Skyscraper City Forum banner
1 - 1 of 1 Posts

·
Particle XLR8R
Joined
·
20,567 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Les architectes innovent pour rendre leurs constructions plus écologiques. Une tendance illustrée par la Pearl River Tower de Canton.

Les gratte-ciel du XXIe siècle s'annoncent toujours plus vertigineux, avec les 610 mètres du Chicago Spire en 2010 et les 800 mètres ou plus de la tour de Dubaï en 2009. Mais si les architectes visent plus haut, ils visent aussi plus "vert", avec des constructions pharaoniques mais respectueuses de l'environment.

C'est le cas en particulier de la Pearl River Tower, à Guangzhou (Canton), en Chine. Avec ses 303 mètres, elle fera sans doute pâle figure à côté des tours jumelles en forme d'ADN, hautes de 432 mètres, dont la livraison est aussi prévue pour 2009. Mais selon ses concepteurs, ce sera l'un des bâtiments les plus écologiques du monde.

La Pearl River Tower a été conçue par le cabinet américain Skidmore, Owings & Merrill (SOM). Ce géant de l'architecture, à l'origine de 10 000 projets dont des bâtiments aussi célèbres que la Sears Tower, à Chicago, revendique pour sa création à Canton le meilleur rendement énergétique au monde.

Pour alimenter cette tour de 71 étages, occupés par les bureaux de la China National Tobacco Corporation, les architectes ont élaboré un cocktail d'éoliennes, de capteurs solaires, d'énergie géothermique et espèrent que la tour sera aussi proche que possible de l'auto-suffisance énergétique. La façade du gratte-ciel est étudiée pour amplifier la vitesse du vent de 50% pour accroître le rendement énergétique de ses éoliennes. Lesquelles fourniront la ventilation, le chauffage et le refroidissement de la tour. L'eau chaude du bâtiment sera également fournie par le soleil.

Econome en ressource, la tour sera aussi en pointe côté recyclage, avec des récupérateurs d'eau de pluie. Tom Kerwin, associé de SOM, explique au "Chicago Sun Times" : « Nous devons réduire notre dépendance aux carburants fossiles. Je crois que si nous ne prenons pas le développement durable comme un moteur essentiel, nous ne serons pas socialement responsables. »

550 constructions "vertes"

La firme d'architecture avait déjà mis en oeuvre ces principes environnementaux à New York, où elle a conçu un bâtiment reconstruit après le 11 Septembre, le 7 World Trade Center. La nouvelle mouture, de 228 mètres, est la première tour de bureaux "verte" de la ville. Elle a été certifiée par l'US Green Building Council (USGBC).

Déjà en 2004, un exemple de gratte-ciel innovant écologiquement a été donné, à Londres, par le grand architecte Norman Foster avec le Swiss Re Building (180 mètres), surnommé "le cornichon" pour sa forme originale. Son aérodynamisme permet d'utiliser le vent dans le système de ventilation de l'immeuble de 41 étages, été comme hiver. Entre 12 et 25°C et avec un vent modéré, des stations météo gèrent l'ouverture des fenêtres. Si la température varie hors de cette fourchette, la ventilation naturelle est complétée par le chauffage ou le rafraîchissement de l'air.

Depuis, Foster a fait école. Aux États-Unis, où les immeubles contribuent à 39% des émissions de CO2 et consomment 70% de l'électricité, l'enjeu est colossal. L'USGBC, qui réunit plus de 9 000 entreprises et associations, indique que les bâtiments "verts" dépensent 30% d'énergie de moins qu'un immeuble ordinaire. L'organisation a homologué 550 constructions et plusieurs milliers de projets labellisés sont en cours. Un sujet à méditer de ce côté-ci de l'Atlantique, où la construction de tours dans Paris demeure une pomme de discorde au sein de la majorité parisienne...


Par Thierry Noisette, Publié le: 5 juin 2007
News.fr.

http://www.news.fr/actualite/societe/0,3800002050,39369979,00.htm
 
1 - 1 of 1 Posts
Top