Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 268 Posts

·
Moderator
Joined
·
30,930 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Comme on risque d'en entendre de plus en plus parler, je crée ce nouveau thread.

Cité de la gastronomie : Rungis candidat!

En mise en bouche, six villes prêtes à accueillir la future Cité de la gastronomie; en plat de résistance, un détail des projets à l’automne; en dessert, un lieu dédié au plaisir culinaire avec dégustations, musée et promotion de l’art de vivre à la française. Voilà le menu détaillé hier par la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), chargée de départager Beaune (Côte-d’Or), Rungis-Chevilly-Larue, Dijon (Côte-d’Or), Lyon (Rhône), Tours (Indre-et-Loire) et Versailles (Yvelines)...
...
Qu’est-ce qu’on y trouvera?
Ateliers, musée, école… La future Cité de la gastronomie devra mettre en avant le « patrimoine alimentaire » français, selon Pierre Sanner, directeur de la MFPCA. Quoi de mieux que d’offrir, à portée des palais de tous, les meilleurs produits du marché?...
...
Où sera-t-elle située?
Certaines villes candidates, comme Versailles, ont prévu de disséminer la Cité de la gastronomie en différents lieux. Dans le Val-de-Marne, c’est un vaste terrain disponible à proximité du marché d’intérêt national (MIN) et face au centre commercial Belle-Epine, près de la N7, qui est envisagé.

Quels sont les atouts du Val-de-Marne?
Les premiers : la proximité de Paris et la réputation internationale de Rungis. D’autre part, le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, aurait appuyé la candidature val-de-marnaise. « Le marché de Rungis alimente tout le pays, il serait normal que la Cité de la gastronomie soit à proximité : les deux se complètent », juge Stéphane Layani, le PDG de la Semmaris. La bonne desserte du site (mise en service du tramway T7 en 2013, prolongement de la ligne 14 et proximité des nouvelles gares du Grand Paris) faciliterait la venue des 400000 à 600000 visiteurs attendus par an.

Et les inconvénients?
« Le Grand Paris peut aussi être un handicap, car ce n’est pas pour tout de suite, reconnaît Pierre Sanner. Certaines villes ont monté des projets réalisables en deux ans. Nous souhaitons des porteurs de projet qui pourront mobiliser des fonds rapidement. » Au contraire, « l’ensemble du projet ne se fera pas en une seule fois pour des raisons de viabilité économique », confirme Stéphane Layani. L’absence de bâtiment existant sur le site jouerait en défaveur de la candidature val-de-marnaise. « Mais cela pourrait donner lieu à un concours et à un geste architectural », nuance le directeur de la MFPCA.
http://www.leparisien.fr/chevilly-larue-94550/cite-de-la-gastronomie-rungis-candidat-18-07-2012-2093981.php
 

·
Moon Base
Joined
·
4,329 Posts
:D

Rhône. Lyon candidate pour accueillir la future Cité de la Gastronomie

Beaune, Versailles, Lyon, Tours, Dijon et Chevilly-Larue sont candidates pour accueillir la Cité de la Gastronomie, projet initié par la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires. Au menu de cette future institution: un centre de formation, des espaces de dégustation et, bien sûr, des restaurants. (...)
http://www.leprogres.fr/rhone/2012/07/17/cite-de-la-gastronomie-lyon-candidate
 

·
Prions Ste-Chloroquine
monke
Joined
·
16,725 Posts
ALLEZ SERVAILLES :D
 

·
Sniper de centralisme
Joined
·
16,322 Posts
Comment faire un tel lieu ailleurs que dans la capitale de la gastronomie ???
Curnonsky, Stendhal, etc l'ont promu sans aucune contestation...2000 restaurants arpentent la ville tels des lumignons. Le premier chef Mondial exerce toujours à 10 km...

Quelle légitimité alors reste-il à Rungis, la fraîcheur de ses produits au beau milieu d'une zone industrielle immonde ? Ouééééé
A Dijon, son Kir ??? lol
A Tours et Beaune, leurs Vignobles ? C'est vrai qu'il n'y a pas de vin à Lyon lol
A Versailles, son chateau et ses 10M de visiteurs annuels ? C'est vrai qu'il leur manque un petit peu de touristes...

Si je suis si corrosif, c'est que je connais tous ces lieux et que je juge sur pièce. There is only one 1st...
 

·
Registered
Joined
·
5,085 Posts
A vrai dire, sans la corrosion et en ayant rien à faire en particulier ni de Lyon ni des autres candidats, je vois mal comment on pourrait la aire ailleurs.
 

·
Honi soit qui mal y pense
Joined
·
18,555 Posts
Arguments à double tranchant. Si l'on prend comme critère le nombre de restaurants, le nombre de grands restaurants gastronomique ou le nombre de restaurants étoilés, ainsi que le nombre de visiteur potentiel dans une métropole alors je vois mal comment peu ton localiser cette Cité de la gastronomie ailleur qu'à Versailles ou Rungis qui même si le lieu n'est pas des plus attrayant en même temps c'est le plus grand marché au monde, joui de sa proximité de Paris et de la réputation internationale de son marché qui alimente tout le pays, la ou vas se fournir en produits tout les grands restaurants.

fabg84 said:
A Dijon, son Kir ??? lol
A Tours et Beaune, leurs Vignobles ? C'est vrai qu'il n'y a pas de vin à Lyon lol
A Versailles, son chateau et ses 10M de visiteurs annuels ? C'est vrai qu'il leur manque un petit peu de touristes...

Si je suis si corrosif, c'est que je connais tous ces lieux et que je juge sur pièce. There is only one 1st...
Il n'y à pas que du Kir à Dijon et il n'y à pas que du vin à Beaune, ce sont des villes gastronomique. Evitons de comparer les grands crus de Bourgogne avec le Beaujolais :lol:.

Tours ainsi que les 2 candidatures parisiennes ne sont pas ridicule non plus.

Tous sont de sérieux candidats, tous jouissent d'une exelente réputation.
 

·
Registered
Joined
·
5,085 Posts
Je ne suis pas Lyonnais (et n'ai visité Lyon qu'une poignée de fois dans ma vie, chacune étant l'occasion de divins repas !)
 

·
Registered
Joined
·
5,085 Posts
Ce ne serait pas de la décentralisation mais de la non-centralisation (référence au sujet sur les termes à la mode), puisque la Cité de la Gastronomie n'est pas actuellement centralisée.
 

·
Sniper de centralisme
Joined
·
16,322 Posts
Oui, mais dans la tête de certains, il est induit que cela puisse "descendre" d'une idée venant de la Capitale et réalisé seulement après ailleurs... même en "province" à Rungis !
lol

Quand je relis les arguments sur Versailles et Rungis, je rigole tellement que ça m'en donne l'envie de pisser !!!

Même Tours et Dijon ont plus de légitimité que ces 2 sites franciliens !!!!!

Si le premier argument pour avoir une légitimité gastronomique est : "J'ai le 3e monument le plus visité au monde" ou "j'ai 3 gares RER de dimension internationale", ou encore "je suis le nouveau ventre de Paris, mais je ressemble à RIEN, mais je suis à 20 km de la tour Eiffel"...

Que la cité du vin se trouve à Bordeaux ne choque personne est le parfait exemple de légitimité...
 

·
Honi soit qui mal y pense
Joined
·
18,555 Posts
fabg84 said:
Quand je relis les arguments sur Versailles et Rungis, je rigole tellement que ça m'en donne l'envie de pisser !!!

Même Tours et Dijon ont plus de légitimité que ces 2 sites franciliens !!!!!
Est ce que tu peus argumenter ? En quoi les candidatures parisiennes sont ridicules ?

Et en quoi concrétement la candidature de Lyon à nettement plus de légimité ?
Si ton seul argument pour démontrer que Lyon à plus de légimité est de dire que Lyon à 200 restaurants + 1 grand chef, je trouve ça un peu faible.

fabg84 said:
Si le premier argument pour avoir une légitimité gastronomique est : "J'ai le 3e monument le plus visité au monde" ou "j'ai 3 gares RER de dimension internationale", ou encore "je suis le nouveau ventre de Paris, mais je ressemble à RIEN, mais je suis à 20 km de la tour Eiffel"...
Ce ne sont pas les arguments avancés pour les candidatures parisiennes. Rien à voir avec la tour Eiffel, Mona Lisa ou le RER. Ce ne sont pas cela qui font de Paris une ville gastronomique réputé dans le monde entier, en revanche cela participe à son potentiel visiteur.

zeb said:
Un peu de décentralisation pourrait être pas mal et éviter de faire le choix quasi évident de Paris (Paris sera toujours le meilleur choix pour tout, nous le savons tous).
Cela n'a rien à voir avec la décentralisation. A demie mot tu avoues que les candidatures parisiennes devrait être exclu d'office au seul motif que ces candidatures se trouvent à Paris. :eek:hno:

Paris et Lyon ont moins besoin de cette cité que Beaune, Tours et Dijon mais d'un autre côté Paris dans son seul intra-muros à un nombre de restaurants ainsi que grand restaurants étoilé très impressionant, 10 restaurants 3 étoiles, 17 restaurants 2 étoiles, 50 restaurants 1 étoile.

Marseille deuxième ville française la plus étoilé est relativement bien classé avec 1 restaurant 3 étoiles et 2 restaurants 1 étoile, comme quoi les clichés.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_restaurants_étoilés_par_le_Guide_Michelin

Pour les visiteurs Versailles et Rungis ont un énorme potentiel, Versailles à elle seule c'est 10 M de visiteurs chaque année, pas mal de bons restaurants également et Rungis son marché internationale alimente tout le pays en produit frais du terroir, la ou vas se fournir tout les grands restaurants, cela fait un sacré potentiel.
 

·
Registered
Joined
·
1,023 Posts
J'espere que c'est Lyon ! Elle mérite cette titre : Cité de la Gastronomie

Paris est la cité des lumieres et c'est déja pas mal.
Dijon, c'est la cité de la Bourgogne.
Versaille, c'est la cité de Roi Soleil.
 

·
Registered
Joined
·
643 Posts
Je crois surtout qu'à Lyon, c'est toute son histoire qui est liée à la gastronomie et qui devrait être récompensée, plus que son nombre de restaurants étoilés ou son nombre potentiel de visiteurs actuels, qui, de ce point de vue sera toujours plus important à Paris. Et c'est normal à un moment donné quand tu as une agglo qui est 10 fois plus grosse..
En gros, je pense que l'argument "potentiel de visiteurs" sera plus fort à Versailles (j'en suis moins sur pour Rungis...) mais l'argument culturel/historique est plus fort à Lyon.
 

·
Registered
Joined
·
4,361 Posts
Paris et Lyon ont moins besoin de cette cité que Beaune, Tours et Dijon mais d'un autre côté Paris dans son seul intra-muros à un nombre de restaurants ainsi que grand restaurants étoilé très impressionant, 10 restaurants 3 étoiles, 17 restaurants 2 étoiles, 50 restaurants 1 étoile.
Et ils viennent d'où tous ces chefs étoilés qui agissent à Paris? C'est surement pas des parisiens, mais des provinciaux, voir des étrangers, dans leur très très grande majorité.
Paris à bien des qualités, mais surement pas la gastronomie. Sur ce point, elle est une simple vitrine de la province, mais n'a pas de grande spécialité propre.
 

·
Registered
Joined
·
30 Posts
Marseille deuxième ville française la plus étoilé est relativement bien classé avec 1 restaurant 3 étoiles et 2 restaurants 1 étoile, comme quoi les clichés.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_restaurants_étoilés_par_le_Guide_Michelin

Une preuve d plus que Wikipedia est tout sauf une source fiable ...

Si tu tapes Lyon sur le site du Guide Michelin tu verras que Lyon comporte 13 étoilés (un trois macarons, trois deux macarons et neuf un macaron).

S'y ajoute un grand nombre d'établissements très proche du macaron, une culture gastronomique très ancienne qui lui vaut depuis très longtemps déjà le titre de Capitale de la Gastronomie.

Pour Versailles, je ne comprends pas sa légitimité ? Quelle est l'historique de Versailles en matière de Gastronomie ?

Pour Rungis, le Marché est effectivement un haut lieu mais à ce moment là le Marché Saint Charles de Perpignan est aussi légitime. Je ne suis pas certain qu'en termes d'aménagement du territoire et d'impact touristique ce soit le bon choix.

Les autres candidatures semblent en revanche très pertinentes.

Il me semble que Paris est assez richement dotée en musée et visiteurs pour envisager de partager, non ?

Déjà que le Gouvernement parle de supprimer le Lyon-Turin pour financer les transports en commun d'Ile de France...
 

·
Honi soit qui mal y pense
Joined
·
18,555 Posts
Jake Sullu said:
Et ils viennent d'où tous ces chefs étoilés qui agissent à Paris? C'est surement pas des parisiens, mais des provinciaux, voir des étrangers, dans leur très très grande majorité.
Parce que tu penses peut être qu'il n'y à pas de grand chef qui viens de Paris ? Que ce soit en province, à l'étranger ou à Paris.

Les grands chefs lyonnais ne sont surement pas tous originaire de Lyon.

Si tu commences à chercher d'ou viens les chefs tu as pas finie.

frpujol said:
Pour Versailles, je ne comprends pas sa légitimité ? Quelle est l'historique de Versailles en matière de Gastronomie ?
Versailles c'est une ville ou il y à des bons restaurants et en plus c'est tout proche de Paris.
Il paraît même qu'il y à eut un grand roi à Versailles donc les chefs devaient pas être les plus mauvais du Royaume.

frupgol said:
S'y ajoute un grand nombre d'établissements très proche du macaron
Des établissements très proche du Macaron il y en à de partout à ce que je sache.

frupgol said:
Pour Rungis, le Marché est effectivement un haut lieu mais à ce moment là le Marché Saint Charles de Perpignan est aussi légitime.
Tous les grands restaurateurs vont à Rungis, pas pour tout mais tous y vont.

frupgol said:
Il me semble que Paris est assez richement dotée en musée et visiteurs pour envisager de partager, non ?
Il me semble que il y à eut un appel à candidature, je ne vois pas bien ce que le partage à avoir avec ça. Que le meilleur gagne.

fupgol said:
Déjà que le Gouvernement parle de supprimer le Lyon-Turin pour financer les transports en commun d'Ile de France...
Source ?
 

·
Registered
Joined
·
2,997 Posts
Je pense qu'il faut arrêter de tout comparer, même l'incomparable.
Globalement, je ne vois pas en quoi ces villes n'auraient pas la légitimité de postuler. Etant donné qu'il s'agit d'une cité dédiée à la gastronomie française, elle pourrait se situer n'importe où puisque toutes les régions ont une spécificité propre, des plats typiques et surtout des produits particuliers.

Rungis et Versaille pour l'ïle-de-France, Dijon et Beaune pour la Bourgogne, Lyon me paraissent franchement des choix judicieux (j'avoue ne pas connaître Tours).
Paris parce qu'elle regroupe le plus grand nombre de chefs mondialement connus. la Bourgogne parce que toute la région me semble particulièrement tournée vers la gastronomie, sans parler du vin bien sûr et Lyon de part son histoire, sa réputation et, ce que je pense être son atout majeur, le SIRHA (et sa coupe du monde des pâtissiers ;-) )

En bref, cela pour die qu'il n'y a pas de quoi crier au scandale par rapport aux premières villes qui se sont proposées.

P.S : quant à fabg84, tu me fais le même effet que quand codebarre parlait de Paris (il s'est beaucoup calmé de ce côté là) tout ce que tu dis me donne envie de fuir le plus loin possible de la ville que tu defends à tout prix tellement les propos sont caricaturaux. Je t'assure que de vomir sur les autres communes ne rendra pas plus belle aux yeux des autres ta ville de coeur.
 

·
Sniper de centralisme
Joined
·
16,322 Posts
Désolé si mes propos sont un peu offensifs, mais je répète que je connais bien TOUS ces lieux (à part Dijon), et désolé ça n'a rien à voir avec le fait que ce soit MA ville... si tu veux fuir de Lyon, à ta guise, je fais tout pour y revenir...

Et j'ajoute que je n'ai critiqué aucune légitimité de CANDIDATURE, mais quand tu es allé dans toutes ces villes, comment ne pas OBJECTIVEMENT finaliser son choix sur la seule ville candidate qui ait un tel historique ????

(Pour certains ignares qui légitiment Rungis en choix final sous prétexte d'être un frigo géant... que Rabelais, étudiant la médecine à Lyon au XVIe siècle, a tellement psychoté sur la bouffe là bas qu'il en a écrit GARGANTUA et PANTAGRUEL...)

Après, si vous trouvez pas cela un argument assez objectif...
On peut ajouter Bocuse et TOUS ses chefs qui sortent de son école prestigieuse et qui se disséminent à travers le monde (Tokyo et NYC, notamment, pourquoi ont-ils autant de 3* à votre avis ???), ils ont TOUT appris chez l'ami Paulo...3* depuis 1965... Sans parler des Mères avant lui, dont la Brazier qui lui a TOUT appris !

On peut ajouter la richesse du terroir alentour DIRECT et indirect, quasi exceptionnel, alors que toutes les régions de France ne sont pas en reste...

(soupir)
 
1 - 20 of 268 Posts
Top