SkyscraperCity banner

1 - 20 of 158 Posts

·
Registered
Joined
·
461 Posts
Discussion Starter · #1 · (Edited)
Vu l'ampleur du projet, je suppose que l'ouverture d'un nouveau sujet est conseillée:

Bien plus qu'un nouvel hôtel de police

C'est le plus gros chantier public de ces quarante dernières années, depuis le Palais des expositions : la construction du nouvel hôtel de police représente 20 000 m2 de surface brutes, avec 11 000 m2 de parkings en sous-sol.
« Il s'agit de conserver des éléments du patrimoine historique et social de l'ancien quartier Defeld et de les inscrire harmonieusement dans de nouveaux volumes », explique Éric Massin. Ainsi le porche d'entrée devrait-il constituer l'accès unique du nouvel ensemble pour lequel la Ville a reçu une promesse ferme de subside de 14 millions €. L'ouverture des offres est programmée pour la fin mars et l'attribution du marché sera faite au mois de juin. L'ambition est d'inaugurer en 2013.

Tout un quartier rénové
Si l'échevin de l'Aménagement urbain épingle ce projet, c'est en raison de son impact majeur sur l'évolution du quartier. Car le paysage urbain va changer dans ce coin de Charleroi. Comme le souligne Éric Massin, il est question de mener sur le site de l'ancienne caserne Trésignies une opération de rénovation urbaine. Plus précisément, il s'agit d'une dation en paiement : la Ville abandonne à la banque Fortis ses droits sur le domaine - évalué à 4 millions € - au titre de remboursement de dettes. À charge pour l'organisme de crédit ou son immobilière de concrétiser une ambitieuse opération foncière dont les buts sont clairement définis.

« Dans ce périmètre, l'idée est d'accueillir l'ULB et de créer des bureaux et logements en mode basse énergie », explique Éric Massin. L'échevin évoque la construction d'auditoriums avec du parking souterrain à côté du palais de justice. Sur le site de l'ancienne caserne, les bâtiments disposés autour de la cour principale seraient reconditionnés pour servir de locaux d'enseignement et de formation.

L'ancien hôtel de police serait rasé pour faire place à un pôle de logements avec des espaces de bureau. Démolition aussi des enceintes de la rue Tumelaire, poursuit Éric Massin. Un cahier de charges est en cours d'élaboration. Il s'agit d'établir les conditions du marché de promotion immobilière.

L'échevin affirme que ce dossier aboutira endéans les trois ans. Il impulsera la mue de ce quartier de l'intra-ring. « La présence d'une université ne manque jamais d'attirer des entreprises », dit-il en songeant à la création d'un incubateur sur le site. À ce stade, Igretec n'est pas partie prenante.
http://www.actu24.be/article/charleroi_6000_bien_plus_quun_nouvel_hotel_de_police/406889.aspx
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Je suis aussi impatient de voir ce qu'ils prévoient de faire!
La démolition du commissariat boulevard Mayence est une bonne chose, il est complètement déprimant et a mal vieilli je trouve. Par contre je suis plus mitigé concernant la caserne Defeld située en face, j'espère qu'il ne vont pas conserver que le porche, je trouve que c'est un bâtiment très intéressant avec ses tourelles et ses briques rouges. Idem pour la caserne Trézignies, c'est une bonne idée d'en faire des locaux pour l'ULB du moment qu'ils ne dénaturent pas tout l'ensemble.
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Métamorphose urbaine annoncée

Le marché du nouvel hôtel de police sera adjugé le mois prochain . Cet investissement de 40 à 60 millions € va transfigurer le quartier Defeld.

Pour Charleroi, c'est le plus gros marché public de bâtiment de ces quarante dernières années, depuis le Palais des Expos : la construction du nouvel hôtel de police représente 20 000 mètres carrés de surface brutes, avec 11000 m2 de parkings en sous-sol.

«Il s'agit de conserver des éléments du patrimoine historique et social de l'ancien quartier de la caserne Defeld et de les inscrire harmonieusement dans de nouveaux volumes», explique l'échevin de l'Aménagement Urbain Éric Massin (PS). Ainsi le porche d'entrée devrait-il constituer l'accès unique du nouvel ensemble pour lequel la Ville a reçu une promesse de subsides de 14 millions ¤.

Une intervention sur les Écuries complétera le programme. Il est prévu d'aménager le siège de Charleroi/Danses afin de pérenniser son activité culturelle. L'adjudication doit se faire en décembre : la Ville est en possession de quatre offres. Et l'ambition est d'inaugurer le projet endéans les cinq ans, à l'horizon 2014.

Il faut indiquer que ce projet constitue l'un des éléments de la métamorphose urbaine qui attend le quartier. Faut-il rappeler que l'hôpital civil transfère son activité sur le site du nouveau CHU de Lodelinsart dans le courant 2013? Une étude occupationnelle de l'ensemble du boulevard Defontaine va dès lors être lancée par le CPAS.

La mue est en marche

Quant au stade du Sporting, son espace pourrait être affecté à des constructions de logements dans le quartier de la Neuville lorsque Charleroi aura validé l'implantation d'un nouveau stade.

Dernier élément de la mue : l'opération de rénovation urbaine sur le site de l'ancienne caserne Trésignies, en ce compris l'ex-hôtel de police.

«Dans ce périmètre, l'idée est d'accueillir l'ULB et de créer des bureaux et logements en mode basse énergie», explique Éric Massin. L'échevin évoque la construction d'auditoriums avec du parking souterrain à côté du Palais de Justice. Sur le site de l'ancienne caserne, les bâtiments disposés autour de la cour principale seraient reconditionnés pour servir de locaux d'enseignement et de formation. L'ancien hôtel de police serait rasé pour faire place à un pôle de logements avec des espaces de bureau. «Démolition aussi des enceintes de la rue Tumelaire», poursuit l'échevin. «La présence d'une université ne manque jamais d'attirer des entreprises», dit-il, en songeant à la création d'un incubateur sur le site. Moyens de financement pour réaliser ce projet : Éric Massin préconise la donation en paiement, c'est-à-dire que la Ville abandonne ses droits sur le domaine à sa banque au titre de remboursement de dettes. À charge pour l'organisme de crédit ou son immobilière de concrétiser l'opération foncière.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=39162744
 

·
Registered
Joined
·
461 Posts
Discussion Starter · #6 ·
Plus de 14 millions € pour l'hôtel de police

CHARLEROI Le dossier de l'hôtel de police de Charleroi a franchi une étape importante. Hier, le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a marqué son accord sur l'adjudication du dossier relatif au financement alternatif du nouvel hôtel de police.

Concrètement, cela signifie que la Ville de Charleroi peut compter sur 14 millions € de subsides sur les quelque 45,7 millions € nécessaires à la conception, à la construction et au financement du bâtiment tant attendu par le personnel.

Le nouveau bâtiment sera construit sur le site de la caserne Defeld. Il intégrera la salle de répétition du centre chorégraphique Charleroi/Danses qui n'est pas concerné par le subside octroyé par la Région wallonne.
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=39591020&postcode=6000

Toujours pas d'image et je n'ai pas plus d'information...
 

·
Registered
Joined
·
461 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Nouvel hôtel de police dans 40 mois
La Tutelle a approuvé le marché et débloqué les subsides. L'échevin Éric Massin se réjouit de la conclusion de ce dossier entamé en 2007.

La nouvelle est tombée en début de soirée, ce mardi : le ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a tout à la fois marqué son accord sur l'adjudication du dossier relatif au financement du nouvel hôtel de Police et confirmé l'octroi d'un subside régional à hauteur de 14 millions¤.

Pour rappel, évoqué depuis 2007, ce nouvel hôtel de police sera construit sur le site de la caserne Defeld, au boulevard Mayence, et comptera vingt mille m2 de surfaces brutes, avec onze mille m2 de parkings souterrains.

Au-delà de ces nouveaux volumes consacrés à l'activité policière, une partie des nouveaux bâtiments abritera également les studios de répétition du centre chorégraphique Charleroi-Danses dont les Écuries sont voisines (lire ci-contre).

Hier, l'échevin Éric Massin, en charge, entre autres, de l'Urbanisme, ne boudait pas son plaisir : «Ce sont plus de trois ans de travail qui aboutissent. Ça fait plaisir à la Ville et à la police de constater que la tutelle a confirmé à la fois l'adjudication et le subside promis. Mais il aura fallu le temps car, c'est tout de même en décembre dernier que la Ville a attribué le marché public» . L'échevin n'en dira cependant pas plus sur le profil architectural du futur hôtel de police. Il avoue : «La taille du projet et son impact sur ce quartier sont tels que nous préférons attendre de pouvoir tout dévoiler en une fois. Car le dossier sera confié à un architecte de renommée internationale» .

Le financement total des travaux reste estimé de 54 à 56 millions¤, dont 50 à 52 millions¤ pour la partie police et 4 millions¤ pour la partie Charleroi-Danses.

Éric Massin assure prendre contact avec le soumissionnaire, un consortium temporaire d'entreprises de travaux, avant la fin de cette semaine. «L'entrepreneur aura alors 40 mois «jours calendrier» pour livrer le bâtiment», conclut l'échevin.
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=39592281&postcode=6000


Curieux de découvrir les rendus !
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
^^
Tant qu'on a pas droit à un remake de Rive Gauche: d'abord Ricciotti (architecte international donc) ensuite Lallemand, puis on ne sait même plus qui :lol:
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
^^

Il faut être abonné. Mais apparemment L'Avenir confirme pour Nouvel:

Un hôtel de police signé Nouvel

La conception du futur hôtel de police sera confiée à Jean Nouvel. De quoi faire un peu oublier la rupture avec Ricciotti pour Rive gauche...

On le sait, Charleroi n'associera pas son nom à une oeuvre du prestigieux architecte français Rudy Ricciotti. En janvier, un litige avec le promoteur de Rive gauche qui lui avait confié les esquisses de son projet de revitalisation urbaine entre les îlots Buisset et Albert Ier à la Ville Basse, intégrant un centre commercial de 31000 m2 a débouché sur le départ de ce lauréat de nombreux prix et auteur de projets de Séoul à Paris, en passant par Postdam.

Contestataire et par ailleurs contesté, Ricciotti est connu pour ses prises de position de force. On parle de son architecture coup-de-poing, tonitruante ou «rentre-dedans». Il multiplie les audaces pour échapper à la banalité comme en témoignent ses centaines d'interventions, de l'école à la salle de spectacles, de la réhabilitation de lieux historiques à l'habitat collectif et à l'aménagement urbain. Ca plaît ou ça ne plaît pas.

Revu et corrigé par le leader du PS carolo Paul Magnette, le projet de son successeur Paul Lallemand pour lequel les demandes de permis viennent d'être déposées s'inscrit dans la sobriété. La pâleur, disent déjà certains.

Référence internationale

Que les amateurs d'architecture ne désespèrent cependant pas. Car à défaut d'un Ricciotti, Charleroi aura un Nouvel c'est en effet Jean Nouvel, une référence internationale de l'architecture, qui a été retenu pour la conception du nouvel hôtel de police dont le gouvernement wallon vient de confirmer le financement à hauteur de 14 millions ¤ - sur un total de 56.

Le complexe s'articulera autour d'un élément central en verticalité, une tour de bureaux.
C'est sur le site de l'ancienne caserne Defeld dont des éléments de décor seront exploités, comme le porche et les deux tourelles d'entrée, que le projet verra le jour, à une centaine de mètres des installations vétustes occupées aujourd'hui par les forces de l'ordre.

L'adjudicataire a reçu notification de la décision du gouvernement wallon, ce qui lui donne l'autorisation de lancer des travaux d'une durée de 40 mois calendrier : l'échéance ne tient donc compte ni des congés payés, ni des journées éventuelles d'intempéries, ni des jours fériés. Cela conduit à la fin de 2014 : c'est à cette date que la police devra investir ses nouveaux locaux, « sans prolongation possible de chantier», selon l'échevin de l'Aménagement Urbain, Éric Massin.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=39594730&postcode=6000


Il y aura donc une deuxième tour de bureaux à Charleroi après le Centre Albert!
 

·
Registered
Joined
·
41 Posts
Pauvre Jean Nouvel... il ne sait pas encore dans quoi il s'est engagé...

Petit scénario et dialogue (à sens unique) prévisible :
"Dites-moi Mr Nouvel... votre tour là, elle n'est pas un peu trop ostentatoire et tape-à-l'œil?... il faudrait me la raboter un peu"

2 mois plus tard...
"Ohla... Mais tout ce verre... c'est passéiste et kitsh... revoyez votre copie"

2 mois plus tard
"C'est quoi ces formes bizarres? C'est un hôtel de police que diable! Ca doit être sérieux ! Supprimez-moi ces fantaisies inutiles..."

...

Avec 3 ans de retard, nous découvrirons alors un nouveau et magnifique bunker (un de plus) à Charleroi...
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Il y a une conférence gratuite de Jean Nouvel sur son projet d'Hotel de Police aux écuries ce vendredi 17. Est-ce que quelqu'un projette d'y aller? Moi je serai toujours en examen :eek:hno:
 

·
Registered
Joined
·
83 Posts
Pour ma part, j'y vais. Je suis très curieux du projet. Jean Nouvel est internationalement reconnu pour ses réussites... et pour ses échecs aussi.

Verrons-nous un jour Charleroi parier sur des architectes prometteurs de la région? Ca réussit plutôt bien aux Pays-bas, pourtant...

Je ferai un petit compte rendu de la conférence de presse et diffuserai des documents s'il y en a.
 

·
Registered
Joined
·
83 Posts
Je vous livre ici quelques infos et impressions du retour de la conférence de presse, qui a attiré pas mal de curieux.

Jean Nouvel signe un projet à la fois fort et respectueux de l'environnement urbain. Le futur hôtel de police sera plus ouvert que l'actuel. Les constructions de part de d'autre du porche d'entrée (les tourelles, boulevard Mayence) seront démolies pour faire de la court interne une place ouverte au public. A noter que le porche d'entrée pourrait également disparaitre. Ce sera à la ville de décider si elle conserve cet élément.
Sur cette future place s'érigera une haute tour bleu foncé (de briques et de verre), plus large à la base qu'au sommet, ressemblant à certains égards à une tour de Babel. Le reste des bâtiments de la caserne sont conservés, et formeront, avec la tour et les trois niveaux de sous-sol, le nouvel hôtel de police de Charleroi (environs 25.000 m2). La tour n'est toutefois pas "figée", Jean Nouvel joue sur les différences de fenêtres et de niveaux et sur les volumes.
Concernant Charleroi Danses, leurs espaces seront étendus à 15.000 m2. Les bâtiments sont également conservés, de même que l'entrée actuelle. La transformation est surtout interne. Afin de différencier Charleroi Danses de la police, une terasse aux couleurs de Charleroi Danses (le rouge) sera aménagée sur une partie du toit.

D'un point de vue personnel, je trouve les perspectives encourageantes. J'attends de voir concrètement les résultats, mais le projet me parait éclaircir les lieux, il y a une bonne utilisation de l'espace, la tour est plutôt bien réfélchie, l'esthétique est présente et les couleurs (bleu pour la tour, rouge pour la place et Charleroi Danses) répondront à celles de de Gailly et de l'actuel hôtel de police. J'espère également que le porche d'entrée sera conservé comme trace historique et symbolique.

Petite note amusante de la conférence de presse : Mme Chantal Dassonville, Directrice générale adjointe de la cellule architecture de la Comuncauté française, a tenu "à saluer trois projets architecturaux qui donneront à Charleroi un véritable potentiel de redynamisation : le projet actuel de Jean Nouvel, la Porte des Arts par l'Escaut et V+, et le réaménagement du B.P.S.22." Rien sur Rive gauche, donc... Et d'ajouter "toute la nécéssité d'un vrai partenariat public-privé équilibré pour une architecture de qualité, sensible et qui remplisse une vraie fonction sociale." Comprenne qui voudra...
 

·
Registered
Joined
·
461 Posts
Discussion Starter · #16 ·
Merci beaucoup pour ce compte rendu !
C'est encourageant !
Je suppose que les journalistes étaient présents et que nous aurons bientôt des images.
 

·
Registered
Joined
·
199 Posts
Et pour illustré tout ça quelques images trouvées sur le net:







La dernière fait un peu tour de réfrigération, non?
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
^^

Moi je trouve ça pas mal du tout! Mais le second rendu a une atmosphère de fin du monde, je vois pas pourquoi il est si obscure.
J'espère aussi que la ville va décider de conserver le porche d'entrée.

un autre article:

Jean Nouvel signe le nouvel Hôtel de police carolo



La Ville de Charleroi a attribué au groupe CFE la réalisation du nouvel Hôtel de police, un projet proposé par les architectes Jean Nouvel et MDW.

La Ville de Charleroi a notifié au groupe CFE le contrat de type DBFM pour la conception, la construction, le financement et la maintenance du nouvel Hôtel de police et d'une extension du centre chorégraphique Charleroi-Danses sur le site de l'actuelle caserne Defeld, au boulevard Mayence, indique CFE dans un communiqué. Ce projet représente un investissement de 70,5 millions d'euros (coûts de construction, frais financiers pendant la période de construction et TVA) et un budget annuel de maintenance pendant 25 ans de 1,3 million indexable.

Le financement d'une durée de 25 ans, assuré par BNP Paribas Fortis, tient compte d'un subside de 15 millions à recevoir à la date de réception provisoire du projet. Le dépôt du dossier de permis de construire est prévu en octobre 2011, le début des travaux en mars 2012 et la livraison globale en novembre 2014, après 31 mois de chantier. La surface totale de l’Hôtel de police est de 39.500 m² (dont 13.000 m² pour la nouvelle tour de 20 étages), et de 2.300 m² pour l'extension de Charleroi-Danses.

«La spécificité du projet proposé par les architectes Jean Nouvel et MDW réside selon eux dans l'idée de créer un repère dans la ville, accompagné d'une image publique et accessible de la police, argumente l’entreprise. Cette base de travail a mené à libérer une grande place publique et à créer un bâtiment vertical, mais pas trop haut, repère dans la Ville Haute, en réponse au beffroi de l'hôtel de ville.»

La Ville ainsi que le groupe CFE et les architectes accordent une «attention toute particulière» aux aspects du développement durable liés aux objets à construire ou à rénover. «Ainsi, la nouvelle tour répondra au label passif et les deux grandes ailes conservées répondront aux critères de basse énergie. Le projet s'appuie ainsi sur le patrimoine de qualité existant pour construire le futur.»

Les travaux de construction seront réalisés en entreprise générale par CFE, via ses entités régionales, Bageci (Namur) et CFE Brabant (Bruxelles).
http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/immo/jean-nouvel-signe-le-nouvel-hotel-de-police-carolo/article-1195038242050.htm
 
1 - 20 of 158 Posts
Top