La nouvelle vie des ports régionaux - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > France


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 4 votes, 5.00 average.
Old April 21st, 2005, 08:59 PM   #1
St!ckyesman
The incredible Hulk
 
St!ckyesman's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: par la bas oui, vers ici, c'est PARIS.
Posts: 1,858
Likes (Received): 0

La nouvelle vie des ports régionaux

MER Dix-sept d'entre eux quitteront le giron de l'Etat d'ici à 2007. Objectif : une gestion de proximité
La nouvelle vie des ports régionaux

Rennes : Nathalie Bougeard
[21 avril 2005]

«Il serait inimaginable que la première région maritime d'Europe se désintéressât de ses ports. Il s'agit d'un élément emblématique de la Bretagne et d'un outil de développement économique», affirme Jean-Yves Le Drian, président PS du conseil régional. La collectivité territoriale est donc candidate pour reprendre les ports de Saint-Malo, Brest et Lorient. Longtemps sur la liste, le site de Concarneau – très largement spécialisé dans la pêche – devrait rester dans le giron du département du Finistère. «Le conseil général le souhaite et nous sommes arrivés à un accord de principe», indique Gilles Ricono, directeur général des services à la Région et ancien directeur de cabinet de Jean-Claude Gayssot au temps où celui-ci était ministre de l'Equipement.


Dès son arrivée en 2004 à l'exécutif du conseil régional, la nouvelle équipe a commandé un audit sur les ports bretons. Toujours en cours, celui-ci livrera des éléments sur l'état des lieux mais aussi des scénarios possibles. «Nous avons besoin de savoir ce que nous reprenons», résume Gilles Ricono. Autre réponse attendue, celle de l'Etat concernant les engagements pris dans le cadre du contrat de plan 2000-2006. «Lorient et Brest ont programmé de gros investissements. Cette clarification des intentions de l'Etat est indispensable», poursuit Jean-Yves Le Drian.


Restera ensuite à mettre en place une stratégie susceptible de développer l'activité : premier port de commerce breton, Lorient reste sur un tonnage inférieur à 500 000 tonnes. Pour sa part, l'activité totale des ports bretons ne frôle que les 9 millions de tonnes contre 30 millions pour Nantes - Saint-Nazaire ou 71 millions pour Le Havre.


Car si l'arrière-pays breton est loin d'être négligeable, notamment avec les secteurs de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire, Nantes et Le Havre captent encore une large partie du trafic.


Et la Bretagne souhaite néanmoins récupérer une partie de ces échanges de marchandises. «La première nécessité consiste à mettre en cohérence les trois unités portuaires : il ne s'agit pas forcément de les spécialiser mais, en tant que propriétaire, nous demanderons une cohérence globale des investissements et une complémentarité afin de toucher le plus grand nombre de trafics», détaille Jean-Yves Le Drian.


Dans le même esprit, une politique commerciale concertée pourrait être mise en oeuvre. Et puis, le président croit fermement au projet d'autoroute de la mer et prévoit à moyen terme l'inévitable saturation de la Manche. «Nous devons dès aujourd'hui élaborer une stratégie répondant à cet encombrement», insiste-t-il.


Quant à l'exploitation des trois ports, elle restera – au moins jusqu'au terme des contrats en cours – sous la responsabilité des chambres de commerce et d'industrie. Ensuite, des appels à candidature seront publiés.

http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20050421.FIG0297.html
__________________
~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~
St!ckyesman no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old April 21st, 2005, 09:02 PM   #2
St!ckyesman
The incredible Hulk
 
St!ckyesman's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: par la bas oui, vers ici, c'est PARIS.
Posts: 1,858
Likes (Received): 0

Nice et Toulon ont plusieurs prétendants

Marseille : Aliette de Broqua
[21 avril 2005]

Les ports de Nice et de Toulon sont convoités. Michel Vauzelle, président socialiste du conseil régional de Paca s'est porté candidat au transfert de la propriété, l'aménagement, l'entretien et la gestion de ces deux ports le 17 décembre dernier. Le problème est que Christian Estrosi, le président UMP du conseil général des Alpes-Maritimes l'a précédé dès le 28 octobre 2004 pour récupérer Nice. Le conseil général du Var s'apprête à faire de même pour Toulon. C'est le préfet de région qui devra trancher entre eux et la négociation qu'il leur a demandé d'engager ne semble pas devoir déboucher tant les positions sont tranchées.


Christian Estrosi s'appuie sur sa plus grande proximité pour revendiquer ce rôle et surtout sur son expérience de la gestion de cinq ports départementaux depuis 22 ans : Cannes, Golfe-Juan, Menton, Villefranche-Darse (dont la gestion est concédée) et Villefranche-Santé qu'il gère en régie directe. La volonté de l'élu niçois est de créer des synergies. Comment envisager de confier Nice, le plus petit port d'intérêt national de France, à la Région alors que Villefranche est du ressort du département et que ces deux ports gérés conjointement par la chambre de commerce de Nice, sont indissociables du point de vue des croisières, questionne-t-il.


«La région est candidate au transfert de Toulon et Nice car nous souhaitons plus de cohérence et plus de complémentarité entre ces deux ports et Marseille-Fos, et mener une politique portuaire globale sur l'ensemble du territoire de Paca», souligne Gérard Piel, vice-président du conseil régional.


«Le port de Nice est un port urbain qui n'a rien à voir avec un port comme Fos. Tout projet doit avoir une dimension extraportuaire, urbaine et touristique et, si on veut que ce soit un projet partagé, il faudra bien que toutes les collectivités concernées y soient associées», souligne Dominique Estève, président de la CCI de Nice, concessionnaire jusqu'en 2028 qui tout en affichant sa neutralité souhaite que le port ne soit pas un enjeu de polémiques politiques. Pour ce dernier, le port (9 millions d'euros de chiffre d'affaires) doit devenir plus attractif dans la ville, il doit répondre aux besoins grandissants de la plaisance et continuer à assurer ses missions commerciales car c'est le seul bassin commercial du département.


Pour le port de Toulon, le conseil général du Var, qui gère déjà huit ports départementaux, est lui aussi déterminé. L'assemblée devrait délibérer prochainement pour se porter candidate.

http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20050421.FIG0298.html
__________________
~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~
St!ckyesman no está en línea   Reply With Quote
Old April 21st, 2005, 09:07 PM   #3
St!ckyesman
The incredible Hulk
 
St!ckyesman's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: par la bas oui, vers ici, c'est PARIS.
Posts: 1,858
Likes (Received): 0

Calais et Boulogne très convoités

Calais : Ludovic Finez
[21 avril 2005]

Qui reprendra le premier port de voyageurs et le premier port de pêche français ? Les ports de Calais et de Boulogne (Pas-de-Calais) ne manquent pas de prétendants. Encore récemment, c'est la proposition de la région qui primait avec la création de deux syndicats mixtes, un pour chaque port, associant la Région, le Pas-de-Calais et la communauté d'agglomération concernée.


La Région a d'ailleurs commandé un audit sur l'état technique et économique des deux ports dont dépendront les futurs plans de développement. Leur poids dans l'économie locale est important. Celui de Calais, c'est 9 000 à 10 000 emplois directs et indirects, 25% de l'emploi salarié du Calaisis. A Boulogne, on évoque 11 000 emplois, dont 7 000 pour les produits de la mer.


Mais leurs situations sont très différentes. Boulogne a bouclé son exercice 2004 grâce à une aide d'un million d'euros de la région. Son trafic marchandises a en effet chuté de plus de 50% depuis la fermeture, fin 2003, de l'usine de ferro-manganèse Comilog. A Calais, grâce au trafic transmanche (13 millions de passagers et 1,6 million de camions en 2004), «à une époque, on a gagné beaucoup d'argent», confie Jean-Marc Puissesseau, le président de la CCI. Les procédures de sécurité (1) et la baisse des droits de port (pour contrer la concurrence) ont changé la donne. Malgré une hausse du trafic fret de 13% en 2004, le chiffre d'affaires reste stable depuis 2003, à 70 millions d'euros. Le port reste rentable mais, grande première, il recourt à l'emprunt pour investir. L'effondrement d'une passerelle d'accès aux ferries, en février, témoigne de l'importance des travaux à mener.


A côté de la Région, les communautés d'agglomération du Boulonnais (CAB) et du Calaisis (CAC) ont aussi leurs ambitions. Celle-ci a même déposé, en janvier, sa propre candidature. «Je marque le terrain, je montre mon intérêt pour le port. Je n'ai pas dit que j'allais le gérer», commente le maire (PC) de Calais et président de la CAC, Jacky Hénin. Il considère comme une aberration que l'Etat se désengage du premier port de voyageurs et du quatrième port commercial de France et réclame un statut de port autonome pour Calais.

http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20050421.FIG0299.html
__________________
~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~
St!ckyesman no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old April 21st, 2005, 09:11 PM   #4
St!ckyesman
The incredible Hulk
 
St!ckyesman's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: par la bas oui, vers ici, c'est PARIS.
Posts: 1,858
Likes (Received): 0

Sète, port à prendre

Sète : Claude Belmont
[21 avril 2005]

La bataille pour devenir propriétaire du port de Sète s'annonce. Concédé à la chambre de commerce et d'industrie, Sète est à la fois le second port de commerce (3,6 millions de tonnes transitées en 2004, en baisse de 3,77%) et le premier port de pêche de Méditerranée (42% de la puissance de pêche) et un port de plaisance qui peut mériter un développement important. Depuis plusieurs semaines, la région Languedoc-Roussillon, présidée par Georges Frêche (PS), se place pour en assurer le développement et le rayonnement. Elle n'est pas la seule pour prendre le relais de l'Etat. François Commeinhes, le maire de Sète qui veut réaffirmer son caractère touristique, a aussi rédigé une lettre d'intention : «Il serait incompréhensible pour les Sétois que le port ne soit plus rattaché à la ville compte tenu de l'imbrication des deux entités. Les quais du port sont en centre-ville. Le remodelage et la croissance urbaine deviendraient impossibles si nous n'étions pas partie prenante.» Et le conseil général de l'Hérault, qui finance depuis trente ans le port de pêche, ne souhaite pas non plus être écarté de la gestion du port. «Je n'exclus pas la création d'un syndicat mixte pour associer tout le monde. Car le port de Sète est un outil vital pour le développement régional», explique Francis Idrac, le préfet de l'Hérault.


«Notre collectivité est candidate pour être concédante des deux grands ports de Sète et de Port-la-Nouvelle (Aude). Nous avons une ambition régionale pour les deux. Il peut exister à la fois une complémentarité et une concurrence loyale entre ces deux ports», souligne encore Jean-Baptiste Giordano, vice-président de la Région, qui participe déjà de façon importante aux investissements (17,5%) de restructuration et de modernisation des équipements.


«Nous avons deux ans pour prouver notre savoir-faire en matière de développement afin de conserver la concession», explique Michel Mateu, le nouveau président de la CCI qui, depuis son arrivée, en décembre, a relancé l'activité. Il vise le marché de conteneurs au départ de la Chine. Dans quinze jours, il dévoilera un projet de parc portuaire logistique intermodale (70 hectares) entre Sète et Frontignan.

http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20050421.FIG0300.html
__________________
~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~
St!ckyesman no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off


Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
-City Development- Tauranga, Mt Maunganui CULWULLA Archives 506 January 28th, 2007 12:30 PM


All times are GMT +2. The time now is 10:11 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us