SkyscraperCity banner
1 - 20 of 46 Posts

·
SSC Algeria
Joined
·
4,712 Posts
Discussion Starter · #1 · (Edited)
Hi can you show us cars producted in your african country.
I know that there is factories in Algeria, Morocco, Egypt and South Africa, are there other?



Here some models of Algerian company SNVI















 

·
SSC Algeria
Joined
·
4,712 Posts

·
Banned
Joined
·
936 Posts
Does SNVI build only carrosseries or engines too?
Producers in morocco:
Scania Maroc
Iveco Maroc
Renault Nissan
Fiat
 

·
SSC Algeria
Joined
·
4,712 Posts
Discussion Starter · #6 ·

·
Registered
Joined
·
533 Posts
Rwanda build tractors :

Wisconsin Engineering based in the Czech Republic, has announced it will open a tractor-assembling factory in Rwanda to supply the eastern Africa region.

This will be the first tractor factory in Rwanda and the second in East Africa following Ugiran, a tractor-assembling factory established in Uganda early this year, by the Ugandan government in partnership with a Iranian tractor maker.

Wisconsin Engineering (WE) this year granted exclusive rights to WayInvest, a Slovak firm to market, sell and produce its tractors in the region. The Rwanda factory will be the second WE's factory in Africa adding to the first one under construction in Nigeria to cater for other regions.

The Marketing Director of WayInvest Mr. Robert Doman said that they have partnered with Top Technologies, a Rwandan firm, and construction of the factory is expected to start in January next year.

The factory will employ 50 to 60 people and produce 500 tractors per year.

WayInvest seeks to send 3 to 4 Rwandan mechanics for tractor assembling training in Czech who will in turn train others in the local factory.

The Kigali based factory will assemble two brands of small tractors for the farmers and export to Sudan, Ethiopia, Eritrea, Somalia, Uganda, Kenya, Tanzania, DR Congo, Burundi and Malawi.

The factory will assemble W5000 Yukon and W4000 Farmer, two small tractors suitable for rural farming activities and compatible with various implements.

The W4000 Farmer tractor has varying agricultural uses, which include crop cutting and harvesting, spraying, seeding, cultivating, and ploughing.

Currently, the company seeks to hire a hall and start assembling as they wait for the factory. The first tractor assembled in Rwanda should be on the market by January next year. Imported W4000 Farmer Tractor currently costs about Rwf15 million (US$26,315) while W5000 Yukon Tractor which is bigger than W4000 costs about Rwf20 million (US$35087).

Doman said that the tractors made in Rwanda would be 50% cheaper than the imported ones.

He said the Rwanda factory would have qualities similar to those of the parent factory in Czech Republic, which has been operating for 130 years.
Relevant Links

* Central Africa
* Rwanda

"Our idea is to have a tractor made in Rwanda .There is plenty of things and money and technology that we've already invested and we are prepared to invest more," said Doman.

He said they have already talked to the government, banks, business community and other potential partners for support in establishment of the factory.

The Czech tractors will compete with a Yugoslavian Rakovica R76 tractor being demonstrated across the region by Brazafric, a Brazilian owned Kenya based firm, with presence in Uganda, Tanzania and Rwanda, Burundi and Ethiopia.

Last week, Brazafric Rwanda demonstrated the tractor made by Industrija Motora Rakovica of Yugoslavia. The same tractor has been in use in Kenya for about a year.


http://allafrica.com/stories/200911021593.html
 

·
Registered
Joined
·
268 Posts
morocco


IRIZAR
Production capacity 1000 units/ year












Scania trucks




SOMACA
Peugeot Partner - Citroën Berlingo - Renault Kangoo - Dacia Sandero - Dacia Logan










Menara


Moroccan motorcycle brand



 

·
Moderator
ye Kebele chairman
Joined
·
4,452 Posts
good to see locally produced stuff. Next step is to market them regionally and continent-wide to capture markets currently dominated by Chinese, American, European, Japanese models.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
CASABLANCA | SOMACA - Renault Dacia Factory | 100 000 cars | #Realized

Localisation





SOMACA​


Création 1959
Fondateur(s) L'État marocain

Forme juridique Société anonyme
Siège social Casablanca (Maroc)
Activité(s) Automobile
Site Web somaca.e-monsite.com

La société SOMACA (Société Marocaine de Construction Automobile), a été créée en 1959 sur l'initiative du gouvernement marocain avec l'assistance technique de Fiat SpA et de sa filiale française Simca.

Implantée à Aïn Sebaa, dans la banlieue nord de Casablanca la société assemble la quasi-totalité des voitures particulières et des utilitaires légers produits au Maroc. La SOMACA dispose d’une usine d'une superficie couverte de 90 000 m2. La capacité de production maximale est de 30 000 véhicules par an.

Après une première tentative de privatisation en 2002, qui s'est soldée par un échec, le gouvernement marocain a négocié directement la cession de ses parts dans la SOMACA avec Renault qui a racheté en 2003 les 38% détenus par le département du Trésor Marocain pour un montant de 8,7 millions d’euros.

Devenue filiale de Renault (80% des parts), Somaca produit également depuis 2005 la Logan. La capacité annuelle de production de Somaca est passée en 2009, de 45 000 à plus de 90 000 véhicules. Une partie de la production est exportée en Europe (France, Espagne notamment), en Egypte et en Tunisie.

Historique de la SOMACA

1959 : Création – montage en CKD modèles Fiat Auto et Simca.
1962 : montage 4 modèles Fiat et 2 Simca : production 2247 unités.
1966 : accord avec Renault pour montage un véhicule – production 1968 : 10 000 unités.
1969 : accord avec Austin,
1970 : accord avec Opel.
1975 : production maxi : 25 216 unités
1980 : production tombe à 16 000 unités
1995 production totale : 8 482 unités,
Juin 1995 : accord de coopération sur 8 ans avec Fiat Auto SpA pour programme VP économique. Fiat Uno dès 1995 et Fiat Palio & Fiat Siena à partir de 1997.
1996 : accord avec Renault pour montage VUL Kangoo,
2000 : production 9 292 VP Fiat,
2001 : production 10 723 VP Fiat,
2002 : production 8 912 VP Fiat.
2003 : fin production Fiat le 31 décembre suite au non renouvellement du contrat avec Etat marocain et décision de vente à Renault.
Production cumulée entre 1962 et 2006 : 745 870 unités (voitures + camions).
La moitié sous la marque Renault et plus de 200 000 sous licence Fiat.

SOMACA a assemblé la Simca 1000, les Fiat 1100-103, Fiat 124, Fiat 125, Fiat 128 et Fiat 131 ; puis les Renault 4 et 8. Le capital de la SOMACA était alors réparti entre le Royaume du Maroc, Fiat SpA, Renault et Peugeot.

En 1995, le gouvernement marocain a, à nouveau, sélectionné Fiat Auto pour produire une voiture économique adaptée aux besoins des marocains, la Fiat Uno, chez SOMACA. Le groupe italien a arrêté sa production en fin 2003.

Depuis 2005 Renault détient désormais 54 % du capital de la SOMACA, après avoir racheté la totalité de la part que détenait Fiat Auto Spa dans la SOMACA, pour un montant 4,5 millions d'euros, soit l'équivalent de 20 % du capital.

L’assemblage de la Dacia (filiale du groupe Renault) « Logan » a débuté au cours du second trimestre de 2005, avec pour objectif de produire 30 000 exemplaires par an, dont la moitié pour l’exportation à destination des pays de la zone et du Moyen-Orient dans un premier temps.

Le projet de voiture économique par Renault bénéficie de gros allègements au niveau des taxes : un tarif douanier nul sur les collections CKD au lieu des 2,5% pour le régime commun et un prélèvement fiscal à l’importation quasi nul au lieu de 15%, un taux de TVA de 7% au lieu de 20%.


La privatisation

L’industrie automobile marocaine, longtemps dominée par des groupes étrangers, italien, anglais, allemand et français, commence à s'ouvrir à la concurrence. Il s'agit d'une industrie de sous-traitance et de montage : les Fiat Uno, Palio et Siena - Renault Logan et Kangoo - Partner et Berlingo de PSA sont montés par SOMACA avec une part d'intégration locale. Avec 54 928 véhicules neufs vendus en 2004, le secteur emploie plus de 30 000 salariés.

Le marché automobile marocain est sous équipé avec 1,5 millions de véhicules pour 30 millions d'habitants, son développement est donc potentiellement considérable. Les plus grands constructeurs internationaux sont présents au Maroc et on pourrait s'attendre à une forte croissance de la production du secteur aussi bien pour le marché interne que pour l'exportation, le Maroc représente 3 % des exportations d'équipements automobiles de la zone MEDA.

La Somaca était prête pour sa privatisation en fin d'année 2002. Sa capacité actuelle a été portée par Fiat à 60 000 véhicules par an

Grâce à l'engagement du constructeur italien Fiat, la remontée de la pente fut dure mais est finie pour Somaca. L’entreprise marocaine de montage automobile, qui aurait due être privatisée au cours de l’année 2003, respire. En tout cas, son PDG, M. Ali Ghannam, était confiant en l’avenir. Bien que la production de la Somaca n’atteigne pas le seuil critique nécessaire à l’industrialisation, M. Ghannam compte, pour survivre, profiter de la tendance mondiale des grands constructeurs pour les petites séries de voitures. Mais, avenir assuré ou non, le gouvernement comptait bien se défaire des 38% du capital qu’il conserve encore au sein de l’entreprise. Selon Alami Tazi, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat déclarait "le Département de l’Industrie veillera à ce que l’opération de privatisation de la Somaca se fasse dans des conditions qui garantiront l’activité de montage, notamment en favorisant son acquisition par un constructeur automobile qui puisse l’intégrer comme site de production dans son réseau mondial".

Le constructeur italien Fiat SpA paraîssait bien désigné pour cette opération puisqu’il détenait, comme le français Peugeot, près de 20% du capital de l’entreprise. En outre, il a accompagné tout le processus de mise à niveau de la Somaca, puisque c’est le projet industriel de Fiat qui l’a sorti de l’ornière. Plus de 300 millions de DH ont été investis dans l’outil de production. L’entreprise a réussi sa mue d’entreprise moribonde en une société viable. Sa capacité actuelle tourne autour de 30 000 véhicules par an avec un poste de travail ; si la demande l'exigeait, elle doublerait sa production en optant pour le travail à deux postes. Elle a été certifiée Iso 9002 à la fin de l'année 2000.

En 1999, la Somaca a produit plus de 63 800 véhicules économiques, dont près de 45 600 voitures particulières et 18 200 en VUL. Le taux d’intégration locale a dépassé les 50% pour le projet Fiat, ce qui fait près de 160 millions de DH de chiffre d’affaires pour la sous-traitance.

La vente à Renault

La compagnie française a dû investir 4,5 millions d’euros dans cette opération de contrôle de la société marocaine. Avec cette nouvelle participation, Renault détient les 20 % du capital de Somaca qui étaient en possession du groupe italien, Fiat-Auto SpA.

En 2003, Renault avait acquis 26 % du capital de Somaca après que Fiat Auto SA ait décidé d’arrêter la production de sa gamme de voitures Uno, Palio et Siena à la fin 2003, suite à la fin de son contrat avec le Maroc.

En 2004, Somaca monta le multispace Kangoo pour le compte de Renault et Berlingo et Partner pour le compte de PSA. La production de Dacia Logan ne commença qu'en juin 2005, destinée au marché marocain et à l'exportation avec l'objectif d'arriver à 30 000 unités par an.
http://fr.wikipedia.org/wiki/SOMACA
http://somaca.e-monsite.com/

Renault Maroc Somaca




http://www.facebook.com/?sk=ff&ap=1#!/profile.php?id=100000526396389
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
1 - 20 of 46 Posts
Top