SkyscraperCity banner
1 - 5 of 5 Posts

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Article de mai 2010 :

Aigle Azur met le cap sur le grand Sud​

Source : La Tribune - 18/05/2010

Troisième compagnie aérienne française, plus ancienne compagnie privée en Europe, l'entreprise familiale entend se développer sur des marchés de niche.


Mulhouse-Oran depuis le 1er avril, Lille- Tlemcen à compter du 16 juin, la compagnie aérienne Aigle Azur continue à ouvrir des liaisons sur des destinations peu ou pas desservies par d'autres compagnies. Déjà leader sur l'Algérie, le Mali, le Maroc, le Portugal et la Tunisie, la troisième compagnie aérienne française et plus ancienne compagnie privée européenne poursuit ainsi sa desserte de destinations ensoleillées. À la tête d'Aigle Azur, le tout jeune Meziane Idjerouidene a repris les rênes de l'entreprise familiale, rachetée par son père en 2001.

800 collaborateurs

Créée en 1946 par Sylvain Floirat, la compagnie s'était spécialisée dans les vols domestiques dans les anciennes colonies françaises (Indochine, Maghreb, Afrique occidentale, Madagascar) et au Liban. Aigle Azur comptera jusqu'à une centaine d'appareils dont la moitié rien que pour desservir le Vietnam. Avec la décolonisation, l'activité de l'entreprise enregistre une forte chute de ses activités. Lorsque le père de Meziane Idjerouidene reprend la compagnie, celle-ci est déficitaire, « mais saine ». Pour la relancer, il fait le pari de vols charters sur le bassin méditerranéen le jour et de vols cargo la nuit. « Lorsque nous avons repris la compagnie, il n'y avait qu'un Boeing 737-200 en fin de vie que nous avons revendu pour acquérir un 737-300C, raconte Meziane Idjerouidene. L'arrivée du premier Airbus A321, en juin 2003, nous a permis de lancer notre premier vol régulier vers Alger, un marché encore vierge pour les compagnies françaises. »

Très rapidement, Aigle Azur développe son offre vers l'Algérie, tout d'abord au départ d'Orly puis de la province. En 2005, elle lance sa première liaison vers le Maroc (Agadir), puis la Tunisie (Djerba). Le Portugal (Faro, Lisbonne, Porto et Funchal) suivra en 2006 et enfin Bamako au Mali en 2007. « Aujourd'hui, nos vols réguliers desservent cinq pays au départ de sept aéroports français avec trois bases principales : les aéroports d'Orly (Ouest et Sud), Lyon et Marseille, précise Meziane Idjerouidene. Ils représentent désormais 90 % de notre activité. »

Une belle réussite pour l'entreprise qui ne comptait plus que 50 salariés au moment du rachat contre 800 collaborateurs dans cinq pays aujourd'hui, pour un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros et 1,7 million de passagers transportés. Une belle réussite aussi pour le jeune PDG qui, dès 12 ans, accompagnait son père le week-end, alors dirigeant de GoFast, l'entreprise créée à son arrivée en France, et spécialisée dans le transport de passager et de fret. « J'ai eu un coup de foudre pour l'aérien », reconnaît Meziane Idjerouidene qui passera tout son temps libre sur le terrain à être bagagiste, agent de sûreté, s'occuper du nettoyage des avions de la compagnie familiale, de la billetterie... tout en poursuivant des études d'économie internationale et de management du transport aérien.

Aujourd'hui Aigle Azur assure 300 vols réguliers par semaine, mais les projets ne manquent pas. Par exemple vers des marchés de niche, affinitaires et touristiques. « Il est essentiel d'aller au plus proche des clients », insiste le PDG qui compte ouvrir, en plus des quatre vols hebdomadaires de et vers Bamako, au Mali, une nouvelle destination, Kayes.

par Béatrice Delamotte - 18/05/2010,
http://www.latribune.fr/entreprises...8/aigle-azur-met-le-cap-sur-le-grand-sud.html
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #4 ·
Une compagnie qui voit grand :


02/12/2011

Une grande compagnie aérienne chinoise dans le ciel français





Selon nos sources, le quatrième transporteur chinois, Hainan Airlines, négocie une entrée significative dans le capital d'Aigle Azur.


C'est un coup retentissant qui s'annonce dans le ciel français. Selon des sources concordantes, Hainan Airlines, la quatrième compagnie aérienne chinoise, dans laquelle est présent au capital le milliardaire américain George Soros, est en négociation finale avec le transporteur français Aigle Azur pour entrer au capital de ce dernier. Un accord, qui nécessite le feu vert du gouvernement chinois, pourrait être signé d'ici à la fin de l'année. Interrogé, Aigle Azur n'a fait aucun commentaire.Si pour des raisons réglementaires, Hainan Airlines, comme tout investisseur non communautaire, ne peut prendre plus de 49% du capital d'une entreprise européenne, sa participation dans Aigle Azur serait néanmoins conséquente. Elle dépasserait les 40% selon une source, pour un montant inconnu.

Propriétaire aujourd'hui de 100% du capital, de Gofast - la maison mère d'Aigle Azur -, le président du groupe et de la compagnie, Arezki Idjerouidène, conserverait donc le contrôle. Le projet aurait reçu l'approbation du ministère français des Transports. En s'adossant à un partenaire solide, Aigle Azur pourra non seulement partager les risques mais aussi se développer. Car cette opération capitalistique s'accompagne de synergies en termes d'achats et de réseau entre les deux compagnies avec, à terme, des ouvertures de part et d'autre de lignes entre la France et la Chine appuyées par des accords sur des vols en correspondances sur le réseau intérieur chinois d'Hainan et moyen courrier d'Aigle Azur.

Stratégie agressive

Les synergies pourraient également s'étendre à Hong Kong Airlines, détenue à 45% par Hainan Airlines, qui fait le forcing pour obtenir des droits de trafic afin de desservir la France. Une réorientation stratégique de taille vers le marché le plus dynamique de la planète qui ne peut que conforter la pérennité de cette compagnie disposant d'une douzaine d'appareils (800 salariés en 2010), spécialisée sur l'Afrique du Nord. Pour Hainan Airlines (cotée à la Bourse de Shanghai), un investissement dans Aigle Azur s'inscrit dans la stratégie agressive de sa maison mère, le groupe HNA (qui possède aussi des actifs dans le transport maritime et l'hôtellerie), de mener des acquisitions en Europe et aux Etats-Unis. "HNA est prêt", déclarait fin octobre son patron Adam Tam, à l'agence Bloomberg. Le groupe, contrôlé majoritairement par la province de Hainan, disposerait d'une ligne de crédit pouvant monter jusqu'à 40 milliards de yuans (4,6 milliards d'euros). Il cible à la fois des compagnies aériennes, des aéroports, des groupes hôteliers ou de locations de voitures.
http://www.latribune.fr/entreprises...-aerienne-chinoise-dans-le-ciel-francais.html
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Aigle Azur W17 Bamako service changes​

By Jim Liu
Posted19 October 2017 05:00

French carrier Aigle Azur in winter 2017/18 service is adjusting service to Mali, reflected in recent schedule update. From 29OCT17, the 3 weekly Paris Orly – Bamako service will see Bamako departure operating via Agadir, instead of nonstop flight.

Airbus A320 aircraft operates this route.

ZI521 ORY1625 – 2135BKO 320 136
ZI522 BKO2250 – 0210+1AGA0255+1 – 0735+1ORY 320 136
http://www.routesonline.com/news/38...-w17-bamako-service-changes/?highlight=agadir

Escale de 45 min à Agadir au retour mais pas à l'aller. Curieux car c'est un trajet Sud-Nord et la circulation des masses d'air d'Ouest en Est ne peuvent pas justifier cette différence.

Pourquoi Agadir et pas Marrakech ou Casa ? La réponse est de Benhima :

7 questions à Driss BENHIMA, P-DG de Royal Air Maroc


23 mai, 2012
...

S’il n’y avait que l’aspect géographique à prendre en compte, notre hub serait l’aéroport d’Agadir et non celui de Casablanca. Mais parce qu’il faut prendre en compte dans l’emplacement d’un hub la taille du trafic propre vers le hub lui-même, le bon méridien et la bonne distance, l’aéroport Mohammed V de Casablanca s’impose à nous. Dans le cas de Dakar, il semble que nous soyons déjà un peu trop loin de l’Europe pour utiliser les mêmes avions pour toutes les destinations comme nous le faisons avec des moyens courriers qui transportent nos passagers d’Afrique Centrale jusqu’à Moscou et Beyrouth.
http://www.africadiligence.com/7-questions-a-driss-benhima-p-dg-de-royal-air-maroc/

Agadir la parfaite équidistance entre les villes subsahariennes et européennes.
 
1 - 5 of 5 Posts
Top