LAUSANNE | Tramway 1 (Flon-Renens-Bussigny) - Page 2 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Switzerland > Lausanne


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 31 votes, 5.00 average.
Old December 7th, 2011, 11:41 PM   #21
Prelaz14
Registered User
 
Join Date: Jan 2011
Posts: 32
Likes (Received): 1

On y voit des images de trams, mais il ne me semble pas qu'ils aient été faits dans l'idée de représenter un modèle précis, mais plutôt "un tram".

A voir sur: http://www.lausanne-morges.ch/axes-f...dex.php?cid=45
Prelaz14 no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old December 24th, 2011, 04:52 PM   #22
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Garage atelier:





http://www.mbarchitectes.ch/Projet/Concours/GAT/2-15-61
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old January 17th, 2012, 03:28 PM   #23
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Quote:
Fort soutien pour prolonger la voie jusqu'à BussignyFort soutien pour prolonger la voie jusqu'à Bussigny

Le tram qui va relier Lausanne à Renens doit absolument être prolongé jusqu'à Bussigny et Villars-Ste-Croix. Le Grand Conseil vaudois a soutenu mardi une détermination en ce sens par 109 voix et 7 abstentions.

La volonté de doter cette région en plein développement d'infrastructures performantes et cohérentes n'a pas trouvé d'adversaires. Tous les députés ont parlé en faveur de l'extension d'une ligne appelée à transporter de plus en plus de voyageurs.

«Il faut maintenir la pression nécessaire» pour que ce projet se fasse, a souligné Michele Mossi (Alliance du centre), jugeant que la réponse du Conseil d'Etat à son interpellation manquait d'énergie et dynamisme. Claudine Wyssa, syndique de Bussigny, est aussi montée au créneau.

La libérale s'est dit déçue et a parlé de «mauvais signal» lancé par le gouvernement. Le tram Lausanne-Renens ne fera que 4,5 km, soit une des lignes les plus petites au monde, a-t-elle affirmé. Elle a relevé la nécessité «absolue» de prolonger cet axe qu'il ne faut pas opposer à d'autres projets, comme le M3 à Lausanne par exemple.

Le conseiller d'Etat François Marthaler a répondu que «cette extension est programmée». Il a remarqué cependant que le gouvernement avait à coeur «une approche équitable des diverses régions du canton» dans sa politique d'investissements.
http://www.20min.ch/ro/news/vaud/sto...signy-16061384
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old January 17th, 2012, 09:27 PM   #24
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

N'y a t'il pas une contradiction dans cette article? Le titre évoque un "fort soutien du canton" tandis que dans l'article des politiciens parlent de "déception" ou encore de "mauvais signal"? Je ne sais pas trop quoi en penser!?

Pourquoi M. Mossi juge que la réponse du Conseil d'Etat à son interpellation manque d'énergie et de dynamisme, si Vaud a soutenu une détermination pour prolonger ce tram????

Last edited by General Electric; January 17th, 2012 at 09:52 PM.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old January 18th, 2012, 12:14 AM   #25
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Je crois simplement que Bussigny fait un fort pressing pour ne pas attendre 2018 pour la prolongation et plus ou moins faire Bussigny-Flon en d'un coup.
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old March 1st, 2012, 06:29 PM   #26
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

2 (!) articles dans le 24 heures aujourd'hui:

Quote:
Grogne

L’Ouest lausannois derrière son tram

Par Mehdi-Stéphane Prin. Mis à jour à 08h50 3 Commentaires


Les candidats au Grand Conseil manifestent pour prolonger la ligne jusqu’à Bussigny.

Pour le canton, le tram lausannois doit s'arrêter à la gare de Renens lors de son ouverture en 2018. Les politiciens de l'Ouest veulent le prolonger jusqu'à Bussigny.


Un tramway nommé désir! Les candidats au Grand Conseil de l’Ouest lausannois jouent cette pièce aujourd’hui pour défendre le prolongement jusqu’à Bussigny de la future ligne entre Lausanne et Renens. De mémoire d’élus, c’est la première fois que tous les partis se rassemblent pour défendre un grand projet en période électorale. Plus de 80 candidats ont accepté l’organisation de cet événement piloté par une libérale et un popiste: la syndique et députée de Bussigny Claudine Wyssa et la tête de liste de La Gauche, Didier Divorne.


Détournement de tram
Les politiciens de l’Ouest lausannois présentent ce matin leurs arguments, mais la colère monte dans la région depuis plusieurs mois. La faute au Conseil d’Etat qui refuse de mettre ces trois kilomètres dans les projets d’agglomération prioritaires qui seront présentés fin juin à la Confédération. Il s’agit pourtant du prolongement prévu du futur tram lausannois qui circulera en 2018 entre Lausanne-Flon et la gare de Renens.


A l’origine, le projet prévoyait même une longue ligne entre Bussigny et Lutry. Face au peu d’intérêt de l’Est, la ville de Lausanne a réussi à la détourner vers la Blécherette. Un tramway par la Borde, puis souterrain par Beaulieu avant de se transformer en véritable métro: le M3. Mais tant que le sort de celui-là n’est pas décidé, le prolongement du tram reste sous la pile.


Le tram, contrairement au métro, est techniquement simple à réaliser. Surtout, son parcours bénéficie d’un soutien unanime de sa région. La manifestation de ce matin en est la démonstration. Surprise! le chef du Département des infrastructures, François Marthaler, ne la voit pas d’un mauvais œil. «Je suis persuadé que le tram va aller jusqu’à Bussigny, mais il est surtout urgent de reprendre les études qui en sont restées au stade de l’avant-projet.» Selon le magistrat Vert, le nombre de voyageurs reste, pour l’instant, insuffisant. Le ministre regrette également que les lignes de bus «à haut niveau de service» prévues dans la région ne soient pas évoquées par ses détracteurs.


Plus célèbre candidat de l’Ouest lausannois, Pierre-Yves Maillard ne sera pas présent ce matin. En vacances pour trois jours, le socialiste affirme soutenir la démarche. «Mais la plate-forme socialiste et Verte prévoit un fonds d’infrastructures de 2 milliards. Cette somme, ajoutée aux financements fédéraux, doit permettre de financer de manière équitable le tram jusqu’à Bussigny, mais aussi les projets des autres agglomérations.»



(24 heures)
Créé: 01.03.2012, 09h03
Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/28013062

Quote:
Union

L’Ouest lausannois veut son tram

Mis à jour à 13h53


Tous les candidats au Grand Conseil de l’Ouest lausannois se mobilisent en faveur du prolongement du tram Lausanne-Renens jusqu’à Villars-Sainte-Croix.




Jeudi matin, 20 des 86 candidats de l'Ouest lausannois au Grand Conseil se sont retrouvés à Crissier pour une conférence de presse en plein air.
Image: Vanessa Cardoso



Une vingtaine de candidats s’est réunie jeudi matin sur un lieu symbolique: le garage de l’Arc-en-Ciel. C’est devant lui, tout le long de la rue de Renens, qu’ils veulent voir passer le tram.


Ils sont 86 à être dans la course pour obtenir un des 14 sièges du district de l’Ouest lausannois. Du POP aux Libéraux, de l’UDC aux socialistes, tous sont d’accord sur un point: s’ils sont élus, ils défendront leur tram envers et contre tout.


Ils demandent aussi au Conseil d’Etat qu’il mette la priorité sur cette ligne dans le cadre du projet d’agglomération Lausanne-Morges, comme c’est le cas pour le M3.


A l’heure actuelle, seul le premier tronçon de ce tram est garanti. Soit la liaison entre Le Flon et la gare de Renens.
Les candidats insistent: ce terminus doit être provisoire. La jonction vers Villars-Sainte-Croix en passant par Bussigny est impérative et conditionnera le développement urbanistique de la région.


Créé: 01.03.2012, 13h53
Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/12213694
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 1st, 2012, 10:43 PM   #27
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Quote:
Originally Posted by HYPEster View Post
Je crois simplement que Bussigny fait un fort pressing pour ne pas attendre 2018 pour la prolongation et plus ou moins faire Bussigny-Flon en d'un coup.
Je vous disait bien

Même si je n'y crois pas trop (il fallait réagir plus tôt), la position des politiques fait plaisir.
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old March 2nd, 2012, 06:10 PM   #28
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Quote:
Originally Posted by HYPEster View Post
Je vous disait bien

Même si je n'y crois pas trop (il fallait réagir plus tôt), la position des politiques fait plaisir.
C'est vrai que ça semble court, étant donné que le stade des études (avant-projet) n'est pas très avancé et que le projet doit être prêt pour cet été pour être financé pour 2020 (comme le M3).

Mais sur le fond, comme le M3 avec les Plaines du loup et Beaulieu, le tram pour Bussigny a des gros projets réalisable certainement d'ici à 2020 (Arc-en-ciel, Ex-Veillon, etc..). Donc je pense que si ils arrivent à boucler leurs projets à temps, il n'y a pas vraiment de raison que le tram ne passe pas ou soit "recalé".
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 10th, 2012, 10:34 AM   #29
Jonas1977
Registered User
 
Join Date: Aug 2011
Posts: 10
Likes (Received): 0

Bonjour,


Si je trouve réjouissant que les communes de l'Ouest lausannois se soient mises d'accord pour promouvoir le développement des transports publics, ce qui est une révolution en soi, je ne suis en revanche pas convaincu du tout de l'utilité du projet de prolongement jusqu'à Villars St Croix.

Développer les TP oui ! (je suis moi-même un fervent défenseur des TP) mais cela ne doit pas nous faire accepter n'importe quel projet. Il importe au contraire de choisir des projets qui ont une efficacité réelle, surtout dès lors qu'ils coûtent assez cher. Or plusieurs éléments me font douter de l'efficacité de ce projet en question:

1) le tracé du tram ne traverserait pratiquement pas de zones résidentielles mais surtout des zones d’activité et des zones commerciales, excentrées par rapport au reste l’agglomération et très très bien desservies par l’autoroute. Cela signifie que le tram sera dès le départ fortement concurrencé par l’autoroute. Pour gagner des clients, il devra donc se révéler plus performant (rapide) que le trafic sur autoroute.

2) Or on sait que les zones commerciales excentrées sont surtout fréquentées pour les achats hebdomadaires (autrement dit quand on fait le samedi les réserves pour toute la semaine). Pour ce genre de courses, les clients préfèrent largement utiliser la voiture qui leur permet de transporter plus aisément leurs réserves importantes de victuailles. Concernant les clients, fournisseurs et employés des zones d’activités, on sait aussi que le plus souvent ils se déplacent eux aussi en voiture, car elle leur permet de se rendre plus vite au travail.

3) Je ne connais pas les statistiques de la zone commerciale de Crissier, mais on sait aussi que très souvent les zones commerciales sises en périphérie des grandes villes sont fréquentées prioritairement par les habitants des zones périphériques ou rurales voisines (dans lesquelles il y a peu de grandes surfaces) alors que les habitants du centre de l’agglo préfèrent se ravitailler au centre de l’agglo, généralement bien pourvu en grandes surfaces. C’est le cas par exemple à Renens, dont le centre est très bien pourvu en grandes surfaces. Du coup le tram n’aurait là aussi que peu d’effets réels.

4) Pour toutes ces raisons, je pense que le tram pourra difficilement concurrencer la voiture dans cette zone, hyper bien desservie par l’autoroute. Il faut encore ajouter que la Confédération prévoit d’augmenter la capacité de l’autoroute dans le nœud de Crissier, ce qui résoudra au moins temporairement les bouchons sur cet axe et rendra d’autant plus attractif l’usage de la voiture pour s’y rendre. Ce d’’autant que le tram est un moyen de transport qui n’est de loin pas le plus rapide. Il ne dépasse généralement pas les bus et est même parfois plus lent que cers derniers, lesquels sont plus réactifs dans le trafic (démarrage plus rapide...).

SUITE...
Jonas1977 no está en línea   Reply With Quote
Old March 10th, 2012, 10:36 AM   #30
Jonas1977
Registered User
 
Join Date: Aug 2011
Posts: 10
Likes (Received): 0

... SUITE


5) Un autre problème réside dans l’effet pervers que pourrait avoir (si il a lieu) l’acheminement de davantage de clients depuis le centre-ville de Renens et Lausanne vers la zone commerciale de Crissier. En effet, on favoriserait ainsi directement le chiffre d’affaires de centre commerciaux, qui n’auront probablement même pas contribué financièrement au projet, engendrant une distorsion de concurrence avec les autres commerces sis aux centres-villes de Renens et Lausanne. On favoriserait ainsi les centres commerciaux qui ont fait le choix de s’implanter en périphérie contribuant précisément au problème d’étalement urbain

6) Pour l’instant Villars St croix n’est qu’un petit village peu peuplé. Et là aussi très bien relié à l’autoroute (en tram il faudra au moins 30 min pour relier Villars St Croix au centre-ville de Lausanne, alors qu’en voiture 15 suffisent largement). Le tram est approprié pour une grande ville, pas pour un village périphérique ! Pour rentabiliser ce moyen de transport il faudrait un moins des projets de construction de quartiers résidentiels à haute densité. Mais je n’ai pour l’instant pas entendu parler de tels projets à Villars St croix. De plus, je ne suis pas sûr que les propriétaires de villas de ce village acceptent un tel projet à l’avenir. Enfin, Villars St Croix est situé à l’extrémité de l’agglo lausannoise et je ne juge pas souhaitable d’étaler l’urbanisation de l’agglo toujours plus à l’ouest (à ce rythme là Lausanne s’étendra bientôt jusqu’à Vufflens la Ville ou jusqu’à Gollion).

7) le dernier argument est simplement que le bus est tout aussi performant et rapide que le tram, tout en coûtant moins cher.


SUITE ...
Jonas1977 no está en línea   Reply With Quote
Old March 10th, 2012, 10:49 AM   #31
Jonas1977
Registered User
 
Join Date: Aug 2011
Posts: 10
Likes (Received): 0

... SUITE ET FIN

Pour toutes ces raisons je pense que le projet d’extension de tram jusqu’à Villars St Croix n’est pas efficient. J’ai parfois l’impression que les communes de l’Ouest veulent surtout, à travers ce projet de tram, « embellir » ou donner un autre vizage aux quartiers du nœud autoroutier de Crissier, aménagés de manière chaotique. Le problème c’est que ce n’est pas la fonction première d’un tram.

Un tram ne sert pas à faire de « l’esthétisme urbain » et à corriger des erreurs d’aménagement mais à résoudre des problèmes de transport et à compléter de manière judicieuse et efficiente un réseau de transport public. Un réseau de TP se fonde sur différents modes de transport (train, RER, tram, bus, trolleybus) et il faut donc toujours se poser la question quel est le mode de transport le plus adapté à tel ou tel quartier. Il faut aussi se poser la question des coûts. Le tram est cher. Opter pour un tel projet c’est se priver des ressources qui auraient pu être investies dans d’autres projets moins coûteux mais tout aussi efficaces, c’est donc compromettre d’autres projets. Pour moi, avant de décider d’un projet de tram il faut donc être vraiment sûr de son efficacité maximale par rapport à des objectifs précis. Et là je ne suis pas convaincu du tout ....

Je soutiens par contre tout à fait des mesures vizant à densifier la desserte des lignes de bus actuelles dans cette partie de l’agglo et même de créer de nouvelles lignes de bus, au besoin avec des couloirs réservés. De telles mesures coûteraient nettement moins cher et seraient plus adaptées à ces quartiers. Je serais également prêt à soutenir une prolongation de la ligne de tram depuis la gare de Renens jusqu’aux quartiers résidentiels les plus à l’ouest de Renens (route du jura, quartier pré-Fontaine).

Jonas
Jonas1977 no está en línea   Reply With Quote
Old March 10th, 2012, 12:52 PM   #32
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Merci pour ton long message, je vais essayer de donner mon opionion sur les différents points:

1) Il s'agit là du principal point de ton argumentaire. Il faut savoir que cette zone de l'Arc-en-ciel va passablement se développer ces prochaines années. Elle est actuellement essentiellement commerciale mais va voir arriver de nombreux bureaux et logements. Je ne peux que t'inviter à lire le thread dédié sur ce forum ou sur d'autres sites comme celui du SDOL.

2) On n'empêchera effectivement pas ces mouvements pour les grands centres commerciaux mais il s'agit d'offrir une alternative, notamment pour ceux habitant pas trop loin. Et un jour, les parkings gratuits de ces centres deviendront peut-être payants afin d'inciter un changement d'attitude.

3) cf. point 1

4) Le tram serait en site propre et donc bien plus efficace que le bus ou la voiture. Je suis d'accord que de faire un tram mélangé au traffic n'a pas de sens et serait bloqué tout le temps mais ça ne sera pas le cas.

5) Je ne pense pas que ces centres seront une si grande concurrence. Comme dit plus haut, les gens habitant plus loin dans la périphérie continueront à venir en voiture alors que ceux ayant plus au centre iront au centre.

6) C'est surtout Bussigny qui est un parent très pauvre des TP qui est visé. Il y a de nombreux projets sur le tracé du tram (notamment le projet Fuksas sur le site Veillon) qui devrait avoir son terminus dans les hauts de Crissier (Timonet) où de nombreux emplois sont présents. Il s'agit de voir dans le futur et quel visage auront ces quartiers dans 10 ans.

7) Je reviens au point où le tram est en site propre et aura une capacité supérieure au bus. A mettre en relation avec le grand développement que connaîtra l'Arc-en-ciel. Si on continue comme ça. On aura un grand bouchon depuis Athléticum à Bussigny jusqu'au Flon en passant par Renens et Malley. De plus, l'offre des lignes de bus sera largement développée aussi avec de nouvelles lignes comme Renens-Cheseaux-Blécherette et bien d'autres.

Je pense, au contraire, qu'un tram permet de revaloriser et réaménager les endroits qu'il traverse! Il ne fait de loin pas tout mais y contribue largement. Depuis la gare de Renens (3ème de Suisse romande), on pourra désormais prendre le tram pour se rendre à l'ouest travailler vers l'Arc-en-ciel ou à l'Est direction Malley (complété par la gare RER).
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old March 10th, 2012, 04:06 PM   #33
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

@Jonas: Je vais ajouter une chose à l'argumentaire de HYPESter que je partage complétement, ainsi que une question.

L'idée du tram Renens_Villars-Ste-Croix est plus de relier ce village à Renens, plutôt qu'à Lausanne. Ainsi, certes, il faut moins de temps pour relier V-S-C à Lausanne en voiture qu'avec le future tram, en revanche le tram sera tout à fait concurrentiel à la voiture en ce qui concerne le trajet de V-S-C à Renens. (Renens étant appelé à devenir un véritable centre de l'agglomération à part entière).

Voici ma question. Finalement, derrière ce plaidoyer pour un tram qui partirait sur les "quartiers résidentiels les plus à l’ouest de Renens" plutôt que sur le nord vers V-S-C, ne se cache-t-il pas plutôt la peur de voir passer V-S-C de quelques centaines d'habitants que compte aujourd'hui le village à une petite ville, comme ce sera certainement le cas si le tram relie un jour V-S-C?
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 21st, 2012, 07:54 PM   #34
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Flon-Gare de Renens en 15' dès 2018

Quote:
Transports

Le tram de retour à Lausanne

Par Cindy Mendicino . Mis à jour le 20.03.2012 29 Commentaires


La gare de Renens et le Flon seront reliés en 15 minutes, en 2018. Les voitures n’auront plus accès au Flon par la rue de Genève. Sauf jusqu’au parking.






Un tramway et un bus ultraperformant: les transports de Lausanne et de ses voisines vont subir un coup de fouet.

Mardi, les plans pour ces deux nouvelles infrastructures ont été acheminés vers Berne pour approbation.

Le tram devrait circuler dès le premier semestre de 2018. D’une longueur de 4,6 km, le parcours longera les voies CFF à Renens puis passera par Malley et s’arrêtera à la place de l’Europe. Le tout en 15 minutes et à une vitesse moyenne de 20 km/h.

Une longue ligne de «bus à haut niveau de service» (BHNS) est aussi prévue. Comprendre: un compromis entre tram et bus classique. Soit un bus avec des voies réservées et la priorité dans les carrefours.

Le premier tronçon du BHNS s’étirera de Prélaz-les-Roses à Saint-François en passant par le grand pont. Celui-ci sera pour à cette fin fermé à la circulation. Mise en service prévue mi 2017.


Développement complet dans notre édition de demain.

(24 heures)


Créé: 20.03.2012, 16h41
Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/23369060
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 23rd, 2012, 02:00 AM   #35
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Le sujet de RTS1 au journal:


Quote:
20 mars 2012

VD: un projet de tram reliant la gare de Renens au Flon à Lausanne a été déposé à Berne
Avec la restauration du tram à Genève et ce nouveau projet, c'est le grand retour du tram en Suisse romande.

Source: http://www.rts.ch/video/info/journal...e-a-berne.html
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old April 5th, 2012, 09:50 AM   #36
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

L’arrivée du tram bloquera le centre de Lausanne durant trois ans

Quote:
TRAVAUX
L’arrivée du tram bloquera le centre de Lausanne durant trois ans
Par Renaud Bournoud . Mis à jour à 07h22
Les chantiers du tram au Flon et de la ligne de bus entre le Grand-Pont et Chauderon vont s’entrechoquer. Gabegie dès 2015.

Quote:

DR Phil Fornay

INFOGRAPHIE

1 La construction de la rampe routière devrait débuter fin 2013. Elle prendra un an et demi.
2 Le tablier du Grand-Pont sera élargi de 8 mètres pour permettre le passage de pistes de bus à haut niveau de service. Les travaux se feront de mi-janvier à mi-novembre 2015, ou seront reportés d’une année. La période des fêtes doit être préservée pour ne pas trop péjorer les commerces.
3 Les travaux de réalisation des voies de tram et de bus à la route de Genève débuteront une fois que la rampe routière sera réalisée pour détourner le trafic. Ils devraient durer 34?mois.
4 Le réaménagement de la place Chauderon et l’élargissement de la trémie pour le passage des bus devraient aussi débuter en 2015.
5 L’aménagement de la rue des Terreaux et de Bel-Air clôturera le chantier des lignes de bus à haut niveau de service.

Si tout se passe bien, ce sera quand même douloureux. Autrement dit, si les différents chantiers planifiés autour de 2015-2018 dans l’hypercentre se réalisent dans les délais et l’ampleur annoncés, le quotidien ne va pas être simple pour les riverains et les usagers lausannois. Une situation inévitable pour permettre au tram d’arriver au Flon et aux piétons de conquérir l’axe Grand-Pont — Chauderon.

Le municipal des Travaux affiche la couleur. «Les conséquences d’un tel chantier sur la vie au centre seront fortes, il faut être honnête», déclare franchement Olivier Français. Les plans du futur tram entre le Flon et Renens, ainsi que ceux de la ligne de bus à haut niveau de service entre St-François et Prélaz-les-Roses, ont été envoyés à Berne le 20 avril dernier.

Les projets sont audacieux: changer le tablier du Grand-Pont, redessiner la place Chauderon, remodeler la rue des Terreaux et poser des rails sur la route de Genève, au Flon. Le tout devrait être exécuté dans le même laps de temps. Le planning reste évidemment tributaire des oppositions, de leur levée et des autres aléas inhérents à ce type d’entreprise titanesque.

Axes de bus bloqués

Le début des hostilités est planifié pour la fin de 2013, avec la construction de la rampe routière le long des côtes de Montbenon, entre la rue de la Vigie et l’avenue Jules Gonin. Les ingénieurs estiment qu’il leur faudra une année et demie pour réaliser l’ouvrage. Une fois l’édifice achevé, le trafic pourra être dévié sur la petite ceinture de Lausanne, pour laisser place aux travaux du tram à la route de Genève. S’en suivront des mois et des mois de tranchées dans l’hypercentre.

«Le gros problème est que ces travaux vont bloquer deux axes importants pour les bus», souligne Olivier Français. Le Grand-Pont sera nu de son tablier pendant près de dix mois. Et le tronçon de la route de Genève sera fermé aux transports publics durant près de trois ans. «Néanmoins, il faut tout faire pour ne pas dégrader la prestation des TL, sinon nous allons perdre des usagers», prévient le municipal.

Des trajets alternatifs devront impérativement être trouvés pour permettre une desserte acceptable. «Là, on se trouve devant un gros défi de planification, reconnaît Olivier Français. Autant pour le chantier du M2 qui était compliqué, j’avais des solutions, autant là j’ai encore beaucoup de questions sans réponses.»

Pour limiter les méfaits de ce qui sera purement et simplement une mutation du centre-ville, le magistrat souhaite aller vite en besogne. «Ça coûte moins cher et les nuisances durent moins longtemps.» Travailler plus d’heures durant la journée avec un nombre d’équipes plus important est par exemple l’une des pistes explorées pour limiter dans le temps la gabegie provoquée par les travaux. «Des solutions acceptables se trouveront dans les mesures d’accompagnement», avance l’élu.

Circulation saturée

Les riverains ne savent pas encore à quelle sauce ils vont être mangés. «Pour l’instant on est dans l’expectative, répond Jean-Marie Vionnet, le président de l’Association des commerçants Grand-Pont — Bel-Air — Terreaux — Chauderon. On est déjà occupés avec les travaux de rénovation de la tour Bel-Air qui doivent débuter cet automne.» La transformation de la tour et de son complexe devrait durer 18 mois. «J’espère qu’elle sera terminée avant que l’on commence nos chantiers», prie Olivier Français.

Avec les travaux au centre, le trafic sera rejeté sur la petite ceinture, raison pour laquelle les chantiers du côté de Chailly et de l’avenue de Dapples ont été accélérés pour pouvoir absorber les flux de véhicules. «Mais est-ce que la petite ceinture de Lausanne peut encore supporter le report de trafic qui s’annonce? C’est déjà saturé», s’inquiète le magistrat.
(24 heures)

Créé: 05.04.2012, 07h22

Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/21747384
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old May 4th, 2012, 01:36 AM   #37
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Vaud vendredi 4 mai 2012

Une étude encourage l’essor rapide du tram vers l’ouest


Marco Danesi

Les communes pressent le canton

Les communes de l’Ouest lausannois insistent pour obtenir un prolongement rapide du tram depuis Renens vers Croix-du-Péage. Après une détermination votée par le parlement cantonal, les localités concernées – Renens, Bussigny, Crissier et Villars-Sainte-Croix – ont diffusé jeudi les résultats d’une étude en appui de leur demande. Selon l’expertise, le développement de la région justifie une construction rapide de la ligne: d’ici à 2018 et non pas à l’horizon 2030. Celle-ci, de plus, pourrait devenir rentable en très peu de temps. Les revenus du tram couvriraient 60% des coûts d’exploitation et de maintenance.

Les villes et bourgs de l’Ouest se mobilisent à quelques semaines du dépôt des projets d’agglomération auprès de la Confédération en vue d’une participation à leur financement. Pour l’heure, le prolongement du tram, dont la première étape de Lausanne à Renens est acquise, ne devrait pas faire partie du dossier que le canton enverra à Berne. C’est la raison pour laquelle les autorités communales ont décidé d’exercer une forte pression sur le Conseil d’Etat.

Plus le prolongement du tram sera retardé, montre encore l’étude, plus le développement attendu de la région à l’ouest de Renens sera différé. C’est le cas notamment de la zone industrielle de l’Arc-en-Ciel, destinée à se transformer en boulevard urbain au cœur de l’agglomération Lausanne-Morges.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/b566...am_vers_louest
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old May 4th, 2012, 06:56 PM   #38
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Quote:
Originally Posted by HYPEster View Post
Vaud vendredi 4 mai 2012

Une étude encourage l’essor rapide du tram vers l’ouest
Je ne comprends pas pourquoi le canton ne tenterait pas d'inclure ce tronçon. Tout les signaux sont au vert: finances, projets immobiliers, volonté unanimes des politiciens locaux, et maintenant une étude... Qu'est-ce qu'il faut de plus!?
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old May 7th, 2012, 07:17 PM   #39
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

C'est très juste. La seule raison que je peux voir serait la pression de certaines régions sur le canton sur la répartition des investissements...
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old May 28th, 2012, 01:08 AM   #40
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Dernière étape pour préparer le grand retour du tram

Quote:
LAUSANNE
Dernière étape pour préparer le grand retour du tram
Par Mehdi-Stéphane Prin. Mis à jour à 10h30 15 Commentaires
La ligne entre Renens et le Flon va être mise prochainement à l’enquête publique. Elle bouleversera une grande partie de l’agglomération.


Les derniers trams ont circulé à Lausanne en 1964.
Image: Edipresse

Si un métro change une ville, un tram s’apprête à donner une âme à la quatrième agglomération de Suisse. Dans quelques semaines, la future ligne entre Renens et le Flon à Lausanne va être mise à l’enquête. Un peu moins de cinq kilomètres qui s’apprêtent pourtant à symboliser l’entrée d’une nouvelle ère pour une région qui abrite plus de la moitié des Vaudois.

Le retour du tram est indissociable du Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM). Ce plan de développement urbain, officiellement lancé en 2007, vise notamment à faire face à l’afflux de 70 000 nouveaux habitants sans provoquer le chaos sur les routes. Cela implique un fort développement des transports publics. Des bus plus nombreux, des trains plus fréquents sont au programme de ces prochaines années. Mais son symbole le plus fort, avec la création du RER vaudois, reste certainement le grand retour du tram à Lausanne.

Essentiel pour l’Ouest
Le choix de construire la première ligne entre Renens et le Flon n’a rien du hasard. Ce coin de l’Ouest lausannois est celui qui offre le plus fort potentiel de création de nouveaux logements. Certains géographes estiment même que ses nombreuses friches industrielles pourraient accueillir l’équivalent de la ville de La Chaux-de-Fonds. Pour les urbanistes, le tram est l’outil rêvé pour modeler ce vaste et nouveau quartier.

Son arrivée annoncée pour 2018 a déjà provoqué une pluie de nouveaux projets, constate le chef du Département des infrastructures et habitant de Prilly, François Marthaler. «Le tram est un des éléments essentiels, avec le RER, pour développer l’Ouest lausannois. Je suis persuadé qu’il va aussi permettre de dynamiser toute l’agglomération.» Dans un premier temps, il va bouleverser le quotidien de nombreux citadins, et pas seulement ceux qui grimperont à bord de ses véhicules.

Le dossier mis prochainement à l’enquête comprend également la création d’un axe de «bus à haut niveau de service» entre Prélaz et Saint-François. Le long de ce parcours, les trolleys pourront circuler comme le tram en site propre et avec la priorité dans les carrefours. Une véritable révolution pour le centre de Lausanne, avec un Grand-Pont interdit aux voitures. Résultat, les bus des TL pourront traverser le cœur de la ville plus rapidement et plus souvent.

Autre grande métamorphose, les quartiers traversés par le tram et les trolleys en site propre vont changer de visage. Entre réaménagement des places et construction de nouveaux bâtiments, le tram lausannois a déjà gagné son pari d’être un outil urbanistique redoutablement efficace. Surtout, il fait déjà rêver au-delà de ces terminus. Unanime, la classe politique de l’Ouest lausannois se bat pour le prolonger en direction de Bussigny et de Villars-Sainte-Croix. A l’heure de mettre sous presse cet article, la décision du Conseil d’Etat d’accepter de mettre ce projet dans les priorités de la deuxième génération du plan d’agglomération PALM était imminente.

Pour François Marthaler, il ne fait guère de doute qu’un véritable réseau est en train de naître. «Je suis persuadé que lors de la mise en service du tram en 2018 il suscitera un enthousiasme dans l’ensemble de l’agglomération. Si nous avons prévu un dépôt pour trois fois plus de véhicules que nécessaire entre Renens et le Flon, ce n’est pas un hasard.» Le magistrat Vert, qui quittera ses fonctions à la fin du mois prochain, imagine déjà le tram arriver à Bellevaux, mais aussi un jour du côté de Lutry, comme le prévoyaient d’ailleurs plusieurs études. Et pourquoi pas, dans quelques décennies, jusqu’à Morges?


Quote:
AVEC LE RER
Le tram rime avec RER vaudois. Ce dernier a même une longueur d’avance. Il sera inauguré le 29 juin prochain, avec l’ouverture de la station de Prilly-Malley.

Avec celle de Renens, cette gare sera un des deux pôles de correspondance entre ces deux moyens de transport complémentaires. Non seulement les trains urbains permettront à l’ensemble du canton de se rendre plus facilement dans la région lausannoise, mais ils permettent de traverser rapidement l’agglomération. Bref, si le tram assure la mobilité entre différents quartiers, le RER permet rapidement de passer d’un centre à l’autre. Les deux avantages se cumulent en passant de l’un à l’autre.
Quote:
SONDAGE
Le retour du tram est-il une bonne chose pour Lausanne ?

Oui
70.7%

Non
24.2%

Sans avis
5.1%

627 votes au total
(24 heures)

Créé: 27.05.2012, 10h30
Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/22772113
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
lausanne, renens, tramway

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 02:24 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us