SkyscraperCity banner

1 - 20 of 177 Posts

·
Banned
Joined
·
7,859 Posts
Discussion Starter #1
Bombardier hésite entre le Maroc et la Turquie



MAROC/TURQUIE. L'information a été révélée par l'Usine Nouvelle. Le groupe Bombardier s'apprête à réaliser un investissement majeur en Méditerranée. Le Maroc serait sur la short liste aux cotés de la Turquie. Le projet porterait sur la construction d'une usine de composants. Fort d'un chiffre d'affaires de 17,7 Mds €, Bombardier construit des avions et du matériel de transport sur rail.

Bombardier travaille déjà avec des sous traitants marocains. La nouvelle usine serait ainsi localisée à la fois à proximité de fournisseurs et de ses clients européens. Le groupe est déjà très présent en Méditerranée. Il vient de remporter fin avril 2011 un important contrat (128 M€) portant sur la fourniture de 50 locomotives à Trenitalia, la compagnie nationale italienne de chemins de fer. Cette dernière exploite déjà 570 locomotives Bombardier.

Cette implantation au Maroc viendrait conforter le projet Emergence de constitution d'un pôle d'excellence en matière d'aéronautique voulu par le roi du Maroc. 8 000 marocains travaillent actuellement dans ce secteur, essentiellement dans la zone industrielle de l'aéroport de Casablanca où est déjà présent un des sous traitant de Bombardier, Piston Français. Le 6 mai, le roi du Maroc doit y inaugurer l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA).
econostrum
 

·
Registered
Joined
·
1,570 Posts
il faut qu'on se battent ! et ce foutu mouvement du 20 fevrier ne va pas arranger du tout les choses...Dailleurs chui pré à parier que c'est à cause d'eux que bombardier hésite finalement...
 

·
Banned
Joined
·
7,859 Posts
Discussion Starter #5
Inch'allah oui, ils auront une belle place au MIDPark !
Il faut tout faire pour qu'ils choisissent le Maroc !
 

·
Registered
Joined
·
27 Posts
Bombardier songe à ouvrir un premier centre de production au Maroc

De La Presse Canadienne – Il y a 16 heures

MONTRÉAL — Bombardier envisage ouvrir une usine de fabrication d'avions à faibles coûts au Maroc, où elle ne compte pas encore de centre de production, a confirmé vendredi le géant de l'aérospatial.

La porte-parole Haley Dunne a affirmé que le pays d'Afrique du Nord figure parmi les options évaluées pour l'expansion de sa production à moindres coûts.

Elle n'a pas pu dire quand une décision sera prise ou si elle aurait un impact sur le nombre d'emplois aux centres de production existants de Bombardier au Canada et à l'étranger.

Le président de la division de l'aérospatial, Guy Hachey, a déclaré jeudi, lors d'une conférence de l'industrie à Casablanca, que la compagnie envisageait trois options — étendre ses activités au Mexique, établir une base industrielle dans un pays émergent près de l'Europe ou élargir ses sources d'approvisionnement en Europe.

Outre le Maroc, Bombardier a aussi un oeil sur la Turquie.

Bombardier n'a pas de centre de production au Maroc, mais travaille avec plusieurs compagnies établies dans ce pays.

Environ 10 000 personnes sont employées dans le secteur aéronautique au Maroc par des sociétés européennes et d'Amérique du Nord, principalement dans un parc industriel près de l'aéroport de Nouaceur, dans la région de Casablanca, selon des informations des médias locaux.

Par ailleurs, un consortium impliquant Bombardier Transport a remporté un appel d'offres de 1,1 milliard $ US pour la construction et la maintenance d'un système de train léger dans l'État australien de Queensland. La part de Bombardier dans le consortium GoldinQ n'était pas connue dans l'immédiat. La compagnie a transmis toutes les questions aux autorités en Australie.

L'action de Bombardier (TSX:BBD.B) a perdu vendredi 17 cents, ou 2,49 pour cent, clôturant à 6,67 $ à la Bourse de Toronto.

Copyright © 2011 The Canadian Press. Tous droits réservés.
 

·
Registered
Joined
·
52,562 Posts
Le projet porterait sur la construction d'une usine de composants
Usine de composants

OU

MONTRÉAL — Bombardier envisage ouvrir une usine de fabrication d'avions à faibles coûts au Maroc, où elle ne compte pas encore de centre de production, a confirmé vendredi le géant de l'aérospatial.
Usine de fabrication d'avions ? :nuts:

Après les voitures, les camions, les autocars, les trains (Alstom Tanger), on va passer aux avions ?

Après l'achat de 5 Canadair, il faudrait peut-être passé au Medevac pour les missions PATMAR (patrouille maritime) et/ou de contôle de l'espace aérien avec le BOMBARDIER CL-600 AWACS en version RAF c'est un Bombardier Global Express RAF ASTOR (english) ; et conclure ainsi un offset industriel comme celui d'Alstom.

Bleedweel, c'est possible ?
 

·
Banned
Joined
·
7,859 Posts
Discussion Starter #8
Justement j'étais en train de penser, que pour pencher la balance en notre faveur, il aurait fallu que RAM au lieu de choisir des ART, choisisse des Dash Q400...
 

·
Registered
Joined
·
52,562 Posts
Justement j'étais en train de penser, que pour pencher la balance en notre faveur, il aurait fallu que RAM au lieu de choisir des ART, choisisse des Dash Q400...
ATR et non ART.

Effectivement cela aurait été judicisux, mais l'achat des ATR a été conclu en 2009 et l'implantation de Bombardier pas d'actualité. Ca représente 6 appareils + 2 options. Rajouté aux 5 Canadair et l'éventualité d'avion PATMAR et AW&C, voir de petit avion pour la Gendarmerie ça aurait été des arguments de poids.

Transport aérien: RAM achète 6 avions ATR


Mardi, 31 Mars 2009 .

· Pour les besoins de sa nouvelle filiale RAM Express

· Livraison prévue pour 2011


La Royal Air Maroc lance dès l’été prochain sa filiale de transport régional. Royal Air Maroc Express, c’est son nom, desservira les différentes régions du Maroc avec une flotte de huit appareils. Pour les besoins de cette nouvelle filiale, la compagnie a commandé six appareils régionaux de la gamme du constructeur franco-italien ATR (deux ATR 42-600 et quatre ATR 72-600), basé à Toulouse. A cet effet, un appel d’offres a été lancé par RAM auprès des constructeurs des avions régionaux turbopropulsés. A l’issue des études techniques, économiques et relatives aux éléments d’exploitation menées, c’est l’ATR 72-600 qui a été retenu. L’accord de commande des appareils a été signé jeudi dernier à Casablanca par Driss Benhima, PDG de la RAM, et Stéphane Mayer, président exécutif du constructeur d’avions régionaux ATR portant sur les 6 appareils, ainsi que des options pour deux appareils supplémentaires (ATR 72-600). Cela s’est déroulé lors d’une cérémonie de célébration du 90e anniversaire de l’ouverture de la liaison Toulouse-Casablanca par l’Aéropostale. Les avions, configurés avec 48 et 70 sièges respectivement, seront équipés des toutes dernières innovations technologiques en matière d’aide à la navigation et d’instruments de communication. Ils seront également équipés d’une cabine améliorée pour offrir, aux passagers, plus de confort. La livraison de ces avions est prévue à partir du printemps 2011. D’ici là, RAM Express louera à la compagnie quatre ATR 72-200 pour commencer son exploitation dès l’été. Le lancement de cette filiale de la RAM vise «le développement du marché du transport aérien» et «la promotion du tourisme intérieur» dans le Royaume, a déclaré Benhima, lors de la signature de l’accord. «Les avions ATR, à faible émission de CO2, permettront à la compagnie nationale de contribuer à la protection de l’environnement», a-t-il ajouté. Les ATR de dernière génération vont permettre à Royal Air Maroc d’obtenir la meilleure rentabilité. Ces appareils ont d’ailleurs été choisi, pour leur faible consommation de carburant et leur coût d’exploitation compétitif. Ces derniers membres de la famille d’avions ATR présentent en effet les plus faibles consommations de carburant par passager et les plus basses émissions de CO2.



L'Economiste
http://www.yawatani.com/economie-marocaine/transport-aerien-ram-achete-6-avions-atr.html

Si en plus l'ONCF entre dans la course et émet des souhaits pour les RER en projets (Casa, Nador ...) ; Bombardier pourrait positionner son train regional qui a été choisit par la RATP/SNCF et qui sera produit en partie dans les usines Altom (on peut envisager la même chose à Tanger).

Public Transportation in Reserved Lanes - Transports en Commun en Site Propre (TCSP)

Ωρτimuş;63621865 said:
Le RER Francilien

Ωρτimuş;63622191 said:
Le RER Francilien

Ωρτimuş;63622457 said:
Ωρτimuş;63622571 said:
Ωρτimuş;63622671 said:
 

·
Registered
Joined
·
52,562 Posts
Bombardier au Maroc : Un appel d’air pour le secteur aéronautique​

06.05.2011

Le Maroc fait partie d’une très courte liste de pays sélectionnés par le groupe Bombardier pour accueillir un important investissement industriel, a annoncé Guy Hachey, PDG de Bombardier Aerospace, hier, jeudi 15 mars, durant les assises de l’industrie, à Casablanca. Si l’entreprise canadienne Bombardier venait s’établir au Maroc, le secteur de l’aéronautique, priorisé dans le cadre du plan Emergence, prendrait un nouvel envol.

Le PDG de Bombardier Aerospace a affirmé, dans des propos rapportés par Usine Nouvelle, que l’entreprise aéronautique canadienne pourrait investir au Maroc. Bombardier compte 9 principaux centres de production dans le monde (Canada, Mexique, Irlande du Nord…) et le groupe envisage une nouvelle implantation industrielle.

La décision sera prise dans le cadre de trois options : une extension des opérations du groupe au Mexique, une implantation industrielle dans un pays émergents proche des marchés européens ou un élargissement de sa base fournisseurs dans cette zone. La deuxième option serait celle dont le Maroc pourrait bénéficier. Le Royaume serait aujourd’hui en concurrence avec la Turquie pour accueillir l’opérateur canadien.

Déjà, le groupe collabore avec plusieurs entreprises implantées au Maroc et envisage de nouveaux contrats, a annoncé le PDG de Bombardier Aerospace. Il travaille notamment avec le SMERP (Piston Français), installé à Nouaceur. Le technopôle, sis en périphérie de Casablanca, a été désigné, en 2005, dans le cadre du Plan Emergence pour l’industrie au Maroc, pour concentrer les investissements étrangers dans le secteur aéronautique.

Ce secteur, avec l’automobile et l’off-shoring ont été priorisé par le gouvernement. Selon les prévisions de 2005, le secteur devrait créer 10 000 emplois et 3 milliards de DH de valeur ajoutée, d’ici 2015. 8000 emplois ont déjà été créés, a annoncé, Ahmed Réda Chami, ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, fin 2010. Une zone franche devrait aussi être opérationnelle cette année, à proximité du site de Nouaceur.

Julie Chaudier
Copyright Yabiladi.com
http://www.yabiladi.com/articles/details/5452/bombardier-maroc-appel-d-air-pour.html
 

·
Registered
Joined
·
52,562 Posts
Bombardier prêt à investir au Maroc​


Le 06 mai 2011 par Pierre-Olivier Rouaud

Le Maroc fait partie d’une très courte liste de pays sélectionnés par le groupe Bombardier pour accueillir un important investissement industriel. C’est ce qu’a indiqué jeudi 5 mars Guy Hachey, PDG de Bombardier Aerospace à Casablanca.

Guy Hachey s’exprimait à l’occasion des deuxièmes Assises de l’industrie, bilan d’étape du plan de développement industriel Emergence en présence du roi Mohammed VI.

Bombardier compte 9 principaux centre de production dans le monde (Canada, Mexique, Irlande du Nord…) a rappelé Guy Hachey, laissant entendre que ce futur investissement s’inscrirait dans cette ligne.

Selon les milieux industriels marocains, l’investissement de Bombardier au Maroc est, en fait, dans sa phase finale de décision. Il pourrait s’agir d’une usine de composants. Sa localisation n’a pas été précisée. Le Maroc serait en concurrence notamment avec la Turquie.

Guy Hachey a indiqué que son groupe avait trois options : une extension de ses opérations au Mexique, une implantation industrielle dans un pays émergents proche des marchés européens ou un élargissement de sa base fournisseurs dans cette zone.

Le patron de Bombardier a précisé qu’il travaillait déjà avec plusieurs entreprises implantées au Maroc, notamment SERMP (Piston français) et que d’autres contrats étaient en vue.

L’aéronautique fait partie des métiers prioritaires définis par le Royaume dans le cadre de son plan Emergenc. Le secteur représente environ 10 000 emplois aujourd’hui. Il est concentré dans la région de Casablanca et notamment dans le parc industriel de Nouaceur près de l’aéroport sur lequel sont implantés par exemple Safran, Le Piston Français ou Nexans.

C’est sur cette zone de Nouaceur que l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA), qui doit accueillir à terme 800 élèves en alternance par an et a été monté avec le concours de l'UIMM sera inauguré ce vendredi 6 mai par le roi Mohammed VI.

Alors que le monde arabe est en pleine ébullition, Guy Hachey a indiqué qu’il était prêt à investir "sereinement" au Maroc dont il a salué la stabilité et les réformes.

A Casablanca, Pierre-Oliiver Rouaud
http://www.usinenouvelle.com/article/bombardier-pret-a-investir-au-maroc.N151432

Là il est question d'une usine de composants.
 

·
Registered
Joined
·
1,023 Posts
^^
ca peut pas etre une usine de fabrication d'avions. les avions ne se fabriquent pas dans un seul endroit. seul l'assemblage final se fait dans un seul site.
 

·
Registered
Joined
·
2,258 Posts
Je crois que la signature de l'accord de libre échange avec le canada, pourrait orienter Bombardier a choisir le Maroc
 

·
Registered
Joined
·
218 Posts
SM le Roi lance les travaux d'aménagement de la plateforme industrielle intégrée de Nouaceur, d'un investissement global de 743 MDH

Nouaceur- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé vendredi à Casablanca au lancement des travaux d'aménagement de la plateforme industrielle intégrée de Nouaceur MIDPARC, d'un coût global de 743 millions de dirhams (MDH).

-Le Souverain prend connaissance du projet de parc paysager aéronautique de Nouaceur, d'un coût global de 30 MDH.

-SM le Roi inaugure l'Institut des métiers de l'aéronautique, réalisé pour 113,5 MDH.

La plateforme industrielle de Nouaceur, qui devra générer 4 milliards de DH d'investissements industriels après sa réalisation, s'inscrit dans le cadre du Pacte national pour l'émergence industrielle qui consiste à formaliser l'offre Maroc et à capter les investissements tant nationaux qu'internationaux.

Ce projet a pour ambition de développer une plateforme industrielle de conception innovante pour l'industrie aéronautique, la défense-sécurité, l'électronique, les matériaux composites, la logistique industrielle et d'autres activités connexes.

La plateforme industrielle de Nouaceur favorisera l'implantation rapide de sociétés industrielles compétitives en termes de qualité et de coûts, en fournissant des activités communes (centre d'affaires, guichet unique pour l'accueil des investisseurs, services communs et logistique mutualisés), des ateliers prêts à l'emploi pour une implantation provisoire des sociétés et des usines dédiés, répondant aux besoins des investisseurs.

D'une superficie totale de 125 ha, la nouvelle plateforme sera réalisée en deux tranches. La première, dont l'achèvement est prévu au 4ème trimestre 2012, porte sur une surface brute d'environ 63 ha, alors que la deuxième tranche (62 ha) sera entamée au premier trimestre 2015 et prendra fin au dernier trimestre 2016.

Erigée en zone franche, la future plateforme industrielle de Nouaceur pourra accueillir jusqu'à 300 entreprises et permettra de générer 15.000 emplois directs.

A cette occasion, SM le Roi a suivi des explications sur le parc paysager aéronautique qui devra être aménagé sur une superficie de 15 hectares, pour une enveloppe budgétaire de 30 MDH.

Cet espace récréatif, qui sera aménagé sur un terrain mitoyen au projet MIDPARC, comprendra notamment un mail central, des équipements sociaux sportifs (centre multiservices, aire de jeux pour enfants, terrain de sport, piscine, plateforme d'exposition), des parcours pédestres et des locaux commerciaux et de services.

Ce projet sera mis en œuvre dans le cadre d'un partenariat entre le ministère de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, le ministère de la Jeunesse et des sports, le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, la Direction des domaines et la commune de Nouaceur.

Le Souverain a, par la suite, procédé à l'inauguration de l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA), réalisé pour un investissement global de 113,5 millions de dirhams. L'IMA, dont la réalisation est prévue par le Pacte national pour l'émergence industrielle, a pour mission d'assurer au personnel des entreprises du secteur aéronautique et spatial (opérateurs, techniciens et cadres intermédiaires) des formations pré et post-embauche et des cours de perfectionnement dans le but de répondre aux besoins et exigences des entreprises.

Outre le volet technique, l'institut dispensera d'autres formations dans les domaines annexes aux métiers de l'aéronautique, notamment les achats, la qualité, la logistique, l'ingénierie, la gestion et le management industriel. Réalisée sur une superficie totale de 21.500 m2, ce nouvel établissement de formation comprend un bâtiment principal (1.450 m2), des ateliers de travaux pratiques (2.320 m2), une administration (475 m2), un internat et un restaurant (1.690 m2).

L'IMA permettra la formation de 300 stagiaires en 2011 et 450 en 2012, pour atteindre à terme une capacité de pointe de 800 stagiaires par an.

La réalisation de l'Institut des métiers de l'aéronautique est le fruit d'un partenariat entre les ministères de l'Emploi et de la formation professionnelle, de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, de l'Economie et des Finances, le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas), l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (France) et l'Agence française de développement.

La réalisation de l'IMA s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme de formation doté d'un budget global de 510 MDH et visant à accompagner les efforts et les investissements dans les métiers mondiaux du Maroc.

Outre la création d'un institut des métiers de l'aéronautique, ce programme prévoit la réalisation de quatre instituts des métiers de l'automobile, et un institut des métiers du textile et de l'habillement.
Article issu de MAP
 

·
Registered
Joined
·
1,570 Posts
Usine de composants

OU

Usine de fabrication d'avions ? :nuts:

Après les voitures, les camions, les autocars, les trains (Alstom Tanger), on va passer aux avions ?

Après l'achat de 5 Canadair, il faudrait peut-être passé au Medevac pour les missions PATMAR (patrouille maritime) et/ou de contôle de l'espace aérien avec le BOMBARDIER CL-600 AWACS en version RAF c'est un Bombardier Global Express RAF ASTOR (english) ; et conclure ainsi un offset industriel comme celui d'Alstom.

Bleedweel, c'est possible ?
Pas d'awacs l'ANP n'en posséde pas donc à écarter, par contre pour les patrouille en mére c'est possible, nos BN2t islander sont à bout de soufle, Tout est une question de budget et de volonté politique , l'idée d'offset industriel est très pertinente, Aprés on parle plutot d'Atlantique 2 de seconde main étant donné que c'est les Francais qui se sont occupé depuis le début et qui continuent à s'occuper de notre aéronaval (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/defense-securite_9035/cooperation-securite-defense_9037/revue-freres-armes_12582/freres-armes-262-dossier-maroc_19662/dossier-maroc_19665/naissance-une-aeronautique-navale_75059.html ), lis les perspective en bas de page, on parle d'avion de patrouille maritime... Mais bon tout est possible aprés tout. :lol: En tout cas je suis d'accord avec toi sur l'opportunité bombardier, il faut tenter quelque chose...
 

·
Registered
Joined
·
52,562 Posts
Pas d'awacs l'ANP n'en posséde pas donc à écarter, par contre pour les patrouille en mére c'est possible, nos BN2t islander sont à bout de soufle, Tout est une question de budget et de volonté politique , l'idée d'offset industriel est très pertinente, Aprés on parle plutot d'Atlantique 2 de seconde main étant donné que c'est les Francais qui se sont occupé depuis le début et qui continuent à s'occuper de notre aéronaval (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/defense-securite_9035/cooperation-securite-defense_9037/revue-freres-armes_12582/freres-armes-262-dossier-maroc_19662/dossier-maroc_19665/naissance-une-aeronautique-navale_75059.html ), lis les perspective en bas de page, on parle d'avion de patrouille maritime... Mais bon tout est possible aprés tout. :lol: En tout cas je suis d'accord avec toi sur l'opportunité bombardier, il faut tenter quelque chose...
Le souci c'est qu'on a pas entendu parler d'options sur les 5 Breguet Atlantic que la France a mit de côté. Je mettrais plutot un billet sur un C 295 MPA pour faire des économies d'échelles au niveau de l'entretien avec les actuels 7 CASA CN-235 dont ils sont dérivés.

Il n'y avait un projet de G550 Awac que l'on a vu au salon aéronautique de Marrakech ?
 

·
Registered
Joined
·
1,570 Posts
Effectivement il y'avait bien un Gulfstream Awacs, malheuresement le G550 qu'on a acquit s'est avéré au final un simple avion VIP bouré d'ECM ( expliquant les 120 millions de dollars ...) les photos sont disponible, concernant le C 295 la question à été soulevé plusieurs fois mais rien n'indique aujourd'hui quand se dirige vers cette direction, la seul piste qu'on a est la piste francaise....C'est un peu le flou Pour l'instant.
 

·
Registered
Joined
·
1,570 Posts
^^ Un directeur de département chez Bombardier Canada a confirmé à un amis qu'il ont définitivement choisi le Maroc à la Turquie pour leur usine de composant et qu'ils attendent l’arrêt des mouvements sociaux ( 20 fifi...) pour annoncer l'investissement !
 

·
Registered
Joined
·
52,562 Posts
^^ Un directeur de département chez Bombardier Canada a confirmé à un amis qu'il ont définitivement choisi le Maroc à la Turquie pour leur usine de composant et qu'ils attendent l’arrêt des mouvements sociaux ( 20 fifi...) pour annoncer l'investissement !
Al hamdoulillah bi n3imati tatimou saliha. :cheers:

Ca mérite un thread dédié.
 

·
Registered
Joined
·
2,258 Posts
^^ Un directeur de département chez Bombardier Canada a confirmé à un amis qu'il ont définitivement choisi le Maroc à la Turquie pour leur usine de composant et qu'ils attendent l’arrêt des mouvements sociaux ( 20 fifi...) pour annoncer l'investissement !
:banana:
 
1 - 20 of 177 Posts
Top