LAUSANNE | Sites olympiques (Musée + Siège du CIO) - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Switzerland > Lausanne


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 2 votes, 5.00 average.
Old October 16th, 2013, 04:29 PM   #1
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

LAUSANNE | Sites olympiques (Musée + Siège du CIO)

Je propose de parler ici des projets de nouveau siège du CIO à Vidy et de la transformation du musée olympique à Ouchy.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old October 16th, 2013, 04:31 PM   #2
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Siège du CIO

Je remet ici un ancien post de ce forum à propose de ce projet de nouveau quartier général du CIO à Vidy:
Quote:
Quote:
Originally Posted by Arclemanboom View Post
Dans l'article de 24 heures version papier, on apprend en plus que l'actuel bâtiment (en verre) pourrait être détruit et remplacé. Seul le château (classé) est intouchable.

Quote:
LAUSANNE
Pourquoi le CIO rêve d’un campus olympique à Vidy

L’organisation lance un concours international d’architecture pour étendre son siège installé au bord du lac



A l’étroit entre ses murs de marbre blanc et de verres teintés, le Comité international olympique (CIO) va prendre ses aises sur son site actuel: le parc de Vidy. Un appel aux «architectes du monde», lancé le 28 mars, est en ligne sur le site de l’Union internationale des architectes (UIA) en vue d’agrandir le siège de l’organisation, a rapporté hier Le Matin .

Le concours prévoit la création d’un centre administratif et d’un campus sur une parcelle de 24 000 m2. «Une bonne nouvelle, d’autant que les droits à bâtir existent», réagit le municipal lausannois des Sports, Marc Vuilleumier. Sans surprise, son collègue et syndic, Daniel Brélaz, se réjouit lui aussi «que le CIO renforce son implantation à Lausanne. Ce projet justifie son statut de capitale olympique et de capitale administrative du sport.»

La dernière extension – un pavillon construit en 2008 – n’a pas suffi. Installé à Vidy depuis 1968, dans le château puis dans la Maison olympique, le CIO peine à héberger tous ses collaborateurs. Il souhaite rassembler des troupes qui, faute de place, sont réparties dans des bureaux en ville.

L’agrandissement «permettra de bénéficier de deux sites olympiques à Lausanne, l’un à Ouchy, autour du Musée olympique, pour accueillir le grand public, l’autre à Vidy, pour l’ensemble de son personnel administratif et pour accueillir ses partenaires institutionnels», précise l’appel à candidatures.

Le projet prévoit la réalisation d’un siège social pouvant héberger 450 collaborateurs contre 150 aujourd’hui. Volume estimé: 70 000 m3 pour une surface d’environ 18 000 m2. Le campus olympique doit abriter à terme «des bâtiments administratifs et d’éventuels logements et services», selon le texte du concours. De quoi s’agit-il exactement? Le CIO reste vague. «Le principal objectif est de proposer des espaces de travail de qualité pour l’ensemble des collaborateurs, explique-t-on au service de communication. Le projet est une réflexion sur le long terme. Il n’est pas exclu, même si c’est à ce stade accessoire, que d’autres services soient hébergés à Vidy, mais il est trop tôt pour le dire.»

Aucune information sur le budget de ce grand lifting, dont l’achèvement est prévu en 2018.

Détruire ou exploiter
Une chose est sûre, il rend incertain l’avenir de la Maison olympique, ce bâtiment de verre emblématique inauguré en 1986. Son maintien est laissé à l’appréciation des architectes concurrents. «Nous leur laissons le soin d’étudier dans quelle mesure les bâtiments actuels peuvent être réexploités et avons attiré leur attention sur l’existence d’un monument classé, le château. Il est important pour nous que l’historique des constructions soit pris en compte», précise le service de communication. Victime d’une inondation en novembre dernier, l’antre du CIO pourrait donc disparaître peu de temps après son créateur, Pedro Ramírez Vázquez, décédé le 16 avril.

L’architecte lauréat sera désigné en décembre prochain. Les intéressés ont jusqu’au 15 mai pour déposer leur candidature. Douze finalistes seront sélectionnés le 17 juin par le jury, présidé par le patron du CIO, Jacques Rogge, et dont font notamment partie l’architecte Inès Lamunière et le municipal lausannois Olivier Français. «L’optimisation des activités du CIO à Lausanne me satisfait à plusieurs titres, détaille ce dernier. Nous avons la garantie d’un concours de haut niveau et de 500 à 600 emplois à terme. Le CIO est aussi décidé à respecter l’environnement naturel du site. La Ville de Lausanne sera très attentive; il s’agit d’une institution phare et d’utilité publique .»
Marie Nicollier
http://journal.24heures.ch/zoneabonnes
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 16th, 2013, 04:37 PM   #3
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Rénovation du Musée olympique

Quote:
SPRINT FINAL POUR LA MUE HIGH-TECH DU MUSÉE OLYMPIQUE

Visite A son inauguration fin décembre, l’institution sera méconnaissable. Le point sur une transformation réalisée au prix de deux ans de travaux et de 55 millions de francs



Les marteaux cognent, on les entend depuis les quais d’Ouchy. A deux mois de son ouverture, une armée d’ouvriers pomponne le Musée olympique, alors que des camions venus d’Angleterre débarquent les équipements. Il faut encore faire preuve d’imagination pour visualiser les décors qui s’offriront aux visiteurs le 21 décembre, date prévue de l’inauguration. «Une date sûre à 95%», précise Francis Gabet. Prudent, le directeur du musée observe la dernière ligne droite d’un chantier pharaonique, initié il y a près de deux ans. Le CIO y a consacré 55 millions de francs. Cinq millions de plus que le budget originel. A un mois près, les délais seront tenus.

La fermeture prolongée de cet incontournable du tourisme a fait grincer des dents certains hôteliers et restaurateurs de la place. Le lieu est populaire, au point que certains tour-opérateurs ont rayé Lausanne de leur liste pendant la réfection.

Si les travaux battent encore leur plein, ils laissent deviner une transformation radicale. Mis à part la carcasse du bâtiment et sa rampe emblématique signées Jean-Pierre Cahen et Pedro Ramírez Vázquez, tout a changé. «Nous étions obligés, explique Francis Gabet. La muséographie datait de quinze ans, elle était en fin de vie.» Plutôt que d’aligner des records et des objets, le Musée olympique version XXIe siècle veut raconter des histoires et transmettre des émotions. «Il y avait beaucoup de belles choses avant, mais tout cela manquait d’humains, continue le directeur. Ce musée sera unique. Il montrera toutes les facettes de l’idée olympique: les villes et villages olympiques, les cérémonies… Il sera à la pointe des technologies, sans exagération, et offrira des niveaux d’ambiance, d’émotion et d’information différents.»

Une muséographie moderne, donc, imaginée par des experts anglais et soutenue par des spectacles audiovisuels en pagaille. Du sol au plafond, le numérique sera roi. On parle de «data stations» riches de 1000 extraits d’archives permettant de visionner, par exemple, la finale du 200 mètres à Athènes. D’écrans tactiles retraçant la carrière des grands champions ou le parcours des torches. De clips pour chaque JO. «Avant, on pouvait faire le tour du musée en deux heures et demie, explique Francis Gabet. Là, il faudra compter une bonne journée.»

Mises en scène thématiques
Ses yeux pétillent à l’heure d’évoquer ses deux coups de cœur digitaux. Tout d’abord, une vidéo projetée sur 2,5 m de haut, chargée de recréer la cérémonie d’ouverture «idéale», sorte de compilation des moments les plus poignants du genre. Et un film immersif, projeté sur un écran à 220° permettant de se mettre dans la tête d’un athlète. «Sentir la pression, le désir, la souffrance… C’est indescriptible, il faut le voir! Ça va «donner», sourit Francis Gabet, un poil mystérieux.

Finie, donc, l’approche chronologique vieille école. Place à des mises en scène thématiques. Le visiteur suivra un parcours balisé sur trois niveaux à travers les 3000 m d’exposition permanente. «On l’a écrit comme un film. Avec des pleins, des déliés, des moments d’émotions, des moments sérieux…», résume le directeur. Trois univers se succèdent: le Monde olympique (au niveau 1) les Jeux (niveau 0) et l’Esprit olympique (niveau -1).

Voir Olympie et Zeus
La visite débute par la Grèce antique, avec une reproduction d’Olympie en image de synthèse et un tête-à-tête avec Zeus. «Il sera là, en face de vous!» assure Francis Gabet. Suit une incursion dans le bureau de Pierre de Coubertin. A l’étage inférieur, place aux Jeux à proprement parler. C’est au niveau -1 que réside la grande nouveauté. Sur 1000 m2, ce nouvel espace propose de plonger dans un village olympique et le quotidien des athlètes à coups d’images inédites, tournées pendant les JO de Londres. Bien calé dans un siège, le spectateur aura accès à 200 interviews de sportifs, comme Usain Bolt, détaillant leur parcours personnel.

La visite s’achève devant le mur des médailles et un film dédié à la victoire et à la défaite. «C’est là que tout le monde pleure», conclut Francis Gabet.
Si les entrailles du musée ont été retournées, il en va de même pour ses extérieurs. Un nouvel accès a été créé côté nord. Côté sud, un escalier est sorti de terre, reliant directement les quais à l’entrée principale. Le changement le plus notoire pour les promeneurs est certainement l’apparition d’une piste d’athlétisme de 100 mètres rattachant le parc à celui de l’Elysée.

Symbole ultime du site, la flamme olympique a déménagé. Elle flambe désormais devant l’entrée principale, bien en vue, à un jet de pierre de la statue de Niki de Saint Phalle.

Le futur musée ne s’attend guère à voir le nombre de ses visiteurs grimper en flèche. C’est dans l’offre numérique que reposent les ambitions de Francis Gabet. «Tous les contenus digitaux que nous avons élaborés seront mis en ligne. Le musée est un phare qui éclaire très loin.» Jusqu’à Rio de Janeiro et Séoul, où se déroulent en ce moment deux expositions pilotées depuis Lausanne. «En réalité, le Musée olympique n’a pas 200 000 visiteurs par an, insiste Francis Gabet. Il en a deux millions partout dans le monde.»

Marie Nicollier Textes
Christian Brun Photos

Quote:
L’HELVÉTIE POURRAIT RESTER

Amarré en face du Musée olympique, l’ Helvétie a fait office de suppléant pendant toute la durée des travaux en hébergeant une exposition éphémère durant la saison chaude, d’avril à octobre. Un million et demi de francs ont été investis dans ce musée flottant.

L’exposition temporaire ferme définitivement ses portes le 27 octobre. Le contrat d’exploitation du navire Belle Epoque court jusqu’au printemps 2014, mais il se pourrait que l’Helvétie reste plus longtemps que prévu dans le port d’Ouchy. «Cela peut se faire. Ou pas, insiste Francis Gabet. Rien n’est sûr, mais nous y avons évidemment réfléchi. Il faut comprendre que pérenniser ce lieu demande de gros investissements. Nous avons étudié l’option d’un restaurant, mais ce n’est pas avec cette activité que l’on va les rembourser.»

Nous n’en saurons pas plus sur ces «solutions à l’étude», si ce n’est qu’elles sont examinées par les autorités cantonales et la Municipalité lausannoise.
Environ 160 000 visiteurs auront visité gratuitement l’exposition sur l’eau depuis le mois de mars. C’est à peu près le même nombre que l’année dernière. «On ne peut pas parler de manque à gagner, explique Sophie Brinca, chargée des relations médias du musée. Il y a eu effectivement moins de recettes durant la fermeture, mais aussi moins de coûts, puisque nous n’avons pas produit d’expositions.»
24 heures du 16.10.2013
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old October 18th, 2013, 01:55 AM   #4
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Musée olympique en vidéo

Quote:
LAUSANNE
Visitez le futur Musée olympique en vidéo
Par Marie Nicollier. Mis à jour le 16.10.2013
A son inauguration fin décembre, l’institution sera méconnaissable. Le point sur une transformation réalisée au prix de deux ans de travaux et de 55 millions de francs

Voir la video / lire la suite
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/29970835
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old December 11th, 2013, 01:16 AM   #5
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

Le Musée olympique entre dans le 21e siècle

Par Renaud Bournoud. Mis à jour à 19h26

Après deux ans de travaux, le musée va rouvrir ses portes à la fin décembre. Agrandie et revue de fond en comble, l’institution présente ses collections à l’aide d’une débauche d’équipements ultramodernes.

Pour ses 20 ans d’existence, le Musée olympique à Lausanne s’est offert une sévère cure de jouvence. Après 23 mois de travaux, pour un budget de 55 millions de francs, c’est un musée high-tech et spacieux qui devrait ouvrir ses portes au public, le 21 décembre prochain.

Le projet de rénovation est ambitieux. Il vise à «placer l’institution parmi les grands musées du XXIe siècle, grâce à une muséographie moderne, où numérique et objets originaux se complètent», avancent les responsables du musée.

Pour ce faire, la surface d’exposition permanente passe de 2000 à 3000 m2. Un espace qui accueille plus de 150 écrans et 1500 objets relatifs au mouvement olympique. Parmi les nouvelles animations marquantes, le visiteur peut faire des rencontres virtuelles avec les champions. Il a aussi l’occasion de s’immerger dans les moments forts de l’olympisme avec un spectacle audiovisuel sur 180°.

Le parc du musée a également été revu et gagne en surface. Un grand escalier reliant l’entrée de l’institution au quai d’Ouchy a vu le jour. «Une sorte d’ascension ver le Mont Olympe», estiment les responsables. Autre nouveauté, une piste d’athlétisme de 100 m a été construite. Une scénographie lumineuse permet au visiteur de se confronter aux grandes performances réalisées dans cette discipline. Au mieux de ces changements, les sculptures de la collection d’art du musée continueront d’agrémenter le parc et sa vue sur le lac Léman.

Développement suit.
(24 heures)

Créé: 10.12.2013, 19h26

Last edited by quimporte; September 4th, 2014 at 09:05 PM.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old April 10th, 2014, 11:42 PM   #6
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

ARCHITECTURE

Quote:
Extension du siège lausannois: le CIO a tranché

Le Comité international olympique a retenu le projet architectural du cabinet danois 3xN pour le projet d'extension de son siège.
http://www.24heures.ch/news/standard...story/19652786

3xn: http://www.3xn.dk/

Last edited by quimporte; September 4th, 2014 at 09:04 PM.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old April 11th, 2014, 03:28 PM   #7
Rimk
Registered User
 
Join Date: Apr 2013
Posts: 344
Likes (Received): 18

Il y a pas une image du projet ?
Rimk no está en línea   Reply With Quote
Old April 11th, 2014, 08:08 PM   #8
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

Quote:
Originally Posted by Rimk View Post
Il y a pas une image du projet ?
Manifestement pas encore.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old April 27th, 2014, 08:39 PM   #9
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

Le cabinet 3xn a officialisé sur son site Internet qu’il avait remporté le concours mais le CIO n’a pas encore révélé à quelle date le projet serait enfin dévoilé. En attendant, voici déjà un des projets recalés: http://www.samoony.com/#!iochq/clle

Last edited by quimporte; June 16th, 2014 at 12:24 AM.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old April 28th, 2014, 12:44 PM   #10
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Quote:
Originally Posted by quimporte View Post
En attendant, voici déjà un des projets recalés: http://www.samoony.com/#!iochq/clle
Dommage qu'il soit recalé, jolis projet
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old June 15th, 2014, 11:46 PM   #11
Lake Leman
Registered User
 
Lake Leman's Avatar
 
Join Date: Feb 2013
Location: Lausanne
Posts: 1,284
Likes (Received): 106

SPORT Lundi 16 juin 2014

Lausanne et Vaud déposent leur candidature pour les Jeux olympiques de la jeunesse 2020

Marco Danesi


Lors des derniers JOJ, en 2012 à Innsbruck. (AFP)


La capitale et le canton déposent la candidature pour les Jeux de la jeunesse d’hiver 2020. Les Vaudois seront en compétition avec Brasov, en Roumanie

Le dossier atterrit au CIO ce mardi, après un court trajet du -centre-ville au bord du Léman, où se niche le bâtiment du Comité international olympique. Lausanne, en tandem avec le canton, brigue les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) d’hiver en 2020. Les Vaudois batailleront avec la ville roumaine de Brasov. Les 100 membres du CIO trancheront à Kuala Lumpur, en Malaisie, entre juillet et août de l’année prochaine.

Les derniers jours précédant la date fatidique ont été intenses. ¬Denis Pittet, secrétaire général de la candidature, énumère les séances, les mises au point, les relectures des textes et des cartes. Il évoque les négociations avec les édiles. Il s’attarde sur la récolte des lettres de garantie des communes, des associations, des institutions. Il se félicite du vote quasi unanime du parlement cantonal en faveur du crédit de 8 millions et de la garantie de déficit, qui s’ajoutent au même montant et à la même garantie votés à Lausanne. Tant pis si la décision n’est tombée qu’une ¬semaine avant le délai du 17 juin. L’essentiel, c’est qu’elle figure dans le document final, note Denis Pittet. Le budget total de candidature s’établit désormais à 36 millions. La Confédération, les communes et des sponsors couvriront le reste.

Jacques Rogge, président du CIO jusqu’à l’année dernière, après Juan Antonio Samaranch et avant Thomas Bach, est à l’origine de la manifestation. Aux yeux de son instigateur, celle-ci doit promouvoir la pratique du sport et les valeurs de l’olympisme, quelque peu écornées par le temps et les dérives marchandes du sport professionnel. Un millier d’adolescents de 15 à 18 ans sautent, courent ou ¬nagent, skient ou glissent – ou tous les quatre – au nom de «l’excellence du respect et de l’amitié», assène la communication officielle. La première édition estivale a eu lieu à Singapour en 2010. Deux ans plus tard, Innsbruck, en Autriche, a hébergé les joutes hivernales. Les deuxièmes JOJ d’été auront lieu à Nankin, en Chine, cette année. Puis Lillehammer prendra le relais sur la neige en 2016. Suivie de ¬Buenos Aires à l’été 2018.

Le succès de Gymnaestrada en 2011, rassemblement international de gymnastes amateurs, et la volonté de la ville et du canton d’organiser un événement sportif d’envergure chaque année ont ouvert les portes aux Jeux de la ¬jeunesse. La manifestation, «à taille humaine, est à la mesure de la ville», observe Patrice Iseli, patron du Service des sports de la commune.

En se lançant dans l’aventure, Lausanne et Vaud entendent ral-lumer la flamme olympique. Un référendum populaire avait éteint l’espoir municipal de concourir pour les «vrais» Jeux d’hiver de 1994. L’événement consacré aux jeunes offre également l’occasion à la ville de s’écarter de l’image, certes prestigieuse mais un rien bureaucratique, de siège administratif du sport olympique et mondial. Le CIO réside dans la capitale depuis sa constitution en 1894, voisinant une cinquantaine de fédérations internationales.

En cas de réussite, le dossier ¬lausannois chassera du même coup les frustrations helvétiques. Depuis 1948, les Jeux évitent la Suisse. Différentes cordées ont échoué, dont Sion 2002 et 2006. Swiss Olympic envisageait, l’année passée encore, une candidature des Grisons pour l’édition hivernale de 2022, qui a été abandonnée depuis. Après quelques hésitations initiales, toutes les énergies de la faîtière nationale de l’olympisme se concentrent maintenant sur Lausanne.

Ironie du sort et de la longévité politique de Daniel Brélaz, c’est le syndic de la ville, autrefois hostile au raout sportif inventé par Pierre de Coubertin, qui incarnera les ambitions communales. [le coût n’est apparemment pas aussi élevé que pour 1994]
Or, davantage qu’il y a vingt ans, l’enthousiasme accompagne l’opération. On sait, explique Denis Pittet, que le CIO apprécie les dossiers consensuels, portés comme un seul homme par les villes candidates.

Philippe Leuba, ministre de l’Economie et du sport, ne cesse d’exprimer sa ferveur urbi et orbi. L’initiative fédère. Elle concilie les vertus des Jeux et les intérêts du terroir. Les élus communaux et cantonaux ont encensé la candi¬dature. Seules des réticences et des abstentions parmi les Verts et La Gauche ont modéré l’allure de ¬plébiscite des scrutins. De façon -savante, malgré des risques de ¬dispersion des sites que le CIO redoute, les jeux investiront le canton du Jura [à ne pas confondre avec le canton du Jura] aux Alpes en passant par l’agglomération lausannoise. La cohésion cantonale dicte ses conditions.

Dans la foulée, bien que reposant sur les équipements existants, les Jeux pourraient accélérer des projets locaux très attendus. C’est le souhait de certaines stations qui, en 2013, ont livré au canton leurs plans de développement – «Alpes vaudoises 2020». Elles attendent depuis un signal du gouvernement. Même si le Conseil d’Etat ne veut pas lier les Jeux à ce document stratégique.

Concrètement, Leysin, Villars et Les Diablerets accueilleront le ski alpin [espérons qu’ils ont prévu les canons à neige]. Les disciplines nordiques se déploieront dans le Jura, avec une incursion en France voisine, faute de tremplin pour le saut à ski. La nouvelle patinoire prévue à Malley, dans l’Ouest lausannois, abritera les sports de glace.
Mais, au-delà de la dimension sportive et des enjeux régionaux, Lausanne et Vaud misent avant tout sur les attraits culturels, scientifiques et festifs. Denis Pittet le répète volontiers: «La qualité du programme éducation-culture, clé de voûte des JOJ, pèse de tout son poids sur les chances d’être désigné.» L’intention de créer notamment un orchestre de participants devrait y contribuer.

Presque naturellement, au pied des sommets enneigés, le dossier marie les charmes architecturaux de la cité lausannoise, la générosité de l’offre artistique, l’effervescence des boîtes de nuit avec la rigueur du campus de l’EPFL et de l’Université.

Le Village olympique surgira au cœur de la citadelle du savoir. On y construira des logements. Au terme des Jeux, 1400 lits seront destinés aux étudiants, «qui en manquent cruellement». A deux pas de là, non loin du futur complexe de la RTS, les médias irrigueront la planète d’informations et d’images. Puis, la nuit, les athlètes, leurs familles, les spectateurs, les touristes, les Vaudois de tout âge viendront s’amuser, danser, se rencontrer, imagine Denis Pittet. Avec la remise du dossier, une étape s’achève sur le chemin de l’Olympe. Le travail de lobbying commence. Brasov, admet Denis Pittet, est un concurrent sérieux. Le secrétaire général se rendrait volontiers en Roumanie, afin de mieux connaître l’adversaire. Quoi qu’il en soit, il faudra de la finesse et de la discrétion, laisse-t-il entendre. Le CIO interdit de mener une véritable campagne électorale auprès des membres de l’aréopage, surtout hors des frontières nationales, indique Patrice Iseli. Les artisans de la candidature vont alors pister les personnalités influentes, les leaders d’opinion. Ils vanteront les qualités de Lausanne. Ils suggéreront les atouts vaudois.

En février 2015, les villes candidates défendront leurs dossiers au cours d’une vidéoconférence réunissant des experts du CIO, qui rendront un «rapport d’évaluation» au printemps. Ensuite, sous le soleil de l’été, voyage dans la capitale malaise, où la communauté olympique rendra son verdict.

D’ici là, entre profession de foi en la victoire et craintes d’un échec, il faudra entretenir la flamme à Lausanne, dans le canton et ailleurs en Suisse. Denis Pittet compte profiter de toutes les opportunités, mondaines et officielles, pour «vendre» les Jeux de la jeunesse. L’ancien journaliste esquisse aussi une dynamique possible entre les 58 fédérations sportives domiciliées dans la commune. Des démonstrations publiques des différentes disciplines sportives pourraient fournir un avant-goût de la kermesse olympique.


http://letemps.ch/Page/Uuid/66718b8a...7d3196b5d7%7C0
Lake Leman no está en línea   Reply With Quote
Old July 19th, 2014, 07:40 PM   #12
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

Toujours pas d’images du projet lauréat. Mais voilà de quoi patienter:

XDGA: http://xdga.be/#ioc-headquarters

https://www.youtube.com/watch?v=syKzjjRxwek

Ibos Vitart architectes: http://www.ibosvitart.com/index.php/...tee#ad-image-0

Groupe3 architectes: http://www.groupe3architectes.com/?I...34%20&All=true

Last edited by quimporte; September 4th, 2014 at 09:04 PM.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old December 1st, 2014, 01:45 AM   #13
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

Ce n’est pas le vainqueur, mais faute de mieux…

http://www.dsrny.com/#/projects/ioc-hq

Ils attendent Noël pour enfin révéler le projet lauréat???

Last edited by quimporte; December 1st, 2014 at 01:51 AM.
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old December 9th, 2014, 01:28 PM   #14
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Voilà les premières images:

http://www.lematin.ch/sports/autres/...story/15095240


HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old April 10th, 2015, 05:53 PM   #15
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Maquette:
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old November 25th, 2015, 05:28 PM   #16
quimporte
Registered User
 
quimporte's Avatar
 
Join Date: Jan 2013
Location: Geneva
Posts: 3,412
Likes (Received): 964

Quote:
Le droit de superficie du siège du CIO est accordé

Les élus lausannois ont donné mardi soir leur feu vert à l’octroi du terrain de la Ville, sis à Vidy, pour la construction de la future Maison olympique.

http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/22782452
quimporte no está en línea   Reply With Quote
Old December 9th, 2015, 04:24 PM   #17
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Siège du CIO

Quote:
Le droit de superficie du siège du CIO est accordé
Les élus lausannois ont donné mardi soir leur feu vert à l’octroi du terrain de la Ville, sis à Vidy, pour la construction de la future Maison olympique. Plus...
Par Cindy Mendicino 24.11.2015
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/22782452

Quote:
Pose de la première pierre du nouveau siège du CIO
La pose de la première pierre a pris la forme de la présentation d'une capsule temporelle, composée de cinq cylindres aux couleurs olympiques. Plus...
08.12.2015
http://www.24heures.ch/pose-premiere...story/17125546

Quote:
Le CIO envoie cinq capsules dans l’avenir
La première pierre de la Maison olympique a été posée mardi à Vidy. Plus...
Par Pierre-Alain Schlosser 08.12.2015
http://www.24heures.ch/sports/cio-en...story/31593170
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old March 2nd, 2016, 04:04 PM   #18
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Maison du CIO / Nouveau siège

27.02.2016: Abattage d'arbre et fouilles archéologique en préambule à la construction:



General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 25th, 2016, 01:58 PM   #19
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Siège international du CIO: fouilles archéologiques

Quote:
Le port antique de Lousonna a refait surface
Archéologie Les archéologues ont mis au jour les vestiges d'une portion du port gallo-romain de Vidy. Situé sous l'extension du CIO, il a contribué à l'essor de l'agglomération antique. Plus...
Par Erwan Le Bec 23.07.2016


La fouille s'est étendue sur une surface de 9000 mètres carrés. Elle a permis de mettre au jour les structures du port antique, sur le site visé par une extension du CIO.
Image: Archéodunum SA
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/24345672
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old July 25th, 2016, 02:01 PM   #20
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

24.07.2016 Siège International du CIO









General Electric no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 11:31 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us