Tourism Sector | News & Developments - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Algérie > Autres discussions > Économie et développement

Économie et développement Discussions et débats relatifs au développement et à l'économie


Reply
 
Thread Tools
Old March 2nd, 2009, 07:05 PM   #1
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Tourism Sector | News & Developments

Odit France dissèque la destination Algérie

Il s’agit, entre autres, de définir la stratégie de marketing à adopter.





Appelé à la rescousse, Odit France, spécialisé dans les études, les expertises et le développement touristique en général, s’attelle à prêter une assistance technique au tourisme algérien dans le cadre de la mise en œuvre du plan qualité. Autrement dit, il s’agit pour cet organisme d’expertiser le PQTA, initié par le ministère, de le réajuster et de procéder ensuite à une identification précise du réseau délégataire et certifier enfin le label.

À ce titre, une rencontre presse s’est tenue hier au siège même du département de Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et du Tourisme, qui a donné les premiers éléments du travail fourni par l’équipe d’Odit. Il en ressort en substance, selon le ministre, que les segments qui se présentent sont ceux qui ont un lien direct avec l’Algérie, familial ou autre, ceux qui recherche l’authenticité (culture, patrimoine) et une proximité avec les populations locales et ceux qui recherchent le dépaysement total (trekking, etc.).

Odit France, dont l’étude concerne l’Algérie dans un cadre maghrébin et méditerranéen et plus loin encore, a tenté de démontrer les atouts autant que les avantages, ainsi que les spécificités dont peut disposer chaque région et envisager ainsi la mise en route de son tourisme.

La première chose recommandée est de parer au plus urgent en attendant les grandes réalisations avec pour exemple le camping de dernière génération pour le balnéaire pour combler le déficit en infrastructures. On parle aussi de développer des résidences légères au Sud pour les amoureux du désert en tenant compte autant de ceux qui favorisent le dépaysement total que de ceux qui aiment être en contact du désert, mais dans un certain confort.
“Il nous faut une stratégie de marketing”, martèlera Rahmani,
précisant que c’est justement là que résidera la force de frappe de toute politique initiée dans le sens de la relance. Celle-ci doit absolument éviter la généralisation du tourisme à tout le pays et cibler des marchés à conquérir absolument et prioriser la formation à tous les niveaux.

Chérif Rahmani, à la lumière des données précieuses d’Odit France, recommande l’investissement rapide et plaide pour la mise en réseau de tous les intervenants dans le secteur, notamment en ce concerne l’ONT, l’Onat les agences de voyages, etc.

“Il faut aller au-delà des recommandations et arriver carrément à des résolutions et pourquoi pas à la mise en place d’un plan d’action opérationnel à court et à moyen terme”, a déclaré le ministre à l’attention des différents participants aux ateliers qui devaient se dérouler dans l’après-midi pour débattre, entre autres, de la finalisation des éléments de définition de la stratégie de marketing du tourisme algérien.

Liberté
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM

Last edited by abdeka; May 31st, 2009 at 10:33 AM.
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old March 6th, 2009, 01:12 AM   #2
santa_cruz
BANNED
 
Join Date: Jul 2008
Location: Montreal,CA/Annaba,Al
Posts: 1,759
Likes (Received): 15

Le tourisme fait école à Oran
par H. Saaïdia

Quote:
Un centre de formation en hôtellerie et tourisme dès l'année prochaine. L'établissement, public, sera implanté à Aïn El-Turck. Un choix d'adresse judicieux. L'annonce en a été faite par le directeur de la Formation et de l'Enseignement professionnels de la wilaya d'Oran. C'est une nouveauté pour Oran dans la mesure où, curieusement, cette wilaya à vocation touristique ne dispose jusque-là d'aucune école de formation dans le domaine.

Les Oranais désireux d'embrasser une carrière dans l'hôtellerie et le tourisme devaient se déplacer à Alger pour s'inscrire dans une école privée, le plus souvent. D'aucuns estiment que la distance et la facture (les frais d'inscription à eux seuls s'élèvent à pas moins de 14 millions de centimes, selon des professionnels) ne sont pas pour encourager à s'engager dans ce cursus.

Se pliant à cette réalité, les grands hôtels et les complexes touristiques d'Oran devaient baisser d'un cran leur niveau d'exigence quant aux qualifications du personnel à recruter, en prenant à leur compte les actions de formation, recyclage et perfectionnement. Or, à l'évidence, ces établissements préfèrent, de loin, la main-d'oeuvre au CV bien garni, les «initiés» ayant peu de chance d'obtenir un job dans un hôtel de haut standing. Selon la même source, le centre prévu aura, à terme, une capacité d'accueil de 300 places. Il sera érigé dans le siège désaffecté de l'Entreprise publique des matériaux rouges de l'Ouest (EPRO) à Aïn El-Turk, pour un coût de 40 millions de dinars. Le même responsable a précisé que ses services ont lancé l'opération de recrutement de l'encadrement administratif et pédagogique du futur centre.

Il a par ailleurs affirmé que «les moyens disponibles actuellement en matière de formation en hôtellerie restent timides en précisant que le nombre des demandes est en nette croissance pour ce genre de spécialités eu égard au dynamisme touristique enregistré dans la wilaya d'Oran». Les demandes postulées pour l'art culinaire, une des spécialités d'hôtellerie, enregistrent un engouement à travers les CFPA de la wilaya, durant ces deux dernières années, en soulignant que son secteur dispose de 30 places de formation dans cette spécialité pour deux cents demandes postulées.

Le Quotidien d'Oran
santa_cruz no está en línea   Reply With Quote
Old March 9th, 2009, 08:59 PM   #3
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

L’Algérie ambitionne de devenir une grande destination touristique à l’instar du Maroc et de la Tunisie à l’horizon 2025.

L’Algérie ambitionne de devenir une grande destination touristique à l’instar du Maroc et de la Tunisie à l’horizon 2025.

Les échanges touristiques internationaux privilégiaient déjà dans les années 1960 des relations Nord/Nord pays industrialisés, dont les pays moins développés du Sud méditerranéen, MEDA et du Maghreb notamment, continuent encore en 2007 de rester les parents pauvres. Ces derniers - et l’Algérie aussi - hier séduits par le discours « advocacy platform » dédouanent à nouveau le marché touristique international des influences qu’il peut exercer dans la conduite de politiques internes dont la maîtrise leur échappe car elles sont bien souvent inscrites dans des politiques et discours supranationaux. La confusion croissance et développement n’a jamais été autant entretenue que dans ces politiques touristiques préconisées, traduites en Algérie par la Charte du tourisme international de 1966 et un poste voyages avéré au contraire d’année en année déficitaire. L’Algérie, malgré un bilan négatif, continue d’inscrire en 2007 et au-delà jusqu’en 2025 la politique touristique nationale dans ce schéma problématique d’un gigantisme démesuré par rapport à une logistique managériale interne criante d’insuffisances où tout reste à faire. Le tourisme international demeure une activité stable et en forte croissance au niveau mondial mais par pays, il s’avère au contraire vulnérable aux « chocs » économiques, socioculturels, sanitaires, politiques, environnementaux et peu maîtrisable à l’heure du système mondial de distribution du voyage, des alliances et fusions des opérateurs mondiaux engagés dans le tourisme, du système informatisé de sa réservation ou simplement de son appareillage de mesure statistique actuellement biaisé et non opérant. Or, la demande touristique internationale continuera aux horizons 2025 de privilégier des relations Nord/Nord pays développés et restera hypothétique en direction de l’Algérie : les scénarios prospectifs des experts internationaux ne lui réservent que 0.4 % de parts du marché touristique mondial.

Par ailleurs, le « nouveau » positionnement du tourisme algérien perpétue à notre sens un discours de la « durabilité d’une promotion touristique » recadré dans une politique marketing bien plus que le choix d’un « tourisme durable » : un scénario vieux de 40 ans est ainsi réitéré. Les référents à un tourisme dépendant des Tours Opérators étrangers, gigantisme des structures d’hébergement (hier européens, aujourd’hui IDE de rentes des pays du Golfe) sont toujours là et importent des expériences touristiques méditerranéennes dont peu d’enseignements ont été tirés et qui s’avèrent lourdes de conséquences financières et environnementales. Le modèle touristique algérien aux horizons 2025 aura à conjuguer une demande internationale infime dans un Bassin méditerranéen fortement concurrentiel (Maroc, Tunisie, Libye, France, Espagne, Italie notamment pour ne citer que ces pays) continuant d’investir un littoral balnéaire saturé pour une durabilité du tourisme incompatible avec les méga projets touristiques privilégiés alors que la préservation de l’environnement est devenue depuis 1987 le pivot récurrent des politiques touristiques sans qu’aucune mesure dans ce sens n’ait été, depuis, véritablement privilégiée. Mais la question qui se pose est de savoir si la recherche d’un « tourisme durable », « responsable », « solidaire », « éthique » contenu dans un cahier des charges n’engageant pas juridiquement prescripteurs et souscripteurs, peut ou non cohabiter avec les règles d’un tourisme s’appuyant sur celles de la commercialité, des économies d’échelle, des taux de remplissage, de la génération maximale de bénéfices pour les actionnaires, de la domination des Tours Opérators, des alliances, fusions et acquisitions opérées à l’échelon international. Est-il possible en d’autres termes d’ignorer le « marchand » au profit des patrimoines naturels et culturels ? Le modèle touristique dans lequel s’inscrit l’Algérie aux horizons 2025 augure-t-il d’une possible conciliation de ces doubles enjeux ? Peut-il se détacher de la sphère marchande où il s’est toujours inscrit ?

Source : le Quotidien d’Oran (09/03/09)

Last edited by UtopianSkyscraper; May 16th, 2009 at 01:26 PM.
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old March 21st, 2009, 11:47 PM   #4
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Tourisme : réhabilitation en vue de neuf hôtels publics dans le sud

Quote:
Pour développer le tourisme dans le sud du pays, le gouvernement entend réhabiliter neuf hôtels publics dans cette région du pays. Le groupement des entreprises publiques touristiques du sud (GETSud) a entamé il y a quelques jours des démarches auprès de sociétés spécialisées pour réaliser les études et le suivi des travaux de réhabilitation de ces hôtels, a appris TSA auprès de la Société de gestion des participations de l'Etat, tourisme et hôtellerie (Gestour).

Les hôtels concernés par cette opération sont le Ziban (Biskra), Louss (El Oued), Oasis (Touggourt), Djanoub (Ghardaïa), El Boustane à El Meniaa dans la wilaya de Ghardaïa, Antar (Béchar), Touat (Adrar), Gourara à Timimoum et Tahat à Tamanrasset.

La réhabilitation de ces hôtels devrait permettre de contribuer au développement du tourisme dans le sud pays qui fait face à la rareté et à la mauvaise qualité des infrastructures hôtelières. La grande partie des hôtels publics situés dans cette région sont vétustes et n'offrent pas de bonnes conditions d'accueil aux touristes algériens et étrangers.

TSA
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old March 26th, 2009, 06:36 PM   #5
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

L’Algérie à la conquête des touristes français

Le tourisme algérien a affiché ses ambitions lors du salon "Le Monde à Paris"


Quote:
L’Algérie a participé à la première édition du salon "Le Monde à Paris" qui s’est déroulé du 13 au 17 mars à Paris. L’occasion pour Cherif Rahmani, le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, de réaffirmer l’importance stratégique du marché hexagonal pour un pays dont l’ambition est d’accueillir 2,5 millions de touristes en 2015.

http://www.afrik.com/article13894.html
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old March 26th, 2009, 06:38 PM   #6
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Le tourisme comme relais de croissance en Algérie

Le pays entend devenir la terre d’élection des touristes du XXIème siècle

Quote:
A l’occasion du Salon du tourisme de Paris, Afrik a rencontré MM. Ahmed Boufares, Directeur général de l’Office National du Tourisme (ONT) et Hamouche Belkacemi, Président Directeur général de l’Entreprise Nationale Algérienne du Tourisme (ONAT). Deux regards pour une même vision de l’avenir du tourisme en Algérie. Interview croisée.

Le tourisme est un atout pour l’économie algérienne et pourrait constituer une ressource alternative aux hydrocarbures épuisables au cours de ce siècle. En 2008, ce sont plus de 1,8 millions de visiteurs qui ont foulé le sol algérien. L’activité est en hausse régulière. Et les acteurs du secteur veulent promouvoir le tourisme dans un esprit de développement durable.

suite : http://www.afrik.com/article16479.html

source : afrik
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old March 30th, 2009, 09:32 AM   #7
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Béjaïa : Relance du tourisme dans la ville des Hammadites
44 hôtels en construction




Quote:
Très fréquentée en été pour ses plages et ses lidos encore à l'état sauvage, la wilaya de Béjaïa peine à offrir des conditions minimales de séjour à ses visiteurs. Pour redorer le blason terni du tourisme balnéaire, les autorités ont décidé de frapper fort en favorisant la construction de dizaines d'établissements hôteliers à travers la côte.

Dans le cadre de la nouvelle stratégie adoptée par le ministère du Tourisme pour le développement de ce secteur à travers le territoire national, les services concernés de la wilaya de Béjaïa viennent d'inscrire un programme d'envergure pour la promotion des activités touristiques, en particulier au niveau des communes balnéaires.

Le programme se traduira, entre autres, par la création des conditions idoines à même d'influer positivement sur la fréquentation des zones touristiques, nombreuses au niveau de cette wilaya côtière.

A cet effet, les services concernés ont fait savoir, récemment, que plusieurs projets d'investissement concernant le développement du parc hôtelier sont au programme ; certains établissements seront d'ailleurs réceptionnés bientôt.

A propos d'établissements hôteliers, il est prévu, à l'horizon 2010, la réalisation de pas moins de 44 hôtels touristiques offrant une capacité de 3000 lits.

Certains d'entre eux sont en cours de réalisation et seront réceptionnés dans les mois à venir. Pour d'autres, il est constaté soit un arrêt de travaux pour raisons diverses, soit un taux de réalisation variable, n'excédant en tout cas pas les 65%.

On apprend toutefois que les travaux sont arrivés à terme dans deux hôtels, atteignant le taux de 99%. Les deux établissements en question n'attendent que les équipements pour être réceptionnés d'une manière définitive.

Avec un total de 31 projets entamés, il est attendu que le secteur du tourisme à Béjaïa connaisse un épanouissement dans les années à venir.

Signalons à ce propos que 13 autres projets sont à l'étude et leur lancement tarde à se faire pour différents problèmes. Il est cité, entre autres, les difficultés d'obtention du permis de construire ou de crédits bancaires.

Les projets en question nécessitent en effet des enveloppes financières colossales pour leur réalisation. Sur ce point-là, on apprend de sources bien informées que la tutelle a signé une convention avec le CPA et la BDL, avec comme objectif le financement de ces projets à caractère touristique.

Concernant la cession de certains établissements hôteliers appartenant à l'Etat, il est prévu la vente de pas moins de 12 hôtels, et les soumissions qui ont été déposées jusqu'à présent ne répondent pas à la véritable valeur de ces établissements. L'opération reste toujours d'actualité.
Source : Le-temps
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old April 20th, 2009, 05:18 PM   #8
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

TOURISME SAHARIEN


Point Afrique prévoit des vols réguliers en 2010




LE TOUR-OPÉRATEUR FRANÇAIS «POINT AFRIQUE» S’INTÉRESSE AU SUD ALGÉRIEN


Il ambitionne d’élargir ses déssertes pour toucher le maximum de régions sahariennes. Assurant actuellement des vols vers Tamanrasset et Djanet et dernièrement Ghardaïa et Timimoun, ce tour opérateur est à la recherche d’une nouvelle destination touristique à faire découvrir aux Européens.
C’est dans cette perspective qu’il prévoit, en collaboration avec l’Office national algérien du tourisme (ONAT) de lancer à partir de la prochaine saison saharienne des vols réguliers. Ce qui lui permettra d’atteindre son objectif, celui d’accroître le nombre de touristes étrangers qui viennent visiter le Sud algérien.
La saison saharienne, dont la clôture officielle s’est effectuée avant-hier à Timimoun en présence du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme Chérif Rahmani, a été jugée positive. Depuis son coup d’envoi en octobre dernier, le tour opérateur français a réalisé une trentaine de vols à partir de Paris et d’autres villes françaises vers Tamanrasset et Djanet. Pour clôturer son opération, il a ouvert trois autres vols charter d’une place globale de près de 400 passagers vers Ghardaïa et Timimoun. Le vol inaugural s’est fait le 11 avril dernier, le deuxième avant-hier alors que le dernier est prévu pour le 22 du même mois.
En tout et pour tout, Point Afrique qui inscrit parmi ses soucis la promotion de la destination Algérie, a ramené durant cette saison saharienne 4200 touristes, soit une progression de 30% par rapport à l’année dernière.
Pour l’année prochaine, le tour opérateur prévoit d’atteindre, selon son président, Maurice Freund, pas moins de 7000 touristes à transporter vers l’Algérie.
«Avec Point Afrique, nous avons un contrat dans la durée pour fidéliser une clientèle à partir de la France et également à partir d’autres régions de l’Europe pour pouvoir faire de Timimoun, Ghardaïa, Djanet et Tamanrasset de vraies destinations touristiques. Nous comptons également élargir notre horizon de départ pour prendre en charge à partir de Bâle (Suisse) les marchés allemand, suisse et autrichien», a souligné le ministre. Pour ce faire, il faudrait, souligne Rahmani, agir en premier lieu sur le plan qualité et mettre le paquet pour l’amélioration des infrastructures d’accueill. Dans ce cadre, il a fait savoir que tout un programme est lancé pour la réhabilitation de 9 hôtels dans le Sud algérien. Et de préciser en citant à titre d’exemple le Tahat, le Gourrara que les appels d’offres sont déjà émis. «Nous allons sélectionner les bureaux d’études qui vont concevoir la mise à niveau de ces hôtels selon les hauts standards internationaux».
Evoquant l’aspect lié au transport, le ministre a fait savoir que pour renforcer les vols, la compagnie aérienne Tassili va être orientée vers le tourisme.

Source : Horizons (19/04/09)
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old April 21st, 2009, 09:48 AM   #9
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Algérie : coup d'envoi officiel de la ligne Paris/Timimoun

Quote:
A partir d'octobre 2009 avec Tassili

Le ministre du Tourisme en Algérie, Chérif Rahmani, a donné samedi 18 avril à Timimoun, à l’occasion de la clôture de la saison touristique saharienne, le coup d’envoi officiel de la ligne aérienne reliant Paris à Timimoun avec Tassili Airlines (TAL) filiale transport du groupe pétrolier Sonatrach.

Voilà une nouvelle qui ne manquera pas de réjouir les milliers de touristes français et européens qui compteraient se rendre à Timimoun dans le sud algérien.

En effet, le ministre du tourisme algérien, Chérif Rahmani, a donné samedi 18 avril à Timimoun, à l’occasion de la clôture de la saison touristique saharienne, le coup d’envoi officiel de la ligne aérienne reliant Paris à Timimoun, effective à partir du mois d'octobre prochain.

A l’instar des responsables des agences de tourisme algériennes, les touristes étrangers ont longtemps escompté un geste de la part des autorités algériennes pour instaurer une liaison directe entre Timimoun et certaines villes européennes.

La raison ? Les multiples tracasseries administratives qu’ils subissaient au niveau de l’aéroport international d’Alger.

Autre bonne nouvelle : M.Rahmani a fait part de la décision prise par les autorités algériennes de recentrer l’activité de Tassili Airlines (TAL) vers le marché domestique et le tourisme.

Faire de l’oasis rouge un grand pole touristique


Appartenant au groupe pétrolier Sonatrach, TAL s’est jusqu’ici spécialisée dans le transport des ouvriers vers les gisements de pétrole et de gaz du Sahara algérien.

Dans cette perspective, cette compagnie compte se doter de 41 avions pour une valeur de 1 milliard de dollars en passant déjà commande auprès du géant canadien de l’aéronautique Bombardier pour l’acquisition d’une dizaine d’appareils.

Fort de sa conviction que la réhabilitation de la destination Algérie passe aussi par un investissement conséquent dans les infrastructures hôtelières, M.Rahmani a déjà lancé un projet de réhabilitation de 8 hôtels du sud du pays dont celui de Timimoun, « le Gourara ».

L’autre ambition de M.Rahmani est de faire de l’oasis rouge un grand pole touristique pour servir comme « clé de séduction au niveau international ». Pour le moment en tout cas, la capitale du Gourara, bien gâtée pourtant par la nature, ne semble pas attirer grand monde.

À peine 5000 touristes étrangers ont visité la région selon le directeur du tourisme de la wilaya (département) d’Adrar dont dépend administrativement Timimoun.
Tourmagazine.fr
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old May 3rd, 2009, 01:50 PM   #10
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

1er salon international du tourisme prochainement à Sétif


Le chef-lieu de wilaya de Sétif abritera du 7 au 11 juin le 1er salon international du tourisme, à l'initiative d'agences privées du secteur avec le soutien du ministère de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, ont annoncé samedi les organisateurs. Hadj Tahar Boulanouar, un des organisateurs, a souligné, lors d'une conférence de presse, que cette initiative a pour but de "faire connaître les potentialités d'investissement disponibles dans le domaine du tourisme en Algérie et en particulier dans la wilaya de Sétif". Selon lui, le secteur du tourisme constitue, de plus en plus, pour les pays économiquement avancés, "un enjeu économique de taille". M. Boulanouar a ajouté que la wilaya de Sétif, qui se positionne comme "un pôle économique et commercial d'envergure nationale", est en mesure d'attirer de nombreux touristes au regard de son fort potentiel et de l'existence de sites de renommée mondiale.

Source : APS (02/05/09)
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old May 16th, 2009, 01:20 PM   #11
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Algérie, une destination recommandée




La Grande-Bretagne ne préconise, désormais, aucune restriction à ses ressortissants désireux de se rendre en Algérie assurant que la situation sécuritaire ne prête pas à inquiétude à l’exception de quelques localités du centre du pays.

Dans sa dernière note de voyage (travel advice), publiée cette semaine, le ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni fixe l’alerte au plus bas niveau et souligne que l’Algérie ne constitue plus un risque majeur et qu’il «ne recommande plus à ses ressortissants de se rendre en Algérie uniquement par nécessité».
La destination Algérie est, cependant, ouverte et conseillée à tous les Britanniques à condition, indique la note, que les mesures de précaution habituelles soient prises par chaque voyageur, que ce soit en qui concerne les risques terroristes dans certaines localités du pays ou ceux liés à la délinquance ainsi que la prévention contre les maladies.
Dans la note, il est précisé que les villes algériennes sont désormais sûres pour les ressortissants étrangers à l’exception de quelques localités, notamment dans le triangle Bouira-Boumerdès-Tizi Ouzou où les forces de sécurité poursuivent leurs opérations pour venir à bout des résidus des groupes armés y sévissant encore. La note recommande que les déplacements dans cette région du pays ne doivent se faire qu’en cas de nécessité. Le ministère britannique exhorte aussi les ressortissants, résidant ou voyageant en Algérie, à la prudence dans leurs déplacements à Béjaïa, Blida, Médea et Chlef. La note souligne aussi que la capitale, Alger, est une ville sécurisée et que les Britanniques n’y courent aucun risque tout en leur recommandant à ne pas se hasarder dans les lieux isolés de la banlieue pendant la nuit.
Pour le tourisme au Sahara, qui représente une destination phare pour le tourisme d’aventure chez les jeunes, le document invite les Britanniques à faire preuve de précaution en cas de déplacement vers les sites touristiques des localités proches des frontières avec la Libye et la Tunisie. La note évoque aussi les risques de déplacement vers les sites proches des frontières de la Mauritanie, du Niger et du Mali. Deux touristes autrichiens avaient été kidnappés en mars 2008 en Tunisie, deux diplomates canadiens avaient été enlevés au Niger en décembre 2008 et quatre touristes européens, faisant partie d’une délégation participant à un festival de musique, avaient été kidnappés au Mali.
Les autres régions du Sud algérien sont conseillées aux touristes britanniques dans le cadre d’un circuit touristique organisé avec des guides et des tours opérateurs locaux reconnus.

Source: Le Jeune Indépendant
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2009, 09:58 AM   #12
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Promotion des services touristiques

Le plan qualité soumis aux professionnels


Inciter les professionnels à engager des démarches pour la qualité et leur assurer une promotion accrue, améliorer la lisibilité de l’offre touristique, promouvoir l’image de l’Algérie en tant que destination touristique de qualité, œuvrer pour se tailler une place parmi les destinations touristiques mondiales sont, entre autres, les objectifs assignés à la signature de contrat d’engagement pour l’adhésion au plan qualité tourisme algérien (PQT).


Ce dernier a été, la semaine dernière, le sujet d’une réunion abritée par l’hôtel Seybouse international de Annaba. Organisé par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, ce rendez-vous a vu la participation des opérateurs activant dans le domaine touristique issus de 13 wilayas de l’Est. L’application du contenu de ce plan, calqué sur celui français, vise essentiellement l’amélioration des établissements touristiques pour que la qualité de service fourni réponde aux normes et standards internes. Pour constater le taux d’engagement à l’application de ce plan par les opérateurs y adhérant, une opération d’audit interne sera assurée par des bureaux d’études spécialisés. Selon les représentant du ministère du Tourisme, « si le résultat s’avère satisfaisant, un label qualité sera octroyé aux opérateurs retenus ; ce label équivaut à la norme ISO ». Ainsi, les entreprises qui l’auront acquis bénéficieront d’une promotion devant être effectuée par l’Etat dans différents supports au niveau national et international. A l’échelle locale, les directions du tourisme, selon les mêmes sources, dispenseront à ces opérateurs conseils, information et formation.

Toujours dans le contexte du respect du PQT, les inspecteurs et les contrôleurs de la direction du tourisme ont effectué des visites aux établissements hôteliers de différentes catégories pour identifier les exigences par rapport à la qualité, au confort, à l’accueil, la sécurité, etc., pour en faire des critères essentiels permettant un classement ou reclassement au niveau de chaque établissement. Pour rappel, la wilaya de Annaba dispose d’une quarantaine d’hôtels avec une capacité d’accueil de plus de 3 000 lits, dont quatorze déjà classés. La majorité de ces infrastructures touristiques sont équipés de piscines. Parmi celles-ci, se trouvent 5 hôtels urbains et balnéaires. En vertu des dispositions éditées par la loi 99/01 du 6 janvier 1999, fixant les règles relatives à l’hôtellerie et en référence à un rapport détaillé et adressé par la direction du tourisme au ministère de tutelle, la commission nationale de classification des entreprises hôtelières a procédé durant l’année en cours au déclassement de 5 hôtels et au classement d’un seul à une étoile, la fourchette variant de zéro à une étoile. Toujours dans le cadre de l’opération de contrôle, une procédure de fermeture par la commission ministérielle a été engagée à l’encontre d’une agence de voyage. Deux autres agences agrées sur les 26 que comptent la wilaya se sont vues délestées de leur activité.

Source : El Watan (31/05/09)
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old June 16th, 2009, 09:30 AM   #13
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Lancement de la première centrale de réservations en ligne en Algérie

http://www.hotelidh.com/



HotelidH a inauguré mardi la première centrale de réservation sur Internet à l’hôtel El-Aurassi en présence de responsables d’hôtels et d’agences de voyages.

Le tourisme en Algérie est en plein essor. Il en est à son tout début du processus par rapport aux voisins marocains ou tunisiens. Dans le but d’arriver à les concurrencer, le secteur du tourisme algérien doit se développer. C’est dans ce cadre qu’entre la mise en place d’HotelidH.com, la première centrale de réservation sur le net. En plus clair, des agences de voyages, qui se sont inscrites dans HotelidH, peuvent proposer en une minute chrono un hôtel selon la demande du client via internet. Une simplicité et une rapidité de toute épreuve, mais également un maximum d’informations, le prix des vidéos de l’hôtel et des chambres ainsi que toutes les informations sont disponibles. Mardi, le groupe HotelidH lançait son programme inédit en Algérie devant les responsables d’hôtels et des agences. Les hôtels algériens, dont les grandes enseignes, ainsi que les agences immobilières se sont inscrits directement à la centrale de réservation.

Le site est disponible dans trois langues actuellement, à savoir l’espagnol, le français et l’anglais et bientôt il le sera en langue arabe. En plus des agences, les tours opérateurs se sont inscrits sur la centrale d’achat HotelidH. Il faut savoir que HotelidH propose un package comprenant des services hôteliers et touristiques pour les visiteurs.

http://www.liberte-algerie.com/edit....r%20la%20toile
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old June 16th, 2009, 09:03 PM   #14
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Des établissements touristiques en cours de réalisation à M'sila


Deux hôtels et un centre d'information et d'orientation touristique en cours de réalisation dans la wilaya de M'sila seront prêts en octobre prochain a indiqué la direction du tourisme. Selon la même source, les deux hôtels sont implantés à M'sila et à Ain Hadjel, alors que le centre d'information et d'orientation touristique sera ouvert à Boussaâda, les trois projets ayant enregistré déjà un taux l’avancement des travaux de plus de 95%. Le centre d’information et d’orientation touristique de Boussaâda sera chargé, une fois réceptionné, de promouvoir le consulting et l’information touristique, en gérant la publicité dans ce domaine, indiquent les responsables locaux du secteur. Conçus dans un style architectural moderne et attrayant, les deux hôtels réalisés dans le cadre de l’investissement privé auront une capacité d’accueil de 100 lits, précise la même source, qui ajoute l’hôtel de M’sila a été implanté dans l’ancien quartier d’El Argoub, donnant sur la Vieille ville, El Kouche, Rue Boussaâda et les environs. La direction du tourisme de la wilaya de M’sila, précise que le projet d’hôtel implanté à Ain Hadjel a été programmé dans le cadre de la promotion du tourisme d’affaire. Une enveloppe financière de plus de 259,9 millions de dinars, a été mobilisée pour la réalisation de six hôtels dans la wilaya, dont trois à M’sila, un motel à Boussaâda, un hôtel à Ain Lahedjel, et un autre à Metarfa, avec une capacité globale d’accueil à 380 lits. Ces projets permettront de créer 112 emplois permanents, selon la même source. A noter par ailleurs, que l’hôtel El Ksob, mitoyen d’un square et de plusieurs établissements publics, depuis trois années, pourrait être cédé à un opérateur qui a été acquéreur en 1995, du Transat de Boussaâda, baptisé Hôtel Kardada. L’hôtel El Ksob une fois ouvert, s’ajoutera à 8 établissements hôteliers de 785 lits, 5 dortoirs de 258 lits, trois auberges de jeunesse de 150 lits, réparties entre Boussaâda, Djebel M’saâd et Sidi Aïssa, indiquent les responsables de la wilaya. La wilaya de M’sila a projeté de créer trois zones d'extension touristique (ZET), à M'sila ,Boussaâda et Mâadhid, chef lieu de commune qui abrite la Kalaa des Béni Hammad.

Source : Le Financier
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old June 16th, 2009, 09:07 PM   #15
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Chlef : Lancement de la réalisation de deux hôtels de haut standing


Deux hôtels de haut standing seront réalisés dans la wilaya de Chlef par des promoteurs du secteur du tourisme dans le cadre de l’investissement privé. Ces deux projets dont les travaux de réalisation ont été lancés dimanche, lors d’une visite effectuée sur les lieux par le wali Chlef à l’occasion de l’ouverture officielle de la saison estivale 2009, disposeront d’une capacité respective de 120 et 110 lits. D’un coût global de 1,2 milliard de dinars, ces projets qui seront fin prêts dans un délai maximum de 36 mois, disposeront en plus de pavillons réservés à l’hébergement et à la restauration, d’un centre commercial, de salles de conférence, d’aires de jeux, de parkings de stationnement et autres commodités propres aux hôtels de haut standing. Implantés au chef-lieu de wilaya, ces projets seront réalisés sur une superficie respective de 1.910 et 1.960 mètres carrés avec en plus des sous-sols servant de parkings de stationnement pouvant accueillir jusqu'à 250 véhicules. Quant à l’impact économique de ces projets, les prévisions des promoteurs font état de la création de quelque 1.000 emplois directs et indirects après leur mise en exploitation prévue en 2012. Dans le même sillage, 90 lits viendront renforcer les capacités d’accueil de l’hôtel «El-wansharis» après l’achèvement des travaux d’extension prévus pour 2010. Selon le propriétaire de cet hôtel, cette opération, d’un coût de 145 millions de dinars, permettra, après la mise en exploitation du nouveau pavillon de l’hôtel «El-Wansharis», de générer 40 emplois directs.

Source : Le Financier
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old June 17th, 2009, 06:27 PM   #16
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

50 projets retenus par le ministère : Le tourisme soutenu par des capitaux nationaux


Cinquante accords de partenariat pour la réalisation d'hôtels et auberges, dont certains sont des cinq étoiles, ont été signés, lundi à Alger, entre le ministère de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme et des investisseurs nationaux. Ces accords, qui concernant des infrastructures touristiques d'une capacité de 6.800 lits, s'inscrivent dans le cadre de la quatrième opération de réalisation de projets touristiques lancés par le ministère, en janvier de l'année écoulée, à même de créer quelque 10.100 emplois. En janvier 2008, le ministère du Tourisme avait signé 82 projets touristiques d'une capacité de 6.000 lits, suivis, en mai de la même année, de la signature de 111 projets d'une capacité de 11.000 lits alors que la troisième phase portait sur 90 projets d'une capacité de 8.000 lits. La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, Cherif Rahmani, et des directeurs de wilayas du secteur du tourisme. Ces projets «ambitieux» visent à «relancer le tourisme avec des capitaux nationaux», a indiqué M. Rahmani qui a ajouté que le secteur «qui est actuellement en phase de construction, a besoin d'investissements et d'infrastructures». Les accords de partenariat conclus portent, selon le ministre, sur la réalisation d'hôtels de 3, 4 et de 5 étoiles ainsi que d'autres hôtels connus tels «Accor», «Novotel» et «Ibis». Ces projets s'ajoutent à pas moins de 300 hôtels et auberges lancés durant les mois derniers, a-t-il ajouté. La réalisation de ces projets répartis à travers les pôles touristiques d'excellence, devra porter le nombre d'hôtels prévu par ce plan «à 283 hôtels d'une capacité de 25.000 lits à même de créer environ 35.600 emplois», a-t-il encore ajouté. Relancer les pôles touristiques Ce plan vise, par ailleurs, à relancer les pôles touristiques d'excellence à travers la création de villages touristiques, notamment à l'intérieur du pays, et à relancer la destination Algérie, a précisé la ministre. Selon M. Rahmani, cette initiative s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan directeur d'aménagement touristique pour 2025 et qui est à même de faire de l'Algérie un pôle important du tourisme international. Le plan en question vise à dynamiser et à promouvoir le partenariat entre les pouvoirs publics et les investisseurs en accordant un plus grand intérêt à l'investissement dans le domaine du tourisme, restauration, hébergement et accueil notamment. Il a souligné que l'objectif de ces projets est la mise en place d'un partenariat durable entre l'administration et les investisseurs nationaux en tant qu'«accompagnateurs et véritables partenaires de l'opération d'investissement touristique». Le ministre a affirmé, par ailleurs, qu'«il faut définitivement rompre avec le pessimisme qui peut influer sur la volonté des investisseurs nationaux d'entrer en compétition», soulignant que les rapports entre investisseurs et administration «doivent être imprégnés d'une confiance mutuelle». Il a ajouté que le ministère tend à dissiper tous les obstacles qui entravent le développement du tourisme, soulignant que l'Etat apporte un plein soutien aux investisseurs chargés de la réalisation de ces importants projets d'envergure nationale. Le ministre du Tourisme a tenu à réaffirmer «le soutien permanent» du gouvernement quant à ces efforts qui «accompagneront la relance du tourisme dans le cadre d'un partenariat durable».

Source : Le Financier
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old June 25th, 2009, 04:48 PM   #17
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Vers la restauration de l’amphithéâtre romain de Tébessa

La restauration de l’amphithéâtre romain de Tébessa, considéré comme l’un des plus grands au Maghreb, est envisagée dans la wilaya en vue de promouvoir le tourisme culturel local, indique-t-on, mardi, à la direction du tourisme. Cet édifice de plus de 5.000 places, conçu sous la forme d’une arène circulaire, différent des autres théâtres romains édifiés en demi-cercle, pourra être exploité pour des galas, des spectacles ou des représentations théâtrales de plein air, a-t-on fait savoir. Le site, exposé à des actes de vandalisme, se trouve depuis des années dans un état de dégradation totale, abandonné aux aléas climatiques et aux détritus occasionnés par les marchands de fripes qui l’ont «squatté». On apprend, par ailleurs, de même source que pour l’instant rien n'est décidé quant au projet de restauration des deux autres édifices, les portes de Caracalla et de Chella, de la cité antique Théveste, à l’arrêt depuis 2004. Le secteur du tourisme vient de débloquer une importante enveloppe pour la restauration et l’aménagement de nombreux autres sites archéologiques, comme la cité antique de Tébessa-El-Khaklia (3 km au Sud ouest de l’antique Théveste), la route romaine de 3 km située dans la même cité, la muraille byzantine et l’huilerie romaine de Brezguen.

Source : Le Financier
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old July 27th, 2009, 07:58 PM   #18
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Les chinois s’investissent dans le tourisme




Le groupe chinois CITIC, en charge de la réalisation de l’autoroute est-ouest, projette d’investir dans le secteur du tourisme à Sidi Bel Abbes, apprend-on auprès de la direction du tourisme. « Le projet comprend la réalisation d’un centre de loisirs et de structures d’hébergement et de restauration à proximité du lac de Sidi M’hamed Benali qui s’étend sur une superficie de 33 hectares », précise cette même source. Les promoteurs de ce projet ont récemment formulées plusieurs propositions pour l’aménagement de ce site naturel propice au développent de l’éco-tourisme.

Source : El Watan
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old August 18th, 2009, 12:29 PM   #19
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

L'Algérie veut relancer le tourisme

ALGER - Les autorités algériennes ont dévoilé lundi une série de mesures en faveur du développement des activités touristiques, après plusieurs années de violences.

"Nous sommes évidemment conscients que nous n'avons pas encore la classe internationale, mais nous sommes engagés dans le processus visant à faire petit à petit de l'Algérie une destination", a déclaré le ministre du Tourisme et de l'Environnement, Chérif Rahmani, annonçant abattements fiscaux, taux d'intérêts réduits et barrières douanières plus avantageuses pour les investisseurs du secteur lors d'une conférence.

"Nous allons nous placer en concurrence avec nos voisins en terme d'attractivité", a-t-il poursuivi évoquant la Tunisie et le Maroc, qui ont respectivement attiré sept et huit millions de visiteurs en 2008.

Selon les données officielles les plus récentes, qui portent sur 2006, 1,64 millions de touristes ont été recensés cette année-là en Algérie. Les étrangers ne représentent que 29% de ce total. Les autres sont des immigrés algériens venus rendre visite à leur famille.

L'express
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old August 20th, 2009, 01:22 AM   #20
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 24,618
Likes (Received): 22376

Le gouvernement algérien prend des mesures en faveur du tourisme

La loi de finances complémentaire (LFC) 2009 accorde toute une série d’avantages aux opérateurs du secteur.


Le gouvernement vient de prendre une série de décisions destinées à donner une impulsion au secteur du tourisme.

Destinées aux hôteliers, restaurateurs et autres agences de voyages et de tourisme, ces mesures visent à faire du secteur un important pourvoyeur d’emplois et de devises.

Les établissements touristiques, les stations thermales, les restaurants classés ainsi que les agences de voyages seront exonérées de la taxe sur les activités professionnelles (TAP) sur la partie de leur chiffre d’affaires réalisé en devises, ceci pour encourager le tourisme réceptif.

La TVA sera quant à elle réduite, passant de 17 à 7% pour les professionnels du tourisme, les agences de location de véhicules et les entreprises de transport touristique.

Cette mesure, qui devrait se traduire par une baisse des prix au profit du consommateur, restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2019.

Incitations financières tous azimuths

Les établissements des wilayas (départements) du Nord et du Sud (Sahara) du pays désireux de moderniser leurs installations bénéficieront respectivement d’une bonification de 3 et 4,5% des taux d’intérêts de leurs prêts bancaires.

Des facilitations douanières (droits de douane réduits) seront accordées en vue de l’acquisition d’équipements et d’ameublement non produits en Algérie ou dont la fabrication locale ne répondrait pas aux normes internationales. Cette mesure restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2014.

Les investisseurs touristiques devraient bénéficier, en matière de concession de terrains abritant des projets, d’un abattement de 50% pour la région des Hauts Plateaux et de 80% pour le Sud. Enfin, les entreprises touristiques procédant à une augmentation de capital seront exemptées de droits d’enregistrement.

Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme entend parallèlement établir avec les acteurs du secteur une « charte du tourisme national ».

D’importants défis restent à relever

Ces mesures viennent répondre aux doléances des professionnels qui se plaignaient du poids des taxes et des difficultés d’accès au foncier ou aux prêts bancaires.

Elles s’ajoutent aux décisions générales de cette même LFC 2009 en faveur de la création d’emploi et de l’investissement.

L’Algérie, qui dispose de potentialités touristiques prodigieuses, se trouve confrontée à de nombreux problèmes : dégradation générale de l’environnement, patrimoine en péril, problèmes d’hygiène et de sécurité, faiblesse voire absence de loisirs, prix prohibitifs des infrastructures hôtelières et des moyens de transport (avion, train…), manque de personnel qualifié…

Si les mesures annoncées vont incontestablement dans le bon sens, de gros efforts restent à fournir pour espérer faire de l'Algérie une destination touristique à même de capter une partie des énormes flux qui s’orientent vers les deux géants voisins que sont, en matière de tourisme, la Tunisie et le Maroc.

http://www.econostrum.info/
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
algeria, hotel, summer, tourism, travel

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off


Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
World Travel & Tourism News hkskyline The Urban Tourist 855 July 10th, 2019 05:12 PM
EAST & SOUTHEASTERN REGIONS | News and Developments Nuri1986 Central, Eastern and Southeastern Anatolia 383 March 11th, 2019 10:42 PM
İSTANBUL | Metro Developments & News Kuvvaci Infrastructure and Mobility 1576 March 5th, 2019 10:33 AM
MARMARA & BLACK SEA REGIONS | News and Developments Kuvvaci Black Sea and Marmara 402 February 28th, 2019 08:52 PM
NOTIFICATIONS / NEWS - Updates and new information available in the "Forum Index" Newcastle Historian Newcastle Metro Area 55 August 11th, 2018 09:54 AM


All times are GMT +2. The time now is 06:04 PM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us