SkyscraperCity banner

1 - 20 of 202 Posts

·
Reregistered User
Joined
·
139 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Vandaag las ik volgend persbericht op de website van de NMBS:
Station Charleroi-Zuid hervindt zijn oorspronkelijke pracht
22/03/2007

Het einde van de 1e fase van de modernisering in Charleroi-Zuid wordt vandaag officieel gevierd. De werkzaamheden die tot in 2009 zullen worden verdergezet, vertegenwoordigen voor de NMBS-Groep een totale investering van ongeveer 60 miljoen euro. Het nieuwe aanzicht van het station is een geslaagde vermenging van moderniteit en respect voor de oorspronkelijke architectuur. Hiermee zullen de ongeveer 10.000 dagelijkse reizigers van Charleroi-Zuid nog beter worden onthaald.

De werkzaamheden voor het station Charleroi-Zuid zijn in februari 2004 begonnen. Vandaag wordt het einde van de 1e fase van de werken gevierd. Er mag gerust worden gesteld dat de uitdaging om moderniteit en respect voor de oorspronkelijke architecturale stijl te verzoenen, tot een goed einde is gebracht. Dat was de gemeenschappelijke wens van de architect (Pol Lefebvre) en van NMBS-Holding, die (onder andere) belast is met het beheer van het patrimonium van de Belgische spoorwegen. De NMBS-Holding heeft in totaal 25 miljoen euro besteed aan de modernisering van het station en de parkeerterreinen van Charleroi-Zuid.

De gevels van het hoofdgebouw van het station,die dateren van 1874, werden volledig gerestaureerd en de twee bijgebouwen werden gesloopt. Binnen worden de reizigers (sedert december 2006) onthaald in een nieuwe lokettenzaal die aangekleed is met eigentijdse materialen (marmer, graniet en blauwsteen) en waar in comfortabele zitplaatsen is voorzien. Het licht dringt binnen via twee grote raampartijen aan weerszijden van de zaal. Daarboven prijkt een schitterend veelkleurig glas-in-loodraam uit 1964, dat werd gereinigd en gerestaureerd.

’s Avonds neemt de moderne verlichting over en zorgt voor een aangename sfeer. Het veiligheidsgevoel wordt gestimuleerd door de aanwezigheid van een tiental bewakingscamera’s die als ondersteuning dienen voor de controles van de veiligheidsmensen van Securail .

Travel Center
De klanten kunnen voortaan terecht aan zeven loketten. Twee daarvan zijn bestemd voor de verkoop van biljetten voor binnenlands verkeer. Aan de vijf andere loketten, die zich in een nagelnieuw Travel Center bevinden, kunnen de klanten vervoerbewijzen kopen voor reizen in België of naar het buitenland, of daaromtrent informatie inwinnen. Er is in het bijzonder aandacht besteed aan het onthaal van personen met beperkte mobiliteit door de bouw van een verlaagd loket en door in de vloer speciale tegels te verwerken ten behoeve van blinden.

In de lokettenzaal hangt ook een nieuw treinaankondigingsbord, ter vervollediging van de elektronische aankondigingsborden op de perrons en in de onderdoorgang.
Een duidelijke overzichtelijke bewegwijzering informeert de reiziger over alle aspecten van het station: toegangen, parkeerterreinen, loketten, sanitair enz. Het trefpunt is herkenbaar aan een plexiglazen plaat (1 meter op 1 meter) met de “mascottes” van de stad: Spirou (Robbedoes) en Fantasio, de beroemde stripverhaalpersonages.

Verder is het station uitgerust met automatische bagagekluizen in het verlengde van de wachtzaal, nabij de toegang tot perron 1. In de wachtzaal, waar weldra openbare telefooncellen worden opgesteld, bevinden zich nu al drank- en snoepautomaten.

Nieuwe winkelgalerij
De inrichting van een nieuwe winkelgalerij in de vleugel kant Brussel is gepland voor 2008. Modern sanitair, met een speciaal voor gehandicapten ingericht toilet, zal centraal in deze commerciële vleugel worden geïnstalleerd.

Die nieuwe winkelgalerij is een cruciale stap in de stationsvernieuwing. Acht handelszaken zullen hun deuren openen in deze gloednieuwe ruimte: een boekhandel, restauratiegelegenheden, winkels van geschenkartikelen enz. Ook de nieuwe kantoren van de Federale Politie zullen daar hun vaste stek krijgen en via de galerij toegankelijk zijn. In afwachting van het einde van de werkzaamheden blijven de winkeltjes en de sanitaire voorzieningen gevestigd in de onderdoorgang.

Makkelijke toegang tot de perrons
De 12 perrons zullen in de toekomst bereikbaar zijn met liften, waardoor personen met beperkte mobiliteit zich gemakkelijker zullen kunnen verplaatsen. De reizigers zullen dan twee mogelijkheden hebben om naar de perrons te gaan: ze zullen gebruik kunnen maken van perron 1, kant Namen, waar ze toegang krijgen tot de liften en de onderdoorgangen, en daarnaast zullen ze de perrons ook kunnen bereiken via de nieuwe winkelgalerij die een verbinding zal vormen tussen de lokettenzaal en de onderdoorgang (kant Brussel).

De perrons, die volledig worden vernieuwd, zullen worden uitgerust met een nieuw omroepsysteem en nieuwe verlichting. De parapluluifels zullen worden gemoderniseerd en er komen gesloten schuilhuisjes zodat de reizigers zich kunnen beschermen tegen weer en wind. Klinkers en speciale vloertegels die blinden en slechtzienden helpen om hun weg te vinden, maken eveneens deel uit van dit project.

Infrastructuurwerken
Samen met dit ambitieuze renovatieprogramma zijn belangrijke infrastructuur*werkzaamheden (sporen en bovenleidingen) aan de gang om de snelheid bij het binnenrijden van het station kant Namen op te voeren tot 80 km per uur (in plaats van 40 km per uur nu). Vanaf eind 2008 zullen de treinen aldus enkele kostbare minuten winnen. Infrabel investeert hiervoor 35 miljoen euro (periode 2001-2009).

De nieuwe seinpost van het station Charleroi-Zuid bevindt zich in een speciaal daartoe opgetrokken gebouw langs perron 1, kant Brussel. Deze elektronisch bediende seinpost zal in 2008 in dienst worden gesteld en zal op termijn instaan voor de opvolging en regeling van het spoorwegverkeer in een actieradius die zich uitstrekt van Erquelinnes tot Waterloo en Court-Saint-Etienne, en van Tamines tot Couvin.


Parkings voor auto’s en fietsen
Samen met de stationsvernieuwing bouwde de NMBS-Holding in de parking aan de rue de la Vilette een extra parkingverdieping voor 100 bijkomende plaatsen. Dat is slechts een eerste stap in de verbetering van het parkeeraanbod voor de cliënteel. In de komende jaren krijgt het station Charleroi er nieuwe autoparkeerzones bij met een totale capaciteit van 1300 plaatsen.

Ten slotte werd een nieuwe overdekte fietsparking (50 plaatsen) ingericht aan het uiteinde van de stationsvleugel kant Namen. Die vleugel is zelf ook volledig gerestaureerd en biedt onderdak aan kantoren van de NMBS-Groep.

Investeringsbeleid
De modernisering van het station Charleroi past in een ambitieus nationaal investerings*programma. Van 2004 tot 2006 heeft NMBS-Holding 306 miljoen euro geïnvesteerd om het onthaal in de stations te verbeteren. In die periode profiteerden meer dan 200 stations en stopplaatsen, van de 537 die de NMBS-Groep exploiteert, van deze investeringen.
Heeft er iemand foto's?
 

·
Bike It!
Joined
·
22,248 Posts
^^ Op een zonnige dag moet het er beslist mooi uitzien.
Hopelijk is dit ook een nieuwe impuls voor een noodzakelijke heropleving van de stad.
 

·
Moderator
Joined
·
12,775 Posts
Het zou toch een aanzet kunnen zijn. Het moet trouwens gezegd: de binnenstad van Charleroi (en die is naar mijn invoelen behoorlijk klein) heeft behoorlijk wat potentieel om iets moois te worden, en voor een deel is het ook mooi. Maar het hangt een beetje met haken en ogen aan elkaar, en er is te veel gruwel aan de rand van de binnenstad (betonnen tramviaducten, en zelfs werkende fabrieken! - je staat aan het museum voor schone kunsten en je draait je hoofd naar links en je ziet rookpluimen en zware industrie...).

De buitenwijken moeten vooral aangepakt worden. Die zien er gewoonweg niet uit.
 

·
Bike It!
Joined
·
22,248 Posts
de standaard.be 30/11/2007

Station Charleroi-Zuid krijgt binnenkort crèche

CHARLEROI - In 2009 komt er vlakbij het station van Charleroi-Zuid een crèche, gericht op de kinderen van treinreizigers/pendelaars. Het gemeenschappelijk project van de NMBS, het Waals Gewest, de Franse Gemeenschap en de stad Charleroi is een primeur in België.

Het project werd vrijdag in Charleroi voorgesteld in het bijzijn van de Waalse minister van Gezondheid Paul Magnette (PS). De crèche wordt gebouwd in het voormalige postsorteercentrum naast het station Charleroi-Zuid. De werken gaan volgend jaar van start en zullen ongeveer 1,3 miljoen euro kosten.

De crèche zal zeshonderd vierkante meter groot zijn en klaar zijn tegen de zomer van 2009. Er zullen 48 bedden ter beschikking zijn, waardoor de huidige capaciteit van de crèches in Charleroi met vijftien procent zal toenemen. avb




Het voormalige postsoorteercentrum is het gebouw op de achtergrond, dacht ik.
 

·
Registered
Joined
·
461 Posts
Et un bel exemple de façadisme, même si, si j'ai bonne mémoire, l'intérieur de la gare n'avait déjà plus rien à voir avec les murs extérieurs depuis les années 50.

L'intérieur 50 avait certainement plus de cachet, mais comme toujours, il avait été si mal entretenu qu'un coup de peinture n'aurait pas suffi. Puis il fallait remettre la gare aux normes actuelles pour les voyageurs à mobilité réduite, notamment.
 

·
Registered
Joined
·
649 Posts
Charleroi - ex projet Rive Droite sur le site de l'esplanade de la Gare, ce projet etait pourtant complémentaire au projet Rive Gauche, malheureusement Equilis n'a pu racheté l'ancien Tri Postal à la SNCB, ce qui fait que se projet n'a pu aboutir. Dommage, car les abords de la gare feraient l'objet de 1001 projets. Patience... j'imagine parfaitement un projet similaire à bruxelles ( dont l'auteur n'est autre que le Groupe Equilis) tel que www.justunderthesky.be , ce projet est géographiquement assez similaire au projet de "Ville Basse" de Equilis sur l'esplanade de la Gare de Charleroi sud
 

·
Registered
Joined
·
649 Posts
Suite à une interview de Monsieur Massin, dans le vif express de cette semaine, le schema directeur du quartier de la Gare du Sud sera dévoilé en septembre. On y parle d'une probable reconversion du Tri Postal en immeuble de bureaux, et d'un projet immobilier avec une méga salle de concert , un " Zenith Wallon" derriére la gare du sud, à la Vilette.
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
En cliquant sur le site d'Eurogare pour regarder un peu les aménagements de la gare de Mons, je suis tombé sur ce projet d'Infrabel à Charleroi dont je n'avais jamais entendu parler:

Le CLI de Charleroi

Les Centres Logistique Infrastructure concentrent les moyens techniques et humains en charge de l'entretien et de la modernisation du réseau. Ces centres font l'objet d'un programme de regroupement progressif dont l'objectif est de rationaliser et de moderniser les moyens de production.

A Charleroi, il s'agit de construire un immeuble (rez+4) regroupant le CLI proprement dit (magasins, ateliers, bureaux, locaux sociaux) et des bureaux pour la zone (actuellement abrités dans l'Hôtel des Chemins de Fer). Le projet inclut la démolition des bâtiments existants qui sont vétustes, la construction d'un nouveau poste haute tension et l'aménagement des abords (parking et zones de stockage).

Le choix du site résulte de l'existence des anciens ateliers. L'implantation est dérivée de la géométrie des voies existantes et de la possibilité d'aménager l'entrée de locomotives dans les ateliers ainsi que dans la cour intérieure.

Le positionnement des bureaux permet de refermer les espaces publics, de recréer un front bâti en particulier en bord de Sambre et de faire écran au petit ring de Charleroi et à sa circulation.

La conception du bâtiment est contemporaine et sobre et son affectation industrielle et tertiaire est affirmée, dans le respect des textures et tonalités des matériaux présents dans le voisinage; en outre, sa volumétrie permet de redéfinir les espaces publics.

Le dossier de demande de permis unique a été introduit en novembre 2011 et le planning prévisionnel estime la fin des travaux à l'automne 2014.



http://www.eurogare.be/fr/cabines-de-signalisation-cli.html?IDC=21
 

·
Registered
Joined
·
649 Posts
Effectivement , ca m'a l'air pas mal du tout, mais franchement je n'avais jusqu'a present pas du tout entendu parler de ce projet! absolument rien du tout à ce sujet. En soit ca bouge un peu aux abords de la gare, la renovation du ministere des finances, les quais, le projet de reconversion du Tri postal en immeuble de bureau, a ma connaissance il existe un projet immobilier sur le site d'INTERBETON, ( logement, bureau, commerce, centre de bien être) , on verra ce que cela donne, mais c'est positif , surtout si cela se contretise vraiment pour 2014. En revanche , sur le site d'INTERBETON, on en sait vraiment pas beaucoup plus sur le projet .
 

·
Registered
Joined
·
58 Posts
Encore aucune nouvelle du schema directeur du quartier de la gare du Sud de Charleroi qui "devrait" être dévoilé au mois de septembre 2012. Patience....
 

·
Registered
Joined
·
58 Posts
Une nouvelle
esplanade
pour la gare
Exclusif : un plan de 85 millions d’euros


La SNCB est en train
d’élaborer un master plan
pour transformer l’entièreté de
l’esplanade de la gare de
Charleroi Sud. Au programme, un
quartier d’affaires, des commerces
mais aussi du logement.

La gare de Charleroi Sud est
l’une des plus importante du
pays de par sa taille mais aussi
de par son trafic voyageur. Rénovés
récemment, les bâtiments
ont subi un sérieux coup
de jeune qui a fait du bien. Mais
la rénovation de la rive droite
pourrait fort bien ne pas s’arrêter
là.
En effet, à bonnes sources, nous
apprenons qu’Infrabel dispose
dans ses cartons d’un master
plan pour rénover l’entièreté de
l’esplanade de la gare qui, beaucoup
l’ignore n’appartient pas à
la Ville de Charleroi mais bien à
la SNCB. Ce master plan est encore
secret. Il n’a même pas encore
été présenté aux membres
du collège.
Nous pouvons toutefois lever
un coin du voile sur le futur
nouveau visage de l’esplanade.
Il s’agit d’un projet de grande
envergure puisque l’estimation
du budget pour le projet fait
état d’un montant de 85 millions
d’euros. Au menu de ce
master plan, on trouve la création
d’un quartier d’affaires
avec la construction de bureaux
mais aussi du commerce et des
logements. Pour ce volet, Infrabel
ferait appel à un partenariat
avec le privé pour la gestion du
parc immobilier.
En ce qui concerne l’accessibilité
de la gare, le plan prévoit en
outre la construction d’une
nouvelle entrée vers le ring au
départ de la gare. Pour cela,
c’est la Région wallonne qui
doit être consultée.
Du côté d’Infrabel, on ne
confirme ni ne dément nos informations.
On se refuse à tout
commentaire sur ce dossier et
pour cause. Il existe de nombreux
plan d’investissement
pour telle ou telle gare dans
tout le pays. Mais le choix des
chantiers et surtout leur enveloppe
budgétaire font l’objet de
négociations politiques sur base
d’une clé de répartition financière
répartissant les investissements
entre les régions du pays.
En ce qui concerne Charleroi
Sud dans les plans d’investissement
2013-2025, aucune décision
n’a donc encore été prise.
Cela étant, du côté de la Ville
Basse et de la rive droite, on ne
peut que se réjouir qu’un tel
projet existe. C’est peu dire que
cette partie de la Ville a grand
besoin d’être redynamisée. Paul
Magnette n’en fait pas mystère
la redynamisation urbaine de
Charleroi est l’une de ses, si pas
sa première, priorité. Ayant toujours
la tutelle sur la SNCB au
fédéral, nul doute que lui, tout
comme Olivier Chastel (MR),
tenteront de peser de tout leur
poids pour tenter de faire pencher
la balance en faveur de
Charleroi et faire en sorte que
ce master plan se fasse dans un
délai plus ou moins rapide. l
MICHAËL KAIBECK
CHARLEROI
Une nouvelle
esplanade
pour la gare
Exclusif : un plan de 85 millions d’euros
La SNCB est en train
d’élaborer un master plan
pour transformer l’entièreté de
l’esplanade de la gare de
Charleroi Sud. Au programme, un
quartier d’affaires, des commerces
mais aussi du logement.
L’esplanade de la gare pourrait changer de visage dans un futur plus ou moins proche. l DENIS GAUVAIN
Le dossier de la gare ferroviaire
attenante à l’aéroport
de Gosselies n’en a pas fini
de faire couler de l’encre. Dernier
épisode en date de la saga, le
ministre de tutelle des entreprises
publiques et donc de la
SNCB, le bourgmestre carolo
Paul Magnette, a annoncé que le
projet était loin d’être enterré.
«Il est même déterré », a-t-il lancé
en boutade à un entrepreneur
qui le questionnait sur le gel de
son terrain en bordure de la nationale
5.
Le dossier de la gare de Gosselies
avait défrayé la chronique car ce
projet prioritaire ne figurait pas
initialement dans le projet de
plan pluriannuel de la SNCB. « Il
avait été oublié », s’en amuse aujourd’hui
Paul Magnette. La gare
de Gosselies, un projet aussi pharaonique
que la gare des Guillemins
à Liège ou la gare de Mons,
figure bel et bien désormais
dans ce plan pluriannuel qui dispose
d’une enveloppe budgétaire
de 2 milliards d’euros à répartir
selon la clé de répartition
Nord-Sud de 60-40.
Ce plant prévoit «la liaison d’Anvers
avec le bassin du Rhin, la liaison
Nord-Midi et la gare de Gosselies.
Initialement, le projet était
basé sur une gare souterraine et,
financièrement, il revenait à un
montant de l’ordre de 600 à 650
millions d’euros. Par rapport à
l’enveloppe, c’est un peu trop. J’ai
par conséquent demandé à Infrabel
de redimensionner le projet »
a rassuré Paul Magnette.
Désormais, «nous sommes sur
un projet d’une gare qui ne serait
plus enterrée dont l’investissement
serait de l’ordre de 400 millions
d’euros ».
Un budget plus raisonnable qui
a donc plus de chance de franchir
l’écueil des négociations politiques
au niveau fédéral. «Il ne
manque plus que deux choses
pour que le projet puisse voir le
jour. Le gouvernement wallon
doit confirmer qu’il veut faire
cette gare. Ensuite, le gouvernement
fédéral, via le conseil des ministres
devra confirmer le plan
pluriannuel d’investissements » a
conclu Paul Magnette qui
compte bien évidemment sur
cette gare pour poursuivre le développement
économique de
Charleroi.

La gare de Gosselies aéroport est
un maillon essentiel du développement
de l’aéroport, de l’aéropôle
et par conséquent de la région
de Charleroi dans son ensemble.
Il permettra surtout aux
voyageurs de pouvoir bénéficier
de liaison ferroviaire entre
Bruxelles et Charleroi principalement
mais aussi avec les autres
grandes villes de Wallonie.
Sur la faisabilité de ce projet gigantesque,
Paul Magnette se
veut optimiste. Il n’y a en effet
pas de raison que Zaventem ait
réussi à obtenir son projet Diabolo
et que Charleroi n’obtienne
rien.

Pour mettre toutes les
chances de son côté, Charleroi
devra miser également sur un
partenariat public-privé dans ce
dossier.

En ce qui concerne l’accessibilité
de la gare, le plan prévoit en
outre la construction d’une
nouvelle entrée vers le ring au
départ de la gare. Pour cela,
c’est la Région wallonne qui
doit être consultée.
Du côté d’Infrabel, on ne
confirme ni ne dément nos informations.
On se refuse à tout
commentaire sur ce dossier et
pour cause. Il existe de nombreux
plan d’investissement
pour telle ou telle gare dans
tout le pays. Mais le choix des
chantiers et surtout leur enveloppe
budgétaire font l’objet de
négociations politiques sur base
d’une clé de répartition financière
répartissant les investissements
entre les régions du pays.
En ce qui concerne Charleroi
Sud dans les plans d’investissement
2013-2025, aucune décision
n’a donc encore été prise.
Cela étant, du côté de la Ville
Basse et de la rive droite, on ne
peut que se réjouir qu’un tel
projet existe. C’est peu dire que
cette partie de la Ville a grand
besoin d’être redynamisée. Paul
Magnette n’en fait pas mystère
la redynamisation urbaine de
Charleroi est l’une de ses, si pas
sa première, priorité. Ayant toujours
la tutelle sur la SNCB au
fédéral, nul doute que lui, tout
comme Olivier Chastel (MR),
tenteront de peser de tout leur
poids pour tenter de faire pencher
la balance en faveur de
Charleroi et faire en sorte que
ce master plan se fasse dans un
délai plus ou moins rapide.

L’esplanade de la gare pourrait changer de visage dans un futur plus ou moins proche

Ce master plan est certes conditionné
à une décision politique du fédéral
qui sera prise une fois que les Régions
auront tranché sur les investissements
qu’elles veulent voir réaliser. Cela
étant, le projet de redynamisation de
la Ville Basse qui sera porté par le
plan de ville de la majorité et qui
reste encore secret à ce jour prévoit
de transformer cette partie de la Ville.
Dans la foulée de la refonte de l’esplanade
de la gare, Paul Magnette entend
mener une réflexion notamment
avec les Finances pour envisager
le futur du quartier. « Actuellement,
on assiste à une paupérisation
du commerce mais aussi du logement
». Pour le commerce à l’agonie
dans la Ville basse, la nouvelle majorité
va s’y atteler très rapidement.
« Mais une fois les procédures de recours
terminées, il faut que les promoteurs
se décident à signer les chèques
pour qu’on puisse commencer les travaux.
Nous sommes en contact, pas
quotidien, mais presque et je ne peux
pas signer les chèques à leur place
mais il y a un moment où il faut se
lancer », a confié Paul Magnette devant
un parterre d’entrepreneurs carolos.
Dans ce tissus urbain new look, fait de
bureaux, de commerces et de logements,
il y aurait aussi une place pour
des services à la collectivité. La création
d’une crèche mobile, projet cher
au coeur de Véronique Salvi, pourrait
prendre place aux abords de l’esplanade
de la gare rénovée. Autant
d’idées et de projets sont, en tout cas,
chargés d’un enthousiasme nouveau
à Charleroi.

La gare de Gosselies « déterrée »

Le dossier de la gare ferroviaire
attenante à l’aéroport
de Gosselies n’en a pas fini
de faire couler de l’encre. Dernier
épisode en date de la saga, le
ministre de tutelle des entreprises
publiques et donc de la
SNCB, le bourgmestre carolo
Paul Magnette, a annoncé que le
projet était loin d’être enterré.
«Il est même déterré », a-t-il lancé
en boutade à un entrepreneur
qui le questionnait sur le gel de
son terrain en bordure de la nationale
5.
Le dossier de la gare de Gosselies
avait défrayé la chronique car ce
projet prioritaire ne figurait pas
initialement dans le projet de
plan pluriannuel de la SNCB. « Il
avait été oublié », s’en amuse aujourd’hui
Paul Magnette. La gare
de Gosselies, un projet aussi pharaonique
que la gare des Guillemins
à Liège ou la gare de Mons,
figure bel et bien désormais
dans ce plan pluriannuel qui dispose
d’une enveloppe budgétaire
de 2 milliards d’euros à répartir
selon la clé de répartition
Nord-Sud de 60-40.
Ce plant prévoit «la liaison d’Anvers
avec le bassin du Rhin, la liaison
Nord-Midi et la gare de Gosselies.
Initialement, le projet était
basé sur une gare souterraine et,
financièrement, il revenait à un
montant de l’ordre de 600 à 650
millions d’euros. Par rapport à
l’enveloppe, c’est un peu trop. J’ai
par conséquent demandé à Infrabel
de redimensionner le projet »
a rassuré Paul Magnette.
Désormais, «nous sommes sur
un projet d’une gare qui ne serait
plus enterrée dont l’investissement
serait de l’ordre de 400 millions
d’euros ».
Un budget plus raisonnable qui
a donc plus de chance de franchir
l’écueil des négociations politiques
au niveau fédéral. «Il ne
manque plus que deux choses
pour que le projet puisse voir le
jour. Le gouvernement wallon
doit confirmer qu’il veut faire
cette gare. Ensuite, le gouvernement
fédéral, via le conseil des ministres
devra confirmer le plan
pluriannuel d’investissements » a
conclu Paul Magnette qui
compte bien évidemment sur
cette gare pour poursuivre le développement
économique de
Charleroi.
La gare de Gosselies aéroport est
un maillon essentiel du développement
de l’aéroport, de l’aéropôle
et par conséquent de la région
de Charleroi dans son ensemble.
Il permettra surtout aux
voyageurs de pouvoir bénéficier
de liaison ferroviaire entre
Bruxelles et Charleroi principalement
mais aussi avec les autres
grandes villes de Wallonie.
Sur la faisabilité de ce projet gigantesque,
Paul Magnette se
veut optimiste. Il n’y a en effet
pas de raison que Zaventem ait
réussi à obtenir son projet Diabolo
et que Charleroi n’obtienne
rien. Pour mettre toutes les
chances de son côté, Charleroi
devra miser également sur un
partenariat public-privé dans ce
dossier.
SOURCE / WWW.LANOUVELLEGAZETTE.BE
 
1 - 20 of 202 Posts
Top