{ Macroeconomic News } - Page 163 - SkyscraperCity
 

forums map | news magazine | posting guidelines

Go Back   SkyscraperCity > Continental Forums > المغرب Morocco > Other Discussions > Economy & Development Issues


Reply
 
Thread Tools
Old Today, 12:21 AM   #3241
BiladAtlas
المخزن يطلع برا
 
BiladAtlas's Avatar
 
Join Date: Sep 2009
Location: Bilad Al Atlas
Posts: 7,918
Likes (Received): 4943

Analyse. Le déficit courant 2018 au plus haut depuis cinq ans

Quote:
Le déficit du compte courant de la balance des paiements se creuse fortement en 2018. Il s’établit à quelque 60 milliards de DH au lieu de 38,6 milliards en 2017. En tenant compte du niveau de croissance déjà estimé par le HCP à 3,1% (en attendant l’arrêté des comptes nationaux en juin prochain), son poids dans le PIB ressortirait à 5,4% contre 3,6% une année auparavant. D’une certaine manière, le compteur de cette balance des opérations courantes se trouve ainsi remis à son niveau d’avant-2014.

Quote:
Pourquoi un tel retournement de tendance ? La première raison tient au déficit structurel de la balance commerciale. Depuis 2016, celui-ci s’est remis à se creuser pour finalement dépasser en 2018 le niveau atteint en 2012, en valeur absolue...
Pourtant, en 2018, les exportations de biens, “boostées” par l’automobile, les phosphates et dérivés, l’agriculture et l’agro-alimentaire, ont augmenté de 10,2% à 274,2 milliards de DH. Il se trouve que, dans le sens opposé, les importations de biens ont, elles aussi, relativement fortement augmenté: +9,2% à 478,8 milliards de DH.

L’examen de la structure des importations montre que les hausses les plus importantes concernent l’énergie (+18,4%), les biens d’équipement, les produits bruts et les produits finis de consommation. Autrement dit, et sauf peut-être pour les produits finis de consommation, il n’y a pas vraiment de grandes possibilités pour réduire substantiellement les importations.
__________________
لك الله ياوطني
BiladAtlas no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 
Old Today, 12:24 AM   #3242
BiladAtlas
المخزن يطلع برا
 
BiladAtlas's Avatar
 
Join Date: Sep 2009
Location: Bilad Al Atlas
Posts: 7,918
Likes (Received): 4943

Quote:
La balance des services, en revanche, continue de dégager, d’une année à l’autre, des excédents qui, s’ajoutant à ceux issus des revenus secondaires, viennent à chaque fois atténuer le déficit en ressource. Pour 2018, l’excédent de la balance des services, qui provient pour l’essentiel de la rubrique “voyages”, s’est amélioré de 4,7% à 74,2 milliards de DH. La balance des revenus, elle, évolue de façon divergente si l’on peut dire : alors que la rubrique “revenus secondaires” est structurellement excédentaire, puisque composée quasi exclusivement des envois des MRE, celle des revenus primaires dégage, elle, un solde déficitaire, là aussi de façon structurelle. Pour les envois des MRE, leur montant s’est établi en 2018 à 64,8 milliards de DH, en baisse de 1,7% par rapport à 2017. Quant aux revenus primaires, constitués principalement des revenus issus des investissements, leur déficit s’établirait à quelque 10 milliards de DH.

On le voit, sans les revenus secondaires, c’est-à-dire principalement les envois des MRE, d’un côté, et les recettes de tourisme, de l’autre côté, le besoin de financement de l’économie, que révèle le déficit des paiements courants, se situerait à des niveaux extrêmement élevés. Surtout que le PIB, qui sert de dénominateur, a faiblement progressé non plus seulement en 2018, mais globalement sur l’ensemble de la période qui va de 2012 à aujourd’hui.
https://www.lavieeco.com/economie/an...puis-cinq-ans/
__________________
لك الله ياوطني
BiladAtlas no está en línea   Reply With Quote
Old Today, 02:36 AM   #3243
Herms
Registered User
 
Join Date: Jun 2017
Posts: 1,122
Likes (Received): 1466

Quote:
Originally Posted by BiladAtlas View Post
Il a donné des chiffres et en même temps il a dit que sa méthode n'est pas scientifique.

Par contre dans sa dernière sortie il ne donne pas de chiffre du tout.
Il dit qu'il se laisse croire qu'il y a des choses positives. Ce n'est pas sérieux. Et c'est un manque de sérieux.
Son intervention a été filmé et est disponible sur le compte Facebook de Medias24 où il dit un chiffre sur la création de poste industriel pour ce début d'année.

Quote:
Originally Posted by BiladAtlas View Post
Analyse. Le déficit courant 2018 au plus haut depuis cinq ans


Certains économistes disent au contraire que les importations peuvent être réduire de 30% en luttant contre certaines surfacturations ou en favorisant la substitution au détriment du tout import, c'est une des raisons pour lesquelles les droits de douane augmenteront.
__________________
...

Last edited by Herms; Today at 02:44 AM.
Herms no está en línea   Reply With Quote
Old Today, 02:57 AM   #3244
Herms
Registered User
 
Join Date: Jun 2017
Posts: 1,122
Likes (Received): 1466

Des milliards de $ sort du pays par cette voie...

Quote:
DÉFICIT DU COMPTE COURANT : 5,4% DU PIB À FIN 2018


Cette hausse de la part du déficit dans le PIB résulte essentiellement de l’aggravation du déficit du commerce extérieur, de la faiblesse des dons octroyés au Maroc et de l’importance des dividendes versés à l’étranger liés à la hausse des IDE.

...
A ce sujet, l’on est censé s’interroger sur les dividendes perçus par le Maroc en ce qui concerne ses investissements à l’étranger en l’occurrence ceux de l’Afrique. Sachant que pour certains secteurs pour ne citer que les banques, les assurances et l’immobilier, les investissements effectués sont dèjà opérationnels, dégagent-ils aujourd’hui un retour sur investissement ?

...
https://www.ecoactu.ma/deficit-du-co...ib-a-fin-2018/
__________________
...
Herms no está en línea   Reply With Quote
Old Today, 03:05 AM   #3245
Herms
Registered User
 
Join Date: Jun 2017
Posts: 1,122
Likes (Received): 1466

Quote:
Le solde du compte courant s’améliore légèrement


Le compte des transactions courantes de la balance des paiements a enregistré au deuxième trimestre de 2019 un déficit de 21 milliards de DH, au lieu d’un déficit de 8,2 milliards au premier trimestre, selon les indications de l’Office des changes. Ainsi, sur les six premiers mois de l’année, le solde de ce compte, qui reflète en gros la compétitivité de l’économie, est négatif de 29,2 milliards de DH, l’équivalent de 5,1% du PIB réalisé sur cette période (suivant les données des comptes nationaux trimestriels).

Par rapport à la même période de 2018, cependant, le besoin de financement de l’économie que traduit ce solde connaît une certaine amélioration. Au premier semestre de 2018, en effet, le déficit courant représentait 5,7% du PIB, soit en valeur absolue plus de 31 milliards de DH.

Cette amélioration, telle qu’on peut la déduire des statistiques de l’Office des changes, provient des excédents dégagés par le solde de la balance des services, en hausse de 13,2% à 40,4 milliards de DH. La balance des revenus secondaires, constitués principalement des envois des MRE, demeure, elle, structurellement excédentaire, même si au premier semestre de cette année ces envois ont baissé de 2,8% à 31 milliards de DH. L’excédent de cette balance s’explique par le fait, bien connu, que le Maroc est principalement un pays d’émigration. A contrario, la balance des revenus primaires, qui retrace les revenus issus des investissements étrangers, est, elle, structurellement déficitaire. La raison de ce déficit structurel est là encore bien connue : le Maroc reçoit plus d’investissements étrangers qu’il n’en réalise lui-même à l’étranger. Et ces investissements génèrent des revenus dont une partie est tout naturellement transférée sous forme de dividendes vers les pays d’origine des investissements.

A fin juin 2019, le déficit de cette balance s’établit à plus de 9 milliards de DH.

Malgré tout, le gros du déficit du compte courant provient essentiellement du déficit, là aussi structurel, de la balance des biens : le solde de celle-ci s’établit en effet à -102,5 milliards à fin juin au lieu de -97,7 milliards à la même période de 2018. C’est le talon d’Achille des échanges extérieurs du pays et, au-delà, de l’économie dans son ensemble.
https://www.lavieeco.com/economie/le...re-legerement/
__________________
...
Herms no está en línea   Reply With Quote
Sponsored Links
Advertisement
 


Reply

Tags
gdp, growth

Thread Tools

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off



All times are GMT +2. The time now is 04:55 AM. • styleid: 14


Powered by vBulletin® Version 3.8.11 Beta 4
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions Inc.
vBulletin Security provided by vBSecurity v2.2.2 (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Feedback Buttons provided by Advanced Post Thanks / Like (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.

SkyscraperCity ☆ In Urbanity We trust ☆ about us