SkyscraperCity banner

1 - 20 of 71 Posts

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #1 (Edited)
Le quartier devrait voir une tour de 60m émérger.



formations générales - Du temps et des efforts
Du temps et des efforts judicieusement investis pour une réalisation exemplaire dans un secteur en mutation

« En Dorigny ». Aux siècles passés, ce nom évoquait la campagne et la ferme en exploitation qui lui était attachée. Depuis les années 1970, on l’associe à l’Université de Lausanne et à sa situation exceptionnelle, choisie à l’époque hors de la ville, à deux pas du lac. L’autoroute, construite juste avant l’Expo nationale de 1964, accentue le caractère périphérique de l’endroit. Quant au quartier de la Bourdonnette, érigé au même moment, son aspect satellitaire est typique des constructions périurbaines en vogue à l’époque.

Face à la croissance régulière de la population de l’agglomération, on aurait simplement pu ajouter d’autres modules sans lien entre eux dans ce secteur. Des blocs, des parkings, une grande surface commerciale et un trafic automobile pendulaire encouragé par les aménagements, comme trop souvent auparavant dans l’Ouest lausannois… Mais le modèle a heureusement changé. Et à l’aube de ce 21e siècle, la ville qui commence à s’installer ici se développe avec, au centre des préoccupations, la qualité de vie, des espaces publics, du paysage et l’objectif de freiner l’augmentation du trafic et de la pollution pour instaurer une mobilité durable.

Les propriétaires d’Aligro ont acquis la parcelle comprise entre l’autoroute, la Bourdonnette et la route de la Maladière il y a une quinzaine d’années. Les caractéristiques uniques et la position stratégique de ce terrain quasiment plat sont connues dans la commune. Elles justifient que l’on consacre le temps d’une réflexion approfondie à leur mise en valeur. D’autant plus que ces atouts gagnent en importance dans le nouveau contexte qu’offre le développement du Schéma directeur de l’Ouest lausannois. Les côtes de la Bourdonnette ont vu se construire des logements pour étudiants, puis, en 2007, plus de 100 appartements dans sept immeubles locatifs. Plus à l’ouest, un développement de grande ampleur est prévu. S’il appartient aux propriétaires de porter ces projets chacun selon sa visée propre, il revient à l’autorité communale de les coordonner et de leur fixer un cadre qui ménage le bien public et garantisse la qualité de vie.

L’étude test a permis d’échanger entre propriétaires, représentants politiques et techniques de la commune et de l’Etat, professionnels de l’aménagement, de l’urbanisme ou de l’architecture. Tous ont réfléchi ensemble au développement du secteur «En Dorigny». Les discussions et le travail accomplis au cours des six mois de cette démarche ont servi à vérifier le bien-fondé des orientations pressenties pour marier au mieux les intérêts privés et publics dans le sens d’un développement durable. Pas de grande surface commerciale isolée du contexte donc, mais une mixité d’affectations et des espaces publics s’ouvrant vers l’extérieur et créant des liens avec les parcelles voisines.

Ce résultat valait bien que l’on y consacre quelques efforts. Gageons que la recherche de qualité qui a prévalu au stade de cette étude sera poursuivie avec ce même souci d’ouverture dans les prochaines étapes, jusqu’à la construction d’une réalisation exemplaire.

André Gorgerat,
président du groupe décisionnel du chantier 1 du SDOL
« secteur En Dorigny », syndic de Chavannes-près-Renens
Source: SDOL, http://www.ouest-lausannois.ch/Default.asp?MyMenuClic1=1&PersNum=0&ModNum=1188815780&Objet=News


Concours de projet "En Dorigny": Le lauréat est connu!2déc. 2010

C'est le projet "Vue & Vision" de l'architecte Rudolph Rast qui a gagné le concourt. Le prix a été remis hier soir à Chavannes-Près-Renens, à la Concorde.

Il prévoit une tour de 60m. Le jury dans ses recommandations, demande de "reconsidérer la proposition de la tour en réévaluant son impact sur le quartier et en cohérence avec la planification au niveau de l'agglomération dans ce domaine". Le jury n'est pas convaincu par le choix de la position de la tour, au sud ouest, qui prétérite l'îlot situé à l'arrière (au nord). Ce qui a plu au jury c'est la volumétrie des bâtiments le long de l'autoroute qui laisse de la vue sur le sud (lac-Alpes) aux logements au nord du quartier. Ces mêmes bâtiment, le long de la route cantonale, transforme celle-ci en avenue urbaine, conformément au objectif du PALM.

Informations générales - Exposition publique
Concours « En Dorigny »

Exposition publique des projets du concours « En Dorigny » du

Vendredi 10 décembre au samedi 18 décembre 2010,
De 16h à 20h (y compris les samedis de 13h30 à 17h)
Salle de spectacles du Collège de la Concorde
Av. de la Concorde 9, à Chavannes-près-Renens.

Entrée libre.
http://www.ouest-lausannois.ch/Defau...780&Objet=News
Le 1er Prix, Rudolph Rast Architekten, Bern: Vue & Vision.










Vue depuis le nord (piscine de Renens)


Vue depuis l'Est, la bourdonette


Vue depuis le sud-ouest (Université-EPFL)




Les autres projets éliminé:













 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #2
:banana:

Je pensais pas le programme aussi grand. Une idée du nombre de logements? Surfaces commerciales? m2? etc??

Le projet choisi semble plutot sympa. J'espère vraiment que la large tour sera construite telle-quelle! 60m c'est rien. Elle ressemble d'ailleurs à la Mobimo de Zurich (même architecte) je trouve.

Le tracé du M1 va-t-il faire comme pour le M2 20 ans après avec des projets qui fleurissent le long? Parcequ'entre En Dorigny (et il reste une parcelle tout aussi grande au nord de la route de Chavannes appelée "côtes de la Bourdonnette"), la partie stade de Métamorphose et le plan de quartier des Cèdres (qui prévoit(prévoyait) une tour de plus de 100m (140m à l'époque)) on a de quoi avoir de beaux projets!

En tout cas merci pour les photos! Je pense que ca vaut la peine d'aller faire un tour à Chavannes pour voir ce projet en détail! D'ailleurs il n'y a pas encore le rapport ou d'autres documents disponibles sur le net?
Oui c'est sûr, la ligne de ce tracé, comme celui du LEB et du M2 sont des vecteurs de développement. Mais il faut aussi penser à adapter la capacité de ces TP, car ils sont déjà tous très fréquenté. Malheureusement ces adaptations se font souvent après l'élaboration des quartiers, ce qui freine les projets et motive les oppositions. Hier soir il y avait un sujet sur le nord du Zürich avec son nouveau tram au 19:30 de la TSR (http://www.tsr.ch/video/info/journal-19h30/#id=2783366), où justement, ce tram amène un développement impensable sur les bords du Léman (des centaines de constructions en cours ou en projet).

A part ça concernant En Dorigny, le rapport du jury n'est pas très réjouissant pour la tour. En tout cas c'est fort probable qu'elle soit moins haute, déplacée ou peut-être même supprimée: selon le rapport, le projet lauréat a 14% de plus en surface mixte bureaux-logements que les objectifs fixés (sans préciser combien était demandé). A suivre...
 

·
Registered
Joined
·
1,525 Posts
Alors pour le M1 l'achat de nouvelles rames est confirmé. Pour le M2 on en parle...

Certain que les mentalités sont différentes. Ici, tout va moins vite. Politiquement et dans l'esprit des habitants. Néanmoins, je trouve ce projet En Dorigny très zurichois dans le style.

Ce serait vraiment dommage pour la tour qui n'est pas grande et qui ne fera pas tache dans ce quartier qui se développe de tous les côtés!
D'après les photos, la plupart des projets projettaient des tours, plus ou moins hautes, alors pourquoi la supprimer? Maintenant, dans pratiquement tous les concours d'architecture il y a des tours, pourquoi les politiques sont toujours aussi frilleux?

Enfin... d'ici aux premières constructions il y a un petit moment et la tour de Beaulieu devrait être terminée alors pourquoi pas un changement de mentalité.
 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #4
Oui c'est vrai ils vont acheter des rames supplémentaire. Mais ça c'est pour répondre à la demande actuelle. Avec tout les projets prévu le long du M1, je pense que le tronçon tel qu'il est atteindra bien vite ces limites... C'est, pour moi, maintenant que tout ces projets sortent, que des solutions également sur le plan de la mobilité doivent être réfléchie et proposée. Je le vois venir: le tronçon actuel ne pourra pas densifier son offre à l'infini avec ses croisements uniquement au niveau des gares, et tout ses passages à niveaux le long du Tir Fédéral.
 

·
Registered
Joined
·
12 Posts
Ce quartier en Dorigny ne me laisse présager rien de bon. ça sent les habitations de masse en guetto à plein nez en bordure d'autoroute.
Vous avez aimé la Bourdonnette, vous adorerez En Dorigny.
 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #6
Je sais que c'est quand on croit avoir tout vu qu'on s'en prend plein la gueule, mais là quand même: j'imagine qu'ils n'attendront pas 30 ans pour installer des parois anti-bruit, et que les bâtiments le long de l'A1 seront affecté à autre chose que du logement. Contrairement à la Bourdonette. De plus l'autoroute est prévue de devenir un boulevard, donc avec une vitesse moindre.
 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #7 (Edited)
Aligro City, où s’amorce le futur de l’Ouest lausannois

UN PROJET À 1 MILLIARD | L’ex-directeur des constructions d’Expo.02 gagne un concours d’urbanisme. Première étape d’un bout de ville qui accueillera 5000 habitants et 4000 emplois.



Daniel Audétat | 14.12.2010 | 00:01

Comme disent les Vaudois, ce sont deux grandes berclures. En ce début de soirée du jeudi 9 décembre, Dominique et Etienne Demaurex conservent un air circonspect en observant la petite foule qui déambule autour d’eux dans la salle de spectacle du collège de la Concorde, à Chavannes-près-Renens.

Pour s’y rendre, les deux frères n’ont pas eu un long chemin à faire. Ouvert en 1969, leur principal magasin est à cent mètres de là, avec son enseigne fameuse dans la région: Aligro, marché de gros.

La rue de la Concorde, les Demaurex s’y sentent à l’étroit depuis un bout de temps. Pour déménager, Pierre, le père, a acheté en janvier 1992 une parcelle de cinq hectares «en Dorigny», toujours sur le territoire de la commune de Chavannes. Il l’a payée un prix conséquent, l’Etat ayant fait monter les enchères en envisageant lui aussi d’acquérir ce terrain.

Déjà dix-neuf ans d’attente
Pierre Demaurex avait l’espoir d’y construire rapidement une surface commerciale entourée d’un vaste parking à ciel ouvert. C’était sans compter sur une nouvelle apparition de l’autorité cantonale. En 2002, elle a soumis à un moratoire les projets de centres commerciaux. Ils se multipliaient dans un trop grand désordre à l’ouest de Lausanne.

Dix-neuf ans plus tard, sur la parcelle d’en Dorigny, il n’y a toujours qu’un immense champ. Dans l’intervalle, quelque chose a pourtant changé. Cet espace est désormais intégré à l’un des six chantiers du Schéma directeur de l’Ouest lausannois (SDOL), patiemment mis en place à la suite du moratoire.

De la patience, il en a fallu aux Demaurex. Ils n’avaient pas le choix, leur terrain devant passer par l’adoption d’un «plan partiel d’affectation» pour devenir constructible.

Le syndic André Gorgerat ne leur rend pas moins hommage: «Ils ont accepté la procédure du concours, et ce n’était pas évident.» Il y a eu une «étude d’opportunité», puis une «étude test», puis la mise en œuvre d’un concours de projet pour donner une cohérence optimale au futur quartier. «Cela a été utile à l’information des uns et des autres et pour mieux se comprendre», concèdent Dominique et Etienne Demaurex.

A l’unanimité du jury
Ce jeudi 9 décembre, au collège de la Concorde, les deux frères entrevoient le bout du tunnel. Le syndic Gorgerat a organisé une petite manifestation pour marquer la proclamation des résultats du concours «En Dorigny». Le gagnant est une pointure: l’architecte bernois Rudolf Rast a été le directeur de l’architecture et de la construction d’Expo.02.

En recevant son prix (80'000 francs) des mains des frères Demaurex, Rudolf Rast ne cache pas son émotion: «Je croyais si peu en cette distinction que j’ai déjà mis plans et croquis au compost.» Et pourtant! Evalué sous une forme anonyme, son projet a été retenu à l’unanimité du jury.

Heureusement, les copies numériques ont été conservées. La barbe broussailleuse de l’architecte-urbaniste en vibre de passion: «Je suis très fier d’avoir participé à ce concours, car son cahier des charges est un modèle du genre.»

Un quartier plein de vie
Un modèle par le mélange des types d’activités qui est exigé. «Sous cet aspect, vous ne trouverez pas en Europe une démarche aussi exemplaire», garantit André Gorgerat, le syndic.

Les Demaurex eux-mêmes en restent effarés: ils vont se retrouver propriétaires d’un bout de ville, avec 600 logements de standings divers, des bureaux et peut-être un hôtel, un grand parc, une esplanade centrale et des espaces pour répondre aux besoins collectifs. Et aussi, tout de même, des surfaces commerciales.

Le nouvel Aligro sera en sous-sol, avec son parking. Cela satisfait les propriétaires, qui n’ont pas besoin de vitrines. «Il faudra juste revoir le projet pour rendre notre entrée plus accueillante», observe Dominique Demaurex, qui pondère sa remarque: «Jusqu’ici, M. Rast a surtout travaillé sur les aménagements en surface.»

Si les Demaurex ont beaucoup attendu, ils réaliseront une belle plus-value au bout du compte. Tout compris, autour de 900 millions, voire un milliard de francs, seront investis par divers promoteurs sur leur terrain. En englobant les parcelles voisines intégrées au même chantier de l’Ouest, 5000 habitants et 4000 emplois devraient bientôt s’établir dans le secteur. Sera-ce Demaurex City?





Les contours d’un bout de ville

Propriété des patrons d’Aligro depuis 1992, la parcelle de 5 hectares d’En Dorigny est délimitée à l’est par le quartier de la Bourdonnette, à l’ouest par le garage Red Star, au nord par la route cantonale de la Maladière, et au sud par l’autoroute et, au-delà, l’Université.

Les propriétaires ont toute liberté pour choisir les architectes qui feront les plans de réalisation. Mais, après avoir décroché le 1er Prix du concours d’urbanisme, le Bernois Rudolf Rast conservera un rôle de superviseur.

Il s’assurera ainsi du respect des lignes de force de son «masterplan» (ci-contre). Son projet dessine l’aménagement spatial du nouveau quartier, la répartition des activités, l’organisation de l’espace public et les divers types de circulation.

Les patrons d’Aligro contribueront à la réalisation des équipements publics. «Au total, ils coûteront environ 10 millions», estime Claude Daetwyler, chef du service de l’urbanisme de Chavannes. La première étape du chantier pourrait s’achever dans quatre ou cinq ans.

Les cinq hectares d’En Dorigny font partie du «chantier 1» du Schéma directeur de l’Ouest lausannois (SDOL). Y figurent aussi, au nord de la route de la Maladière, les 8 hectares des Côtes-de-la-Bourdonnette, détenus par le canton.
http://www.24heures.ch/vaud-regions...city-amorce-futur-ouest-lausannois-2010-12-13
Eh ben... 5000 hab, 4000 emplois, 1 milliard de CHF!!! Effectivement Hypester, c'est un projet à la zurichoise!!!
 

·
Registered
Joined
·
1,525 Posts
This draft looks a lot like the Mobimo Tower in Zurich?

Exactly. That's what I said to myself when I first saw the pictures and wrote (in French) in my first message. Same architect, same tower?
Note though that this is only the masterplan.
 

·
Registered
Joined
·
1,525 Posts
Sinon je ne pense pas que cette zone puisse se transformer que ghetto loin du centre comme la Bourdonnette. 4000 emplois, de nombreux commerces, un hôtel et une très bonne déserte en TP devrait en faire une mini-centralité. On apprend aussi que la jonction autoroutière de Chavannes sera prête pour 2014 à cet endroit.

L'article du 24 Heures (version papier plus complète) ne semble pas trop négatif envers la tour par rapport aux recommendations du jury.

 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #11
yes sure the towers looks similar. The architect for this masterplan is Rudolph Rast from Bern. According to the newspaper he was director of construction for Expo 02. I don't know if it is also the architect of the Mobimo Tower
 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #12
Oui c'est clair il y a une différence entre l'article et le rapport du jury (ou plutôt son extrait de 2 pages). En même temps l'article décrit le masterplan, mais cela ne signifie pas que celui-ci sera réalisé tel quel. Cela dit j'espère que la tour se fera bien-sûre.
 

·
Registered
Joined
·
1,525 Posts
En consultant ce document: http://ceat.epfl.ch/files/content/sites/ceat/files/shared/docs%20PDF/actualites/Lausanne_SDOL.pdf je suis tombé à la page 23 sur cette illustration de En Dorigny qui est le projet retenu alors qu'il est décrit comme étude (document de mai 2010). Simple hasard ou alors les études sont déjà des pré-projets?

En tout cas, sur cette même page on peut voir ce qui est prévu sur la parcelle au nord de la route (côtes de la bourdonnette) ce qui ne me plait pas vraiment. On dirait des plots d'immeubles posés au hasard sur cette grande parcelle alors que la partie sud est très structurée.
 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #14
HYPEster En consultant ce document: http://ceat.epfl.ch/files/content/si...sanne_SDOL.pdf je suis tombé à la page 23 sur cette illustration de En Dorigny qui est le projet retenu alors qu'il est décrit comme étude (document de mai 2010). Simple hasard ou alors les études sont déjà des pré-projets?

En tout cas, sur cette même page on peut voir ce qui est prévu sur la parcelle au nord de la route (côtes de la bourdonnette) ce qui ne me plait pas vraiment. On dirait des plots d'immeubles posés au hasard sur cette grande parcelle alors que la partie sud est très structurée.
Ah merci pour ce document, je ne l'avais jamais vu!

Pour la parcelle au nord c'est vrai c'est dans la continuité de ce qui a été fait au nord de la Bourdonette. En même temps ce n'est qu'une carte, difficile de se le représenter vraiment ce que ça donnera en volume et en aspect...
 

·
Registered
Joined
·
8 Posts
Bonjour,
les images du document sont tirées de l'étude-test réalisée en 2008 ou 2009 pour identifier le potentiel de la zone En Dorigny. Le lauréat du concours 2010 a également participé à cette étude, d'où la similitude du plan. Par contre, le développement des terrains au nord n'est pas d'actualité.
 

·
Registered
Joined
·
8,111 Posts
Discussion Starter #16
Bonjour,
Par contre, le développement des terrains au nord n'est pas d'actualité.
Pourtant c'est au nord que cela semble le plus avancé. Une grande partie de la parcelle a été aplatie en terrasse au nord, du côté de la piscine de Renens!?


Soit le bienvenu en passant!!
 

·
Registered
Joined
·
1,525 Posts
Oui bienvenue ;)

Mais est-ce que ce que l'on a pu appercevoir comme projet pour cette parcelle du haut (côtes de la Bourdonnette) est définitif?
 

·
Registered
Joined
·
8 Posts
Mais est-ce que ce que l'on a pu appercevoir comme projet pour cette parcelle du haut (côtes de la Bourdonnette) est définitif?
Non, en aucun cas. C'est simplement une liberté qu'a prise le bureau d'architectes pour illustrer un contexte futur. A ma connaissance, il y a eu uniquement une étude de faisabilité pour ces terrains.
 
1 - 20 of 71 Posts
Top