SkyscraperCity banner
1 - 20 of 34 Posts

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #1 ·
La stratégie logistique, un nouveau plan national au service de la compétitivité du tissu économique


...

Les complexes portuaires Tanger-Med et Nador West Med, Safi et Dakhla, en cours d'étude, les développements ferroviaires connectant ces ports, le développement des aéroports au Hub de Casablanca et dans les régions et le développement du réseau autoroutier, qui connectera en 2015 toutes les villes de plus de 400.000 habitants avec 1.800 km, constituent les éléments les plus apparents de cette politique et de sa cohérence.

...

Mercredi 21 Avril 2010

Quand on voit Tanger Med, où les projets avancés de Nador West Med et Safi, on ne peut qu'être optmimiste pour le complexe portuaire de Dakhla.
 

·
Premium Member
Joined
·
11,194 Posts
Vous allez voir on va construire un port a la Tanger med a Dakhla, et le Polisario vont dire que c'est a eux, et que l'on spolie les richesses du Sahara:nuts:

J'attend beaucoup de ce projet, y a t-il une date prevu? L'article reste plutot vague, on attend NWM et Dakhla comme deux projets grandioses!
 

·
Registered
Joined
·
162 Posts
peut etre que c'est un début

Transport/Equipement: Les grands chantiers de 2011

Plus de 8,8 milliards de DH dédiés au département de Ghellab.
Poursuite de l’exécution des contrats-programmes et de la construction de routes.
Lancement d’un nouveau port à Safi et dépollution de la lagune Marchica
L’année 2011 sera visiblement consacrée à la poursuite de la politique des grands chantiers dans l’Equipement et le Transport. A en croire le projet de loi de Finances 2011, le budget alloué au département du Transport et de l’Equipement s’élève à 8,8 milliards de DH. Cette enveloppe devra servir à la poursuite de la réalisation des grands chantiers d’infrastructures.

Le développement des projets devra se déployer via la mise en œuvre des stratégies sectorielles et le renforcement de la cohésion territoriale. Le but étant de réussir l’intégration du pays en tant que plateforme logistique internationale.

Les ressources budgétaires du ministère du Transport devront également servir à la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Pour le volet équipement, le projet de loi de Finances prévoit l’extension et la maintenance des infrastructures routières (routes et autoroutes).

Pour le chantier autoroutier, il est question de la poursuite de la réalisation du contrat-programme dont l’objectif principal est de doter le pays d’un linéaire de 1.800 kilomètres à l’horizon 2015. Cette action sera concrétisée par l’achèvement du premier schéma d’armature autoroutier.
Elle devra aussi porter sur la réalisation du programme complémentaire de près de 383 km (Berrechid-Béni Mellal, contournement de Rabat, Tit Mellil-Berrechid et El Jadida-Safi). Pour rappel, le montant d’investissement relatif à l’exécution du contrat-programme est de 31,6 milliards de DH. La réalisation de ce programme nécessite en 2011 un apport de l’Etat. Cet apport sera de 1,1 milliard de DH.

Un montant qui sera débloqué sous forme de dotations en capital au profit de la société Autoroutes du Maroc (ADM). Pour l’année prochaine, ADM mettra en service le dernier tronçon du premier schéma d’armature autoroutier (1.417 km), sur l’autoroute Fès-Oujda (320 km).

En 2011, ADM devra poursuivre les chantiers d’élargissement à 2x3 voies de l’autoroute Casa-Rabat (1,1 milliard de DH). ADM en fera de même pour les liaisons de démarrage (autoroutes Berrechid-Béni Mellal dont le montant d’investissement prévu est de 6 milliards de DH et le contournement de Rabat dont le coût est estimé à 2,7 milliards de DH).

Pour les routes, les actions programmées pour 2011 portent sur des projets d’extension et de maintenance. Ainsi, les travaux de réalisation du tronçon de la rocade méditerranéenne (Tétouan-Jebha d’un linéaire de 120 km ) devront se poursuivre. Cette partie constitue ainsi le dernier tronçon de la rocade reliant Tanger à Saïdia (510 km).

Les routes rurales figurent aussi parmi les priorités du budget 2011. Le second programme national des routes rurales porte sur 15.500 km pour un investissement de 14,4 milliards de DH. Un investissement qui sera financé à hauteur de 61% par des emprunts et dons, 24 % par des crédits provenant du Fonds spécial routier et 15% par les collectivités locales. Le but étant de parvenir à un taux de 80% d’accessibilité aux routes rurales en 2012: date qui coïncidera avec l’achèvement du programme. A fin 2011, ce taux sera de l’ordre de 76%. A fin 2010, il devra atteindre quelque 72%.
L’exercice 2011prévoit également le lancement des travaux de dédoublement de la route reliant Taza à Al Hociema (un tronçon de 148 km). Ce projet nécessitera un investissement de 2,5 milliards de DH dont 1,8 milliard inscrits dans le budget général. Les 700 millions restants seront à la charge de la Direction générale des collectivités locales.

Pour le financement du deuxième programme national des routes rurales, la Caisse pour le financement routier (CFR) devra lever des emprunts. Ce programme bénéficiera également du financement des collectivités locales, lesquelles devront verser des fonds à la CFR.
Quant à l’amélioration des conditions d’exploitation et de la sécurité routière, le département de Ghellab a programmé le traitement de plus de 40 points noirs sur le réseau national. La tutelle devra en outre renouveler la flotte des engins de travaux publics.

Quant au programme portuaire 2011, il prévoit le lancement d’un nouveau port à Safi. Le site répondra aux besoins de l’ONE en termes d’importation de charbon destiné à sa nouvelle station thermique. Station qui entrera en service en 2014. Ce lancement devra également anticiper les besoins de l’OCP en matière d’exportation de phosphates et dérivés.

Par ailleurs, les travaux de fermeture de la passe actuelle et l’ouverture d’une nouvelle passe à la lagune de Marchica devront se poursuivre. L’objectif étant de transformer le site en port de plaisance. Cette opération, dont le coût s’élève à 437 millions de DH, permettra la dépollution continue de la lagune de Nador. La poursuite de l’extension du port de Dakhla (400 millions de DH) et la délimitation du domaine public maritime sont également inscrites sur l’agenda 2011.

Pour la réalisation de Tanger Med II, l’Etat, qui contribue à son financement à hauteur de 2 milliards de DH, devra débloquer 700 millions de DH en 2011 et 400 millons en 2012. Cette année, 900 millions de DH ont été versés.

Pour l’appui au programme d’investissement de l’ONCF, l’Etat devra débourser 1,7 milliard de DH. Montant qui servira au remboursement des emprunts de l’Office et au financement des études et travaux de réalisation de la ligne à grande vitesse Casa-Tanger.

Fonds de soutien
Pour le volet transport routier, le projet de loi de Finances prévoit la reconduction et l’amélioration du dispositif de renouvellement du parc de transport routier mixte, interurbain et de marchandises pour le compte d’autrui. Pour le transport public urbain et interurbain, le Fonds de soutien, qui a été créé en 2007 avec une dotation de 400 millions de DH, sera reconduit en 2011 à hauteur de 300 millions.

Le projet de loi prévoit également l’accompagnement de la réforme du transport routier. Ainsi, les actions de 2011 porteront sur la mise en œuvre d’une stratégie nationale de formation des professionnels du transport. L’accompagnement du nouveau code de la route se fera par l’installation d’un système d’information exploitable reliant les agents verbalisateurs ainsi que l’acquisition de matériel de contrôle dont des radars. Le projet de loi va plus loin en prévoyant un dispositif permettant l’acheminement des document retirés par les agents verbalisateurs suite à des infractions au code de la route vers les lieux de résidence des automobilistes.

L'economiste
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #4 ·

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Gadiri News : le projet est en cours d'élaboration avancée.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #6 ·
M.Ghellab s'enquiert de l'état d'avancement du projet d'extension du port de Dakhla et du bilan du PNRR2 dans la région​

(06/05/2011)


Dakhla, 06/05/11-Le ministre de l'équipement et des transports, M. Karim Ghellab, s'est enquis, vendredi, de l'état d'avancement du projet d'extension du port de Dakhla et du bilan du deuxième programme national des routes rurales PNRR2 dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira.



Le ministre, qui était accompagné du wali de la région de Oued-Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued-Eddahab, M. Hamid Chabar, d'élus et de responsables locaux, a procédé par la même occasion au lancement des travaux de construction de la route provinciale 1100 reliant la route nationale 1 à la commune de Bir Gandouz sur 55 km.

S'inscrivant dans le cadre du PNRR2, ce projet, d'un coût global de 60,3 millions DH, facilitera l'accès aux communes rurales de Bir Anzarane et Gleibat El-Foula et permettra le désenclavement de 9.570 habitants du milieu rural.

Nécessitant une enveloppe budgétaire de près de 360 millions DH, le projet d'extension du port de Dakhla, dont le taux d'avancement des travaux a atteint 15 pc, s'inscrit dans le cadre d'un programme de développement portuaire des provinces du sud, auquel est alloué un budget annuel de 150 millions DH portant notamment sur la construction de nouveaux ports et l'extension des ports existants.

Avec l'achèvement des travaux de ce projet, qui a démarré en août 2010 et devra prendre fin au cours de l'été 2010:nuts:, le port de Dakhla sera doté d'infrastructures portuaires importantes, lui permettant "de traiter un trafic global de plus de 1 millions de tonnes, dont 670.000 tonnes de pélagiques frais, outre les hydrocarbures et le poisson congelé".

Selon un communiqué de la direction régionale de l'équipement et des transports, ce trafic ouvrira de nouvelles perspectives d'investissement pour la valorisation du produit de pêche, à travers notamment la transformation de ces produits, contribuant ainsi à la création de nouveaux emplois.

Cette nouvelle configuration du port permettra de doter la région de Oued-Eddahab-Lagouira d'une infrastructure portuaire en mesure de répondre aux besoins de développement de l'activité halieutique dans la région et de contribuer au renforcement de la dynamique économique et sociale que connaissent les provinces du sud, précise la même source.

Quant au bilan du PNRR2 dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira, qui prévoit la réalisation de 543,2 km de routes pour un investissement de 453 MDH, les opérations réalisées ou en cours de réalisation totalisent un linéaire de 276, 8 millions DH, pour un montant de 319, 3 millions DH, financé par le ministère de l'équipement et des transports (85 pc) et les collectivités locales concernées (15 pc).

Ce programme permettra de faciliter l'accès à quatre communes rurales et de désenclaver environ 20.000 habitants du milieu rural dans la région.
http://www.mtpnet.gov.ma/MET_New/Fr/MenuServices/Actualites/Detailarticles.htm?Id=431&Type=0

La photo de l'article est minuscule. Si quelqu'un pouvait la trouver en plus grand ce serait super. :eek:kay:
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Changement de titre de :

DAKHLA | Nouveau Complexe Portuaire | #Project

en :

DAKHLA | Extension du Port | 400 MDH | #U-C
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #8 ·
http://www.mtpnet.gov.ma/MET_New/Fr/MenuServices/Actualites/Detailarticles.htm?Id=431&Type=0

La photo de l'article est minuscule. Si quelqu'un pouvait la trouver en plus grand ce serait super. :eek:kay:
La photo en plus grand, mais le plan de masse du port est sur le panneau de derrière :crazy:


http://www.marocagriculture.com/m-g...khla-et-du-bilan-du-pnrr2-dans-la-region.html


Quand à cette maquette, elles est illisible :eek:hno: :


http://www.sodep.co.ma/Default.aspx?tabid=79&ctl=Details&mid=442&ItemID=28
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #10 ·
Actuellement :

Services Offerts



Avec un trafic annuel de plus de 250.000 tonnes, les installations de Marsa Maroc au port de Dakhla sont principalement dédiées au traitement des produits de pêche pélagique et du poisson congelé considérés comme les principales richesses naturelles de la région de «Oued Eddahab Lagouira».


Les services offerts par Marsa Maroc au port de Dakhla concernent :

Les services aux navires : pilotage, remorquage, ravitaillement des navires en eau et combustible ;

Les services aux marchandises : manutention, stockage, traitement des conteneurs, déchargement des hydrocarbures ;
http://www.sodep.co.ma/Default.aspx?tabid=257

Prochainement :

Avec l'achèvement des travaux de ce projet, qui a démarré en août 2010 et devra prendre fin au cours de l'été 2010, le port de Dakhla sera doté d'infrastructures portuaires importantes, lui permettant "de traiter un trafic global de plus de 1 millions de tonnes, dont 670.000 tonnes de pélagiques frais, outre les hydrocarbures et le poisson congelé".
Ca laisse une marge intéressanet pour le traffic commercial en containers ou de vrac.
 

·
Banned
Joined
·
7,859 Posts
Une nouvelle étude pour le port de Dakhla

L’Office national des pêches (ONP) va procéder avant la fin de cette année au lancement d’une nouvelle étude portant sur l’aménagement du périmètre portuaire de la ville de Dakhla. Une analyse du sol des lieux des travaux sera également effectuée dans le cadre de cette nouvelle étude lancée par l’ONP.
les echos
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #12 ·
Infrastructures & Equipements
L'armature urbaine de Dakhla renforcée​


Publié le : 29.08.2011


...

D'autres projets en cours de réalisation, l'extension du port de Dakhla pour une enveloppe budgétaire de près de 360 millions DH, et la réalisation d'une gare routière au quartier Nahda et d'une piste d'athlétisme sur une superficie de 3.270 m2 et pour une enveloppe budgétaire de près de15,3 millions de DH.

...


Par MAP
http://www.lematin.ma/express/Infra...ature-urbaine-de-Dakhla-renforcee/155655.html
 

·
هارب من &#1575
Joined
·
725 Posts
M. Rabbah visite le chantier d’extension du port de Dakhla

Source: www.sahara-developpement.com

Le ministre de l’Équipement et du transport,M. Aziz Rabbah, a visité samedi à Dakhla,le chantier d’extension du port de la ville, dont la réalisation a nécessité un montrant de 400 millions de dh.

Lancés en août 2010, les travaux de ce projet enregistrent un taux d’avancement estimé à 74 pc. Ils devront être achevés fin 2012.


Le port de Dakhla sera doté d’infrastructures lui permettant de traiter un trafic global de plus d’un million de tonnes, dont 67 mille de pélagique frais, outre les hydrocarbures et le poisson congelé.

Le ministre s’est ensuite, enquis du centre d’immatriculation qui connaît un taux d’avancement de 15 pc et dont le coût global s’élève à 7,6 millions de dh.

Il a visité également les projets de construction du nouveau siège de la direction régionale de l’Equipement pour un coût global de près de 10,1millions de dh et de réalisation d’une piste d’athlétisme à Dakhla (près de 13,5 millions de dh).
Source: Maritimenews
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #16 ·

·
Registered
Joined
·
1,082 Posts
le port de dakhla est-il a l'interieur ou a l'exterieur de la lagune. s'il est a l'interieur il y'a un grand risque de pollution.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #18 ·
le port de dakhla est-il a l'interieur ou a l'exterieur de la lagune. s'il est a l'interieur il y'a un grand risque de pollution.
A l'intérieur, mais au début de celle-ci. Le futur grand port sera sur l'Atlantique.
 
1 - 20 of 34 Posts
Top