AMIENS - Actu urbaine & architecturale - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > European Forums > Forum Gratte-ciel Français > Actualité des villes > France


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools Rating: Thread Rating: 3 votes, 5.00 average.
Old February 28th, 2013, 09:27 PM   #1
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

AMIENS - Actu urbaine & architecturale

J'ouvre un nouveau sujet consacré à Amiens, capitale de la Région Picardie.

Population : 134 000 habitants.
Superficie : 49,46 km².

ZAC Gare La Vallée, îlot Boulogne.



ZAC des Jardins

37 maisons.



24 logements intermédiaires dont 9 adaptés pour les personnes âgées.



28 appartements et 9 maisons.










Du côté des transports, Amiens devrait avoir son tramway vers 2018-2019. La première ligne reliera les quartiers nord au campus sud.

__________________

3locations, Max-54 liked this post
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old March 29th, 2013, 10:02 AM   #2
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Quote:
Amiens donne un supplément d'âme à son tramway

L'agglomération d'Amiens organisera au deuxième trimestre une concertation publique sur son projet de tramway. Objectif : informer le public et retenir le tracé précis de la ligne qui entrera en service à l'horizon 2018/2019. Les Amiénois sont appelés à choisir en avril, le nom du projet parmi quatre propositions qui reprennent tous le "am" commun au tramway et à Amiens. Ils devront aussi se prononcer sur un nouveau plan de déplacements urbains.

Les élus de l'agglomération d'Amiens ne trainent pas. A peine voté, le 18 décembre 2012, le projet de première ligne du tramway d'Amiens va entrer en concertation publique. En mai et juin, auront lieu des expositions et plusieurs réunions publiques. Le but de cette étape, qui précèdera l'enquête publique, est de débattre du tracé et de ses différentes variantes, mais aussi de la localisation des stations, des parc-relais et des pôle d'échanges.


Les Amiénois sont également appelés à choisir un nom pour ce projet. Un choix qui se fera parmi quatre propositions, issues d'un premier concours auprès des habitants, qui ont toutes la particularité de contenir la syllabe "am" commune au tramway et à Amiens : Amstram, Sesam, Amitram ou Tramiens. Un supplément d'âme pour le tramway ou pour Amiens ?


Long d'une dizaine de kilomètres, cette ligne traversera l'agglomération selon un axe Nord/Sud. Il sera exploité avec 23 rames de 24 mètres comme à Avignon et à Besançon. Coût de l'opération 200 millions d'euros. Mise en service prévue en 2018/2019.


À pied à vélo en tram

Ce projet est au centre du nouveau plan de déplacements urbains (PDU) de l'agglomération qui va être soumis au vote des élus du Conseil d'Amiens Métropole ce 28 mars 2013. Ce plan qui couvre la période 2013-2023, se fixe deux objectifs forts : un déplacement sur deux sans voiture d'ici 2023 (58% aujourd'hui) et des espaces publics organisés au profit des modes doux et des transports collectifs.


Amiens Métropole, dont la population devrait croître de 12 000 habitants pendant cette période pour atteindre 186 000, va développer un réseau de pistes cyclables pour augmenter la part de marché du vélo de 1,9 % à 4% et étendre les zones 30 dans le centre-ville. La part des transports collectifs pourrait passer de 7,1% actuellement à 11 %.


Ce PDU sera soumis à enquête publique cet été et approuvé définitivement en décembre prochain.
http://www.mobilicites.com/fr_reseau...0_85_2445.html

Pour le moment, Amiens Métropole pense prendre des rames de 24 mètres comme Besançon et Avignon.
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old April 11th, 2013, 02:37 AM   #3
vonbingen
BANNED
 
Join Date: Feb 2013
Posts: 3,966
Likes (Received): 2596

https://www.skyscrapercity.com/showth...1599648&page=9
vonbingen no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old May 10th, 2013, 04:09 PM   #4
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Deux vidéos sur le projet de tramway.
http://www.youtube.com/watch?feature...&v=hCH9nT3J2lw
http://www.youtube.com/watch?v=UQh3bWqXnAs

Pour le tracé, c'est le tracé 1 qui a été choisi. Ce tracé ne passe pas par le centre-ville mais permet de desservir la gare.


Un article sur le sujet.
http://www.francebleu.fr/environneme...tramway-543700
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old May 31st, 2013, 01:40 PM   #5
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Quote:
Le tramway ne passionne pas au Nord

La deuxième réunion publique autour du tramway n'a pas déchaîné les passions, mardi soir, au Safran. À croire qu'à Amiens-Nord, ce projet ne suscite pas un grand intérêt.

Un projet à 200 millions d'euros qui se veut être « un véritable outil de cohésion sociale » en reliant les quartiers les uns aux autres, avec comme point de départ Amiens Nord. Mardi soir, la réunion de présentation du projet Amstram au Safran n'a pourtant attiré qu'une petite cinquantaine de personnes, dont de nombreux représentants de la mairie et une poignée d'habitants de la Vallée Saint-Ladre.

Pourtant des interrogations, il y en a. Savoir d'abord de où démarrera exactement le tramway. « On ne sait pas encore exactement, avoue l'élu chargé des transports Thierry Bonté, il y a deux variantes, une au Nord, une autre à Marivaux ». Le tracé le plus au nord est davantage « un pari sur l'avenir. Car jusqu'à César-Franck, l'habitat social est fortement peuplé d'où l'intérêt d'un tramway. Et si on va au-delà, ce serait dans l'objectif d'y créer de nouveaux aménagements ».

Quand on évoque les transports en commun dans ce quartier, certains habitants ne peuvent s'empêcher de songer à d'éventuels caillassages. Un spécialiste du tramway parmi les intervenants se veut immédiatement rassurant. « À Orléans où le tramway circule dans des quartiers difficiles, il y avait des craintes légitimes. Il n'y a eu qu'un incident de ce type depuis sa mise en service et c'était dans un tout autre quartier. Comme le tramway est beau, il est respecté ».

Le centre de maintenance au Nord

Certains salariés de la zone industrielle se demandent pour quelle raison, le tramway n'y est pas prévu. Thierry Bonté donne sa version : « Cette zone représente 12 500 emplois, mais elle n'est pas située dans une zone d'habitat dense. Elle est déjà difficile à desservir avec les bus. Ce n'est pas un secteur approprié à un tramway ». Tant pis pour les entreprises de ce secteur qui ne prendront part au projet que via la redevance transport. Pas de tramway, non plus, à destination du centre commercial Nord, « suffisamment bien desservi pour les voitures ».

Pour ce qui est de la localisation d'un centre de maintenance bus-tramway, c'est le Nord de l'agglomération qui devrait en bénéficier. Reste à trouver de l'espace disponible. Tout comme il faudra songer, mais ce n'est pas valable qu'au nord de la ville, à créer des parkings relais. « Ils doivent être bien situés, à proximité des flux de circulation », poursuit Thierry Bonté qui se souvient des erreurs du passé en la matière.

Le réseau de bus n'a pas été oublié des discussions, certains se demandant s'il va être amélioré. Thierry Bonté le confirme : « C'est indispensable de réorganiser le réseau de bus afin d'avoir une très bonne combinaison d'offres entre le bus et le tramway ». L'élu assure : « On ne dégradera pas le réseau de bus du fait que le tramway fait son apparition ». Plutôt rassurant, d'autant que la question de la cohabitation bus-tramway avait déjà été posée lors de la première réunion publique, au Gaumont.
http://www.courrier-picard.fr/region...-ia167b0n94753
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old June 1st, 2013, 06:58 PM   #6
3locations
Registered User
 
3locations's Avatar
 
Join Date: Feb 2012
Location: Le Mans - Paris - Strasbourg
Posts: 16,612
Likes (Received): 7966

RoccatArvo, t'es originaire de la Picardie? Ou animateur de ce forum Amiens où l'on recherche quelques bonnes âmes ...
3locations no está en línea   Reply With Quote
Old June 2nd, 2013, 02:04 AM   #7
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Ni l'un ni l'autre. Ça me semblait bizarre qu'il n'y ait aucun thread actif sur une ville de 136 000 habitants situées si près de Paris.

J'allais pas faire un thread sur Perpignan...
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old June 14th, 2013, 02:22 PM   #8
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Les travaux de reconversion de la Citadelle ont commencé récemment. Les anciens bâtiments militaires seront reconvertis en bâtiments universitaires. Le site sera desservi par le futur tramway.


http://www.lemoniteur.fr/155-projets...et-renzo-piano



D'autres images du projet.






http://www.dailymotion.com/video/xim...s#.Ubr2-JwXh5Y
__________________

3locations liked this post

Last edited by RoccatArvo; June 14th, 2013 at 02:28 PM.
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old July 4th, 2013, 01:34 AM   #9
vonbingen
BANNED
 
Join Date: Feb 2013
Posts: 3,966
Likes (Received): 2596

TOUS LES PROJETS DES VILLES FRANCAISES DE REGIONS REUNIS DANS UN SUJET:
PLUS LES PLUS BEAUX PAYSAGES, autoroutes, trams, grandes infrastructures de France, musiciens français connus dans le monde, etc
https://www.skyscrapercity.com/showth...599648&page=21
vonbingen no está en línea   Reply With Quote
Old July 4th, 2013, 03:06 PM   #10
Indy G
Reproduis-toi, consomme
 
Indy G's Avatar
 
Join Date: Nov 2007
Posts: 28,800
Likes (Received): 20604


Le principe d'un forum n'est pas de créer un thread fourre-tout et d'y coller tout (au bout de 3 pages ça devient illisible) mais de poster les infos là où elles doivent être.
Et merci d'éviter de flooder par la même occasion.
__________________
Your rules really begin to allow me

Afrique australe (Namibie-Botswana-Zimbabwe)
Le Spitzberg / Svalbard
Singapour, ville-Etat depuis 50ans

Caserass : "Hollande, était un bon président !"

Si tu voulais du changement, fallait voter avant :troll:
Indy G no está en línea   Reply With Quote
Old October 3rd, 2013, 07:35 PM   #11
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Vidéo de présentation du projet Citadelle. Le projet de Renzo Piano a l'air vraiment intéressant.




Concernant le projet de tramway, c'est Egis Rail qui réalisera la construction des infrastructures.

Quote:
Tramway Amiens Métropole : Egis Rail réalisera la construction

Vendredi 27 septembre, Amiens Métropole a retenu, suite à appel d’offres, pour être le mandataire du maître d’ouvrage de la première ligne du tramway d’Amiens Métropole, Egis Rail. Un marché de 200 millions d'euros La société a réalisé en 2012 le tramway de Brest.

Egis Rail a également obtenu la maîtrise d’ouvrage pour les projets de l’agglomération de Caen. Egis Rail, anciennement SEMALY (société d'études du métro de l'agglomération lyonnaise), est une entreprise française fondée en 1968 pour la construction du métro de Lyon. Cette société est aujourd'hui l'une des principales entreprises françaises spécialisées dans l'ingénierie des transports urbains et transports ferroviaires, avec des réalisations en France et à l'export.

Les missions du mandataire Egis Rail :

Egis Rail devra assurer le suivi administratif, financier et technique des études ainsi que la réalisation du projet. Amiens Métrople a défini ses besoins et souhaite le respect par le mandataire de ses attentes pour le tramway notamment en matière de délais.

Une nouvelle étape pour le tramway d'Amiens Métropole :

La désignation du mandataire lance en effet la réalisation du marché : la première phase, d’une durée de huit mois, consiste en la finalisation des études préalables et s’achèvera par la désignation de la maîtrise d’œuvre au premier semestre 2014. Le maître d’œuvre conduira les études et procédures administratives ainsi que le suivi des travaux avec pour objectif une mise en service en mai 2019.
http://picardie.france3.fr/2013/10/0...on-329801.html
__________________

3locations liked this post

Last edited by RoccatArvo; October 3rd, 2013 at 07:49 PM.
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old October 13th, 2013, 12:15 AM   #12
Nijal
Registered User
 
Nijal's Avatar
 
Join Date: Mar 2007
Posts: 3,644
Likes (Received): 1433

Un bien beau projet que celui de la Citadelle, qui me rappelle la réhabilitation du Fort de Mons à côté de Lille... en bien plus grand bien entendu
Nijal no está en línea   Reply With Quote
Old October 19th, 2013, 07:44 PM   #13
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Un pôle de recherche sur le stockage d'énergie va être implanté à Amiens. Le bâtiment, signé Nickl & Partner, fera 5 500 m².

Quote:
Amiens veut devenir la capitale du stockage de l'énergie du futur

Parmi les 34 plans pour la « Nouvelle France industrielle », dont les chefs de projet ont été présentés hier au ministère du Redressement productif, figure la question du stockage de l'énergie. Un domaine stratégique où la France doit garder son avance en matière de recherche, selon le professeur Jean-Marie Tarascon, directeur du Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie (RS2E), à Amiens. « L'histoire ne doit pas se répéter. Notre pays doit rester à la pointe de l'innovation, tout en étant capable de développer lui-même les applications industrielles», insiste ce pionnier. Auteur d'un rapport sur la question en 2010, Jean-Marie Tarascon a obtenu du ministère de la Recherche, la création d'un institut dédié, le Hub du stockage de l'énergie, qui sera prochainement intégré à l'université de Picardie Jules- Verne et regroupera les principaux acteurs académiques et industriels. Cette plate-forme s'étendra sur plus de 5.000 m2 et coûtera 22 millions d'euros, financés principalement par la région Picardie. « Outre des équipements lourds, cette structure sera dotée de laboratoires communs pouvant accueillir les chercheurs, un amphithéâtre et des espaces conviviaux pour faciliter les échanges. L'objectif est d'en faire le MIT de l'énergie au niveau français », indique un porte-parole du Conseil régional de Picardie. L'axe central de R&D du Hub sera la nouvelle génération des batteries, assez puissantes pour stocker l'énergie éolienne ou photovoltaïque et assez légères pour porter le développement des voitures électriques. « La France doit être un leader sur les technologies bio-sourcées face au Japon, à la Corée ou la Chine qui tentent aussi de s'imposer dans ce domaine », estime Jean-Marie Tarascon.
http://www.lesechos.fr/entreprises-s...?xtor=RSS-2090


Quote:
L'écrin de la batterie de demain

Une plateforme nationale de recherche sur le stockage de l'énergie ouvrira début 2016 à Amiens. Son but : concevoir une batterie compétitive sur un marché mondial déjà disputé.



Plus autonome, plus légère, plus sûre... Et si la batterie du futur, celle qui révolutionnera l'automobile et ensuite les mobiles et autres appareils électriques, prenait naissance à Amiens ? C'est là toute l'ambition portée par le « Hub ». Plateforme de recherche « à dimension européenne, voire mondiale », dixit Michel Brazier, le président de l'Université de Picardie, ce centre prendra la forme, début 2016, d'un « QG » à la fac de sciences d'Amiens Saint-Leu.

Dévoilé jeudi, ce bâtiment rassemblera 150 chercheurs. Les premiers à investir les lieux seront les quatre-vingts Amiénois du labo LRCS sur la chimie des solides, chef de file. Fondé en 1968, cette unité CNRS (la première à l'UPJV) a vu sa notoriété propulsée par le professeur Jean-Marie Tarascon mobilisé depuis plusieurs années sur le projet. Référence mondiale et père de la batterie Lithium-ions, il chapeaute un réseau de labos (RS2E) pour qui le Hub est dédié.

Les travaux de 22 millions d'euros (15 millions de la Région) débuteront au printemps. Le bâtiment de 5 500 m² disposera de plateformes de pré-transfert pour les industriels associés. Une première. Économes en énergie (bien sûr), les espaces se distribueront autour d'un atrium central. Les labos seront placés au nord, pour limiter les apports de chaleur nuisibles aux expériences. L'enveloppe extérieure se voudra à la fois transparente et opaque pour protéger les découvertes.

« Le but ne sera pas de répéter l'histoire, mais de préparer le coup d'après », explique Mathieu Morcrette, le directeur du LRCS. À savoir : la batterie verte de troisième génération, à partir de composants biosourcés, capable de surpasser l'autonomie actuelle des voitures limitée à 180 km. Mais jusqu'à combien ? Et dans quel délai ? « Ne survendons pas une batterie à 800 km. Des verrous existent. On va se donner les moyens de les faire sauter », reste-t-il prudent.

En dépit d'un chiffrage flou (entre 6 et 45 milliards d'euros en 2020), la compétition fait déjà rage sur ce marché. Les Américains viennent d'investir 95 millions de dollars dans leur propre « hub ». Le constructeur Volvo travaille sur le stockage d'énergie dans des pièces de carrosserie composées de nanomatériau. Le groupe Bolloré investit 1,7 milliard d'euros pour développer en Bretagne sa nouvelle ligne de production de batteries (à base de lithium métal polymère alternative au lithium-ion dominant) et ses Autolib (comme à Paris).

Fabriquées en Asie à 93 %


Quant au groupe Renault-Nissan, leader sur la voiture électrique, il envisage une réutilisation des batteries usées pour stocker l'énergie de bâtiments voire des éoliennes.

Avec « un doublement attendu du nombre de véhicules d'ici 2030 et la disparition des énergies fossiles », l'enjeu s'avère de taille. D'autant plus que 93 % des batteries sont fabriquées en Asie. « La France veut-elle être actrice ou spectatrice ? », interpelle Mathieu Morcrette, sachant que François Hollande a inscrit le stockage de l'énergie parmi ses 34 plans prioritaires de « reconquête industrielle ».

Un vœu pieux ? « Ce serait bien que la recherche française ne pédale plus dans le vide et que (nos) percées scientifiques cessent de devenir des produits asiatiques ou américains », plaide Jean-Marie Tarascon. Le « Hub » y mettra toute son énergie.
http://www.courrier-picard.fr/region...n-ia0b0n215857
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old October 26th, 2013, 02:14 PM   #14
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Quote:
Intercampus rentre dans le vif du sujet

La ville dans la ville qui verra le jour en 2026 au sud-ouest d'Amiens se dessine. La piste de chantier est créée, les travaux commencent. Mais difficile de rendre un tel projet bien concret.

Gabriel Blanger le dit lui-même, il est un « rescapé » d'Intercampus. Ce riverain du chemin des Plantes habite une petite maison en bordure des champs depuis 40 ans. « Sous de Robien, ils voulaient m'exproprier ! On était trois dans ce cas-là. Mais on s'est battu. Et je suis toujours là », savoure ce retraité qui n'attend plus qu'une chose désormais : « Que les travaux commencent. Parce que leur route là, c'est ni fait ni à faire. On doit balayer tous les jours », observe-t-il en montrant les gros trous dans la chaussée qui passe devant chez lui, et qui rejoint la piste de chantier, un peu plus bas, vers la route de Rouen.

Cette piste n'est pas loin d'être la fierté de Valérie Wadlow, adjointe à l'urbanisme, et de Philippe Gendre, directeur général de la SEM Amiens Aménagement. « On l'a redécalée de plus de trente mètres par rapport au fond de parcelles des gens, des jardiniers et des agriculteurs qui étaient inquiets de sa proximité. Ils nous disent qu'Intercampus, ça change tout le temps, mais c'est parce qu'on les a écoutés. » Le but de cette voie d'accès propre au chantier d'Intercampus - et de la base de vie des ouvriers qui va suivre -, c'est précisément d'éviter que les engins ne passent par la rue des Quatre-Lemaire. « Quand on entrera vraiment dans la première phase, (Ndlr : celle appelée "Le papillon" de par sa forme) on interdira également le passage sur l'actuel chemin des plantes. On verra si on le rétablit en cheminement piéton pour le week-end, si les gens veulent se balader », note Philippe Gendre.

En attendant, c'est la rue des Quatre-Lemaire qui est entrée dans le vif du sujet. Les travaux visant à réaliser le square éponyme vont commencer. « C'est l'image du quartier, même si c'est une petite réalisation. Mais elle est importante car le maître-mot c'est la nature ». Ce square, qui sera livré au printemps 2014, sera la première étape du « Papillon » donc, qui comptera 270 logements (d'ici 2016), le plus petit programme des six qui suivront sur les quinze à vingt années suivantes.

Et c'est bien là toute la difficulté d'un tel projet. « Intercampus, les Amiénois en entendent parler depuis 2006... Les terrains sont en réserve foncière depuis 35 ans. Alors quand on parle de l'aménagement de 80 hectares qui donnera à terme 2 450 logements, les gens ont du mal à comprendre pourquoi ça va doucement », note Valérie Wadlow.

Et si de l'eau aura coulé sous les ponts avant que les 2 400 logements de cette ville dans la ville ne soient tous occupés, c'est aussi parce que la commercialisation n'est peut-être pas non plus aussi rapide que ce qu'auraient voulu les élus. Il y a certes la conjoncture qui a ralenti la ferveur des investisseurs, mais aussi et toujours ce côté « abstrait » d'Intercampus.

Ce qu'oublient les premiers concernés, c'est qu'en plus des logements, naîtront 10 000 m² de commerces (dont un supermarché), une ligne de tramway (les essais de ligne se feront en 2019), des équipements scolaires et sportifs, une école. Les promoteurs n'ont plus qu'à se bousculer...
http://www.courrier-picard.fr/region...ia167b0n221609


Quote:
Thierry Bonté maintient le cap

Le conseil d'Amiens Métropole a tiré le bilan de la concertation sur le projet de tramway. L'opposition précise ses doutes. Thierry Bonté reste « résolument » sur ses rails.

La concertation préalable n'a fait ressortir aucun élément de nature à remettre en cause la poursuite du projet ou à entraîner une modification des objectifs poursuivis par celui-ci (...) Le tracé de base soumis à la concertation a été globalement partagé par la majorité des personnes qui se sont exprimées. » Telle est la conclusion de la Métropole sur la concertation préalable au projet de la première ligne de tramway.Le bilan de cette concertation a fait l'objet d'un débat jeudi soir en conseil d'Amiens Métropole et l'on entrevoit mieux à présent la position des uns et des autres sur ce projet qui sera au cœur de la prochaine élection municipale.

Thierry Bonté, vice-président aux transports et candidat socialiste a rappelé les points sensibles qui demeurent : les deux variantes à Amiens-Nord et les parkings-relais à préciser, les espaces publics à requalifier, l'impossibilité de desservir l'hôpital de l'intérieur « compte tenu des options prises préalablement », les réponses à apporter quant au stationnement, la circulation automobile, l'intermodalité, la maîtrise des coûts, etc. Mais il maintient le cap. Prochaine étape en 2015 avec l'enquête publique.

Benoît Mercuzot (UMP) a cette fois précisé les doutes de toute l'opposition : « Je n'ai pas d'hostilité de principe au tramway mais j'ai des doutes d'abord sur le tracé qui évite la cité scolaire sud ; et surtout sur la fiabilité du financement que vous nous présentez, on en reparlera lors du débat d'orientation budgétaire. Et donc, j'ai des doutes sur l'opportunité du projet. »


« Demi-tramway » et « demi-citadelle »

Bernard Némitz (UDI), au nom de l'opposition municipale, s'est élevé contre « une pseudo-concertation (...) Il n'y a eu aucun débat sur le tracé. Depuis le début, il était prévu, qu'il n'y aurait pas de variante. Depuis le début, je dis qu'il est absurde de ne pas passer en centre-ville. C'est complètement à côté de la plaque et je reste sidéré que l'on n'ait pas étudié la chose plus à fond. »

Le plus cinglant, fut une fois de plus Cédric Maisse (groupe Communistes en action) : « Au lieu d'avoir deux lignes comme prévu à l'origine, une nord-sud et une est-ouest, on se retrouve avec une seule ligne qui essaye de faire les deux. En somme, on va se retrouver avec un demi-tramway comme on aura une demi-citadelle, puisque seule la première des deux tranches y est financée. On aurait dû commencer ce tramway en 2008, aujourd'hui les Amiénois n'y croient plus. La crise est passée par là. »

Pas de quoi perturber Thierry Bonté : « Nous avons été clairs et transparents avec les Amiénois. Il y aura toute une séquence d'approfondissement des études puis une enquête d'utilité publique. En attendant, nous continuons résolument à travailler sur ce projet pour tenir le coût d'objectif que nous avons fixé », a-t-il déclaré.

Pour mémoire, ce coût est fixé à 200 millions d'euros avec un financement prévu comme suit : un emprunt de 130 M€ d'emprunt, 20 M€ de fonds propres et 50 M€ des partenaires extérieurs (État, Région-Europe, département).
http://www.courrier-picard.fr/region...ia167b0n222504
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old October 29th, 2013, 08:50 PM   #15
vonbingen
BANNED
 
Join Date: Feb 2013
Posts: 3,966
Likes (Received): 2596

City of AMIENS. LA CITADELLE/the citadel.
new university by RENZO PIANO.















pictures amiens.fr
__________________

UnHavrais liked this post
vonbingen no está en línea   Reply With Quote
Old October 29th, 2013, 09:36 PM   #16
vonbingen
BANNED
 
Join Date: Feb 2013
Posts: 3,966
Likes (Received): 2596

City of AMIENS. Vasconi modern structure answers Perret tower. FRANCE.

somptuous pictures by annick.pepita.over-blog.com





















__________________

UnHavrais liked this post
vonbingen no está en línea   Reply With Quote
Old November 9th, 2013, 02:41 PM   #17
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Projet tramway : les acteurs économiques veulent un autre tracé.

Quote:
Tramway d'Amiens : levée de bouclier du monde économique

Les acteurs économiques reprochent au projet de tramway de ne pas desservir les principaux bassins d’emploi. Reprochant le « silence » d’Amiens-Métropole, ils montent au créneau.



Dans un « livre blanc » envoyé notamment au Premier ministre et au ministre des Transports, les acteurs de l’économie locale dénoncent le projet de tramway qui est présenté par Amiens-Métropole. « Nous pensons que ce tracé ne répond pas aux besoins du monde économique amiénois », déplore Jean-Claude Oleksy, pour le Medef de la Somme. « Il y a vraiment un souci », enchérit Stéphane Conty, membre de la chambre de commerce et de la fédération des associations de commerçants.
Le Medef, la CCI, la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises), la fédération des commerçants et la chambre des métiers et de l’artisanat ont signé le document qui recense les doléances du monde économique. « Attention, nous ne sommes pas contre le tramway, nous n’avons pas de position extrémiste, prévient Stéphane Conty. Au contraire, nous sommes favorables à une amélioration du transport public. »

Sans visée électorale


Autre précision : « Notre démarche n’a rien d’électorale ». D’ailleurs, ce coup de gueule du monde économique intervient maintenant « parce qu’après, il sera trop tard, la campagne pour les municipales aura vraiment commencé. »

Les entrepreneurs reprochent surtout au tracé actuel de ne pas desservir les principaux bassins d’emplois, notamment la zone industrielle Nord, les centres commerciaux de Dury et de Glisy, Montières et le pôle des cliniques. « Directement ou indirectement, ce sont les salariés qui vont payer un tramway qui ne leur permettra pas de se rendre sur leur lieu de travail », estiment-ils. Et d’étayer en rappelant que le tramway sera financé notamment par le versement transports dont s’acquittent les entreprises. Cette taxe représente 1,8 % de la masse salariale des sociétés de plus de 10 salariés, et devrait passer à 2 % dès lors qu’Amiens sera classé ville touristique. « Cela peut représenter des sommes importantes, c’est de l’impôt sur l’emploi », avance Jean-Claude Olesksy. Comprenez : « Ce tramway aura des répercussions sur l’emploi. »

Pour autant, les représentants économiques signataires de ce « livre blanc » ne disent pas non à un mode de transport digne du statut d’une capitale régionale. Mais selon eux, le tramway coûtera beaucoup plus cher que les 200 millions d’euros avancés par la Métropole. Les commerçants craignent aussi les trois ans de travaux nécessaires à la mise en place de la ligne de tramway.

Ils demandent « une remise à plat du projet » et surtout ils veulent « être entendus. » Cela n’aurait pas été le cas jusqu’ici, selon eux. « Nous avons été consultés par Amiens-Métropole mais nos remarques n’ont pas été prises en compte », déplore Stéphane Conty. Cette fois, ils veulent faire du bruit.
http://www.courrier-picard.fr/region...ia167b0n234935


Quelques images du projet de reconversion de la Citadelle.







Images : site de Renzo Piano.
http://www.rpbw.com/project/94/citad...ersity-campus/

Last edited by RoccatArvo; November 9th, 2013 at 03:02 PM.
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old November 20th, 2013, 12:02 AM   #18
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Amiens : le HUB du stockage de l'énergie intégré à l'université de Picardie

Ce nouveau pôle de recherche destiné à regrouper les principaux laboratoires académiques et les industriels s'étendra sur plus de 5 000 mètres carrés et coûtera 22 millions d'euros, dont 15 seront financés par la région. Il verra le jour en 2016.




Reportage ici.
http://picardie.france3.fr/2013/11/1...ie-360641.html
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old November 21st, 2013, 04:36 PM   #19
RoccatArvo
Cycliste pressé
 
RoccatArvo's Avatar
 
Join Date: Dec 2011
Location: Royaume de la Robertsau
Posts: 19,974
Likes (Received): 10359

Quote:
Tramway : Caen et Amiens main dans la main

Les deux villes, engagées dans le remplacement de leurs transports en commun, cherchent à faire des économies en mutualisant les marchés.

Amiens et Caen main dans la main en ce qui concerne le futur tramway fer, qui sera installé dans notre capitale régionale en 2018 : le syndicat de transports en commun de l'agglomération caennaise, Viacités, a validé mardi 19 novembre, la mise en place d'un marché commun pour travailler sur le design des lignes de tram des deux villes. En juillet dernier, les deux cités avaient signé un partenariat pour tenter de trouver des pistes d'économie en étudiant ensemble leurs matériels.
http://www.tendanceouest.com/caen/de...s-la-main.html

Ce partenariat risque cependant d'être rompu si une des deux villes change de bord politique.

À Amiens, les opposants au tram, prennent exemple sur... Belfort.
http://www.courrier-picard.fr/region...ia167b0n244916

Et à Caen, la droite veut prolonger le truc sur pneus comme à Nancy.
RoccatArvo no está en línea   Reply With Quote
Old November 21st, 2013, 04:59 PM   #20
UnHavrais
Normandie
 
UnHavrais's Avatar
 
Join Date: Sep 2010
Location: Le Havre
Posts: 23,047
Likes (Received): 10905

Mon Dieu tu as bien raison de t'offusquer. Espérons alors que les deux majorités restent en place pour au moins le mandat de réalisation du tramway...
__________________
NUTRISCO & EXTINGUO

- C'est une très méchante manière de raisonner que de rejeter ce que l'on ne peut comprendre - Tintin .

LE HAVRE - News Urbaines & Architecturales

LE HAVRE | Projects & Construction

RoccatArvo liked this post
UnHavrais no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools
Rate This Thread
Rate This Thread:

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 03:46 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us