Skyscraper City Forum banner
1 - 14 of 14 Posts

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Assurément une muvaise nouvelle. Est-ce le tronçon Figueras-Barcelone qui est retardé où aussi le tronçon Perpignan-Figueras ?

mercredi 13 juin 2007, 18h24
Le blocage de la réalisation de la LGV entre Barcelone et Montpellier prend un tour politique

MONTPELLIER (AP) - Tensions sur les liaisons ferroviaires franco-espagnoles. Le ministère espagnol des Transports a récemment annoncé que la liaison à grande vitesse (LGV) entre Barcelone et Figueras serait livrée avec trois ans de retard, soit en 2012 au lieu de 2009. Côté français, une LGV entre Montpellier et Perpignan ne verra pas le jour au mieux avant 2020.

L'enjeu de la réalisation de ces deux tronçons se situe à une échelle européenne: ils sont les deux derniers chaînons manquants pour former une liaison à grande vitesse ininterrompue entre Amsterdam et Séville. Des retards qui provoquent l'inquiétude du consortium TP Ferro, pris entre deux feux alors qu'il construit la liaison Perpignan-Figueras.

Concernant le retard entre Barcelone et Figueras, Madrid a invoqué le 8 juin dernier la réalisation coûteuse (214 millions d'euros) et complexe de deux tunnels urbains, à Gérone et surtout à Barcelone, où l'ouvrage passera sous la cathédrale de la Sagrada Familia. "Les travaux démarreront fin 2008 et dureront 32 mois", a-t-on précisé.

Le dossier a une dimension également politique. Les retards pris par la France dans la réalisation d'une liaison à grande vitesse entre Nîmes et Perpignan (environ 200km) exaspèrent Madrid.

"Il est évident que la connexion avec la frontière française est une priorité, mais elle ne doit pas nous faire oublier qu'il est très important que la France accomplisse sa part de travail, à savoir la liaison Perpignan-Montpellier dont le tracé a été arrêté dès 1995", a déclaré mardi le ministre de l'Economie Pedro Solbes à la radio Cadena SER, cité mercredi par le quotidien "L'Indépendant". Certains décideurs espagnols accusent même Paris de bloquer la réalisation de ce "chaînon manquant" pour freiner les échanges commerciaux entre la péninsule ibérique et le reste de l'Europe.

Une attaque niée en bloc mercredi par le cabinet d'Alain Juppé, ministre de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durables: "Il n'y a aucune tentation protectionniste de l'Etat français vis-à-vis de l'Espagne", a-t-on indiqué à l'Associated Press. "Nous ne comprenons pas très bien les propos de M. Solbes. La France n'est pas en situation de manquement à ces obligations. D'une part, il n'y pas de problème avec les wagons de fret et d'autre part, les études préliminaires sur la ligne Montpellier-Perpignan sont lancées et permettent d'envisager un débat public dans environ 18 mois".

La région Languedoc-Roussillon n'a pas de liaison à grande vitesse entre Nîmes (Gard) et Perpignan (Pyrénées-Orientales). La convention de financement du contournement ferroviaire de Nîmes et de Montpellier, déclaré d'utilité publique en mai 2005 et chiffré à 1,4 milliard d'euros, n'est pas bouclée. Les travaux dureront trois ans, entre fin 2009 et début 2013.

La portion restante, entre Montpellier et Perpignan, est beaucoup moins avancée. D'après la direction régionale de Réseau Ferré de France (RFF), sa mise en service n'est pas envisageable avant 2020 "si toutes les étapes administratives sont franchies normalement".

Dans ce contexte difficile, la section internationale mixte (fret et passagers) Perpignan-Figueras, en cours de construction, se trouve isolée. Confié au consortium privé TP Ferro (ACS, Dragados et Eiffage), le contrat de concession stipule un lancement commercial en février 2009. La rentabilité de la ligne entre 2009 et 2012 est désormais fortement compromise. En effet, elle ne pourra être relayée par le réseau espagnol existant, pour des raisons d'écartements de rails. L'installation d'un chantier de changement d'écartement des essieux à Figueras, ou la pose d'un troisième rail sur la ligne actuelle Barcelone-Figueras, sont à l'étude.

"Nous avons demandé aux autorités espagnoles une rencontre d'urgence", a déclaré mercredi à l'AP Ramon Conde, directeur de la communication de TP Ferro, se refusant à tout autre commentaire. Cette réunion pourrait avoir lieu fin juin. TP Ferro devrait y demander une renégociation du contenu du contrat de concession (conception, construction, maintenance et exploitation) de cette ligne de 44,4 kilomètres, qui pèse 952 millions d'euros. AP
 

·
España / France
Joined
·
113 Posts
On le sait que la France ne fait pas le nécessaire dans cette histoire, quand les espagnols font passer une LGV sous Barcelone, en France on met 50 ans pour faire un coutournement de Paris, 2020 pour Mtp-Perpignan...pfffff
 

·
Banned
Joined
·
18,001 Posts
Tout le monde sait bien qu'il n'y a rien au delà des Pyrénées.

Je crois qu'on appelle ça "arrogance" à l'étranger.
 

·
Registered
Joined
·
2,533 Posts
Tout le monde sait bien qu'il n'y a rien au delà des Pyrénées.

Je crois qu'on appelle ça "arrogance" à l'étranger.
C'est largement exagere de dire ca.

Il y a des tas de lignes a faire avant comme finir le tgv est, vers bordeaux, rennes. Il n'ont qu'a le financer en partie.
 

·
Grygry
Joined
·
3,042 Posts
Je préfère rien dire plutôt que de répondre à ça.........l'arrogant n'est peut-être pas celui qu'on pense
^^ à mon avis Bisavoine décriait la France et non l'Espagne, Gabacho....

Enfin, l'impression que cela me laisse, c'est que les retards coté français ralentiraient le TGV d'une demi heure, et que ceux coté Espagnol l'empêchent de démarrer.
Mon opinion c'est que l'Espagne, en retard sur cette LGV, cherche à attirer l'attention sur de petits retards en France pour que les siens passent inaperçus. si je me trompe pas c'est un peu pathétique. On a pas fait autant de foin avec les retards de la CTRL en Angleterre.
 

·
Moderator
Joined
·
17,176 Posts
C'est pas faux, mais il faut aussi dire que nous ne faisont pas beaucoup d'effort. :D
 

·
Banned
Joined
·
18,001 Posts
^^ à mon avis Bisavoine décriait la France et non l'Espagne, Gabacho....
Il y en a qui suivent quand même.

Mon cousin était le responsable des projets de liaisons routières et ferroviaires entre la France et l'Espagne à l'ambasse de France à Madrid. Je pourrais vous parler du sujet en long et en large. J'avais écrit un très long message sur le sujet un soir, mais tout a été effacé au moment de poster (une spécialité du forum!), et maintenant j'ai la flemme de refaire mon message. Le dédain des élites françaises (énarques, Ponts et Chaussés) vis à vis de l'Espagne est absolument incroyable.
 

·
Registered
Joined
·
12,504 Posts
C'EST UNE HONTE!
 

·
Registered
Joined
·
195 Posts
J'avais posté un article similaire sur le tread infrastructure Montpellier...
Ca me gonfle tout ces retards pour ce TGV essentiel dans le sud!
 

·
Registered
Joined
·
195 Posts
midi libre aujourd'hui

Edition du 07 Juillet 2007

Diagnostics favorables au TGV Montpellier-Perpignan
Nouvelle avancée en faveur du projet de ligne nouvelle à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan. Hier à Montpellier, Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF ont tiré des premiers diagnostics favorables, lors d'un comité de pilotage à la préfecture de région, consacré à une première phase d'études préalables au débat public.



Premier point : le trafic ferroviaire devrait croître de manière importante dans la région grâce au dynamisme démographique du Languedoc-Roussillon et à la réalisation d'infrastructures dans les régions voisines, soulignent les deux partenaires. Et de donner des chiffres : de 5,8 à 10,8 millions de voyageurs sur les TER ; de 10,5 à 18 millions sur le trafic longue distance ; de 11,7 à 19,6 millions de tonnes pour le fret. « L'infrastructure actuelle devrait être saturée avant 2020 entre Montpellier et Narbonne », estiment-ils.

Grâce à ces premières études, RFF et la SNCF pensent qu'il faudra satisfaire plusieurs critères ou, dans le jargon administratif plusieurs « fonctionnalités » : « diminuer les temps de parcours pour des liaisons internationales et nationales de voyageurs, développer l'offre ferroviaire régionale voyageurs, supprimer un goulot d'étranglement, desservir les agglomérations en cohérence avec leur structuration à venir, mettre en relation directe et rapide les principales agglomérations, favoriser le report modal route fer, minimiser l'impact environnemental ». En outre, condition « supplémentaire et indispensable » : « concevoir un projet finançable ».

Quatre points ressortent finalement : priorité à la vitesse, au transport longue distance voyageurs, au report modal fret et aux infrastructures existantes. « L'ensemble de ces propositions » permet « d'ores et déjà la définition de scénarios », note le comité de pilotage qui a approuvé l'analyse faite par RFF et la SNCF.

L'ensemble de ces premières réflexions sera présenté le 12 juillet, jeudi prochain, aux acteurs institutionnels, afin de recueillir les besoins et les attentes qui pourront servir à alimenter la réflexion et orienter la suite des études.
On verra le 12 juillet....
 

·
Grygry
Joined
·
3,042 Posts
TGV France-Espagne

Ca avance!
Le Figaro said:
Le percement du tunnel transpyrénéen du Perthus s’est achevé hier. En 2012, Paris sera à moins de six heures de Barcelone en train.

Les derniers blocs de granit qui séparaient la France et l’Espagne viennent de tomber. Au rythme de 5 centimètres par minute, le tunnelier baptisé Tramontane est venu à bout de la roche. Il tire maintenant sa révérence, après deux ans de travail. L’énorme machine de 150 mètres de long et 9,96 mètres de diamètre vient de donner son dernier tour de roue sous les Pyrénées. D’une longueur de 8,2 km, le tunnel du Perthus est enfin une réalité. En 2012, grâce à ce tunnel, Perpignan sera à 50 minutes de Barcelone, Montpellier à 2 heures 10, Lyon à 3 heures 45 et Paris à 5 heures 30.

...
suite ici:
http://www.lefigaro.fr/societes-fra...s-sera-a-moins-de-six-heures-de-barcelone.php
 

·
Registered
Joined
·
4,118 Posts
Hola Beauvilla,

No te preocupes, ya lo sabemos (varios hundimientos en la ciudad y lo de la sagrada familia...) ;)

Un saludo.
 
1 - 14 of 14 Posts
Top