Tourism Sector | News & Developments - Page 4 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > Africa > North Africa > Algérie > Autres discussions > Économie et développement

Économie et développement Discussions et débats relatifs au développement et à l'économie


Reply
 
Thread Tools
Old December 30th, 2009, 12:05 PM   #61
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Quote:
Le leader américain de l’hôtellerie de luxe affiche ses ambitions : Ouverture prochaine de l’hôtel Le Méridien à Oran





Le Groupe hôtelier américain Starwood Hotels & Resorts, l’un des leaders mondiaux sur le haut de gamme, ne cache plus ses ambitions de renforcer sa présence en Algérie. A l’occasion de l’ouverture prochaine de l’hôtel Méridien Oran Hôtel & Convention Centre, le président du Groupe Starwood, Roeland Vos, a déclaré que l’investissement en hôtellerie de luxe en Algérie offre des opportunités réelles pour son Groupe.

La réception du deuxième établissement hôtellerie de ce Groupe après le Scheraton & Towers à Oran confirme ainsi la volonté du leader de l’hôtellerie de luxe de s’implanter définitivement sur le marché algérien. L’ouverture du futur Le Méridien est prévue au début de l’année 2010, sous gestion de la compagnie nationale des hydrocarbures. «Ce projet permet d’étendre et de promouvoir l’installation des hôtels Le Méridien dans cette région. Les marchés émergents représentent des opportunités réelles pour le Groupe Starwood, c’est pour cela que nous avons prévu d’ouvrir dans les années à venir douze nouvelles entités en Afrique et dans l’Océan indien», affirme Roeland Vos, président du Groupe Starwood.

Le Méridien Oran Hotel & Convention Centre se composera de 254 chambres simples, 28 suites, 12 suites royales et deux suites présidentielles, ce qui fera de cet hôtel l’un des plus grands complexes de la région grâce notamment à son centre d’exposition de 22.000 m². Chaque chambre sera dotée de nombreux équipements : Wifi, accès à Internet haut débit, écrans plasma avec chaînes internationales, climatisation individuelle, coffres-forts électroniques ainsi qu’un balcon privé avec des transats offrant une vue panoramique sur la ville.

L’hôtel entend également devenir une référence en termes de gastronomie, avec son restaurant «Latest Recipe» ainsi qu’un restaurant italien. Au deuxième étage de l’hôtel, sera mis à la disposition des clients un club de sport. Une piscine nichée au bord de la falaise permettra aux visiteurs d’admirer la Méditerranée.

L’hôtel a également mis en place une station thermale moderne. L’architecture de l’hôtel Le Méridien est signée par le cabinet Rockwell Group Europe. En outre Le Méridien Oran Hotel & Conference Centre hébergera l’un des plus grand espace de réunion en Afrique du nord, avec des installations modulables de près de 9.000 m² (auditorium, 12 salles de réunions, salle de conférence).

Le Méridien Oran Hotel & Convention Centre sera la seconde propriété du Groupe Starwood à Oran, après le Sheraton Oran Hotel & Towers. Le groupe Starwood possède au total trois hôtel en Algérie. Il est à signaler que la multinationale hôtelière Starwood Hotels & Resorts regroupe neuf marques (bientôt onze) de l’hôtellerie de luxe (St Regis Hotels & Resorts, Luxury Collection, W Hotels, Westin Hotels & Resorts, Sheraton Hotels & Resorts, Four Points by Sheraton, aloft et Element et le Méridien).

Cette dernière marque a été intégrée dans le Groupe en 2005. Avec 17 hôtels pour les marques Sheraton et Le Méridien et 2 Luxury Collection, le Groupe Starwood est leader sur son segment, le haut de gamme, en Afrique. Son portefeuille actuel compte 36 hôtels, mais une dizaine d’ouvertures sont prévues d’ici 2010.
Source : Le Financier
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old December 30th, 2009, 07:29 PM   #62
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Quote:
La réhabilitation du tourisme national en marche
Les chantiers du SDAT 2025 sont entamés


Véritable moteur de tout développement durable, le tourisme a pris une place considérable dans le programme du gouvernement qui table sur la promotion de la destination Algérie. On se rappelle le message adressé par le chef de l'Etat, M. Abdelaziz Bouteflika, lors des travaux des assises nationales et internationales du tourisme qui se sont déroulées à Alger les 11 et 12 février 2008. L'événement était au rendez-vous : la volonté des pouvoirs publics à faire de ce secteur une vraie industrie, génératrice d'emplois et créatrice de richesses, est incontestable.

Le président Bouteflika déclarait devant les participants que le schéma directeur d'aménagement touristique 2025 (SDAT) visant la réhabilitation du tourisme national, est un engagement politique. Les atouts de sa concrétisation ne manquent pas. Etalé sur trois phases, ce plan commence à prendre forme à travers le perfectionnement de la formation des différents éléments de la chaîne touristique et aussi en améliorant les conditions de séjour dans les établissements relevant du secteur.

L'objectif de ce plan se situe manifestement à deux niveaux. Il s'agit, à première vue, d'offrir aux algériens les conditions adéquates pour qu'ils passent leurs vacances annuelles chez eux. Il s'agit également de convaincre les étrangers à venir ici et profiter de la beauté du pays, aussi bien dans les stations balnéaires que dans le sud du pays qui ne laissent personne indifférent.

Le chef de l'Etat est conscient de l'enjeu du tourisme pour l'image et la stabilité du pays. « Il est temps que l'Algérie accueille plus de touristes qu'elle en voit partir », tient-il à rappeler aux responsables du secteur. Pour Bouteflika, il est urgent que l'Algérie retrouve un certain équilibre dans son mouvement touristique.

La qualité : un mode de fonctionnement

Par les chiffres, l'Algérie de 2025 doit atteindre 11 millions d'Algériens qui fréquenteront le domaine touristique. L'Algérie, qui recèle un potentiel touristique inestimable, doit accueillir davantage de touristes. Pour ce faire, le département ministériel en charge du Tourisme tente de réunir toutes les conditions d'une activité touristique à la fois multiple et durable. Sur quoi s'articule le schéma directeur d'aménagement touristique ?

Cinq dynamiques sont définies comme pierres angulaires du schéma directeur d'aménagement touristique. Il s'agit, en premier lieu, de la promotion de la destination Algérie, thème charnière estime et ne cessera de répéter le Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et du Tourisme, M. Cherif Rahmani, dans ses sorties et inspections. Ainsi la création des pôles touristiques d'excellence dont les contrats, au nombre de 80, ont été signés précédemment. Le plan touristique reposera sur la qualité de la prestation.

La coopération entre les établissements publics et ceux relavant du privé, n'est pas en marge puisque les autorités comptent se débarrasser de cette classification, qui n'a fait que des méfaits pour le secteur. La nouveauté réside dans la détermination de l'Etat à n'aider que les opérateurs qui feront preuve de qualité et de professionnalisme. Seuls les établissements et les investisseurs qui feront preuve de qualité et d'efficacité seront aidés par les pouvoirs publics. C'est dire que la qualité ne sera jamais un vain mot. Mais plutôt un mode de fonctionnement.

Qui se traduit par la mise en place d'un "Plan qualité tourisme Algérie" pour contrôler la qualité des produits offerts. Un Comité national chargé du plan qualité tourisme Algérie a été par la suite installé pour veiller sur la concrétisation du plan de la qualité.

Composé des représentants de l'administration centrale du tourisme, de départements ministériels concernés par le fait touristique, de représentants des associations de consommateurs et d'experts es qualité, le comité aura la charge de se prononcer sur les demandes d'adhésion au label qualité tourisme et de suivre le processus d'attribution de cette marque, conformément aux dispositions du Plan qualité tourisme Algérie.

Le même Comité aussi sera chargé de diligenter les contrôles de conformité, de suivi et de surveillance des porteurs de la marque qualité tourisme Algérie et d'assurer la cohérence, le bon fonctionnement du dispositif relatif à la mise en œuvre du Plan Algérie afin que ce dernier puisse se prononcer sur toutes les questions liées au Plan qualité tourisme Algérie et au développement de la qualité de l'offre touristique algérienne, qui lui sont soumises par la tutelle.

L'exemple sud-africain

En matière de politique touristique, se contenter d'une simple comparaison avec les voisins maghrébins peut générer de faux diagnostics. Le modèle peut venir d'un pays lointain géographiquement. L'Afrique du Sud est de ces pays qui ont réussi, en l'espace de temps très court, à réaliser des performances dans le domaine du tourisme. La vice Ministre de l'Environnement et du Tourisme de la République Sud-africaine, a présenté, ici même à Alger, les grands axes de la stratégie appliquée dans son pays.

L'Afrique du Sud a visé en premier lieu le développement de l'activité touristique locale. Avec un plan de circulation routière performant, et des établissements hôteliers qui répondent aux exigences des clients, les résultats ont dépassé les attentes, a-t-elle déclaré. Elle ajoute qu'une fois « la culture du tourisme » ancrée dans la société, l'arrivée des étrangers ne fera que suivre. Résultat : 11 millions de touristes étrangers ont séjourné au pays de Mandela durant l'année 2007. Les saisons estivales 2008 et 2009 ont vu également l'Afrique du Sud maintenir le nombre de touristes l'ayant visité. 2010 sera encore meilleure pour le tourisme sud-africain avec l'organisation de la coupe du monde de football.
Source : El Djazaïr Magazine
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old January 18th, 2010, 10:32 PM   #63
aghiles11
aghiles
 
aghiles11's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Location: Suburb of Algiers
Posts: 10,982
Likes (Received): 2540

Quote:
Le tourisme algérien fait du benchmarking, et essaye d’attirer des Tunisiens


Le lieu c’est Tlemcen, le week-end dernier, à savoir jeudi et vendredi et l’événement était une journée d’activité organisée en l’honneur d’un nombre d’agences de voyages algériennes mais aussi et surtout tunisiennes. L’objectif : présenter le potentiel touristique dont regorge le voisin algérien et sa capacité à attirer des flux de touristes tunisiens.

Pour Faouzi Assli, directeur de l’antenne de l’Office du Tourisme Tunisien à Alger ; « de nombreuses localités algériennes sont susceptibles d’attirer tant des professionnels que des touristes tunisiens, grâce à ce qu’elles présentent comme produits touristiques à savoir l’attractivité naturelle et la diversité culturelle ». Selon lui, et évoquant le programme de cette rencontre « le déplacement entre Alger et Tlemcen à voie terrestre a permis aux chefs d’agences et hôteliers de connaitre l’Algérie dans sa profondeur naturelle, culturelle et civilisationelle, dans l’objectif d’encourager le touriste tunisien à se déplacer en Algérie, devenue un marché stratégique pour le tourisme tunisien ». L’Algérie est, rappelons le, troisième pourvoyeur de touristes vers la Tunisie, après la France et la Libye, avec plus d’un million de touristes par an.
A cette rencontre de Tlemcen ont été présents certains grands noms du tourisme tunisien ; tels que Tunisie Voyages, la chaine El Mouradi, ainsi que d’autres agences actives dans le Nord Ouest de la Tunisie. Cette rencontre a aussi eu pour objectif de renforcer les relations entre les acteurs du secteur dans les deux pays et a aussi permis la signature d’accord de coopération et d’échanges touristiques dans l’objectif d’intensifier les flux entre les deux pays.

Source: investir-en-tunisie.net
aghiles11 no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old January 22nd, 2010, 09:02 PM   #64
eskaflonDZ
Registered User
 
eskaflonDZ's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: alger/constantine/abu dhabi
Posts: 451
Likes (Received): 83

Une opportunité pour les opérateurs algériens

DÉDIÉE exclusivement aux professionnels
du secteur, la Foire de
Madrid, qui se poursuivra
jusqu'au 24 janvier, est considérée
parmi les plus importantes au
monde. Cette rencontre permettra
la mise en valeur du produit touristique
algérien parmi les pays
participants. C'est aussi une occasion
d'échanger les expériences et
les points de vue sur le secteur du
tourisme. Il est a noter que cet
évènement reste un carrefour pour
les professionnels du tourisme des
cinq continents. Conçue sur une
superficie de 70.000 m2, la Foire
Internationale du Tourisme
(FITUR), constitue une opportunité
d'affaires pour les acteurs du
marché touristique des pays participants
qui vont exposer leurs
produits touristiques et présenter
leurs destinations. Dans ce cadre,
selon M. Mohamed Benelhadj,
directeur général de l'Office
national du Tourisme (ONT), la
30e édition de la Foire internationale
du tourisme, constitue un
"point d'appui très important"
pour la promotion de la destination
Algérie en Espagne, et partant
sur le marché mondial du tourisme.
"La participation de
l'Algérie à cet important salon
s'inscrit dans le cadre de nos
choix stratégiques dans la mesure
où il constitue un point d'appui
très important pour la promotion
de nos riches et divers produits
touristiques", a souligné M.
Benelhadj qui se trouve à Madrid
à l'occasion de la tenue de cette
30e Fitur, importante "vitrine" du
tourisme mondial. Pour le premier
responsable de l'ONT, la
participation algérienne à ce salon
est motivée aussi par le fait que le
marché touristique espagnol "est
aussi important pour nous que
celui de la France", eu égard, "à
l'importance des relations qui
lient l'Algérie à l'Espagne, notamment
au plan économique", a-t-il
expliqué.
Dans ce sens, il a rappelé aussi
que les deux pays partagent des
liens historiques et culturels, d'où
la nécessité de "développer
davantage, en Algérie, le tourisme
mémoriel et culturel" en
direction des touristes espagnols.
"C'est à ce titre que nous proposons
aux touristes espagnols un
tourisme classique, un tourisme
cultuel et un tourisme d'affaires",
a ajouté M. Benelhadj qui a souhaité
faire une "bonne récolte de
commandes et de programmes",
à la faveur de la tenue de la nouvelle
édition de la Fitur qui s'est
ouverte mercredi avec la participation
de près de 13.000 exposants
représentant 170 pays. Le
DG de l'ONT, qui a souligné
l'importance de participer à ce
genre de salons dédiés aux professionnels
du tourisme, a indiqué
que la participation de
l'Algérie à la FITUR répond à un
"choix ciblé". Il a rappelé les
"grandes potentialités" qu'offre le
marché algérien qui ne cesse de
se développer et de se redéployer,
faisant de l'Algérie, une
"destination très prisée". Tout en
estimant que le développement
du tourisme national à besoin
surtout de "l'amélioration de la
qualité de l'accueil et d'une mise
à niveau des structures pour être
au diapason du tourisme mondial".
Une question, a-t-il dit, qui
est prise en charge par le schéma
directeur de l'aménagement touristique
allant jusqu'à 2025, et
qui est en train d'être exécuté à
un "rythme soutenu". Par ailleurs,
il a souligné que la crise
économique "n'a pas eu d'impact"
sur le secteur du tourisme
en Algérie. Ainsi, "le tourisme
algérien ne peut pas souffrir de la
crise, car l'Algérie est une destination
nouvelle, un produit tout
neuf, très accessible qui n'est pas
tout à fait intégré dans le circuit
mondial". Pour étayer son affirmation,
M. Benelhadj a annoncé
que la "plupart des agents du
réceptif ont enregistré en 2009
une augmentation de 50% de leur
chiffre d'affaires par rapport à
2008". Rappelant que la dernière
édition a connu la participation
de 3.000 exposants venus de 170
pays. L'évènement avait été couvert
par quelque 000 journalistes
en provenance d'une cinquantaine
de pays.
eskaflonDZ no está en línea   Reply With Quote
Old January 22nd, 2010, 09:04 PM   #65
eskaflonDZ
Registered User
 
eskaflonDZ's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: alger/constantine/abu dhabi
Posts: 451
Likes (Received): 83

Rush sur Hammam K'Sana

MÊMEsi l'activité thermale n'a pas
encore livré tous son potentiel en
Algérie, l'affluence sur les hammam
naturels est perceptible notamment
en hiver. C'est le cas notamment à la
la station thermale de Hammam
K'Sana de Hachimia dans la wilaya
de Bouira qui connaît son pic de fréquentation
par des visiteurs désireux
de profiter de ses eaux supposées
"aux mille et une vertus bienfaisantes
pour le corps" et pour le
repos que peut procurer ce site au
cadre enchanteur ceinturé par une
pinède luxuriante. Ces deux dons de
la nature, l'eau et la forêt, ont été mis
en valeur dernièrement par la réalisation
de la première tranche du
projet du complexe thermal et de
détente qui a assuré une plus grande
attractivité à ce site, devenu le point
de convergence d'un nombre sans
cesse croissant de touristes en quête
de soins et de repos. En effet, différentes
affections, allergies ou rhumatismes
d'origine diverses peuvent
être traitées avec les eaux de
Hammam K'Sana, selon les assurances
de médecins spécialistes
reprises avec bonheur par les dirigeants
du complexe. La direction
du tourisme de Bouira se réjouit que
cette station thermale, plus connue
localement sous l'appellation de
Hammam "Frakcene", située à 35
km au sud -est de Bouira et à 650 m
d'altitude, est l'une des plus importantes
attractions touristiques de la
wilaya, dont le rôle est appelé à
croître, dans les années à venir, avec
la concrétisation de plusieurs projets
programmés et l'ambition d'en
faire un "pôle touristique de premier
plan". Parmi ces projets, on cite un
complexe touristique appartenant à
trois investisseurs privés et dont la
première tranche est déjà réalisée
sous la forme d'un bain traditionnel,
d'un centre commercial et de services,
de deux piscines et des appartements.
La seconde tranche de ce
projet d'envergure, dont les responsables
du secteur attendent beaucoup
pour la promotion de ce site
touristique, comprendra un "complexe
médical" dont les travaux de
construction ne sont pas encore
entamés. Ce complexe comptera,
entre autres, deux salles de thalassothérapie
et des saunas, en plus de
commodités diverses pour la prise
en charge des patients, une salle
polyvalente, une unité de recherche
scientifique et un hôtel "haut standing"
de 800 lits. "Après sa concrétisation,
ce complexe touristique
pourra accueillir quelque 1.200 personnes
par jour au niveau de son
bain traditionnel", affirme l'un de
ses promoteurs, le Dr Melouk, qui
ajoute qu'une fois opérationnel, le
complexe médical projeté pourra
prendre en charge au moins 120
malades par jour, sachant que cette
structure dont l'encadrement sera
assuré par une équipe médicale qualifiée,
sera dotée de 60 lits. D'autres
commodités de détente ainsi que
des espaces de jeu, des promenades,
une cascade artificielle et des bungalows
seront érigés sur le site. Les
amoureux de Hammam K'Sana
préfèrent, quant à eux, ne pas attendre
la concrétisation de tous ces projets
et affluent déjà en grand nombre
vers ce site naturel pour des
séjours, courts ou en campeurs de
quelques jours, lorsque la météo le
permet, et quasiment tout le temps
pendant l'été. Il reste, selon de nombreux
visiteurs, que des problèmes
persistent comme celui de la disponibilité
de l'eau potable sur place, le
manque de moyens de transport et
de divers services comme les parkings
automobiles, les pistes et
voies d'accès et l'aménagement de
places publiques susceptibles de
promouvoir l'attractivité de cette
belle zone.
eskaflonDZ no está en línea   Reply With Quote
Old January 23rd, 2010, 04:40 PM   #66
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

Algeria plans better hotels to lure foreign tourists

Increasing hotel capacity and improving their facilities are key to an Algerian plan to boost tourism announced this week.

Algeria's tourism minister, Cherif Rahmani, is urging local leaders to take a more professional approach to the hospitality industry and to start building new facilities under a plan to attract more foreign visitors.

Rahmani announced the plan to revitalise Algeria's under-performing tourism sector on Wednesday (January 20th) while meeting in Algiers with wilaya heads, tourism directors and local investors.

"We have to prioritise projects and quality instead of dwelling on bogus studies," the minister said as he announced the initiative, the fifth annual plan of its type.

The new plan includes 80 projects targeting all of the country's wilayas. One key focus is increasing the number of available hotel beds nationwide by 6,470. Rahmani announced he would re-open 140 hotels and facilitate the construction of more 2- and 3-star facilities.

The campaign to increase the number of beds will continue until 2014, when the minister hopes to reach a goal of 75,000.

Fifty-five of the projects will be distributed throughout the country's regions: 18 in the north-east; 17 in the north-central region; 13 in the north-west; and 7 in the south.

This year's tourism initiative is much more restrained than the one unveiled in 2009, which saw the implementation of over 300 projects with the aim of creating 58,200 jobs.

One highlight of last year's measures was a high-profile advertising campaign featuring football legend Zinedine Zidane. The two-minute advert was shown on all Algerian television channels for three months, and on several European channels, including France24, CNN and EuroNews.

This latest plan comes after a slight increase in Algerian tourism revenues. Though 2008 saw a slight 1.64% jump in visitor numbers compared with 2007, Algeria has still not been able to regain the popularity it had with travellers in 1990. The minister hopes to attract even more foreign visitors to Algeria this year.

"Tourism in Algeria ... is down from 1990 when the flow of tourism provided close to 8% of revenue", Dr. Saâdane Chebaîki, a member of the national association of Algerian economists, said in December at a Tamanrasset meeting focused on developing tourism.

Algeria earned $300 million from foreign visitors in 2008, an increase of 37% over its 2007 tourism revenues, said Professor Nacer Mourad, who emphasised the importance of tourism in making inroads against poverty.

"An improvement in the security situation over the past five years has helped tourism to return," Karim, who runs a travel agency, told Magharebia on January 11th. But he said the reports of terrorists in the Sahel regions have hurt Algeria's reputation.

But travel agent Amine Dali rejected this explanation.

"The security situation…between 1992 and 2005 explains why tourism in Algeria has been in decline", he told Magharebia on January 11th in Algiers. "But with the return of security, there is no justification now for a freeze in tourist activity."

Aymen, who works in an Algiers travel agency, said that Algeria's natural potential makes it one of the finest tourist destinations in the world. But he told Magharebia that the "lack of basic infrastructure [and] training for specialist managers, and above all, the lack of tourist marketing" were the main reasons for the tourism slump.

http://www.magharebia.com/cocoon/awi.../22/feature-02
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old January 24th, 2010, 08:15 PM   #67
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

L’Algérie veut attirer les touristes espagnols



L’Algérie était présente à la 30e édition de la Foire internationale du tourisme de Madrid qui s’est tenue du 20 au 24 janvier 2010.

Cet événement présente les nouveautés du secteur et constitue une plateforme incontournable de promotion et de commercialisation touristique à l’échelle mondiale. Il s’agit du deuxième salon du tourisme le plus important de la planète après l’ITB de Berlin (Allemagne). Le but, pour les Algériens, est d’expliquer la stratégie touristique de l’Algérie et la vision à l’horizon 2025. Selon Mohamed Benelhadj, directeur général de l’Office national du tourisme (ONT), le marché touristique espagnol « est aussi important pour nous que celui de la France. Nous proposons aux touristes espagnols un tourisme classique, un tourisme culturel et un tourisme d’affaires ». Il a avoué néanmoins que « le développement du tourisme national a besoin surtout de l’amélioration de la qualité de l’accueil et d’une mise à niveau des structures pour être au diapason du tourisme mondial ». L’accueil ne se résume pas à la sensibilisation de quelques acteurs seulement, mais bien à un ensemble de professions en contact avec les visiteurs internationaux durant leur séjour.

M. Benelhadj a souligné, par ailleurs, que la crise économique « n’a pas eu d’impact » sur le secteur du tourisme en Algérie car notre pays est « une destination nouvelle, un produit tout neuf, très accessible, qui n’est pas tout à fait intégré dans le circuit mondial ». L’Algérie demeure une destination trop peu médiatisée : certaines personnes interrogées avouent ne pas connaître réellement Alger par manque de rayonnement de l’image touristique de la ville, ainsi qu’au manque d’information et de médiatisation « positive » autour de celle-ci (la médiatisation de l’Algérie est beaucoup trop liée actuellement aux actes terroristes). Plusieurs tendances ont été relevées lors de cet événement. La première est l’utilisation d’Internet dans la commercialisation du produit touristique. De nos jours, le touriste consomme différemment : avant il allait dans une agence de voyages et faisait confiance à un seul guide ; il va maintenant sur internet, demande à d’autres, compare et à la fin achète son billet. L’Algérie doit prêter attention à cet aspect, sinon une immense partie de notre offre restera inconnue, cachée ou difficile d’accès au monde.

Synthèse de Mourad
http://www.algerie-dz.com/article18175.html
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old January 24th, 2010, 10:45 PM   #68
Mikou
C.T
 
Mikou's Avatar
 
Join Date: Jul 2009
Location: Athens
Posts: 5,818
Likes (Received): 79

[QUOTE]
Quote:
Originally Posted by abdeka View Post
L’Algérie veut attirer les touristes espagnols



il va maintenant sur internet, demande à d’autres, compare et à la fin achète son billet. L’Algérie doit prêter attention à cet aspect, sinon une immense partie de notre offre restera inconnue, cachée ou difficile d’accès au monde.
QUOTE]
c'est exactement ce que l'on fait
__________________
Good As You.

There are hundreds of languages in the world, but a smile speaks them all.
Mikou no está en línea   Reply With Quote
Old January 27th, 2010, 08:25 PM   #69
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

Hausse modeste mais constante du tourisme algérien



ALGERIE. Dans ce monde de géants touristiques que représentent les pays de la Méditerranée occidentale, l’Algérie fait figure de «petit Poucet» qui a l’ambition de conquérir une place au soleil. Elle en a les potentialités.

ALGERIE. De janvier à novembre 2009 – les chiffres de l’année 2009 n’étant pas encore disponibles – 1 813 534 touristes ont visité l’Algérie contre 1 656 892 pour la même période de l’année 2008.

La progression est donc de 9,45%. Le nombre de touristes reçus au cours des 11 premiers mois de 2009 dépasse même celui de toute l’année 2008 qui était de 1 772 000.

La croissance globale du tourisme algérien est modeste, mais constante depuis 2005.

Toujours sur la même période considérée, soit de janvier à novembre 2009, les Algériens résidant à l’étranger étaient 1 195 319 à être venus en Algérie contre 1 140 271 en novembre 2008, soit une progression de 4,83%.

En 2008 déjà, ces mêmes Algériens résidant à l’étranger se trouvaient largement en tête du flux de voyageurs avec 1 215 000 visiteurs, soit 68,6% du total des touristes, suivis des étrangers qui, avec 557 000 visiteurs, représentent 31,4% du total des touristes.

Les Français d'abord mais les Chinois de plus en plus

De janvier à novembre 2009, le nombre de touristes étrangers venus visiter l’Algérie (618 215) a fortement progressé (+19,67%) par rapport à la même période de l’année 2008 où ils n’avaient été que 516 621.

L’analyse du tourisme des étrangers pour l’année 2008 fait ressortir la primauté de la motivation « loisirs et détente » qui, avec 359 141 touristes, concerne près des deux tiers (64,5%) du total des touristes.

Le « tourisme d’affaires » vient en seconde position avec 165 882 personnes, soit 29,8% du total des touristes étrangers.

Les « missions » ferment la marche avec 31 573 visiteurs, soit 5,7% du total des touristes étrangers.
Pour ce qui est des pays d’origine des touristes étrangers, la France, toujours en 2008, venait largement en tête avec 170 583, la Chine se plaçant en seconde position avec 20 488, talonnée de près par l’Espagne avec ses 20 000 touristes.

Derrière, arrivaient l’Italie (15 477), la Turquie (11 323), l’Allemagne (10 961) et la Belgique (6 051). Il convient toutefois de noter, par rapport à l’année 2007, la progression impressionnante de la Chine (+ 15%) face à la modestie de la croissance du nombre de touristes étrangers venus de France (+0,18%), d’Espagne (+1,28%) ou de Turquie (+0,08%).

Le nombre de touristes étrangers en provenance d’Italie (-6,51%), d’Allemagne (-7,70%) et de Belgique (-20,86%), connaissait même une régression importante.

Dernier point à signaler, ni la Tunisie ni le Maroc ne figuraient, en 2008, dans le top des 7 pays émetteurs de touristes à destination de l’Algérie.

Des recettes très en deçà des potentialités

Pour ce qui est des recettes financières tirées du tourisme, elles progressent parallèlement à la croissance du nombre de visiteurs. De 184,3 M DZD en 2005 (1,8 M€), elles ont grimpé à 215,3 M DZD(2,1M€) en 2006, pour se situer à 218,9 M DZD (2,15M€) en 2007 et atteindre la barre des 300 M DZD (2,95M€) en 2008.

Cette croissance des recettes, pour constante qu’elle soit, reste modeste.

Plus problématique est le fait que le montant des devises dépensées par les touristes algériens se rendant à l’étranger reste supérieur à celui des devises générées par les touristes se rendant en Algérie.

De 370 M DZD (3,64M€) en 2005, le montant des dépenses des touristes algériens se rendant à l’étranger est passé à 380,7 M DZD (3,74 M€) en 2006 puis à 376,7 M DZD (3,7M€) en 2007 pour finir à 394 M DZD (3,9M€) en 2008.

Toutefois la balance des paiements entre recettes et dépenses tend vers l’équilibre, les recettes progressant plus vite que les dépenses.

Les pouvoirs publics en charge du secteur espèrent renverser la tendance dans les tout prochaines années.

Mais la partie ne sera pas facile, sachant qu’au cours des onze premiers mois de l’année 2009, 1 743 862 Algériens se sont rendus à l’étranger, soit une progression de 21,93% par rapport à la même période de l’année 2008 où ils avaient été 1 430 211.

Horizon 2015 : villages d'excellence au Nord mais priorité au sud saharien

Les prévisions officielles tablent sur un total de 3,1 millions de visiteurs en 2015, soit près du double du nombre actuel de touristes.

Pour arriver à ce chiffre, les responsables du secteur ont engagé nombre de projets, dont la construction de 274 établissements hôteliers allant du Resorts et Haut de gamme aux standards, en passant par les Chaînes internationales.

La réalisation de ces projets devrait permettre d’arriver à 29 386 lits supplémentaires afin de doter le pays d’une capacité totale de 75 000 lits répondant aux normes internationales.

Plus de 20 villages touristiques d’excellence (VTE), situés essentiellement dans le Nord du pays, sont par ailleurs en cours de réalisation.

L’Algérie s’est dotée de 174 zones d’expansion touristique (ZET) caractérisées par des mesures incitatives à l’investissement touristique national et étranger.

Ces sites devraient voir la réalisation de 144 hôtels, 550 villas, 3 000 bungalows, 8 marinas et ports de plaisance, 4 centres de thalassothérapie, 15 centres commerciaux et 4 centres sportifs.

La grande diversité du territoire algérien (mer, montagne, hautes plaines et désert) permet d’établir ces ZET dans pratiquement toutes les régions, mais celles du grand Sud (Djanet, Tamanrasset et Timimoun) ont été classées prioritaires en vertu de leur statut de « destination privilégiée » par les touristes et opérateurs étrangers.

Amal Belkessam
http://www.econostrum.info/Hausse-mo...ien_a2183.html
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old January 29th, 2010, 03:11 AM   #70
aghiles11
aghiles
 
aghiles11's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Location: Suburb of Algiers
Posts: 10,982
Likes (Received): 2540

Développement du tourisme
Une conférence au Sheraton le 3 février

“Le tourisme en passe de devenir un secteur-clé de l’économie”. Tel est l’intitulé d’une conférence qui sera animée le 3 février à l’hôtel Sheraton.
Le directeur général de l’Onat, M. Belhadj, le directeur général de la compagnie Aigle Azur, Arezki Idjerouidène et le directeur général du Sheraton,
M. Kreitner interviendront au cours de cette conférence.


Source: LIBERTE
aghiles11 no está en línea   Reply With Quote
Old February 4th, 2010, 10:11 PM   #71
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

L’Algérie à la 52e édition du salon des vacances de Bruxelles du 4 au 8 février

L’Algérie sera présente à la 52ème édition du salon des vacances qui se tiendra à Bruxelles (Belgique) du 4 au 8 février, a indiqué mercredi un communiqué de l’Office national du Tourisme (ONT). La participation de l’Algérie à cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du programme de promotion touristique à l’étranger pour l’année 2010. Le salon des vacances constitue pour le public belge, un espace d’information et de communication à travers la présentation des différentes destinations. Quelque 717 exposants sont attendus à cette 52ème édition, selon les organisateurs qui prévoient 106.000 visiteurs. Par ailleurs, la participation de l’Algérie a cette édition constituera une occasion pour promouvoir le produit touristique algérien. A cet effet, un espace de 50 m2 a été réservé par l’ONT et aménagé de façon à mettre en avant les atouts de la destination Algérie, a encore indiqué l’ONT soulignant que cet espace sera mis à la disposition des tours opérateur nationaux.

APS
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old February 7th, 2010, 06:52 PM   #72
UtopianSkyscraper
Unregistered User
 
UtopianSkyscraper's Avatar
 
Join Date: Feb 2008
Posts: 5,723
Likes (Received): 511

Quote:
Belgians show growing interest in Algeria destination

Belgians' interest in Algeria destination have been increasing over the years, as shown by the growing number of people visiting the 48-square meter Algerian stand at the Brussels holiday show, being held from 4 to 8 February.

Met on this occasion, visitors, regular travellers to European, Arab or North African countries, said they want to change destination, and discover new areas. They expressed a special interest for the Algerian desert, saying they were impressed by its beauty and size, and encouraged by stories told by friends or acquaintances who had visited the Sahara.
Source : APS
UtopianSkyscraper no está en línea   Reply With Quote
Old February 21st, 2010, 02:28 PM   #73
louklak NI
I love life
 
louklak NI's Avatar
 
Join Date: Dec 2009
Posts: 365
Likes (Received): 2

Any latest news on the Tourism development?
__________________
I would like to feed my poison. "Love is only in your mind"
louklak NI no está en línea   Reply With Quote
Old February 22nd, 2010, 12:52 AM   #74
aghiles11
aghiles
 
aghiles11's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Location: Suburb of Algiers
Posts: 10,982
Likes (Received): 2540

Marseille
L’Algérie à la 10e édition du salon du tourisme Mahana

L’Algérie prendra part à la 10e édition du Salon du tourisme (Mahana) qui se déroulera du 26 au 28 février 2010 à Marseille (France), a indiqué hier l’Office national du tourisme (ONT) dans un communiqué. Sur une superficie de 4 000 m2, Mahana ouvrira ses portes cette année à plus de 20 000 visiteurs et accueillera plus de 200 exposants représentant plusieurs pays, précise la même source, qui relève que le marché touristique français est “l’un des plus importants au monde, la France étant le premier pays émetteur de touristes vers l’Algérie”.
aghiles11 no está en línea   Reply With Quote
Old February 22nd, 2010, 11:43 AM   #75
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

L’Algérie, nouvelle terre de surf !

Récemment révélé par une équipe de surfeurs explorateurs, l’Algérie se présente désormais comme l’une des meilleures destinations d’Afrique du Nord pour le surf.

Après des mois de préparation et de recherche, une équipe de surfeurs internationaux revient tout juste d’Afrique du nord.

Sous l’objectif des photographes John S. Callahan et Emiliano Mazzoni, ils ont d’abord longé la côte nord Tunisienne avant de traverser la frontière Algérienne et y découvrir des vagues exceptionnelles.

Beachbreaks, reefbreaks, pointbreaks, le Breton Erwan Simon, les Britanniques Sam Bleakley, Tristan Jenkin et l’Italien Emi Cataldi ont découvert de nombreux spots.

"La Méditerranée peut être très consistante l’hiver. Libye, Tunisie, Algérie... L’Afrique du nord regorge de vagues vierges! La gauche des "noces du loup", dans le Nord-Est algérien, est sûrement l’une des plus belles gauches de Med!" explique le freesurfeur Erwan Simon.

TheSurfEXPLORE
http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=26941
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old February 25th, 2010, 12:56 PM   #76
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

Grand sud : l'Algérie saharienne aux portes des mégapoles françaises


Le désert algérien a le vent en poupe. Désormais, Français et Européens, ainsi que Nord-américains et Japonais inclinent à parcourir les boucles du sud saharien.


Djanet et le grand sud algérien, ce sont de multiples déclinaisons de séjours.

Il y a pléthore d'offres déclinées par les réceptifs en Algérie.

Des treks classiques, circuits en 4x4, en méharée, à moto ou en quad, à ceux plus insolites pour les amateurs d’histoire, d’art, d’écologie, avec des parcours de découverte de la flore, de la culture oasienne (tissage, forge, joaillerie, célébrations festives…) et de l’art rupestre, S’organisent de la même manière des séjours Incentive pour consolider et redynamiser les équipes, dans le grand décor naturel du Sahara.

Et pour vivre ces moments d’exception, rien de plus simple et de plus rapide.

En vol direct Paris/Djanet, le désert saharien est à moins de 4 heures de la capitale française. Des partenariats avec les compagnies Air Algérie ou Air Tassili ont en outre permis de densifier les dessertes en direction du grand sud et de développer les vols charters.

De nombreuses agences de voyages algériennes et françaises sont ainsi positionnées sur la destination.

A commencer par Cherif Menaceur, directeur général de Timgad voyages, une agence algérienne qu’il a créé en 1981, et qui est agréé I.A.T.A et A.T.A.F.

Incentives pour consolider et redynamiser les équipes

Le réceptif est également membre d’U.F.T.A/F.U.A.A.V. Parmi ses nombreux partenaires figurent Explorator, Sobretour Selectour, Havana Tours, Pascal Voyages…

Il propose des ballades sahariennes et des circuits à la carte pour des clients qui proviennent de France, des Etats-Unis, du Royaume-Unis, de Suisse ou de Turquie, et dont la moyenne d’âge se situe entre 45 et 70 ans.

« En 2009, nous avons reçu des clients en individuels, en petits groupes de 5 à 8 personnes ou de 16 à 22, voire jusqu’à 36, pour des anciens d’Algérie » précise C.Menaceur.

Le coût moyen d’un séjour dépend du nombre de participants au voyage et de la période de départ. Pour le Sud algérien (de Tamanrasset à Djanet), il varie entre 70 et 120 euros par jour.

Depuis 10 ans, Nagib Rouagdia, directeur de CEPSH localisé entre la France et l’Algérie, organise pour sa part des treks management pour décideurs dans le désert algérien, à Timimoun.

Il accompagne des entreprises, principalement des PME/PMI intervenant sur les marchés de la haute technologie et de la recherche et développement.

« Recueillement, retour sur soi, et découverte de populations...»

« Nous organisons ces séjours pour des cadres juniors et seniors de sociétés allemandes, françaises, belges et italiennes. L’objectif est de développer la cohésion au sein des équipes s’agissant de la transmission des apprentissages. »

Le coût moyen est de 2 000 à 2 500 Euros la semaine. Et pour ceux qui préfèrent le confort des hôtels à celui plus spartiate des nuits à la belle étoile, le Gourara Hôtel saura les contenter.

Localisé à Timimoun, l’établissement travaille avec l’Office nationale algérien du tourisme (ONAT), Point Afrique, le Touring club d'Algérie.

« Notre hôtel reçoit un grand nombre de retraités, principalement des Français, mais également des Allemands, des Espagnols, des Italiens.

Nous comptons également une clientèle d'affaires qui travaille pour les multinationales pétrolières installées dans le Sud algérien ainsi que des missionnaires. La durée moyenne des séjours est de 4 jours », précise Monsieur Ouyahia, directeur de l’établissement.

S’agissant de la partie MICE, le pourcentage oscille entre 35 à 40 % du chiffre d'affaire global.
A noter que l’hôtel sera fermé pour cause de travaux de rénovation avant le mois de juin, pour une durée de 10 mois.

« Recueillement, retour sur soi, et découverte de populations à l’hospitalité légendaire, cela il n’y a que notre grand Sahara pour vous le garantir », confirme Cherif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme.

Véronique NARAME
http://www.tourmag.com/Grand-sud-l-A...es_a36860.html
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old March 3rd, 2010, 02:29 AM   #77
aghiles11
aghiles
 
aghiles11's Avatar
 
Join Date: Mar 2009
Location: Suburb of Algiers
Posts: 10,982
Likes (Received): 2540

les sites romains au programme des voyagistes européens


Les professionnels du voyage proposent quelques circuits de découverte du patrimoine romain de l’Algérie. Mais l’offre demeure encore trop confidentielle alors qu’il y a pléthore de lieux à visiter.



Tout le monde s’accorde à dire que l’Algérie recèle un extraordinaire patrimoine antique.

Incontestablement, c’est l’un des plus imposants qui soit au monde, avec celui de l’Italie.
Ce spectaculaire musée à ciel ouvert est réparti sur le littoral algérien et dans l’arrière-pays. A Tipaza, Cherchell, Constantine, Djemila, Setif, Timgad, Batna, Tebessa, Souk Ahras, Khemissa, Guelma, Annaba…

Pourtant, ce marché de niche demeure relativement peu exploré, si ce n’est par quelques tours opérateurs qui vendent le produit.

Anna Inaoudi, directrice de Géo découverte voyages est l’un de ceux-là. Basée à Genève, elle propose « Algérie numide, romaine et byzantine ».

« C’est un circuit magnifique. J’adore ! L’Algérie était le dernier chaînon manquant s’agissant des itinéraires de découverte de l’archéologie du bassin méditerranéen.

Depuis quatre ans nous le proposons, à raison d’un départ par an, pour 12 à 20 personnes. Notre bassin de clients est la Suisse romande et la France voisine et notre clientèle a entre 40 et 80 ans ».


Emoti Travel positionné sur ce segment touristique
Cet engouement pour cette destination et des sites romains qui présentent l’avantage de ne pas être saturés de visiteurs ne permet pas, pour le moment, d’accroître davantage l’offre.

« Les gens ne sont pas encore très rassurés pour aborder l’Algérie du Nord » atteste la directrice qui précise que ce circuit ne représente que 2 % du chiffre d’affaires, mais qu’il est important de le maintenir.

Emoti Travel est également positionné sur ce segment touristique depuis deux ans, via un voyage en autocar de 10 jours, à 1495 € TTC.

« Le circuit commence à bien fonctionner. Il intéresse de plus en plus la génération française issue de l’immigration algérienne qui vient en séjour avec sa famille.

Contrairement à leurs parents, ces binationaux optent pour des formules balnéaires comprenant l’hôtel. Nous avons également les enfants des « Pieds-noirs » qui viennent en éclaireur découvrir les racines de leurs parents » explique Kader, le directeur.

Le TO travaille principalement avec l’Office national algérien du tourisme (ONAT) et Sofitours.

Les cités romaines de l’Algérie sont aussi programmées depuis quatre ans par Terre Entière, société qui axe son activité sur les croisières et les voyages culturels, les pèlerinages et les itinéraires spirituels, et qui affiche plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires.


Un combiné « Pèlerinage en Algérie et Tunisie »
Plusieurs packages intègrent les visites de sites antiques. L’un est prévu pour octobre prochain, au départ de Paris, avec l’expertise d’un conférencier (2430 euros pour 11 jours).

Un autre séjour sur Alger inclut aussi la visite de Cherchell, l’antique Césarée, ainsi que de l’ancien comptoir phénicien Tipaza.

Enfin, un combiné « Pèlerinage en Algérie et Tunisie », permet d’emboiter le pas à Saint Augustin, en allant de Constantine à Tunis.

Koré Voyages-Explorator est un autre tour voyagiste commercialisant la découverte des sites romains algériens. Il revend notamment à l’agence suisse L’Atelier du voyage.

Quant à Amine Lagoune d’Algérie Tours - Nouveau Départ, il réalise 25 % de son CA sur les circuits « Algérie romaine », et a notamment conclu avec un TO italien.

Plusieurs déclinaisons de voyages sont possibles, dont le circuit « Albert Camus » (11 jours/10 nuits à 1499 euros) avec entre autres étapes, Annaba et le site d’Hippone, ainsi que Tipaza et Cherchell.


http://www.tourmag.com/Algerie-les-s...ns_a36985.html
aghiles11 no está en línea   Reply With Quote
Old March 4th, 2010, 07:36 AM   #78
sam_18
Registered User
 
sam_18's Avatar
 
Join Date: Feb 2009
Location: 地球
Posts: 1,617

Quote:
Réoganition des hôtels : El Djazaïr et El Aurassi transformés en chaînes


L’Etat a décidé de redynamiser les hôtels du Sud, des structures qui nécessitent une sérieuse mise à niveau aux plans des équipements et des prestations pour les rendre conformes aux normes nationales et internationales en matière d’hôtellerie.
Cette option a été prise après les avoir proposés à la privatisation, mais n’avaient pas trouvé preneurs. L’offre hôtelière au Sud a pris un sérieux coup de vieux. Résultat : moins de séjours hôteliers et des durées raccourcies avec moins de clients. D’autre part, les deux grands hôtels de la capitale, El Djazaïr et El Aurassi, sont désormais transformés en chaînes hôtelières après leur rattachement à plusieurs hôtels du sud du pays, selon Mokrane Louanchi, SG de la société de Gestion des participations tourisme et hôtellerie (Gestour), cité par l’APS. Avec cette opération, qui intervient dans le cadre d’une réorganisation du portefeuille de la société Gestour, les entreprises de gestion hôtelière El Djazaïr et El Aurassi prennent désormais la dénomination chaîne El Djazaïr et chaîne El Aurassi, dont les logos feront l’objet d’un enregistrement en qualité de « label » auprès de l’Institut national algérien de propriété industrielle (INAPI) et tout autre organisme concerné.

Cette réorganisation s’est traduite par le rattachement à la chaîne El Djazaïr de trois unités hôtelières : Taghit (Béchar), Gourara (Timimoun), qui étaient initialement sous la coupe de l’Entreprise de gestion touristique de l’Ouest, et l’hôtel Le Caïd (Bou Saâda) qui faisait partie du patrimoine de l’entreprise touristique de Biskra. Quant à la chaîne El Aurassi, la société Gestour a décidé de lui rattacher trois autres hôtels également : El Boustène (Goléa), El Mahri (Ouargla) et Rym (Beni Abbès). La société Gestour a engagé un plan de modernisation des hôtels du Sud pour relancer le tourisme et permettre à El Djazaïr, El Aurassi et l’EGT Centre, qui disposent de moyens humains et matériels, de pouvoir suivre et réorganiser la réhabilitation des unités et de les accompagner dans la relance du tourisme au Sud.

L’Algérie compte sur son Sahara pour rattraper son retard en matière de tourisme, un secteur mis à mal par le terrorisme et le manque d’infrastructures hôtelières. Le gouvernement veut passer de la phase de la conceptualisation et du constat à celle de l’opérationnel en mettant en œuvre la stratégie de relance à l’horizon 2025.

http://www.elwatan.com/Reoganition-d...els-El-Djazair
__________________
⛧★ ☆Welcome to Algeria. Africa's largest country
sam_18 no está en línea   Reply With Quote
Old March 8th, 2010, 12:02 PM   #79
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

Compétitivité du secteur du tourisme : L'Algérie à la 115e place

Un récent rapport sur la compétitivité du secteur touristique et du voyage, vient de classer l'Algérie à la 115e place. Publié par le Forum économique mondial dans le cadre du réseau mondial de compétitivité et le Programme de partenariat d'industrie pour l'aviation, le voyage et le tourisme, ce rapport de 2009 a été élaboré en période marquée par les turbulences causées par la crise financière et la pandémie H1N1, souligne néanmoins une tendance haussière de l'arrivée des touristes qui veulent de plus en plus visiter l'Algérie. En effet, selon les rédacteurs de ce rapport, l'apport de l'industrie touristique sur le produit intérieur brut PIB enregistre une nette amélioration en prévision des dix prochaines années. Passant de 1.6% ( 2.190 millions de dollars) en 2008 pour atteindre une croissance annuelle estimée à 5.6% pour la période 2009-2018. le rapport souligne, également, sur le volet de l'industrie touristique, que le secteur doit générer des milliers de postes d'emploi. Ces derniers sont estimés en 2008 à 138.000 postes (1.5% de la population active). Ce taux va connaître, lui aussi, une croissance significative de 3.5%. En revanche, en matière d'économie, le secteur qui participe à hauteur de 6.4% au PIB (8.733 millions de dollars) et employant plus de 500 milles travailleurs qui représente 5.6% de la population active, enregistre une chute en prévision des prochaines années.

L'Algérie passe ainsi de 6.4% à 4.8% pour le PIB et de 5.6% à 2.8% pour la main-d'œuvre employée. Cependant, faut-il le rappeler, l'Algérie a enregistré un recul de sept places par rapport à 2008 dans ce classement qui est basé sur des critères bien établis tels que le niveau des infrastructures et l'environnement des affaires et les ressources naturelles et humaines ainsi que le niveau culturel. Ainsi, sur le critère des infrastructures, l'Algérie est classée à la 108e place, et sur l'environnement des affaires et des infrastructures à la 98e place, tandis qu'en matière de ressources humaines à la 127e sur un total de 133 pays.

Par ailleurs, les rédacteurs de ce rapport qualifient l'année 2009, d'une période difficile pour le secteur voyage et tourisme, caractérisée par une hausse du prix du pétrole dès l'été 2008, la pandémie H1N1, la crise économique internationale et les préoccupations(entreprises du secteur) du terrorisme ; ce qui a entravé beaucoup de projets pour l'industrie touristique.

En revanche, et en dépit de ces difficultés, "le secteur du tourisme reste un crucial pour l'économie mondiale, représentant toujours une proportion significative du produit intérieur brut mondial et fournissant une occasion importante pour des pays en voie de développement de donner de l'avancement à la chaîne de valeur vers la production de services à plus forte valeur ajoutée" ont souligné les rédacteurs de ce rapport.

Yazid F.
http://www.lemaghrebdz.com
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Old March 8th, 2010, 12:09 PM   #80
abdeka
Algerian moderator
 
abdeka's Avatar
 
Join Date: Jun 2008
Posts: 25,249
Likes (Received): 23538

Oran - une destination à découvrir pour les voyages d’agrément ou d’affaires : Un circuit au départ de Paris ou Marseille via Oran


Oran et sa région font partie – pour le moment - de l’offre de seulement quelques voyagistes français. Mais cela pourrait bien aller crescendo… L'offre d'hébergement est l'une des plus variées et des mieux fournies du pays, selon les voyagistes.

« L’Algérie, j’y suis allée deux fois, j’ai beaucoup aimé. J’ai visité une partie du Nord, C’est somptueux. L’accueil y est chaleureux, les paysages magnifiques.

Et pourtant, rares sont les clients à être tentés par la destination, hormis les personnes ayant vécu ou séjourné par le passé. Les gens hésitent. En revanche, ceux qui font le pas reviennent enchantés. »

Julia Sassi, de l’agence Soleil d’Afrique, propose néanmoins un circuit au départ de Paris ou Marseille via Oran, puis Tlemcen, suivi d’une boucle dans le Sud, à Aïn Sefra, Beni Abbès, Timimoun…

Le séjour de 12 jours et 11 nuits est commercialisé à 1 906 euros, vol compris. Le prochain départ aura lieu le 21 mars.

S’agissant de l’hébergement, le choix se porte sur le Sheraton d’Oran, un établissement dont le rapport qualité/prix est – dixit J.Sassi – satisfaisant.

Voyages Mirabeau programme la destination depuis 2003

Voyages Mirabeau est également positionné sur la destination depuis 2003. Il y organise des circuits tout au long de l’année vers l’Algérie, au nombre desquels l’Ouest, et des séjours sur mesure à Tlemcen, Oran, Mostaganem, Aïn Temouchent…

Le tour opérateur commercialise au besoin les circuits sur l’Oranie au distributeur Carlson Wagons-lits « Nos voyages d’une semaine en demi-pension sont proposés entre 750 et 1 200 euros.

Nombre de pieds-noirs espagnols originaires de cette région s’adressent à nous pour revenir sur les lieux où ils ont jadis résidé et visiter leurs anciens logements.

Nous comptons aussi une clientèle d’affaires dont le nombre est stable. Tout cumulé, cela représente, suivant les années, entre 350 et 500 personnes.

S’agissant du chiffre d’affaires réalisé sur l’ensemble des circuits en Algérie, il varie entre 100 000 à 300 000 euros » explique Fayçal Boukerdenna, chef de production Algérie, qui est parallèlement réceptif en France pour l’accueil de professionnels algériens du secteur scientifique.

Nouvelle ligne Mulhouse/Oran

A l’inverse, il organise pour une agence de voyages algérienne les séjours de conférenciers français invités à des congrès par des sociétés savantes locales (médecins, pharmaciens, cardiologues…).

Le dernier en date, un colloque réunissant des psychologues, a eu lieu sur Oran. Pour lui, la ville est la mieux équipée après Alger en infrastructures hôtelières. Ses choix se portent sur le Sheraton ou le Royal (de 100 à 120 euros la nuit en demi-double), ou pour des budgets plus modestes, sur les hôtels Eden, Timgad ou Bel Air (50 euros en demi-pension).

Pour ce qui est des vols en direction de la capitale de l’Oranie, Voyages Mirabeau travaille avec Air France, Air Algérie et Aigle Azur.

L’aéroport international d’Oran-Es-Senia est du reste situé à proximité. La compagnie Aigle Azur - dont Oran est la deuxième destination en Algérie - dessert quotidiennement la ville depuis Paris-Orly Sud, et deux fois par semaine depuis Paris-Charles de Gaulle. Elle assure aussi cette liaison depuis trois autres aéroports, dont Lyon et Marseille.

A compter du 1er avril, une nouvelle ligne Mulhouse/Oran sera ouverte, tous les jeudis. Cette liaison bénéficie d’un tarif de lancement à 309 euros TTC A/R, en classe économique.

Véronique Narame
http://www.tourmag.com/Oran-une-dest...es_a37083.html
__________________
United we stand, divided we fall

Visit the ALGERIAN FORUM
abdeka no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
algeria, hotel, summer, tourism, travel

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off


Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
İSTANBUL | Metro Developments & News Kuvvaci Infrastructure and Mobility 1609 Today 11:15 PM
MARMARA & BLACK SEA REGIONS | News and Developments Kuvvaci Black Sea and Marmara 403 November 24th, 2019 08:39 PM
World Travel & Tourism News hkskyline The Urban Tourist 878 November 23rd, 2019 02:33 PM
EAST & SOUTHEASTERN REGIONS | News and Developments Nuri1986 Central, Eastern and Southeastern Anatolia 387 October 23rd, 2019 10:16 PM
NOTIFICATIONS / NEWS - Updates and new information available in the "Forum Index" Newcastle Historian Newcastle Metro Area 55 August 11th, 2018 10:54 AM


All times are GMT +2. The time now is 11:36 PM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us