FEZ | Plan de déplacement urbain & RER | #Renovation - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > المغرب Morocco > Infrastructures & Mobility projects > Urban & Interurban Transportation > Urban Transportation

Urban Transportation All about an Metros, Subways, Trams, Buses etc


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools
Old October 7th, 2011, 08:04 PM   #1
Slaoui
BANNED
 
Join Date: Jan 2008
Location: Paris
Posts: 7,859
Likes (Received): 31

FEZ | Plan de déplacement urbain & RER | #Renovation

Quote:
FÈS PRÉPARE SON PLAN DE DÉPLACEMENT URBAIN
EXPLOITER UNE LIGNE FERROVIAIRE ABANDONNÉE
UN SCHÉMA À L’IMAGE D’EL BIDAOUI DE CASABLANCA


«Si Fès compte plus d’un million d’habitants et 80.000 étudiants, les bus de la Ratuf et les taxis restent insuffisants». C’est Allal Amraoui, 1er vice-président du conseil de la ville qui l’affirme. Il estime ainsi que le «bus à haut niveau de service (BHNS) est la solution parfaite». Mais, bien avant, il faut un plan de déplacement urbain (PDU). Lequel plan est en cours de finalisation grâce au soutien des villes jumelles françaises, mais aussi grâce à l’appui de Casablanca, Marrakech et la société allemande de coopération internationale GIZ. A ce titre, ces différents partenaires se sont réunis, la semaine dernière, au siège de l’Agence urbaine de Fès. «Nous nous sommes penchés sur l’évaluation des infrastructures routières avant d’aboutir au PDU», explique Amraoui. Et d’ajouter, «nous partageons la même conviction de doter Fès d’un moyen de transport collectif moderne qui répond aux besoins de la population». Pour y arriver, il faut créer une agence de régulation des modes de transport, une société de développement locale (SDL) pour la gestion de la Ratuf, mais aussi adopter par exemple la conception du train El Bidaoui de Casablanca.
En attendant, il importe de signaler que la Ratuf est la seule régie actuellement en service qui arrive à investir dans le renforcement de son parc. L’établissement a acquis dernièrement 18 nouveaux bus pour la somme de 24 millions de DH. Inscrit dans le cadre de la mise à niveau de la régie, ce nouvel investissement est financé par la direction des régies et des services concédés (DRSC) via le fonds d’accompagnement pour la réforme du transport urbain.
En effet, depuis l’entrée en vigueur du protocole d’accord signé, en février dernier, entre la direction générale des collectivités locales (DGCL), le conseil de la ville de Fès et la direction des régies, les choses semblent mieux fonctionner pour la Ratuf. Selon le premier adjoint au maire, la restructuration de ce secteur nécessitera pas moins de 150 millions de DH. D’une durée biennale (2011-2012), le programme porte sur le règlement du passif, la mise à niveau du parc et la restructuration des effectifs. Pour 2011, près de 120 millions de DH d’investissement sont prévus dans ce cadre.
Parallèlement, la mise en place d’un système adapté pour l’exploitation des lignes suburbaines est en cours. A cet égard, la ville a décidé de changer le mode de gestion du transport urbain. Un changement qui passera du système «régie» à l’exploitation via une SDL. Telle une société d’actions, la SDL demandera aux communes desservies par ses bus une participation financière afin d’éviter les pertes sur les lignes non rentables. Elle présidera aux destinées d’un parc circulant estimé à plus de 160 véhicules.

Perspectives

L’introduction de nouveaux modes de transport de masse figure au programme. «Nous avons déjà repéré des voies de plus de 9 mètres de large qui peuvent recevoir le BHNS», confie Amraoui. Ainsi, les experts de la commune ont déjà établi un premier plan qui prévoit trois axes routiers qui peuvent desservir toute la ville. «Une ligne ferroviaire, déjà existante, mais abandonnée depuis des décennies, serait sur le point d’être réactivée. Celle-ci devrait relier le quartier Bab Ftouh à la localité de Ras El Mae sur un itinéraire de plus de 15 km», conclut le responsable de la ville.
Ca bouge dans les transports ces derniers temps, il manque plus que le projet de véritable RER, le seul en afrique qui attend d'être lancé !
Slaoui no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old October 8th, 2011, 12:36 AM   #2
idteck
med san
 
idteck's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Fez/Caza
Posts: 310
Likes (Received): 49

Quote:
FÈS PRÉPARE SON PLAN DE DÉPLACEMENT URBAIN
EXPLOITER UNE LIGNE FERROVIAIRE ABANDONNÉE
UN SCHÉMA À L’IMAGE D’EL BIDAOUI DE CASABLANCA


«Si Fès compte plus d’un million d’habitants et 80.000 étudiants, les bus de la Ratuf et les taxis restent insuffisants». C’est Allal Amraoui, 1er vice-président du conseil de la ville qui l’affirme. Il estime ainsi que le «bus à haut niveau de service (BHNS) est la solution parfaite». Mais, bien avant, il faut un plan de déplacement urbain (PDU). Lequel plan est en cours de finalisation grâce au soutien des villes jumelles françaises, mais aussi grâce à l’appui de Casablanca, Marrakech et la société allemande de coopération internationale GIZ. A ce titre, ces différents partenaires se sont réunis, la semaine dernière, au siège de l’Agence urbaine de Fès. «Nous nous sommes penchés sur l’évaluation des infrastructures routières avant d’aboutir au PDU», explique Amraoui. Et d’ajouter, «nous partageons la même conviction de doter Fès d’un moyen de transport collectif moderne qui répond aux besoins de la population». Pour y arriver, il faut créer une agence de régulation des modes de transport, une société de développement locale (SDL) pour la gestion de la Ratuf, mais aussi adopter par exemple la conception du train El Bidaoui de Casablanca.
En attendant, il importe de signaler que la Ratuf est la seule régie actuellement en service qui arrive à investir dans le renforcement de son parc. L’établissement a acquis dernièrement 18 nouveaux bus pour la somme de 24 millions de DH. Inscrit dans le cadre de la mise à niveau de la régie, ce nouvel investissement est financé par la direction des régies et des services concédés (DRSC) via le fonds d’accompagnement pour la réforme du transport urbain.
En effet, depuis l’entrée en vigueur du protocole d’accord signé, en février dernier, entre la direction générale des collectivités locales (DGCL), le conseil de la ville de Fès et la direction des régies, les choses semblent mieux fonctionner pour la Ratuf. Selon le premier adjoint au maire, la restructuration de ce secteur nécessitera pas moins de 150 millions de DH. D’une durée biennale (2011-2012), le programme porte sur le règlement du passif, la mise à niveau du parc et la restructuration des effectifs. Pour 2011, près de 120 millions de DH d’investissement sont prévus dans ce cadre.
Parallèlement, la mise en place d’un système adapté pour l’exploitation des lignes suburbaines est en cours. A cet égard, la ville a décidé de changer le mode de gestion du transport urbain. Un changement qui passera du système «régie» à l’exploitation via une SDL. Telle une société d’actions, la SDL demandera aux communes desservies par ses bus une participation financière afin d’éviter les pertes sur les lignes non rentables. Elle présidera aux destinées d’un parc circulant estimé à plus de 160 véhicules.
Perspectives
L’introduction de nouveaux modes de transport de masse figure au programme. «Nous avons déjà repéré des voies de plus de 9 mètres de large qui peuvent recevoir le BHNS», confie Amraoui. Ainsi, les experts de la commune ont déjà établi un premier plan qui prévoit trois axes routiers qui peuvent desservir toute la ville. «Une ligne ferroviaire, déjà existante, mais abandonnée depuis des décennies, serait sur le point d’être réactivée. Celle-ci devrait relier le quartier Bab Ftouh à la localité de Ras El Mae sur un itinéraire de plus de 15 km», conclut le responsable de la ville.
source
__________________
--------------------------------------------------
Under construction !!
idteck no está en línea   Reply With Quote
Old October 9th, 2011, 01:07 PM   #3
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,656
Likes (Received): 3244

Un fassi pourrait-il nous parler plus de cette ligne? Quel est son tracé? Merci.
D K no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old October 10th, 2011, 03:56 PM   #4
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,560
Likes (Received): 7034

Envois des BHNS, la gabegie des tramways à 200 millions de dhs le km a été comprise !
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old June 6th, 2012, 08:55 PM   #5
Ulker
Halay Turkish
 
Ulker's Avatar
 
Join Date: Mar 2012
Location: France - Morocco - Turkey
Posts: 3,375
Likes (Received): 548

Quote:
RÉVOLUTION DANS LE TRANSPORT URBAIN
FÈS MISE SUR LE MODÈLE AMÉRICAIN
BHNS, TRAMWAY AÉRIEN, TÉLÉPHÉRIQUE… LES MODES PRÉCONISÉS
LES AVENUES LARGES DE 9 MÈTRES S’Y PRÊTENT AISÉMENT
LA RÉGIE DES BUS PASSE À LA GESTION DÉLÉGUÉE INCESSAMMENT


L’exécutif a lancé récemment un appel d’offres pour la gestion déléguée de la Régie de transport. Il insiste dans le nouveau cahier des charges sur le maintien d’une tarification peu onéreuse, et l’augmentation du nombre des bus de 150 actuellement à 240 dès la première année d’exploitation

APRES plusieurs années de discussions, aujourd’hui la ville de Fès est prête à révolutionner ses modes de transport. «Notre ville compte plus de 1,2 million d’habitants et 80.000 étudiants, les bus de la Ratuf, les trains touristiques et les taxis restent insuffisants», indique Allal Amraoui, 1er vice-président du Conseil de la ville. Selon lui, le «bus à haut niveau de service (BHNS) est la solution parfaite».
Fès s’inspire des expériences réussies de ses villes partenaires et celles avec lesquelles elle est jumelée. Pour les élus, «la congestion croissante des grandes agglomérations conduit les communes à développer de nouveaux modes de transport en commun… et ceci s’est traduit notamment par les premières lignes de métro à Rabat et Casablanca». Outre le transport de masse, ces nouveaux modes aspirent à la protection de l’environnement et à la durabilité.
A Fès, les problématiques environnementales ont fait leur apparition au début des années 2000. Pour ce qui est du transport, «l’Etat a joué un rôle primordial dans le développement en subventionnant deux grandes expériences (Rabat et Casablanca)». Dans le même temps, le bus a souffert d’une image négative, conséquence de la baisse des performances, d’une mauvaise régularité, et d’un confort médiocre. «Malgré les multiples subventions communales dédiées à la mise à niveau de la Régie, l’écart entre les dépenses et le niveau du transport demeure important». Comment combler cet écart avec des ressources financières limitées? L’exécutif a lancé récemment un appel d’offres pour la gestion déléguée de la Régie. Il insiste dans le nouveau cahier des charges sur l’amélioration de ce secteur, le maintien d’une tarification peu onéreuse, et l’augmentation du nombre des bus de 150 actuellement à 240 dès la première année d’exploitation, indique-t-on.
En outre, la mise à niveau des voiries, financée par la ville à hauteur de 2 milliards de DH, est déjà entamée. Ainsi, les avenues de Fès (toutes de plus de 9 m de largeur) sont préparées plus que jamais à recevoir le BHNS. «C’est un transport collectif en site propre urbain qui trouve son inspiration dans le concept de Bus Rapid Transit (BRT) américain. Il lui emprunte notamment son approche «système» (infrastructure + matériel roulant + exploitation), mais s’adapte au contexte de la ville spirituelle (rues étroites, partage de la voirie,…)», justifie le responsable communal. «L’ensemble des éléments du système doit garantir au bus un haut niveau de service (vitesse, confort, régularité, fréquences, accessibilité)», renchérit-il. Par ailleurs, le BHNS doit pouvoir être identifié (bus, stations, voies réservées,…). Il peut être guidé et propulsé par différentes énergies (thermique, électrique, hybride,…). Comme pour le tramway, le potentiel de requalification urbaine et de développement autour du BHNS est important. Pour Fès, le BHNS présente la particularité d’être flexible. Il permettra à l’agglomération d’adapter le concept au contexte local (objectifs de niveau de service, géographie, demande, largeur de voirie…). Ainsi, lorsque les contraintes d’insertion sont fortes, des solutions basées sur des voies uniques seront plus facile à mettre en place que pour un tramway. Par ailleurs, le site propre du bus peut aussi être optimisé par un partage avec d’autres catégories d’usagers (autres lignes de bus, taxis, vélos) lorsque la fréquence le permet. En revanche, cette flexibilité peut représenter une contrainte lors de la mise en oeuvre si le portage politique n’est pas suffisamment fort devant les associations et partenaires (commerçants, gestionnaires de la circulation routière, riverains,…).
Monorail
Bien avant de s’engager dans une nouvelle expérience de transport de masse, Fès a mis à l’étude un nouveau plan de déplacement urbain (PDU). Lequel plan est en cours de finalisation grâce au soutien des villes jumelles françaises, mais aussi grâce à l’appui de Casablanca, Marrakech et la société allemande de coopération internationale GTZ. A ce titre, ces différents partenaires avaient soumis des propositions pour le téléphérique et le tramway aérien. Pour ce dernier, le monorail ou le transport par câble figurent à la tête des propositions. «C’est un mode de déplacement qui cumule les avantages: beaucoup moins cher que toutes les autres solutions de transport en commun, beaucoup moins consommateur d’énergie, attractivité élevée pour le public, fluidité, fréquence et régularité, très faible consommation d’espace», conclut le responsable de la ville.
l'economiste
Ulker no está en línea   Reply With Quote
Old April 18th, 2013, 05:16 PM   #6
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,560
Likes (Received): 7034

Quote:
Un RER pour Fès!


Crée le : 18 avril 2013Version Imprimable

Mohamed Rabiie Lakhlie sera en déplacement ce jeudi à Fès. Le patron de l’Oncf étudiera avec les responsables de la willaya la possibilité de réactiver une ligne ferroviaire déjà existante, mais abandonnée depuis des décennies. La raison: «nous voulons concevoir un RER qui devrait relier le quartier Bab Ftouh à la localité de Ras El Mae sur un itinéraire de plus de 15 km», déclare Mohamed Dardouri, wali de la région à L’Economiste. L’introduction de ce nouveau mode de transport devra désengorger le centre ville qui commence à connaître de gros problèmes de circulation.
http://www.leconomiste.com/flash-infos/un-rer-pour-f-s
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims



adamelstar liked this post
Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old April 18th, 2013, 06:01 PM   #7
adamelstar
Moderator
 
Join Date: Nov 2009
Posts: 11,194
Likes (Received): 5104

Quote:
Originally Posted by Gadiri View Post
J'avais dit sur le thread du Tramway, qu'il y allait avoir quelques chose du coté de Bab Ftouh, qui est le point Nord Est de la ville, ils vont vouloir relier les extrémités...

Par contre, ca voudrait dire qu'ils ont choisi le RER au lieu du Tram ?
adamelstar no está en línea   Reply With Quote
Old April 18th, 2013, 06:17 PM   #8
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,656
Likes (Received): 3244

Quelqu'un peut nous faire un tracé?
Ce sera peut être le premier RER!
D K no está en línea   Reply With Quote
Old April 20th, 2013, 06:32 PM   #9
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,656
Likes (Received): 3244

Je me permets de faire une relance concernant le tracé...
En fait une partie du tracé est en souterrain, non?

On pourra imaginer que l'ONCF créera une "marque" pour les transports urbains (qui englobera bouregreg, bidaoui, et l'hypothétique train "urbain" de Fes).
Le RER de Casa, lui, devra être un cas à part, car il a une dimension régionale. Pourra le rejoindre le futur train Tanger-Tetouan ou bien Agadir-Taroudant, et espérons-le un jour, Rabat-Tamesna (ou Rabat - Khemiset).

D'ailleurs, bidaoui et bouregreg n'existent plus je crois?

D'ailleurs, qq questions pour les spécialistes du rail:
- Pensez-vous qu'il soit pertinent de relancer ces deux offres de façon complémentaires aux offres futures (RER à Casa) et existantes (tram à Rabat)?
- Est ce que ça a du sens actuellement, au vu de l'occupation des voies qui va je pense augmenter avec le TGV?
- L'emprise ferroviaire existante permet-elle dans Rabat et Casa d'imaginer des services bidaoui et bouregreg améliorés?
D K no está en línea   Reply With Quote
Old April 20th, 2013, 07:14 PM   #10
Cyclopes
YouYou
 
Cyclopes's Avatar
 
Join Date: Mar 2010
Location: Casablanca
Posts: 118
Likes (Received): 42

Quote:
Originally Posted by D K View Post
Je me permets de faire une relance concernant le tracé...
En fait une partie du tracé est en souterrain, non?

On pourra imaginer que l'ONCF créera une "marque" pour les transports urbains (qui englobera bouregreg, bidaoui, et l'hypothétique train "urbain" de Fes).
Le RER de Casa, lui, devra être un cas à part, car il a une dimension régionale. Pourra le rejoindre le futur train Tanger-Tetouan ou bien Agadir-Taroudant, et espérons-le un jour, Rabat-Tamesna (ou Rabat - Khemiset).

D'ailleurs, bidaoui et bouregreg n'existent plus je crois?

D'ailleurs, qq questions pour les spécialistes du rail:
- Pensez-vous qu'il soit pertinent de relancer ces deux offres de façon complémentaires aux offres futures (RER à Casa) et existantes (tram à Rabat)?
- Est ce que ça a du sens actuellement, au vu de l'occupation des voies qui va je pense augmenter avec le TGV?
- L'emprise ferroviaire existante permet-elle dans Rabat et Casa d'imaginer des services bidaoui et bouregreg améliorés?
le bidaoui existe toujours mais pour le bouregreg je ne pense pas surtout avec l'arrivée du tramway rabat salé
__________________
CASABLANCA LIVE ---- YouTube
Cyclopes no está en línea   Reply With Quote
Old April 20th, 2013, 10:26 PM   #11
Superanouar
Registered User
 
Superanouar's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Paris/Marrakech
Posts: 2,473
Likes (Received): 732

Quote:
Originally Posted by D K View Post
Quelqu'un peut nous faire un tracé?
Ce sera peut être le premier RER!
Voilà ce que ça devrait donner. En noir, les gares existantes, en rouge celle qui pourraient voir le jour. En pointillé, le fameux tronçon désaffecté qui pourrait être remis en service. Il lie la gare de Ras El Ma à une cimenterie.

Superanouar no está en línea   Reply With Quote
Old April 21st, 2013, 04:34 PM   #12
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,656
Likes (Received): 3244

Merci pour le tracé. Mais si je comprends bien: le tracé en rouge est le tracé déjà utilisé par les trains en direction d'Oujda non?
Seule la partie en pointillé serait réhabilitée?

Mais du coup cette partie là,jusqu'à Ras el Ma et la cimenterie, ça n'a pas l'air urbanisé, quel intérêt de porter le train jusqu'à la bas? (sauf si justement ils comptent urbaniser).
D K no está en línea   Reply With Quote
Old April 22nd, 2013, 09:00 AM   #13
Superanouar
Registered User
 
Superanouar's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Paris/Marrakech
Posts: 2,473
Likes (Received): 732

Quote:
Originally Posted by D K View Post
Merci pour le tracé. Mais si je comprends bien: le tracé en rouge est le tracé déjà utilisé par les trains en direction d'Oujda non?
Seule la partie en pointillé serait réhabilitée?
De rien DK ! Oui exactement, c'est ce tracé en rouge qui est utilisé par les trains se dirigeant ensuite vers Taza et Oujda. A noter qu'une partie importante des lacets de la voie ferrée entre Fès Ville et la gare de Bab Ftouh est souterraine.

Quote:
Originally Posted by D K View Post
Mais du coup cette partie là,jusqu'à Ras el Ma et la cimenterie, ça n'a pas l'air urbanisé, quel intérêt de porter le train jusqu'à la bas? (sauf si justement ils comptent urbaniser).
Le tronçon à réhabiliter en lui-même est à l'écart des projets urbains de la banlieue sud de Fès, et il est semble-t-il prévu qu'il le reste. Néanmoins, il pourrait servir de base pour une extension du RER vers le pôle urbain de Ras El Ma et/ou le grand projet urbain de Aïn Chkef - Oulad Tayeb qui sont les deux grands chantiers de la banlieue sud de Fès.

Superanouar no está en línea   Reply With Quote
Old April 22nd, 2013, 11:57 AM   #14
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,656
Likes (Received): 3244

Merci pour tes cartographies Superanouar.
En fait je m'aperçois que soit les gens qui font des déclarations ne savent pas parler ou ne sont pas clairs ou encore sont volontairement tendancieux, soit les journalistes eux-mêmes ne sont pas clairs ou comprennent mal et donc restituent mal.

A lire l'article on a l'impression qu'une voie ferrée désaffectée de 15km allait être réhabilitée (ce qui m'a un peu surpris). Alors qu'en fait le linéaire total existant constitue ces 15km. Et il s'agit des voies normales déjà utilisées pour les TGL.
Sans l'explication de Superanouar on aurait pas compris que la réhabilitation serait effectuée à partir de la gare existante de Ras El Ma. Ni Rabah ni l'Economiste n'expliquent qu'en fait, la réhabilitation serait faite pour relier Ain Chqaf et le pôle urbain Ras El Ma.
Les annonces l'emporte pièce on voit ce que ça donne. Mouchkila m3a had ennas.

Ceci dit, contrairement à Rabat et Casa , qui supportent bcp de trafic, TGL et TNR, l'utilisation des voies existantes pour un trafic RER serait je pense très possible, sans gros investissement derrière.

Je ne pense pas que ce soit suffisant pour améliorer le transport urbain. On voit bien sur la carte qu'il y a 3 axes (dont la route de Sefrou) qui pourraient être transformés en BRT, ainsi que deux radiales (rocade sud et route de Ouislane) qui pouraient aussi contribuer à un maillage de l'agglomération.

On voit bcp Chabat construire des tours Eiffel et se pavaner avec des costumes Lacoste (!!!), mais on le voit pas bcp parler de projets de ce type.
D K no está en línea   Reply With Quote
Old April 22nd, 2013, 01:35 PM   #15
Superanouar
Registered User
 
Superanouar's Avatar
 
Join Date: May 2009
Location: Paris/Marrakech
Posts: 2,473
Likes (Received): 732

De rien de rien DK

Pour les hypothétiques prolongements vers le projet urbain de Ras El Ma et/ou vers le pôle Aïn Chkef - Oulad Tayeb, ce ne sont à ce stade que de pures spéculations hein ! Et il faudrait qu'un Fassi me confirme que mes cartes ne sont pas erronées. Ca fait bien longtemps que je n'ai pas pris le train vers Fès.
Superanouar no está en línea   Reply With Quote
Old April 22nd, 2013, 08:46 PM   #16
D K
Registered User
 
Join Date: May 2009
Posts: 6,656
Likes (Received): 3244

Oui mais si réhabilitation il y a ce serait logique que ça le soit conformément à ce que tu présente. Pcq sinon je ne vois aucun intérêt à réhabiliter une ligne jusqu'à une cimenterie.
D K no está en línea   Reply With Quote
Old July 6th, 2015, 09:14 AM   #17
UCF
~~~~
 
UCF's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Posts: 3,374
Likes (Received): 2298

Novembre 2014

Quote:
Enfin, des études au niveau avant-projet sommaire (APS) ont retenu huit zones qui bénéficieront à l’horizon 2020 d’un service régional spécifique (Marrakech, Al Jadida, Casablanca, Rabat, Tanger, Fès, Nador et Oujda).
Le projet RER de Casablanca qui s’inscrit dans ce cadre est à un stade de maturité avancé (APD et montage financier). Il totalisera 65 km dont 9 en tunnel et 17 gares dont 9 souterraines. Le coût total s’établira à près de 12 milliards de DH, celui de la première section Casablanca-Mohammedia est estimé à 3 milliards de DH
Les transports ferroviaires au Maghreb - IPEMED
__________________
Scientists say the universe is made up of protons, neutrons and electrons. They forget to mention morons.
UCF no está en línea   Reply With Quote
Old September 5th, 2017, 01:52 PM   #18
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,560
Likes (Received): 7034

Ca date de l'époque de la région Fes-Boulemane devenu depuis Fes-Meknes mais c'est intéressant de constater dans le SRAT la boucle ferroviaire Sud menant à Bhalil puis Sefrou et pas uniquement la desserte Est-Ouest s'appuyant sur la voie férrée existante.
Quote:
Les villes d’importance régionale et provinciale se divisent en trois niveaux :

Niveau 1 : la métropole. Il n’y en a qu’une dans la région de Fès-Boulemane :
Fès

Niveau 2 : les centres d’appui à la métropolisation. Au nombre de quatre, il s’agit de :
Sefrou-Bhalil
Imouzzer Kandar
Moulay Yacoub
El Menzel

Niveau 3 : les villes d’encadrement provincial. Outre certains centres d’appui à la métropolisation qui ont également un rôle d’encadrement provincial (Sefrou, Moulay Yacoub), il s’agit de :
Missour






---------------




Enfin, deux axes d’intégration régionale permettent de réduire l’isolement du sud de la région : l’un joint Ribat El Kheir, Adrej, Imouzzer Marmoucha et Outat El Haj, tandis que l’autre relie Sefrou, Boulemane, Enjil et Missour.

Le réseau ferroviaire fait lui aussi l’objet d’une restructuration profonde :


Tout d’abord, la ligne Meknès-Taza est détournée au sud de l’agglomération de Fès afin de réaliser la connexion avec l’aéroport et délester le centre de la ville. Dans la ville, un tramway en site propre vient compléter efficacement l’offre de transports en commun, tandis qu’un réseau de type RER fait de même dans la zone métropolitaine.

Par ailleurs, une liaison rapide avec Tanger et le pôle Méditerranéen permet de développer les relations de Fès et de la région avec la côte nord et de diversifier ses relations.

Enfin, la ligne de train à grande vitesse maghrébin (TGVM) traverse l’aire métropolitaine et relie Fès aux centres dynamiques d’Algérie, de Tunisie, et de Libye. Il s’agit d’une réelle opportunité afin de développer des liens économiques forts avec les autres pays d’Afrique du Nord, et de placer Fès sur le tracé d’un nouvel axe fort.


...
https://www.srat-rfb.info/diagnostic...fes-boulemane/
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old September 5th, 2017, 02:00 PM   #19
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,560
Likes (Received): 7034


Message quoté ça empêchera certains de répondre en quotant inutilement tout le message qui de plus est très large
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old March 28th, 2018, 05:23 PM   #20
Le Fassi
Registered User
 
Join Date: Mar 2018
Posts: 24
Likes (Received): 10



Le Fassi no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 03:23 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us