SkyscraperCity Forum banner
641 - 660 of 3356 Posts

·
Registered
Joined
·
11,562 Posts
Quel dommage qu'on ait le plus petit stade de l'Euro 2016!
Les retombées économiques ne vont même pas amortir les frais d'un Stadium amoindri grâce aux blaireaux de 2008-2014!!!!
Quelle honte !

Heureusement que le tirage est à la hauteur de l'événement!
 

·
Registered
Joined
·
597 Posts
Quel dommage qu'on ait le plus petit stade de l'Euro 2016!
Les retombées économiques ne vont même pas amortir les frais d'un Stadium amoindri grâce aux blaireaux de 2008-2014!!!!
Quelle honte !

Heureusement que le tirage est à la hauteur de l'événement!
Il n'est pas amoindri au niveau du confort. Il y a davantage de place pour les jambes et de meilleurs angles de vue. C'est important pour les spectateurs des places les moins chères. La quantité ce n'est pas tout, la qualité ça compte aussi. Sans doute avons nous encore de vieux reflexes datant du temps des privations. Comme autrefois, où on considérait qu'un bon restaurant, c'était une restaurant où on servait du "copieux". (blague classique des années 50 : cher client, comment avez-vous trouvé le steak ? Je l'ai trouvé sous une frite. )

Cela ne dispense pas de se poser des questions sur les architectes et les maîtres d'oeuvre. Je sais bien qu'il s'agit de prototypes, que ce n'est pas facile, mais ça fait quand même beaucoup : "nouveau " palais des sports dont les places à l'étage ne permettent pas de voir la totalité du terrain de handball, stadium bâclé (pelouse trop haute, trop de pente sur le bords de touche, etc). Un investisseur privé se retrouverait vite en faillite avec des approximations pareilles. Avec de l'argent public, ça passe toujours. Sans parler des conditions pour d'éventuels concerts au Stadium.

Y-a-t-il des gens compétents parmi les salariés de la mairie pour superviser des travaux compliqués ? Ou se contente t'on comme presque partout d'embaucher en fonction de quotas socio-politiques, pour ne facher personne ?
 

·
Registered
Joined
·
11,562 Posts
Un investisseur privé se retrouverait vite en faillite avec des approximations pareilles. Avec de l'argent public, ça passe toujours.
Oui mais là justement, on parle de nos impôts! Et c'est ce qui m'a choqué dans ce projet de Stadium au rabais.
Perso je préfère donner mes impôts pour une Toulouse plus ambitieuse plutôt que de donner mon argent pour diminuer les capacités toulousaines.
 

·
Registered
Joined
·
597 Posts
Oui mais là justement, on parle de nos impôts! Et c'est ce qui m'a choqué dans ce projet de Stadium au rabais.
Perso je préfère donner mes impôts pour une Toulouse plus ambitieuse plutôt que de donner mon argent pour diminuer les capacités toulousaines.
En soi, diminuer la capacité pour augmenter la qualité, ce n'est pas un problème.

Ce qui est plus grave en revanche, c'est que les maîtres d'oeuvre publics n'augmentent la qualité que sous la pression d'organismes (UEFA, nouvelles normes de confort) venus d'ailleurs.

A la fin des années 60, devant la désaffection que subissaient les cinémas, les distributeurs se sont remis en question : ils ont augmenté le confort quitte à diminuer le nombre de places. Personne ne les a obligé. La suite a prouvé qu'ils avaient fait le bon choix.

Pourquoi faut-il attendre des directives venues d'en haut pour que les décideurs publics fassent pareil dans les stades ?
 

·
Registered
Joined
·
1,135 Posts
Oui mais là justement, on parle de nos impôts! Et c'est ce qui m'a choqué dans ce projet de Stadium au rabais.
Perso je préfère donner mes impôts pour une Toulouse plus ambitieuse plutôt que de donner mon argent pour diminuer les capacités toulousaines.
Et tu préfères la paix à la guerre?.....bravo, avec des phrases comme celle-ci, t'es bientôt prêt pour miss france.
 

·
Moderator
Joined
·
8,164 Posts
Ma question va paraître curieuse, mais....
Quelqu'un sait combien coûterai ( a vista de nas ) la construction d'un pont sur Garonne à Toulouse ?
Me demandez pas pourquoi, juste une question que je me pose.
 

·
Banned
Joined
·
7 Posts
Un exemple :

http://www.ladepeche.fr/article/2008/05/05/451918-moissac-un-pont-entre-quercy-et-gascogne.html

Moissac. Un pont entre Quercy et Gascogne


Le pont en chiffres

Longueur : 280 mètres

Largeur : 12,30 mètres

Le point du pont le plus haut au-dessus du Tarn est situé à 13 mètres.

Travées : 5

Piles : 4 (P1, P2, P3, et P4)

Terrassement : 15 000 m3

Acier pour la charpente métallique : 860 tonnes.

Béton pour fondations, piles et tablier : 4 400 m3 (le tablier : 1 020 m3 de béton sur 4 piles pour 3 dans le Tarn).

Acier de ferraillage : 500 tonnes

Les piles sur rives sont armées de 8 tonnes d'acier et contiennent 110 m3 de béton hors fondation. Les piles dans le Tarn sont armées de 9 tonnes d'acier et contiennent 130 m3 de béton.

Coût total de la liaison Quercy-Gascogne : 26,5 millions d'euros TTC. Dont 7,5 millions d'euros pour le pont.

Financement : 47 % par le conseil régional ; 26,5 % par le conseil général de Tarn-et-Garonne qui est aussi le maître d'ouvrage, et 26,5 % par la communauté de communes de Castelsarrasin-Moissac.

Main-d'œuvre : Plus de quarante ouvriers des entreprises Laffont SA (de Moissac), Boussac (de Malause), et Quercy TP (de Montpezat-de-Quercy) pour le terrassement ; et des Espagnols de l'entreprise URSSA pour la charpente métallique.


Le pont en dates

Mai 2003 : Le conseil régional adopte le projet et annonce sa participation au financement à hauteur de 47 %.

Février 2004 : Le cabinet d'architecture est retenu par le jury : le groupement du bureau d'études Arcadis avec les architectes Faup et Zirk.

Fin 2004 : L'enquête publique est lancée.

Début 2005 : Attribution des marchés des travaux.

Mars 2005 : L'intercommunalité Castelsarrasin-Moissac ratifie la convention d'engagement financier à hauteur de 26,5 %.

Printemps 2006 : début des travaux (estimés pour une durée totale de 20 mois).

Octobre 2006 : les fondations sont terminées ainsi que deux des quatre piles.

Janvier/février 2007 : la totalité des piles est terminée.

Février 2007 : première poussée de la charpente métallique.

Mars 2007 : 2e poussée de la charpente métallique.

Fin mars 2007 : 3e poussée du pont.

Mai 2007 : les deux marges de la rivière sont reliées.

Août 2007 : Début des travaux de la voirie pour accéder au pont avec 5,2 km de routes, la construction de six giratoires, et de deux ouvrages d'art pour franchir les ruisseaux « Barthac » et « Millole ».

Novembre 2007 : Livraison officielle du Pont.

Avril 2008 : Fin des travaux de voirie et de la construction de l'ouvrage dans son ensemble

La Dépêche du Midi
 

·
Banned
Joined
·
7 Posts
L'on gaspille beaucoup à Toulouse, où de toute évidence l'on perdu le sens du prix des choses, alors que l'on pourrait lancer la construction de quelques ponts nouveaux sur la Garonne, cela permettrait de mailler le réseau secondaire et éviter le passage obligatoire sur les ponts du périphérique.
 

·
Registered
Joined
·
790 Posts
Selon le degré de sophistication architecturale, entre 25 et 120M€ (Pont Jean-Jacques Bosc à Bordeaux), voire plus si l'on en fait un véritable monument. Cela dit, 25M€ s'approche plus d'une passerelle piétons-cycles qu'un pont toutes circulations.
 

·
Moderator
Joined
·
8,164 Posts
Selon le degré de sophistication architecturale, entre 25 et 120M€ (Pont Jean-Jacques Bosc à Bordeaux), voire plus si l'on en fait un véritable monument. Cela dit, 25M€ s'approche plus d'une passerelle piétons-cycles qu'un pont toutes circulations.
Oui mais distance entre les deux rives à Bordeaux ?
Pourtant d'après ce qu'à posté Diagonal on est à 7,5 millions € pour un pont de 280m, qui semble pas être une passerelle à piéton.
 

·
Registered
Joined
·
790 Posts
Tout dépend de la localisation à Toulouse, un nouveau pont entre les Amidonniers et l'avenue Jean Brunhes aurait par exemple une belle longueur également avec les rampes d'accès (500-550m).

Plus long encore, un nouveau pont sur l'Île du Ramier sur les deux branches de la Garonne (entre Empalot et l'avenue de Muret Sud) dépasserait 600m en deux unités.
 

·
Banned
Joined
·
7 Posts
Les nouveaux ponts de Bordeaux sont hors normes, d'abord par la largeur de la Garonne et ensuite par leur concept.

http://www.bordeaux-metropole.fr/pont-jean-jacques-bosc

A Toulouse, il y a quantité de ponts qui manquent, urgents à construire :

Au Nord entre Beauzelle et Fenouillet pour prolonger la voie Lactée en boulevard urbain vers Lacourtensourt axe ex RN20.

Au Sud, chemin de la Loge pour relier Route d'Espagne, SNPE / Casino, chemin des Etroits au sud de l'échangeur d'Empalot.

Un peu plus au Sud chemin Palayre pour atteindre aussi le chemin des Etroits et accéder au CHU Rangueil / Pech David par une nouvelle rampe d'accès, il s'agit là de la continuité d'axe de la Rocade Arc en Ciel.

Un pont mixte Métro pour relier le secteur Sept Denier Soleil d'Or au parking Casselardit de Purpan pourrait être aussi pertinent .
Nous aurions alors une section de métro aérien de 4800 m de Colomiers Breguet Dassault à Sept Deniers par Saint Martin La Crabe, Purpan Flambère CC ou route de Bayonne CC et Purpan CHU, ajouter 300 à 400 m en tranchée couverte à l'intérieur du CHU.

Ces 5,1 Km à 70 millions d'Euro du kilometre pourraient être évalué à 357 millions d'Euro.

Resterait 4,6 Km pour atteindre Matabiau Marengo depuis Sept Deniers par Pont Jumeaux, Arsenal Université en tunnel profond à 100 millions le km = 460 millions.

Total ; Colomiers Breguet Dassault / Marengo Gare Matabiau 9600 m / 817 millions d'Euro.

Avec cette phase de 3eme ligne de métro, les toulousains disposeraient en plus d'un nouveau pont sur la Garonne.
 

·
Registered
Joined
·
790 Posts
Je rajouterais une dernière grande priorité : un pont / passerelle entre l'avenue Débat Ponsan et l'avenue Jean Brunhes. Il s'agirait de relier les Amidonniers à la Patte d'Oie en bouclant le second anneau de boulevards.

Vu l'emplacement, on pourrait imaginer un ouvrage emblématique et contemporain, qui sublimerait la vue sur l'hypercentre derrière le pont des Catalans. A mon sens, c'est une priorité et il est regrettable qu'aucun projet ne soit envisagé. C'était l'un des principaux atouts du projet de Tram Canal, en termes d'urbanisme.

A noter par ailleurs qu'un certain nombre de passerelles sont envisagées sur l'île du Ramier, pour relier Empalot, la Croix-de-Pierre...sur le plan guide du Parc Garonne on observe 4 ou 5 possibilités identifiées à moyen-terme. Ce ne serait pas un luxe non plus, tant le manque est prégnant à cet endroit là.
 

·
Moderator
Joined
·
8,164 Posts
Tout dépend de la localisation à Toulouse, un nouveau pont entre les Amidonniers et l'avenue Jean Brunhes aurait par exemple une belle longueur également avec les rampes d'accès (500-550m).

Plus long encore, un nouveau pont sur l'Île du Ramier sur les deux branches de la Garonne (entre Empalot et l'avenue de Muret Sud) dépasserait 600m en deux unités.
C'est surtout à cet endroit que je pensais en premier entre Boulevard Jean Brunhes et Avenue Débat Ponsan ( amidoniers ), maintenant suis incapable de dire de quoi est constitué le lit du fleuve à cet endroit ?

Ca soulagerai pas mal la circulation du côté du pont des Catalans.
 
641 - 660 of 3356 Posts
Top