SkyscraperCity banner
1 - 20 of 96 Posts

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Discussion Starter · #1 ·



Algiers should soon have a new face, with the launch of a number of architectural projects on the eastern approaches to the city. Shopping areas, apartments and a new mosque at the Bay of Algiers will completely transform the Algerian capital.

The project began long ago. During the 1980s, the government planned to redevelop the coastal strip east of the port area, replacing 19th-century buildings and warehouses with modern districts. However, when Algeria's main source of revenue was hurt mid-decade by a drop in oil prices, the Bay of Algiers development plan was put on the shelf.

"There have been projects languishing in the background for years, due to the financial crisis experienced by the country over the previous decade. Today the money is available, and it is time to re-launch these projects to give Algiers a new look worthy of a capital city," declared President Abdelaziz Bouteflika.

The "Algiers Medina" project from the Dahli Group is already under way. Designed around leisure, it will include shopping centres, a marina, a water sports park, cultural activity areas and a 20-kilometre pedestrian boulevard, where the people of Algiers can engage in sporting activities or stroll along the seafront.

The shopping centre is due to open this year and a luxury apartment and office complex should be completed in 2009, said Algerian developer and Dahli Group director Abdelouahab Rahim.

In addition to the hundreds of jobs which will be created as the project moves forward, "Algiers Medina" is intended to put an end to boredom for Algiers' families who lack public recreational space on weekends and holidays. The shopping centre, for example, will be open 24 hours a day, 7 days a week with play areas for children and parking for up to 6,000 cars.

Foreign developers have proposed changing the face of Algiers in a fashion similar to Dubai

Emirati developer Emaar has also shown interest in the coastal strip, where it plans to invest part of 28 billion dollars set aside for tourism and hotel projects in Algeria. The group is proposing to change the face of Algiers the same way it did in Dubai.
 

·
Luxus Sama
Joined
·
447 Posts
Wow! that project is amazing :happy: it may further attract more DFI into Algiers :)...how long time is the hole project supposed to take?
 

·
resU deretsigeR
Joined
·
2,381 Posts
amazing! the Marina looks stunning.
Great to see my city of birth coming up!
 

·
Registered
Joined
·
2,925 Posts
Emirats Arabes Unis : Cadeau à Emaar et aux « amis » arabes : Bouteflika piétine les lois Ouyahia
Posté par Qatar le 24/05/2010 18:57:15 (55 lectures)


Les investisseurs émiratis, dont le géant émirati de l'immobilier Emaar, sont officiellement invités par Bouteflika à revenir croquer l’enveloppe du prochain programme quinquennal dotée d’une enveloppe financière de l'ordre de 288 milliards de dollars, sans crainte des lois Ouyahia.

Les lois Ouyahia ne s’appliqueront pas aux «amis » arabes.

Comment ?

La ficelle est expliquée par le ministre des finances, Karim Djoudi à l’ouverture des travaux de la huitième session de la commission mixte algéro-émiratie. Interrogé sur l'avenir des projets émiratis à la lumière des nouvelles dispositions régissant les investissements étrangers, le ministre a répondu que qu'ils ont tous été déclarés avant la Promulgation de ces mesures. Il fallait y penser !Ainsi, même les projets en cours de négociations vont être protégés par le principe de la non-rétroactivité des lois.

Evidemment, M. Djoudi ne présente pas cette bienveillance comme un privilége. Pour lui, le groupe Emaar n'a jamais quitté le pays. Ce qui dans ce cas aurait remis en cause ses précédents engagements. Pourtant, le groupe émirati avait bien annoncé en juillet 2009 la fermeture de sa représentation en Algérie dénonçant les « entraves » à son programme. Le communiqué d’Emaar laissait entendre qu’il y a eu des obstacles de la part des autorités algériennes qui n’ont pas accordé les autorisations nécessaires, faut croire que même la bienveillance présumée du président Bouteflika à l’égard du promoteur émirati n’aura pas suffi.

A l'époque, on avait évoqué la mauvaise humeur du groupe irrité par la volonté d'Ahmed Ouyahia de favoriser les entreprises algériennes et d'imposer à tout investisseur étranger un partenaire local à hauteur de 51%. « En raison de l’absence de progrès, ce qui est au dessus de la volonté du groupe, le bureau créé pour suivre les projets a été fermé », avait écrit Emaar.Le groupe émirati avait pris soin de renvoyer indirectement la balle aux autorités algériennes en soulignant que cette affaire « échappe à la volonté d’Emaar ».Selon le communiqué, Emaar dit avoir « préparé des plans pour de grands projets immobiliers en Algérie et remis ces plans aux autorités compétentes pour obtenir les autorisations nécessaires ». « EMAAR semble payer le lobbying de certaines parties, proches du pouvoir, connues pour leur opposition aux investissements étrangers et qui justifient leurs actes par du patriotisme économique », avait alors écrit le consultant arabe, Hicham El-Moussaoui.Emaar avait alors renoncé à des projets présentés en 2006 par le président du groupe au président de la République. Cinq grands projets avaient été évoqués dont deux dans la baie d’Alger.

Mais tout cela est bien fini ! L’Algérie facilite les investissements des Emirats...

Sultan Bin Saeed Al Mansouri, ministre de l’économie des EAU a rencontré cette semaine à Alger Al Mansouri, le Premier Ministre algérien Ahmad Oyehia pour discuter des moyens de renforcer les relations commerciales entre les Emirats arabes unis et l’Algérie. « Lever les obstacles pour des projets d’investissement en Algérie et supprimer les obstacles au commerce, tel était l’objectif de cette rencontre d’un haut niveau entre les ministres de l’économie des deux pays respectifs », lit-on dans El-Moudjahid «Emaar est toujours intéressé par l’Algérie», précise le ministre émirati de l’Economie. « Le groupe Emaar ne s’est pas retiré de l’Algérie, mais en raison de la conjoncture économique internationale ayant sévi dans les pays comme les USA et en Europe, il a été décidé de temporiser…Je pense que le groupe n’a aucune intention de se retirer, bien au contraire, il réorganise sa stratégie d’investissement selon les priorités, et l’Algérie figure parmi les pays prioritaires»

Voilà qui est dit !

http://www.bonjourqatar.com/article...abes-bouteflika-pietine-les-lois-ouyahia.html
 

·
aghiles
Joined
·
10,972 Posts
:banana:

J'ai vu une villa au niveau de Dely Brahim qui est en construction, il y'a une plaque qui dit que c'est un promoteur immobilier emiratie je ne sais pas si c'est EEMAR mais c'est bel et bien d'une entreprise emiratie.
 

·
C.T
Joined
·
5,818 Posts
:banana: :banana: :banana:
 
1 - 20 of 96 Posts
Top