TAN TAN | Oued Chbika Resort | 500 ha (+1000 ha) | 6,8 MMDH | 20XX | #U-C - Page 2 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > المغرب Morocco > Regional development > South

South » Marrakech | Agadir


Global Announcement

As a general reminder, please respect others and respect copyrights. Go here to familiarize yourself with our posting policy.


Reply

 
Thread Tools
Old August 3rd, 2010, 05:46 PM   #21
VegaM
Registered User
 
Join Date: Jul 2008
Posts: 1,880
Likes (Received): 1

Plan Azur/Oued Chbika : La commercialisation démarre



· Les travaux de la première tranche lancés en octobre
· Ils concerneront la réalisation de 8 hôtels et 1.851 unités résidentielles
· Une marina, un golf et une médina à livrer également en 2015


DU nouveau pour le méga-projet touristique Oued Chbika, à Tan-Tan. La commercialisation de la première tranche est annoncée pour la semaine prochaine. Oued Chbika Développement, filiale du groupe Orascom Development Holding, devrait bientôt obtenir le permis de lotir. «Le lancement des travaux devrait intervenir en octobre ou novembre prochain sur une superficie d’environ 500 hectares», indique Kenza Grefft-Alami, directrice marketing de Oued Chbika Développement. Et d’ajouter: «Le démarrage du chantier reste, toutefois, tributaire de l’octroi du permis de lotir».
Trois ans après la signature du contrat de joint-venture, Orascom Development (65%) et CDG Développement (35%) réaffirment leur engagement pour le développement de la future ville touristique Oued Chbika, l’une des trois stations balnéaires du plan «Azur extension». «Le projet, dont le coût s’élève à 6 milliards de DH, avance sûrement», indique-t-on auprès de CDG Développement. Outre une marina de 100 anneaux, la première phase du projet, qui devrait être achevée en 2015, concernera la réalisation de cinq hôtels 5 étoiles, trois hôtels 4 étoiles, 1.851 unités résidentielles, un parcours de golf de 27 trous, une médina, un musée, un quartier de l’artisanat et des commerces. Des restaurants, un centre de fitness, un spa, un cinéma, une unité médicale et un centre de congrès sont également au menu. La réalisation des unités hôtelières devrait augmenter la capacité litière nationale de 7.500 lits.
La superficie des unités résidentielles variera entre 80 et 180 m2 pour les appartements, entre 300 et 500 m2 pour les villas et entre 120 et 250 m2 pour les riads. Le prix des appartements est fixé à 2 millions de DH en moyenne. Les villas coûteront entre 7,6 millions et 12,8 millions de DH. Quant aux riads, ils seront proposés à partir de 2,6 millions de DH. Oued Chbika Développement mettra en vente également des haciendas (terrains à construire sur une durée de 10 ans) de 4.000 à 5.000 m2 à partir de 1,8 million de DH.
A 50 kilomètres de Tan-Tan et d’une superficie totale de 1.500 hectares, Chbika devra non seulement renforcer le potentiel touristique de la région sud et les zones côtières du Maroc, mais aussi promouvoir les activités économiques par la création de 2.500 emplois directs et 12.500 indirects à l’issue de la première phase.
L’authenticité architecturale et la position stratégique d’Oued Chbika entre l’océan atlantique et les dunes du Sahara feront du projet l’une des plus importantes destinations touristiques du Maroc. «Comme dans tous nos projets, nous nous sommes engagés à intégrer des pratiques d’environnement durable. Notre ambition est de fournir ce resort avec une infrastructure qui répondra idéalement à un mode de vie respectueux de l’environnement», souligne Ulrich Floersch, directeur général d’Oued Chbika Développement.

Carte de visite

LE groupe Orascom Development Holding, qui détient 65% du capital d’Oued Chbika Développement, est un développeur leader de villes entièrement intégrées qui comprennent des hôtels, villas et appartements privés, des équipements de loisirs tels que des terrains de golf, des marinas et des infrastructures de soutien. Le portefeuille de projets diversifié d’Orascom Development est réparti sur 9 pays (Egypte, Jordanie, Emirats arabes unis, Oman, Suisse, Maroc, Royaume-Uni, Monténégro et la Roumanie), l’accent étant mis sur les villes touristiques et, récemment, le logement social. Le groupe dispose de quatre projets en cours: El Gouna, le projet phare, est une ville à part entière sur la côte de la mer Rouge (Egypte). Taba Heights, sur la péninsule du Sinaï (Egypte), est la deuxième destination touristique du proupe conçue selon le Business Model d’El Gouna. The Cove (Ras Al Khaimah, Emirats arabes unis) est la première expérience du groupe en développement de projet en dehors de l’Egypte.

Bouchra SABIB - L'Economiste
VegaM no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old September 29th, 2010, 09:30 PM   #22
adamelstar
Moderator
 
Join Date: Nov 2009
Posts: 11,194
Likes (Received): 5105

Méga projet touristique près de Tan Tan: le Maroc veut devenir le "Dubai" de la côte atlantique (El Mundo)


Madrid, 29/09/10- Avec un méga projet touristique et résidentiel à Oued Chbika, près de la ville de Tan Tan dans le sud du pays, le Maroc veut devenir le "Dubai" de la côte Atlantique, écrit mercredi le journal espagnol "El Mundo".

Les travaux de construction de ce méga projet touristique et résidentiel, composé de cinq hôtels (5 étoiles), trois hôtels (4 étoiles), 1.851 logements de différents type, un terrain de golf de 18 trous, un musée, une avenue commerciale et un centre de conventions, ainsi que diverses autres installations, ont déjà commencé et devront prendre fin en 2015, souligne le journal dans sa version électronique.

Le méga projet, affirme le journal, aura "un grand impact économique direct sur le Maroc", avec la création de pas moins de 15.000 emplois directs et indirects.

Il s'agit d'un groupe helvétique "Orascom" qui supervise la construction de ce grand projet touristique, indique la même source, précisant que "Orascom" avait signé, en 2007, un accord avec le gouvernement marocain pour le développement de ce méga projet à travers "une filiale locale détenue à hauteur de 35 pc par la Caisse de dépôt et de gestion (CDG).

"El Mundo", citant Ulrich Floersch, relève "la beauté de l'emplacement de ce projet et son authenticité architectonique. Un projet, durable qui respecte l'environnement".

Le journal note, par ailleurs, que le groupe "Orascom" possède actuellement quatre projets: trois en Egypte et un à Ras Al Khaima, aux Emirats arabes unis, la première expérience du groupe en dehors du pays des Pharaons.

http://www.map.ma/fr/sections/lire_a..._touristi/view
adamelstar no está en línea   Reply With Quote
Old September 30th, 2010, 12:53 AM   #23
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012



panoramio
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old September 30th, 2010, 12:54 AM   #24
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012


panoramio
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old September 30th, 2010, 12:55 AM   #25
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012


panoramio
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old September 30th, 2010, 12:56 AM   #26
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012



panoramio
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old October 4th, 2010, 08:17 PM   #27
VegaM
Registered User
 
Join Date: Jul 2008
Posts: 1,880
Likes (Received): 1

Des grattes ciels à Tan-Tan
4 octobre 2010

Le projet marocain d’Oued Chbika ressemblerait en tous points aux projets réalisés dans l’État de Dubaï aux Émirats Arabes Unis, qui abrite les plus grands les grattes ciels du monde indique El Mundo dans une de ces dernières éditions.

Selon le quotidien espagnol, la comparaison du projet marocain avec Dubaï, même exagérée, terroriserait la droite espagnole, déjà éprouvée par les performances du port de Tanger Med.

Oued Chbika, nouvelle ville touristique située à 50 kilomètres de Tan-Tan, comprendra en plus d’une marina, huit hôtels, 1851 unités résidentielles, une médina, un golf de 18 trous et bien d’autres infrastructures touristiques et culturelles.

Réalisée sur 1500 hectares pour un investissement de 6,8 milliards de dirhams, Oued Chbika devrait ouvrir ses portes en 2015.

Bladi.net
VegaM no está en línea   Reply With Quote
Old October 4th, 2010, 08:34 PM   #28
Slaoui
BANNED
 
Join Date: Jan 2008
Location: Paris
Posts: 7,859
Likes (Received): 31

Oued Chbika, plage blanche et tagazhout quand tout sera ready, on va décoller et on va ratrapper notre retard par rapport à l'egypte et l'afs !
Slaoui no está en línea   Reply With Quote
Old October 4th, 2010, 08:45 PM   #29
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,559
Likes (Received): 7037

Quote:
Originally Posted by VegaM View Post
Des grattes ciels à Tan-Tan
4 octobre 2010

Le projet marocain d’Oued Chbika ressemblerait en tous points aux projets réalisés dans l’État de Dubaï aux Émirats Arabes Unis, qui abrite les plus grands les grattes ciels du monde indique El Mundo dans une de ces dernières éditions.

Selon le quotidien espagnol, la comparaison du projet marocain avec Dubaï, même exagérée, terroriserait la droite espagnole, déjà éprouvée par les performances du port de Tanger Med.

Oued Chbika, nouvelle ville touristique située à 50 kilomètres de Tan-Tan, comprendra en plus d’une marina, huit hôtels, 1851 unités résidentielles, une médina, un golf de 18 trous et bien d’autres infrastructures touristiques et culturelles.

Réalisée sur 1500 hectares pour un investissement de 6,8 milliards de dirhams, Oued Chbika devrait ouvrir ses portes en 2015.

Bladi.net
Cet article est faux. C'est une destination écologique. Cela n'a rien à voir avec Dubai, en exagérant même à 1 000 000 %.
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old October 12th, 2010, 12:01 AM   #30
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012

i found a render on the La Vieéco news paper... And i can't see any tower !
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old October 12th, 2010, 12:04 AM   #31
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012



chbika.ma
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old October 12th, 2010, 12:16 AM   #32
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012



chbika.com
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old October 12th, 2010, 12:17 AM   #33
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012

La marina :



chbika.com

Comme vous pouvez le voir, il n'en est en aucun cas question de Tours.
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old November 15th, 2010, 05:08 PM   #34
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012

Quote:
Chbika, le pari est bel et bien lancé

· Un partenariat CDG Développement-Orascom Development

· «Le succès du projet se mesurera au nombre de résidents permanents»




Il ne s’agit pas de cinéma et de décor en carton pâte. Rendez-vous est bien pris pour 2013, pour la livraison de 5 hôtels de 1.500 chambres, 1.111 appartements, villas, riads, une marina de 100 anneaux, un golf de 18 trous. A cette échéance, le PDG du groupe égyptien Orascom Development Holding, Samih Sawiris, jure ses grands dieux, main sur le cœur, que «300 des 500 ha seront livrables». Oui, mais c’est juste une des deux phases de la première tranche du pharaonique projet de Chbika. Le reste? Le gros du projet, «on verra venir, car le but n’est pas de savoir qui finira le premier».
A terme, c’est une assiette foncière de 15 millions de mètres carrés que doit aménager et développer Chbika Holding Company, fruit d’un partenariat stratégique et financier conclu entre ODH, actionnaire à 65%, et CDG Développement, qui détient 35% du capital. Le challenge est de taille, même si Sawiris assure que le plan d’investissement initial de 6,8 milliards de DH est resté inchangé malgré le retard pris par les autorités à délivrer les autorisations au projet et l’impact de la crise financière internationale. Seul bémol, «peut-être les acquéreurs potentiels vont différer de quelques mois leurs achats». Le montage financier reste le même: 50% d’emprunts bancaires et le reste, à parts égales, proviendra des fonds propres du développeur et réservation d’achat des acquéreurs.
Pari risqué? Pas tout du tout, tranche le patron d’Orascom Development Holding. Le choix d’investir dans ce no man’s land qu’est la baie de Chbika «nichée au creux du désert, des falaises et de l’Océan, au sud d’Agadir et de Tan-Tan», est mesuré. Samih Sawiris a la réputation de poser ses valises dans des contrées qui ont tout à bâtir. «J’adore les endroits où il n’y a personne, de plus, oued Chbika est le seul site au Maroc où on peut vivre toute l’année grâce à son micro climat». D’ailleurs, c’était la condition sine qua non du choix du site.
Le groupe va devoir composer avec la redoutable concurrence des Iles Canaries, juste en face, et fréquentées également 12 mois sur 12.
En tout cas, une chose est sûre, «le succès de Chbika se mesurera au nombre de personnes qui y vivront en permanence, non pas au nombre de touristes saisonniers». Pour cela, il faudra séduire un bon nombre de Marocains, plus enclins encore à s’entasser en ville.
Le PDG d’Orascom Development affirme qu’il y arrivera comme à El Gouna où «25.000 Egyptiens vivent et travaillent» en plus de 1.700 élèves qui fréquentent les 4 établissements scolaires sur place. Ceci d’autant plus que, une fois en dehors de ses bases, le modus operandi du groupe est partout le même ou presque.
Il opte systématiquement pour des joint-ventures avec le privé ou le public. Au Sultanat d’Oman par exemple, le groupe s’est associé à l’Etat qui a misé 30% du capital dans un projet de développement intégré. C’est le cas également au Monténégro où l’Etat détient 10% dans un projet similaire.
Mais plus globalement, pour financer ses projets, le groupe, coté en Suisse, procède par augmentation de capital. Il vient de lancer une opération de 145 millions d’euros (soit 1,9 milliard de dirhams) pour lever des fonds destinés à financer le développement de Chbika, mais également d’autres projets en Suisse (Andermatt), au Monténégro (Tivat), à Oman (Jebel Sifah, Salalah Beach, As Sodah Island et City Walk, Muscat) et en Grande-Bretagne (Cornwall).
Tous ces projets sont lancés en même temps. Pour avoir un œil partout et mesurer «concrètement l’évolution des chantiers», l’homme d’affaires égyptien n’a de choix que de se déplacer à bord de son avion privé. Pour faire du business dans tous ces pays, cet ingénieur formé à Berlin, parle couramment plusieurs langues et essaye, tant que faire se peut, de s’intégrer dans les pays qui l’accueillent.
Quatre ans à peine après avoir posé ses valises à Andermatt (Urseren dans les alpes suisses), Samih Sawiris est considéré ici comme un héros de la vallée d’où est originaire un certain Guillaume Tell. Comme en plus il a ramené plusieurs milliards de dollars…

B. T.
leco
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old November 15th, 2010, 05:11 PM   #35
[Prinny Man]
Mah *****h
 
[Prinny Man]'s Avatar
 
Join Date: Feb 2010
Location: Tangier
Posts: 10,965
Likes (Received): 1012

Quote:
Exclusif: «Nous tiendrons tous nos engagements»

Entretien avec Samih Sawiris, PDG d’Orascom Development Holding


· Crise ou pas, 6 milliards de DH seront investis dans le projet Chbika

· Trois ans pour avoir toutes les autorisations administratives




Orascom Development, filiale du groupe Orascom, est l’aménageur de la future station de Chbika au terme d’une convention signée en 2007 avec l’Etat marocain. Dans cette interview exclusive à L’Economiste à sa résidence à Zurich, son PDG promet de construire toute une ville intégrée et non pas une station balnéaire, concept banalisé à ses yeux. Malgré l’impact de la crise, rien ne sera changé à la dimension du projet. L’investissement de 6 milliards de dirhams sera maintenu. Mais il reconnaît que le calendrier final pourrait souffrir un tout petit peu.


- L’Economiste: Qu’est-ce qui a été fait depuis la signature de la convention sur le projet Chbika en 2007? Beaucoup de gens s’interrogent sur la capacité de votre groupe.

- Samih Sawiris:
C’est partout pareil. Les gens ont l’art d’être sceptiques face à des projets d’envergure. Que n’avais-je pas entendu sur les autres projets? Que je ne vais jamais y arriver, que c’était trop compliqué à faire, trop ambitieux… Aujourd’hui, le site d’El Gouna en Egypte nous sert de sésame, de modèle, voire de carte de crédit, pour ne pas avoir trop à expliquer ce qu’on voudrait faire. C’est le cas pour convaincre les autorités helvétiques pour le projet d’Andermatt que nous réalisons actuellement dans les alpes suisses.
Les autorités marocaines ont bien connaissance de notre savoir-faire. Elles savent que seul le groupe Orascom Development dans la région Mena et Europe a l’expérience de projets de la dimension de Chbika, des projets qui partent de zéro pour aboutir à la réalisation de vraies villes intégrées.

- Que faites-vous alors du groupe Kerzner?

- Il n’a réalisé qu’un grand hôtel et quelques résidences immobilières, mais tout le reste est fait par les Etats. Notre mérite, dans des pays comme le Maroc, est de se substituer à l’Etat qui ne peut pas fournir tous les services à tous les endroits. Nous n’avons besoin que du foncier, le reste, nous nous en occupons. D’où notre volonté de nous implanter dans des endroits excentrés. Notre recette est toujours d’accroître la valeur de l’endroit, par conséquent, il faut commencer assez bas. Et où trouverait-on 15 millions de m2 à Marrakech, Agadir ou Casablanca… à des prix compétitifs.

- Trois ans après, Chbika est toujours à l’état de projet… Les doutes sont donc légitimes.

- C’est peut-être normal, parce que les opinions publiques ne cherchent pas à savoir pourquoi l’Etat se donne beaucoup de temps pour délivrer les permis de construire. Pour le projet de Chbika, on a attendu trois ans pour avoir toutes les autorisations donc c’est faux de parler de retard. La dernière, nous l’avons obtenue en octobre 2010. Il faut dire aussi qu’au moment de signer la convention en 2007, le projet ne faisait pas partie du plan Azur; le site n’avait bénéficié d’aucun aménagement en amont. Nous avons donc pris un projet, qui est le plus gros au sud du Maroc. Pour procéder à la délimitation foncière, il fallait gérer les domaines publics hydraulique, maritime, portuaire, le domaine privé de l’Etat et l’assiette foncière privée. La consolidation de toutes ces données prend beaucoup de temps. De toute façon, trois ans pour obtenir tous les permis au Maroc c’est plutôt normal. Il m’a fallu 4 ans en Suisse…

- Oui, mais l’opinion publique a besoin de voir pour croire…

- Je concède. Trois ans après l’annonce du projet, l’opinion publique a le droit de croire que tout cela n’est pas sérieux, mais peut-être pas avec un groupe qui a fait ses preuves. Je pense que mon carnet d’adresses plaide pour mes engagements. S’il y aura retard sur les dates annoncées de livraison, il sera imputable à la crise qui a frappé le marché immobilier et donc, repousser l’acte d’achat. Mais nous aurons besoin de trois ans de travaux au plus pour le premier livrable du projet.

- Il est donc probable que l’échéancier de la livraison de l’ensemble aille au-delà de 2018?

- Nous ne sommes pas en train de nous dire qu’il faut finir et plier bagages. Car les Marocains qui travaillent ont droit d’y fonder espoir et les équipements collectifs, les écoles notamment sont destinées à leurs enfants. Notre objectif c’est de voir Chbika donner beaucoup aux Marocains. Nous voulons certes parvenir à un bon métissage des populations comme sur tous nos projets, mais l’objectif premier est de créer une ville avec des centaines de familles marocaines. C’est pourquoi, dans notre approche, il n’a jamais été question de faire de Chbika une station balnéaire, mais bien une ville intégrée. La réputation de l’endroit ne doit pas se faire qu’avec le volet loisirs et vacances bien que le volet hôtellerie soit nécessaire pour atteindre la masse critique et lancer la destination. D’ailleurs, nous nous investissons énormément pour garder le contrôle de nos projets, car une croissance exubérante sera nuisible à notre image et, par conséquent, préjudiciable aux affaires.

- Est-ce le montant de 6,8 milliards de DH d’investissement de départ sera revu pour cause de crise?

- Non, rien ne va changer, nous tiendrons tous nos engagements. On fait comme s’il n’y avait pas de crise à la seule différence que les ventes escomptées vont arriver plus tard que prévu. De toute façon, le montage financier reste le même. Le sourcing financier viendra à 50% des emprunts bancaires, 25% des acquéreurs et 25% de fonds propres.

- Pourquoi le choix de Chbika?

- Je recherche toujours la nouveauté. A vrai dire, je n’aime pas la concurrence. Voilà pourquoi j’ai arrêté de construire des bateaux lorsque tout le monde s’est lancé dans cette activité. De même, je suis parti de chez Krupp lorsque tout le monde a commencé à produire de l’acier…

- Y a-t-il d’autres projets en vue au Maroc?

- Certainement, mais pas avant que celui-ci ne soit fini.

--------------------------------------------------------------------------------


De représentant commercial à PDG


Samih Sawiris est le seul de la fratrerie à détenir des participations dans les trois branches du groupe familial : télécoms, constructions et tourisme. Il règne sans partage sur le secteur du tourisme. Issu de la bourgeoisie cairote, le PDG de Orascom Development est l’un des hommes les plus en vue d’Egypte.
Après avoir débuté comme représentant commercial en Egypte du groupe industriel allemand Krupp, puis de Volvo (moteurs de bateaux) à la fin des années 80, Samih Sawiris décide de voler de ses propres ailes. Il emprunte 30.000 dollars à son père pour s’associer à parts égales, avec un ami d’enfance dans un projet d’usine de construction de bateaux en fibre de verre. Commence alors une irrésistible ascension qui s’accompagne rapidement d’interrogations sur l’origine de sa fortune, une question sur laquelle il est sans équivoque. «Je ne suis pas né riche, mais pas pauvre non plus. Mon grand-père était le plus grand avocat d’Egypte».
Tout part d’une petite folie de jeune adulte. Avec ses amis, tous férus de bateaux, «il fallait trouver où parquer» leurs joujoux et «construire des villas et une marina». Le site actuel d’El Gouna s’y prête, mais ce sont les terres… désertiques de l’Etat, avec qui il passe un deal: adjoindre à son projet «d’enfant gâté» un hôtel. Vingt-ans plus tard et 1,5 milliard de dollars de fortune personnelle amassée, Samih Sawiris continue encore à flairer les bonnes affaires.



--------------------------------------------------------------------------------


Un empire aux multiples ramifications


La réussite dans les affaires lui donne une légitimité incontestée. Le pharaonique «modèle» de ville intégrée d’El Gouna, jadis un désert que même l’Etat égyptien ne savait quoi en faire, est aujourd’hui «la carte de crédit» qui ouvre les portes au PDG d’Orascom Development Holding (ODH), Samih Sawiris.
Hors de ses bases, le groupe est présent en Jordanie, à Oman, aux Emirats arabes unis, Roumanie, Monténégro, Suisse, Royaume-Uni et au Maroc. De nationalité égyptienne, appartenant à la minorité chrétienne copte d’Egypte, Samih, 53 ans, est le deuxième des trois frères Sawiris (Naguib, 55 ans, PDG d’Orascom Telecoms et de Nassef, 49 ans, patron d’Orascom Constructions).
La famille est à la tête d’une des plus grosses fortunes du monde, estimée à près de 13 milliards de dollars selon le classement du magazine américain Forbes. Les Sawiris ont d’abord fait fortune dans le BTP, branche originelle du groupe Orascom fondé par le patriarche Onis, 74 ans. En Égypte, on les compare aux Rockefeller et aux Rothschild.
L’empire Orasom a été créé en 1950 avant d’être nationalisé en 1960 Gamal Abdel Nasser. Onis Sawiris s’exile en Libye jusqu’en 1972 avant de revenir à la maison retrouver ses trois fils déjà le pied à l’étrier. Depuis, le groupe est allé de succès en succès, jusqu’à sa cotation en Bourse. Scindé aujourd’hui en trois groupes indépendants, la branche télécoms, de loin la plus médiatisée et la plus rentable, pèse 8 milliards de dollars.

Propos recueillis par Bachir THIAM
leco
__________________
RIP QuantumX...
[Prinny Man] no está en línea   Reply With Quote
Old November 15th, 2010, 07:28 PM   #36
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,559
Likes (Received): 7037

Quote:
Zone touristique intégrée de Oued Chbika

Etudes de la déviation provisoire de la route Nationale n°1 traversant la nouvelle zone
http://www.team-maroc.com/dit-1.html
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old November 17th, 2010, 07:49 PM   #37
Namer09
Registered User
 
Namer09's Avatar
 
Join Date: Jun 2010
Posts: 158
Likes (Received): 22

· Club Med prend pied à Chbika?

Le projet du Club Med de se renforcer dans le grand sud du Maroc que L’Economiste rapportait dans son édition du 9 novembre 2010, se concrétise encore plus. Initialement annoncé entre Dakhla et Agadir, mais des sources proches de Oued Chbika Developpement, filiale commune à Orascom et CDG Développement, on confie que ce projet verra plutôt jour dans la ville intégrée de Chibka dont les travaux de la première tranche de 500 ha viennent d’être lancés. Recoupement fait: Orascom est propriétaire de 4 Club Med dont celui, célèbre, de l’Ile Maurice et CDG, un des principaux actionnaires du Club (environ 10%).

Leconomiste (De bonnes sources)
Namer09 no está en línea   Reply With Quote
Old November 17th, 2010, 08:03 PM   #38
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,559
Likes (Received): 7037

Quote:
Originally Posted by Namer09 View Post
· Club Med prend pied à Chbika?

Le projet du Club Med de se renforcer dans le grand sud du Maroc que L’Economiste rapportait dans son édition du 9 novembre 2010, se concrétise encore plus. Initialement annoncé entre Dakhla et Agadir, mais des sources proches de Oued Chbika Developpement, filiale commune à Orascom et CDG Développement, on confie que ce projet verra plutôt jour dans la ville intégrée de Chibka dont les travaux de la première tranche de 500 ha viennent d’être lancés. Recoupement fait: Orascom est propriétaire de 4 Club Med dont celui, célèbre, de l’Ile Maurice et CDG, un des principaux actionnaires du Club (environ 10%).

Leconomiste (De bonnes sources)
Quelle news !
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old November 25th, 2010, 11:10 PM   #39
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,559
Likes (Received): 7037

Quote:
Tan-Tan. C’est sur la toute nouvelle zone intégrée d’Oued Chbika de Tan-Tan. La première phase, de 500 ha, l’enveloppe d’investissement s’élève à 6,8 milliards de DH. Elle porte sur la construction de 9 hôtels, de 4 à 5 étoiles pour une capacité de 5.000 lits. Cette phase prévoit des lots pour la construction de 1.851 villas et appartements. A terme, elle comportera 1 golf de 27 trous, 1 marina de 100 anneaux, un centre de congrès…
l'eco

Les données m'ont l'air surdimensionées pour la 1ère phase. 9 hôtels ?
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Old December 7th, 2010, 10:40 PM   #40
Gadiri
Registered User
 
Gadiri's Avatar
 
Join Date: Oct 2009
Location: Paris-Agadir-Guelmim
Posts: 52,559
Likes (Received): 7037

Quote:
«Le Maroc sera la destination phare l’été prochain»

Entretien avec Henri Giscard d’Estaing, PDG du Club Med


...

- Vous avez engagé des discussions pour le projet Chbika?

- Comme vous le savez, c’est un projet conduit par Orascom et la CDG et donc nous avons des discussions avec nos deux partenaires. Nous regardons avec intérêt ce projet. Mon objectif est que d’ici la fin 2011, nous aurions choisi notre prochaine destination au Maroc.

...

Propos recueillis par Fatim-Zahra Tohry
http://www.leconomiste.com/article.html?a=104391

Ce sera Dakhla ou Tan-Tan.
__________________


FBI Says 94% of Terrorist Attacks in the US Since 1980 Are by Non-Muslims


Gadiri no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off


Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
FEZ | Oued Fes Golf City Resort | #U-C Redalinho Fez 76 June 20th, 2018 02:34 PM
#NEVER BUILT: MGM MIRAGE RESORT (Abu Dhabi) killerk Never Built 33 June 19th, 2014 03:31 AM
BAHRAIN | Al Areen Resort | Complete Dubai-Lover Projects and Construction | مشاريع البناء والانشاء 177 August 14th, 2013 02:12 PM
#PROJECT: Lawzi resort Pearl of the Gulf Projects and Construction | مشاريع البناء والانشاء 1 April 14th, 2007 02:34 AM


All times are GMT +2. The time now is 02:25 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us