SkyscraperCity banner

14741 - 14760 of 14764 Posts

·
Registered
Joined
·
235 Posts
Mais l'ancienne prison a été vendue au groupe non ? La transaction est abandonnée ou c'est au groupe de trouver une solution maintenant ?
 

·
Registered
Joined
·
1,418 Posts

·
Registered
Joined
·
1,418 Posts
Les travaux d'une piste cyclable ont débuté le long de la rue de l'Elorn sur le port de commerce. Ce chantier est le résultat de l'attribution d'une enveloppe de 150 ooo Euros lors du premier budget participatif de la ville de Brest l'an dernier.

Les rails ne seront pas enlevés, ils seront noyés dans le revêtement de couleur, seuls leurs sommets resteront visibles en mémoire du site industriel, exigence des bâtiments de France(ABF)



400 mètres de voie cyclable entourée de verdure
 

·
Registered
Joined
·
1,418 Posts
Extrait du TELEGRAMME du jour

4 300 m² au port de commerce



L’activité de promotion immobilière n’est pas en reste. Barraine promotion dévoile aujourd’hui un nouveau programme, sur le port de commerce, à un jet de pierre de La Carène : le « Belem », immeuble de 4 300 m² et sept niveaux, dont 3 500 m² de bureaux, « commercialisés à 95 % ». Le programme, dessiné par l’architecte Michèle Lacroix et qui intègre du stationnement en rez-de-chaussée, proposera également cinq grands appartements. L’ensemble devrait être livré fin 2021. Originalité du programme, son empreinte carbone sera compensée par la plantation de 1 000 arbres, avec la société brestoise Eco Tree. Un dispositif qui devrait être reconduit pour tous les prochains programmes du promoteur.

« Le port de Brest reste très attractif, malgré ce que l’on peut dire sur le stationnement », commente Olivier Barraine. « Et nous y sommes attachés : notre père a démarré la promotion ici, avec le Quai 5 (Malbert), puis le Neptune, la Vigie… ». Derrière ce programme, trois autres projets de bâtiments tertiaires, encore au stade des études, sont dans les cartons de la société, à Brest.

La plateforme est prête, les fondations des anciens bâtiments industriels ont été enlevées, confirmation de l'absence de parking sous terrain mais en rez de chaussée de l'immeuble

 

·
Registered
Joined
·
1,418 Posts
Bientôt une piste cyclable au port de commerce de Brest

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/bientot-une-piste-cyclable-au-port-de-commerce-de-brest-18-02-2020-12507192.php

Nombreux sont les Brestois et autres usagers de la route qui longe le port de commerce à avoir remarqué, ces jours-ci, les travaux sur les rails qui ne sont plus utilisés depuis belle lurette. En réalité, il s’agit de la mise en œuvre d’un des sept projets retenus lors de la saison 1 du budget participatif : l’aménagement d’une piste cyclable au niveau des rues de l’Elorn (devant la Carène) et de Kiel (jusqu’à la forme de radoub n°1). Elle sera de couleur ocre, rouille, en référence à la Carène. C’est un souhait de l’architecte des Bâtiments de France afin de l’intégrer au mieux à l’environnement. Quelques arbres seront plantés aux alentours. L’opération doit durer trois mois.
Le projet d’un particulier

Le projet d’Alain Appéré, un particulier résidant au Guelmeur, portait sur cinq kilomètres pour relier les deux ports de plaisance grâce à une voie verte. Mais le plafond fixé pour un projet, dans le cadre du budget participatif, est de 150 000 €. Il a donc été décidé de faire une simple piste cyclable sur quelques centaines de mètres, légèrement à l’écart de la circulation, souvent dense à cet endroit. Elle partira donc en face de la Carène (ou y arrivera, selon le sens de circulation), empruntera la voie ferrée désaffectée et joindra l’itinéraire cyclable déjà existant, vers la place des Formes (entre les deux ronds-points) et la rue du Sénateur-Pichon.
Les rails conservés

Les rails seront conservés : l’un d’eux servira de limite à la piste, qui débordera de l’autre côté (côté falaise) de l’ancienne voie ferrée, pour qu’il y ait la place de rouler dans les deux sens. Un béton perméable sera employé et on ne verra pas les traverses en bois, assez dégradées dans l’ensemble. Cet espace, inutilisé depuis longtemps, trouvera donc une nouvelle vie, toujours liée au transport.
 

·
Registered
Joined
·
913 Posts
Un appel d'offres vient d'être lancé par BMH pour la maîtrise d'oeuvre relative à la construction de 29 logements sur la parcelle à l'angle Mirabeau / Blum, près de la Croix Rouge (35 rue Mirabeau).
 

·
Brestillien
Joined
·
669 Posts
Pont Albert-Louppe : consolider ou détruire ?

Alors qu'au sujet de la Penfeld, un dossier est ouvert concernant le pont de Recouvrance et qu'il faut à nouveau se pencher au chevet de la mécanique complexe du téléphérique (un système prototype et une insertion originale donc attractive, qui devrait rester unique au monde - téléphérique fermé en ce moment puis une seule cabine en service jusqu'en mai), la problématique est toute autre concernant le franchissement de l'Elorn et le pont Albert Louppe, ouvrage Freyssinet historique et de référence : modes de déplacement doux, attractivité bleue-verte de ce coin de rade, porte d'entrée Sud de la métropole.

En effet, la question de consolider, ou de détruire, est posée par le Centre d’études et d’expertises sur les risques (Cerema)... quid des liaisons douces en cas de déconstruction (piétons, vélos) car tout ajout structurel sur le pont de l'Iroise serait complexe, long et coûteux...

"Même les déflecteurs, les parties blanches installées pour la circulation des vents, au moment de la construction du pont de l’Iroise, sont en mauvais état."

Une souscription fut lancée, me semble-t-il, mais j'imagine qu'elle est tombée dans l'oubli, car on est loin de Paris... Ce n'est pas comme sauver un pont remarquable sur la Loire ou la Seine...

Le pont Albert-Louppe « dans un état préoccupant »
Publié le 10 février 2020

Inspection après inspection, son état empire à vue d’œil.
Le vieux pont de Plougastel, celui qui est fermé à la circulation automobile depuis des années mais reste accessible aux piétons et aux deux-roues, continue de se dégrader. Des fragments de béton et de renforts métalliques tombent régulièrement au-dessus de l’estran et dans l’Elorn. Certaines parties laissent apparaître des fissures et des trous. Même les zones de réparations (les dernières datent de 2007) finissent par lâcher.

(...) Un rapport de 2002 évoquait des mesures immédiates à prendre concernant la sécurité des personnes avec la pose de filets de protection à la verticale des lieux de passage terrestres et maritimes. Les experts demandent à nouveau la mise en place d’un filet de retenue (préconisée depuis 2001) et confirment le maintien inconditionnel des restrictions d’exploitation limitée aux piétons, cyclistes et véhicules lents, vitesse limitée à 30 km/h.

(...) « À de nombreux endroits, le processus de corrosion est très avancé, avec des pertes de section d’armatures significatives ». Sur leur solidité, ils ajoutent « qu’il est probable que leur capacité portante soit réduite, sans qu’il soit possible de l’évaluer à ce stade ».

Le pont risque-t-il de s’effondrer ? Le directeur du Cerema de Saint-Brieuc, co-auteur de cette inspection au long cours, n’a pas répondu à nos sollicitations. Encore moins la préfecture, qui n’a jamais communiqué sur cette étude.




(...) Consolider ou détruire ?

Plusieurs chiffres circulent pour mener à bien les travaux, entre 10 à 30 millions d’euros, en fonction de la complexité des opérations à mener. « Compte tenu des enjeux techniques et financiers, il conviendrait d’engager dès à présent une étude d’opportunité selon différents scénarios à définir, en identifiant différentes stratégies de réparation/déconstruction/remplacement, éventuellement différenciées selon les parties de l’ouvrage, avec des chantiers test envisagés ». Les experts du Cerema posent clairement l’enjeu de la sauvegarde ou de la destruction de l’ouvrage. Sans oublier la question de la sécurisation pour les usagers passant à pied ou en bateau sous le pont. Faudra-t-il un accident pour avancer sur le pont ?

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/le-pont-albert-louppe-dans-un-etat-preoccupant-09-02-2020-12499461.php
"Il vaut mieux ne pas traîner en passant sous les arches du pont, même pour les plaisanciers obligés de traverser en entrant ou sortant de l’Elorn."

"obligés" de traverser... triste constat... alors que tant d'initiatives participent à une forme de renouveau et de dynamisme pour Brest et sa rade. Brest life, Brest terres océanes, quels potentiels !
Alors qu'une initiative fut lancée l'année dernière à la belle saison pour développer des excursions entre Brest et Landerneau par le bateau et le train, la question de l'attractivité "bleue-verte" de ce côté de la rade, entrée sud de la métropole, est clairement posée... Sera-ce mission impossible de mobiliser des fonds pour non seulement sauver le pont de Plougastel, mais aussi en faire l'un des monuments emblématiques de la métropole qui sera bien en vue dans les médias, et pas seulement son reflet sur les vitres de l'étage du bar le Tour du monde comme dans le film le Chant du Loup... En tout cas, vu les problématiques qui s'annoncent quelle que soit l'option envisagée, des arbitrages, et donc des financements devront être actés dans les prochaines années...

Autrement, retour à l'urbanisme mais avec toujours cette aspiration à changer de paradigme. J'ai vu il y a quelques temps un nouveau visuel du projet Cerdan revu et corrigé suite aux concertations (un immeuble original toujours appelé vigie mais à R+5, un projet immobilier moins imposant pour la placette de l'ancienne école et les gros programmes de résidences dédiées).

J'imagine d'autres "mécanismes" pour étendre le geste architectural du bâtiment phare aux autres programmes neufs, mais pas du même standing. Dans l'exemple cité, l'immeuble vigie ne joue plus tout à fait son rôle attractif envisagé initialement et le côté ensembles achitecturaux dépareillés ressort un peu : n'aurait-on pas pu s'inspirer de la facade ondulée de l'immeuble vigie ?

Pour une ville plus harmonieuse et agréable, des quartiers moins sectorisés par le standing affiché, et donc au final, l'argent. Ce découpage architectural, avec des coins plus froids très "béton massif", se retrouve par exemple dans le projet de l'Harteloire, à mes yeux. Mais pour corriger tout cela, ce serait un autre modèle économique et de société...
 

·
A Brest mem' que c'est !
Joined
·
274 Posts
C'est un pont qui a cramé des records lors de sa constrution, alors le raser n'est même pas envisageable.
 

·
Registered
Joined
·
1,856 Posts
C'est un pont qui a cramé des records lors de sa constrution, alors le raser n'est même pas envisageable.
Alors là je te sens bien péremptoire et surtout très confiant.
Quelque soit les records battus lors de sa construction ...ce pont n'est pas très vieux. il a déjà été fragilisé lors du second conflit mondial....sans doute fait avec des bétons à l'époque pas forcément top.
s'il y a a trop de danger et qu'une réhabilitation même à minima coute trop chère, le pont sera déconstruit comme le furent tant d'autres avant lui pour des raisons similaires...certes les gens du coins y sont attachés mais jusqu’à quel point quant à leurs impôts qu'il leur faudra y consacrer, pour un ouvrage qui ne guérira jamais....
Un pont emblématique certes mais pas nécessairement un monument historique au sens propre du terme et encore moins non plus un joyau d'architecture....faut relativiser...

Heureusement que les pont malades ont été reconstruits au dessus du Rhône de la Seine ou de la Loire...pour ne citer qu'eux....

Après on pourrait très bien imaginer une passerelles piétons modes doux en remplacement du pont Albert Louppe si celui ci devait être abattu. Tout reste à penser, imaginer, projeter...quitte à garder juste les culées comme ça se voit ailleurs dans le pays et en Europe, sans que ne pose de problèmes particuliers.

Conserver pour conserver, si danger il y a, ou si ça doit couter "la peau des fesses"...qui va mettre la main au porte monnaie ?

On verra ce qu'en pensent les conseillers régionaux, lors des prochaines campagnes pour les régionales en 2021. voila un beau sujet...à méditer. :cheers:
 

·
Luigi babe !
Joined
·
11,768 Posts
Si j'étais milliardaire, je nous en paierais un nouveau avec tram jusqu'à Roc'h Kerezen pour soulager la pauvre ligne 8 :cheers:

Mine de rien ces 2 ponts Albert-Louppe et Iroise ont battu des records du monde à leur inauguration, ça doit pas être courant d'avoir 2 anciens champions du monde aussi proches.
 

·
Registered
Joined
·
1,418 Posts
Prémices à une futur vente à des promoteurs? un permis de démolir des bâtiments de bureaux est affiché aux portes du terrain de l'ex usine à gaz situé entre les rues du merle blanc, pierre Sémard et du poullic-al-lor

Le terrain fait prés de 3 ha

Avec une vue panoramique sur la partie haute

Ayant abrité dans le passé des cuves à gaz, nul doute qu'il faudra le dépolluer
 

·
Registered
Joined
·
1,418 Posts
Aire cyclable le long de la rue de l'Elorn, entre la Carène et la place des formes, les travaux se poursuivent, le béton drainant coloré sera probablement coulé la semaine prochaine.
Place des formes

Vers la Carène

De la Carène vers la pl des formes

 

·
Brestillien
Joined
·
669 Posts
Des clichés d'une manœuvre portuaire pris depuis le belvédère Cesaria Evora, ces perspectives avec un grand navire sont inédites.

Ces images insolites de grand navire en travers dans le petit fleuve, une spécificité brestoise diffusée dans un média, et la Penfeld existe...

Ces scènes fluvio-portuaires originales, très identifiées à Brest, appartiennent au passé à Nantes-centre ou Rochefort.

Un potentiel est à développer en imaginant des évènements autour d'escales de grands navires sous les Capucins et Pontaniou.

VIDÉO. Son carénage terminé, le « Dupuy-de-Lôme » retrouve la rade de Brest

Publié le 07/03/2020







https://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/video-son-carenage-termine-le-dupuy-de-lome-retrouve-la-rade-de-brest-6769983

Et en filigrane, toujours le thème de l'entretien et la sauvegarde des ponts de la rade, il en va aussi de l'accessibilté maritime.
 
14741 - 14760 of 14764 Posts
Top