Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 252 Posts

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #1 ·
The project includes the construction of a commercial and entertainment centre (12,000 sq. m), an aquarium (2,500 sq. m), a housing complex (40,000 sq. m), a marina with 1550 moorings, a technical port and luxury hotels. The aim of the marina is to attract large yachts to meet the growing demand of moorings in the Mediterranean Sea.

Start date :Sept 2008
Completion date : End of 2011









 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #2 · (Edited)
CAP BLANC RESORT | BIZERTE |Approuved

Preatoni's website :http://www.ernestopreatoni.com/home/index





Un pôle touristique à ZOUARAA

Le choix serait porté sur la région de Cap Serrat entre Sejnane et Tabarka ZOUARAA pour abriter le méga projet touristique italien, annoncé en février dernier. Un projet qui changera le visage de la région et qui inaugurera l'ère du tourisme du luxe.

Forte d’une nature luxuriante et de paysages féeriques, la région du Nord reste, malgré les investissements touristiques non négligeables qui y sont réalisés, peu lotie en matière touristique. En dehors de certaines périodes cycliques, aussi bien Tabarka que Bizerte peinent à reconquérir la vocation touristique que l'on s’efforce de leur conférer.

Une donne qui serait appelée à changer dans un proche avenir, à la faveur notamment du grandiose complexe touristique qui verra le jour, nous dit-on, à Cap Serrat. Un endroit divin, au Nord de la Tunisie, bordé par la mer et la montagne.

Ce projet, confié au groupe italien Preatoni, consiste en la mise en place de résidences, d'hôtels, de stations balnéaires, de centres de loisirs et d'une marina, ainsi que l'aménagement d'une réserve pour certaines espèces animales.

Il se veut celui du tourisme haut de gamme, histoire d’aider la Tunisie à se défaire de cette image de tourisme de masse qui lui colle à la peau pour inaugurer l’ère du tourisme de luxe.

Le coup d’envoi du projet italien sera donné vers la fin de l’année 2008. Il prendra corps progressivement sur une période de 12 ans. Investissements prévus : 27 milliards de dinars...
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #4 ·
Any concept plans? renders?


A MOu have been signed with a partial masterplan but the final masterplan is under completion before they present it to the authorities

This project will take 12 years in total through several phases .

The first phase will start before the end of this year along with the Tunis financial harbour and the Med gate City .

I ll keep you posted as soon as I get new info about this one !
 

·
Registered
Joined
·
7 Posts
c'est une très mauvaise nouvelle ce projet, cap serrat est un un bon endroit vierge où la beauté naturelle prévaut macha2 Allah ...

En plus un projet luxueux veut dire qu'il sera destiné à une certaine classe de la population et des touristes ce qui empêcherai les tunisiens faisants partie de la classe moyenne de pouvoir visiter et accéder à cet endroit magique ... et puis, les projets luxueux ce n'est pas ce qui manque en tunisie. IL y en a partout, à sousse, à hammamet, à djerba...

j'espère de tout coeur que ce projet tombe à l'eau et que cap serrat ainsi que d'autres endroits vierges seront préservés incha Allah
 

·
Registered
Joined
·
80 Posts
OUVERTURE PREVUE EN DECEMBRE 2011


La résidence de très haut standing offrira un panorama exceptionnel sur le port, la mer et la médina. Un multitude de commodité a été pensée pour vous garantir un confort optimal : lobby, room service, conciergerie et maintenance, espace enfants, piscine et fitness club, le tout exclusivement réservé aux résidents.
L'architecture de l'édifice s'inspire de la vague qui balaye le sable, offrant ainsi un ensemble à la fois fluide, lumineux et élégant.
La structure en graduation permet un ensoleillement idéal avec de larges terrasses ainsi qu'un jardin suspendu. Avec ses 8 niveaux, la résidence offrira environ 200 appartements de très haut standing allant du convivial 80 m2 au loft et spectulaire penthouse de 600 m2.
















Marina Bizerte propose une multitude de commerces, boutiques et restaurants le long de sa promenade, offrant une vue imprenable sur le port.
Les loisirs ne manqueront pas à Marina Bizerte : Restaurants et cafés, typiques, pianos bars, night clubs, salle de fitness, piscine, yacht club, galeries d'art et divers évenements internationaux (régates, salon nautique...)











Site officiel : www.marinabizerte.com
 

·
Registered
Joined
·
80 Posts
Ah oui c'est vrai ! je n'avais pas vu l'autre :nuts: je me disais bien que c'était bizarre que je mette l'info avant toi :lol:
Et ne t'inquietes pas, tout va bien :) mon pc était foutu à la maison mais maintenant je suis de retour avec un tout beau et tout nouveau pc :banana:
Pour les projets, je n'ai pas grand chose de neuf pour le moment. J'attends l'ouverture du bureau de sama dubai à la fin du mois pour voir si je peux prendre de jolies photos pour le forum :lol: et pour les autres projets, je n'ai pas eu beaucoup de temps en ce moment pour "paparazzer" :lol: mais ca devrait venir
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #11 ·
Ah oui c'est vrai ! je n'avais pas vu l'autre :nuts: je me disais bien que c'était bizarre que je mette l'info avant toi :lol:
Et ne t'inquietes pas, tout va bien :) mon pc était foutu à la maison mais maintenant je suis de retour avec un tout beau et tout nouveau pc :banana:
Pour les projets, je n'ai pas grand chose de neuf pour le moment. J'attends l'ouverture du bureau de sama dubai à la fin du mois pour voir si je peux prendre de jolies photos pour le forum :lol: et pour les autres projets, je n'ai pas eu beaucoup de temps en ce moment pour "paparazzer" :lol: mais ca devrait venir
Aya mabrouk le nouveau PC ! .. je suis impatient et je n'arrive pas a trouver aucune photo des foutues maquettes ni de SAMA ni de Boukhatir ou bine le GFH ..rine tout le monde ne s<interresse qu<aux projets de Dubai... faut avouer qu<avec une tour de 1115 metres deux ou tros de 850 et une dizaine de plus de 400 metres nos projets en Tunisie paraissent miniscules :lol:
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #13 ·
L’Italien Préatoni attendu à Tunis​



Une année après l’audience que lui avait accordée, un certain 3 novembre 2007, le président Ben Ali, l’investisseur italien Ernesto Preatoni, président du groupe italien d'investissement "Preatoni" qui projette de réaliser un méga projet d’éco-tourisme, à Zouaraa, au nord-ouest de Tunisie, est attendu de nouveau à Tunis. Au cours de son séjour, Preatoni aura à renégocier les conditions de démarrage de son projet. Un problème foncier serait à l’origine de ce retard.
.

L’investissement prévu pour réaliser ce projet est estimé à 22 milliards d’euros. Cet investissement européen, de par l’importance de son volume, vient équilibrer, un tant soit peu, l’apport des investisseurs étrangers en Tunisie, particulièrement des Emiratis.

Il est très proche de celui requis pour réaliser «la Porte de la Méditerranée» (25 milliards de dollars) de Sama Dubaî. Il se distingue, toutefois, par sa qualité. C’est un projet éco-touristique haut de gamme destiné à valoriser les spécificités environnementales de la région.

Les principales composantes de ce projet portent sur la mise en place de résidences, d'hôtels, de stations balnéaires, de centres de loisir et d'une marina, ainsi que l'aménagement d'une réserve pour certaines espèces animales.

Le projet devrait contribuer, durant les différentes phases de sa concrétisation et lors de sa mise en exploitation, à la création de près de 30 mille postes d'emploi, outre la nouvelle impulsion qu'il donnera à la dynamique de développement dans la région
 

·
Registered
Joined
·
115 Posts
L’Italien Préatoni attendu à Tunis​



Une année après l’audience que lui avait accordée, un certain 3 novembre 2007, le président Ben Ali, l’investisseur italien Ernesto Preatoni, président du groupe italien d'investissement "Preatoni" qui projette de réaliser un méga projet d’éco-tourisme, à Zouaraa, au nord-ouest de Tunisie, est attendu de nouveau à Tunis. Au cours de son séjour, Preatoni aura à renégocier les conditions de démarrage de son projet. Un problème foncier serait à l’origine de ce retard.
.

L’investissement prévu pour réaliser ce projet est estimé à 22 milliards d’euros. Cet investissement européen, de par l’importance de son volume, vient équilibrer, un tant soit peu, l’apport des investisseurs étrangers en Tunisie, particulièrement des Emiratis.

Il est très proche de celui requis pour réaliser «la Porte de la Méditerranée» (25 milliards de dollars) de Sama Dubaî. Il se distingue, toutefois, par sa qualité. C’est un projet éco-touristique haut de gamme destiné à valoriser les spécificités environnementales de la région.

Les principales composantes de ce projet portent sur la mise en place de résidences, d'hôtels, de stations balnéaires, de centres de loisir et d'une marina, ainsi que l'aménagement d'une réserve pour certaines espèces animales.

Le projet devrait contribuer, durant les différentes phases de sa concrétisation et lors de sa mise en exploitation, à la création de près de 30 mille postes d'emploi, outre la nouvelle impulsion qu'il donnera à la dynamique de développement dans la région
y a pas de photos, ou un lien oui on peut voir les maquettes pour ce projet?
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #15 ·
y a pas de photos, ou un lien oui on peut voir les maquettes pour ce projet?
Il n'y a pas de maquettes pre-etablie ..

ils ont apporter des illustrations lors de leur presentation l<annee derniere mais rien d'officile le projet n'est m[eme pas encore etabli vu les problemes fonciers d'apres l;article ..


par contre nous avons enfin le lieux exact Zouaraa reconnue pour ses dunes et aussi son barrage .

Voici ce que j'ai trouve sur internet :

THE STUDY SITES
TUNISIA
ZOUARAA-NEFZA

SITE DESCRIPTION

Situated in the northern coast of Tunisia, in a region, which presents one of the most beautiful examples of old dunes and coastal forests in the Mediterranean, its pristine and wild look has been hardly altered by human occupation.

It is a sandy beach in between mountains, with relatively low and dispersed human activity, and a main village occurring down the valley to the east.
The fluvial valley of the wadi Zouarâa interrupts the mountain and flows into the sea in the Zouarâa beach, a well developed beach characterised by coastline stability and well developed coastal dunes.
In the region prehistoric and historic traces are found, which may help to date back the dune age, being in themselves of archaeologic value.
The area, situated at the edge of human settlements, represents a refuge for many animal species typical inhabitants of the Mediterranean maquis and forest. It also serves as refuge for bird migrating across the Mediterranean to Tunisian and Algerian hibernating sites.

C<est proche de nefza et donc de l<aeroport international de Tabarka ce qui faciliterait l,acces au site ...


Voici plus d'infos trouve sur le site de l'Agence Fonciere

Superficie : 500 ha ;
· Capacité d'accueil : 5000 lits hôteliers et résidentiels sous forme de chalets et d'habitation de haut de gamme ;
· Des espaces pour l'animation;
· Un terrain de golf ;
. Divers micro projets dans l'activité artisanale et les activités culturelles et civilisationnelles ainsi que les activités liées à la nature et l'environnement et le bien être.
· L'aménagement de la zone profitera des conditions favorables pour le développement d'un tourisme vert avec des petites unités hôtelières de grand luxe, des parcs d'attraction et des espaces naturels.





Donc ce projet est en fait non seulement approuve mais PROMU par le gouvernement tunisien comme etant une des deux nouvelles station touristique ECOLOGIQUE haut de gamme
 

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Tounsi j'ai entendu parler de ce projet à tabarka par les italiens mais
ils sont precisés dans les medias que cet investissement verra seulement si la tunisie fais la jonction avec l'autoroute maghrebine
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #17 ·
Tounsi j'ai entendu parler de ce projet à tabarka par les italiens mais
ils sont precisés dans les medias que cet investissement verra seulement si la tunisie fais la jonction avec l'autoroute maghrebine[/QUOTE
Salut jazair ..effectivement il ya un article paru sur tunisieaffaire.com je crois qui mentionnait que cela etait une des prerogatives .


Le Prseident du groupe est a Tunis en ce moment pour faire evoluer le projet ..L'emplacement est confirme c'est Zouaraa a peu pres une trentaine de kilometre de l'aeroport de Tabarka .

deuxiement la A3 qui sera relie a l'autoroute Algeriene est a son 2/3 le troncon Oued Zarga Boussalem est en chantier depuis quelques mois avec deux voies express une reliant la A3 a Beja et l'autre a Jendouba

Il ne restera que le troncon Boussalem Ghardimaou qui sera pret en 2011 dans 3 ans...

Voici une carte aproximative ...



En vert c'est la voie express qui menera beja et comme tu peux le constater la distance vers Zouraa est de l'ordre de 75-80 km .. Tabarka est a une trentaine de km l,aeroport a une 20 aine max ..
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #18 ·
Démarrage imminent des travaux de la zone éco-touristique du Nord-Ouest de la Tunisie

13/11/2008 12:00


Le méga projet pour réaliser une zone touristique écologique haut de gamme à Chatt Zouarâa va démarrer dans les prochaines semaines pour s’achever au bout de douze ans, rapporte le magazine Réalités dans son édition du jeudi 13 novembre 2008.

Ce projet, situé au Nord-Ouest de la Tunisie (du côté de Tabarka et Aïn Draham) sera réalisé par l’homme d’affaires italien Ernesto Preatoni pour un montant de 22 milliards d’euros. Soit sept milliards d’euros de plus que ce qui a été précédemment prévu.

Le projet porte sur la mise en place de résidences, d'hôtels, de stations balnéaires, de centres de loisirs et d'une marina, ainsi que l'aménagement d'une réserve pour certaines espèces animales.

L’ensemble du projet, qui sera inscrit dans le haut de gamme, respectera et valorisera les spécificités de la région où il sera érigé.

A rappeler que le Président Zine El Abidine Ben Ali a reçu, le 3 novembre 2007, Ernesto Preatoni, et a pris connaissance de l’ensemble de ce méga projet de tourisme écologique qui devrait créer près de 30.000 postes d'emploi
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #19 ·
Démarrage des travaux fin novembre prochain

Imène Bejaoui

La célébration du 45ème anniversaire de la Fête de l’Evacuation aura eu cette année, un goût particulier pour les habitants de la région de Bizerte : l’extension et l’aménagement du port de plaisance de Bizerte. Un méga-projet qui devrait à terme métamorphoser la ville de Bizerte, créer des emplois et surtout permettre à la ville de s’ériger en pôle touristique de premier plan. Baptisé «Cap 3000», le projet a eu le feu vert du Chef de l’Etat pour le démarrage des travaux, prévu au mois de novembre prochain.

En dépit de tous ses atouts naturels, géographiques, culturels et de son patrimoine archéologique, Bizerte a vraiment du mal à s’ériger en pôle touristique de renom. Aussi bien en termes d’entrées, de nombre des nuitées ou même de qualité des unités hôtelières et d’infrastructure touristique, Bizerte demeure loin derrière d’autres villes touristiques dont la réputation est aujourd’hui internationale. Pourtant, Bizerte a été —et est toujours— une escale incontournable pour les navigateurs et les plaisanciers ; elle est bien située sur le Bassin méditerranéen, elle regorge de diversité naturelle avec ses plages aux sables dorés, ses réserves naturelles, ses longs cours d’eau, ses étendues de forêts, ses montagnes….
Sans oublier son patrimoine archéologique riche, favorisant la mise en place de circuits de tourisme culturel, fort demandé de nos jours, développement de la demande internationale des touristes oblige. Jusqu’ici, ses atouts n’ont pas été exploités, n’ont pas été mis en valeur et n’ont pas permis au tourisme d’acquérir ses lettres de noblesse dans une région pourtant
promise un bel avenir et, théoriquement, à une destinée touristique des plus prospères.

Un pôle touristique

On a bien cherché, réfléchi et analysé les différentes éventualités en vue d’identifier des activités touristiques de nature à dynamiser la région… Des activités qui prendraient en considération les innombrables spécificités de la région et qui inventeraient un tourisme d’un autre genre, un tourisme différent des formules classiques. En tous cas Bizerte se voit bien dans la peau d’un grand pôle d’animation et de loisir, d’une zone de tourisme écologique et de circuits culturels, d’une plate-forme des sports notamment nautiques ainsi que d’un centre de plaisance de renommée. Ce dernier a d’ailleurs été le rêve et la grande ambition de toute une région. Une région qui a ambitionné de se doter d’un port de plaisance aux normes internationales, avec toutes ses composantes hôtelières et touristiques. Un port de plaisance qui pourrait permettre au tourisme d’assurer un envol exceptionnel et à la région de s’imposer en tant que pôle touristique à part entière à même de séduire et d’attirer une meilleure part des quelque sept millions de touristes que la Tunisie accueille.

Aussi les autorités régionales se sont-elles engagées dans un travail consistant, afin d’abord de préparer le terrain et par la suite drainer les investisseurs. Ce qui est aujourd’hui chose faite. En effet, les pouvoirs publics ont mis le paquet pour aménager une grande zone touristique, du côté de Sidi Salem. La zone aménagée, les avantages fiscaux et financiers offerts n’ont pas tardé à faire leur effet, et les projets ont afflué vers… Bizerte. Cependant, parmi tous ces projets structurants, un projet sort du lot, vu l’enveloppe d’investissement qu’il mobiliserait, les emplois qu’il aurait à créer et surtout eu égard à la dynamique économique et touristique qu’il génèrerait sur toute la région. Il s’agit du projet d’extension et l’aménagement du port de plaisance de Bizerte. Baptisé «Cap 3.000», ce qui n’est pas un nom choisi par hasard, mais qui recèle une symbolique importante, les 3.000 ans d’histoire de la Tunisie ; le projet mobilisera une enveloppe de l’ordre de 160 MD, et sera l’œuvre d’investisseurs tunisiens et étrangers. Un projet dont la maquette a été présentée, par M. Khelil Lâajimi, Ministre du Tourisme, au Chef de l’Etat, qui a ainsi pris connaissance des composantes du projet et donné l’ordre d’engager les travaux en novembre prochain.
Le projet concerne l’aménagement et l’agrandissement du port de plaisance actuel de la ville de Bizerte. Objectifs : diversification et enrichissement de l’offre touristique tunisienne, enrichissement du patrimoine touristique de la ville et consolidation du tourisme nautique et de plaisance à Bizerte. A cela s’ajoute l’introduction d’une esthétique urbaine nouvelle sur l’ensemble de la ville, qui lui permettrait de drainer les plaisanciers du monde, qui sont une clientèle touristique dépensière et à pouvoir d’achat élevé.

Des travaux sur trois ans

Le démarrage des travaux est prévu vers la fin du mois de novembre prochain et devrait s’étaler sur trois années. Le projet s’inscrit dans le cadre du schéma directeur d’aménagement du littoral tunisien pour les activités de croisière et de plaisance, réalisé en 2005. Et, à regarder de près les différentes composantes du projet, il ne manquera pas d’introduire une nouvelle dynamique, touristique certes mais aussi économique sur toute la région, améliorant par là-même la vie des habitants. Car l’impact économique, social et culturel sur les citoyens de Bizerte se fera sans aucun doute sentir. En effet, le projet comprend une extension du port de plaisance existant en portant sa capacité d’accueil à 1.112 anneaux, contre les 120 disponibles actuellement, avec en prime la création de 5.000 mètres de quais d’appontements. Le projet comprend également des quais pour yachts princiers, un complexe immobilier de 300 appartements sur une superficie de 14.000m2. Le volet hôtelier ne sera pas négligé, puisque le projet envisage la construction d’un hôtel de catégorie 5 étoiles, sur une superficie de 25.000m2, et d’une capacité de 220 lits, avec des investissements de l’ordre de 22 MD. Une unité qui prévoit de créer 120 emplois. Plus encore, l’unité se propose de se doter d’un Centre de Thalassothérapie dont la capacité d’accueil avoisinera les 100 clients par jour.

La dimension culturelle


D’un autre côté, le projet envisage d’aménager une croisette avec des espaces commerciaux, des centres d’animation de loisirs et de culture dont le coût s’élèverait à 12,5 MD et on
s’attend à ce que ces espaces génèrent quelque 430 emplois permanents.
La culture n’est pas en reste, puisque le projet prévoit, parmi ses composantes, un musée aquatique pour un coût global de 1,5 MD et qui devrait engendrer 25 postes d’emploi. Côté divertissements, on prévoit la construction de restaurants, de cafés ainsi qu’un centre commercial off shore, sur une superficie de 9.000m2 ; une promenade de 712 mètres; un chantier de réparation navale de 1,5 hectare prévu sur le port de pêche actuel de Zarzouna, qui ne manquera pas de consolider les nombreux projets en étroite liaison avec la plaisance, et qui ont choisi de s’implanter sur le parc des activités économiques depuis quelques années. Il va sans dire que le projet comprend une capitainerie et des services portuaires…
Le méga-projet «Marina Cap 3000» ne manquera pas d’ériger la région en un pôle touristique à la même hauteur des autres zones de la Tunisie. Un statut auquel toute la ville a aspiré depuis des années, vu le potentiel dont elle dispose.
Néanmoins, il faudrait veiller à ne pas tomber dans le piège d’autres projets similaires réalisés. Car ce type de projets, qui tend à séduire une clientèle autre que le tourisme de masse, devrait investir dans un marketing et une communication de standing international.
Plus encore, l’identification des besoins et des exigences des clients de plaisance et des «yachts princiers» s’avère nécessaire afin de pouvoir y répondre. Il ne sert à rien de construire une «Marina et un port de plaisance» si l’environnement ne se prête pas à accueillir ce type de clientèle, désormais plus qu’exigeante. Une exigence qui ne concerne pas l’hébergement, puisque les propriétaires de yachts préfèrent loger à bord de leurs bateaux, dont le luxe et le confort dépassent le plus souvent le plus confortable et luxueux hôtel du pays, mais plutôt dans l’ambiance de la Marina, la qualité des restaurants, des commerces, des centres de loisirs et des prestations de services qui y seraient dispensées.
Donc, pour drainer ce type de clientèle, dépensière avec un pouvoir d’achat extrêmement élevé, il faudrait leur fournir les endroits et les lieux dans lesquels ils pourraient, justement dépenser leur argent, veillant à ce que les commerces à créer offrent des produits de grande qualité et de grandes marques, y compris pour ce qui concerne l’artisanat tunisien. Car, quand on voit l’environnement avoisinant les marinas opérationnelles telle que celle de Yasmine Hammamet, on craint que Bizerte se retrouve dans les mêmes conditions, une marina dont les investissements ont été considérables, mais qui ne fonctionne que partiellement, notamment en période estivale, mais sans une clientèle de luxe, du moins pas celle qu’on aurait espéré drainer. Retenir la leçon des expériences similaires et éviter de tomber dans le même panneau est une condition sine qua none de succès pour le projet «Marina Cap 3000».
 
1 - 20 of 252 Posts
Top