre au cours d'une plénière. Selon ce document, trois membres du gouvernement, un député et un cadre de la Commission électorale nationale indépendante détiennent à eux seuls près de 3 millions USD.

Ces personnalités n’ont, à ce jour, remboursé aucun sous, poursuit le rapport.

Les parlementaires enquêteurs révèlent que 70% de projets financés par le FPI entre 2008 et 2014, n’ont pas été réalisés et que d’autres sont tout simplement fictifs.

Selon eux, il s’agit d’un «détournement des fonds du FPI par des promoteurs des projets.»

Ils notent également qu’il y a eu complaisance du comité de gestion du FPI dans le choix des promoteurs des projets. Le rapport indique que l’ADG du FPI, Constantin Mbengele, a privilégié dans l’octroi des crédits les politiques au détriment de véritables entrepreneurs.

La commission parlementaire exige «la dépolitisation et la rationalisation des conditions d’octroi des crédits et des subventions.»

Elle recommande également la poursuite en justice des insolvables et les bénéficiaires des subventions non-justifiées.

Pour les parlementaires enquêteurs, il faut recourir à un « recouvrement forcé des impayés du portefeuille.»
source
Pius no está en línea   Reply With Quote
Old December 28th, 2015, 06:34 PM   #19
BUTEMBO21
Mutu ya Chuma.
 
BUTEMBO21's Avatar
 
Join Date: May 2008
Location: Under the Sun and the Moon
Posts: 43,996
Likes (Received): 5959

;ohno;
BUTEMBO21 no está en línea   Reply With Quote
Old December 28th, 2015, 07:27 PM   #20
kakato
Registered User
 
Join Date: Jun 2011
Posts: 409
Likes (Received): 417

Je l ai toujours dit, la lutte contre la corruption et les detournements sont la plus grande echeque de Kabila. Ce cote la est pour moi la plus grande deception. Il avait promis que les portes de la prison sont grandement ouvertes pour les kuluna en cravate et jusque la, rien. c est vraiment decevant. Je ne sais pas si Katumbi comme president ferrait mieux car lui meme n a pas tellement les mains propres. Mais tout ce que je sais est que pour que la RDC avance, il nous faut serieusement combattre la corruption et les detournements et pour cela il faut FRAPPER TRES FORT.
__________________

Pius, kinkiesse liked this post
kakato no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 08:23 AM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us