SkyscraperCity banner

1 - 12 of 12 Posts

·
Moderator
Joined
·
28,780 Posts
Discussion Starter #1
TOTAL AND SONATRACH BEGIN ENGINEERING STUDIES FOR JOINT PETROCHEMICALS PROJECT

As part of the comprehensive partnership announced in 2017, Total S.A. (Paris, France; www.total.com) has signed an agreement with Sonatrach (Algiers, Algeria; www.sonatrach.com) to launch the engineering studies for a petrochemical project in Arzew, western Algeria.

The project includes a propane dehydrogenation (PDH) unit and a polypropylene production unit with an output capacity of 550,000 metric tons per year (m.t./yr). The project represents an investment of around $1.4 billion by the two partners (Sonatrach 51%, Total 49%), who are planning to start the front-end engineering and design (FEED) this summer, subject to approval by the relevant Algerian regulatory authorities. The facility will valorize propane, produced in large quantities locally, by transforming it into polypropylene, a plastic for which demand is growing strongly. It will supply in priority the local and Mediterranean demand and Total will be responsible for the commercialization of the rest of the production in Europe, where it will leverage its market expertise to the benefit of both partners.

“This project in Algeria illustrates our petrochemical growth strategy which consists of expanding our activities from competitively advantaged feedstock, especially derived from gas, to take advantage of the growing global plastics demand. This polypropylene project complements our other projects announced recently in the United States, in the Middle-East and in Asia, which are primarily focused on polyethylene” commented Patrick Pouyanné, Chairman and Chief Executive Officer of Total. “It is also an opportunity to strengthen our cooperation with Sonatrach, by moving beyond our long-standing exploration and production relationship to invest in the downstream together.”
http://www.chemengonline.com/total-...ing-studies-for-joint-petrochemicals-project/
 

·
Registered
Joined
·
5,596 Posts
By:www.algerie-focus.com
Partenariat / Sonatrach et Total signent pour développer la pétrochimie en Algérie
Par
La rédaction -
12 mai 2018 0



Une société mixte sera créée entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et le groupe français Total pour la réalisation, le développement et l’exploitation d’un complexe pétrochimique.

Un mémorandum d’entente a ainsi été signé, vendredi à Alger, entre les P-dg, respectivement, de Sonatrach et du groupe Total, MM. Abdelmoumen Ould Kaddour et Patrick Pouyanne. La structure de partenariat dans ce projet est de 51% pour Sonatrach et de 49% pour Total.


Il s’agit du premier projet de polypropylène en Algérie. Pour rappel, le polypropylène est utilisé dans différents domaines comme le textile, le film et emballage, l’industrie automobile et navale, hydraulique bâtiment, l’industrie des transports ainsi que dans le domaine pharmaceutique.

D’un investissement de l’ordre de 1,5 milliard de dollars pour les deux partenaires, qui lanceront les études d’ingénierie de détails au courant du deuxième semestre 2018, ce projet sera financé à hauteur de 30% en capitaux propres et de 70% en emprunt bancaire,

Le projet, dont le lancement des travaux est prévu dans un an, permettra d’assurer une couverture totale des besoins du pays en polypropylène, qui est actuellement importé, ainsi que la création d’emplois directs avec 6.000 personnes en phase de construction et 600 personnes en phase d’exploitation commerciale.

Rien qu’en 2017, pas moins de 78.000 tonnes de ce produit ont été importées par l’Algérie pour un montant de plus de 100 millions de dollars.

Les besoins de l’Algérie en polypropylène sur la période 2018-2023 seront de 500.000 tonnes pour un montant estimé à plus de 650 millions de dollars.

Pour sa part, M. Ould Kaddour a indiqué que ce projet s’inscrit dans la stratégie de Sonatrach dans le développement de la pétrochimie, notamment en ce qui concerne la transformation des matières premières en Algérie, et ce, pour mieux valoriser les produits par rapport à leurs exportations à l’état brut, d’une part, et la création d’emplois, d’une autre part.

De son côté, M. Pouyanne a souligné que ce projet s’inscrivait dans la stratégie du groupe Total dans la pétrochimie, qui consiste à développer ses activités à partir de matières premières bénéficiant d’un avantage de compétitivité, notamment issues du gaz, afin de tirer parti de la croissance de la demande mondiale en plastique.

Il représente également, a-t-il soutenu, l’opportunité de renforcer la coopération avec Sonatrach en investissant conjointement dans l’aval, et ce, au-delà des relations de longue date que ce groupe français et Sonatrach entretiennent ensemble en amont dans l’exploration-production.

A ce propos, le premier responsable du groupe Total a fait savoir que les deux parties, outre la pétrochimie, devraient également lancer des partenariats dans d’autres domaines qui seront dévoilés incessamment.

Rédaction AF
 

·
Registered
Joined
·
1,930 Posts
Il faut d'autres projets concurents à celui ci sinon la petrochimie sera prise en otage par Total qui n'a pas à redemontrer sa mauvaise foi .
 
  • Like
Reactions: Jijeli

·
Registered
Joined
·
3,080 Posts
Le problème avec ces projets, c'est que ça met des années a se faire sur le terrain, comme pour les raffineries il faut compter au moins 4 5 ans.
 

·
Registered
Joined
·
5,596 Posts
Il faut d'autres projets concurents à celui ci sinon la petrochimie sera prise en otage par Total qui n'a pas à redemontrer sa mauvaise foi .
Il me semble que total veut valoriser sur place son gaz des champs de Touat, au lieu de le liquéfier le transporter par méthanier le regazéifier et réexpédier le produit final (en grande partie) vers l'Algérie, c'est encore fois une bonne idée, j'espere que d'autres compagnies qui font de la production de gaz en association avec Sonatrach y songerons de même.:cheers:
 

·
Moderator
Joined
·
15,229 Posts
^^
Une convention entre Sonatrach et Total pour réaliser un complexe de polypropylène


Une convention entre Sonatrach et le groupe français Total a été signée jeudi à Oran pour la création d’une joint-venture permettant la réalisation d’un complexe de polypropylène à Arzew (Est d’Oran).

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du P-dg de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, de cadres du groupe pétrolier national et des autorités locales, ainsi que du Directeur général de Total Algérie, Jean Pascal Clémençon et de cadres du groupe français.

Ce projet pétrochimique comprend une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550.000 tonnes par an. Le projet représente un investissement d’environ 1,4 milliard USD pour les deux partenaires.

Les P-dg des deux entreprises, Abdelmoumen Ould Kaddour et Patrick Pouyanné, ont signé dimanche 7 octobre à Alger le pacte d’actionnaires de la société commune, Sonatrach Total Entreprise Polymère (STEP détenue à 51 % par Sonatrach et à 49 % par Total).

La STEP se chargera également de commercialiser le produit, souligne-t-on. Pour ce qui est du financement, 30% seront constitués de fonds propres, tandis que la BNA assurera 70% par emprunts bancaires. Il s’agit du premier complexe de production de polypropylène en Algérie qui sera réalisée dans un délai de 36 mois. Il couvrira les besoins du pays en la matière actuellement importée.


L’usine produira 500.000 tonnes sur la période 2018-2023 avec une facture estimée à plus de 650 millions USD. Durant la phase d’exploitation, quelque 300 postes seront créés, a-t-on indiqué.

A ce titre, Toufik Hakkar, vice-président business, développement et marketing (BDM) de Sonatrach et M’hamed Kherroubi, vice-président chargé des finances, ont tous deux souligné l’importance de ce projet pour l’économie nationale dans la mesure où il contribuera à réduire l’importation de cette matière et qui représente, également, un grand potentiel d’exportation.

De son côté, le P-dg de la BNA, Abboud Achour, s’est dit fier de contribuer à un projet "aussi ambitieux que celui de ce complexe qui représentera une réelle valeur ajoutée pour l’économie algérienne".

Il est à noter que cette convention a été signée, du côté algérien, par le vice-président BDM de Sonatrach, Toufik Hakkar, du vice-président chargé des Finances, M’hamed Kharroubi, du P-dg de la BNA, Abboud Achour et du directeur des domaines d’Oran, Belhadj Djelloul Benaissa.

Du côté français, le document a été paraphé par le Directeur général de Total Algérie, Jean Pascal Clémençon, et Vincent Goud, directeur financier de ce groupe pétrolier.
http://www.aps.dz/regions/83941-une...al-pour-realiser-un-complexe-de-polypropylene
 

·
Registered
Joined
·
2,133 Posts
^^ ce n'est pas le bon endroit, c'est à posté dans le thread sur la pétrochimie !
 
  • Like
Reactions: Boulboul01

·
Registered
Joined
·
9,721 Posts
Le Spheripol de LyondellBasell sélectionné par Sonatrach et l'entreprise commune TOTAL


LyondellBasell Industries NV LYB a récemment annoncé que Sonatrach Total Entreprise Polymeres Spa («STEP») avait choisi sa technologie Spheripol pour une unité de production de polypropylène (PP) de 550 000 tonnes par an, qui sera construite à Arzew, dans la province d'Oran, en Algérie. STEP est notamment une entreprise commune entre Sonatrach et TOTAL SA.

LyondellBasell a déclaré que la technologie de Spheripol permet aux clients de diversifier et d'améliorer leur portefeuille de produits en polypropylène avec une efficacité exceptionnelle des monomères. Spheripol est une technologie de processus PP de pointe avec une capacité sous licence supérieure à 25 millions de tonnes. La dernière technologie Spheripol de cinquième génération inclut des améliorations des processus, qui optimisent l'efficacité opérationnelle.

L'usine commencera ses activités avec le catalyseur Avant ZN (Advanced Ziegler-Natta), qui comprend des catalyseurs sans phtalate, métallocène et chrome pour toute la gamme de production de polyoléfines.....
https://finance.yahoo.com/news/lyondellbasells-spheripol-selected-sonatrach-total-130701123.html
 

·
Registered
Joined
·
423 Posts
Le polypropylène (PP) est un thermoplastique de grande diffusion. Utilisé dans de nombreux secteurs, et en particulier dans l’emballage, l’industrie automobile, l’électroménager, le sanitaire et le textile, sa production représente plus du cinquième des plastiques produits dans le monde.
Donc déjà de possible débouchés nationaux pour ces 550 000 tonnes de PP, ce qui devrait concourir à l'augmentation des taux d'intégrations dans l'industrie automobile et l'électroménager.
 

·
Moderator
Joined
·
28,780 Posts
Discussion Starter #11
Honeywell Oleflex technology selected for propylene production in Algeria

Sonatrach Total Entreprise Polymères (STEP) has selected Honeywell UOP’s C3 Oleflex technology to produce 565,000 mt per year of polymer-grade propylene for a proposed plant in Arzew, Algeria

In addition to technology licensing, Honeywell is providing the basic engineering design, services, equipment, catalysts and adsorbents for the plant. When completed, it will represent UOP’s second C3 Oleflex unit in North Africa, following an earlier award in Egypt.

“The Oleflex technology will enable STEP to convert domestically produced propane into propylene, a primary component in a wide variety of plastic products rapidly growing in demand in the region,” said Bryan Glover, vice-president and general manager of Honeywell UOP’s Petrochemicals & Refining Technologies business. “STEP will further convert the propylene into polypropylene plastic to supply customers in Algeria, along the Mediterranean, and in other markets like Europe.”

Honeywell UOP’s C3 Oleflex technology uses catalytic dehydrogenation to convert propane to propylene and is designed to have a lower cash cost of production and a higher return on investment compared to competing for dehydrogenation technologies. Its low-energy consumption, low-emissions and fully recyclable, platinum-alumina-based catalyst system helps minimise its impact on the environment. The independent reactor and regeneration design of the Oleflex technology helps maximize operating flexibility and onstream reliability. Oleflex technology has been selected for 63 out of 84 dehydrogenation projects globally since 2011, including propane (C3), isobutane (iC4) and mixed C3/ iC4 service.

In 2018, Honeywell announced that Sonatrach will use technologies from Honeywell UOP to produce cleaner-burning transportation fuels at its Skikda Refinery on the eastern Mediterranean coast of Algeria. Sonatrach will use UOP technologies, including C4 Oleflex, at its Arzew facility to produce 200,000 mt per year of methyl tert-butyl ether (MTBE), a high-octane gasoline additive that reduces emissions in automobile exhaust.

Sonatrach Total Entreprise Polymères (STEP) is a joint venture between Algeria’s State Oil Company Sonatrach S.p.A. (51 per cent) and France’s Total S.A. (49 per cent). The STEP joint venture was created in 2018 to carry out the joint petrochemical project in Arzew.
http://www.oilreviewmiddleeast.com/...-selected-for-propylene-production-in-algeria
 

·
Moderator
Joined
·
28,780 Posts
Discussion Starter #12
Algeria sees petchems progress

A contract award marks a rare sign of movement on Algeria’s stalled downstream development plans.

The Step joint venture between Algeria’s state-owned oil-and-gas firm Sonatrach and Total chose in September US congolmerate Honeywell as technology supplier for a propane dehydrogenation and polypropylene (PDH-PP) plant planned at the Arzew downstream hub in western Algeria.

Honeywell’s selection by Step—51pc owned by Sonatrach with Total holding the remaining 49pc—came as no surprise, given the firm’s extensive local and regional experience. But the award was a welcome sign that the project is moving beyond the drawing board. The partners have discussed a petrochemicals venture for more than a decade, while Algeria’s wider plans for downstream expansion over the same period have progressed at a similarly glacial pace.

The timing was also important—coming just after yet another change of leadership at Sonatrach and potentially indicating that the company’s new head would maintain his predecessor’s policy of nurturing often rocky ties with international oil companies (IOCs).

Sonatrach and Total signed the Step shareholders’ agreement in October last year and the articles of association in January. The planned plant will convert 640,000t/yr of locally-abundant propane into 550,000t/yr of polypropylene, a crucial petchems building block, the supply of which Algeria currently relies on imports. Honeywell will supply its C3 Oleflex propylene technology.

In a late September strategy update, Total anticipated an FID on the estimated $1.4bn plant in 2021 and noted that the projected internal rate of return was more than 7pc. Front-end engineering and design (Feed) work was said to be under way.

Variety of headwinds

....
https://www.petroleum-economist.com...marketing/2019/algeria-sees-petchems-progress
 
1 - 12 of 12 Posts
Top