LAUSANNE | Nouveau Musée Cantonal des Beaux-Arts (nMCBA) - Page 3 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Euroscrapers > Local discussions > Switzerland > Lausanne


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 8 votes, 5.00 average.
Old November 14th, 2011, 12:46 PM   #41
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Le genre d'événements importants pour le rayonnement culturel. Mais si seulement nos politiques en faisaient autant pour le logement et les infrastructures.
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old November 14th, 2011, 02:51 PM   #42
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Quote:
Originally Posted by HYPEster View Post
Le genre d'événements importants pour le rayonnement culturel. Mais si seulement nos politiques en faisaient autant pour le logement et les infrastructures.
J'ai l'impression que dans le cas du logement, nos autorités sont entre le marteau et l'enclume. Tiraillé qu'ils sont entre le mitage du territoire et le scepticisme de certains pour les constructions en hauteur.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old November 21st, 2011, 12:56 AM   #43
Braillard
自由至上主義者
 
Braillard's Avatar
 
Join Date: Jul 2010
Location: Genève, CH
Posts: 1,216
Likes (Received): 501

Personellement, je trouve que détruire un bâtiment classé, c'est franchement limite. Le projet choisi est classe, certes, mais je ca a l'air d'être une gestion de l'espace assez piteuse et grandiloquente (un énorme hall...vide).

Non, franchement, je trouve qu'il n'y qu'un seul projet qui brille vraiment, c'est le n.6



Enfin bon, de toute façon c'est plus la peine de se lamenter.
__________________
指差し声出し安全確認ヨシ!
Braillard no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old November 21st, 2011, 07:01 PM   #44
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Quote:
Originally Posted by Braillard View Post
Le projet choisi est classe, certes, mais je ca a l'air d'être une gestion de l'espace assez piteuse et grandiloquente (un énorme hall...vide).
Il ne sera pas vide, mais plein de visiteurs!!! (soyons positifs!) C'est plutôt rare dans cette ville médiévale qu'est Lausanne d'avoir des espaces dégagé
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old November 21st, 2011, 09:04 PM   #45
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Ce que je trouve dommage c'est que si la destruction (en grande partie) d'un bâtiment classé est acceptée comme ici, toutes les autres propositions auraient pu être différentes en proposant toutes la création d'un espace public. Mais il en reste que le projet choisi est sympa.

Reste à voir comment le tout donnera avec les grands travaux de la gare. On peut déjà être sûr qu'il y aura des quais et un toit un bon boût le long du musée.
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old December 1st, 2011, 07:20 PM   #46
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Perte d'un soutient pour le futur musée

1 de perdu 10 de retrouvé!!!

Quote:
Le Musée cantonal des beaux-arts perd un soutien important

MÉCÉNAT | Le canton escomptait 15 millions de la Fondation Leenaards pour la construction du MCBA. Elle a fait savoir qu’elle renonçait pour l’heure.


© DR | "Bleu", le futur Musee cantonal des Beaux-Arts, MCBA.


Justin Favrod | 01.12.2011 | 16:58

Mardi dernier, lors de la remise des prix culturels de la Fondation Leenaards, le président Michel Pierre Glauser a lâché une phrase qui a fait sensation: «Malgré l’enthousiasme que suscite ce projet, la décision de soutenir le Musée des beaux-arts de Lausanne ne peut pas être prise actuellement».

Il a argué des priorités de la fondation à un moment où le revenu de la grosse fortune (350 millions de francs de mise de départ en 1995) de cette institution baisse en raison de la crise économique. Plus question donc de financer des infrastructures qui devraient être payées, selon lui, en priorité par les collectivités publiques.

Cette fondation avait budgétisé entre 10 et 15 millions pour contribuer à financer le projet situé à Bellerive qui a été refusé par les Lausannois. Le canton escomptait que cette somme allait être affectée au nouveau projet situé à la Halle aux locomotives à côté de la gare de Lausanne. La cheffe du Département de la formation et de la jeunesse Anne-Catherine Lyon a rappelé encore en octobre dernier qu’elle comptait sur cette source de financement

Le projet de Musée des beaux-arts à la gare de Lausanne est devisé à 75 millions de francs. Le canton entend limiter son effort à 40 millions. La ville de Lausanne prête le terrain (une valeur estimée à 35 millions de francs) et y ajoute 5 millions en liquide. Depuis ce printemps, la Loterie Romande promet 5 millions.

Reste donc 25 millions à trouver. Le canton refuse de réagir au discours de Michel Pierre Glauser dans la mesure où il n’a reçu aucune notification officielle de ce retrait. En revanche, les conseillers d’Etat en charge de la culture et des finances Anne-Catherine Lyon et Pascal Broulis annoncent qu’ils communiqueront sur le financement du musée en février prochain.

Dossier: Musée cantonal des Beaux-Arts
Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...ant-2011-12-01
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old December 1st, 2011, 09:58 PM   #47
pipouchat
Registered User
 
Join Date: Dec 2007
Posts: 306
Likes (Received): 3

Manquerait plus que le projet passe à la trappe à cause de 25 millions de francs...vu le prix de l'agrandissement de la gare juste à côté ça me semble grotesque. En période de crise, on serre la vis sur l'art et la culture, vu le nombre de projets en cours dans les environs actuellement, je peux comprendre que le Canton ne puisse pas investir dans tout, mais je reste persuadé que plus de 25 millions de francs ont été dépensés (inutilement) depuis que ce projet a été lancé, contesté et reporté.
__________________
...
pipouchat no está en línea   Reply With Quote
Old December 1st, 2011, 10:32 PM   #48
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

Faut pas s'inquiéter, par ici on trouve toujours l'argent pour ce genre de choses.
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old February 1st, 2012, 02:07 AM   #49
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Le Musée des beaux-arts va recevoir son terrain

Quote:
LAUSANNE
Le Musée des beaux-arts va recevoir son terrain
Par Justin Favrod.
Le Conseil communal approuve un échange foncier. Il permettra d’édifier le pôle muséal à côté de la gare de Lausanne



Ce soir, après un débat infini, les conseillers communaux ont accepté par 59 voix contre 11 un échange de terrain entre Lausanne et les CFF. Les CFF recevront une parcelle constructible près de la gare de Malley qui appartient à la capitale vaudoise.

Lausanne reçoit en contrepartie le site de la halle aux locomotives et les alentours. Les deux terrains valant environ 35 millions de francs. La commune confiera ensuite cette zone au canton en droit de superficie. C’est là que sera inauguré vers 2016 le futur Musée cantonal des beaux-arts (MCBA), puis deux autres institutions: le Musée de l’Elysée et le Mudac.

Dans le même mouvement, le Conseil communal a accepté d’affecter 5 millions de francs à la construction du MCBA dont le coût total s’élèvera à 75 millions de francs.

La plupart des élus de gauche comme de droite ont couvert d’éloges le projet. De rares voix se sont élevées pour contester la transaction que certains supposent inéquitable. A quoi s’ajoute la multiplication des chantiers prévus autour de la gare qui se ferait au détriment des habitants du quartier.

(24 heures)

Créé: 31.01.2012, 21h33
Source: http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/20837138
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old August 23rd, 2012, 01:27 PM   #50
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Le Musée des Beaux-Arts ouvrira en 2016

Quote:
LAUSANNE
Le Musée des Beaux-Arts ouvrira en 2016
Par Vincent Maendly. Mis à jour le 22.08.2012 12 Commentaires
La mise à l'enquête, dès vendredi, du projet de Musée cantonal des Beaux-Arts constitue l'avant-dernière étape avant la construction du bâtiment.


Maquette
DR


Vue aérienne du site
DR


Les arcades situées en face du MCBA accueilleront à terme des établissements publics, ateliers ou échoppes.
DR


Vue générale du site avec le MCBA à gauche (long de 150 m., haut et large de 20 m.) et au fond, le MUDAC (Musée de design et d'arts appliqués contemporains).
DR


Les enveloppes du MUDAC (à dr.) et du Musée de l'Elysée (à g.) seront construites dans une seconde phase du projet.
DR


L'Esplanade, de nuit.
DR


Le MCBA verra passer devant sa façade des milliers de voyageurs chaque jour. Une visibilité sans pareille.
DR


Le hall d'accueil du MCBA et l'esplanade vue du MCBA
DR


Une salle d'exposition permanente du MCBA.
DR


Vue du site depuis le futur bâtiment du MUDAC.
DR



Exit les locomotives, place aux tableaux de maîtres! Le Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) se rapproche gentiment de la gare de Lausanne, prêt à franchir un nouveau pas décisif. Le fameux «Pôle muséal» du canton se frotte en effet à l'exercice souvent difficile de la mise à l'enquête publique. Le plan d'affection cantonal sera consultable à partir de vendredi et ce, jusqu'au 24 septembre. Il permettra de regrouper le MCBA, le Musée de l’Elysée et le Musée de design et d'arts appliqués contemporains (Mudac) sur le site de l'ancienne halle CFF aux locomotives.

«C'est l'une des deux étapes majeures qui nous séparent de l'inauguration», s'est réjouie mercredi la conseillère d’Etat Anne-Catherine Lyon. Cérémonie qui devrait intervenir, au plus tôt, en 2016. «Entre l'échec du projet de Bellerive (ndlr: refusé en votation fin 2008) et l'inauguration prévue, le calendrier est extraordinaire et prouve que le canton est capable de rebondir», a souligné le ministre des Finances Pascal Broulis.

L'étape suivante sera la demande de crédit au Grand Conseil, prévue pour 2013. Dans un premier temps, il s'agira de construire le nouveau MCBA, projet phare signé des architectes Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga, et d'en aménager les alentours en créant un bel espace public. Pascal Broulis a eu un grand sourire au moment d'annoncer mercredi qu'«au niveau du budget, nous sommes dans le tir». C'est-à-dire que le montant initialement formulé est encore d'actualité: entre 75 et 80 millions de francs. Suivra dans un second temps la construction des bâtiments qui accueilleront les collections du Musée de l’Elysée et du Mudac, donnant au Pôle muséal tout son sens.

Pour les trois institutions culturelles, ce regroupement augure de fructueuses synergies ainsi qu'un gain d'espace appréciable, que ce soit pour les salles d'exposition ou pour les locaux de stockage. «Nous allons passer de 1200 m2 de surface actuellement à près du triple, relève Bernard Fibicher, directeur du MCBA. On pourra notamment accueillir des œuvres de grandes dimensions, que l'on doit refuser aujourd'hui.»

Idem pour le musée de design, souligne sa directrice Chantal Prod'Hom: «Nos portes font 84 centimètres de large, illustre-t-elle. Une sphère de 85 centimètres de diamètre n'entre pas au Mudac.» Sa surface d'exposition sera presque doublée et celle du Musée de l’Elysée augmentera d'environ 20%. Tous gagneront en fonctionnalité.

Le Pôle muséal est naturellement soutenu par la commune de Lausanne. Municipal de la culture et du logement, Grégoire Junod a rappelé mercredi la volonté des autorités «d'inscrire la culture dans chaque étape du développement de la ville. A côté du nœud de transport public extrêmement important qu'est la gare de Lausanne, nous aurions pu comme d'autres villes implanter un centre commercial et des bureaux, car c'est cela qui rapporte. Eh bien non!»

A noter que le projet lauréat du concours d’architecture fait l’objet d’une exposition visible jusqu’au 31 août à l’Ecole romande d’arts et de communication (ERACOM) à Lausanne.

Quote:
LES AUTORITÉS SONT SEREINES

La mise à l'enquête publique, qui démarre vendredi, verra-t-elle une flopée de riverains monter aux barricades contre le projet? Les autorités ne le pensent pas, se référant à une séance d'information au cours de laquelle le Pôle muséal a été bien accueilli, selon eux. «Des questions ont été posées concernant la vue et la mobilité douce», relève toutefois Pascal Broulis. Certains immeubles de l'avenue Louis-Ruchonnet auront en effet une vue plongeante sur les futurs parallélépipèdes hauts de 20 mètres.
Chef du Service immeubles, patrimoine et logistique au canton, Philippe Pont rappelle néanmoins que, Pôle muséal ou pas, de nouvelles constructions verront inévitablement le jour sur cette friche des CFF. «Là, il est aussi question d'un nouvel espace public arborisé.»
Du côté des CFF, on rappelle que le réaménagement de la gare de Lausanne, qui impliquera la destruction d'immeubles à la rue du Simplon, ne pouvait se faire au détriment de la halle aux locomotives qui fera place au MCBA. «Il est matériellement impossible de faire passer les trains par ce site car c'est un cul-de-sac», souligne Laurent Staffelbach, chef de projet Leman2030.
(24 heures)

Créé: 22.08.2012, 13h53
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/23592526
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old September 17th, 2012, 05:47 PM   #51
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old September 20th, 2012, 08:21 PM   #52
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

5 mio pour le nMCBA

Quote:
LAUSANNE
5 millions pour le nouveau musée cantonal des beaux-arts
Par Florence Millioud-Henriques. Mis à jour à 16h22 3 Commentaires
En route pour une ouverture à l’horizon 2016, la dynamique du futur pôle muséal vaudois sur le site des halles CFF à Lausanne compte désormais sur une fondation pour lever des fonds privés

Lire la suite


Anita Damm-Etienne, dont la fondation éponyme verse 5 millions de francs pour le projet de musée des Beaux-Arts
Image: ARC Jean-Bernard Sieber
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/24606789
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 1st, 2012, 02:16 PM   #53
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Oppositions aux musées à la gare

Quote:
URBANISME
Dix-huit oppositions contre le pôle muséal de la gare de Lausanne
Par Daniel Audétat. Mis à jour il y a 4 minutes
A l’issue de la mise à l’enquête,18 oppositions sont parvenues aux autorités. L'une d'elles regroupe 256 signatures.

Le Canton l'a annoncé lundi après-midi: 18 oppositions ont été déposées contre la réalisation du pôle muséal projeté à côté de la gare de Lausanne. Le plan d’affectation cantonal dont relève ce projet a été mis à l’enquête publique du 24 août au 24 septembre.

Sur les 18 oppositions, 14 ont été émises par des particuliers, et 4 par des associations. Selon nos informations, l'une émanerait du Mouvement pour la défense de Lausanne et une autre de Patrimoine suisse.

Une autre opposition regroupe des particuliers. Les signataires sont au nombre de 256, précise leur représentant, Jean-Claude Perroud, avocat à Lausanne. Une bonne partie d’entre-deux sont membres du Collectif Gare, qui défend les intérêts de personnes résidant aux alentours de la gare.

Le cercle des signataires s’est toutefois élargi à une vingtaine de personnes qui n’habitent pas Lausanne. «Nous considérons qu’elles ont la qualité d’agir car elles sont concernées par les implications financières du projet», explique Jean-Claude Perroud.

Légitimité contestée
Les autres arguments développés par l’avocat lausannois portent sur la démolition de la halle aux locomotives qui est pourtant classée comme bâtiment d’intérêt régional. De ce point de vue, les solutions permettant d’installer ailleurs le Musée cantonal des beaux-arts, le Musée de l’Elysée et le Musée de design et d’arts appliqués contemporains ont été abusivement écartées.

Ce groupe d’opposants conteste aussi le projet en considérant qu’il limite les possibilités d’extension de la gare de Lausanne, regardée comme un nœud de transports d’intérêt national. Enfin, ils estiment que le Plan d’affectation cantonal (PAC) introduit une inégalité de traitement dans la mesure où il permet des bâtiments d’une hauteur de 22 mètres alors que les dispositions communales datant de 2006 limitaient cette hauteur à 14 mètres.

Oppositions contrastées
Comme cela a déjà été annoncé, cette contestation de la légitimité du PAC est aussi un des principaux arguments du Mouvement pour la défense de Lausanne, qui s’oppose globalement au projet

Quant à l'opposition de Patrimoine suisse, elle semble beaucoup moins frontale. L'association insiste sur la nécessité de rappeler le passé par des dispositifs architecturaux mais, à notre connaissance, ne s’oppose pas à la démolition de la halle aux locomotives.

L’ensemble des oppositions sera traité d’ici la fin de l’année 2012, a indiqué le Canton.
(24 heures)

Créé: 01.10.2012, 12h49
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/24862848

Last edited by General Electric; October 1st, 2012 at 04:58 PM.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 1st, 2012, 08:34 PM   #54
HYPEster
Registered User
 
HYPEster's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: Lausanne
Posts: 1,525
Likes (Received): 21

J'adore le MDL. "Nous ne sommes pas contre le développement de Lausanne mais de façon intelligente" disent-ils mais qui ne les empêche pas de s'opposer a absolument tous les projets lancés.
HYPEster no está en línea   Reply With Quote
Old October 2nd, 2012, 02:33 PM   #55
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Oppositions aux musées à la gare

Je suis complètement en phase avec ce commentaire du 24heures du 2 octobre 2012:

Quote:
CE CANTON NE DOIT PAS DEVENIR UN MUSÉE
Quatorze oppositions individuelles, une opposition collective portée par 256 signatures, et trois autres émanant d’associations, est-ce beaucoup, est-ce peu? En tout cas, ce n’est pas tant que ça.

Car Patrimoine suisse et l’Association Transports et Environnement ne combattent pas le «quartier des arts» qui devrait pousser à côté de la gare de Lausanne. Tout au contraire, leur intervention vise à améliorer les dispositions du projet en fonction de leurs préoccupations naturelles.

A priori, il n’y a donc pas trop à s’inquiéter. A l’inverse de ce qu’avait connu le projet de musée au bord du lac, le programme bis pour reloger le Musée cantonal des beaux-arts s’est progressivement constitué au grand jour, sur un mode participatif qui a élargi le cercle de ses partisans jusqu’aux opposants d’hier. Il en résulte un projet qui a pour vocation d’intensifier le rayonnement de l’agglomération. Cela ne peut qu’être bon pour tout le canton.

Dans cette perspective, la mise à l’enquête devrait apparaître pour ce qu’elle est: une étape démocratique qui permet, d’abord, l’expression des intérêts divergents, puis, dans la mesure du possible, l’intégration des critiques à l’élaboration d’un projet qui est loin d’être bouclé.

Un trouble saisit pourtant ceux qui pensent que l’avenir de la région lémanique est dans son développement. Car les arguments du noyau dur des opposants, pour la plupart habitants du quartier, sont de ceux qu’aime à entendre une partie de la population, fortement déstabilisée par la vitalité des évolutions urbaines.

A l’ambition des grands projets s’oppose alors le réconfort de la petitesse. Effaçons donc ce trop grand toit sur le nouveau Parlement, renonçons à la construction des tours qui étendraient l’horizon de la ville. Et sur nos monts, épargnons-nous les éoliennes!

Le problème, c’est qu’à force de vouloir vivre comme avant, égoïstement, ce n’est peut-être pas un Musée des beaux-arts que nous livrerons à nos descendants, mais un canton transformé en musée. Croyez-le ou non, ils pourraient en souffrir.

Daniel Audétat
Quote:
LAUSANNE
Le pôle muséal affronte un large spectre d’opposants
La mise à l’enquête du projet de «quartier des arts» se solde par dix-huit oppositions. Une d’elles porte 256 signatures

Quatorze particuliers et quatre associations ont formulé des oppositions dans le cadre de la mise à l’enquête du plan d’affectation cantonal «Plate-forme pôle muséal». Selon ce projet, le dépôt des locomotives de la gare de Lausanne doit être démoli pour laisser place au Musée cantonal des beaux-arts, au Musée de la photographie de l’Elysée et au Musée du design et d’arts appliqués contemporains.

Oppositions individuelles
L’Etat de Vaud étant maître de l’ouvrage, la mise à l’enquête était ouverte à l’échelle cantonale. Deux des quatorze personnes ayant formulé une opposition individuelle habitent ainsi hors de Lausanne.

«Il est encore trop tôt pour tirer une synthèse de ces oppositions auxquelles il sera répondu personnellement» dans les trois mois, indique Yves Golay, chef de division au Service immeubles, patrimoine et logistique (SIPAL). Entre autres thèmes, la demande d’une compensation d’intérêts privés des riverains revient à plusieurs reprises. Ces réquisitions peuvent concerner aussi bien des nuisances découlant du chantier ou des présumées atteintes à la qualité de vie que provoquerait la réalisation de ce nouveau «quartier des arts», selon une appellation que les responsables du projet utilisent de plus en plus souvent.

Oppositions collectives
Le Mouvement pour la défense de Lausanne (MDL), Patrimoine suisse, l’Association Transports et Environnement (ATE) et un collectif regroupant 256 signatures ont également fait opposition.

Ce dernier groupe a mandaté Jean-Claude Perroud, avocat à Lausanne, pour élaborer son argumentaire. La majorité des signataires sont membres du Collectif Gare, qui réunit des habitants «directement concernés par les nombreuses modifications que va subir le secteur de la gare.»

A l’occasion de l’opposition au pôle muséal, ce cercle s’est élargi à une vingtaine de personnes qui ne résident pas à Lausanne. «Nous considérons qu’elles ont la qualité d’agir car elles sont concernées par les implications financières du projet», dit Jean-Claude Perroud.

Oppositions frontales
Les positions de ce collectif et du Mouvement pour la défense de Lausanne (MDL) sont proches. Ils contestent la légalité du plan cantonal, qui permet des constructions plus élevées (22 m) que celles (14 m) autorisées dans un tel secteur par le règlement du plan général d’affectation de la Ville.
Les deux associations considèrent aussi que la procédure de sélection du projet a été biaisée. Dans un premier temps, notent-elles, c’est le site de la Riponne qui avait été retenu pour accueillir le nouveau Musée cantonal des beaux-arts. Puis le projet a été déplacé à la gare avec un concours dont le programme exigeait le maintien du dépôt des locomotives. Collectif et MDL exigent dès lors le maintien de ce bâtiment classé d’intérêt régional. Ils considèrent aussi que le projet est difficilement compatible avec le développement de la gare.

Les conclusions des deux associations diffèrent pourtant. Le MDL accepte le choix du site mais veut un redimensionnement du projet. Le «collectif des 256» requiert un refus du plan cantonal et tend à recommander un rapatriement du projet à la Riponne.

Oppositions constructives
Les deux dernières oppositions émanant d’associations ne combattent pas le projet. Patrimoine suisse insiste sur la nécessité de rappeler le passé ferroviaire du site en conservant la plaque tournante des locomotives et ses rails mais ne s’oppose pas à la démolition du dépôt.
L’ATE Vaud, indique sa secrétaire générale, Valérie Schwaar, s’est livrée à «une analyse des impacts qui débouche sur des observations de détail visant à améliorer le projet du point de vue de la mobilité».
D’ici à mercredi, l’argumentaire des oppositions pourra être consulté au siège du SIPAL et au Service communal de l’urbanisme.
Daniel Audétat
Quote:
ŒUVRES D’ABORD SUR LE NET
Quelle que soit l’issue de la procédure de consultation, et indépendamment du temps que prendront le traitement des oppositions et la construction du musée, le public doit pouvoir bénéficier rapidement d’un accès aux collections. C’est l’avis du député PLR Marc-Olivier Buffat, qui devrait déposer aujourd’hui devant le Grand Conseil un postulat demandant la création d’un site internet. Ce site devrait documenter l’ensemble des œuvres avec des notes didactiques. «Il faut donner l’envie au public et aux sponsors», martèle le député. Cette mise en ligne aurait aussi l’avantage de faire patienter les visiteurs en offrant la possibilité de découvrir de nombreuses créations. «Il y a des trésors dans les réserves du musée», rappelle Marc-Olivier Buffat, en estimant que le site pourrait aussi susciter de nouveaux dons. La plate-forme web devrait subsister après l’ouverture du MCBA afin d’en assurer la promotion. Enfin, le postulant souhaite qu’une partie du travail de réalisation soit confiée à des étudiants ou à des jeunes en premier emploi.
M.JOT.
Source: http://journal.24heures.ch/zoneabonnes
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 3rd, 2012, 10:50 PM   #56
DadaMXX
Registered User
 
Join Date: May 2012
Posts: 141
Likes (Received): 7

18 oppositions pour un tel projet ? J'ai plutôt l'impression que c'est peu...
DadaMXX no está en línea   Reply With Quote
Old October 3rd, 2012, 11:40 PM   #57
TRTL
TRTL
 
Join Date: Sep 2011
Location: Lausanne
Posts: 860

Quote:
Originally Posted by DadaMXX View Post
18 oppositions pour un tel projet ? J'ai plutôt l'impression que c'est peu...
Tout dépend de qui formule ces oppositions et à quel propos.

Pour ce qui est de l'opposition concernant le développement de la gare de Lausanne, il est selon moi infondé. Je pense que cet espace serait difficilement utilisable, on y construirait peut-être des demi-quais un peu à part de la zone centrale de la gare, avec le même décalage que l'on a avec la voie 8 ou 70, mais accentué (On ne pourrait partir que vers l'ouest). Et à terme la construction d'une construction d'une gare est selon moi incontournable, donc on gagne à la construire plus tôt, à la place de rajouter de petits bouts.
TRTL no está en línea   Reply With Quote
Old October 4th, 2012, 01:29 AM   #58
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

C'est claire. Les CFF eux-même n'ont pas arrêté de le répéter, ce terrain est inexploitable pour le développement de la gare voyageur de Lausanne. Je suis pourtant très critique envers les CFF d'habitude, mais je les crois sur ce coup-là vu l'exiguïté et l'enclavement de ce terrain.
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old October 10th, 2012, 01:14 AM   #59
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Le Musée des beaux-arts s’émancipera de l’Etat

Quote:
UN MUSÉE À LA FAÇON D’UNE SÉRIE AMÉRICAINE
La grande difficulté, pour une idée comme celle d’un nouveau Musée cantonal des beaux-arts (MCBA), c’est de donner au plus grand nombre l’envie de la voir se prolonger. Il suffit d’observer qu’une telle affaire nécessite des années pour faire redouter qu’elle ne soit vouée à l’échec. La semaine dernière, par exemple, les partisans d’un «quartier des arts» à Lausanne ont craint un retournement fatal. Ils en étaient déjà presque sûrs: les dix-huit oppositions suscitées par la procédure de mise à l’enquête allaient anéantir l’objet de leurs vœux.

Une semaine après, rebon-dissement. Cette fois, ce sont les porteurs du projet qui marquent les esprits. Tout se passe comme si la genèse du «pôle muséal» était le thème d’une série télé à l’américaine dont une nouvelle saison commencerait: après le froid jeté à la fin du premier épisode de la rentrée, le deuxième enchaîne sur un réchauffement des plus décoiffants pour raviver l’intérêt du spectateur-citoyen.

Ainsi, hier, on a appris incidemment que le Conseil d’Etat préparait l’émancipation de son musée, un peu comme dans une intrigue où la CIA ramène à l’action une équipe d’agents qui végétaient dans la préretraite. Selon ce scénario, les collaborateurs du MCBA ne seront plus des fonctionnaires, mais les employés d’une fondation. Que l’on se rassure, les murs et les collections resteront propriétés du canton. Mais pour le reste, le nouveau musée gagnera une marge de manœuvre beaucoup plus grande pour passer des alliances avec d’autres institutions du même type, ici, en Suisse alémanique, ou même au bout du monde.

L’opération est habile. Car dans un débat qui pourrait aller jusqu’au référendum, le projet se dépolitise et gagne en humanité. Le futur musée peut redevenir ce qu’il est au plus profond: une formidable aventure qui tourne autour de l’image qu’une communauté régionale se fait d’elle-même, et donne d’elle-même au-delà de ses fron tières.
Quote:
CULTURE
Le Musée des beaux-arts s’émancipera de l’Etat
Une fondation de droit public gérera le futur «quartier des arts» vaudois. L’œuvre de Félix Vallotton lui offrira un écho mondial


Le commun des mortels ne sautera pas immédiatement au plafond en l’apprenant. Et pourtant! Deux nouvelles signalent une accélération des redéfinitions de la politique culturelle vaudoise. L’une est officielle; elle porte sur la constitution d’un «pôle d’excellence consacré à Félix Vallotton», créateur protéiforme qui vécut entre 1865 et 1925. L’autre, officieuse, prépare la prochaine «dés-étatisation» du Musée cantonal des beaux-arts (MCBA).

L’affaire Vallotton
Hier, deux conseillers d’Etat l’ont annoncé: la Fondation Félix Vallotton aura une place bien à elle dans le futur MCBA. Félix Vallotton, «artiste complexe», «artiste majeur» du tournant des XIXe et XXe siècles que Paris, Amsterdam et Tokyo découvriront enfin dans toute sa mesure dès l’an prochain, grâce à une grande rétrospective itinérante.

Cela a été dit lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans l’ancienne halle aux locomotives de la gare de Lausanne. Là même où sera érigé le «Pôle muséal», dont la première étape (celle du MCBA) devrait être inaugurée en 2016.

Toute une histoire
Ministre de la Culture, Anne-Catherine Lyon a commencé par le rappeler: «Le Musée cantonal détient la plus grande collection du monde de Vallotton, avec plus de 500 œuvres.» D’où l’intérêt qu’il y aura à réunir sur la même «plate-forme muséale» le MCBA et la Fondation Félix Vallotton. Car celle-ci est un centre de recherche exceptionnel de par les fonds documentaires dont elle dispose, sur un artiste qui est «en voie de redécouverte sur le plan international».

En charge des grands chantiers immobiliers du Canton, le conseiller d’Etat Pascal Broulis a tiré la quintessence de cette dynamique: «Par un travail scientifique reliant passé, présent et futur, ce pôle d’excellence alimentera en force spirituelle le pôle muséal que nous nous employons à construire.»

La libéralisation
A l’apéritif, Pascal Broulis a évoqué en aparté comment la dynamique amorcée entre partenaires publics et privés allait être favorisée: «En juin prochain, au moment de présenter la demande de crédit pour la construction du MCBA, nous proposerons au Grand Conseil que l’exploitation de ce musée soit assumée par une fondation de droit public. Cela se fait déjà souvent en Suisse alémanique, ou ici pour d’autres institutions culturelles.»
De la sorte, le musée vaudois sera plus libre pour trouver d’autres financements servant son fonctionnement et pour collaborer avec d’autres musées, d’ici ou d’ailleurs. Cette formule facilitera la deuxième étape du projet de plate-forme, qui impliquera le Musée de l’Elysée (financement cantonal) et le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (financement communal).

Les murs et les collections resteront en mains publiques. L’Etat cantonal et la Ville de Lausanne seront représentés au conseil de la fondation, qui sera subventionnée. Elle sera l’employeur des collaborateurs du musée.

Deux pierres d’un coup
Créée en juillet et révélée le 20 septembre, l’autre fondation liée au projet ne disparaîtra pas pour autant. Exonérée d’impôts, celle-là est de droit privé. Un peu comme une société des amis du quartier des arts, elle se consacre déjà à la recherche de sponsors pour financer la construction du musée (et non pas pour payer son fonctionnement).

Dès lors, Bernard Fibicher, directeur du MCBA, s’en félicite: «Désormais, nous avançons en parallèle sur deux fronts, celui du contenant et celui du contenu de notre futur musée.»
Daniel Audétat

Quote:
FÉLIX VALLOTTON, LA NOUVELLE STAR QUI TOMBE À PIC

Félix Vallotton est «Franco-Suisse, mais vaudois avant d’être Suisse», a entonné hier le ministre Pascal Broulis. Directeur du MCBA, Bernard Fibicher a rappelé les débuts de l’artiste: «Peint en 1885, son Autoportrait à l’âge de 20 ans a été acquis en 1896 par notre musée. Ce fut la première œuvre de Vallotton à entrer dans une collection publique.» Depuis, le Musée cantonal a acheté 53 peintures, 300 estampes et 200 dessins du même créateur. Avec ce fonds cantonal et ses propres compétences, la Fondation Félix Vallotton a pu s’imposer en co-commissaire d’une exposition qui courra bientôt le monde.
http://journal.24heures.ch/zoneabonnes
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Old December 12th, 2012, 08:07 PM   #60
General Electric
Registered User
 
General Electric's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Lausanne
Posts: 8,110
Likes (Received): 9562

Oppositions levées

Ouf!
Quote:
LAUSANNE
Les 18 oppositions au futur Musée des beaux-arts sont levées
Par Fanny Giroud. Mis à jour à 13h51 1 Commentaire
Le projet de pôle muséal à la gare peut désormais avancer sans obstacle. Le Conseil d'Etat a levé 13 oppositions et 5 ont été retirées.


Patrick Martin - A

Il ne reste plus grand obstacle à la réalisation du pôle muséal, à Lausanne. Les 18 oppositions suscitées par la mise à l'enquête publique ont été levées. Cinq ont été retirées par leurs auteurs (l'Association Transport et Environnement, Patrimoine suisse et trois particuliers), satisfaits des réponses données par l'Etat.

Quant aux treize oppositions restantes, elles ont été levées par le Département vaudois de l'intérieur. Le service cantonal du développement territorial a estimé qu'elles n'étaient pas justifiées, se fondant notamment sur la base légale et les différents règlements qui y sont liés, comme celui du règlement sur le plan général d'affectation.

La validation du règlement du concours d'architecture, la procédure de recherche de site déterminée par le Conseil d'Etat et l’adoption du crédit d’études par le Grand Conseil ont en outre permis d'affirmer la conformité du plan d’affectation cantonal.
(24 heures)

Créé: 12.12.2012, 14h24
http://www.24heures.ch/vaud-regions/...story/12915064
General Electric no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
lausanne

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 05:10 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us