LYON - News urbaines & architecturales (III) - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > Grand Lyon


Closed Thread
 
Thread Tools Rate Thread
Old September 14th, 2005, 10:59 PM   #1
Cyril
Particle XLR8R
 
Cyril's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Posts: 19,023
Likes (Received): 7066

LYON - News urbaines & architecturales (III)

Voilà, on continue ici :

L'ancien fil est consultable ici :

https://www.skyscrapercity.com/showth...=200603&page=1
Cyril no está en línea  
Sponsored Links
Advertisement
 
Old September 15th, 2005, 09:47 AM   #2
icon
ubik
 
icon's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon/Geneva
Posts: 1,135
Likes (Received): 8

ca cause ca cause!
__________________
------------------------------------------------
icon
icon no está en línea  
Old September 15th, 2005, 10:37 AM   #3
antigr12
 
Join Date: Apr 2005
Posts: 148
Likes (Received): 2

a titre d'exemple , le psg remplit au max le parc depuis qu'il est dans une periode creuse ( depuis 1997-1998 ) , donc il n'y a aucun probleme pour remplir un stade d'au moins 65k , surtout que l'ol est definitivement installé en haut si aucune affaire financiere a la con ne bouzille tout cela dans le future . Les nouveaux stades ( ou renoves ) , de meilleure qualité , sont tj pleins ou bien remplis ( sedan , d'ornano , bonal ) car ils incitent les amateurs à se deplacer en nombre d'où une emulation generale . Je pense qu'en france , il y a un fort potentiel , on peut arriver à au moins 30k de moyenne sur une saison vu que l'on est passé de 10-11 à 20-23 juste avec des stades legerement moins minable qu'avant ; certes bcps de progrès à faire encore dans ce domaine .
antigr12 no está en línea  
Sponsored Links
Advertisement
 
Old September 15th, 2005, 11:28 AM   #4
icon
ubik
 
icon's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon/Geneva
Posts: 1,135
Likes (Received): 8

le progres 15-09-2005

Un terminal pour les compagnies à bas coût à Saint-Exupéry

La CCI, gestionnaire de l'aéroport, vient de décider d'aménager une aérogare à service simplifié à l'attention des low costs opérationnelle l'été prochain


Les chiffres de fréquentation de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry des huit premiers mois de l'année font de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry celui qui enregistre la meilleure croissance avec une progression de 5,7 %. Mais le bon élève peut mieux faire, si l'on en croit Jean-Paul Mauduy, président de la CCI de Lyon. Car si l'aéroport lyonnais fait jeu égal avec Bordeaux et devance Nice, l'objectif reste ambitieux : devenir la seconde porte d'entrée sur le territoire national. « Nous allons faire évoluer le positionnement généraliste de l'aéroport en un positionnement multi-spécialiste », ajoute Bernard Chaffange.
En clair, la CCI de Lyon, gestionnaire de l'aéroport, n'est pas insensible au son des sirènes des compagnies à service simplifié (low cost). Car ce marché représentera, selon les dernières études de Mercer, 33 % du trafic en 2010. Et si Genève et Nice enregistrent déjà de tels pourcentages, Toulouse est à 15 %, Marseille à 10 % et Lyon, très loin derrière, avec 3 %.
C'est pourquoi la CCI se donne aujourd'hui les moyens de ses ambitions en prenant la décision de transformer l'actuel départ 10, un bâtiment indépendant actuellement réservé aux vols charters et spéciaux, en aérogares à service simplifié. Coût des travaux : 1,2 million d'euros. L'aérogare d'une surface de 3 700 mètres carrés, à l'écart des terminaux principaux, bénéficiera de l'ensemble des accès tant parking que transport que les autres infrastructures.
En revanche, les passagers seront contraints d'embarquer et de débarquer à pied pour limiter les frais.
Et la CCI vient de lancer un appel à candidatures à l'attention des compagnies susceptibles d'être intéressées par une liaison avec Lyon. Une commission ad hoc composée de représentants de l'État et de la CCI prendra la décision ultime. « Nous ne ferons pas ce qu'a fait Grenoble, à savoir payer les compagnies pour qu'elles viennent », précise Jean-Paul Mauduy.
De son côté Lionel Flasseur, directeur marketing, prévoit 1,2 million de passagers supplémentaires, dès la première année d'exploitation et 1,8 million en 2010. Bonne nouvelle aussi en terme d'emploi, puisque 200 postes seront créés.

Caroline Auclair
La manne des « low cost »
C'est dans les régions que les compagnies aériennes à bas coûts sont aujourd'hui les plus présentes. Selon le dernier rapport de l'UCCEGA, union des aéroports français, leur part de marché a atteint 16,2 % du trafic des aéroports régionaux l'an dernier. Soit 7,9 millions de passagers contre 10 % sur l'ensemble des plates-formes métropolitaines.
Au total 30 aéroports régionaux les accueillent. Dont Beauvais, qui de 60 000 passagers en 1997 est passé à 1,38 million d'euros en 2004 grâce à l'arrivée de Ryanair. Dans la région Saint-Etienne Bouthéon a été le premier à leur ouvrir ses portes, en 1998, à l'occasion de la coupe du Monde.
Depuis, Easyjet lui a emboîté le pas à Grenoble.
__________________
------------------------------------------------
icon
icon no está en línea  
Old September 15th, 2005, 12:18 PM   #5
Masters At Work
Registered User
 
Masters At Work's Avatar
 
Join Date: Jan 2005
Location: Lyon
Posts: 5,389
Likes (Received): 2256

Pour repondre a Olympique Lyonnais,un stade de 70000 pour un bassin d 1,5million de personnes (et meme bcp plus,a titre d exemple je boss a 30 km de Lyon dans l ain et tous les momes sont fans de l OL)est le strict minimum
L OL aura une periode creuse mais il faut savoir fideliser son public pôur ses periodes...
Avec un stade magnifique et fonctionnel ,des prix attractifs un stade de 70000 places a Lyon serait plein pour tous les matchs de LDC,contre Sté,Marseille,Paris,voire Monaco et les 2-3 premiers et derniers matchs de la saison,serait bien garni (>50000)pour Lens,Bordeaux,Nantes,Lille etc etc.Je pense qu il faut viser 70000 raisonnablement.
Surtout que quand on dit 60000 places c est en réalité 55000 effectives (places libres pour la secu et places visiteurs)
Le tout est de bien s y prendre,de faire un VRAI stade de foot(proche du terrain ,pas aeré bien couvert),en ville ou proche,accessible et peu cher surtout pour les petits matchs(pas faire ce qui a ete fait a Turina avec le delle alpi par exemple)
Masters At Work no está en línea  
Old September 15th, 2005, 04:02 PM   #6
satanass
Registered User
 
satanass's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Location: Paris
Posts: 203
Likes (Received): 0

Enfin une bonne nouvelle pour l'aéroport de St EX!!

J'espere juste que les compagnies a bas prix répondront présent!!!
satanass no está en línea  
Old September 15th, 2005, 07:37 PM   #7
Trisuno
Registered User
 
Trisuno's Avatar
 
Join Date: Dec 2002
Location: Lyon, France
Posts: 668
Likes (Received): 172

Et bien pour du low cost ca va être low cost mdr...
Le départ 10 n'a rien d'un terminal...il ne s'agit que d'une "tente" bloquée entre le terminal 1 et la ligne SNCF. Au départ il s'agissait d'une structure "provisoire" mais bon comme le provisoire dure souvent longtemps...

Le bloc 10 sert depuis quelques années essentiellement pour les charters neige anglais/irlandais (bouh qu il y fait froid l'hiver....)= l'avantage est que les bagages enregistrés sortent tout de suite sur la piste ce qui permet d'envoyer le très grand nombre de skis directement par les tapis bagages. Donc j'imagine pas la galère si tous ces vols charter neige se retrouvent au terminal 1 (engorgement des bagages hors format/spéciaux)
Cette zone d'enregistrement sert aussi pour les vols à destination de la Mecque.

Quote:
En revanche, les passagers seront contraints d'embarquer et de débarquer à pied pour limiter les frais.
Par contre là je vois pas...embarquement à pied ok c'est la seule solution quand il ne pleut pas mais dés qu'il tombe deux gouttes c'est par bus obligatoirement...et puis pour les arrivées ca sera par bus obligatoirement vu que le bloc 10 n'est q'une zone d'enregistrement/embarquement et n'est pas prévue pour l'acceuil/'arrivée des passagers et de leurs bagages.
Trisuno no está en línea  
Old September 19th, 2005, 06:42 PM   #8
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Un abonnement combiné auto- vélo

Il sera bientôt possible de louer un Vélo’V avec une carte d’abonné Lyon Parc Auto.
C’est ce que doivent approuver, ce soir, les élus du Grand Lyon.
__________________
Manu
M@nu no está en línea  
Old September 19th, 2005, 07:10 PM   #9
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Nouveau programme immobilier dans le 7e

Le promoteur SIER est sur le point d'acquérir la parcelle située a l'angle des rues Marc Bloch et rue de la Madelaine occupée jusqu'a ce jour par une station service BP.

http://deliberations.grandlyon.com/p...-2005-3522.pdf
__________________
Manu

Last edited by [email protected]; November 16th, 2005 at 12:55 PM.
M@nu no está en línea  
Old September 19th, 2005, 07:41 PM   #10
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Nouveau programme dans le 3e

Bouygues immobilier va construire 35 appartements a la place d'Euromaster Cours Lafayette.
__________________
Manu

Last edited by [email protected]; November 16th, 2005 at 12:55 PM.
M@nu no está en línea  
Old September 20th, 2005, 08:15 PM   #11
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

A Perrache, la Catho fait peau neuve

www.20minutes.fr Mardi 20 Septembre 2005

A l’étroit sur son site historique de Bellecour ( 2 e ), l’Université catholique de Lyon ( UCL) inaugure en cette rentrée ses nouveaux locaux de la place Carnot, à Perrache. D’ici à la fin du mois de septembre, synonyme de rentrée pour tous les étudiants, 1 500 élèves et une centaine de professeurs seront accueillis dans ces bâtiments à l’architecture contemporaine, construits sur le site de l’ancienne caserne militaire Bissuel.
Seules les facultés de droit, de psychologie et de lettres, l’Esdes ( école de commerce) ou encore l’Estri ( école de traduction) auront la chance de travailler près de Perrache et d’inaugurer l’élément le plus caractéristique de cette nouvelle bâtisse : un cône central de trois étages, dans lequel se superposent sept amphithéâtres de multiples tailles.
« Les 5 000 autres étudiants resteront sur le site de Bellecour, qui d’ici trois ans sera restauré pour devenir plus fonctionnel » , a indiqué, hier matin, Denise Le Loup, vice- recteur de l’UCL, lors de la présentation annuelle de la rentrée.
Côté enseignement, la Catho voit grand également, et propose de nouvelles licences en psychologie et en lettres. En droit, une formation annuelle ou à l a carte aux concours administratifs a été mise en place.

Elisa Frisullo

__________________
Manu
M@nu no está en línea  
Old September 21st, 2005, 05:22 PM   #12
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

La façade de 1949 pour le Comoedia

www.leprogres.fr mercredi 21 septembre 2005

La future façade du Comoedia, avenue Berthelot, sera la reproduction de celle, « magnifique », de 1949. Telle est la nouvelle diffusée en avant-première par Marc Guidoni, coauteur du projet de la réouverture du cinéma avec Marc Bonny.
L'information a été donnée lors de la conférence sur l'histoire du cinéma à Lyon, organisée à la mairie du 7e.
Les six salles du Comoedia devrait ouvrir en 2006. En attendant et jusqu'à fin octobre l'association Louche expose six grosses affiches originales sur la façade du cinéma.
Le spectacle ne fait que commencer.

Le comoedia tel qu'il est aujourd'hui :

__________________
Manu

Last edited by [email protected]; November 16th, 2005 at 12:55 PM.
M@nu no está en línea  
Old September 21st, 2005, 06:30 PM   #13
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Le Comoedia se projette dans l’avenir

www.20minutes.fr Lundi 08 novembre 2004

Le Comoedia renaît de ses cendres. D’ici à Noël 2005, un multiplexe d’art et d’essai verra le jour avenue Berthelot (7e), en lieu et place de l’ancien UGC, fermé fin 2003. Deux entrepreneurs bien connus dans le monde du cinéma à Lyon et en Rhône-Alpes, Marc Guidoni, producteur, et Marc Bonny, exploitant, programmateur et distributeur (Kirikou et la sorcière, Loulou et autres loups...), ont décidé d’investir 4 millions d’euros pour transformer l’un des plus vieux cinémas de France en un confortable et convivial temple des films d’arts et essai. L’idée de voir disparaître un pan de la mémoire cinéphile lyonnaise leur avait été insupportable. D’autant qu’UGC, ancien propriétaire des murs, avait vendu les six écrans du Comoedia malgré une fréquentation très honorables de 250 000 spectateurs par an. Pierre Nallet, le promoteur immobilier qui s’était porté acquéreur du lieu, voulait y pérenniser une activité culturelle. Le projet de rachat des deux associés a pu ainsi voir le jour. Soucieuse de son patrimoine cinématographique, la ville de Lyon s’est montrée aussi attentive à ce projet et souhaite faciliter bon nombre d’autorisations en vue de l’aménagement du lieu. Marc Bonny et Marc Guidoni veulent faire du Comoedia un cinéma d’une nouvelle génération, à l’instar des MK2 à Paris : plusieurs écrans, une programmation exigeante (art et essai, jeune public, version originale), et des espaces de convivialité (librairie spécialisée, bar à vin, salle d’exposition). Le passage du tramway, la proximité des facs et le projet des Berges du Rhône devraient, selon les deux associés, drainer un public large et renouvelé.

Frédéric Ponsard
__________________
Manu
M@nu no está en línea  
Old September 21st, 2005, 09:11 PM   #14
zeb
Registered User
 
zeb's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon
Posts: 1,757
Likes (Received): 2199

Il me palit bien ce projet, ce cinema est vraiment emblématique des année 50
__________________
C'est pas parce que j'adore pas que je déteste


Moscow - Tomsk - Irkoutsk- Oulan Bator - Beijing
Kuujjuaq Québec
Lyon
New York
zeb no está en línea  
Old September 22nd, 2005, 09:24 AM   #15
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Stades: la bataille du Puisoz à Vénissieux

jeudi 22 septembre 2005 www.leprogres.fr

Dossier du LOU ou grand stade pour l'OL sur cet emplacement ? Un protocole d'accord financier, synonyme de compromis de vente, a été signé récemment avec le propriétaire du terrain. Le projet du Lou est aujourd'hui en bonne voie. Seule une volonté politique pourrait le remettre en cause et offrir à Jean-Michel Aulas le grand stade dont il rêve


«Le projet suit son petit bonhomme chemin, et je suis confiant sur sa réalisation », confie dans un excellent français, nonobstant une petite pointe d'accent londonien, Stephen Dickson, directeur général de Longbow SA. Sa société implantée à Saint-Jean d'Arvey, en Savoie, tout près de Chambéry, dont le domaine de compétence est la promotion immobilière et l'investissement autour de Lyon - et plus particulièrement dans la zone de l'aéroport Saint-Exupéry -, ainsi qu'Apollo, un des principaux fonds d'investissement américain, financent à hauteur de 200 millions d'euros le « projet LOU » sur le site du Puisoz à Vénissieux. Celui-ci n'est plus un serpent de mer et se trouve même particulièrement avancé, ainsi qu'en témoignent les plans présentés par Hok Sport, cabinet international d'architectes, qui fait référence sur le sujet, puisqu'il a déjà réalisé, entre autres, le stade olympique de Sydney, le Millennium de Cardiff, la rénovation de Wembley et conçu le nouveau stade d'Arsenal.
Tout a été passé au crible. Aussi bien les problèmes d'environnement, de voiries et de sécurité, délicats à cet endroit-là, que de voisinage, car quelque quatre cents pavillons sont situés à proximité. « Or, pour éviter l'éventuel recours d'un tiers, comme ce fut, par exemple, le cas à Lille, tout a été étudié dans le moindre détail, souligne Yvan Patet, président du directoire du LOU, qui est partie prenante de ce projet. Par exemple, la hauteur du stade ne dépasse pas 18 mètres.
Il n'y a donc aucun risque d'ombres projetées. Quoi qu'il en soit, notre projet suit normalement son cours et de nombreux frais ont déjà été engagés. »
Selon nos sources, un protocole d'accord financier, synonyme de compromis de vente, a été signé récemment avec la Macif, propriétaire du terrain. Pour Nexity et les investisseurs du projet LOU, il s'agit désormais de franchir les derniers obstacles administratifs qui se dressent devant eux. Ils se résument, dans un premier temps, à la possibilité de créer une ZAC (zone d'aménagement concerté), puis à passer avec succès devant la CDEC (Commission départementale d'équipement commercial). Ensuite, et seulement ensuite, un permis de construire pourra être déposé. Si tout se passe bien, le premier coup de pioche est prévu lors de l'été 2008 et la livraison du stade lors du second semestre 2010.
Seule, en fait, une volonté politique pourrait remettre en cause le projet LOU. Cela implique que Gérard Collomb, maire de Lyon et président du Grand Lyon, mais aussi André Gérin, maire de Vénissieux, cèdent aux doléances de Jean-Michel Aulas et décident que le site du Puisoz accueillera le fameux Grand Stade dont rêve l'OL. Certes, il y a la place pour construire une enceinte de 60 000 places sur les dix hectares dévolus au projet LOU. Mais elle occuperait plus des deux tiers du terrain et engendrerait des problèmes complexes à résoudre à différents niveaux, notamment en ce qui concerne la voirie et le cadre de vie.
Ceci dit, tout est possible


L'OL au Puisoz et le LOU à Gerland ?

Où va jouer l'OL lors des prochaines années ? La question brûle les lèvres autant qu'elle embarrasse le landernau politico-économico-sportif lyonnais. La donne est complexe et demande une réflexion poussée. Gérard Collomb ayant écarté l'idée d'un stade construit en dehors du Grand Lyon - un vague projet de stade de 60 000 places situé à Pusignan et initié par un consortium privé est ainsi mort-né -, les solutions ne sont pas légion.
Soit l'OL reste dans la zone de Gerland, où se trouve concentré l'ensemble des composantes du club (siège, terrains d'entraînement de Tola-Vologe, plaine des Jeux pour les équipes de jeunes et les féminines, OL Store, etc.). Dans ce cas-là, un agrandissement du stade, nécessitant d'importants travaux, serait sans doute privilégié. Mais deux problèmes majeurs subsistent. D'une part, le stade de Gerland est situé dans une zone « Seveso ». D'autre part, il est classé à l'inventaire des monuments historiques. La moindre modification doit faire l'objet d'une autorisation de l'architecte des bâtiments de France, ce qui est loin d'être gagné d'avance
Soit l'OL se greffe sur le site du Puisoz, où il y a effectivement la place pour la construction d'un grand stade. Mais, compte tenu de la complexité du site et de l'environnement, mais aussi du flux routier, elle demande des études poussées et pointues afin d'atténuer les diverses nuisances, ce qui risque de repousser la livraison de l'enceinte assez loin dans le temps. Si ce stade devait quand même voir le jour, que deviendrait alors Gerland, et où le LOU trouverait-il refuge ? Une des hypothèses, suggérée ici même par Gérard Collomb, voudrait que le club de rugby lyonnais s'installe à Gerland.
Force est de reconnaître que cette solution arrangerait beaucoup de monde. Mais, même s'il devient à terme le club phare de la région et dispose d'un budget conséquent, on voit mal le LOU remplir régulièrement, ne serait-ce qu'à moitié, cette enceinte, et avoir les reins suffisamment solide pour payer 800 000 euros de loyer. A moins, bien entendu, que la mairie, mais aussi l'OL s'engagent à l'aider à devenir un grand du royaume d'Ovalie. Quant à une troisième voie, sous la forme de la construction d'un Grand Stade dans le Grand Lyon, mais ailleurs qu'au Puisoz, elle est d'autant plus utopique que Gerland resterait alors sur les bras de la mairie !


Le projet LOU du Puisoz

Lors des trente dernières années, dix-sept projets (!) ont échoué sur ce terrain d'une vingtaine d'hectares propriété de la Macif. Le dernier, en revanche, initié par la société Nexity, sur laquelle se sont greffés le LOU et plusieurs investisseurs privés, a été accepté, puisqu'un compromis a été signé entre les différentes parties. Le site du Puisoz sera scindé en deux. Sur un côté, dans le cadre du Grand Plan de Ville, Nexity projette de construire quelque 600 logements sociaux et à l'acquisition, mais aussi 25 000 m2 de bureaux.
Sur les dix hectares restants, une sorte de « rugbyland » devrait voir le jour à l'horizon 2010. Un stade de 17 000 à 22 000 places, réservé au LOU, mais capable d'accueillir plusieurs autres événements sportifs ou culturels, style concert - un projet de toit rétractable est à l'étude -, pour le rentabiliser, est l'élément central du projet. Sous le stade, 3 000 places de parking sont pressenties et, autour, 30 000 m2 de surfaces commerciales, ayant si possible un rapport avec le monde du rugby et le sport, en général, sont prévues. Ce projet, conjuguant rugby et business, est innovant en France.
A moindre échelle, il ressemble aux structures entourant les sports professionnels d'outre-Atlantique (basket, base-ball, rugby américain).

Yves Billet


L'avis des maires

Gérard Collomb : «L'OL a besoin d'un grand stade, pourquoi pas au Puisoz». André Gerin : «Pour l'instant le projet du LOU se poursuit»

Gérard Collomb nous l'a annoncé hier soir : « Comme il s'avère impossible d'agrandir encore Gerland - l'architecte des bâtiments de France ne le permettrait pas - il faut se rendre à l'évidence et trouver une solution pour l'OL et pour Gerland » Après avoir longtemps réfléchi à la question, le maire de Lyon semble donc avoir pris sa décision, il facilitera la construction par l'OL d'un grand stade de 60 000 places.
A condition toutefois que celui-ci soit édifié sur le territoire du Grand Lyon. Dans ces conditions Gérard Collomb considère comme très intéressante l'idée de construire ce stade sur le site du Puisoz à Vénissieux, jusqu'à présent convoité par le LOU : « Sous réserve, toutefois, que tous les partenaires soient d'accord. A commencer par André Gerin et les responsables du LOU ». « Sous réserve aussi, s'empresse d'ajouter le maire de Lyon, que les études nous montrent la faisabilité d'un tel projet ».
Et l'avenir de Gerland dans tout cela ? Gérard Collomb a aussi sa petite idée sur le sujet : « il nous reviendra de construire une grande équipe du LOU qui trouvera tout naturellement sa place à Gerland ». Coté Vénissieux, pas question de céder à un quelconque emballement. Si, en juillet, Jean-Michel Aulas a bien informé André Gerin de son intérêt pour le Puisoz, cela ne suffit pas pour bouleverser l'ordre des choses.
Pour le député-maire le projet du LOU va son chemin et pour cause : « Après des années de tergiversations nous avons enfin un projet satisfaisant ». Pour autant, André Gerin, qui ne nie pas le côté « séduisant » d'un stade de 60 000 places sur sa commune, se garde bien de fermer la porte : « si le LOU décidait d'arrêter ou si un accord intervenait avec l'OL alors il est évident que la situation serait à reconsidérer. Reste que, pour l'instant, je suis concrètement, socialement et humainement incapable de me prononcer sur un tel équipement.
Nous manquons d'éléments de réflexion. Qui sait, je pourrais même être amené à demander directement l'avis de la population ? »

René Raffin
__________________
Manu

Last edited by [email protected]; September 22nd, 2005 at 09:07 PM.
M@nu no está en línea  
Old September 23rd, 2005, 06:56 PM   #16
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

La banlieue aussi aura ses Vélo’V

www.20minutes.fr 23/09/05

Caluire, Bron, Vaulx- en- Velin.
Ces trois villes devraient à leur tour accueillir des stations Vélo’V d’ici à 2007, mais en nombre limité. « Nous allons essayer d’en créer près des grands axes cyclables, gare de Cuire à Caluire, au Carré- de* Soie à Vaulx et au parc de Parilly à Bron » , indique Gilles Vesco, vice- président ( UDF) du Grand Lyon en charge des déplacements doux.
Seul problème : le financement. Le contrat entre la communauté urbaine et JC Decaux prévoit le mise en place de 4 000 vélos au frais du leader du mobilier urbain, mais uniquement sur Lyon et Villeurbanne. « Et tout ce qui est hors du contrat nous sera facturé » , explique Gilles Vesco.
Frédéric Crouzet
__________________
Manu
M@nu no está en línea  
Old September 23rd, 2005, 07:12 PM   #17
[email protected]
Lyonnoscrapien
 
M@nu's Avatar
 
Join Date: Feb 2005
Location: Ambert - Puy de Dôme
Posts: 4,151
Likes (Received): 4678

Le tunnelier à la ferraille !

www.leprogres.fr 23/09/05

Il a résisté aux vicissitudes du creusement du métro, il ne résistera pas à la construction des « nouvelles berges »

De 1985 à 1987, la construction de la ligne D du métro, entre « la fosse aux ours » et le quartier Saint-Jean rencontra de nombreuses difficultés, notamment le passage sous le Rhône et la Saône (terrains très perméables, rencontre inopinée avec les piles de l'ancien pont de la Guillotière et l'ancienne ville romaine, etc.) Elle fut génératrice d'innovations techniques, dont la plus importante a été l'emploi d'un « tunnelier avec bouclier à bentonite ». L'utilisation de ce tunnelier très spécial était une première mondiale.
Pour immortaliser cette prouesse, le plateau de ce tunnelier a été exposé dans le petit square situé en contrebas du pont de la Guillotière. Las, le square a été rasé et le « tunnelier » déposé. Exposé telle une oeuvre d'art depuis presque dix ans, sur un socle spécialement créé à cet effet, il disparaît sans tambour ni trompette du paysage des berges.
Le Grand Lyon a décidé qu'il serait découpé sur place et mis à la ferraille. Raison invoquée à cette mise au rebut ? Le coût. La masse du tunnelier aurait nécessité des moyens de levage et de transport spécifiques. Ce qui aurait induit des frais jugés trop élevés au regard de l'intérêt (jugé limité) de l'objet. En l'absence de précisions sur le montant de ces coûts, difficile de se faire une opinion. On peut néanmoins douter qu'ils soient significatifs par rapport aux quarante-quatre millions d'euros annoncés pour le projet des berges. Peut-être que le maire de Lyon aurait pu mettre l'objet en vente, tels les morceaux du mur de Berlin ou des escaliers de la tour Eiffel
Un souvenir pour les lyonnais, une façon de financer (un peu) les travaux pour la Ville !

__________________
Manu
M@nu no está en línea  
Old September 23rd, 2005, 07:34 PM   #18
icon
ubik
 
icon's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon/Geneva
Posts: 1,135
Likes (Received): 8

c marrant de voir les quais sans bitume la...
__________________
------------------------------------------------
icon
icon no está en línea  
Old September 24th, 2005, 01:10 AM   #19
TipNTop
Chartreuse,Vodka,Orangina
 
TipNTop's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Lyon
Posts: 557
Likes (Received): 311

Oui moi je savais que la tête du tunnelier se trouvait là...et je trouve ça un peu idiot de le balancer à la ferraille, quand on sait ce que le creusement de ce tunnel a représenté comme prouesse (pour rappel, des ouvriers sont morts pour creuser le tunnel sous le Rhône et la Saône).

Ca juste après le Grand Bazard.... Collomb ne se soucis vraiment pas de grand chose!
TipNTop no está en línea  
Old September 24th, 2005, 02:05 AM   #20
gege
Registered User
 
gege's Avatar
 
Join Date: Mar 2004
Location: Lyon
Posts: 5,438
Likes (Received): 6089

Quote:
Originally Posted by TipNTop
Oui moi je savais que la tête du tunnelier se trouvait là...et je trouve ça un peu idiot de le balancer à la ferraille, quand on sait ce que le creusement de ce tunnel a représenté comme prouesse (pour rappel, des ouvriers sont morts pour creuser le tunnel sous le Rhône et la Saône).

Ca juste après le Grand Bazard.... Collomb ne se soucis vraiment pas de
grand chose!
Bof!...la tête du tunnelier et le Grand Bazard ça fera 2 merdasses de moins..
Par contre en lieu et place du défunt grand Bazard j'y aurais bien vu la réalisation d'un jardin....
gege no está en línea  
Sponsored Links
Advertisement
 


Closed Thread

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 02:40 PM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us